MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 14 Dhou al Hijja 1437.

Flash info du 14 Dhou al Hijja 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #muslimradio.info :
www.MouslimRadio.info

*****************


Football : le Maroc prêt à recevoir la CAN avec l’instabilité au Gabon ?

En 2017, ce sera au tour du Gabon d’organiser la CAN. Mais avec l’instabilité politique dans le pays, la Confédération Africaine de Football réfléchit à une alternative. Et si le Maroc était la solution ?

Le Maroc avait annulé l’organisation 2015.

Suite aux élections présidentielles et aux résultats controversés du scrutin, le Gabon connaît de fortes tensions. Les clans des deux candidats se disputent la victoire, après que les dépouillements aient déclaré Ali Bongo réélu président. Les magistrats de la Cour constitutionnelle doivent d’ailleurs rendre leur décision d’ici au 23 septembre suite à des recours déposés par Jean Ping, son opposant. Face à cette incertitude politique, la CAF a pris les devants en envisageant de délocaliser la CAN dans un autre pays et le Maroc est pressenti. Il possède toutes les infrastructures nécessaires et certaines sont encore flambant neuves. Les autorités gabonaises refusent quant à elles de voir la Coupe d’Afrique des Nations se dérouler ailleurs. Néanmoins décider d’organiser une CAN dans un autre pays n’est pas une première à quelques mois à peine de la cérémonie d’ouverture.

En 2015, c’est justement le Maroc qui avait refusé d’organiser la compétition en raison de la propagation du virus Ebola. Cela lui avait valu des sanctions finalement annulées. La CAN aura-t-elle donc lieu au Maroc du 14 janvier au 4 février ? Affaire à suivre !

Clic pour voir la Source de l’article

****


La Belgique : un État qui participe au financement de l’Islam.

La Belgique n’est pas un pays laïc. Non seulement l’Islam y est une religion reconnue, mais l’État en finance également différents aspects.

Un financement des lieux de culte.

L’État belge a établi dans sa constitution le principe de financement public de ses cultes. Il reconnait ainsi officiellement six religions dont l’Islam depuis 1974, suite à l’arrivée massive des travailleurs immigrés musulmans venus essentiellement du Maghreb. Dans les faits, plus de 70 imams seraient ainsi actuellement rémunérés par l’État. Plusieurs Provinces financent même l’entretien et le fonctionnement des mosquées « reconnues », soit 82 au total sur les quelque 300 recensées sur le territoire.

Un financement dans le secteur public.

Au-delà des lieux de cultes, l’Islam est également présent et financé dans la fonction publique. Ainsi, les écoles publiques belges comptent parmi leur corps enseignant des professeurs de religion islamique. Dans un autre registre, les prisons disposent quant à elles de « conseillers islamiques » financés eux aussi par l’État.

La Belgique est bien loin de la France, pays laïc selon lequel « La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte ». En théorie du moins, puisqu’en pratique, en plus de bafouer le principe même de laïcité, elle finance également l’entretien et la restauration de très nombreuses églises, sous le couvert de « patrimoine historique ». Un des aspects d’une France à deux vitesses qui s’affirme de plus en plus.

Clic pour voir la Source de l’article

****


Incendie de la mosquée de Fort Pierce : un suspect arrêté .

Joseph Michael Schreiber, un homme de 32 ans, a été interpellé mercredi 14 septembre dans le cadre de l’enquête sur l’incendie criminel qui a ravagé le Centre islamique de Fort Pierce.

L’édifice religieux a récemment connu un coup de projecteur car il s’agissait du lieu de culte fréquenté par Omar Mateen, l’auteur de la tuerie dans une discothèque d’Orlando en juin.

Le suspect encourt une peine de 30 ans de prison s’il est jugé coupable. Selon les enquêteurs, il a publié des messages d’hostilité envers l’islam sur les réseaux sociaux. L’incendie criminel s’est déroulé pendant la nuit du 11 au 12 septembre dernier, la veille de l’Aïd al-Adha. Plus de 20 000 dollars ont été depuis récoltés.

Clic pour voir la Source de l’article

****


France : Claude Goasguen, député LR de Paris, l’a proclamé : « Nous avons un problème avec les maghrébins incontestable ».

Parmi les chantres d’Israël en France, qui ne ratent jamais une occasion de manifester ostensiblement leur soutien au régime ultra-sioniste de Tel-Aviv et au rouleau compresseur de son colonialisme, Claude Goasguen, député-maire LR du chicissime 16ème arrondissement de Paris, rivalise de zèle, ce qui n’est pas un mince exploit dans le paysage politique hexagonal…

Comment s’étonner, dès lors, que celui qui est de toutes les manifestations organisées par les groupes de soutien pro-israéliens, avec une exaltation intacte, voire revigorée au fil des années, puisse sonner la charge contre l’islam en cette rentrée où il est de bon ton de faire dans la surenchère islamophobe ?

Invité de la chaîne parlementaire LCP, hier, mercredi 14 septembre, Claude Goasguen a décoché ses flèches empoisonnées à la faveur d’un débat évoquant « l’identité heureuse » si chère à Alain Juppé et dénigrée par son ennemi juré Sarkozy, s’emparant de ce thème de campagne juppéiste pour mieux le retourner contre les musulmans.

« C’est un thème de campagne qui se défend, c’est le sien, c’est un thème centriste », a-t-il déclaré en préambule, avant de dégoupiller ses grenades avec un paternalisme aussi sournois que pernicieux.  » Je ne suis pas sûr, pour connaître bien la communauté musulmane, que le chemin de la communauté musulmane soit sur la direction d’une identité heureuse. Je dirais même qu’elle m’inquiète de plus en plus, cette communauté musulmane. Elle est absente. C’est vrai qu’il y a des personnalités musulmanes qui viennent de temps en temps passer à la télévision. Mais des millions de musulmans – vous imaginez ce que ça représente pour des millions de musulmans, ce qui se passe en France en ce moment, quelle peut être leur réaction ? Est-ce que vous auriez, vous… par exemple si des catholiques venaient assassiner d’autres personnes en France, mais je serais le premier à descendre dans la rue pour sanctionner les catholiques en question vigoureusement », a-t-il lancé.

Et de poursuivre, drapé dans son hypocrisie républicaine, en sommant les musulmans de s’indigner, implicitement : « Je pense bien que tous les musulmans ne sont pas favorables à l’islamisme, mais je trouve que leur réaction n’est pas encore assez forte. »

Déplorant que le pays « ait un problème avec les maghrébins », tout en estimant que le vrai courage politique est de dénoncer, comme lui, cet état de fait (et non le deux poids deux mesures qui sévit dans la République laïque, cela va de soi !), le député « Les Républicains » des beaux quartiers ne nous aura rien épargné, pas même ses lamentations sonnant faux quand il a assuré regretter qu’il n’y ait pas « de clergé dans la religion sunnite ».

Dans cette sinistre pantalonnade politicienne, Claude Goasguen, aura martelé jusqu’au bout « Nous avons un problème avec les maghrébins incontestable », histoire que cela rentre bien dans les têtes, en exhumant très opportunément la guerre d’Algérie, davantage pour creuser des fossés d’incompréhension que pour créer des ponts entre tous les Français.

Nul besoin d’être grand clerc pour démystifier la supercherie de cet admirateur d’Israël, dont l’ardeur pourrait supplanter l’empressement de Sarkozy mais aussi le « lien éternel » qui lie Valls à l’Etat hébreu, c’est dire…

Clic pour voir la Source de l’article

****


Le bateau des femmes pour Gaza est arrivé à Barcelone avant de lever l’ancre pour Gaza.

Barcelone n’a pas été choisie pour rien », explique Laura Arau, de « Rumba à Gaza », en soulignant que la ville espagnole est jumelée avec Gaza depuis 1998.

« Avec ces bateaux de femmes, nous voulons faire savoir à nos soeurs de Gaza que nous ne les oublions pas. C’est notre message d’espoir, d’amour et de solidarité ».

Mercredi les deux bateaux se dirigeront vers le port d’Ajaccio, puis vers un autre port de la Méditerranée avant d’atteindre les côtes de Gaza au début octobre.

A leurs bords, les femmes qui participeront aux différents segments du voyage, organisé par la Coalition de la Flotille de la Liberté, représentent une quinzaine de pays différents sur 6 continents. D’horizons variés, elles dénoncent toutes le blocus inhumain de Gaza et l’occupation de la Palestine.

Source : www.womensboattogaza.org.

Clic pour voir la Source de l’article

****


France : Corse: tension à Bonifacio après le refoulement de femmes voilées dans une école.

Cinq femmes voilées ont été interdites d’entrer par des parents d’élèves dans une école maternelle de Bonifacio, en Corse, le cinq septembre dernier. « Depuis un an et demi (…), il y a une crispation autour des problèmes d’identité, à Bonifacio comme ailleurs », a affirmé le maire de la ville, Jean-Charles Orsucci. Les femmes voilées qui sont nées et ont grandi à Bonifacio ont confié leur inquiétude à BFMTV. « Ils nous regardent bizarrement », a déclaré l’une d’entre elles.

Reportage vidéo a voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

****


La belle victoire judiciaire d’une norvégienne voilée, refoulée d’un salon de coiffure.

Malika Bayan, une jeune norvégienne de 24 ans convertie à l’islam, rejetée en 2015 d’un salon de coiffure sans ménagement, en raison de son hijab, attendait avec fébrilité le verdict de la justice dans l’affaire de discrimination qui l’opposait à Merete Hodne, 47 ans, la coiffeuse mise hors d’elle à sa vue, assurant ne nourrir ni rancœur, ni rancune personnelle contre celle qui lui a fait subir un terrible affront, source de profonds tourments.

Dépassée par l’énorme retentissement politico-médiatique de son procès et le débat houleux qu’il a généré, à son corps défendant, sur la place de l’islam dans la société européenne, attisé par les ultras du nationalisme norvégien, le soulagement de la jeune femme n’en a été que plus grand à l’annonce de sa victoire judiciaire. Une victoire d’autant plus belle et réconfortante qu’elle a triomphé d’une adversité dont elle ne soupçonnait pas la fureur en portant plainte, un an auparavant, pour un ostracisme intolérable.

Le tribunal du comté de Rogaland, situé au sud-ouest du pays des fjords, a tranché en faveur de Malika Bayan, faisant fi de la levée de boucliers qui a agité les rangs bouillonnants des extrémistes de droite, déclenchant la colère implacable entre autres de Carl I. Hagen, le leader fulminant du parti islamophobe et anti-immigration Progress, ainsi que celle du député Peter Myrhe, qui s’est livré à des amalgames abjects entre l’islam et le nazisme.

Condamnée à verser 1 000 euros à celle qu’elle a refoulée violemment de son salon, au titre du préjudice moral subi, et 667 euros pour les frais de justice, Merete Hodne, qui était poursuivie pour « discrimination délibérée » contre une femme musulmane, n’a pas fait profil bas pour autant devant sa défaite cuisante.

Dans le vacarme ambiant rendu assourdissant par ses soutiens enragés, la coiffeuse, dont la presse a révélé la proximité idéologique avec les partis islamophobes de Norvège et des Pays-Bas, n’a pas mis en veilleuse son aversion pour l’islam mais l’a au contraire fait éclater au grand jour sur la chaîne à forte audience TV2, en ne lésinant pas, elle aussi, sur des raccourcis avec le nazisme hautement délétères.

A ses yeux, le  » hijab est un signe ostentatoire représentant une idéologie totalitaire au même titre que la croix gammée est le symbole du nazisme », s’est-elle époumonée devant les caméras, sans craindre de tomber à nouveau sous le coup de la loi.

Se retrouvant au cœur de cette bourrasque politico-médiatique, bien malgré elle, on en arriverait presque à oublier que Malika Bayan, cette victime norvégienne de l’islamophobie ordinaire qui gangrène le Vieux Continent, a gagné son procès haut la main et a pu sortir la tête haute du prétoire, son honneur ayant été réhabilité par la justice de son pays. Un signal fort envoyé à ses détracteurs islamophobes, mais aussi et surtout à la communauté musulmane norvégienne vers laquelle sont allées ses premières pensées.

Clic pour voir la Source de l’article

****


France : Lyon : chrétiens et musulmans célèbrent la fraternité dans une journée inédite 20 ans après Tibhirine.

Plus de 400 catholiques et musulmans représentant la diversité des paroisses et des mosquées de la Métropole lyonnaise se réuniront, le samedi 17 septembre prochain pour rendre hommage aux moines de Tibhirine*, aux martyrs chrétiens d’Algérie et aux dizaines de milliers de victimes de la « décennie noire » des années 1990.

Prenant acte des tensions communautaires consécutives aux terribles attentats de ces derniers mois, ces commémorations des événements de 1996 en Algérie cherchent à faire vivre à Lyon l’héritage d’amitié, d’estime, de confiance et d’admiration entre chrétiens et musulmans selon l’exemple de Monseigneur Claverie, évêque d’Oran et ses compagnons martyrs qui ont donné leur vie pour leurs amis.

Les cérémonies commenceront le vendredi 16 septembre à 18H avec le témoignage de Mgr Teissier, archevêque émérite d’Alger, qui a été témoin direct de ces événements dramatiques pour tout le peuple algérien. Monseigneur Teissier rappellera comment les témoignages d’amitié entre musulmans et chrétiens constituèrent de précieuses lumières d’espérance et de fraternité au cœur des années terribles du terrorisme.

Cette conférence sera suivie de l’inauguration d’une plaque à la mémoire de frère Luc, moine de Tibhirine, qui fut étudiant en médecine, dans les locaux des HCL à l’Antiquaille, donc sur le lieu même du martyre de St Pothin 18 siècle plus tôt.

Puis le lendemain samedi 17 septembre, les familles des 19 martyrs chrétiens se réuniront autour du Frère Thomas Georgeon , postulateur de la cause de béatification au Vatican de Monseigneur Claverie et ses compagnons.

A 14H30 , Kamel KABTANE, recteur de la Grande Mosquée, accueillera tous ceux qui voudront prier cote à cote, dans le recueillement, à l’intention de la fraternité des hommes et des peuples en mémoire des victimes du terrorisme d’hier et aujourd’hui.

A 17H30 , à la basilique de Fourvière, le Cardinal Philippe Barbarin présidera une messe solennelle en hommage aux martyrs d’Algérie dans la perspective de leur procès en béatification, en présence de Monseigneur Desfarges, administrateur apostolique d’Alger et évêque de Constantine, de Monseigneur Vesco, évêque d’Oran, originaire de Lyon, et de Mosneigneur Michel Dubost, évéque d’Evry, en charge du Conseil pour les relations interreligieuses de la Conférence des évéques de France .

La journée sera conclue dans les jardins de l’archevêché par un banquet « le lien de la Paix, Ribat Essalam » réunissant autour d’un couscous plus de 400 lyonnais particulièrement investis dans le dialogue inter-religieux.

Ce programme s’appuie sur un micro-climat spirituel et humaniste exceptionnel à Lyon, nourri par une profonde tradition inter-religieuse, tradition illustrée par des moments forts, depuis la visite de l’émir Ab El-Kader en 1852 jusqu’au Pèlerinage de Tibhirine en 2007 à l’initiative du professeur Azzedine Gaci accompagné du Cardinal Philippe Barbarin et de Kamel Kabtane.

Le collectif « le lien de la Paix, Ribat Essalam » réuni plus de 70 bénévoles chrétiens et musulmans travaillant ensemble depuis plusieurs mois pour la réussite de cet événement .

Le collectif réuni plusieurs associations de dialogue islamo-chrétiens autour du diocèse, de la Grande Mosquée, de la mosquée Othmane de Villeurbanne, du Conseil Régional du Culte Musulman, du Message de Tibhirine, des fils d’Abraham et de nombreuses autres qui ont pour but de faire vivre à Lyon l’esprit de Tibhirine et contribuer ainsi à l’épanouissement au quotidien des liens fraternels tant entre les personnes qu’entre les diverses communautés pour le bien commun et la cohésion sociale.

Le Lien de la Paix, Ribat Essalâm

*Au cours de la nuit du 27 au 28 mars 1996, sept moines furent enlevés par un groupe armé. Leur enlèvement fut revendiqué par la faction radicale du G.I.A. (Groupe Islamique Armé) dans un communiqué en date du 18 avril 1996 et publié le 27 avril.

Dans un second communiqué, en date du 23 mai, le G.I.A. annonçait qu’ils avaient été exécutés le 21 mai. Le 30 mai, leurs têtes étaient découvertes à côté de Médéa.
La messe des funérailles célébrée à Alger le samedi 2 juin sera un événement déclenchant une émotion d’ampleur nationale, tant en Algérie qu’en France.
La vie des Moines de Tibhirine a été retracée dans un remarquable film de Xavier Beauvois, des Hommes et des Dieux primé en 2010 au Festival de Cannes (Grand Prix du Jury) avec dans les rôles principaux Lambert Wilson et Michael Lonsdale.
La mémoire des sept frères du monastère de Tibhirine est honorée à Lyon par l’installation de statues représentant les silhouettes de moines, « priants parmi les priants » qui ont été inaugurées lors de l’ouverture officielle du nouvel archevêché le mardi 28 juin 2016.
En leur rendant hommage nous rendons aussi hommage aux 12 autres martyrs chrétiens d’Algérie comme aux dizaines de milliers de victimes de ces années noires.

Clic pour voir la Source de l’article

########################
Aujourd’hui en Palestine
########################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Un jeune palestinien succombe à ses blessures.
.
Naplouse: Violents affrontements avec l’occupation à Bourin.
.
Tunnel juif entre Silwan et al-Aqsa.
.
Deux bulldozers militaires sionistes se déplacent à l’est de Bureidj.
.
Une organisation arabe condamne les violations d’Israël et de l’Autorité Palestinienne et leurs actes de torture.
.
L’occupation arrête trois palestiniens, dont un blessé.
Les forces d’occupation ont arrêté, cet après-midi, trois palestiniens, l’un d’entre eux est blessé.
.
Khudari salue le bateau des femmes à Gaza.
.
Les frères Al-Bulbol et al-Qadi entrent dans une phase difficile de grève de la faim.
.
L’occupation poursuit un bus qui devait accueillir un captif libéré.
.
Une journaliste de Jazeera rejoint le bateau des femmes à Barcelone.
.
Liebermann ordonne de couper les relations avec l’émissaire de l’ONU.
.
Un colon blessé dans une attaque au couteau à Raanana.
.
L’aviation sioniste bombarde la Bande de Gaza.
Les avions de guerre sionistes ont lancé le jeudi à l’aube, trois raids aériens sur la Bande de Gaza, causant des dommages matériels, sans signaler des blessés.
.
L’occupation poursuit les campagnes d’arrestations.
Les forces armées d’occupation israéliennes ont poursuivi les campagnes quotidiennes d’arrestations à la quatrième journée de l’Aïd Al-Adha.
.
Le détenu al-Kadhi mène une combat contre la mort.
l’état de santé du détenu al-Kadhi s’est gravement dégradée à cause d’une intoxication ce qui nécessite un comas obligatoire pour au moins une semaine.
.
Un handicapé se noie dans la mer de Gaza.
.
Le prisonnier Abou Hacheya condamné à la perpétuité.
.
Naplouse: l’occupation arrête un jeune homme sur le barrage de Za’atara.
.
L’occupation alloue des sommes énormes pour protéger la sécurité des colonies.
Le ministre sioniste de la guerre, Avigdor Liebermann, a approuvé l’allocation d’environ 29 millions de dollars pour fortifier les gardes de sécurité des colonies israéliennes.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com.
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire