MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 19 Rajab 1437.

Flash info du 19 Rajab 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.MuslimRadio.info

******************************************************************


Salat Istikhara : la prière de consultation.

La prière de consultation (salat istikhara) est un des bienfaits dont dispose notre communauté. En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant d’effectuer un choix en particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et ainsi, d’éviter certaines erreurs. Il nous semble essentiel de présenter ce qu’est la prière de consultation en la définissant, en prouvant son importance et en exposant les termes de son invocation inchaAllah. Notre rappel se base sur l’ouvrage de ‘Abdullah Al-Hammadi intitulé « La Prière d’Istikhara ».

Qu’est ce que la prière de consultation ?

Nous pouvons définir la prière d’istikhara du point de vue littéraire mais également selon l’aspect religieux. Du point de vue littéraire, l’istikhara veut dire « la demande de ce qui est le mieux pour une chose ». Ainsi, la prière d’istikhara est une prière qui consiste à demander ce qui est le mieux pour une chose, un choix.

Selon la définition religieuse, l’istikhara est « le fait de demander de remettre l’affaire au choix d’Allah et à ce qui est le mieux ». La prière d’istikhara est composée de deux rak’a et d’une invocation bien précise rapportée dans les recueils prophétiques de manière authentique. Cette prière est donc une Sunna (tradition prophétique). Ainsi, la prière de consultation consiste en une demande à Allah, de ce qui est le mieux lorsque nous devons faire un choix concernant un mariage ou un voyage par exemple. Dans cette invocation que nous citerons plus bas, le serviteur demande à Allah d’écarter cette chose si elle comporte un mal pour lui et de la lui faciliter si elle comporte un bien pour lui. Bien que cette prière ne soit pas une obligation, elle présente une certaine importance.
Pourquoi la prière de consultation est importante ?

La prière de consultation, comme toutes les composantes de notre belle religion possède une importance capitale. La cause la plus évidente de cette importance est le fait que l’homme a besoin de l’aide de son Seigneur car sans Lui, il est perdu. Ainsi, il est très important pour tout un chacun de demander l’aide d’Allah dans ses choix car Il est le Très Savant et le Très Sage. Notre Créateur sait parfaitement ce qui est un bien pour nous et ce qui ne l’est pas. Il est donc nécessaire pour chacun d’entre nous de Le consulter avant d’effectuer un choix.

La prière de consultation est importante car à travers elle, le serviteur place toute sa confiance en Allah. En effet, lorsque nous demandons l’aide d’Allah par le biais de la salat istikhara, nous nous remettons entièrement à Lui et à Sa volonté. Nous savons pertinemment qu’Il est Le Connaisseur de toute chose et que, par conséquent, Son aide ne peut être que bénéfique pour nous. Allah le Très-Haut a dit : {Ton Seigneur crée ce qu’Il veut et choisit : eux n’ont pas le choix. Transcendance à Allah le Très-Haut, par-dessus tout ce qu’on Lui associe ! Ton Seigneur sait aussi bien ce que cachent les poitrines que ce qu’elles dévoilent. Il est Allah ; il n’est de Dieu que Lui ; à Lui louange dans la première et dans la dernière ; à Lui le Jugement ; c’est vers Lui que vous retournerez} (Sourate 28 : Verset 68 à 70). Il est de notre devoir d’implorer l’aide d’Allah en le consultant à travers cette prière. L’importance de la prière d’istikhara est donc prouvée par l’infinie connaissance de notre Créateur.

L’importance de la prière de consultation a été soulignée par de nombreux savants. Parmi eux, le savant Mohamed ibn Ahmed Al Qurtubi (qu’Allah lui fasse miséricorde) a dit : « Certains savants ont dit : Il n’appartient à personne d’entreprendre un projet quelconque, concernant la vie d’ici-bas, qu’après avoir demandé à Allah ce qui est le mieux dans ce projet et en accomplissant deux rak’a de la prière d’istikhara. » Les savants considèrent que la prière d’istikhara est indispensable à l’accomplissement d’un projet, quel qu’il soit. Il est donc important de savoir comment effectuer la prière d’istikhara.

Comment effectuer la salat istikhara ?

La manière dont il faut faire la prière de consultation nous a été enseignée par le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam). Le hadith qui suit détaille la façon dont nous devons prier et l’invocation particulière que nous devons prononcer. Il est rapporté par Al Boukhari et Ahmed, entre autres et son authenticité a été prouvée par Cheikh Al Albani (qu’Allah lui fasse miséricorde).

Jabir (qu’Allah l’agrée) rapporte : « L’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) nous apprenait la façon de demander à Allah ce qui est le mieux – al istikhara – dans toutes nos affaires, de la même manière qu’il nous apprenait une sourate du Coran. Il disait : « Quand l’un de vous décide d’entreprendre un projet, qu’il effectue deux inclinations en dehors de la prière obligatoire, puis qu’il dise : « Mon Dieu ! Je Te demande ce qui est le mieux, en vertu de Ta science, je Te demande de m’en accorder la capacité en vertu de Ton omnipotence, et je Te demande de Ton immense faveur. Tu es puissant et je ne suis pas puissant. Tu sais et je ne sais pas. Tu est le Très savant des choses cachées ! Mon Dieu ! Si tu sais que cette affaire – il mentionne la nature de cette affaire – est meilleure pour moi, concernant ma religion, ma vie, et les conséquences-mêmes de cette affaire, maintenant et plus tard, décrète-la donc pour moi et facilite-la moi, puis bénis-la moi ! Et si tu sais que cette affaire est mauvaise pour moi, concernant ma religion, ma vie et les conséquences-mêmes de cette affaire, maintenant et plus tard, détourne-la de moi, détourne-moi d’elle et décrète pour moi ce qui est le mieux, quoi qu’il s’agisse, puis rends-moi satisfait [de ce bien que Tu m’as décrété] » ». (Translittération phonétique de l’invocation : « Allahumma inni astakhiruka bi ‘ilmika wa astaqdiruka bi qudratika, wa as-aluka min fadlika l’azimi. Fa innaka taqdiru wa la aqdiru, wa ta’lamu wa la a’lamu, wa anta ‘allamu lghuyubi. Allahumma in kunta ta’lamu anna hadha l-amra – il mentionne la nature de cette affaire – khayrun li fi dini wa ma’ashi, wa ‘aqibati amri, fa qdurhu li, wa yassirhu li, thumma barik li fihi. Wa in kunta ta’lamu anna hadha l-amra – il mentionne la nature de cette affaire – sharrun li fi dini wa ma’ashi wa ‘aqibati amri fa srifhu ‘anni, wa srifni ‘anhu, wa qdur li lkhayra haythu kana thumma ardini bihi. »).

Qu’Allah nous accorde Sa bénédiction dans nos affaires d’ici-bas. Qu’Il nous facilite ce qui nous sera bénéfique dans l’au delà.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Un Coran électronique en Braille pour nos frères et soeurs aveugles.

En février dernier, nous vous parlions de cette enseignante indienne et aveugle qui avait écrit le Saint Coran hindi en braille. Une prouesse que vous avez été nombreux à saluer.

Les musulmans aveugles disposent en effet d’exemplaires du Saint Coran en braille, disponibles dans différentes langues. Aujourd’hui, la technologie permet aux musulmans aveugles de bénéficier d’un autre moyen de lire et d’écouter le Saint Coran : une plateforme électronique en Braille, permettant de suivre la récitation du Saint Coran.

Il s’agit d’une véritable révolution pour nos frères et soeurs aveugles. En effet, ce dispositif leur permettra de gagner en liberté dans leur lecture du Saint Coran car ils ont le choix, tout comme les musulmans voyants, entre différents formats pour lire la parole divine.

Cela permet également aux frères et soeurs aveugles de pouvoir emmener, transporter, lire et écouter le Saint Coran partout où ils vont al hamdouliLlah. Le Coran électronique en braille a ravi non seulement les musulmans atteints de cécité mais aussi l’ensemble de la communauté musulmane. L’occasion pour nous, musulmans voyants, de nous remettre en question quant à notre rapport avec le Saint Coran.

Reportage vidéo a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Témoignage d’un musulman émigré aux Etats-Unis partisan de Donald Trump.

Nedal Tamer, homme de confession musulmane et d’origine libanaise ayant émigré dans les années 90 aux Etats-Unis, est un fervent partisan de Donald Trump.

L’électorat musulman en faveur de Donald Trump reste très minoritaire aux Etats-Unis

En effet, Donald Trump fait parti du groupe républicain qui est en lice pour accéder à la présidentielle. L’un de ses chevaux de bataille est de « taper sur » les immigrés et sur les musulmans en demandant, notamment, que les musulmans soient interdis d’entrer aux USA et qu’il fallait arrêter le flux de migrants provenant de pays où le groupuscule Etat Islamique a une présence significative. Le candidat avait d’ailleurs affirmé dans l’un de ses discours que « L’islam hait l’Occident ».

Cependant, selon Nedal Tamer vivant à Détroit : « les gens ont une mauvaise idée (de Donald Trump), même les arabes et les musulmans ». De plus, il ajoute que « plusieurs dois, Trump a dit « tous les musulmans » non, il ne parle pas de tous les musulmans (…) il a dit certaines personnes… Nous avons vu ce qui se passe. Je ne pense pas que quiconque serait d’accord avec ce que ISIS fait ». Tamer affirme que, pour lui, le candidat milliardaire « se soucie de l’Amérique » et serait le seul à pouvoir contenir la menace extrémiste.

Ce soutien inéluctable de la part d’un musulman demeure être très minoritaire. D’ailleurs, nombreux sont les musulmans qui ressentent une réelle peur à l’idée que Donald Trump puisse devenir un jour Président des Etats-Unis. Reste à savoir ce que donneront les résultats des votes de la part de la population américaine.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Le Raincy (93) : dialogue et travail entre prêtres et imams.

Ce samedi, des prêtres et des imams officiant en Seine-Saint-Denis se sont réunis dans la ville du Raincy afin de poursuivre et développer le travail qu’ils mènent ensemble depuis des années. Dialogue entre les religions, actions humanitaires, suivi social des familles, ils oeuvrent main dans la main au service des fidèles.

Un besoin croissant.

Dans un département et une région de France de plus en plus délaissés par l’Etat et les pouvoirs publics, les responsables religieux s’organisent pour accompagner au mieux les nécessiteux. Que ce soit en termes d’accompagnement social, humain ou familial, les représentants des différents cultes font de leur mieux pour travailler ensemble malgré leurs différences. L’objectif de la réunion de ce samedi était d’aborder les travaux à mener pour les prochaines semaines et les prochains mois. De nombreux évènements de « solidarité » sont déjà organisés ici et là, comme des repas entres des fidèles d’une église et d’une mosquée de la même ville ou encore des actions sociales menées auprès de familles par prêtres et imams dans le cas de mariages mixtes. Mais ces représentants veulent faire plus, notamment sur l’humanitaire. Pour exemple, de plus en plus de bénéficiaires du secours catholique sont de confession musulmane et de plus en plus de bénévoles le sont également. Les prêtres et imams veulent donc réfléchir à comment aider au mieux, ensemble, ceux qui ont faim ou qui on besoin de vêtements, de produits de première nécessité. Il est également question de partager les méthodes et initiatives qui fonctionnent pour tenter de les dupliquer et ainsi de venir en aide au plus grand nombre.

Une nouvelle fois, c’est dans les endroits les plus défavorisés, les plus en difficulté, que la solidarité s’organise. Dépourvus de moyens et faisant face à un nombre toujours grandissant de personnes dans la difficulté, ces représentants de cultes différents ont fait le noble choix d’unir leurs forces dans l’intérêt commun. Un exemple à suivre.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Algérie : Le président Algérien, Bouteflika, est à Genève pour des examens médicaux.

Avant que la nouvelle ne se répande comme une trainée de poudre, la présidence algérienne a fait le choix de communiquer sur la venue du président algérien Abdelaziz Bouteflika à Genève.

En effet, le président de la République algérienne est arrivé dimanche à Genève en Suisse pour officiellement « passer des contrôles médicaux périodiques ».

D’habitude, le président algérien, frappé en 2013 par un AVC, effectuait ses contrôles médicaux en France, au Val-de-Grâce à Paris, puis dans une clinique de Grenoble, dans l’Isère, où pratique maintenant son ancien chirurgien de l’hôpital militaire parisien. Beaucoup d’algériens vivaient à travers ces déplacements une humiliation. En effet, la symbolique de l’ex-colonisé convalescent incapable de produire ses propres infrastructures chez son ex-colonisateur laissait un goût amer à un peuple fier de sa lutte pour indépendance.

Le choix s’est donc certainement porté sur la Suisse vraisemblablement suite à la parution d’un cliché publié par le premier ministre français Manuel Valls lors d’un voyage en Algérie il y a quelques jours. Cette photo laissant apparaitre le président algérien hagard, les yeux dans le vide a suscité une vive polémique. Manuel Valls a été accusé par le gouvernement algérien de volontairement montrer une image dégradante de A.Bouteflika dans une volonté d’humiliation du peuple algérien. Si les premiers responsables de ce marasme ont été les plus bruyants pour s’en plaindre, on devine tout de même le malin plaisir pris par ce premier ministre qui n’a jamais caché son islamophobie.

En attendant les intrigues de palais continue à Alger où la suite du président Bouteflika se déroule sur fond de lutte des clans militaires et affairistes sous influences étrangères.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Le PDG de la compagnie française Aigle Azur est décédé.

Arezki Idjerouidène, PDG de la compagnie française Aigle Azur, est décédé samedi 23 avril au soir à Paris des suites d’une longue maladie à lâge de 60 ans, rapporte le quotidien algérien El-Watan.

L’homme d’affaires, établi en France depuis la fin des années 1970, est né en 1955 en Algérie. Il débuta sa carrière en tant qu’agent de comptoir d’une agence de voyages à Montreuil, en Seine-Saint-Denis, avant d’en devenir le responsable du fret.

En 1983, il créa le groupe GoFast, une société de services logistiques et de transits. Fort de son succès, il acquiert en 2001 la compagnie aérienne privée Aigle Azur dont GoFast est la maison-mère. Il se spécialise dans des vols réguliers à destination de l’Algérie. En octobre 2012, rappelle La Tribune, Arezki Idjerouidene a vendu 48 % du capital d’Aigle Azur au groupe chinois HNA pour permettre le développement de la compagnie, la plus vieille compagnie privée française puisque fondée en 1946. Mais celle-ci pâtit également du blocage d’une partie de ses recettes – 28 millions d’euros de recettes – en Algérie.

En raison de sa maladie, il avait confié en partie les rênes d’Aigle Azur à son fils Ameziane qui occupe actuellement le poste de directeur général.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Norvège : le cirque d’une ministre qui se jette à l’eau pour comprendre les réfugiés.

Elle a cru bien faire mais s’est attirée en retour les moqueries du monde entier. La ministre norvégienne de l’Immigration Sylvi Listaugh s’est jetée à l’eau, mardi 19 avril, au large de Lesbos, en Grèce… pour se mettre dans la peau des réfugiés qui rejoignent l’Europe en mer.

La ministre était accompagnée en mer par des sauveteurs norvégiens (rien que ça !) et s’est même payée le luxe de s’équiper d’une tenue de survie, une grosse combinaison orange que ne portent surement pas les migrants lorsqu’ils embarquent dans des navires surchargés pour traverser les mers.
Un cirque médiatique sous l’œil de caméras qui filment sa jetée à l’eau… magistrale.

« Vous ne pouvez pas vous mettre dans la même situation que les réfugiés, mais vous pouvez la voir depuis leur point de vue, ce que c’est d’être ainsi dans l’eau », a expliqué la ministre auprès de la chaîne norvégienne NTB. Tout ce qu’il ne fallait pas faire, Sylvi Listaugh l’a fait, provoquant ainsi l’hilarité générale autour d’une actualité qui prête bien plus à pleurer qu’à en rire. Dernièrement, un naufrage aurait causé la mort d’environ 500 migrants, originaires principalement de Somalie.

Reportage vidéo a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

**********


« Barbs », une danse phénomène qui provoque les conservateurs saoudiens.

Majed al-Essa fait fureur dans les pays du Golfe depuis qu’il a dévoilé son morceau « Barbs » (« désordonné » en arabe dialectal saoudien) fin 2015. L’artiste saoudien effectue une danse originale sous une ambiance hip hop dans le clip qui a déjà été visionné plus de 21 millions de fois depuis sa mise en ligne le 31 décembre 2015. Habillé d’un costume noir et de baskets rouges, il lance la phrase : « Pose un pied comme ça, tourne l’autre comme ça, bascule la tête en arrière et puis barbs, barbs, barbs… ».

Ira-t-il jusqu’à rejoindre au hit-parade mondial le Sud-Coréen Psy et son légendaire Gangnam Style ou encore la danse du Harlem Shake ? Il est certain que les milieux conservateurs du royaume saoudien sont consternés face à un « spectacle désolant qui singe l’Occident », rapporte Libération. Un appel au boycott du clip, voire à son interdiction, et à l’arrestation de ses auteurs, a été lancé.

Reportage vidéo a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .


Clic pour voir la Source de l’article

**********


Barack Obama va renforcer la présence militaire américaine en Syrie.

Le président américain a annoncé, lundi 25 avril, l’envoi prochain de 250 soldats supplémentaires en Syrie lors de son déplacement à Hanovre, en Allemagne. « A l’heure actuelle, la menace la plus urgente pour nos nations, c’est l’EI et c’est la raison pour laquelle nous sommes unis dans notre détermination à le détruire », explique-t-il.

Le locataire de la Maison Blanche déclare qu’« un petit nombre de membres des opérations spéciales américaines au sol (une cinquantaine, ndlr) sont déjà présents en Syrie et leur expertise a été essentielle pour permettre aux forces locales d’exclure EI de certaines zones-clés ». Les renforts envoyés devront poursuivre leur entraînement auprès des soldats déjà présent et porter assistance aux forces locales qui luttent contre l’État islamique.

Barack Obama ne s’est pour autant pas transformé en grand faucon, estimant que la solution passe par la négociation. « Ce serait une erreur » de la part des Etats-Unis, et aux autres pays occidentaux « d’envoyer des troupes au sol et de renverser le régime d’Assad. »

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Les cosmétiques « Halal » font une percée notable dans l’industrie de la beauté.

Niche économique diversifiée qui ne connaît pas la crise, le Halal a désormais toute sa place dans les salons professionnels dédiés au marché de la cosmétique, fort d’une percée fulgurante, notamment en Indonésie, Malaisie et Singapour, dans une industrie florissante et compétitive qui regorge d’élixirs de beauté et de jouvence.

Aussi, la présence d’un imam, Cheikh Ali Achcar, au salon in-cosmetics qui se déroulait à Paris il y a quinze jours, n’avait-elle rien d’ incongru, ni d’insolite, mais se voulait avant tout éclairante sur la notion de Halal, sa nécessaire extension aux produits de soin et de maquillage et la fiabilité de son authentification, dans le petit stand habillé aux couleurs de HCS, un organisme suisse de certification.

« Si un ingrédient d’origine animale n’est pas halal, ou s’il contient de l’alcool, il n’est pas seulement interdit de le consommer, il est aussi considéré comme impur: on ne peut donc pas se l’appliquer sur le visage ou sur la peau », a expliqué ce dernier, prêchant des converties parmi les nombreuses visiteuses et clientes potentielles qui se pressaient pour l’écouter religieusement.

Estampille qui vaut de l’or, tant pour la clientèle musulmane qu’elle rassure, que pour les enseignes phares de la cosmétique mondiale qui flairent le bon filon, la certification Halal s’avère nécessaire même si de nombreuses crèmes, poudres et autres make-up ne contiennent plus d’ingrédients d’origine animale depuis qu’une certaine réglementation européenne a fait date, en interdisant les tests sur les animaux.

« La majorité des consommateurs ne le savent pas (la composition d’un produit ndlr), alors quand ils voient un produit cosmétique certifié halal, ils l’achètent », a précisé l’imam dont le Coran était à portée de main, posé tel un livre de chevet sur une petite table. Et de renchérir : « Et comme certains industriels ont des activités agro-alimentaires et cosmétiques sur un même site, nous devons nous assurer qu’il y ait une séparation nette entre ces activités, pour éviter toute contamination croisée ».

Parmi les géants de l’industrie de la beauté dont l’essor des cosmétiques halal a attisé les convoitises, le groupe l’Oréal, humant le parfum enivrant de la bonne affaire, a très vite compris l’intérêt de suivre la tendance, assurant à l’AFP avoir certifié des « centaines de matières premières et ses lignes de production » pour conquérir le fabuleux marché indonésien. Sans doute a-t-il été convaincu que ses 200 millions d’habitants musulmans le valaient bien…

Grossissant à vue d’œil, le segment de la beauté « halalisée » suscite un engouement croissant au Moyen-Orient et en Afrique, pesant dorénavant de tout son poids dans le marché mondial de la cosmétique. Selon le cabinet d’analyses TechNavio, ses quelque 20 milliards de dollars pourraient doubler d’ici à 2019 pour représenter 6% d’un secteur très porteur où la concurrence fait rage, et pas seulement pour lutter contre les effets et autres ravages du temps…

Clic pour voir la Source de l’article

**********


« Les informations de différents côtés » d’Elkabbach annoncent « l’imposition de la charia en France ».

Emblématique du journalisme de révérence, Jean-Pierre Elkabbach qui a occupé plusieurs postes depuis plus de 46 ans dans les médias hexagonaux, devenus des succursales de groupes industriels, continue à plus de 78 ans à désinformer les français, comme il a toujours su le faire. Dans un entretien sur Europe 1 avec le président du Sénat Gérard Larcher, Elkabbach a inauguré une nouvelle source d’information : de « différents côtés » qui mériterait d’être enseignée dans toutes les écoles de journalisme. « Selon des informations venant de différents cotés, que des salafistes et des frères musulmans imposent déjà dans certaines villes y compris en Île-de-France, la loi de la charia et qu’ils pourraient bientôt conquérir des mairies » a affirmé le courageux Elkabbach qui est donc inondé d’informations venant de « différents côtés ».

Loin d’être choqué par cette source aussi fiable de « différents côtés », le Président du Sénat lui répond que « cela n’est pas impossible », « qu’il pourrait y avoir des élus qui affirment que le Coran est leur constitution.  » Avec Elkabbach et Larcher, l’information et la politique ne relèvent plus de l’analyse des faits issus de sources crédibles, mais plutôt d’une réalité imaginaire qui repose sur une source venant de « différents côtés ». Le journalisme sénile, tous azimuts, à l’imagination débridée d’ El Kabbach, soucieux de faire peur dans les chaumières, a trouvé un relais politique avec Larcher, qui n’est rien d’autre que le troisième personnage de l’Etat.

Reportage vidéo a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

####################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information C P I, Centre Palestinien D’Information.

Erdogan rencontre Mechaal et les organisateurs du festival « merci la Turquie ».
.
Des colons extrémistes agressent et blessent un jeune palestinien à Hébron .
.
50 colons extrémistes profanent la mosquée al-Aqsa sous la protection de la police.
.
Un centre juridique condamne l’escalade des agressions d’occupation israelienne sur les pêcheurs de Gaza.
.
Liban: les habitants de Dallata affirment leur attachement à leur village à Safed.
.
Raed Salah: Maintenir le statu quo à Al-Aqsa exige la fin de l’occupation israelienne .
.
L’occupation israelienne soutient les invasions illimitées des colons à al-Aqsa.
.
L’occupation israelienne envahit des villages au sud de Jénine.
.
Des groupes de colons envahissent Al-Aqsa sous protection resserrée de la police israelienne .
.
La remise des zones « A » à l’autorité, une couverture pour une fuite.
.
Les forces de l’occupation israélienne libèrent les deux pêcheurs détenus ce matin.
.
L’occupation israelienne arrête le scientifique palestinien Imad Barghouthi.
.
Un incendie ravage des dizaines de terres agricoles à l’ouest d’Hébron.
.
Les diplômés de l’Université de New York soutiennent le boycott d’Israël.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire