MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 13 Dhou al Hijja 1437.

Flash info du 13 Dhou al Hijja 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur #muslimradio.info :
www.MuslimRadio.info

*****************


Santée : L’alimentation de la femme enceinte selon le Coran et la Sounnah

La grossesse est un bienfait incroyable, un petit être grandit et se développe en nous. Notre corps subit tout un tas de changements et de chamboulements. Beaucoup de jeunes mamans me demandent « quelle alimentation faut-il avoir durant la grossesse? Nous connaissons les aliments à éviter, mais en revenant à la religion, est-ce que certains, plus que d’autres, sont conseillés? » Nous avons la chance d’avoir une religion très riche, et une médecine prophétique très vaste, j’ai donc mené quelques recherches afin d’apporter à ses futures mamans des éléments à leurs questions.

Le miel.

Durant la grossesse on peut parfois être sujette à la fatigue, aux troubles du sommeil ou encore à des carences en fer. Le miel est un aliment idéal pendant la grossesse, il est source de minéraux, vitamines et possède de nombreuses propriétés thérapeutiques spécifiques à la femme enceinte :

Il contient de l’acide folique.
Il aide à la digestion.
Il régule la fonction intestinale.
Il contient des propriétés sédatives qui agissent contre l’insomnie.
C’est un aliment très riche en énergie.
Il stimule la fonction d’anticorps grâce à l’acide ascorbique, au magnésium, au cuivre et au zinc.

Avant l’achat d’un miel, pensez à vérifier sa qualité !

La verveine (citronnelle).

Durant la grossesse, la future maman peut rencontrer plusieurs difficultés, faisant partie aussi des joies de la grossesse, comme les problèmes digestifs, le stress, avoir du mal à trouver le sommeil. La verveine citronnelle est donc une excellente alliée car celle-ci comporte de multiples propriétés.

Les feuilles sont très utilisées en infusion pour leurs propriétés digestives et calmantes. Elle est également réputée pour aider à l’endormissement et favoriser un sommeil récupérateur.

À ne pas confondre avec la verveine officinale (sauvage) qui est déconseillé pendant la grossesse, car elle déclenche les contractions.

La talbina.

La talbina est une boisson délicieuse à base d’orge, issue de la Sounnah. Elle contient d’excellent composants nutritifs comme les vitamines, les minéraux, les acides aminés. La talbina représente à elle seule un repas complet grâce aux carbohydrates qu’elle contient.

La talbina est spécifiquement conseillée aux femmes enceintes car elle compense les manques de l’organisme. Elle apporte des vitamines, acides aminés et minéraux qui donnent un booste d’énergie et de force, nécessaire à la femme enceinte.

Les dattes.

Les dattes sont cités plusieurs fois dans le Coran et la Sounnah grâce aux vertus immenses qu’elles renferment. Elles sont un alliées de taille pour les femmes enceintes et allaitantes. Les nausées et réactions physiques qui apparaissent durant la grossesse peuvent être dues à une carence en potassium, les dattes viennent combler parfaitement ce manque. Pendant ses périodes sensibles, la femme peut également se retrouver en manque de fer, les dattes sont très riches en fer! Mais ce n’est pas tout, elles apportent également une réduction du stress et de la tension.

Ses vertus ne s’arrêtent pas là. Allah a recommandé à Maryam de manger des dattes afin de faciliter son accouchement. Elles aident à la dilatation du col et le sucre qu’elles contiennent aide la femme affaiblie par l’effort de l’accouchement et la perte de sang à retrouver ses forces.

« Puis les douleurs de l’enfantement l’amenèrent au tronc du palmier, et elle dit: «Malheur à moi! Que je fusse morte avant cet instant! Et que je fusse totalement oubliée!» Alors, il l’appela d’au-dessous d’elle, [lui disant:] «Ne t’afflige pas. Ton Seigneur a placé à tes pieds une source. Secoue vers toi le tronc du palmier: il fera tomber sur toi des dattes fraîches et mûres. Mange donc et bois et que ton œil se réjouisse! Si tu vois quelqu’un d’entre les humains, dis [lui:] «Assurément, j’ai voué un jeûne au Tout Miséricordieux: je ne parlerai donc aujourd’hui à aucun être humain». » Sourate 19 – Verset 23/26.

Le lait.

Une difficulté bien connue des femmes enceintes : les brûlures d’estomac. Le lait de vache est un excellent remède contre les brûlures et les aigreurs.

D’après ‘AbdAllâh Ibn Mass’oud رضي الله عنه le Prophète صلى الله عليه و سلم a dit : « Buvez le lait de vache ! (La vache) mange de tous les types de végétaux, et le lait est un remède pour toutes les maladies. » Collecté par Al-Hakim (8274). Cheikh Al-Albani l’a déclaré sahih dans Sahih Jami’ As-Saghir (4059).

Pensez à choisir du lait bio où les vaches sont dans les prés, broutes de l’herbe (et ne sont pas modifiées génétiquement, bourrées de médicaments et autres produits chimiques, nocifs à la santé.).

Clic pour voir la Source de l’article

****


Hajj 2016 : 1,5 million de bouteilles de Zamzam apporté aux pèlerins.

A l’occasion de la venue des pèlerins à Arafat et Muzdalifah, l’organisme responsable de la gestion des deux mosquées sacrées de la Mecque et de Médine a prévu une quantité importante d’eau Zamzam pour répondre à leurs besoins.

C’est ainsi que 1,5 million de bouteilles d’eau de Zamzam a été acheminé jusqu’aux deux villes de station des pèlerins. Les températures en ce Hajj 2016 ont atteint les 42°C. Les bouteilles fraîches d’eau de zamzam ont donc sans doute été accueillies avec joie par les pèlerins.

Afin de distribuer ces bouteilles d’eau, 30 camions ont été mis en service, à Arafat et à Muzdalifah. Sur ces camions était écrit le message suivant : « Nous sommes fiers de servir les Hujjaj et les visiteurs ».

Près de 1,3 million de pèlerins étaient attendus dans les vallées de Arafat et Muzdalifah pour ce hajj 2016. L’organisation de ce rassemblement unique est à saluer, puisqu’elle est toujours impressionnante malgré le flux de personnes. Rappelons que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit de l’eau de Zamzam : « Elle est certes bénite ; elle est certes une vraie nourriture » (Muslim).

Clic pour voir la Source de l’article

****


Santée : Ces aliments particuliers cités dans le Coran et la Sounnah.

Le Coran et la Sounnah font l’éloge de plusieurs aliments grâce aux remèdes, aux récompenses et aux vertus qu’ils contiennent. Des aliments très importants et riches pour le bon fonctionnement de l’organisme. Il est donc nécessaire, d’apprendre et de connaitre ses aliments pour pouvoir profiter de leurs bienfaits.

Le lait de vache.

Saviez-vous que le Prophète sallahu alayhi wa salam nous a recommandé de boire du lait de vache car celui-ci est un remède contre toutes les maladies ?

D’après ‘Abdullah ibn Mas’oud (radhiAllahu’anhu), le Prophète (sallallaahu ‘alayhi wa sallam) a dit : » Buvez le lait de vache! La vache mange de tous les types de végétaux, et le lait est un remède pour toutes les maladies. » Collecté par Al-Hakim (#8274). Al-Albani l’a déclaré sahih dans Sahih Jami’ As-Saghir (#4059).

Choisissez un lait de vache biologique, où les vaches sont bien traitées, peuvent brouter l’herbe des prés et ne sont pas intoxiquées aux médicaments.

Les dattes.

Le Prophète sallahu alayhi wa salam a décrit les dattes comme un aliment extrêmement riche et nourrissant mais aussi comme une protection contre le mal des gens (sorcellerie et poison). C’est également le fruit qui a nourri Maryam lors de son accouchement, elle a pu ainsi retrouver force et vitalité.

Le Prophète -Prières et bénédiction d’Allah sur lui- a dit : « Une maison où il n’y a pas de dattes est une maison dont les habitants sont affamés » Rapporté par Ahmd, Mouslim, abou Dawoud, Tirmidhi, ibn Majah. Voir Sahih al Jami’ as-Saghir .

D’après Sa’d ibn abi Waqass le Prophète -Prières et bénédiction d’Allah sur lui-a dit : « Celui qui déjeune le matin avec sept dattes de « al ‘Ajwa »,rien ne pourra lui nuire ce jour-là, ni poison et ni sorcellerie » Rapporté par Boukhari (n°5768) et Mouslim (n°2047).

La truffe blanche.

La truffe blanche est un excellent remède pour les yeux !

D’après Sa’îd Ibn Zayd Ibn ‘Amr Ibn Nufayl (que Dieu l’agrée) : « J’ai entendu le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) dire : « La kam’a (un des noms de la truffe blanche) est une sorte de manne (nourriture miraculeuse envoyée aux enfants d’Israël dans le désert, en ce sens que cela vient sans être cultivé); son suc est un remède pour les yeux ».» (Dans Sahih de Mouslim N° 3816 ).

Le miel.

Allah à cité le miel dans le Coran en tant que remède pour les hommes.

En plus d’être excellent pour la santé, il est également rempli de bienfaits :

Il guérit les morsures,
Il est un excellent soin pour les cheveux.
Il évacue les saletés des veines, des intestins et autres.
Il soigne l’estomac, le foie, les reins et la vessie.
Il facilite la selle.
Il soigne la toux provenant du lymphe.

« De leurs entrailles sort une boisson de couleur variée qui sert de remède à l’homme » Sourate An nahl (les abeilles) – Verset 69.

« Vous avez a avoir les 2 guérisons : le MIEL et le CORAN » (Ibn Majah et Al Hakim l’ont montée, et le dernier a dit sur la condition des deux cheikh : ainsi que az Zahabi l’a confirmée, rapporte par ibn mas’oud).

« L’arak » noir.

L’arak est un arbuste qui pousse dans les endroits comme les déserts où l’air est sec. On le retrouve notamment dans plusieurs pays du continent asiatique comme : l’Arabie saoudite, Yémen, Inde, Iran. Ainsi que dans certains pays du continent africain : Egypte, Soudan. Le Prophète sallahu alayhi wa salam a recommandé de choisir ses fruits noirs, car ils sont bien meilleurs en goût.

Jâbir ibn `Abd-Allah (qu’Allah soit satisfait des deux) a dit: Nous étions avec le Prophète à Marr Az-Zahrân en train de cueillir des Kabâths (les fruits d’arak mûrs).
-« Choisissez les noirs, s’écria l’Envoyé d’Allah (pbAsl), ce sont les meilleurs. ».
– « O Envoyé d’Allah, alors, lui dit-on, il paraît que tu as gardé les moutons ». – « Oui, nous répondit-il, y a-t-il un prophète qui ne les ait pas gardés? » Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement]: 3822.

L’huile d’olive.

L’huile d’olive provient d’un arbre béni par Allah : l’olivier. il est conseillé d’en consommer mais également de s’en induire. L’olivier est cité plusieurs fois dans le Coran et la Sounnah grâce à ses nombreux bienfaits :

Son huile adoucit la peau et retarde le blanchissement des cheveux.
L’eau des olives soigne les brûlures et raffermit les gencives.
Les feuilles des oliviers soignent l’érysipèle (rougeur), le fourmillement et les ulcères sales et les urticaires.
Les feuilles empêchent également la sueur.

«Ainsi qu’ un arbre (l’ olivier) qui pousse au Mont Sinaï, en produisant l’huile servant à oindre et où les mangeurs trempent leur pain. » (Coran, 23 : 20).

« Allah est la Lumière des cieux et de la terre. Sa lumière est semblable à une niche où se trouve une lampe. La lampe est dans un (récipient de) cristal et celui-ci ressemble à un astre de grand éclat; son combustible vient d’un arbre béni: un olivier ni oriental ni occidental dont l’ huile semble éclairer sans même que le feu la touche. Lumière sur lumière. Allah guide vers Sa lumière qui Il veut. Allah propose aux hommes des paraboles et Allah est Omniscient. » (Coran, 24 : 35).

Dans les oeuvres d’At-Tirmidhi et d’Ibn Majah on lit, d’après le récit d’Abu Hurayrah (RA) que le Prophète sallahu alayhi wa salam a dit : « Mangez de l’huile, et enduisez-vous, car elle provient d’un arbre bénit. ».

La banane.

la banane apparaît elle aussi dans le Coran, et Ibn al Qayyim cite dans la médecine Prophétique plusieurs de ses bienfaits :

Elle est favorable contre la rudesse de la poitrine , du poumon, de la toux.
Contre les lésions du reins et de la vessie;
Elle est diurétique,
Elle augmente la quantité du sperme, et excite eu coït ;
Elle relâche en outre le ventre.

La science rejoint une fois de plus la médecine prophétique, puisque j’avais récemment évoqué dans un article la banane et ses propriétés anticancer.

Le pain.

Le pain est qualifié de « maître de la nourriture » par le Prophéte sallahu alayhi wa salam. Il est conseillé de le consommer avec un aliment, si on en a la possibilité, comme la viande, la pastèque ou avec un condiment comme le vinaigre ou l’huile d’olive.

« C’est le maître de la nourriture des gens de la vie présente et celle de l’au-delà. » (rapporté par Ibn Majah et d’autres).

« Le « khall » (vinaigre de vin) est un bon condiment ! » (Sahîh Mouslim).

Aviez-vous connaissance de tout ces bienfaits? Qu’Allah nous permette d’en bénéficier !

Clic pour voir la Source de l’article

****


Santée : 7 herbes qui stimulent le métabolisme et vous aident à perdre du poids.

Si vous souhaitez maigrir, sachez qu’il existe des moyens naturels pour rendre votre programme de perte de poids plus facile. Certaines plantes possèdent des effets très positifs sur le métabolisme en le stimulant, ce qui aide à la perte de poids. Naturellement, ceci doit être accompagné d’un mode alimentaire sain et du sport afin d’avoir un résultat efficace.

1- ginseng.

Le ginseng est l’une des herbes les plus populaires, car elle stimule la mémoire mais contribue également à la perte de poids. Le ginseng stimule votre métabolisme et vous apporte de l’énergie, deux choses bénéfiques à la perte de poids.

2- sauge.

Boire du thé à base de feuilles de sauge aide à la perte de poids grâce à son action stimulante et ses propriétés diurétiques. La consommation régulière de thé de sauge vous aide à détoxiner votre corps et augmente votre taux métabolique, qui se traduisent par une perte de poids.

Pour les mamans allaitantes, il est interdit de consommer de la sauge car elle coupe les montées de lait !

3- origan.

L’huile d’origan est largement utilisée pour traiter de nombreuses affections, y compris dans la prévention de l’obésité. Elle maintient le bon fonctionnement du système digestif et aide à éliminer l’excès de toxines présentes dans le corps, ce qui réduit considérablement le risque d’obésité.

4- menthe verte.

Le thé à base de menthe verte contribue à la perte de poids de plusieurs façons:

Fonctionne comme un coupe-faim naturel.
Aide à la digestion.
Favorise l’absorption des nutriments.

De plus, la menthe verte a des propriétés antistress, ce qui est également important pour le maintien d’un poids santé.

5- racine de pissenlit.

Le pissenlit agit comme un nettoyant, il est donc un allié dans votre perte de poids. Il permet d’éliminer de manière efficace les toxines et déchets de votre organisme. Il possède également des propriétés anti-inflammatoires.

6- yerba mate.

Cette herbe est riche en diverses vitamines, minéraux, acides aminés et antioxydants. Elle stimule votre métabolisme et vous fournir de l’énergie. Elle possède également des propriétés diurétiques, ce qui permet d’éliminer du poids et l’excès d’eau dans le corps.

7- menthe poivrée.

La menthe poivrée a prouvé ses effets sur la réduction de tour de taille car elle favorise une excellente digestion. Prendre une tasse de thé à la menthe aide à calmer le tractus gastro-intestinal et stimule un mouvement sain de l’intestin, ce qui permet de détoxiner son corps.

Par ailleurs, le parfum spécial de la menthe poivrée a la capacité de supprimer l’appétit. Une alliée idéale dans votre objectif de perte de poids !

Clic pour voir la Source de l’article

****


France : Rebondissement sur l’affaire Adama Traoré.

Tout le monde garde dans son cœur une trace émouvante du souvenir tragique de la mort d’Adama Traoré à Beaumont sur Oise, le 19 juillet dernier, jour de ses 24 ans. Jusqu’à très récemment, la cause officielle du décès du jeune homme n’était pas connue et la famille a continué de militer sans relâche pour que justice et vérité soient faîtes. Peu à peu, la lumière se fait sur les circonstances de ce drame, sous un lourd silence du côté des représentants politiques français.

Un témoignage qui vient confirmer la thèse d’étouffement.

Il s’agit du pompier sergent-chef arrivé sur place au moment des faits qui affirme lors de son audition du 2 août : « Un gendarme m’a indiqué que la victime simulait et que c’était quelqu’un de violent. Quand j’arrive autour de lui, il y a du monde autour mais personne ne s’en occupe. La victime se trouve sur le ventre, face contre terre». Entendu par l’Inspection Générale de la Gendarmerie Nationale, le chef de la patrouille qui a interpellé Adama Traoré déclare avoir appliqué « un contrôle costal le temps d’un passage des menottes ». En faisant un petit retour en arrière on peut se souvenir que cette manœuvre est assez similaire à celle qui avait été appliqué le 6 mars 2015 à Adamou Koumé, mort lui aussi après son interpellation par la police. On peut alors se demander si cette position ne serait pas plus dangereuse que ne semblent le croire les policiers et entraînerait, à première vue, des situations graves de détresse respiratoire. Les défenseurs des droits de l’homme avaient d’ailleurs insisté, dans une décision d’avril 2012 sur la dangerosité de cette technique.

« Le seul soutient que nous avons eu est celui du Mali ».

C’est sans compter sur l’aide et le soutient des représentants politiques français. La sœur d’Adama Traoré, Assa, invitée sur le plateau de l’émission « Quotidien » de Yann Barthès affirmait « Nous n’avons eu aucun soutient, personne ne nous a appelé, personne ne nous a contacté. Ni le maire de Beaumont – nous sommes habitants de la ville de Beaumont depuis 30 ans- elle ne nous a même pas appelé pour nous souhaiter les condoléances» Elle rajoute « Le seul soutient que nous avons eu est celui du Mali». Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta avait en effet reçu la famille d’Adama et avait « présenté en son nom et au nom du peuple malien les condoléances les plus attristées à la famille et à toute la diaspora malienne».

Le silence des représentants français fait partit de la zone d’ombre de l’affaire Adama Traoré. La famille du défunt a déposé deux plaintes contre les forces de l’ordre et espère enfin obtenir des réponses. Comme le dit Assa Traore « Nous allons nous battre pour une justice juste pour toi Adama, ton nom est rentré dans l’histoire. Aujourd’hui nous voulons que justice soit faîte».

Clic pour voir la Source de l’article

****


France : Le krav-maga israélien pointé du doigt par l’association Europalestine.

En septembre, le forum des associations est l’occasion pour les organisations de présenter leurs activités. Cependant, à Athis-Mons, dans l’Essonne, le stand présentant le krav-maga israélien est pointé du doigt par l’association EuroPalestine.

Des armes au poing posées sur la table.

Ce sont des familles qui fréquentent en majorité les forums des associations, avec parents et enfants. Ces derniers ont ainsi pu voir des armes posées sur le stand de l’association de krav-maga à Athis-Mons. Ces armes sont utilisées dans la pratique de cette méthode de combat considérée comme du « self-defense » par ceux qui l’enseignent. L’association EuroPalestine n’a pas manqué de dénoncer cette situation en publiant notamment la lettre d’une mère de famille adressée à la municipalité athégienne et à la députée de la région. « Il se trouve que cette association non contente d’exhiber en plein état d’urgence, devant nos enfants, des objets délictueux n’en est pas à son coup d’essai puisqu’on trouve sur sa page Facebook une autre journée des associations ayant eu lieu le 3 septembre au cours de laquelle les mêmes armes étaient proposées à la vue des enfants et de leurs parents : Kalachnikov, pistolet, hâche, couteau de combat ! » a-t-elle écrit. Le krav-maga s’apparente alors à une technique de combat violente, qui plus est accessible apparemment dès l’âge de 7 ans !

Le krav-maga semble de plus en plus séduire, notamment en Ile-de-France où des salles de sports le mettent au programme quand ce ne sont pas des associations qui lui sont entièrement consacrées. Les réclamations de cette mère de famille seront-elles prises en considération ?

Clic pour voir la Source de l’article

****


France : Laïcité : vers une nouvelle définition biaisée ?

C’était il y a quelques jours, Jean-Louis Bianco, président de L’Observatoire de la laïcité, s’est adressé aux éditions Hatier pour faire une mise au point après un tweet du Syndicat Fédération Syndicale Unitaire (FSU). En effet, sur le réseau social, la FSU a alerté au sujet de la présence d’une fausse définition de la laïcité* dans les manuels scolaires de Terminale L, ES et S.

Une tentation tenace de bannir le fait religieux de l’espace public.

On lit page 348 « Laïcité : Principe de séparation des Églises et de l’État. En France, la laïcité suppose aussi le refus de toute expression religieuse dans l’espace public« . La deuxième partie de la phrase pose problème et nous oblige à nous placer dans une attitude de réflexion : Comment la définition d’un point aussi capital aujourd’hui que la laïcité peut-elle trouver une définition aussi éloignée de la réalité dans des manuels scolaires de l’éducation nationale ?

Interpellé par des enseignants et parents d’élèves, l’observatoire de la laïcité qui juge cette définition inexacte a adressé un courrier aux éditions Hatier en leur demandant ce qu’ils proposaient de faire « pour apporter les corrections nécessaires à ce manuel scolaire ». Les éditions Hatier se sont alors excusées et ont parlé « d’une erreur regrettable qui avait échappé à tous depuis la publication de ce manuel en 2014« . Elles affirment qu’une modification sera faite « dans les meilleurs délais« .

Une définition à redécouvrir, et pas seulement chez Hatier.

Malheureusement, on constate que cette fausse définition est aussi ancrée dans la tête d’un bon nombre de personnes. La vague actuelle de fantasmes et de représentations fausses réduisent certains droits, et notamment la laïcité à ce qu’elle n’est pas. Il est temps pour chaque citoyen – qui plus est s’il est de confession musulmane – de connaître parfaitement et méticuleusement la description exacte de tous ses droits pour que chacun puisse à son échelle apporter une réponse concrète. En effet, la meilleure chose à faire quand on souhaite aboutir à une meilleure compréhension d’un problème est de commencer à se mettre d’accord sur le sens des mots utilisés.

De ce fait, comme nous le rappelle Jean-Louis Bianco « La Laïcité garantit aux croyants et aux non-croyants le même droit à la liberté d’expression de leurs convictions ». Et rajoutons que les libertés individuelles englobent naturellement la liberté religieuse !

*La loi du 19 décembre 1905 pose à son article premier que: « La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l’intérêt de l’ordre public. »

Clic pour voir la Source de l’article

****


France : Message d’AbdelAziz Chaambi du CRI, poursuivi par la justice après son soutien à une famille musulmane.

Abdelaziz Chaambi, président du CRI (coordination contre le racisme et l’islamophobie) est attaqué en justice par le procureur du Bougeoin Jallieu. Selon ce dernier, lors d’une mobilisation spectaculaire contre le placement illégal d’enfants musulman, Chaambi aurait menacé le Conseil Général. Une accusation que récuse évidemment l’accusé.

Une nouvelle attaque en justice qui sonne comme une pression supplémentaire contre un militant des droits connu pour son engagement depuis près 40 ans.

« Je viens d’être appelé par le Commissariat d’Oullins dans le Rhone car le Procureur de Bourgoin Jallieu a décidé de me poursuivre pour de soi disant menaces contre le Conseil Général alors que je n’avais fait que défendre les enfants MSAKNI enlevés injustement par l’Etat et que nous avions fait revenir très rapidement chez leurs parents.

A l’époque il s’agissait d’une première puisque l’Etat ne revient jamais sur des décisions de placement d’enfants en l’espace de quelques jours et CRI l’avait fait reculer.

L’objectif clair de la Justice est de dissuader les militants et militantes de s’opposer à leurs décisions arbitraires et Islamophobes car CRI avait démontré, qu’au delà de l’aspect juridique, l’islamophobie se combattait politiquement et par des mobilisations des racisés des stigmatisés et des militants et militantes conscients politiquement .

J’attends la date d’audience et j’espère vous compter parmi les mobilisables car demain on ne sait pas sur qui ça va tomber . Et si vous n’êtes pas mobilisables relayer au moins ce message. »

Clic pour voir la Source de l’article

****

Yémen : après 18 mois de guerre civile, la famine touche les enfants.

Au Yémen, la guerre civile qui frappe le pays depuis 18 mois provoque désormais une famine qui menace 1,2 millions d’enfants. L’UNICEF tire la sonnette d’alarme.

Les combats entre la rébellion houthi soutenue par l’Iran et l’armée yéménite soutenue par l’Arabie Saoudite entraînent de graves conséquences humanitaires sur la population. Après 18 mois de violences, la famine commence à faire son apparition dans les hôpitaux du pays.

Reportage vidéo a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

****


Palestine : Gaza : un palestinien tué d’une balle dans la tête par l’armée israélienne.

En Palestine, un jeune homme de 16 ans a été tué d’une balle par la tête par l’armée israélienne. Selon les premiers témoignages, il jetait des pierres sur les militaires.

Près de la barrière de sécurité israélienne qui longe la bande de Gaza, Abdel Rahman Dabbagh, âgé de 16 ans, a été tué d’une balle dans la tête par des soldats de l’armée israélienne. Une information révélée par le porte parole du ministère de la santé Achraf al Qodra.

Selon les témoins, le jeune homme jetait des pierres sur les soldats israéliens avec une dizaine d’autres palestiniens lorsqu’il a été tué. Le meurtre a eu lieu à l’est du camp de réfugiés d’Al Bureij, dans le centre de la Bande de Gaza.

Chaque vendredi a lieu près de la barrière israélienne des manifestations de jeunes palestiniens. Des rassemblements qui se transforment parfois en affrontements avec l’armée israélienne.

Clic pour voir la Source de l’article

****


Grande-Bretagne : une femme enceinte perd son enfant après une attaque islamophobe.

Le 6 août dernier, une femme enceinte portant un hijab a été victime d’une violente agression à l’issue de laquelle elle a perdu son bébé. Plus d’un mois après le terrible événement non dévoilé à la presse, la police britannique a fait savoir que le principal suspect, un homme de 37 ans, a été arrêté mercredi 14 septembre.

La veille, des images de vidéosurveillance montrant la silhouette et le visage du suspect avaient été mises en circulation, une action suivie d’un appel à témoins de la police relayée dans des médias britanniques. La victime, une femme de 34 ans, venait de faire ses courses dans un supermarché à Bletchley, une ville située au nord de Londres, dans le comté du Buckinghamshire, quand elle s’est faite insulter par un homme. L’individu lui infligea une série de coups de pieds dans l’abdomen. Un homme de 40 ans a tenté de lui porter secours mais fut frappé à son tour d’un coup de bouteille à la tête. La femme a été emmenée à l’hôpital mais les médecins n’ont pas pu sauver le bébé qu’elle portait.

Depuis le Brexit, l’inquiétude croissante des musulmans.

Le MCB, principale organisation musulmane de Grande-Bretagne, a réagi à cette arrestation. Dans un communiqué, il rappelle que cet événement survient quelques jours après qu’un individu ait tenté de brûler une Britannique musulmane en enflammant son hijab dans les rues de New York.

Harun Khan, le secrétaire général, affirme qu’ « en tant que père de trois jeunes filles, (il est) entièrement choqué et attristé à la vue de cette horrible et lâche agression sur une femme vulnérable ». Il a adressé ses « pensées et prières » aux deux victimes, « spécialement pour la femme qui vient de perdre un enfant à cause de la haine et de la xénophobie ».

Depuis la campagne du Brexit, les agressions racistes et xénophobes se sont multipliées en Grande-Bretagne. Le MCB ne le perd pas de vue et indique avoir « besoin d’une action forte des autorités afin qu’elles prouvent qu’elles prennent tous les crimes haineux au sérieux, y compris l’islamophobie, dont les manifestations ont augmenté ces derniers temps ».

Clic pour voir la Source de l’article

****


France : Indre-et-Loire : l’ouverture du premier centre de « déradicalisation » annoncée.

Le premier « centre de prévention, d’insertion et de citoyenneté » (CPIC) a été présenté à la presse mardi 13 septembre. Il se trouve dans le château de Pontourny, à Beaumont-en-Véron, un village de 2 900 habitants en Indre-et-Loire.

Dans un ancien centre éducatif pour mineurs vulnérables ou en difficulté, « seront accueillis durant une période maximum de dix mois des jeunes âgés de 18 à 30 ans en voie de radicalisation et qui veulent s’en sortir » selon Louis Lefranc, préfet d’Indre-et-Loire.

La structure devrait ouvrir fin septembre et disposer d’une trentaine de salariés, ainsi que des intervenants extérieurs. Une première dizaine de jeunes considérés comme en voie de « radicalisation islamiste » bénéficieront du CPIC.

Selon le préfet, début 2017, leur nombre augmentera à un maximum de 25 jeunes adultes. Il s’agira de personnes « en rupture avec leur amis, leur famille, leur pays, leurs voisins. Aucun ne sera sous main de justice pour faits de terrorisme, n’aura tenté d’aller en Syrie ou n’aura été condamné pour des faits de violence ».

Scepticisme sur l’efficacité des CPIC.

Les pensionnaires – ni condamnés par la justice, ni fichés S, ni partis en Syrie, ont indiqué les autorités – seront logés dans des chambres individuelles avec des barreaux aux fenêtres pour prévenir d’éventuelles défenestrations. Ils devront suivre des cours d’histoire, de philosophie ou encore d’éducation aux médias en parallèle d’un accompagnement médical, social et psychologique. « La pratique religieuse sera libre pendant le temps personnel », explique Muriel Domenach, secrétaire générale du comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation.

Une fois par semaine, les jeunes assisteront à une levée du drapeau français après leur réveil quotidien à 6h45, une démarche qui soulève du scepticisme sur son efficacité supposée auprès des pensionnaires, qui devront porter l’uniforme… Aussi, ils sont tous « volontaires », précise la préfecture, sans détailler pour autant le processus de sélection et les critères objectifs qui ont conduit à désigner les jeunes comme aptes à entrer dans le centre.

Le centre de Beaumont-en-Véron sera le prototype des douze autres CPIC qui doivent voir le jour dans chaque région de France. Elles devraient être opérationnelles d’ici fin 2017.

Reportage vidéo a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Islam : un centre pour les radicalisés

Clic pour voir la Source de l’article

****


France : Mort d’Adama Traoré : la version des gendarmes contredite par un pompier.

Le 19 juillet, date de son 24e anniversaire, Adama Traoré succombait à l’issue de son arrestation à Beaumont-sur-Oise (Val d’Oise). Fin juillet, les circonstances de sa mort s’éclaircissaient lorsqu’on apprenait que la mort du jeune homme était provoquée par un « syndrome asphyxique », compte-tenu des autopsies effectuées sur le corps. Celles-ci n’ont en revanche pas décelé de maladie cardiaque ou d’« infection grave » comme le signalait dès le départ le procureur de la République de Pontoise.

Un pompier témoin de la mort d’Adama Traoré affirme que les gendarmes qui ont interpellé le jeune homme ont cru à une simulation lorsqu’il a été pris de malaise. « Un gendarme m’a indiqué que la victime simulait et que c’était quelqu’un de violent. Quand j’arrive, il y a du monde autour de lui, mais personne ne s’en occupe. La victime se trouve sur le ventre, face contre terre », et non en position latérale de sécurité (PLS), a-t-il raconté lors de son audition en août révélée par l’émission Quotidien mardi 13 septembre.

« Je demande à un gendarme de faire retirer les menottes de la victime qui sont toujours placées sur les poignets, mains dans le dos. Ce gendarme me répète que cet individu simule. Je constate que cet individu n’a plus de ventilation », indique le pompier.

L’audition du chef de patrouille révélée
Ce témoignage contredit celui du chef de patrouille, entendu par le bureau des enquêtes judiciaires à l’Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN), qui a raconté en détail son intervention. « Moi, j’exerce une force sur son bras droit pour le déplier, bras droit qui se trouve sous son corps. L’individu est contracté et nous empêche d’avoir une visibilité sur ses mains. Je tire à l’aide de mes deux mains sur son bras droit pour faire passer son bras droit dans son dos (…) Une fois que c’est fait, j’applique un contrôle dorsal costal le temps du passage des menottes », a-t-il fait savoir, selon L’Obs qui a dévoilé, mardi 13 septembre, des éléments de son audition.

« Le contrôle dorsal et costal que je réalise se matérialise par le fait de mettre mon genou droit au niveau du centre du dos de l’individu et mon genou gauche sur la partie costale dorsale de l’individu. Je maintiens son bras droit entre mes deux genoux afin de procéder au menottage », ajoute le gendarme.

Des signes qui n’ont pas été pris en compte.

Selon son témoignage, il était donc à genoux avec ses 70 kilos pour 1,75 mètre, sur le dos du jeune homme, tandis que ses deux collègues se sont chargés de « maîtriser les membres inférieurs avec une clé de jambe ». Adama Traoré aurait alors agité ses jambes pour tenter de bouger et « changer de sens ». « Nous étions trois et cela nous a permis très rapidement de maîtriser l’individu. La rapidité de notre intervention ne lui a pas permis d’aller plus loin dans sa résistance », explique le gradé, qui poursuit ainsi son récit : « A cet instant, l’individu m’indique avoir du mal à respirer, j’ordonne à mon chauffeur de préparer le véhicule, à savoir enlever le matériel sensible pour le mettre dans le coffre. »

Malgré les signes d’affaiblissement manifeste de l’interpelé, ce n’est qu’une fois devant le portail de la gendarmerie de Persan que le chef de patrouille se serait inquiétait de sa santé. « Je constate qu’il a une perte de tonus musculaire. Il ne tient pas debout, nous le sortons à deux », indique-t-il. Le chef de patrouille affirme que, dans la voiture, il y a « une auréole au niveau du siège, je constate qu’il s’est uriné dessus et que, par conséquent, il a un relâchement. J’annonce le placement en PLS (la position latérale de sécurité que le pompier n’a pas constaté, ndlr) de l’individu, nous mettons sa chemise sous sa tête. Je l’entends respirer, il a fait un malaise pour moi », raconte le chef.

Les forces de l’ordre font alors appel aux pompiers. En attendant, le gendarme témoigne que la victime « ouvre les yeux à plusieurs reprises de manière brève et ce jusqu’à l’arrivée des pompiers ». Une fois arrivés, ces derniers demandent à ce que les menottes soient retirées puis actionnent un défibrillateur. Des gestes tardifs qui s’avéreront insuffisants à sauver la vie d’Adama Traoré.

Quarante jours après sa mort, un repas a été organisé à Beaumont-sur-Oise en sa mémoire samedi 10 septembre, à l’appel de la famille Traoré qui réclame inlassablement que justice soit faite pour Adama Traoré.

Clic pour voir la Source de l’article

****


Inde : deux hommes, l’un musulman, l’autre hindou, ont donné chacun leur rein à l’épouse de l’autre.

Exceptionnelle à plus d’un titre, la fabuleuse histoire de solidarité humaine qui s’est déroulée en milieu hospitalier, en Inde, étonnant les médecins qui se félicitent aujourd’hui de cette grande première médicale, et touchant profondément l’ensemble de la population, émue par la beauté du geste à forte valeur symbolique, a créé des liens indéfectibles entre deux hommes : l’un de confession musulmane, l’autre hindoue.

Le premier s’appelle Anwar Ahmed, le deuxième Vinod Mehra, chacun ignorant tout de l’existence de l’autre avant d’être confrontés, simultanément, à la même urgence vitale : donner un rein à leur épouse respective.

Tous deux étaient en proie au même désarroi en apprenant que leurs tests sanguins pour secourir leur moitié s’étaient révélés négatifs, lorsqu’une lueur d’espoir inespérée a jailli dans la salle d’attente où ils patientaient sans se connaître, rongés par l’anxiété : être chacun le donateur de l’épouse de l’autre.

Aussi incroyable que celui puisse paraître, le groupe sanguin de Anwar Ahmed était compatible avec celui de la femme de Vinod Mehra, et vice-versa ! Les chirurgiens eux-mêmes n’en revenaient pas, d’autant plus que dans la plupart des cas les donateurs s’avèrent être des femmes. Devant le caractère urgent des deux greffes à réaliser, ils n’ont pas hésité un seul instant à proposer aux deux hommes d’entrer dans les annales médicales indiennes pour sauver leurs épouses.

Depuis le 2 septembre dernier, date des deux opérations qui ont fait date, Anwar et Vinod, oscillant entre rires et larmes, partagent non seulement le même bonheur d’avoir offert une seconde vie à leurs femmes, mais sont liés désormais à vie, mesurant le prodigieux impact sur l’opinion de leur geste salvateur, érigé en exemple de la main tendue vers son prochain par-delà les antagonismes religieux.

« Je vais célébrer cette année l’Aïd al-Adha avec encore plus de ferveur, tout cela grâce à Vinod. Il a donné son rein à ma femme. Ma femme se remet bien maintenant. C’est merveilleux. Ce qui nous lie est très fort dorénavant », déclarait récemment Anwar, l’Indien musulman, les yeux brillants dans lesquels Vinod, l’Indien hindou, pouvait lire l’expression de sa gratitude.

« Je peux dire la même chose au sujet d’Anwar, il a sauvé ma femme également. Tout comme lui, ma ferveur sera plus grande encore pour Diwali (la grande fête des lumières) », confiait ce dernier au même moment, avec une émotion palpable.

C’est en marchant l’un à côté de l’autre que les deux hommes sont retournés au chevet de leurs épouses convalescentes, plus unis que jamais, notamment par la même conviction inébranlable : « le sang qui coule dans nos veines est le même », ont-ils répété en chœur.

Clic pour voir la Source de l’article

****


Les Etats-Unis octroient à Israël une aide militaire record de 38 milliards de dollars.

Un accord d’aide militaire exceptionnel de 38 milliards de dollars a été signé ce mardi entre Américains et Israéliens. Les Etats-Unis verseront sur dix ans à l’Etat hébreu cette somme qui bat tous les records en la matière.

Reportage vidéo a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

########################
Aujourd’hui en Palestine
########################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Le détenu al-Kadhi mène une combat contre la mort.
l’état de santé du détenu al-Kadhi s’est gravement dégradée à cause d’une intoxication ce qui nécessite un comas obligatoire pour au moins une semaine.
.
L’occupation arrête deux jeunes de Bethléem et Tubas.
.
Les Etats-Unis militarisent Israël avec 38 millards de dollars pendant 10 ans.
.
Palmed: La loi du gavage est une incitation au meurtre.
.
Sous prétexte d’avoir introduit 100 Jeeps aux brigades d’al-Qassam.
.
L’ONU appelée à intervenir pour sauver la vie des prisonniers en grève.
.
Les systèmes du satellite espion israélien Ofek 11 pourraient être défectueux.
.
Une israélienne blessée par une pierre près de Bethléem.
.
Des soldats israéliens s’infiltrent dans les maisons du village de Hawara.
De nombreux soldats israéliens se sont infiltrés dans une des maisons de la ville de Horah aujourd’hui à l’aube après avoir défoncé la porte de la maison par une barre en fer.
.
Raids et arrestations en Cisjordanie et à Jérusalem en cette 3e journée de l’Aïd d’al-Adha.
.
Les autorités d’occupation sionistes ont remis, mardi , le corps du martyr palestinien MoustafaNimer, qui a été tué par leurs troupes armées.
.
La Flottille de la Liberté a annoncé le prochain port d’escale pour les deux bateaux, Amal (Espoir) et Zaytouna (Olive), qui devraient quitter Barcelone.
.
Naplouse: Des militants appelant à la levée du siège sur le quartier Aqaba.
.
Invasion sioniste limitée dans la Bande de Gaza.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com.
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire