MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 12 Rajab 1437.

Flash info du 12 Rajab 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.MuslimRadio.info

******************************************************************


Le mensonge : ses méfaits et ses remèdes.

Le mensonge, péché dont nous devons tous nous préserver, fait malheureusement partie du quotidien de nombreux musulmans. Certains ne considèrent pas la gravité de cet acte, d’autres en sont conscients mais jouent la carte de l’ignorance. Mais savons-nous réellement ce qu’est le mensonge et ce qu’il entraîne comme châtiment ? Comment bannir le mensonge afin de purifier notre cœur et protéger notre âme ? Nous apporterons des éléments de réponses à ces interrogations, par le biais de l’ouvrage « Le mensonge, aspects et remèdes » écrit par Cheikh Mohamed ibn Ibrahim al Hamad.

Qu’est ce que le mensonge ?

« Le mensonge est un antonyme de la vérité » a affirmé Ibn Manzhur, un des grands savants de la langue arabe. Le mensonge est définit par le fait de « fournir une information différente de la réalité au sujet d’un fait ». Fournir une information ne se résume pas seulement aux paroles prononcées mais comprend également les gestes de la main, de la tête ou encore le silence. Ainsi le mensonge n’est pas uniquement verbal mais peut être gestuel ou silencieux.

« Le mensonge mène à la perversion ».

Le mensonge est un acte que l’on doit bannir car « il fait partie des signes distinctifs des hypocrites, et des branches de la mécréance ». Le mensonge n’est permis que dans trois cas d’après un hadith rapporté par Muslim. Ainsi, il est autorisé en temps de guerre, pour réconcilier les gens et dans les paroles entre un homme et sa femme (couvrir les défauts, se complimenter) afin de maintenir une bonne relation de couple. En dehors de ces trois cas, le mensonge doit être délaissé car il n’apporte que doutes et malheurs tout en éloignant de la sérénité et de la piété.

C’est en ce sens que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Prenez garde au mensonge, car le mensonge mène à la perversion, et la perversion mène au feu. Et l’homme ne cesse de mentir jusqu’à être inscrit comme menteur auprès d’Allah » (Al Boukhari et Muslim). Ainsi, le mensonge est une des voies qui mène à l’enfer. Éloignons-nous du feu éternel en bannissant le mensonge incha Allah !

Le mensonge est un mal en soi, pour chaque serviteur et pour ses frères. Comme l’a souligné Al Mawardi : « Le mensonge englobe tous les maux et il est la source de toute chose blâmable, en raison des mauvaises conséquences et des suites néfastes qui en découlent. En effet, celui-ci engendre la calomnie, la calomnie entraîne la haine, et la haine mène à l’animosité. Et lorsque l’animosité apparaît, il n’y a ni paix ni répit. C’est pour cela qu’il a été dit : « Quiconque ne manifeste que peu d’honnêteté n’a que peu d’amis » ». Au delà d’entraîner des conséquences néfastes pour celui qui ment, le mensonge engendre des maux au sein de la relation entre les musulmans car la suspicion et le doute s’installent progressivement… Une relation dénuée de confiance n’a d’autre destination que l’échec.
Différents mensonges mais un même châtiment

Il existe différentes catégories de mensonges. Cheikh Al Hamad en dénombre vingt-deux. Parmi elles, nous pouvons citer le mensonge pour semer la discorde entre les gens, le mensonge pour faire rire les autres et faire l’intéressant, le mensonge pour se vanter et montrer qu’on est le meilleur, le mensonge par jalousie et le mensonge lors d’un achat ou d’une vente. Tous ces types de mensonges entraînent la colère d’Allah et l’éloignement du noble comportement.

Cela dit, le mensonge le plus dur en châtiment est celui proféré à l’encontre d’Allah et de Son Messager (‘alayhi salat wa salam). En effet, ce mensonge est le plus détestable car il consiste à émettre un jugement, une parole ou un avis au sujet de la religion d’Allah et de Son Envoyé (‘alayhi salat wa salam). La pire des conséquences est l’égarement des musulmans par le biais de ces fatwas mensongères. Allah a dit à propos de ces menteurs : {Et ne dites pas, conformément aux mensonges proférés par vos langues : « Ceci est licite, cela est illicite », forgeant ainsi un mensonge contre Allah. Certes, ceux qui forgent le mensonge contre Allah ne réussiront pas.} (Sourate 16 : Verset 116). De même, ceux qui mentent au sujet du Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) seront menés en enfer, qu’Allah nous en préserve. C’est ainsi que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Quiconque ment intentionnellement à mon sujet, qu’il prépare sa place en enfer » (Al Boukhari et Muslim). Le mensonge par ignorance n’entraîne pas le châtiment mais le mensonge intentionnel mène vers la pire des destinations ! Cela devrait nous suffire afin de bannir le mensonge à tout jamais incha Allah.

L’abandon du mensonge : un pas vers la sincérité.

Le fait d’abandonner le mensonge nous permet de compter parmi les sincères incha Allah. La sincérité s’oppose au mensonge car c’est le fait d’être « conforme à la réalité des faits, sans ajouter ni retrancher quoi que ce soit ». Nous devons nous parer de cette noble qualité, d’autant plus qu’Allah nous a ordonné d’être avec les véridiques. En effet, Il a dit : {Ô vous qui croyez ! Craignez Allah et soyez avec les véridiques} (Sourate 9 : Verset 119). Cet ordre émane donc de notre Créateur mais également de Son Envoyé (‘alayhi salat wa salam) qui a dit : « Je vous commande d’être sincère, car la sincérité mène à la piété, et la piété mène au paradis. Et l’homme ne cesse d’être sincère jusqu’à être inscrit auprès d’Allah en tant que tel ». (Al Boukhari et Muslim). Le fait d’être sincère est un devoir que nous devons tous accomplir et une qualité dont nous devons nous saisir car cela est meilleur pour nous.

La sincérité peut paraître difficile car Shaytan embellit le péché et nous dissuade d’être bons. Cela dit, certains facteurs peuvent nous aider à être sincère incha Allah. Parmi eux, nous pouvons évoquer le fait de demander l’aide d’Allah, d’avoir le sentiment qu’Allah nous surveille en tout temps et tout lieu, de penser aux conséquences néfastes du mensonges, de fréquenter des personnes sincères et véridiques, d’éduquer les enfants à être honnêtes en leur donnant le bon exemple, de prendre l’habitude de dire la vérité et d’en faire une routine et enfin, de lire régulièrement le Saint Coran tout en méditant sur ses versets et en cherchant à comprendre ses sens.

Il ne fait aucun doute que la sincérité est bien meilleure pour nous car Allah et Son Messager (‘alayhi salat wa salam) nous l’ont ordonné. De même, la sincérité apporte une certaine sérénité, une tranquillité d’esprit, une vie agréable, une grandeur d’esprit et une confiance que nos frères auront placée en nous.

Ainsi, bannissons le mensonge qui est un acte vil, un défaut détestable et un péché qui nous mènera en enfer. Préférons à cela la sincérité qui éloignera les maux et apportera le bien être et la tranquillité vis à vis d’Allah, de nos frères et de nous-mêmes incha Allah. Nous avons tous menti plus d’une fois dans notre vie et nous avons tous des frères qui en ont fait autant donc abandonnons le mensonge dès à présent et encourageons nos proches à atteindre la sincérité. Quant à ceux qui ne s’avouent pas avoir menti, rappelons qu’un homme a dit à l’imam Abu Hanifa : « Je n’ai jamais menti une seule fois ». Il répondit : « Ceci en est déjà un ».

Qu’Allah nous permette d’abandonner le mensonge et de compter parmi les véridiques. Qu’Il nous accorde Son Pardon et nous éloigne des tentations diaboliques.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


France : Strasbourg : fin des lavages mortuaires religieux dans les hôpitaux universitaires.

Les hôpitaux universitaires de Strasbourg devront se plier à de nouvelles exigences concernant le lavage mortuaire.

En effet, les seules toilettes mortuaires qui seront autorisées au sein des hôpitaux universitaires de la ville sont les lavages au sens de la législation française. D’après la loi, le corps du défunt doit être placé dans un cercueil sous 48 heures avant d’être déplacé. Le cercueil est ainsi scellé, empêchant de procéder à tout lavage mortuaire.

C’est ainsi que la législation française entend le transport des corps : « Article R2213-11 Modifié par Décret n°2011-121 du 28 janvier 2011 – art. 15 : Sauf dispositions dérogatoires, les opérations de transport de corps avant mise en bière du corps d’une personne décédée sont achevées dans un délai maximum de quarante-huit heures à compter du décès« .

« Article R2213-12 : Modifié par Décret n°2011-121 du 28 janvier 2011 – art. 16 : Lorsque les conditions mentionnées à l’article R. 2213-8 ou R. 2213-8-1 ne sont pas remplies, le corps ne peut être transporté qu’après mise en bière et dans les conditions fixées aux articles R. 2213-15 à R. 2213-28 ».

Cette nouvelle disposition est d’autant plus surprenante qu’elle n’a fait l’objet d’aucune communication préalable, que cela soit auprès de la presse locale ou de la charte de l’hôpital. Les proches des défunts subissent donc cette nouvelle situation. Pourtant, la liberté de culte fait également partie de la législation française, détail visiblement souvent omis par certaines institutions.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Belgique : Le ministre de l’intérieur belge stigmatise les musulmans suite aux attentats tragiques.

Samedi 16 Avril, le ministre de l’intérieur belge, M. Jan Jambon a, lors d’une interview accordée au quotidien Flamant De Standaard soulevé un véritable tollé au sein de la communauté musulmane en affirmant qu’ « une partie significative des musulmans avait dansé lors des attentats » sans déterminer clairement s’il s’agissait des attentats de Paris du 13 Novembre 2015 ou de ceux de Bruxelles du 22 Mars 2016.
Une gestion des événements ainsi que des allusions passées critiquées.

Lors des tristes attentats qui ont secoué la ville de Bruxelles nombreux ont été ceux qui furent virulents concernant la gestion du ministre de l’intérieur. Cela avait de ce fait, conduit ce dernier à présenter sa lettre de démission qui avait été rejetée le 23 Mars 2016. Il était notamment question de failles des enquêteurs belges dans le mouvement de lutte contre le terrorisme.

En outre, le ministre, membre du Parti Nationaliste Flamand (NVA), n’est pas à son coup d’essai concernant les polémiques. En effet, il avait comparé les djihadistes présumés en cavale, dont Salah Abdeslam aux juifs de la Seconde guerre mondiale en rappelant que « des juifs (étaient) parvenus à rester quatre ans dans la clandestinité et ce, malgré le fait qu’un régime effrayant les recherchait de manière continue », avant de revenir sur ses paroles.
Une accusation accablante pour les musulmans ainsi que l’affirmation de l’échec de la politique d’intégration.

Après avoir affirmé que de nombreux musulmans avaient dansé suite aux attentats, Jan Jambon réitère sa pensée en précisant que « (les musulmans) ont jeté des pierres et des bouteilles en direction de la police et de la presse au moment de l’arrestation de Salah Abdeslam. C’est ça le vrai problème ».

Le ministre de l’intérieur belge estime que la partie de la population la plus touchée par la radicalisation est majoritairement composée de « jeunes issus des troisième et quatrième générations de l’immigration » et que la situation actuelle est grave car la Belgique « a ignoré pendant des années les signaux de détresse ».

Malheureusement de tels discours nourrissent inéluctablement les amalgames ainsi que la haine de l’autre à une période où la solidarité et la tolérance devraient être de mise.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Maroc : 220 millions de dollars pour l’éducation !

Dans le cadre d’un partenariat avec les Etats-Unis, le Maroc va investir près de 400 millions de dollars pour deux projets importants : l’éducation et la productivité du foncier. C’est la deuxième fois que les deux parties mettent en place ce programme. Les deux projets sont prévus pour les cinq prochaines années.

Priorité à la jeunesse.

Les deux projets ont deux thématiques bien précises, en ce qui concerne l’éducation il s’agit de préparer au mieux les jeunes à entrer dans la vie active et en ce qui concerne le foncier il s’agit de faciliter l’accès à la propriété. Pour ce faire, 220 millions de dollars vont être investis auprès d’une centaine de lycées marocains afin d’améliorer la formation pour l’employabilité. D’un point de vue concret, ces moyens permettront d’améliorer les infrastructures et de travailler mieux avec les élèves, en ciblant et développant les projets individuels. En ce qui concerne le foncier, ce sont 170 millions de dollars qui vont être consacrés à assouplir la législation réglementant l’accès au foncier et à la mise en place de partenariats public-privé pour facilité l’accès au foncier à tous les citoyens. Ce sont en tout près de 520 millions de dollars qui concernent l’aspect global de ces investissements. Les USA contribuent à hauteur de 450 millions et le Maroc à hauteur de 70 millions. 400 millions sont de l’investissement pur et dur, et les millions restants seront repartis sur des projets minimes et le contrôle de la bonne mise en oeuvre des projets phares.

Le Maroc a bien compris que c’est par la jeunesse que passe son avenir et qu’il est donc primordial d’investir sur elle et de lui donner les moyens de poursuivre le dévelloppement du pays. Il faut maintenant s’assurer que ces projets seront véritablement suivis et qu’ils profiteront au plus grand nombre.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Palestine : Netanyahu déclare : « Le Golan restera de manière permanente sous souveraineté israélienne. ».

Le Premier Ministre israélien a voulu marquer son territoire au barbelé pendant qu’au même moment, la communauté internationale est réunie à Genève pour négocier une paix en Syrie. Cette déclaration n’intervient pas au hasard, le Golan est un territoire syrien annexé par Israël depuis 1981, Netanyahu ne souhaite donc pas que les futurs accords amputent cette région à l’état hébreux…

Un conseil des ministres sur le plateau du Golan, jamais vu depuis 1967…

Ce « pavé dans la marre » n’est pas anodin, le Premier Ministre a souhaité réaffirmé l’importance du Golan pour Israël malgré l’annexion au détriment des syriens, Netanyahu compte bien préserver la région et d’ailleurs il en a exposé ses raisons: « Le temps est venu que la communauté internationale comprenne la réalité et surtout deux éléments de base : d’abord, quoiqu’il arrive la frontière ne va pas bouger et deuxièmement, il est grand temps après 50 ans que le monde reconnaisse finalement que le Golan restera de manière permanente sous souveraineté israélienne », a-t-il déclaré. Au-delà de cette annonce, le plus surprenant est ce conseil des ministres animé sur le plateau du Golan, une telle réunion n’avait pas eu lieu depuis 1967 soit depuis la conquête de la région, cette décision symbolique vient prouver qu’Israël veut définitivement s’accaparer le territoire et qu’il est donc hors de question que le pays soit exclu des négociations suisses.

Dernièrement la situation du Golan avait été évoqué avec John Kerry lors d’un entretien téléphonique, il semblerait que le sujet soit même débattu dans un mois lors de la future rencontre entre Vladimir Poutine et le secrétaire d’Etat américain.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Égypte : Eric Lang, ce français tué dans un commissariat égyptien par la junte militaire.

La famille d’Eric Lang se bat depuis des années pour connaître la vérité sur l’assassinat de ce professeur qui a perdu la vie dans un commissariat du Caire. Ce nantais vivait en Égypte depuis des années et y enseignait le français.

En septembre 2013, ce français a été mené dans un commissariat et vraisemblablement assassiné après y avoir subi des violences. Les raisons de son arrestation sont connues. Celui-ci avait tenu à faire connaitre via son Facebook la féroce répression que subissait son peuple de la part de l’armée de Sissi. Il finira tabassé et étranglé par la police dans sa cellule …

Sa sœur et sa mère ont tout fait pour dénoncer cette injustice mais déclarent ne trouver aucun soutien auprès du gouvernement français, ni même de la justice française.

Alors que François Hollande actuellement en Égypte pour vendre un peu plus d’armement à la junte égyptienne, l’ombre d’Eric Lang pèse sur cette république toujours prête à renier ses « grands principes » pour une poignée de dollars.

Comme des milliers de victimes musulmanes des forces libérales et laïques de Sissi, la famille d’Eric Lang observe avec dépit l’hypocrisie de la politique occidentale en pays musulmans.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Égypte : François Hollande rappelle timidement les droits de l’homme.

Le chef d’état français s’est rendu en Égypte pour rencontrer le tyran de la junte militaire al Sissi. Ce général après avoir mené un coup d’état sanglant contre le président Morsi, élu par le peuple égyptien pour rétablir le consensus islamique dans le pays, a mené une répression féroce contre toute représentativité musulmane.

C’est ainsi des milliers d’égyptiens qui ont été massacrés et des dizaines de milliers mis en prison pour avoir exprimé des velléités de futur islamique pour leur pays tenu désormais avec une main de fer par les laïcs et les libéraux.

La France, grand pays défenseur des droits de l’homme, a largement soutenu cette répression. C’est ainsi que des milliards de dollars accordés par l’Arabie à l’Égypte, une bonne partie s’est retrouvée chez les marchands d’armes français …

Les questions embarrassantes de la presse à François Hollande sur le non respect des droits de l’homme en Égypte ont vite été éludées pour laisser place aux réjouissances suite à la signature de 18 contrats et protocoles d’ententes entre les deux pays en présence d’une trentaine de chefs d’entreprises françaises.

En politique extérieure comme en politique intérieure la France confirme ainsi sa tradition du respect de ses grandes valeurs à deux vitesses selon qu’il s’agisse de musulmans ou non.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Etats Unis : Il est éjecté de l’avion car, il parle l’arabe.

Un étudiant irakien a fait brutalement connaissance avec l’american dream dans un avion à Los Angeles.

Alors que celui-ci embarquait dans l’avion, le jeune homme a eu une conversation avec un membre de sa famille au téléphone en … arabe. Sitôt entendu celui-ci a été dénoncé par sa voisine qui a immédiatement signaler son « comportement suspect » à l’équipe de bord.

C’est ainsi qu’un membre de la compagnie Southwest Airlines est venu expulser l’arabophone de l’avion …

Près d’une dizaine de musulmans ont ainsi été expulsés d’avions sous des motifs fallacieux de sécurité depuis le début de l’année aux USA. Une psychose largement entretenue par les médias occidentaux.

Il est à noter que désormais des textes récemment adoptés par le gouvernement socialiste permettent en France les mêmes genres de stigmatisations mais cette fois dans les trains.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Chicago : une passagère musulmane débarquée d’un avion pour avoir demandé à être assise côté couloir.

Les expulsions arbitraires de passagers musulmans seraient-elles la face cachée honteuse des compagnies aériennes américaines ?

Les cas de débarquements, humiliants et iniques, subis par des voyageurs dont l’islamité est visible, se suivent et se ressemblent outrageusement de l’autre côté de l’Atlantique, et il en faut très peu pour être éjecté d’un avion sans autre forme de procès, comme en a fait récemment la douloureuse expérience Hakima Abdulle, une Américaine voilée d’origine somalienne.

Après avoir pris place dans un appareil de la Southwest Airlines, afin de s’envoler pour Seattle où sa nièce était sur le point d’ accoucher, cette habitante de Chicago était loin d’imaginer que sa simple requête pour s’installer côté couloir, avec l’assentiment de son voisin, allait faire perdre tout bon sens mais aussi la raison à l’équipage…

En guise de réponse à sa demande bien anodine, motivée par la peur impossible à réprimer d’être assise près du hublot, la malheureuse Hakima Abdulle, qui de surcroît ne maîtrise pas encore toutes les subtilités de la langue de Shakespeare, a été poussée vers la sortie sans ménagement. Interloquée par ce refoulement brutal et foncièrement injuste, elle est restée figée sur place lorsque la police est montée à bord pour procéder à son évacuation manu militari.

C’est sous bonne escorte qu’elle a été reconduite vers le hall de l’aéroport de Chicago, où supplice suprême, elle a dû attendre plusieurs heures interminables, sans que l’on daigne lui fournir la moindre explication et encore moins la rassurer, avant d’être autorisée à rallier sa destination finale.

Furieux, son mari Abukar Fadaw, qui parlait avec elle au téléphone au moment où l’impensable s’est produit, exige que toute la lumière soit faite sur cette odieuse affaire sur laquelle flotte le parfum entêtant de la discrimination religieuse.

Souffrant de crises d’angoisse depuis les faits, Hakima Abdulle pleure souvent, le jour comme la nuit, peinant à se remettre d’une épreuve qui a causé de profondes séquelles psychologiques. « Elle a été humiliée en raison de sa religion et de la manière dont elle est habillée. C’est révoltant ! », s’écrie son époux d’autant plus indigné qu’il assiste, impuissant, à la détresse de sa femme et à la dégradation de son état.

Dans son malheur, le couple peut heureusement compter sur le soutien sans faille de Zainab Chaudry, l’une des responsables de l’influent Conseil des relations américano-islamiques (CAIR) de Chicago, laquelle a dénoncé sans mots couverts, lors d’une conférence de presse qui a fait salle comble, le deuxième cas de discrimination religieuse commis, en moins d’un mois, à l’encontre de passagers musulmans sans histoire, à bord de la Southwest Airlines. Logé à la même enseigne que Hakima Abdulle, un Irakien avait, trois semaines plus tôt, semé un vent de panique dans le cockpit pour avoir simplement prononcé quelques mots en arabe…

Clic pour voir la Source de l’article

**********

France : Commission Palestine Nuit Debout.

**********


Algérie : Bernard Henry Lévy soutient le Mouvement de l’Autonomie de la Kabylie, un parti d’extrême droite qui vise à briser l’unité de l’Algérie.

Après avoir contribué à détruire la Libye, Bernard Henry Lévy envisage-t-il de militer désormais pour une partition de l’Algérie? La revue « La règle du jeu » dont il est le fondateur et directeur a publié un appel à soutenir une manifestation du Mouvement de l’Autonomie à Paris, le Mouvement de l’Autonomie de la Kabylie, une organisation séparatiste d’extrême droite (voir notamment l’entretien accordé par son président au site anti- islam Riposte Laïque, qui a été condamné pour provocation à la haine envers les musulmans.) Le Mouvement de l’Autonomie demeure néanmoins minoritaire en Kabylie. La revue de Bernard Henry Lévy affirme clairement que cette manifestation « ne peut que recevoir notre plein soutien. Nous reviendrons sur le combat que mènent les Kabyles, ce peuple sans Etat comme le sont les Kurdes, contre ce qu’ils nomment le « colonialisme algérien « .

Rappelons qu’en mai 2012, une délégation du Mouvement de l’Autonomie avait été reçue en visite officielle en Israël le 20 mai 2012. Un déplacement qui avait suscité une vive indignation des milieux politiques et médiatiques en Algérie. Le porte-parole des Affaires étrangères algériennes , Amar Belani avait alors évoqué « une feuille de route qui consiste à se mettre au service du plus offrant dans des projets scélérats visant à attenter à l’Unité Nationale « .

Déterminé à faire éclater l’unité algérienne, l’activiste Ferhat Mehenni avait quémandé en 2015, l’aide d’Israël depuis le Canada, où il était en déplacement, selon une information rapportée par le site ultra-sioniste Europe-Israël: « En visite actuellement au Canada « le militant Ferhat Mehenni, fondateur du Mouvement de l’indépendance de Kabylie, a rappelé l’importance qu’Israël soutienne les droits du peuple Kabylie, une région berbère située dans le Nord de l’Algérie qui est occupée par les Arabes. »

Israël a toujours su comment instrumentaliser les antagonismes culturels et religieux de ses voisins arabes pour mieux consolider sa supériorité stratégique dans la région. Le Liban constitue à ce titre un bon exemple. Des projets de déstabilisation interne de certains pays, comme l’Algérie par exemple, qui refuse toute normalisation de ses relations avec Israël, peuvent également être menés.

Rappelons enfin, que le mardi 29 décembre 2015, l’activiste d’extême droite Ferhat Mehenni qui était venu à Lausanne pour se recueillir sur la dépouille de Hocine Aït Ahmed, a été humilié par Jugurtha, le propre fils de Ait Ahmed, qui a refusé de lui serrer la main.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


France : Le CSA impute à Wiam Berhouma un militantisme qu’elle a toujours nié.

Elle restera dans les annales de la télévision, et notamment de France 2, comme la citoyenne française de confession musulmane, professeur d’anglais de son état, qui a osé dire en direct, et sans se démonter, ses quatre vérités au philosophe intouchable, le désormais « Immortel » Alain Finkielkraut, habitué à ce que l’on écoute ses oracles et autres diatribes islamophobes religieusement, Wiam Berhouma, qui a payé le prix fort de sa prestation courageuse et retentissante, a eu beau nier tout engagement militant, rien n’y fait, ce grief continue de la poursuivre.

Ce reproche lui est fait aujourd’hui indirectement par le CSA, sans en spécifier la nature, ni le mouvement présumé auquel elle appartiendrait, à la suite de son assemblée plénière du 17 février. Cet aréopage de sages a en effet publié, mercredi 13 avril, un communiqué officiel à l’attention de France Télévisions. Voici en substance la critique et l’avertissement qui en ressortent et ont été adressés aux responsables du service public de l’audiovisuel : « Le CSA a été alerté par un très grand nombre de téléspectateurs au sujet d’une intervention dans l’émission Des paroles et des actes, diffusée sur France 2 le 21 janvier 2016, au cours de laquelle une personne a interpellé l’un des invités. Les plaignants regrettaient que le parcours militant de l’intervenante n’ait pas été porté à la connaissance du public lors de cette séquence ». « En conséquence, le CSA a demandé aux responsables de France Télévisions de veiller à respecter, à l’avenir, leurs obligations en matière de rigueur dans la présentation et le traitement de l’information, prévues à l’article 35 de son cahier des charges ».

Quand bien même aurait-elle été militante, la belle affaire ! N’avait-elle pas face à elle, un ardent partisan pro-israélien doublé d’un grand pourfendeur de l’islam qui s’en défend, passé maître dans l’art d’exacerber les peurs irrationnelles et de stigmatiser les banlieues avec une grandiloquence pleine de sophismes ?

Par ailleurs, le militantisme est-il dorénavant proscrit sur les plateaux de télévision, ou alors seulement celui qui dérange et que l’on a imputé immédiatement à Wiam Berhouma pour mieux discréditer sa parole et en faire une citoyenne sujette à caution ?

Vert de rage, ce qui est parfaitement raccord avec son nouvel habit vert d’académicien, Alain Finkielkraut n’aime rien moins que le débat contradictoire, surtout quand il démystifie sa propre tyrannie intellectuelle, et ne décolère pas depuis cette fameuse émission « Des Paroles et des Actes » du 21 janvier 2016, si peu flatteuse pour son mythe et son ego…

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Palestine : Un projet humanitaire belge détruit par Israël.

Entièrement rasée par l’armée « la plus morale du monde », selon ses thuriféraires du parisianisme, il ne reste rien, pas même un arbre, de la plaine de jeux pour enfants qui était sortie de terre, grâce à la coopération belge, dans le paysage d’une petite bourgade située au sud de Naplouse, pour la plus grande joie des petits palestiniens.

Cette intervention militaire des plus choquantes et jugée « inacceptable » par les ministres belges, qui ont supervisé le financement de ce jardin récréatif à hauteur de près de 50 000 euros, a tout broyé sur son passage et brisé les cœurs des enfants palestiniens, ainsi que de leurs parents. Du haut de sa toute-puissance et forte de son impunité insolente, l’armée israélienne, dont on ne compte plus les exactions d’une cruauté sans nom, n’est pas à son coup d’essai en la matière, et répond à chaque fois par le mépris face à l’expression de l’indignation, aussi officielle soit-elle.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Le pape a ramené avec lui au Vatican 12 réfugiés syriens musulmans.

Le pape François a effectué samedi une visite sur l’île grecque de Lesbos, en solidarité avec les nombreux migrants et réfugiés qui transitent par ce territoire. Le souverain pontife a souhaité ramener avec lui au Vatican trois familles de réfugiés syriens. Ces réfugiés appartiennent à des « groupes vulnérables » et « sont arrivés à Lesbos avant la mise en vigueur de l’accord UE-Turquie », selon l’organe grec de coordination de la politique migratoire. La télévision publique grecque ERT a indiqué qu’il s’agit de trois familles hébergées dans le camp ouvert de Kara Tepe et qui ont été tirées au sort.

Reportage vidéo a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

####################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information C P I, Centre Palestinien D’Information.

Le tribunal militaire israélien a accusé ce lundi soir, le soldat qui tué de sang froid le palestinien Abdelfattah al-Sharif, d’homicide involontaire.
.
15 blessés suite à une explosion dans un bus à al-Quds occupé.
.
L’occupation israelienne a tué 207 civils palestiniens après avoir été arrêtés.
.
Salfit : la colonisation israelienne grignote des sites archéologiques.
.
Arrestation de plusieurs personnes dont un chef du Hamas en Cisjordanie et à Jérusalem.
.
Mechaal : Nous promettons la libération prochaine de tous les prisonniers .
.
Les autorités israéliennes éloignent 4 palestiniens âgées de la mosquée al-Aqsa.
.
Haniyeh discute du dossier de la réconciliation avec al-Emadi et al-Masri.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire