MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Pour écouter MouslimRadio choisit ce qui te plait

MouslimRadio sur Winamp MouslimRadio sur iTunes MouslimRadio sur Windows Média Player MouslimRadio sur Real Player MouslimRadio sur QuickTimes MouslimRadio en Streaming MouslimRadio sur SHOUTcast Stream Status MouslimRadio sur SHOUTca.st player MouslimRadio sur Tunein MouslimRadio sur android
Mouslimradio sur tunein Mouslimradio sur android Mouslimradio sur iphone Mouslimradio sur Windows Phone Mouslimradio sur tablette, mobile, téléphone

Retrouvez-nous aussi sur les Réseaux Sociaux :


Découvrez aussi en bas de page de ce site, les Associations et ONG que nous soutenons

Flash info du 16 Rajab 1437. – MouslimRadio

Flash info du 16 Rajab 1437.

Flash info du 16 Rajab 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.MuslimRadio.info

******************************************************************

Le boxeur accusé d’apologie du terrorisme répond aux allégations mensongères de la presse.

Depuis quelques jours circule sur les réseaux sociaux une information selon laquelle un boxeur aurait dédicacé Mohamed Merah et Abdeslam Salah lors de sa victoire à un gala de MMA en Suisse. Des accusations survenues dans un article publié sur le site 20Minutes par un certain MartinoMirko Martino.

Les mensonges d’une extrême gravité ont poussé le boxeur à réagir surtout que l’information a été reprise par de nombreux sites et médias réputés qui n’ont même pas pris le temps de vérifier. Dans une lettre adressée au journaliste, Magomed Guekhaiev, combattant MMA, a souhaité rétablir la vérité.

Islam&Info vous partage cette lettre ouverte ainsi que la vidéo afin que chacun puisse se faire une idée de la mauvaise foi de certains journalistes qui profitent du climat islamophobe actuel pour se faire un nom. Monsieur MartinoMirko Martino, s’il vous reste encore un peu d’honneur, il est temps de vous excuser !

Monsieur Martino,

Vous avez monté un article de presse concernant un homme qui porte visiblement le même nom que le mien. Cet homme me ressemble aussi physiquement et apparemment il a participé, tout comme moi à un gala de MMA à Montreux le samedi 16 avril dernier. L’homme dont vous avez parlé dans votre article (qui d’ailleurs a été supprimé de votre site, puis remplacé, sous le même lien, par un semblant de « démenti » moins agressif et dénonciateur) n’est pas moi. La vidéo jointe à cette lettre prouvera mes dires.

Monsieur Martino, je suis Magomed Guekhaiev, combattant de MMA. Tchétchène et résident français. Je suis père de famille et accessoirement musulman. Je me vois aujourd’hui sali par vos propos que vous n’assumez pas puisque votre premier article a été supprimé. Le gros titre est aguicheur « Il a dédié sa victoire à Merah et à Abdeslam » et a fait un buzz sur votre site et les réseaux sociaux. Certains de vos lecteurs ont pu déverser leur mots haineux à mon encontre, et vous avez contribué à tout cela. Je suis partagé entre peine, colère et indignation.
J’ai effectivement participé au Gala du Casino de Montreux samedi 16 avril dernier. J’y ai gagné mon combat. J’ai pris un micro que l’on m’a proposé (je ne l’ai pas arraché) pour effectivement y crier « Allah Akbar » qui signifie en français « Dieu est le plus grand ». Ma foi ne fait pas de moi un radicalisé et je suis sincèrement désolé que les terroristes utilisent cette phrase et leur soit disant foi pour justifier leurs actes abominables. J’ai également remercié mes deux coachs (Mathieu de Matskill et Yacouba de Boxing Factory), mais certainement jamais scandé les noms de Mohammed et Salah que vous mentionnez. Je précise que je me suis exprimé en français et non en arabe dont je ne parle pas un seul mot (sauf peut-être « chiche kebab » parce que j’aime ça et Salam Alekoum pour dire bonjour et au revoir !). Je vous rappelle Monsieur Martino que je suis Tchétchène… Ma langue n’est donc pas l’arabe comme vous l’avez mentionné. Je suis aussi très amusé de votre témoin « Julien » et une femme marocaine « outrée par mes propos en arabe » !, effectivement elle n’a pas du comprendre grand-chose : je parlais français !!!!

Monsieur Martino, vous vous permettez de publier un article incendiaire sans même avoir pris la peine de me consulter pour confondre les dires des deux personnes soit disant présentes dans le public samedi soir, sans avoir pris la peine de vérifier vos sources et sans avoir pris la peine d’être présent le jour J pour prendre vous-même les photos illustrant les articles (vous aviez repris une photo de moi d’un ancien gala). Etant donné le contexte actuel, permettez-moi de vous faire savoir que cela était très mal venu. Je suis obligé de me défendre et de pratiquement devoir m’excuser de mon orientation religieuse. Je suis obligé de de faire cette lettre ouverte et de la diffuser via les réseaux sociaux car je me doute que vous n’aurez pas le cran de publier ma version démentant radicalement la vôtre sur votre site « d’information ».

Monsieur Martino, vous avez sali un homme, ma famille, mes amis mais vous avez éclaboussé bien plus que cela. Vous avez sali un sport avec de réelles valeurs qui tente de se faire accepter sur le territoire français. Vous avez sali les combattants, pratiquants de cette discipline : ceux que j’appelle « mes frères » de Toulouse et du monde entier, mais aveuglé par votre volonté de buzzer, vous avez mal interprété mes propos. Vous avez sali les organisateurs du gala de samedi soir. Enfin, vous continuez de salir une religion déjà bien mise à mal par les événements de pseudos musulmans que je condamne.

Je suis sincèrement affecté par l’ampleur de vos propos, je pensais qu’un journaliste vérifiait ses sources, qu’il prenait la peine de consulter toutes les parties concernées dans une affaire. Au lieu de cela, vous avez joué la carte du buzz sur un sujet brûlant et faisant d’une pierre deux coups : le MMA et les djihadistes. C’est moche et clairement grave. Vous ne valez clairement pas mieux que ceux que vous cherchez à condamner. L’apologie du terrorisme ce n’est pas moi qui l’ai faite mais vous-même avec vos propos diffamatoires envers un sport et moi-même. La presse n’est plus ce qu’elle était, elle se fie à des pseudos ragots de « témoins imaginaires » pour condamner des gens et briser des vies. Oui, vous n’avez peut-être pas pensé aux conséquences d’un tel article mais vous pouvez effectivement briser ma vie avec de tels propos.

Monsieur Martino, que ceux qui souhaitent vous croire me condamnent et me retirent mon titre s’ils le souhaitent. Qu’ils me haïssent et fassent de moi un bouc émissaire s’ils le souhaitent. Mais je ne m’excuserai jamais d’être un combattant de MMA, un sport qui fait de moi ce que je suis en tant qu’homme. Et je ne m’excuserai jamais d’être un musulman voué à son Dieu Allah, une dévotion qui me rend fier et bon chaque jour. Heureusement que les organisateurs, les commentateurs ainsi que certaines personnes ayant commenté votre tissu de mensonges sont des gens intelligents.

Cordialement,
Magomed Guekhaiev.

Reportage vidéo a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

**********

France : Une femme médecin ne veut pas de femmes voilées dans son cabinet, la justice classe la plainte.

Le site BuzzFeed relaie la vidéo d’une mère de famille musulmane de 4 enfants qui a été humiliée par un médecin remplaçant parce qu’elle portait le voile. La violente altercation a été filmée par la victime qui a porté plainte sans succès.

Après avoir été prise à partie par le docteur, Fatima, le nom a été modifié pour préserver son anonymat, a porté plainte à la gendarmerie. Elle n’a même pas eu le temps de finir son procès verbal qu’elle a été conduite aux urgences suite à un malaise. Etrangement, la plainte a été classée sans suite par le parquet de Chambéry et le médecin n’a pas été inquiété par la justice malgré les preuves significatives.

Devant cette situation inacceptable et quelques jours avant le passage de l’islamophobe devant le conseil de discipline de l’ordre des médecins, Fatima a souhaité médiatiser son affaire afin que cessent ces pratiques discriminatoires et illégales. Un médecin est censé soigner un patient quelque soit sa religion, sa couleur de peau ou ses opinions politiques.

Le climat politique actuel ne peut que renforcer les islamophobes à passer à l’acte. Il est important que la Justice fasse le nécessaire lorsqu’il est question de discrimination sous peine de voir une partie de la population ne plus croire en les institutions de la République.

Reportage vidéo a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

**********


A Paris, 80 jeunes artistes du monde entier réunis en chanson pour la paix.

Ils sont des enfants, âgés entre 12 et 16 ans et originaires de 14 pays différents dont ils portent les tenues traditionnelles pour promouvoir les diversités culturelles. A l’occasion de la 14e édition du Festival international des cultures et des langues (IFLC), 80 jeunes vont se produire sur la scène du Casino de Paris dimanche 24 avril. Une opération organisée dans un cadre international puisque 35 galas du même type vont se dérouler à travers le monde d’ici à juin, mobilisant près de 3 000 enfants. Ils interprèteront des chants et des danses traditionnelles afin de partager leur culture.

« Ce spectacle est le fruit d’une préparation de plusieurs mois où les enfants, encadrés par des bénévoles, ont appris à se connaître les uns les autres, à se respecter, à travailler et collaborer ensemble pour un résultat harmonieux pour le plus grand plaisir des spectateurs », explique Temel Demirel, président de la fédération Etude Plus qui gère le comité français du Festival depuis 2012.

A cette occasion, les 80 jeunes ont investi, jeudi 21 avril, la place de la République, à Paris, pour interpréter « Refaire le monde » de l’auteur-compositeur Jean Renard pour rendre hommage aux victimes des attentats à travers le monde et lancer un appel à la paix. Ce dernier témoigne qu’il a participé l’année précédente au jury IFLC en Roumanie et qu’il a pu « apprécier l’impact et l’annulation totale des différences ». Selon lui, « c’est en faisant ce genre d’actions qu’on peut faire progresser l’amour ».

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Ibtihaj Muhammad et Jaha Dukureh parmi les 100 personnalités les plus influentes au monde .

Le magazine américain Time Magazine a révélé, jeudi 21 avril, son célèbre top 100 des personnalités de l’année. L’escrimeuse Ibtihaj Muhammad, première athlète à représenter les Etats-Unis en hijab aux Jeux Olympiques, fait partie du cercle très fermé des sportifs présents dans la liste.

Keith Ellison, premier musulman élu au Congrès américain s’est chargé de rédiger un texte de présentation justifiant le choix du magazine. Il rappelle qu’elle a choisi ce sport car il était compatible avec sa foi et qu’aux JO de Rio cette année, elle représentera tous les Américains. « Ce n’est pas juste l’histoire d’Ibtihaj Muhammad. C’est l’histoire de l’Amérique », dit-il.

La Gambienne Jaha Dukureh figure également dans la liste. Excisée durant son enfance dans son pays d’origine, elle vit désormais à Atlanta. Elle a fondé Safe Hand for Girls, une association qui milite contre l’excision à travers le monde mais également aux Etats-Unis où 500 000 femmes ont été ou sont susceptibles d’être victimes de cette pratique.

Nadia Murad Basee Taha, 22 ans, figure aussi dans le top 100. Cette ancienne esclave sexuelle de l’organisation Etat Islamique, capturée en août 2014, est devenue, depuis sa fuite de l’Irak, la porte-voix de la communauté yézidie persécutée par Daesh.

Parmi les Français, on note la présence de Christine Lagarde, directrice du Fonds monétaire international (FMI), et de François Hollande pour qui Bernard-Henri Lévy s’est chargé d’écrire une tribune élogieuse qualifiant le président français d’être un « anti-Obama ». « Quoi que nous puissions penser de l’action de Hollande sur un plan national pendant quatre ans, il a été l’un des grands dirigeants du monde. Ce n’est pas une opinion, c’est un fait », a-t-il estimé.

La chancelière allemande Angela Merkel, le président turc Recep Tayyip Erdogan, le chef d’Etat de la Russie Vladimir Poutine ou encore le pape François sont aussi dans le classement, de même que Barack Obama et plusieurs candidats à l’élection présidentielle américaine 2016 : la Démocrate Bernie Sanders et les Républicains Ted Cruz et Donald Trump.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Israël-Palestine : la France va accueillir une conférence internationale le 30 mai.

Laurent Fabius puis Jean-Marc Ayrault l’avaient évoquée, on sait désormais quand se tiendra la conférence internationale de relance d’un processus de paix entre Israéliens et Palestiniens. Le quotidien israélien Haaretz a vendu la mèche jeudi 21 avril : les ministres des Affaires étrangères d’une vingtaine de pays se rendront à Paris lundi 30 mai.

Les Etats-Unis, la Russie, les nations les plus importantes de l’Union européenne et de la Ligue arabe vont s’asseoir à la table afin de s’accorder sur un calendrier et des objectifs généraux. Une seconde réunion se tiendra entre chefs d’État et de gouvernement avant 2017. Ce n’est qu’à ce moment là que les représentants d’Israël et de Palestine pourront se joindre aux pourparlers.

Selon Le Monde, cette démarche a pour but de sortir du patronage traditionnel et infructueux des Etats-Unis dans les négociations bilatérales. Jean-Marc Ayrault devrait effectuer une visite éclair en Israël et en Palestine, probablement le 13 mai prochain.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Le rassemblement « Mort aux Arabes » attire des milliers de personnes à Tel Aviv.

Des milliers d’Israéliens se sont rassemblés mardi soir sur la place Yitzhak Rabin à Tel Aviv, en soutien à Elor Azarya, le soldat filmé en train d’exécuter un palestinien gravement blessé le mois dernier.

Les manifestants criaient des slogans anti-Arabes et ont attaqué les personnes supposées être de gauche, ou des journalistes.

Quelques heures auparavant, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu appelait à la clémence en faveur du soldat.

Le reporter de Times of Israel, Judas Ari Gross, a tweeté qu’un activiste de B’Tselem, le groupe pour les droits de l’homme qui a diffusé la vidéo montrant l’exécution d’Abd al-Fattah al-Sharif par Azarya, a du être escorté en dehors de la place Rabin par la police afin de « protéger sa vie ».

Le reporter David Sheen, un collaborateur de The Electronic Intifada, a été assailli par la foule puis s’est vu donner l’ordre de quitter la zone par la police après avoir été accusé de liens avec B’Tselem.

Sheen a rapporté à The Electronic Intifada qu’il était arrivé place Rabin avant que le rassemblement ne commence, alors que plusieurs centaines de personnes s’étaient déjà réunies. Certains lui ont demandé de les filmer avec leur pancarte en soutien d’Azarya.

Sheen ajoute qu’à ce moment précis, un homme lui demanda pourquoi il filmait. D’autres l’ont vite rejoint, criant à Sheen « Tu es de B’Tselem ? Dégage à Gaza ! ».

Sheen a déclaré être resté calme et avoir essayé de quitter la place, mais la foule de plus en plus excitée l’a suivi et a commencé à l’entourer et à le rouer de coups de pied.

Il fut alors agrippé par un officier de police et extrait de la place. La police lui confisqua sa caméra et le questionna. Après s’être présenté en tant que journaliste, on lui donna le choix de quitter les lieux ou de passer une nuit en prison. Sheen préféra alors partir, la police lui ayant rendu son matériel.

Dans les faits, Sheen observa que la police se comportait en complice de la foule, s’assurant d’évacuer les journalistes qui auraient pu couvrir ce qui s’était passé.

« L’attaque était effrayante » ajouta Sheen, « parce que je savais pertinemment que toute la foule était hostile et que personne ne viendrait s’interposer, cela aurait pu être bien plus grave, et personne n’aurait pu me sortir de là ».

Il a déclaré avoir été menacé lors d’autres rassemblements qu’il a couverts récemment, sans que cela ne prenne de telles proportions.

« Cela ne m’étonne pas que les gens en Israël montrent de la haine envers les journalistes », a déclaré Sheen.

« Pour eux, le problème ne réside pas dans l’action du soldat », ajoute-t-il. « Pour eux, le problème est dans l’exposition médiatique mondiale, qui fait pression sur le gouvernement afin de retirer tout support à ce soldat ».

« Mais cela m’a tout de même surpris de voir à quel point ces gens se sont vite transformés en une meute, la bave aux lèvres », a-t-il déclaré.

Parmi les chants entonnés par la foule, Sheen a relevé « Mort aux gauchistes » et « Elor Azarya est un héro, ramenez nous notre garçon ! ».

Une vidéo de l’agression sur Sheen a été postée sur Facebook par un utilisateur qui l’accuse d’être un cameraman de B’Tselem dont l’intention était de « provoquer » les manifestants. Sheen n’a aucun lien avec le groupe de défense des droits humains.

On a pu entendre des manifestants crier « Fils de p*** » ainsi que d’autres insultes.

« Tuez-les tous »

Un autre reporter indépendant, Dan Cohen, a tweeté que beaucoup dans la foule ont crié « Mort aux Arabes », un chant fréquemment entendu lors de rassemblements anti-Palestiniens.

Ahmad Tibi, député palestinien au parlement israélien, a posté une image d’une pancarte aperçue lors du rassemblement sur laquelle on peut lire « Tuez-les tous ».

Le rassemblement, auquel les parents d’Azarya se sont joints, était organisé par Sharon Gal, une journaliste et ancienne députée israélienne.

Plusieurs stars israéliennes de la musique étaient programmées sur place afin de divertir les participants, parmi lesquelles Moshik Afia, Maor Edri, Amos Elgali, ainsi que le rappeur Subliminal, reporte le site israélien Ynet.

Mais deux artistes, Eyal Golan et David D’Or, se sont retirés à la dernière minute par peur que le public n’interprète leur apparition comme étant une attaque envers l’armée israélienne, qui a été très vivement critiquée pour n’avoir pris aucune mesure contre Azarya.

« J’aurais aimé venir et chanter face à cette assemblée au nom de l’art, et personnellement en tant qu’artiste et qu’être humain » a déclaré Golan. « Cela dit, je suis navré de dire qu’il y’en a ici qui récupéreront ma présence pour des raisons politiques ».

« Je voulais juste montrer ma sympathie à la famille du soldat » a dit D’Or, « pas pour dire – Dieu nous en garde – quoique ce soit contre l’IDF [l’armée israélienne], ou son chef ».

Clémence

Le mois dernier, un sondage a montré que 57% du public israélien ne voit rien de mal dans les actions d’Azarya, 32% les supportant même ouvertement. Seulement 5% considèrent que tirer sur une personne blessée et immobilisée est un meurtre.

Cet appui provient même des plus hautes sphères du gouvernement israélien. Dans une déclaration aux médias quelques heures avant le rassemblement, le premier ministre Benjamin Netanyahu a demandé la clémence pour Azarya.

« En tant que père de soldat et que premier ministre, j’ai envie de le répéter : l’armée soutient ses soldats ».

« En tant que familier du système judiciaire militaire, je suis convaincu que la cour prendra en compte tous les éléments concernant cet incident. Nos soldats ne sont pas des meurtriers. Ils agissent contre des meurtriers, et j’espère que nous trouverons un compromis entre les faits et le contexte entourant cet événement », a ajouté le premier ministre.

La tentative de Netanyahu de préjuger de l’issue de tout procès est une tentative de surfer sur la vague de popularité affichée très vivement, et violemment, lors du rassemblement de Tel Aviv.

Auparavant, B’Tselem avait condamné les déclarations similaires émanant d’officiels israéliens comme envoyant des messages « vidant de leur sens les restrictions réglementaires en matière d’usage de la force, en particulier avec armes létales ».

Couverture

Abd al-Fattah al-Sharif et Ramzi al-Qasrawi, tous les deux âgés de 21 ans, ont été tués après avoir prétendument essayé d’attaquer des soldats de l’occupation israélienne dans la ville de Hébron, en Cisjordanie, le 24 mars 2016.

Le meurtre d’al-Sharif avait été filmé, montrant le jeune homme au sol, immobilisé, pendant qu’Azarya pointait son fusil d’assaut sur lui et lui tirait à bout portant directement vers la tête.

Le groupe palestinien pour les droits de l’homme, al-Haq, qui a enquêté sur l’incident, considère ces assassinats comme un crime de guerre, et a noté la complicité du personnel médical israélien et des autres personnes à proximité qui n’ont rien fait pour assister un al-Sharif blessé, avant qu’il ne soit abattu.

Al-Haq considère l’arrestation d’Azarya comme étant une mascarade afin de calmer l’opinion publique, notant que personne n’a été arrêté concernant la mort d’al-Qaswari, dont l’assassinat n’a pas été filmé.

« La détention du soldat par les autorités d’occupation n’est qu’une couverture du crime, pour montrer que l’Etat occupant a des lois fermes, et que ceux qui les violent sont punis » a déclaré al-Haq.

« L’arrestation d’un seul des soldats suggère que ce que l’autre soldat a fait n’est pas un crime, tout simplement parce qu’il n’a pas été filmé » a ajouté l’organisation.

Israël avait dans un premier temps annoncé qu’Azarya serait poursuivi pour meurtre, mais après la vague de soutien de l’opinion publique, les charges ont été ramenées à celle d’homicide.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Raha Moharrak, la Saoudienne qui a conquis de haute lutte six sommets du monde.

Grisée par la beauté époustouflante des sommets enneigés, Raha Moharrak, l’aventurière saoudienne de la haute montagne, n’en finit pas à bientôt presque 30 ans de briser des plafonds de verre vertigineux, en réussissant l’exploit d’oxygéner les mentalités à l’air pur des cimes de légende.

Cette véritable pionnière, originaire de Djeddah et graphiste de formation, qui a été la première femme d’Arabie saoudite à se hisser sur le toit du monde, l’Everest, n’a eu de cesse dès lors de repousser ses limites, à la fois pour relever des défis à couper le souffle, ouvrir magistralement la voie aux autres femmes du monde arabo-musulman, et venir à bout d’un rigorisme wahhabite autrement plus escarpé que les plus abrupts des massifs montagneux.

« Après avoir terminé mes études de premier cycle, je voulais faire quelque chose de nouveau dans ma vie qui change mon regard sur le monde. Ma famille me demandait de quitter les Emirats Arabes Unis et de revenir au Royaume, mais je n’étais pas prête à revenir en arrière », s’est-elle remémorée dans un entretien accordé à la Saudi gazette.

Née il y a seulement cinq ans, sa vocation d’alpiniste de l’extrême est allée en se vivifiant après avoir conquis de haute lutte son premier sommet, le Kilimandjaro, Raha Moharrak mesurant aujourd’hui le chemin parcouru, depuis sa formation intensive et rigoureuse dans la zone montagneuse de Djeddah, pour gravir des hauteurs qui tutoient les nuages et y graver son empreinte.

Enchaînant les prouesses, la conquérante de six points culminants de notre vaste monde a dû franchir de nombreux obstacles sur la terre ferme, et notamment adoucir le courroux de son père qui considérait sa passion pour la montagne comme un déshonneur, avant de pouvoir s’élancer à l’assaut de sommets qui lui semblaient inatteignables, mais que sa volonté inébranlable lui a permis d’escalader en forçant l’admiration des siens.

« Je comprends pourquoi certaines personnes ne me soutiennent pas, même s’il n’y a rien de mal à ce qu’une femme escalade une montagne. Je respecte leur opinion et la liberté d’exprimer leurs points de vue. Je me souviens encore du nombre de personnes qui ont tout fait pour me dissuader de me lancer dans cette aventure. Ils me répétaient que je ne serais pas en mesure de réaliser quoi que ce soit, parce que je suis une femme saoudienne. Mais j’ai prouvé qu’ils avaient tort », a-t-elle déclaré sans animosité, ni esprit de revanche, mais simplement en éprouvant de la fierté pour avoir été au bout de ses rêves, aussi inaccessibles pouvaient-ils paraître…

Raha Moharrak, qui a le piolet qui la démange, a les yeux rivés vers le ciel, contemplant le septième sommet qui occupe toutes ses pensées et où elle se verrait bien y faire flotter l’étendard saoudien.

Clic pour voir la Source de l’article

**********

Division de l’Algérie: Le collectif des Mozabites d’Europe dénonce les manipulations de BHL.

Le 15 avril 2016, la revue « La règle du jeu » dont le fondateur et directeur n’est autre que Bernard-Henri Lévy, a publié appel à soutenir une manifestation du MAK à Paris, le Mouvement de l’Autonomie de la Kabylie, une organisation séparatiste d’extrême droite. Ce soutien a provoqué une réponse cinglante du collectif des Mozabites d’Europe par le biais d’un communiqué de son président Abdallah Zekri envoyé au site Algérie Patriotique.«Nous tenons à rappeler aux marionnettes et aux marionnettistes en chef [du MAK] que le M’zab est une terre ancestralement algérienne et le restera par la volonté de sa population mozabite indéfectiblement attachée à l’Algérie» précise le collectif des Mozabites d’Europe.

Ce communiqué dénonce un «gouvernement provisoire fantoche sponsorisé par les ennemis de l’Algérie et parrainé par le tristement connu Bernard-Henri Lévy», qui «se pose en défenseur des droits des Mozabites». «Les Mozabites sont des Algériens éduqués et civilisés, parfaitement au fait de leur propre histoire récente et sont en toute capacité à régler les problèmes locaux avec le gouvernement de leur pays, sans l’intervention de pourvoyeurs de la zizanie et de la mort des Etats nations».

«Le M’zab n’a nul besoin d’un scénario à la libyenne», avertit le collectif des Mozabites d’Europe, qui souligne que «le M’zab est une composante à part entière de l’Algérie et revendique justement son appartenance intégrale à ce pays», rappelant au passage que l’hymne national algérien «est l’œuvre de Moufdi Zakaria, Mozabite algérien et fier de l’être». «Nous connaissons l’attachement inaltérable à notre pays de l’immense majorité des Algériens vivant en Europe et particulièrement en France», soutient encore Abdallah Zekri, qui affirme haut et fort qu’ils (les Algériens vivant à l’étranger, ndlr) «ne se laisseront pas manipuler par des sinistres malfaisants et sauront faire face aux tentatives de déstabilisation de l’Algérie, malgré leur divergence de vues avec le mode de gouvernance actuel», parce qu’ils sont «forts et fiers de leurs racines algériennes» conclue le communiqué rapporté par Algérie Patriotique .

Clic pour voir la Source de l’article

####################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information C P I, Centre Palestinien D’Information.

Des colons extrémistes agressent une délégation de solidarités française à Hébron.
.
Des dizaines de blessés lors de la répression des manifestations en Cisjordanie.
.
Pâque juive : Les colons tentent d’accomplir leurs sacrifices rituels à la mosquée al-Aqsa.
.
Cisjordanie: Un étau sécuritaire resserré pendant 48 heures.
.
Aggravation de la crise humanitaire à Gaza et durcissement du blocus resserré .
.
Hébron: Un colon attaque à la voiture bélier un jeune palestinien et prend la fuite.
.
L’occupation israelienne impose le couvre-feu à Hawara dans le sud de Naplouse.
.
Des tirs de feu sur une force d’occupant sionistes au point de contrôle de Qalandia.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

1 réflexion au sujet de “Flash info du 16 Rajab 1437.

Laisser un commentaire