MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Pour écouter MouslimRadio choisit ce qui te plait

MouslimRadio sur Winamp MouslimRadio sur iTunes MouslimRadio sur Windows Média Player MouslimRadio sur Real Player MouslimRadio sur QuickTimes MouslimRadio en Streaming MouslimRadio sur SHOUTcast Stream Status MouslimRadio sur SHOUTca.st player MouslimRadio sur Tunein MouslimRadio sur android
Mouslimradio sur tunein Mouslimradio sur android Mouslimradio sur iphone Mouslimradio sur Windows Phone Mouslimradio sur tablette, mobile, téléphone
octobre 2016 – MouslimRadio

Flash info du 1 Safar 1438.

Flash info du 1 Safar 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #muslimradio.info :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


France : L’association Sanâbil, qui vient en aide aux détenus musulmans, bientôt dissoute.

Une procédure de dissolution a été lancée ce jeudi 27 octobre contre l’association Sanâbil, le ministre de l’Intérieur a également gelé les comptes de cet organisme.

6 ans aux côtés des détenus et de leur famille.

Inaugurée officiellement en 2010, Sanâbil a pour dessein de venir en aide aux détenus musulmans, d’alléger leur souffrance ainsi que celle de leur famille. Elle vise également à « sensibiliser la communauté musulmane quant à ses devoirs vis-à-vis de leurs frères et sœurs incarcérés. » En 2012, nous avons rencontré l’une des membres de l’association qui nous a livré les détails de leur champ d’action :

« Nous écrivons beaucoup de courrier à des détenus Musulmans en France et dans le monde entier, ces lettres sont copiées à la main ce qui pour ceux qui les reçoivent est un rayon de soleil dans le quotidien carcéral. […] Nous intervenons également auprès de certaines familles de détenus qui sont dans des situations très difficiles, se retrouvant avec des dettes, des frais d’avocat à payer, nous leur procurons des colis alimentaires et les aidons au paiement de leurs factures. « Sanabil » tente de maintenir les liens familiaux, certains détenus sont à des centaines de kilomètres de chez eux et leur proches ne peuvent assumer les frais de déplacement pour leur rendre visite. »

Aujourd’hui, 750 bénéficiaires seront privés de cette aide suite à l’appel de dissolution de l’association, suspectée « d’agissements en vue de provoquer des actes de terrorisme en France ou à l’étranger ». Sanâbil a fortement démenti ces accusations à travers un communiqué :

Sanâbil entend contester fermement ces accusations, lourdes de conséquences pour les 750 détenus bénéficiaires, et qui jettent le discrédit sur le travail accompli jusqu’ici par ses très nombreux bénévoles qui l’ont fait vivre. L’objet de Sanâbil est d’apporter un « soutien moral et spirituel » aux détenus musulmans qui en font la demande, par l’envoi de courriers et de petites sommes d’argent pour les plus indigents. La majorité des bénéficiaires sont des détenus de droits communs répartis dans plus de onze pays à travers le monde.

L’objectif qu’elle poursuit est la réinsertion des détenus et il n’entre pas dans son objet d’adopter un traitement différencié des personnes qui la sollicitent en fonction du motif de leur condamnation.

Ses activités s’effectuent dans la plus grande transparence dès lors que l’administration pénitentiaire contrôle l’ensemble des courriers préalablement à leur distribution. A ce jour aucun écrit, aucun don, n’a été signalé par l’administration compétente comme étant susceptible de tomber sous le coup de la Loi pénale ou de caractériser un quelconque prosélytisme. Par ailleurs, à ce jour, les dirigeants de l’association ne font l’objet d’aucune poursuite judiciaire.

L’association s’émeut de la décision du Ministre, d’autant plus qu’elle a systématiquement condamné les actes de terrorisme par la voix de ses dirigeants. Elle ne peut que déplorer cette décision qui s’inscrit dans le cadre d’un état d’urgence prolongé de plus en plus dénoncé par les organisations non gouvernementales.

Un soutien sans faille .

L’hashtag #JeSoutiensSanabil a été lancé en soutien à l’association qui a reçu de nombreuses lettres de la part de proches de détenus mais également des mails de personnes incarcérées à qui Sanâbil apporte son aide :

« En les empêchant de faire, vous faites taire une voix contre l’islam radical. Je suis incarcéré et puisque c’est ma situation je suis bien placé pour savoir ce qui se passe quand des Musulmans qui sont incarcérés n’ont pas d’issue positive […] »

Bruno Vinay, l’avocat de Sânabil, s’est également insurgé face à cette décision et entend défendre l’association pour qu’elle puisse regagner ses droits :

« Cette mesure est injustifiée et ne se fonde sur aucune preuve. Elle est uniquement nourrie par le climat actuel de suspicion généralisée. Le plus regrettable est qu’elle contribuera à l’isolement des personnes prises en charge par l’association pour précisément les sortir de leur radicalisation. »

Affaire à suivre.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Maroc : un marchand tombe dans une broyeuse suite à une saisie, le peuple demande justice.

A Al Hoceima dans le rif, un marchand de poissons voulant sauver sa marchandise de la destruction après une saisie, monte sur le camion-benne dont la broyeuse s’est alors activée. La population indignée demande justice.

Une mort tragique.

Dans la nuit de vendredi à samedi, à Al Hoceima, un marchand de poissons a été appréhendé par la police pendant qu’il était en train de transporter du poisson qui serait interdit à la pêche.
Les policiers auraient alors ordonné de détruire la marchandise, jetée dans un camion-benne. Pour protester, le vendeur et deux autres personnes se seraient alors introduits dans la benne, dont la broyeuse s’est alors activée. Deux ont réussi à sauter à terre à temps tandis que le pied du troisième a été aspiré par le mécanisme de compactage, entraînant sa chute dans la broyeuse. Quand certains médias avancent la thèse de l’accident, des témoins affirment que c’est un responsable des forces de sécurité qui aurait ordonné au chauffeur d’activer la broyeuse. Des rumeurs de corruption ont aussi été relayées. Un crime à défaut d’un bakchich.

Que justice soit faite.

Des dizaines de personnes étaient sur place et la scène a été filmée. Un attroupement s’est alors formé et des centaines de manifestants ont organisé un sit-in durant toute la nuit devant le commissariat de police d’Al Hoceima. Le gouverneur de la province et le procureur général du roi ont fait une brève apparition pour apaiser les tensions, mais en vain. La région du Rif ayant une réputation de « frondeuse » et entretenant des relations difficiles avec le pouvoir central marocain, la tension aurait ainsi poussé le roi à envoyer ce dimanche son ministre de l’intérieur pour rendre visite à la famille du défunt leur promettant l’ouverture d’une enquête « impartiale », afin de sanctionner d’éventuels responsables. Le cortège funéraire de la victime enterrée ce dimanche aurait été suivi par des dizaines de milliers de personnes, et un appel à manifester a été lancé sur les réseaux sociaux de plusieurs villes ce dimanche.

Alors que la thèse officielle serait celle de l’accident, la population dénonce un acte de barbarie des forces de l’ordre. Ce ne serait pas la première fois que ceux qui sont censés faire respecter la justice fassent plutôt respecter leurs propres lois, profitant de leur autorité au détriment du petit peuple.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Danemark : On se moque de Trump à travers des affiches sur les bus.

La meilleure campagne anti-trump est danoise

Les Américains sont réputés pour ne pas prendre à cœur les élections. Et ceux qui vivent à l’étranger n’ont guère meilleure réputation. Le pays a même un taux de participation aux élections parmi les plus faibles des pays démocratiques.

Le Danemark a donc décidé de lancer une campagne sur les bus demandant aux Américains qui vivent à l’étranger de voter.

Sur cette affiche publicitaire, on y aperçoit le visage de Donald Trump, avec des yeux placés à la place des roues du véhicules. Une façon de se moquer du candidat qui a pris une grande place sur la scène politique.

Le bus fera le tour de Copenhague jusqu’au jour de l’élection américaine.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

La meilleure campagne anti-Trump est danoise par LeHuffPost

Clic pour voir la Source de l’article

***

Maroc : RIF : Manifestation des Rifains » Nous sommes tous des Mouhsin ».

Al hoceima dans le rif marocain, la mort d’un marchand de poissons broyé par une benne à ordures en voulant récupérer sa marchandise saisie, suscite une vague d’indignation et de manifestations.

En effet, selon certains témoins, il aurait refusé de donner un pot de vin à des agents de l’autorité locale qui pour le punir ont jeté sa marchandise. Certains vont même jusqu’à affirmer qu’il s’agit d’un meurtre puisque l’ordre aurait été donné par ces même agents afin que la broyeuse soit actionnée causant la mort de Mouhsin.

En soutien à la famille du défunt, Ils étaient des milliers à participer à ses funérailles, dimanche 30 octobre, dans la ville d’Al-Hoceima.

Les circonstances effroyables de sa mort, filmée sur un téléphone portable et diffusée sur Internet, ont choqué la population.

Les manifestants très en colère ont scandé des slogans tels que « Écoute makhzen,[palais royal ]on n’humilie pas le peuple du Rif « ou « Nous sommes tous des Mouhsin ».

La région d’Al Hoceima est connue pour ses diverses révoltes et entretient une relation difficile avec le pouvoir. En effet, elle fut le cœur de la révolte contre le colonisateur espagnol dans les années 1920, puis le théâtre d’une insurrection populaire en 1958 sans oublier la révolte du printemps en 2011, version du printemps arabe. Mais elle fut aussi abandonnée par ce même pouvoir qui a souhaité lui faire payer ces diverses prises de position.

Souhaitons que toute la lumière soit faite sur les circonstances de la mort de ce marchand de poissons.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


New-York : La mairie en campagne contre l’islamophobie.

Alors qu’en France de nombreuses municipalités sous prétexte de laïcité font la chasse à l’Islam, à la mairie de New-York la tendance est à l’inverse.

En effet, la mairie de New York a lancé le mois dernier une campagne contre l’islamophobie. Celle-ci a utilisé les réseaux sociaux pour dénoncer les discriminations dont les musulmans sont victimes en permanence.

Il est vrai que le climat politique avec notamment les sorties contre les musulmans de Donald Trump est propice à un climat islamophobe. C’est ainsi que le candidat républicain a permis de libérer la parole « anti- musulmans ».

La mairie de New York a eu donc l’idée de lancer une contre-offensive avec cette campagne qui cible spécifiquement la communauté musulmane.

Visible uniquement sur Instagram, Twitter et Facebook, l’objectif est de casser les préjugés et les stéréotypes sur les musulmans.

Les photos sont accompagnées d’un petit texte qui pourrait se résumer à « tous différent/ tous Newyorkais ». Très bonne leçon de morale…

Clic pour voir la Source de l’article

***

Maroc : RIF : Mohsine, vendeur de poisson meurt écrasé dans une benne.

Grande émeute des rifains suite à la mort de Mohsine, un vendeur de poisson mort écrasé dans une benne.

En effet, Mohsine, jeune homme de 31 ans est mort dans des conditions tragiques à Al hoceima.

Tout a commencé lorsque la police a saisi sa marchandise arguant de l’interdiction de pêcher de l’espadon car selon ses collègues, Mohsin a refusé de donner un pot de vin. Ils ont donc décidé de la détruire sur le champ en faisant appel au camion broyeur. Voyant sa marchandise mise dans la benne du camion, le propriétaire a tenté de la récupérer.

Faisant fi de sa présence, l’engin a été actionné selon certains sous les ordres des autorités locales écrasant ainsi le pauvre homme ainsi que sa marchandise.

La mort tragique de ce pauvre marchand de poisson a immédiatement fait sortir des dizaines de personnes dans les rues. Un sit-in a même été organisé devant les locaux du commissariat central d’Al Hoceima.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***

Clic pour voir la Source de l’article
Diam’s de retour dans le rap ? Mélanie met un point sur les i .

Mélanie Georgiades, alias Diam’s, s’apprêterait à sortir un nouvel album de rap avec son mari Faouzi Tarkhani, un ancien rappeur non voyant de 41 ans, auteur du livre Mal vu. Témoignage d’un salafiste qui condamne le terrorisme qui paraît début novembre. Cette information parue vendredi 28 octobre dans la presse people a vite fait de faire le tour des réseaux sociaux.

Au grand dam de ceux qui l’espéraient, l’ex-rappeuse a balayé cette rumeur. « De fausses infor¬ma-tions concer¬nant mon retour dans la musique circulent. Je les démens et m’exprimerai plus longue-ment d’ici peu. InchaAllah. Merci à tous pour vos messages », a-t-elle fait savoir.

Elle n’a en revanche pas démenti les rumeurs de grossesse. Mère de deux enfants, Mélanie Georgiades s’apprête donc à être mère pour la troisième fois avec son second mari.

***


Liban : Michel Aoun élu président après deux ans de vide institutionnel.

L’ancien général chrétien Michel Aoun accède au titre de président de la République libanaise lundi 31 octobre à l’issue d’un vote du Parlement. Au second tour de scrutin, il a obtenu 83 des 127 voix. Fondateur du Courant patriotique libre, il a obtenu le soutien du courant du Futur, des Forces libanaises, du Hezbollah et du Parti socialiste progressiste.

Le pays était sans président depuis le 25 mai 2014, date de la fin du mandat de Michel Sleiman. Dès lors, toutes les tentatives d’élire un chef de l’Etat se sont soldées par un échec. 45 votes ont été organisés mais le Parlement ne réussissait jamais à rassembler les deux tiers nécessaires.

Au Liban, le poste de président ne peut incomber qu’aux individus issus de la communauté chrétienne maronite. De même, le président du Parlement est forcément un musulman chiite tandis que le Premier ministre doit être un musulman sunnite. Saad Hariri, qui a occupé la fonction de 2009 à 2011, devrait reprendre ce rôle.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Canada : une école privée musulmane classée parmi les meilleurs du Québec.

L’Institut Fraser, un organe privé spécialisé dans la qualité de vie des Canadiens, a dévoilé, samedi 29 octobre, son classement annuel des meilleures écoles secondaires (équivalent du collège) du Québec. L’école privée Jeunes Musulmans Canadiens (JMC) se hisse à la seconde place concernant les écoles privées.

Fondée en 2000 par Layla Sawaf, la JMC est une école mixte qui affiche des résultats de 100 % de réussite aux examens nationaux. Les élèves bénéficient de classes à effectifs réduits, en moyenne 15 par classe, et peuvent suivre des cours de religion et de langue arabe. Les parents y inscrivent leurs enfants pour un coût total de 4 500 dollars canadiens par an (3 070 euros).

« Cela fait 11 ans qu’on demande la subvention mais on revient le panier vide. (Cette) deuxième place au classement Fraser montre les efforts au sein de notre établissement et qui doivent être pris en compte », témoigne Mohamed Najhi, conseiller pédagogique.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Maroc : des manifs contre la « hogra » après la mort tragique d’un poissonnier.

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté dans plusieurs villes du Maroc dimanche 30 octobre après la mort tragique d’un poissonnier vendredi 28 octobre. Mouhcine Fikri a été broyé dans la benne d’un camion de ramassage des ordures ménagères alors qu’il tentait de récupérer du poisson confisqué par la police. Selon plusieurs médias marocains, ce sont 500 kg d’espadon, un poisson interdit à la pêche à cette période de l’année, qui avaient été jetés. Le vendeur tentait de récupérer une partie de sa marchandise quand il a été happé par le mécanisme, à l’arrêt quelques instants plus tôt.

L’histoire s’est déroulée à Al Hoceima, ville de la région du Rif dans le nord du pays. Dans la foulée, une vague de protestation s’est soulevée sur les réseaux sociaux contre la « hogra », les injustices et les abus policiers. Ce décès n’est pas sans rappeler celui de Mohamed Bouazizi, un vendeur à la sauvette qui s’est immolé en Tunisie après qu’on lui ait confisqué sa marchandise. Son suicide avait été l’élément déclencheur de la révolution tunisienne.

Le Mouvement du 20-février, né au Maroc dans le sillage du Printemps arabe en 2011 a appelé à manifester au nom de Mouhcine Fikri, le poissonnier. Ici, des images d’un rassemblement à Casablanca dans la soirée du 30 octobre.

Plusieurs centaines de personnes ont suivi le cortège funèbre lors des funérailles à Al Hoceima dimanche matin.

L’affaire agite le pays, jusqu’au sommet de l’Etat. Le roi Mohammed VI a dépêché le ministre de l’Intérieur Mohamed Hassad, « pour se rendre ce dimanche à Al Hoceima et présenter les condoléances et la compassion du souverain à la famille du défunt Mouhcine Fikri ».

« Le ministre de l’Intérieur a informé la famille du défunt des Hautes Instructions royales pour qu’une enquête minutieuse et approfondie soit diligentée et pour que des poursuites soient engagées contre quiconque dont la responsabilité serait établie dans cet incident, avec une application rigoureuse de la loi à tous, pour servir d’exemple à toute personne qui aurait failli ou manqué à ses missions et responsabilités », indique un communiqué ministériel.

« Ce dont on est sûr, c’est que la personne concernée a quitté le port dans une voiture avec quelqu’un d’autre, et a refusé de s’arrêter à un contrôle de police. L’alerte a été donnée, le véhicule a été intercepté, avec à son bord une quantité importante d’espadon, une espèce interdite à la pêche », a fait part le ministre de l’Intérieur, cité par Tel Quel. « Le procureur a été informé et la décision a été prise de détruire la marchandise illégale. Toutes les questions se posent après ça. Qui a pris la décision de le faire le soir même, comment la benne a-t-elle pu se déclencher… c’est à toutes ces questions que l’enquête du procureur doit répondre », a-t-il ajouté, assurant que « toutes les défaillances seront sévèrement sanctionnées par la justice ».

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Le buteur Demba Ba laisse parler le cœur du croyant dans un magnifique reportage.

Bien que tout, autour de lui, ne soit que luxe, aisance et gloire médiatique, Demba Ba, l’international sénégalais, né à Sèvres (Hauts-de-Seine) en 1985, qui se remet lentement de sa terrible fracture au tibia survenue en juillet dernier, lors du derby opposant son club le Shanghaï Shenhua au Shangaï SIPG, révélait une facette méconnue de sa personnalité dans un magnifique reportage de Bein Sport, alors qu’il était encore le buteur de Chelsea.

Derrière les portes cossues de sa résidence, le footballeur, dont les buts valent de l’or, laissait alors parler le cœur du croyant, celui qui se lève chaque matin, aux premières lueurs de l’aube, pour aller prier à la mosquée, en communion avec les autres fidèles. Une prière qu’il ne manquerait pour rien au monde, qu’il soit en Angleterre ou ailleurs, avant de retourner chez lui et de se préparer à fouler la verte pelouse de sa réussite exemplaire.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


L’avocat du chanteur marocain Saad Lamjarred, arrêté à Paris, avance la théorie délirante de la « machination algérienne » pour l’innocenter.

Parmi toutes les théories échafaudées pour sortir d’un bien mauvais pas, voire disculper totalement, la star de la pop marocaine, Saad Lamjarred, 31 ans, interpellée mercredi dernier par la police judiciaire française pour « viol aggravé et violences volontaires aggravées » dans la luxueuse enceinte de l’hôtel Marriott, en plein coeur des Champs-Elysées, celle extravagante du complot, avancée par son avocat, s’est répandue comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux.

Est-ce à croire que la popularité dont jouit le célèbre chanteur du royaume de l’Atlas, décoré par le roi en personne, ne saurait être ternie par un scandale retentissant de cette nature et ferait voir à Me Brahim Rachidi, son avocat, un traquenard, pour le moins rocambolesque, tendu par l’Algérie ?

Le motif invoqué pour rendre plausible sa thèse de la « machination algérienne ourdie par nos ennemis de notre intégrité territoriale » ? Sa victime présumée, une jeune française de 20 ans d’origine algérienne, serait en réalité une redoutable Mata Hari à la solde d’Alger, chargée de l’attirer avec ses propres armes dans un guet-apens, en signe de représailles à son clip tourné au Sahara occidental… Ou comment brouiller les pistes en imputant à l’interminable conflit du Sahara occidental une responsabilité des plus hasardeuses.

Toujours est-il que Saad Lamjarred, qui n’est pas à sa première « affaire de viol » bien qu’il s’en défende, comme le rappelait vendredi la presse marocaine – la dernière en date ayant défrayé la chronique aux Etats-Unis – a été mis en examen et placé en détention provisoire, vendredi 28 octobre, après que son accusatrice, décrite comme « extrêmement choquée » par différentes sources judiciaires, et présentant des lésions sur le corps, examens médicaux à l’appui, ait porté plainte contre lui. La vedette marocaine aurait été, au moment des faits, sous l’emprise de l’alcool et de la cocaïne, ce qui achèverait d’aggraver son cas.

Sur Twitter, la théorie tirée par les cheveux de Me Brahim Rachidi n’a pas fait florès auprès des internautes marocains, mais a été l’objet de leurs railleries, rares étant ceux qui ont cru dur comme fer dans ce qui semble relever davantage de la divagation partisane que d’une ligne de défense crédible.

Clic pour voir la Source de l’article

***


La mesure de rétorsion d’American Express contre Roger Waters, le leader des Pink Floyd, pour son soutien pro-palestinien.

S’il y a une cause qui ne décerne aucune couronne de lauriers, n’ouvre aucune porte vers la gloire et relègue au rang d’artiste maudit celui qui la défend avec ferveur sous les feux des projecteurs, c’est bien celle, noble, juste et urgente, de la souveraineté palestinienne.

Parmi les rares voix de célébrités qui s’élèvent pour en faire une cause audible dans le concert assourdissant de l’hypocrisie internationale, celle de Roger Waters, le bassiste de légende des Pink Floyd, résonne de ses inflexions pro-palestiniennes depuis un certain temps déjà, appelant avec force à faire bloc derrière le mouvement Boycott, Désinvestissement, Sanctions (BDS), tout en condamnant avec la dernière énergie ces vedettes qui, en se produisant en Israël, cautionnent le rouleau compresseur du colonialisme.

La figure emblématique de l’un des groupes cultes du rock britannique sait mieux que quiconque ce qu’il en coûte de choisir le camp du plus faible contre celui du puissant, et sa prime à l’impunité insoutenable qui lui donne carte blanche pour piétiner le droit international et torpiller le processus de paix.

Ainsi, son soutien inconditionnel aux jeunes étudiants pro-BDS qui se dressent, avec courage et constance, contre la tyrannie israélienne sur les campus de Californie vaut, aujourd’hui, à Roger Waters une mesure de rétorsion de la part d’American Express qui a purement et simplement annulé son contrat de sponsoring évalué à 4 millions de dollars (source Washington Post).

Un tweet a été manifestement la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, la société de financement américaine tranchant dans le vif pour ne pas courir le risque d’être entachée par son militantisme si politiquement incorrect et la forte dissonance de sa propagande anti-israélienne…

« J’envoie tout mon amour et mon soutien le plus sincère à tous ces jeunes sur les campus des universités de Californie qui se tiennent debout pour leurs frères et sœurs en Palestine et font cause commune sous la bannière BDS », a écrit Roger Waters, avant d’enfoncer le clou et de sceller définitivement son sort aux yeux d’American Express : « Dans l’espoir que nous parviendrons à ce que le gouvernement israélien mette fin à l’occupation».

Il faudrait assurément plus de Roger Waters pour couvrir le cynisme de ceux qui hurlent avec les loups sur la vaste scène mondiale.

Clic pour voir la Source de l’article

###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Député Joumea: Des facilités égyptiennes pour l’ouverture du passage de Rafah.
.
Un adolescent et deux mineurs condamnés à 25 ans de prison pour une tentative d’attaque au couteau.
.
Le Ministre Husseini révèle à notre CPI les dimensions du projet judaïque « visage de Jérusalem ».
.
Des centaines de colons dévastent le village de Qafl Haras pour tenir des rites talmudiques.
Des centaines de colons juifs ont dévasté le village de Qafl Haras au nord de la ville de Selfiit pour accomplir des rites talmudiques sur le site historique existant dans ce village.
.
1000 colons envahissent Kafel Hares et accomplissent des rituels talmudiques.
.
Des sources d’information hébreu ont déclaré dimanche 30, que les forces de la police d’occupation ont arrêté deux jeunes hommes Jérusalémites pour avoir tentative d’incendie.
.
L’occupation opprime un mineur Jérusalémite.
.
13 étudiants en détention pour des raisons politiques.
Les forces de la sécurité de l’Autorité Palestinienne en Cisjordanie occupée continuent d’arrêter 13 étudiants, y compris 4 qui poursuivent leur grève de la faim.
.
Blocus militaire sioniste sur le village de Beit Ummar à Hébron.
.
Rafles en Cisjordanie.
Les forces armées d’occupation israéliennes ont poursuivi le lundi 31, la campagne quotidienne de raids et d’arrestations dans un certain nombre de villages et des villes de la Cisjordanie.
.
4 bulldozers sionistes se déplacent dans l’est de Khan Younès.
4 bulldozers militaires sionistes se sont déplacés ce matin lundi 31, à l’est du village de Khuza’a à l’est de la province de Khan Younès dans la Bande de Gaza.
.
La colonisation dévore 90% du village de Kafr ed-Dik.
.
Une tour militaire pris par le feu des cocktails Molotov.
Des jeunes palestiniens ont attaqué aux cocktails Molotov un tour de contrôle militaire d’occupation israélien au nord de la ville d’Hébron en Cisjordanie occupée.
.
Un jeune palestinien a mené une attaque à la voiture bélier blessant trois soldats d’occupation israéliennes au nord de la ville d’Hébron avant de tomber en martyr.
.
Jérusalem: Ouverture d’un café gratuit pour les soldats sionistes dans la vieille ville.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com