MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 25 Dhou al Hijja 1437.

Flash info du 25 Dhou al Hijja 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #muslimradio.info :
www.MouslimRadio.info

*****************


1931: « Nejd et Hejaz » devient le royaume d’Arabie Saoudite.

Voici l’histoire du changement de nom de l’Arabie Saoudite que j’ai pu trouver sur le journal saoudien « ArabNews ».

La décision de changer le nom du Royaume, qui a la base se nomme royaume de Hedjaz et Najd, par le royaume d’Arabie saoudite n’a pas été une décision prise à la légère. Le changement a été effectué après un décret royal du roi Abdulaziz, publié dans le journal officiel, Um Al-Qura, en 1931.

La décision est basée sur la volonté des citoyens du Royaume de Hedjaz et de Najd qui ont envoyé une lettre au roi, en disant, qu’ils voulaient un seul royaume unifié dans la péninsule Arabique.

Abdullah Al-Omrani, un érudit, a lu la lettre envoyée par les citoyens au roi qui contenait également des demandes visant à modifier le nom du Royaume à son nom actuel . « le Royaume d’Arabie Saoudite ».

Il a ajouté que l’une des lettres, qui a été publiée par le journal Um Al-Qura, a déclaré ce qui suit: « Le roi Abdulaziz bin Abdulrahman Al-Faisal Al-Saud, nos frères dans les villes d’Al-Hijaz demandant à votre majesté d’approuver le changement du nom du Royaume de Hedjaz et de Najd par le Royaume d’Arabie Saoudite et de mettre un système en place pour la régence du trône.

Étant donné que cette question est dans l’intérêt des musulmans et de leur pays, et puisque nous voulons rester unis, nous joignons nos voix à leurs voix et nous plaidons votre majesté d’accepter cela. Al-Omrani rapporte, qu’il y avait huit articles en vue de modifier le nom du Royaume:

L’arrêté royal de huit articles.

Article 1: Le nom du Royaume sera remplacé par le Royaume d’Arabie Saoudite, et notre titre sera roi du Royaume d’Arabie Saoudite.
Article 2: Ce changement sera effectif à partir du jour de sa publication dans le journal officiel.
Article 3: Ce changement n’a aucun effet sur les accords internationaux, des obligations ou des traités, qui seront les mêmes, et il n’a aucun effet sur les contrats, et individuels contrats.
Article 4: Tous les anciens règlements, ordres et instructions qui ont été publiées par nous serons toujours efficaces après le changement.
Article 5: Nos actuelles formations du gouvernement, que ce soit dans Hijaz ou Najd, sera le même pour le moment, jusqu’à ce que de nouvelles formations sont déposée sur la base de la nouvelle unité.
Article 6: Nos présents agents du conseil devraient commencer à préparer la base d’un royaume, et de transmettre le trône en conséquence par la formation d’un système de gouvernement à donner les ordres nécessaires
Article 7: le président de notre conseil peut inclure toute personne avec l’opinion évaluée tout en se basant sur les opinions et les informations du système précédent au profit de l’ensemble du Royaume.
Article 8: Nous choisissons le jeudi le 21 Joumada Al-Oola 1351 pour annoncer l’unification du Royaume.

Après la publication de ce décret royal, le changement a été rendu officiel et le royaume de Najd et Hijaz est devenu le Royaume d’Arabie Saoudite.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Coup de cœur : un étudiant musulman parmi les personnes les plus influentes de 2016.

Un étudiant en médecine, a été nommé l’un des personnages les plus influents de Londres. Cet étudiant de confession musulmane prénommé Naveed Khan figure en effet dans la liste « Progress 1000 » de l’Evening Standard qui recense les personnes les plus influentes de Londres en 2016.

Mais pourquoi Naveed Khan plutôt qu’un autre ? Parce que ce jeune étudiant a été reconnu pour son dévouement dans la création d’une société plus égalitaire. Il figure donc dans la rubrique « champions de l’égalité » de cette liste. Il a mené de nombreuses actions en vu d’une société plus égalitaire.

En effet, Naveed a mené « the Acts of Random Kindness project », organisé par la King’s College London Islamic Society. Ce projet a notamment pour mission de distribuer des repas aux sans abri et des sacs à dos et de collecter des produits sanitaires. La visée de cette campagne était d’entreprendre des actions pour une société plus égalitaire.

Naveed a également lancé d’autres actions dans le cadre de ce projet, telle que la campagne « #LittleARKs » à travers laquelle les étudiants du campus étaient invités à faire de bonnes actions, actions décrites sur un bout de papier que chacun devait tirer. Cet étudiant a donc été salué pour toutes ces actions visant la justice, la bienfaisance envers autrui et l’aide aux nécessiteux. Etant considéré comme l’une des personnes les plus influentes de Londres en 2016, Naveed qui était à la tête de ce projet de 2014 à 2016, mène aujourd’hui des actions auprès d’autres sociétés islamiques de Londres. Il est également directeur national de la Semaine de la Charité au Royaume-Uni, qui vient en aide aux orphelins et aux enfants dans le besoin.

Interviewé par King’s College London, Naveed a confié : « En tant qu’étudiant, la dernière chose que je voulais faire c’était d’être diplômé pour être diplômé. Ce travail m’a permis de donner une direction à ma vie. Tout ce que j’ai fait c’est d’essayer d’être un bon musulman. Il est très encourageant de figurer sur une liste aussi prestigieuse ! J’espère juste que cela motivera les autres à continuer à faire du bon travail et à faire la différence« .

Qu’Allah récompense notre frère pour sa présence envers les plus démunis. Faire le bien et inciter autrui à cela, fait partie de la foi. Qu’Allah nous facilite dans cette voie.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Algérie : la 4G lancée !

C’est désormais officiel, le territoire Algérien va être couvert par le réseau téléphonique 4G. La mise en place se fera de manière progressive et deux zones ont été définies par ordre de priorité.

Alger pas prioritaire.

Attendue depuis de nombreuses années par la population, la 4G arrive enfin en Algérie. Le déploiement est prévu sur les 5 prochaines années en accord entre les différents opérateurs et le gouvernement. La première zone comprend les wilayas suivantes : Adrar, Béchar, Biskra, Djelfa, El Bayadh, El Oued, Illizi, Ghardaïa, Khenchela, Laghouat, Naama, Ouargla, Saïda, Tamenghasset et Tindouf.

La seconde zone, moins prioritaire, comprend ces autres wilayas : Aïn Defla, Aïn Temouchent, Alger, Annaba, Batna, Bejaia, Blida, Bordj Bou Arréridj, Bouira, Boumerdès, Chlef, Constantine, El Tarf, Guelma, Jijel, Mascara, Médéa, Mila, Mostaganem, M’Sila, Oum El Bouaghi, Oran, Relizane, Sétif, Sidi Bel Abbès, Skikda, Souk Ahras, Tébessa, Tiaret, Tipaza, Tissemsilt, Tizi Ouzou et Tlemcen. On observe donc que des wilayas comme la capitale ou encore Oran, Bejaia et Annaba ne sont pas considérées comme prioritaires. Aucune explication sur la définition de ces zones n’a été fournie par le gouvernement.

Il est primordial que les pays musulmans suivent le rythme des pays occidentaux en matière d’accès à la technologie, d’autant plus que la demande est très forte dans les pays du Maghreb. Reste maintenant à proposer une offre accessible à tous et un service de qualité.

Clic pour voir la Source de l’article

***



Maroc : l’arche rocheuse de Legzira s’est effondrée !

Située au sud du Maroc, à proximité d’Agadir, les arches rocheuses de Legzira sont connues mondialement par les touristes. Victime de l’érosion, celle considérée comme la plus belle d’entre elles s’est effondrée ce week-end, laissant la place à un amat de pierres comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Clic pour voir la Source de l’article

***

Amérique : Charlotte : Des centaines de personnes ont défié le couvre-feu.

Depuis quatre jours, jour où Keith Lamont Scott, afro-américain a été abattu alors qu’il n’avait aucune arme sur lui, un couvre feu est instauré.

Pourtant, des centaines de personnes ont défié le couvre-feu entré en vigueur dans la ville américaine de Charlotte, pour dénoncer l’assassinat de cet homme.

Selon la police, M. Scott a été mortellement blessé par balle alors qu’il refusait de lâcher son arme de poing. Pourtant, sa famille affirme qu’il avait un livre au moment de l’arrestation. Affirmations confirmées par l’avocat qui a pu visionner la vidéo de surveillance.

La mort de Keith Lamont Scott a suivi celle vendredi d’un autre homme de couleur noire non armé dans l’État de l’Oklahoma. Terence Crutcher a été abattu alors qu’il était tenu en joue par les policiers après avoir marché jusqu’à son véhicule les mains en l’air.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***


Suisse : L’UDC s’attaque au voile sur les photos d’identité.

Walter Wobmann souhaite s’attaquer au voile sur les pièces d’identité. En effet, ce conseiller national du parti islamophobe UDC souhaite interpeller lundi 26 septembre le gouvernement sur le port du voile sur les papiers officiels.

C’est ainsi qu’il a décidé de poser le débat lors de la séance de questions hebdomadaire.

Pourtant, la loi permet le port du voile pour celles qui le désirent tant que le visage est identifiable.

Voilà un nouveau front sur lequel Walter Wobmann a décidé d’attaquer qui ne changera pas de celui auquel il nous a habitué. En effet, il s’est engagé pour l’interdiction du voile intégral et a milité pour l’interdiction des minarets en Suisse.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Algérie : Collision de deux trains à Boudouaou. Bilan : 1 mort et 78 blessés.

Un grave accident a eu lieu Samedi 24 septembre à Boudouaou dans la wilaya de Boumerdès. En effet, deux trains roulant sur le même rail sont entrés en collision.

Selon les sources officielles, plus de 78 personnes ont été blessées dans cet accident et l’un des conducteurs n’a pas survécu.

« Les deux trains, transportant des voyageurs, roulaient dans des sens inverses sur le même rail avant d’entrer en collision. L’un des deux engins assurait la desserte Alger-Boumerdès et se dirigeait vers Thénia tandis que le second, assurant un transport inter-wilaya, se dirigeait vers Sétif. »

Reste donc à déterminer si les causes de cet accident sont dus à un problème technique ou une inattention de la part du conducteur …

Clic pour voir la Source de l’article

***


« Fabriqué par des musulmans », un nouveau logo halal en vue en Malaisie.

« Fabriqué par des musulmans. » Comme un slogan, le nouveau logo « Made by Muslims » va faire son apparition en 2017 sur des produits halal fabriqués en Malaisie. Il est l’œuvre de l’Institut de la coopération islamique internationale (IKIAM) et de l’Autorité regroupant des petits exploitants de l’industrie du caoutchouc (RISDA).

« Le besoin d’un autre logo halal est de distinguer les produits fabriqués par les musulmans de ceux fabriqués par les non-musulmans », selon le directeur du RISDA Zahidi Zainul Abidin, pour qui son initiative permettrait de clarifier davantage les consommateurs sur la provenance des produits halal. Elle permettrait aussi aux entrepreneurs musulmans à exporter davantage leurs produits à l’étranger. Seules 11 % des entreprises du halal détenues par des musulmans sont habilités à exporter leurs produits, a-t-il fait valoir.

Cette annonce n’a pas été du goût du Département du développement islamique de Malaisie, le JAKIM, qui a déclaré lundi 26 septembre que le logo « Made by Muslims » est illégal. Depuis 2011, « le JAKIM, le Département des Affaires religieuses et le Conseil national des Affaires religieuses sont les seules autorités compétentes à même de délivrer des certifications halal », a fait savoir le directeur général du Jakim Tan Sri Othman Mustapha.

Pour ne pas contrevenir à la loi, les fabricants qui voudront se voir apposer le logo « Fabriqué par des musulmans » devront avoir au préalable le logo du Jakim ou des deux autres organismes, a-t-il précisé. Ces derniers sauront ainsi garder le monopole de la certification halal en Malaisie.

Clic pour voir la Source de l’article

***


Serge Aurier condamné pour violences sur des policiers, sa plainte sans suite.

Serge Aurier a été condamné lundi 26 septembre à deux mois de prison ferme pour violences envers des policiers après une altercation qui s’est produite en mai dernier à la sortie d’une boîte de nuit. La sanction a été assortie de 600 euros pour dommages corporels et moraux et 1 500 euros pour les frais d’avocat.

Le footballeur ivoirien du Paris-Saint-Germain ne fera toutefois pas de prison. Il a vu sa peine aménager en jour-amende. Mais la justice est allée au-delà des réquisitions de la procureure du tribunal de Paris, qui avait demandé une condamnation à deux mois de prison avec sursis, assortie d’un travail d’intérêt général.

Serge Aurier avait porté plainte pour violences policières contre les policiers mais l’affaire a été classée sans suite. La défense du footballeur a fait savoir qu’elle fait appel de la condamnation.

Le PSG, qui a pris « note de sa condamnation », a tenu à souligner « l’attitude professionnelle du joueur depuis son retour à l’entraînement le 4 juillet dernier, poursuit le PSG dans son communiqué. Dans le même temps, le Paris Saint-Germain réaffirme son attachement au respect des forces de l’ordre et de leurs missions. Aucun commentaire supplémentaire ne sera apporté par le club d’ici au jugement en appel ».

Clic pour voir la Source de l’article

***


Le racisme dans le football, un problème réglé pour la FIFA.

Le problème du racisme dans le monde du football est réglé. C’est ce que conclut la Fédération internationale de football (FIFA) qui a décidé de dissoudre son groupe de travail visant à lutter contre le racisme et les discriminations.

Trois ans après la création de la commission, elle a fait savoir que sa mission est… accomplie. Cependant, des membres du groupe de travail ont regretté la décision, à l’aube de la Coupe du monde 2018 en Russie. Des incidents plus ou moins graves sont régulièrement constatés à l’occasion de matchs dans le pays.

« Le problème du racisme est toujours une question brûlante et très sérieuse qui a toujours besoin d’attention », a déclaré dimanche 25 septembre le journaliste nigérian Osasu Obayiuwana auprès d’Associated Press.

« J’aimerais pouvoir dire que je suis choqué par cette décision, mais malheureusement je ne le suis pas », a-t-il indiqué, précisant n’avoir jamais eu une seule réunion sous le mandat de Constant Omari, qui dirigeait depuis 2015 le groupe de travail. « Je lui ai écrit, plus d’une fois, lui demandant une rencontre, mais je n’ai jamais eu de réponse. »

Clic pour voir la Source de l’article

***


Palestine : L’argent des associations « caritatives » israéliennes finance les colonies.

Une association juive américaine pour les droits de l’homme vient d’obtenir la publication de la liste des colonies en Cisjordanie, qui bénéficient de fonds en provenance de la branche américaine du KKL-JNF (Jewish National Fund), rapporte le quotidien Haaretz.

Rien que pour l’année fiscale 2014, on relève le versement de 532.500 dollars au Centre des Visiteurs de la colonie de Gush Etzion.

« Sans compter des sommes allouées à d’autres projets et organisations liées aux colons et impliquées dans dans des activités dans les territoires occupés » souligne-t-on de même source.

En outre, le KKL a attribué en 2014 une bourse de 33,000 dollars à une organisation américaine qui se nomme « les amis de Ir David ». Or, la Fondation David, également connue sous le nom d’Elad, a pour fonction d’acheter des maisons et terrains dans les quartiers arabes de Jérusalem, afin d’amener des colons juifs à s’y installer.

Et le KKL-USA a alloué 950,000 dollars à Nefesh b’Nefesh, une organisation qui fait aux USA la promotion de l’Aliya (l’émigration) vers Israel, et qui recommande aux immigrants (sur son site) de s’installer dans plusieurs colonies.

Rabbi Jill Jacobs, directrice de T’ruah (Association des Rabbins pour les droits de l’Homme- USA) note par ailleurs que le KKL qui bénéficie de déductions fiscales, verse de l’argent à des organisations israéliennes hostiles aux droits de l’Homme comme « Face of Israel » qui a reçu la somme de 250,000 dollars, et à des projets de déforestation qui bénéficient aux colons.

Cette liste n’est pas exhaustive souligne Rabbi Jill Jacobs, et il ne s’agit là que du KKL.

En effet, indique-t-elle, « d’autres associations israéliennes recueillent des fonds qui vont vers les colonies, mais elles trompent moins leur monde que le KKL-JNF, avec ses petites boites présentées comme destinées à planter des arbres et servir l’environnement ».

Clic pour voir la Source de l’article

***


Attentat de Nice : le pape François reçoit des rescapés et des proches de victimes.

Ils ont vécu l’attentat de Nice ou y ont perdu des proches et ont répondu à l’invitation du pape François. 180 personnes ont assisté à cette audience au Vatican. Ils étaient accompagnés par des représentants des confessions musulmane, juive, orthodoxe et protestante.

Un tiers des victimes décédées étaient musulmanes, a rappelé l’imam Boubekeur Bekri, vice-président du conseil régional du culte musulman dans le sud-est de la France, en marge de cette cérémonie.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

***



France : Une habitante voilée du Plessis-Robinson porte plainte contre le maire pour une agression raciste inqualifiable.

Niché au sud-ouest de Paris dans un cadre verdoyant et fleuri, le Plessis-Robinson, cette petite ville pleine de charme des Hauts-de-Seine dont le pouvoir d’attraction séduit une classe moyenne favorisée depuis plusieurs années, semble être l’endroit idéal où il fait bon vivre à proximité de l’agitation parisienne. Mais l’air y est-il vraiment respirable pour tous les administrés ?

Il règne sur son fief depuis 1989, Philippe Pemezec, le seigneur des lieux connu défavorablement pour son caractère sanguin et impétueux, fait partie de ces maires « Les Républicains » en pleine dérive droitière qui se défendent de succomber aux sirènes frontistes, alors que tout dans leur comportement, foncièrement anti-républicain, et leur ressentiment anti-arabes et anti-musulmans assumé pleinement, en trahit le fort penchant.

Le premier magistrat du Plessis-Robinson ayant même avoué l’inavouable, lors d’un entretien avec la journaliste Claire Checcaglini en 2012. Sans doute mis en confiance par cette vraie fausse militante du FN en immersion dans les arcanes de l’extrême droite française, qui se présentait alors devant lui sous une fausse identité et prétendument en quête de parrainage pour l’élection présidentielle, il avait alors confié sans crainte avoir voté Jean-Marie Le Pen en 2002, au second tour de la présidentielle (voir vidéo ci-dessous). Rapportée dans son livre « Bienvenue au Front – Journal d’une infiltrée », cette confidence croustillante et tellement révélatrice n’a jamais été démentie par le principal intéressé.

Dire que Philippe Pemezec voit rouge à chaque fois qu’il aperçoit ou croise une concitoyenne voilée dans sa bonne ville, où souffle un esprit bourgeois, au détour d’une rue, ou en l’occurrence d’un parc très prisé, le Jardin de la Liberté, est un doux euphémisme…

Installée depuis 15 ans en plein cœur du Plessis-Robinson et aussi loin qu’elle s’en souvienne, Madame B., une mère de famille voilée, a toujours lu le mépris à son égard dans le regard noir de son maire. Mais ce dimanche 4 septembre 2016, à 11h30, c’est la première fois qu’elle a subi sa fureur mortifiante sur la place publique, sous les yeux apeurés de sa petite fille de 10 ans qui en a lâché sa trottinette.

Alors qu’elle traversait tranquillement le Jardin de la Liberté – une belle appellation pour un jardin mal-nommé si l’on en juge par la manière hargneuse dont Philippe Pemezec y a piétiné la liberté fondamentale d’une de ses administrées – cette habitante, honorablement connue, a été violemment apostrophée par l’édile entré dans une rage folle à sa vue, fonçant droit sur elle, cintré de son écharpe tricolore qu’il arborait pour une cérémonie officielle commémorant la libération du Plessis-Robinson pendant la seconde guerre mondiale.

Jointe au téléphone, cette mère de famille encore sous le choc de cette confrontation brutale avec l’islamophobie institutionnelle évoque une « scène épouvantable », une « agression raciste révoltante » qui l’a figée sur place, pensant immédiatement à protéger sa petite fille contre ce déchaînement de haine injustifié, injustifiable et particulièrement traumatisant.

Les paroles blessantes hurlées par le maire résonneront longtemps dans sa tête et ont d’ailleurs été consignées noir sur blanc dans la plainte qu’elle a déposée contre lui, entrant ainsi dans les annales locales pour être la première musulmane voilée à dénoncer l’islamophobie accablante de l’élu de proximité par excellence : « Il va falloir que les gens comprennent qu’ici on est en France, pas en Algérie ! Y’en a marre des provocations !», a-t-il vociféré, hors de lui.

« Le maire était dans tous ses états. Ce qui s’est passé est d’autant plus insupportable que c’est le fait d’un élu du peuple censé respecter et faire respecter la loi. C’est abject, car à travers moi c’est ma fille de 10 ans qu’on agresse », s’est-elle indignée, en précisant que les caméras de vidéosurveillance apporteront la preuve en image de la véracité de ses propos.

Elle se dit également plus que jamais convaincue qu’il ne faut pas hésiter à se tourner vers la justice dans un Etat de droit comme l’est la France, ne serait-ce que pour fragiliser la toute-puissance de ces maires qui ne réservent pas le même traitement à tous leurs administrés et imposent le règne de l’arbitraire dans ce qu’ils considèrent être leur petite baronnie.

Au cours de la célébration de l’Aïd, plusieurs habitantes voilées du Plessis-Robinson lui ont témoigné de belles marques de soutien, certaines, encouragées à parler par son courage et sa combativité, lui ayant relaté des agressions verbales similaires, offensantes et entachées d’illégalité, à l’image de cette jeune fille de 18 ans venue accompagner sa mère à l’Hôtel de ville pour effectuer des démarches administratives, à qui l’on a ordonné de retirer son voile sous peine de ne pas accéder à leur demande. Sans oublier cette jeune convertie qui s’est entendu dire à maintes reprises, sur un ton menaçant et plein de morgue : « Rentrez chez vous ». Un comble !

Contacté également au téléphone, le mari scandalisé de cette femme blessée, ingénieur informatique de son état, né à Paris où il est ressorti diplômé de ses études supérieures, avant d’avoir un coup de cœur pour l’art de vivre du Plessis-Robinson et d’y fonder une famille, l’épaule dans cette épreuve, non sans avoir exigé des explications et une audience auprès du maire, mais en vain.

C’est sur le chemin de l’école où, ironie du sort, sa fille et le fils de Philippe Pemezec sont dans la même classe, que cet époux outré s’est retrouvé presque nez à nez avec l’édile dont il dévoile au grand jour depuis 2012, dans le blog « Vivre au Plessis-Robinson », les attributions douteuses, voire discriminatoires de logements sociaux, comme ce dernier le confessait sans mots couverts auprès de la journaliste Claire Checcaglini : « Je participe aux commissions d’attribution des logements sociaux à l’office départemental des Hauts-de Seine. Et je peux vous dire qu’au Plessis, il n’y a pas beaucoup d’Arabes. Je fais très gaffe ».

Sans se démonter et face au silence dédaigneux que Philippe Pemezec oppose à ses demandes réitérées de rendez-vous, il lui a fait face, lui lançant : « Vous n’avez pas à agresser mon épouse comme vous l’avez fait récemment. Je veux des explications ! On va porter plainte ». Ce à quoi, le premier magistrat de la cité, certainement piqué au vif, a riposté : « Vous m’agressez ! », tout en prenant ses dires à la légère, lui répondant « Oui, c’est ça ».

Ce dialogue de sourd s’est conclu en beauté par l’injure ignominieuse « Terroriste » que le maire du Plessis-Robinson n’a manifestement pas pu retenir, à l’instar de deux de ses adjoints que le mari de Madame B. a tenté de sensibiliser à l’humiliation infligée à sa femme et qui lui ont répondu en se livrant à des raccourcis odieux : « Vous ne nous faites pas peur. Nous, on ne tue personne ».

Pour corser les choses, Philippe Pemezec, optant pour l’attaque comme meilleure ligne de défense, a porté plainte à son tour contre l’époux qui a osé l’interpeller en pleine rue, l’accusant d’ « intimidation », mais c’était sans compter la pugnacité de ce dernier qui a immédiatement répondu coup pour coup, dans la plus stricte légalité, en déposant une plainte pour « dénonciation calomnieuse ».

Bien qu’affligé par cette islamophobie décomplexée qui frappe à tout moment, avec une férocité inouïe, dans une si joile petite ville des Hauts-de-Seine, se drapant dans une respectabilité institutionnelle pour franchir toutes les lignes jaunes, le couple, confiant dans la justice, est déterminé à ne pas baisser les bras dans ce combat citoyen du pot de terre contre le pot de fer.

Clic pour voir la Source de l’article

########################
Aujourd’hui en Palestine
########################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

L’occupation démolit un garage de voitures et des bidonvilles à Naplouse.
.
Les renseignements de l’Autorité Palestinienne arrêtent un étudiant à Hébron.
.
Des voitures de colons caillassées au camp d’Aroub à Hébron.
.
Les colons sionistes ont mis le feu dans une maison palestinienne en construction, tandis que les forces armées d’occupation israéliennes ont mené une campagne de raids, d’inspection à Naplouse.
.
Les tunisiens célèbrent la mémoire du deuxième soulèvement palestinien.
Des tunisiens ont célébré ce dimanche soir dans la capitale tunisienne la mémoire du deuxième soulèvement palestinien déclenché en 2000.
.
« Amal 2 » rejoint « Zitouna » pour briser le blocus sur Gaza.
Le Comité international pour briser le blocus sur la bande de Gaza a déclaré qu’il a terminé les procédures de l’achat d’un nouveau bateau pour remplacer le bateau Amal.
.
Des bulldozers de la colonie « Leshem » à l’ouest de Salfit ont rasé dimanche 25, des champs d’oliviers dans la zone de la porte d’al-Marj à l’ouest de Salfit
.
Un travailleur mort et deux autres blessés dans l’effondrement d’un puits à khan Younès.
.
Le gouvernement tient l’occupation responsable de la mort du prisonnier Hamdouna.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com.
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire