MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Pour écouter MouslimRadio choisit ce qui te plait

MouslimRadio sur Winamp MouslimRadio sur iTunes MouslimRadio sur Windows Média Player MouslimRadio sur Real Player MouslimRadio sur QuickTimes MouslimRadio en Streaming MouslimRadio sur SHOUTcast Stream Status MouslimRadio sur SHOUTca.st player MouslimRadio sur Tunein MouslimRadio sur android
Mouslimradio sur tunein Mouslimradio sur android Mouslimradio sur iphone Mouslimradio sur Windows Phone Mouslimradio sur tablette, mobile, téléphone
mai 2016 – MouslimRadio

Flash info du 25 Sha'ban 1437.

Flash info du 25 Sha’ban 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.MuslimRadio.info

******************************************************************


Australie: Sommet national de la jeunesse musulmane, pour le dialogue et la positive attitude !

Samedi 28 mai se tenait le Sommet national de la jeunesse musulmane à Canberra, Australie. 145 délégations venues de tout le pays, pour discuter des problèmes rencontrés en tant que musulman, se mettent d’accord sur un point essentiel: le dialogue est déjà un élément de réponse, la clé pour trouver une solution.

Organisé par l’Académie des sciences et de la recherche islamique (ISRA) et le Centre Islamique de Canberra (CIC), le sommet a abordé en priorité la question de l’identité musulmane en Australie même si l’extrémisme, l’islamophobie, le chômage, la santé et l’exclusion sociale ont l’objet de longs débats.

La rencontre de jeunes de tous âges, s’étant déplacés de divers états et territoires du pays a fait resurgir un sentiment fort d’appartenance et de solidarité dont avaient besoin les jeunes: » C’est une atmosphère géniale. Avec tout le monde, ici, cela nous montre que nous ne sommes pas seuls face à ce que nous ressentons« , déclare Hafsa Farouk, 23 ans.

L’un des principaux intervenants, issue de la communauté musulmane influente, Yassmin Abdel-Magied, une ingénieure, auteure et fondatrice de La Jeunesse Sans Limite, a laissé, quant à elle, un double message inspirant: « Ne laisse jamais les attentes d’autrui te limiter dans ce que tu fais », ou encore, » Ne sous-estime pas tes capacités à changer le monde qui t’entoure. Tu n’es pas tenu de changer le monde entier, mais n’oublie pas qu’en faisant de petites choses, comme faire changer quelqu’un d’avis, tu crées toi aussi le changement ».

Clic pour voir la Source de l’article

**********


France : Le T-shirt » Freedom Palestine » qui ne fait pas peur à Emmanuel Macron.

Tous les médias ont fait part de l’altercation entre Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, et des syndicalistes anti-loi Travail à Lunel. Mais les propos sur le tee-shirt du jeune homme n’étaient pas anodins puisqu’il s’agissait d’un maillot avec le slogan « Freedom Palestine » !

« Vous ne me faites pas peur avec votre T-shirt » avait déclaré le Ministre d’une manière peu respectueuse à un gréviste de Lunel. « La meilleure façon de se payer un costard, c’est de travailler ! », avait-il rajouté. Des propos qui avaient choqué les internautes conscients de la situation économique catastrophique et des mesures anti-sociales imposées par le gouvernement socialiste.

Des internautes ont découvert que derrière la colère d’Emmanuel Macron se cachait peut être un tee-shirt « Freedom Palestine » porté par l’un des syndicalistes.

Alors porter un tee-shirt en soutien à la Palestine est censé faire peur ? Le message pour la survie du peuple palestinien semble ne pas être compris par notre Ministre de l’Economie.

Une belle dédicace de la part de ces salariés qui font grève afin de promettre à nos enfants un avenir meilleur loin de la précarité dans laquelle nous enfonce le gouvernement Valls.

Reportage vidéo a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

**********


France : Selon Jamel Debbouze, H. Ben Arfa et K. Benzema « payent la situation sociale en France ».

La non-sélection d’Hatem Ben Arfa et de Karim Benzema continue d’alimenter les polémiques. Après les accusations de racisme d’Eric Cantona à l’encontre de Didier Deschamps , c’est au tour de Jamel Debbouze de s’interroger sur les choix du sélectionneur de l’Equipe de France.

Dans un interview accordé au magazine France Football, le célèbre comédien franco-marocain, Jamel Debbouze, a regretté que les « deux convives manquent à l’appel ».

« Le sélectionneur a certainement ses raisons. Mais je n’aurais pas fait comme ça pour Benzema et Ben Arfa. Pour plein de raisons », rajoute Debbouze.

L’humoriste originaire de Trappes regrette l’absence de Karim Benzema qu’il décrit comme « l’un des meilleurs attaquants du monde » et d’Hatem Ben Arfa « meilleur joueur français de la saison en Ligue 1 » qui devaient être « ‘nos’ représentants en équipe de France ».

« Tant qu’on ne permet pas aux quartiers d’évoluer et qu’on en fera pas des Sillicon Valley, qu’on ne leur permettra pas de s’épanouir humainement, socialement et économiquement, on ‘leur’ en voudra toujours d’être ce qu’ils sont. Karim Benzema, et par extension Hatem Ben Arfa, payent la situation sociale de la France d’aujourd’hui ».

Une analyse qui rejoint celle d’Eric Cantona quant aux raisons purement politique de la non-présence des deux attaquants franco-maghrébins. Sur Internet, la communauté maghrébine continue de critiquer les choix de Didier Deschamps et rappelle l’affaire des quotas sous l’ère Laurent Blanc.

Derrière cette banale affaire de sélection en Equipe de France, c’est tout un schéma de société qui se répète désormais même dans les milieux sportifs. Le plafond de verre atteint désormais le haut niveau ce qui entraîne une plus grande frustration dans les banlieues françaises. Les choix de Didier Deschamps sont vus comme une suite logique à une politique de plus en plus discriminante.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


France : Les musulmans de Lagny sur Marne sont toujours privés de lieu de culte à une semaine du Ramadan.

Dans le cadre de l’état d’urgence, plusieurs mesures de police administrative ont été prononcées à l’encontre de l’Association Des Musulmans de Lagny sur Marne :

Dissolution de l’association ;
Fermeture de la salle de prière ;
Gel des avoirs.

C’est dans ces conditions que plusieurs centaines de fidèles musulmans ont été privés du seul lieu de culte à Lagny sur Marne.

Afin d’assurer la continuité de la pratique religieuse, les Musulmans de Lagny sur Marne ont créé l’association Es-salam, laquelle a été régulièrement déclarée en Préfecture le 5 mars 2016. Les dirigeants de l’Association Es-Salam ont pris contact avec le Préfet et la Mairie de Lagny sur Marne dans l’espoir d’obtenir d’une part la signature d’une convention d’occupation du domaine public situé au 6-14, rue Jean MERMOZ et d’autre part, l’installation à titre provisoire d’un chapiteau en guise de salle de prière.

L’Etat n’a apporté aucune réponse satisfaisante aux dites propositions, et ce malgré le fait que le mois du Ramadan débute dans moins de 15 jours avec un nombre de fidèles qui sera multiplié par trois.

A ce jour, les Musulmans de Lagny sur Marne sont face à un choix cornélien : soit renoncer à leur droit fondamental, à savoir, l’exercice de leur liberté religieuse, soit alors s’exiler vers les salles de prière déjà combles des communes voisines avec le risque de créer des troubles à l’ordre public.

Les dirigeants de l’Association Es-Salam lancent « un cri d’alarme » aux autorités publiques et mettent en garde l’Etat des conséquences regrettables que pourrait engendrer l’absence d’un lieu de culte.

En tout état de cause, l’Association Es-Salam entend promouvoir l’exercice du culte musulman dans le respect des principes Républicains mais pour ce faire, encore faut-il que les pouvoirs publics entendent la détresse des Musulmans de Lagny sur Marne.

Que les Musulmans de Lagny sur Marne ne soient pas les boucs émissaires du terrorisme… ».

Président de l’Association Es-Salam.

** communiqué de l’association Es-Salam de Lagny-sur-Marne **.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


France : Le militant antiraciste Gamal Abina tacle l’islamologue Gilles Kepel.

Le militant, Gamal Abina, connu pour son engagement dans la cause antiraciste, a taclé Gilles Kepel. Le médiatique islamologue est la cible de nombreuses critiques depuis une tribune sur Libération où il valide le droit à l’islamophobie.

Gamal Abina est revenu sur la thèse de Gilles Kepel sur la fin de « l’islam politique » il y a 15 ans. Pour beaucoup de spécialistes, l’islamologue s’est totalement discrédité suite à l’explosion des révolutions arabes et l’arrivée au pouvoir de nombreux gouvernements issus des partis politiques dits « islamistes ».

« Ce pseudo-intellectuel autoproclamé spécialiste du monde musulman et des mouvements islamistes, je rappelle à toutes fins utiles, qu’il y a exactement 15 ans, en 2000, il nous affirmait du haut de de sa grandeur intellectuelle et dans un exercice de pronostics, que même Madame Soleil n’aurait pas osé faire, que l’islamisme radical avait fini par rendre l’âme », écrit Gamal Abina.

Le militant franco-algérien a qualifié le nouveau livre du médiatique islamologue de « douteux » « sur un style alarmiste et racoleur ». Se contredisant totalement, Kepel annonce désormais que « l’islamisme est très bien implanté en Europe et que ce n’est pas prêt de s’arrêter ».

Gamal Abina finit par se moquer de « l’accent à couper au couteau » du spécialiste de l’islam qui aime impressionner ainsi les journalistes et l’appelle à « retourner sur les bancs de l’école » ce qui permettrait « de ne plus distiller à la fac sa propagande de charognard ».

Clic pour voir la Source de l’article

**********


france : Renaud Camus candidat à l’élection présidentielle de 2017.

L’écrivain Renaud Camus et président du parti de l’In-nocence a annoncé, lundi 30 mai, qu’il se présentera à la présidentielle de 2017. « Je suis candidat à la présidentielle 2017 (ou candidat à la candidature) », a-t-il tweeté. Le programme de l’auteur est assez simple et tient dans un demi-tweet : «Une seule ligne : NON au Grand Remplacement. »

Renaud Camus est obnubilé depuis plusieurs années par la thèse du grand remplacement qui voudrait que les gouvernants européens travaillent à la substitution de la population majoritaire blanche par une population arabo-musulmane.

Il a participé au rassemblement des droites organisé par Robert Ménard à Béziers lors du week-end des 28 et 29 mai. Un événement dont Renaud Camus est sorti déçu. La députée FN Marion Maréchal-Le Pen a quitté le rassemblement après un désaccord avec le maire héraultais, qui a fait savoir que son mouvement « Oz ta droite! » ne servirait « de marchepied à personne » pour 2017, y compris pour le FN.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Le footballeur Serge Aurier porte plainte pour violences policières.

Après une altercation avec des policiers de la Brigade anticriminalité, à la sortie d’une boite de nuit dans le quartier des Champs-Elysées, Serge Aurier a été mis en garde à vue lundi 30 mai à l’aube. Le défenseur du Paris Saint-Germain a pu sortir dans l’après-midi pour faire constater à l’hôpital ses blessures à la lèvre et au front. Mais il est ensuite retourné au commissariat et a vu sa garde à vue prolongée de 24h. Le football a décidé de porter plainte pour violences policières selon RMC.

Les forces de l’ordre reprochent à l’international ivoirien de les avoir insultés et d’avoir porté un coup de coude au thorax d’un des policiers. Serge Aurier aurait proféré des menaces et aurait dit : « Vous ne savez pas qui je suis ! Vous osez me manquer de respect, vous êtes fous. Mon avocat va s’occuper de vous. Vous trois, j’ai bien dit vous trois, vous allez le regretter toute votre vie. C’est fini pour vous ». « Vous trois, vous serez révoqués toute votre vie ! », assure-t-on du côté d’Europe 1.

Cependant, RMC détaille une autre version des faits. Lorsque Serge Aurier et ses amis démarrent leur Porsche, rue Ponthieu, une voiture de la BAC arrive en contresens et s’arrête à hauteur du véhicule. Une policière aurait demandé de façon véhémente au footballeur de sortir de descendre en lui mettant une lampe torche dans les yeux et en proférant quelques insultes. Un autre policier aurait demandé à Serge Aurier de sortir les mains des poches afin de procéder à un contrôle. Devant la nonchalance de l’Ivoirien, il lui aurait donné un coup de poing.

Le chauffeur et ami du joueur du PSG n’a pas été interpellé mais assure que les deux femmes dans la voiture ainsi qu’une quatrième personne peuvent témoigner de l’affaire. Une confrontation devrait avoir lieu dans la journée du mardi 31 mai entre Serge Aurier et le policier qui a porté plainte contre lui.

La direction du PSG n’a, pour l’heure, fait aucun commentaire. Le président Nasser Al-Khelaïfi dit attendre de connaître les suites judiciaires avant de se prononcer. Le défenseur âgé de 23 ans avait déjà été sanctionné en février dernier pour avoir proféré des insultes à l’encontre de son entraineur Laurent Blanc et de ses coéquipiers sur le réseau social Periscope. Serge Aurier est sorti de garde à vue. Il sera jugé le 26 septembre.

Clic pour voir la Source de l’article

**********



France : L’Union des Démocrates Musulmans Français met le cap sur les Législatives de 2017, à travers son Tour de France.

Elections cruciales à plus d’un titre, notamment pour un micro parti en devenir tel que l’est l’Union des Démocrates Musulmans Français (UDMF), les régionales ont apporté en décembre dernier leur lot de joies intenses à Nagib Azergui, le fondateur et actuel président du mouvement, agréablement surpris par ce banc d’essai électoral réussi, mais aussi d’amères déceptions en réalisant que l’âpre combat pour s’imposer dans l’arène politique hexagonale avait aiguisé des appétits internes des plus préjudiciables.

Ayant fait sien le célèbre aphorisme « ce qui ne tue pas rend plus fort », ce dernier a tourné la page de ces lendemains qui déchantent et désenchantent, comme seule la politique peut en produire, pour se tourner résolument confiant vers l’avenir, réconforté par la fidélité des militants et plus que jamais convaincu de la légitimité de la voie alternative que représente l’UDMF, après sa percée prometteuse en Ile-de-France. « 12 528 franciliens nous ont fait confiance, et 121 citoyens, en France et Outre-Mer, nous ont rejoints ! », s’exclame-t-il avec enthousiasme, en se félicitant de l’intérêt accru, toutes générations confondues, que l’UDMF suscite à Paris et en régions.

Alors que les législatives, ce scrutin d’enjeu national majeur, se profilent à l’horizon 2017, le petit parti foncièrement républicain, riche de son éthique musulmane et ouvert à tous les citoyens, sans exclusive, ne craint pas de rivaliser avec les grands pour mieux combattre, sur le terrain, leur islamophobie obsessionnelle et, pire encore, institutionnalisée, en ayant à coeur de réconcilier une grande partie des Français issus de l’immigration post-coloniale avec la noblesse de l’exercice de la politique et les isoloirs.

« La diversité est un trésor », insiste Nagib Azergui, déterminé à écrire un nouveau chapitre de l’UDMF, aux couleurs « or » flamboyantes de sa nouvelle charte graphique symbolisant l’énergie et l’éveil des consciences, tout en affichant clairement la nouvelle ambition du parti : « Nous voulons investir 50 candidats pour les législatives qui seront susceptibles de récolter au minimum 1% des voix, ce qui nous permettra de bénéficier d’un financement public », explique-t-il, en rappelant que lors des régionales, la petite somme de 7 000 euros avait été récoltée au titre des frais de campagne, ne permettant alors que d’éditer 200 000 bulletins de vote, alors que 14 millions auraient été nécessaires…

Loin du compte, l’UDMF a toutefois réussi à relever son premier défi électoral de taille, après avoir franchi bien des obstacles et s’être attirée les foudres du microcosme politico-médiatique, vent debout contre le mot qui fâche « musulman ». « Et pourquoi pas ? », répond Nagib Azergui aux farouches détracteurs de son mouvement, avant d’enfoncer le clou : « Pourquoi serait-ce une aberration qu’un projet politique, tourné vers une éthique musulmane tout en étant soucieux de préserver les idéaux républicains, puisse voir le jour en France ? Il est fort regrettable que certains cercles littéraires, intellectuels ou philosophiques ne conçoivent cette évidence que sous l’angle du danger. Les musulmans de France ont bien plus à offrir qu’une islamisation fantasmée de la Nation ou que le grand remplacement de notre République par la Charia ».

Dans un Hexagone qui s’enfonce toujours plus dans l’abîme du populisme, de l’islamophobie systémique et de la xénophobie, l’UDMF a entamé vaillamment son « Tour de France » depuis le mois de février, sillonnant les villes et les villages, et faisant des haltes dans des mosquées, afin d’aller à la rencontre des Français, notamment ceux qui sont pointés du doigt continuellement et à qui on tend une main traîtresse lors des élections.

Etre à l’écoute de leurs préoccupations, les inciter à accomplir leur devoir civique mais aussi à venir gonfler les rangs du parti, voire à en être acteurs, Nagib Azergui et ses équipes s’attellent à implanter durablement leur mouvement dans un paysage politique immuable,, en se réjouissant de susciter des vocations parmi la jeune génération, notamment les 18-30 ans, dont l’engouement pour l’UDMF ne se dément pas et se manifeste particulièrement au cours de réunions publiques.

« Nous avons poursuivi notre mobilisation sur la région Île-de-France avant de nous rendre dans le département du Nord, d’Eure-et-Loir et très prochainement dans la Vienne, les Alpes-Maritimes, le Rhône, les Bouches-du-Rhône et les départements d’outre-mer », précise le président de l’UDMF. Celui-ci déroule alors une feuille de route qui colle à l’actualité la plus brûlante et souvent accablante, à l’image des déplacements effectués « à Saint-Gratien, dans le Val-d’Oise, au moment de la fermeture de la mosquée de l’AMSG (Association des Musulmans de Saint Gratien), à Lille, dans le lycée-collège Averroès, à l’annonce de la décision gouvernementale de durcir les contrôles sur les établissements musulmans, et bientôt, à Nice pour rencontrer les responsables de la mosquée En Nour pris en otage par le président », comme le déplore grandement Nagib Azergui.

A l’heure où l’UDMF met le cap sur les Législatives de 2017 avec une détermination à toute épreuve, sa volonté d’essaimer en dehors des frontières s’est concrétisée à Mayotte, où Kamel Messaoudi, un médecin radiologiste de 57 ans, connu pour ses actions de sensibilisation sur le thème de la santé et de l’éducation, a inauguré la toute première section locale d’Outre-Mer.

« Je crois dur comme fer dans le projet politique alternatif que nous incarnons et portons, compte tenu de la défiance généralisée envers les hommes politiques. Il ne faut pas déserter le terrain, mais l’investir pleinement au contraire, en assumant notre islamité qui est tout à fait compatible avec l’attachement aux valeurs républicaines et à la laïcité », clame haut et fort Nagib Azergui, résolu à tirer les meilleurs enseignements des multiples épreuves qui ont jalonné la route de l’UDMF, depuis son émergence sur l’échiquier politique national, à conquérir les suffrages, mais aussi à triompher d’une abstention record, cette grande gagnante des urnes, élection après élection.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Le Japon noue des liens étroits avec la Malaisie pour développer son industrie Halal.

Au Japon, la passerelle économique créée avec l’industrie Halal, loin d’être fragilisée par les violents remous de la diabolisation, est au contraire consolidée par un volontarisme politique nippon qui aspire à ce que la Malaisie, ce partenaire de premier plan, puisse prendre une part active à son essor, afin de satisfaire les attentes d’un nombre croissant de touristes musulmans sur son territoire.

Ce renforcement des liens entre Tokyo et Kuala Lumpur comble d’aise le Vice-Premier ministre malaisien, Datuk Seri Dr Ahmad Zahid Hamidi, dont la poignée de main échangée récemment avec son hôte de marque, le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, fut des plus cordiales. Cette récente rencontre au sommet devait cimenter la confiance qui règne entre les deux pays pour développer des biens et des services certifiés « halal » par la Malaisie, conformément à ses normes élevées d’authentification.

« Le Japon, encouragé par les résultats de son industrie halal en pleine croissance, souhaite établir une collaboration étroite avec les entreprises malaisiennes en vue de booster ce secteur », s’est félicité Zahid Hamidi auprès des médias, à l’issue de ses échanges fructueux avec son homologue japonais Taro Aso qui a loué le savoir-faire et le niveau d’exigence en la matière des organismes de certification malaisiens.

Alors que les Jeux Olympiques de Tokyo se profilent à l’horizon 2020, le pays du Soleil-Levant qui, plutôt que d’agiter le chiffon rouge devant le halal, préfère capitaliser sur ce secteur des plus florissants, est déjà dans les starting-blocks pour exploiter les formidables retombées touristiques de la vitrine mondiale des Olympiades, et s’imposer comme l’une des destinations phares des familles musulmanes en quête du plus agréable des dépaysements.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Un tiers des Américains en faveur du boycott d’Israël !

Attention ça grimpe ! Malgré le monopole de la propagande israélienne dans les grands médias, la campagne internationale de boycott d’Israël progresse dans le monde entier, selon un sondage IPSOS.

33 % des Américains, sur un échantillon de 1100 personnes, estiment que le « boycott d’Israël est justifié et constitue un moyen légitime de faire pression politiquement sur l’Etat d’Israël », selon un sondage IPSOS à paraître, et révélé par la chaîne de TV israélienne Channel 2, à la veille d’une conférence contre la campagne BDS organisée au USA par le lobby israélien.

(Que du beau linge : World Jewish Congress, Keren Hayesod, the American Center for Law and Justice, the Anti-Defamation League, the Zionist Organization of America, Israel Bonds, StandWithUs, B’nai B’rith International, Hillel, …).

Un sondage similaire réalisé au Royaume-Uni monte à un pourcentage de 40 % de Britanniques qui approuvent la campagne de Boycott de l’occupant israélien, en tant que moyen de pression « légitime ».

Clic pour voir la Source de l’article

####################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information C P I, Centre Palestinien D’Information.

L’ex-prisonnier Talalqeh: les prisonniers en attente de la liberté promise.
.
Sit-in: Naplouse proteste contre les coupures de visites de la Croix-rouge.
.
Haaretz: confiscation des milliers de dunums en Cisjordanie.
.
L’occupation israelienne vise les agriculteurs palestiniens à Bureidj.
.
L’occupation israelienne reporte le procès du professeur Barghouthi.
.
12 Palestiniens arrêtés en Cisjordanie, Jérusalem et Tel-Aviv.
.
Les forces armées israelienne se déplacent dans le nord de Gaza et arrêtent 4 pêcheurs.
.
Mechaal félicite Yildirim pour son poste à la tête du gouvernement turc.
.
Un Palestinien condamné pour « incitation à la vilence » sur Facebook.
.
Les forces armées d’occupation sionistes ont arrêté le lundi 30 mai, un citoyen de la ville de Jénine au nord de la Cisjordanie occupée, lors de son retour au passage de Karama, venant de Turquie, après sa lune de miel.
.
Al-Falouja : l’histoire du dernier village de la Nakba.
Le village d’al-Falouja est le dernier point palestinien tombé entre les mains des bandits sionistes, en 1949, après une bataille acharnée, historique.
.
Un soldat israélien blessé dans une attaque au couteau à Tel-Aviv.
.
Hamas: L’initiative française est une tentative de leurrer notre peuple.
.
Le prisonnier Omar Barghouthi souffre encore de la détention administrative.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Flash info du 24 Sha'ban 1437.

Flash info du 24 Sha’ban 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.MuslimRadio.info

******************************************************************


Turquie: les musulmans réclament de pouvoir prier à l’intérieur de Sainte Sophie.

A la veille de la commémoration annuelle de la prise de Constantinople par les Ottomans, le président de l’Association de la jeunesse d’Anatolie, Salih Turhan, a organisé ce samedi 28 mai un rassemblement devant le monument Sainte Sophie à Istanbul. Une demande de réouverture de l’ancienne mosquée est réclamée.

Après avoir prié en groupe derrière un imam venu spécialement de La Mecque pour présider la prière, les musulmans se sont mis à scander des slogans comme celui-ci : «Que les chaînes se brisent, que Sainte Sophie s’ouvre !».

En effet, construite au VIème siècle, la basilique Sainte Sophie, cette œuvre architecturale remplie d’histoire a été transformée en mosquée au XVème siècle, à l’occasion de la chute de Constantinople. C’est en 1930, sous le régime laïque d’Attatürk qu’elle sera désaffectée laissant place à un musée.

Cette manifestation est le symbole du désir de nombreux musulmans, sous ce régime conservateur, de voir ré-ouvrir les portes de l’ancienne mosquée. Salih Turhan dit s’exprimer en leur nom : «Au nom de centaines de milliers de nos frères, nous demandons à pouvoir prier à l’intérieur de la mosquée Sainte Sophie».

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Comment se préparer pour le Ramadan : tout expliquer à nos enfants.

Le Ramadan en 5 questions.

A l’approche du jeûne, laisser les enfants concevoir le Ramadan uniquement comme une fête peut être une erreur. Croire qu’ils sont trop petits pour comprendre en est une encore plus grande. Voici cinq questions qu’ils peuvent être amenés à vous poser et auxquelles il est nécessaire de répondre.

1 – Le Ramadan, pourquoi ?

Plutôt que de les laisser croire qu’ils jeûnent pour imiter les grands ou autre raison, expliquons-leur les vraies motifs dans notre religion. On jeûne :

– Pour obéir à Allah. C’est un des cinq piliers. A ne pas oublier de leur rappeler.

Le Messager d’Allah a dit : L’islam est basé sur cinq principes :

– le témoignage que nul autre qu’Allah ne peut être adoré, et que Mohamed est son messager et prophète,
– la prière obligatoire,
– le jeûne du mois de Ramadan,
– la Zakat obligatoire,
– le pèlerinage à La Mecque.

– Pour suivre l’exemple des prophètes et atteindre la piété comme Allah Lui-même nous l’a demandé dans le Coran.

« Ô croyants! On vous a prescrit le jeûne (Al-Siyam) comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété » (Sourate II. Verset 183)

Par le jeûne, on montre à Allah que l’on aime lui obéir de nous même, suivre ses prescriptions comme Il les a révélé aux Prophètes avant nous. Et Lui, à Lui la Gloire, nous promet que l’on deviendra ainsi des gens meilleurs.

2 – Le Ramadan, c’est quand, ça change tout le temps ?

Cette approche du mois béni est l’occasion de faire un petit rappel sur les mois lunaires et le calendrier hégirien. Nous pouvons leur expliquer simplement que le Ramadan est le 9ème mois du calendrier musulman qui se base sur l’observation des phases de la lune. Il ne se calcule pas de la même façon que le calendrier grégorien qui se base lui sur l’observation de la Terre autour du soleil.

La date n’est donc pas la même car il faut attendre que les responsables religieux de chaque pays observe l’apparition du premier croissant de lune.

3 – Le Ramadan, c’est pour qui qu’on le fait ?

Pour Allah Seul.

Les enfants sont tout à fait capable à tout âge de comprendre qu’ils ne jeûnent pas pour faire plaisir à leurs parents, ou pour une récompense. En prenant soin de bien expliquer, autant de fois qu’il le faut, les éléments précédents en amont (obéissance, exemple des prophètes, piété) une éventuelle récompense sera alors comprise comme un encouragement et non une raison de jeûner.

4 – Le Ramadan est pratiqué par qui ?

Le bien portant, homme ou femme, et pubère, devra respecter le jeûne, exception faite à certaines personnes sous certaines conditions:

– l’enfant non pubère,
– la femme enceinte ou allaitante,
– le vieillard.

Allah mentionne ces deux excuses valables également dans le Coran :

– le voyageur,
– le malade.

«Quiconque d’entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal d’autres jours». Sourate 2, verset 184.

5 – Le Ramadan, se fait comment ?

Sans rentrer dans les moindres détails des conditions du jeûne, les enfants, selon l’âge, peuvent entendre que le jeûne du Ramadan se fait en s’abstenant de manger et boire, du lever du soleil Fajr et jusqu’à le coucher Maghreb. A l’approche de l’adolescence, il convient de leur expliquer plus précisément, en insistant toujours sur l’école de la patience, de la sagesse, et de la maîtrise de soi que représente pour nous ce mois.

Le mois de Ramadan est le mois du Pardon, et le mois du Coran. C’est une merveilleuse occasion de s’unir en famille vers des objectifs saints : se rapprocher les uns des autres pour avancer ensemble vers la Satisfaction d’Allah.

Et vous, comment expliquez-vous le Ramadan à vos enfants ?

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Omar Omsen, l’auteur de « 19HH » n’est pas mort.

Annoncé pour mort en 2015, Omar Diaby alias « Omar Omsen » serait donc vivant. Il aurait contacté un journaliste de France 2 et aurait livré un long entretien, Romain Boutilly a même été invité à le filmer…

L’histoire d’une mort organisée.

Durant l’été 2015 des sources syriennes avaient annoncé sa mort, mais depuis plusieurs mois des échos provenant du front commençaient à défendre le contraire, c’est désormais officiel il est bel et bien vivant. L’auteur des web-documentaires « 19-HH » ou bien de « la vérité sur la mort de Ben Laden » a manipulé sa mort dans le but de pouvoir se faire opérer discrètement, dans l’entretien accordé à « Complément d’Enquête » via Skype, il affirme avoir reçu des soins dans un pays arabe qu’il ne souhaitait pas dévoiler. Depuis sa « grosse opération chirurgicale », il assure avoir eu aucun mal à voyager malgré le mandat d’arrêt international qui le vise.

Des attaques en France légitimes.

Dans la suite de cet entretien, le recruteur justifie les attentats du 13 novembre ainsi que la tuerie des frères Kouachi au sein de la rédaction de Charlie Hebdo, il explique que ces attaques sont fondées sur le principe du talion islamique. En réponse aux bombardements de la coalition, les jihadistes affirment seulement venger la mort des femmes et enfants innocents. Toutefois, il insiste beaucoup sur les différences entre les deux groupes rivaux que sont l’Etat Islamique et Al-Nosra, il dénonce l’impulsivité, la haine et l’agressivité naturelle de Daech, puis défend au contraire, la capacité de réflexion de son groupe qui vise des personnes plus posées et plus réfléchies. Après avoir abordé les sujets liés à la guerre, Omar Diaby s’aventure sur le terrain politique pour soutenir ouvertement Marine Le Pen, selon lui elle défendrait les vraies valeurs de la France et se positionnerait pour un arrêt des frappes en Syrie ce qui lui accorderait plus de crédit.

Depuis 2013, Omar Diaby aurait engagé près de 80 combattants français dans les rangs de Jabat Al-Nosra (la branche d’Al Qaida dans la région du Cham), il avait rallié la Syrie en se rendant d’abord au Sénégal pour mieux passer entre les mailles du filet. L’intégralité de cet entretien sera diffusé sur France 2 la semaine prochaine pour le prochain numéro de « Complément d’Enquête. »

Clic pour voir la Source de l’article

**********


France : Bretagne : polémique sur « l’opération ramadan » de Leader Price.

Dans quelques jours le mois de Ramadan va débuter inchaAllah et avec lui toutes les opérations marketing des différentes enseignes alimentaires visant à attirer les consommateurs auxquels elles ne pensent pas tout le reste de l’année. En Bretagne, plusieurs consommateurs, et plusieurs enseignes franchisées ne se réjouissent pas de voir apparaître des produits halal dans leurs magasins.

Plainte de directeurs et de consommateurs.

Dans le cadre de leur « opération ramadan », les responsables de Leader Price ont prié leurs franchisés de communiquer auprès de leurs clients via des prospectus et de proposer dans leurs rayons des produits halal. Pour certains, il y a déjà des produits halal tout le reste de l’année et cela ne pose aucun problème. En revanche, d’autres, sous couvert d’anonymat, prétendent que des clients se plaignent de retrouver de la publicité pour du halal, produit dont ils ne veulent pas dans leur magasin, ni même dans leur boîte aux lettres sous forme de prospectus. D’autre part, certains musulmans mettent en avant que ces produits estampillés halal sont souvent d’origine douteuse et qu’ils préfèrent se rendre directement dans leur boucherie habituelle et qu’ils ne changeront pas leurs habitudes. Le service consommateur de la centrale de Leader Price n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet.

Comme chaque année, le mois de Ramadan amène son lot d’opportunistes prêts à tout pour aller chercher l’argent des musulmans. Egalement, cette période sacrée ravive les rancoeurs des plus aigris. Enfin, le plus important, cette période doit nous permettre de nous élever spirituellement et non d’élever notre consommation alimentaire.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Hajj 2016 : l’Iran n’enverra pas de pèlerins.

Le torchon brûle entre Ryad et Téhéran. C’est ainsi que l’Iran vient d’annoncer qu’il n’enverrait pas de fidèles au Hajj 2016. Le motif : protéger ses ressortissants.

En effet, près de 500 iraniens avait trouvé la mort lors d’une gigantesque bousculade qui avait causé la mort de plus de 2300 personnes.

Alors que plus de 60 000 ressortissants iraniens se rendent chaque année à la Mecque, cette année ce ne sera donc pas le cas car l’Iran insiste sur le fait que l’Arabie Saoudite n’a pas respecté des mesures exigées au préalable.

Le ministre des Affaires étrangères se défend en affirmant que les conditions posées étaient « inacceptables » et là est la raison pour laquelle l’Iran a essuyé un tel refus.

« L’Iran a réclamé le droit d’organiser des manifestations, ainsi que des avantages (…) qui créeront le chaos au hajj ».

En réalité, le fossé est bien plus profond puisque l’Arabie Saoudite et l’Iran s’opposent sur de nombreuses problématiques notamment sur la syrie et l’Irak.

Clic pour voir la Source de l’article

**********

« L’arabe facile » : professeur expérimenté et formation illimitée

« L’arabe facile » une formule bien trouvée pour une formation qui se veut d’être accessible facilement. Pourtant qui se cache vraiment derrière ce concept et surtout pourquoi parle-t-on de facilité ? Il fallait vous donner des réponses…

Le créateur de la formation est ultra expérimenté !

Fakhreddine est celui que l’on retrouve à la création de « L’arabe facile ». Il faut dire que son expérience avec l’arabe commence tôt. Lui, le non-arabophone, a bien du mal pour pouvoir lire Coran et Hadith. Il n’utilise que la phonétique. Sa manière de faire lui impose de facto un plafond de verre. Cependant Fakhreddine efface cette limite et va vivre en Égypte puis au Maroc, avec épouse et enfants. Ils se retrouvent tous plonger dans un environnement arabophone. Fakhreddine le dit lui-même, « la langue arabe m’était étrangère » alors le départ est le bon choix pour être en pleine immersion. Le temps passe et Fakhreddine veut mettre son expérience au service de ceux voulant apprendre l’arabe. Alors en 2012 il ouvre le « Tanger Institut », au Maroc. Il y est directeur mais aussi professeur. Puis naît l’idée de cette formation « L’arabe facile« . Que ce soit en salle de classe ou dans ses vidéos de formation, Fakhreddine fait passer l’amour qu’il a pour la langue arabe. De plus étant lui-même non-arabophone initialement, il peut facilement comprendre ce que des élèves ressentent : l’arabe serait difficile alors qu’avec « L’arabe facile » c’est tout le contraire.

Une formation accessible de manière illimitée.

Vous ne rêvez pas, à partir du moment où vous vous serez inscrit, l’accès vous sera donné à vie. Cela est un avantage de taille si un imprévu devait vous empêcher d’étudier. De plus, un tel système vous permet d’aller à votre rythme. Cependant nous conseillons vivement de rester dans la continuité afin de créer une dynamique. De plus qui dit illimité, dit un accès aussi bien en journée qu’à minuit. Alors que vous soyez plutôt lève-tôt ou alors couche-tard, vous trouverez forcément votre compte. Par ailleurs avoir des enfants nécessite aussi une certaine organisation et pour étudier sereinement, mieux vaut attendre un moment de calme. « L’arabe facile », grâce à son fonctionnement, est alors la solution pour un planning à la carte. Enfin, si vous travaillez la semaine et que vous préférez consacrer votre week-end à l’apprentissage de l’arabe alors ce sera une bonne nouvelle pour vous de savoir que 7j/7 les portes seront ouvertes !

« L’arabe facile », vous offre alors un professeur d’expérience en plus d’une formation à vie.

Vous serez gâté !

http://larabefacile.fr/

**********


Algérie : Tremblement de terre à Médéa, 29 blessés.

Dans la nuit de samedi à dimanche, la ville de Médéa a subit un séisme d’une magnitude de 5,3 sur l’échelle de Richter.

Durant la même soirée, une seconde réplique d’une magnitude de 3,4 sur l’échelle de Richter a été enregistré, puis une troisième de 3,9 sur l’échelle de Richter.

Hélas, une quatrième réplique d’une magnitude de 4,4 sur l’échelle de Richter a eu lieu dimanche matin dans la wilaya de Médéa.

29 personnes ont été blessées dont une majorité gravement. En effet, de nombreux blessés ont été atteints de fractures et de lésions corporelles jugées graves par les médecins. Une soixantaine de personnes a subit un choc traumatique provoqué par la panique ayant suivi la forte secousse.

Tout le monde a en mémoire le terrible tremblement de terre de 2003 qui a eu lieu dans la wilaya d’Alger faisant un nombre inconsidérable de morts et de blessés.

Clic pour voir la Source de l’article

**********

France : La manifestation de Génération Identitaire contre l’Islam fait un flop.

Le groupuscule d’extrême droite, Génération Identitaire, a fait un flop samedi à Paris où seulement une centaine de manifestants se sont réunis. Un échec donc pour ce groupe radical qui prône depuis plusieurs années l’islamophobie.

Selon Génération Identitaire, plus de 500 personnes se sont réunis le 28 mai pour dire non à « l’islamisation », à « l’immigration-invasion » et autres slogans prônant l’exclusion et la haine. Pourtant, en regardant les photos et vidéos depuis les fenêtres des parisiens, le chiffre semble largement moins important.

A première vue, les manifestants identitaires et nationalistes étaient au maximum 150 voire moins. Un chiffre extrêmement faible pour un mouvement qui prêtant être « en première ligne » contre « l’islamisation » et à la pointe du combat contre « la racaille » dans les rues.

Les vidéos postées par Génération Identitaire sur Facebook et Twitter peuvent faire croire à un nombre important de manifestants. Les militants maîtrisant l’art de la communication, les participants ont été dispersés afin de remplir la rue pendant que la première ligne paraît dense et mouvementée. Une technique bien connue qui permet de faire croire à une mobilisation importante de la part des « patriotes ». Une tentative de manipulation ratée puisqu’un riverain a filmé la scène et comme le montre les images, les manifestants sont très peu nombreux.

Un flop donc pour cette organisation qui est connue pour les opérations de communication coup de poing comme celles menées à la mosquée de Poitiers, dans un quick halal de Lyon ou encore dans les métros.

En définitive, Génération Identitaire ne rassemble pas et son appel a été ignoré par l’ensemble des autres organisations d’extrême droite. Une démonstration de faiblesse qui risque de lui faire du tord à l’avenir. Dommage c’était bien essayé mais insuffisant !….

Reportage vidéo a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Le président de la Gambie propose à Ban Ki-moon et à Amnesty International « d’aller en Enfer ».

Le président de la Gambie, Yahya Jammeh, a violemment attaqué Ban Ki-moon, secrétaire général de l’ONU, et Amnesty International. Les deux organisations ont appelé à l’ouverture d’une enquête après la mort d’un opposant politique.

Yahya Jammeh, au pouvoir en Gambie depuis 1994, est décidé à ne pas se laisser dicter ses façons de procéder avec ses opposants politiques. Lors d’un interview accordé au magazine Jeune Afrique, le président gambien s’en est pris à Ban Ki-moon et Amnesty international.

«Ban Ki-moon et Amnesty International peuvent aller en enfer ! Qui sont-ils pour exiger cela? », a-t-il déclaré après la demande d’une enquête suite à la mort de l’opposant politique Solo Sandeng.

Depuis la prise en main de la Gambie par Yahya Jammeh, la situation dans le pays s’améliore lentement même s’il reste toujours l’un des pays les plus pauvres du monde. Le chef d’Etat accepte très mal le souhait d’une enquête par plusieurs ONG internationales.

«Personne ne me dira que faire dans mon pays. Où est le problème ? Des gens qui meurent en détention ou pendant un interrogatoire, c’est très commun. Là, une seule personne est morte et ils veulent une enquête ?», a poursuivi le président gambien.

Yahya Jammeh n’a pas peur des accusations et le fait savoir dans son interview se déclarant fier d’être qualifié de dictateur par les occidentaux, «habitués à ce que les chefs d’Etat africains ne soient que des béni oui-oui».

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Bourges : à l’aube du Ramadan 2016, chrétiens et musulmans se rencontrent.

A l’approche du mois du Ramadan 2016, une grande rencontre islamo-chrétienne a été organisée dimanche 29 mai à l’archevêché de Bourges, dans le Cher.

Plusieurs responsables cultuels et culturels musulmans de l’Indre et du Cher ont été conviés par l’archevêque du diocèse, Mgr Armand Maillard, qui souhaitait présenter ses vœux aux musulmans de vive voix.

« Nos vœux vous accompagnent durant ce temps (le Ramadan, ndlr) qui dispose les croyants à faire à Dieu la première place dans leurs vies », a-t-il déclaré. Evoquant la rencontre du pape François avec le grand imam d’Al-Azhar Ahmed Al-Tayyeb, « nous savons que les gestes parlent plus que les paroles, c’est pourquoi nous avons souhaité vous rencontrer aujourd’hui », a indiqué l’archevêque, en présence de l’équipe du Service diocésain pour les relations avec les musulmans de Bourges.

« Cette année 2016, pour les catholiques, est particulièrement propice à ce type de rencontre puisqu’elle est l’année de la Miséricorde, voulue par le Pape François. « Le message, c’est notre rencontre ! » », a-t-il ajouté, appelant de ses vœux que les rencontres interreligieuses se multiplient.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Turquie : La contraception, « aucune famille musulmane » ne peut l’accepter pour Erdogan.

« Je le dis clairement. (…) Nous allons accroître notre descendance », a fait savoir, lundi 30 mai, Recep Tayyip Erdogan. « Aucune famille musulmane » ne peut accepter la contraception et la planification familiale, a estimé le président turc qui a appelé les femmes à faire plus d’enfants.

« On nous parle de contraception, de planification familiale. Aucune famille musulmane ne peut avoir une telle mentalité », a-t-il poursuivi, appelant les mères à accroître le nombre de Turcs. « Ce que dit mon Dieu, ce que dit mon cher Prophète, nous irons dans cette voie. (…) Dans ce cadre, le premier devoir appartient aux mères. »

« Je sais qu’il y en aura encore qui en seront gênés, mais pour moi la femme est avant tout une mère », avait déclaré le président turc à l’occasion de la Journée des droits des femmes, le 8 mars. La Turquie compte près de 75 millions d’habitants.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Allemagne : l’Église protestante en faveur de cours sur l’islam à l’école.

L’évêque Heinrich Bedford-Strohm, président du conseil de l’Église protestante d’Allemagne, s’est prononcé pour l’introduction de cours sur l’islam dans toutes les écoles du pays. Dans une interview au quotidien Heilbronner Stimme, il a expliqué que cela permettrait aux jeunes musulmans d’avoir une approche critique de leur religion et de devenir imperméables à la « tentation des fondamentalistes ».

Alors que le parti anti-immigration AfD, qui monte en puissance en Allemagne, estime que l’islam n’est pas compatible avec les valeurs allemandes, l’évêque réplique que toutes les religions sont compatibles avec la Constitution. « La tolérance, la liberté religieuse et la liberté de conscience doivent s’appliquer à toutes les religions », dit-il.

Des cours sur l’islam sont déjà dispensés dans sept des 16 Länder allemands. Quatre millions de musulmans vivent en Allemagne aujourd’hui, ils représentent 5 % de la population.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Jean-François Copé, la France, tu la respectes ou tu la quittes !

Sur le plateau de l’émission « On n’est pas couché », samedi 28 mai, Jean-François Copé, comme à chaque fois qu’il en a eu l’occasion, s’est lancé dans un long mantra de stigmatisation des Français de confession musulmane. Mais a-t-il vraiment le choix ? Quand les sondages ne le créditent que de 3% des suffrages aux primaires des « Républicains », Monsieur « pain au chocolat » n’a d’autre stratégie que de taper sur les musulmans. Au-delà de la haine qu’il porte à ses concitoyens musulmans, le député-maire de Meaux manifeste un vrai mépris des lois et des valeurs françaises.

Monsieur veut imposer un certificat de laïcité à tous les imams et uniquement aux imams (pas aux rabbins ni aux prêtres). De ce fait, le candidat aux primaires des « Républicains » avoue vouloir violer quelque chose de fondamental, garanti par la Constitution française : l’égalité de traitement de tous. Dans ce sens, l’article 1er de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 stipule que « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune ». Libres et égaux en droits, voilà ce que dit le texte.

De la même façon, Copé trahit l’article II de la loi de 1905 qui stipule que « La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte ». En affirmant ne reconnaître aucun culte (ce qui ne veut pas dire qu’elle les ignore), la loi de la séparation des églises et de l’État empêche les détenteurs du pouvoir public de se mêler des choses internes inhérentes aux cultes. Une chose essentielle que le candidat qu’il est devrait apprendre.

Copé et l’obsession du voile :

Il y a quelques jours, Jean-François Copé repartait dans sa croisade contre le voile (je ne porte aucun jugement de valeur sur cette tenue vestimentaire. Chacun s’habille comme il veut). Sur le plateau de Ruquier, l’ancien patron de l’UMP n’est pas revenu sur sa volonté de l’interdire dans tout l’espace public (Universités, hôpitaux, mairies, etc.). Les prises de position de Jean-François Copé posent quelques problématiques :

Copé insulte ceux qui se sont battus pour ce pays :

En effet, ce pays a connu une phase qui fut déterminante dans son orientation politique. 1789 a vu naître un texte fondamental et qui révolutionnera tout un peuple : la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen. L’article II de ce texte rappelle que « Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l’oppression. »

Cette liberté, pour laquelle des gens sont morts, englobe toutes les libertés, y compris religieuses : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi » ; c’est l’article X.

Copé méprise la Constitution française :

Jean-François veut interdire uniquement le port du voile et ne parle ni de la kippa, et encore moins de la croix. Quand il utilise la laïcité, c’est uniquement pour stigmatiser les Français de confession musulmane. Et pourtant, l’égalité de traitement est garantie par la Constitution française : « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances ». C’est l’article 1er.

Copé méprise les droits de l’homme et les libertés individuelles :

La liberté, voilà l’un des acquis les plus précieux de la démocratie et qui doit être éternellement protégé. C’est un acquis pour lequel des hommes sont morts. C’est pour garantir cette même liberté que des hommes politiques se sont battus pour une séparation des églises et de l’État. L’article 1er de la loi de 1905, appelée la loi de laïcité, va dans ce sens : « La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes… ». Seule la protection de l’ordre public peut amener à la restriction de certaines libertés. Ce que Jean-François Copé semble ignorer.

Mais il y a pire : Copé, comme tous ceux qui veulent gratter les voix du Front national, veut se débarrasser, une fois pour toutes, de la Convention européenne des droits de l’homme, puisque c’est le seul moyen, pour lui, de réaliser son projet islamophobe. L’article 9 de la convention affirme la chose suivante : « Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion (dont les musulmans) ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction, ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction individuellement ou collectivement, en public (et oui, le port des signes religieux dans l’espace public, y compris le voile, est protégé par la Convention) ou en privé, par le culte, l’enseignement, les pratiques et l’accomplissement des rites. »

En réalité, derrière sa croisade contre les Français de confession musulmane, Jean-François Copé révèle sa haine et son mépris des lois françaises, lesquelles garantissent à tous les citoyens, au moins théoriquement, la liberté de manifester ou non leurs signes d’appartenance religieuse ou convictions philosophiques. Face à ce mépris de tous ces textes (Déclarations des droits de l’homme et du citoyen, la loi de 1905, la Constitution française ainsi que la Convention européenne des droits de l’homme), une seule phrase me vient à l’esprit : Jean-François Copé, la France, tu la respectes ou tu la quittes !

Oumma vous recommande particulièrement l’ouvrage de Seydi Diamil Niane, intitulé « La voie d’intercession du Prophète dans la poésie d’Elhadji Malick Sy », paru récemment aux éditions L’Harmattan.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


France : Le FN et la grève : la haine de classe sous le vernis social.

Le FN fait chorus avec les chiens de garde de la presse bourgeoise. Il dénonce la CGT. Il réclame qu’on rétablisse l’ordre. « Certains représentants syndicalistes, qui ne représentent qu’eux-mêmes et qui sont toujours aux abonnés absents quand il s’agit de combattre les vrais problèmes portent une lourde responsabilité dans le chaos que connaît aujourd’hui le pays », écrit Marine Le Pen.

En faisant grève, le monde ouvrier se bat pour la défense des droits de tous les salariés. Il utilise le seul moyen légal dont il dispose pour combattre un projet imposé par le dogmatisme libéral de l’Union européenne. Face à cette crise, que fait le Front national ? Il salue le courage de ces compatriotes attachés à un modèle social conquis de haute lutte ? Il soutient le combat difficile de ces ouvriers et de ces employés appauvris par la crise et menacés dans leur emploi ? Il affirme une solidarité sans faille avec des Français qui défendent leurs intérêts contre le rouleau compresseur de la mondialisation capitaliste ?

Non, le FN fait chorus avec les chiens de garde de la presse bourgeoise. Il dénonce la CGT. Il réclame qu’on rétablisse l’ordre. « Certains représentants syndicalistes, qui ne représentent qu’eux-mêmes et qui sont toujours aux abonnés absents quand il s’agit de combattre les vrais problèmes portent une lourde responsabilité dans le chaos que connaît aujourd’hui le pays », écrit Marine Le Pen. Et Marion Maréchal-Le Pen en rajoute : « Ces syndicalistes, ultimes adeptes d’une lutte des classes périmée, n’ont aucun scrupule à infliger à leurs concitoyens des difficultés supplémentaires dans leur quotidien. » (pages fb officielles).

Sans vergogne, le FN exige à la fois le retrait du projet gouvernemental et la répression contre ceux qui le combattent. « Que Manuel Valls cesse d’avoir la main qui tremble et assume son autorité en faisant cesser cette stratégie du chaos alors que nous vivons sous état d’urgence », exige Marion Maréchal-Le Pen. Ce parti prétend protéger le peuple français de la jungle libérale ; il se veut la seule alternative au système oligarchique ; il se rêve en ultime recours contre la décadence de la nation. Mais à la première escarmouche avec l’oligarchie financière, le FN détale comme un lapin. Héroïque en paroles contre les diktats de l’Europe libérale, il prend la poudre d’escampette dès il s’agit de passer aux actes.

Ainsi prône-t-il la restauration de la souveraineté nationale, mais il la range au vestiaire lorsque Bruxelles veut liquider le modèle social français. Quand les conquêtes historiques du salariat français sont menacées par la finance, le FN jette le masque et se range du côté du manche. Lorsque les droits des travailleurs sont en cause, il se précipite de l’autre côté de la barricade. Comme si l’abandon des prérogatives nationales était condamnable en matière monétaire et acceptable en matière sociale, le FN joue de l’accordéon. Il fustige le libre-échangisme mondial côté cour, et il crache sur les travailleurs qui le combattent côté jardin. Il est contre l’alignement de la France sur les standards libéraux de l’UE, mais il couvre d’insultes ceux qui s’y opposent en faisant grève.

Au fond, la crise actuelle agit sur le FN comme un révélateur chimique. Elle fait craquer le vernis social d’un parti dont la ligne « anti-système » n’est que poudre aux yeux. En décrétant l’urgence sociale, la grève ouvrière réactive son fonds de commerce réactionnaire. L’inspiration sociale que Florian Philippot prétend incarner ne pèse pas lourd lorsque les vieux réflexes de classe prennent le dessus. Sous l’effet de la mobilisation populaire, l’écran de fumée de la rhétorique frontiste se dissipe. Projetée par les événements au cœur du débat, la question sociale provoque le réalignement du parti sur son ADN.

Grâce aux travailleurs en lutte, le voilà donc dénudé, le roitelet lepéniste : il nous montre ce qu’il a dans le ventre, exhalant mépris de classe et anticommunisme de bas étage. Loin d’être surannée, la lutte des classes est un fil à plomb redoutable. Le conflit en cours rappelle à ceux qui l’auraient oublié ce qu’enseigne l’expérience historique : une barricade n’a que deux côtés, et l’extrême-droite n’a jamais été du côté des travailleurs. Dès demain, elle enfourchera à nouveau son cheval de bataille identitaire à seule fin de les diviser avec la complicité d’un parti socialiste qui s’est vendu au plus offrant.

Clic pour voir la Source de l’article

####################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information C P I, Centre Palestinien D’Information.

Un soldat israélien blessé dans une attaque au couteau à Tel-Aviv.
.
Les accusant d’avoir mené une attaque au couteau le mois dernier
L’occupant israélien arrête trois jeunes palestiniens.
.
Les forces d’occupation répriment une marche pacifique à Betlehem.
.
Colonisation : 4 sites archéologiques isolés à Salfit.
.
L’UNRWA ferme ses sièges et arrête ses services au nord de la Cisjordanie.
.
Un juriste palestinien agressé dans les territoires de 48.
.
42 Gazaouis visitent leurs fils emprionnés à Nafha.
.
Invasion limitée de 5 bulldozers sionistes à l’est de Khan Younès.
.
Le procureur sioniste demande de retirer la nationalité d’un prisonnier de Jénine.
.
12 tracteurs confisqués à Jénine et 2 maisons construites pour les colons à Bethléem.
.
Les forces armées d’occupation israéliennes ont mené le lundi à l’aube, des vastes campagnes de raids dans le camp de Jénine.
.
Jérusalem : un bus israélien caillassé, un colon blessé.
.
L’occupation convoque la mère du martyr Muhannad al-Halabi.
.
Les forces d’occupation arrêtent deux citoyens palestiniens et confisquent leurs matériaux agricoles.
.
Le FPLP refuse l’initiative française et appelle à la boycotter.
.
L’occupation convoque le captif Imad Barghouthi de la prison d’Ofer.
.
Le CICR décide de réduire les visites des prisonniers.
.
L’enseignante jérusalémite Halawani transférée à la résidence surveillée.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com