MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 24 Joumada at Thani 1437.

Flash info du 24 Joumada at Thani 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.MuslimRadio.info

******************************************************************


Insolite : en Arabie Saoudite, une mosquée qui roule.

Des mosquées originales il y en a. L’une que nous trouvons particulièrement insolite, et qui sort assez du lot, se trouve en Arabie Saoudite, à Riadh. On ne peut pas vraiment parler d’un édifice étant donné que cette mosquée est… un grand camion.
En effet, cette mosquée sur des roues est équipée d’un espace intérieur avec des tapis de sol, de hauts parleurs pour l’appel à la prière, mais aussi des robinets (à l’extérieur du camion) pour que les fidèles puissent effectuer leurs ablutions.
Dans la mesure où l’espace est limité, et pour accueillir le plus grand nombre de fidèles, les prières se font à proximité du camion.
Ajib, n’est-ce pas ?

Reportage vidéo a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

**********


L’ambassadeur du Maroc en France victime d’islamophobie.

L’ambassadeur du Maroc en France, Chakib Benmoussa, a été victime d’islamophobie. Le personnel de sécurité a découvert, ce jeudi matin, deux têtes de porc accrochées à la porte de sa résidence à Neuilly-sur-Seine (92).

Malgré l’évidence du caractère islamophobe de l’acte, l’ambassade n’a pas souhaité donner d’interprétation à ce geste :

« Nous ne voulons pas donner d’interprétation à ce geste, c’est aux autorités de faire leur enquête », a affirmé l’ambassade.

Les têtes de cochon ont été retirées par le personnel dans la matinée.

« C’est la première fois qu’un tel acte est commis contre la résidence de l’ambassadeur du Maroc, mais, durant les dernières semaines, des têtes de porcs ont été déposées devant des mosquées en France », a expliqué une source parisienne au journal marocain le360 qui impute ce genre d’actes à la montée de l’islamophobie en France.

Une plainte contre X a été déposée par l’ambassade du Maroc. Une enquête est en cours.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Mode islamique : Aïda Touihri dénonce l’approche colonialiste du problème.

Une partie de l’émission Le Grand 8 du jeudi 31 mars a été consacrée par un débat autour de la « mode islamique » après les propos de Laurence Rossignol. Les chroniqueuses se sont livrées à une passe d’armes pendant près de dix minutes. Deux camps se distinguaient très rapidement : Hapsatou Sy et Aïda Touihri d’un côté, et Roselyne Bachelot et Elisabeth Bost de l’autre.

Hapsatou Sy a défendu l’aspect universaliste de la mode sensée répondre aux envies des femmes au Sénégal, en Inde ou ailleurs. Elisabeth Bost lui a répondu expliquant que la mode devait « libérer les femmes ». Roselyne Bachelot a, quant à elle, mis en garde contre la banalisation d’une démarche « qui n’est pas marquée par la liberté ».

En face, Aïda Touihri estime qu’on ne laisse pas les femmes voilées s’exprimer sur le sujet. « Il y a une approche colonialiste du problème. (…) j’invite nos téléspectateurs et téléspectatrices à lire les témoignages de ces femmes parce qu’autour de cette table, il n’y en a pas qui parle ». La journaliste ajoute qu’« aujourd’hui, en France, porter un voile, ce n’est pas facile quand vous vous faites insulter, agresser », avant de regretter que les féministes ne prennent pas plus la défense de ces femmes. Un débat que la présentatrice Laurence Ferrari a préféré clore en montrant aux téléspectateurs, sans commentaires, le dessin de Plantu caricaturant les femmes voilées en terroristes.

Reportage vidéo a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Lionel Messi créé un scandale en Égypte en offrant ses crampons.

Tout est parti d’une attention louable. Samedi 26 mars, le footballeur Lionel Messi était l’invité prestigieux de la chaîne égyptienne MBC Misr. La présentatrice Mona el-Sharkawy brandit une paire de crampons que lui a remis l’attaquant du FC Barcelone avec pour consigne de la vendre aux enchères et de faire don de la recette à une œuvre de charité.

Si ce geste peut paraître anodin en Europe, c’est loin d’être le cas au Moyen-Orient où cela peut être considéré comme une insulte. Tout le monde se souvient de ce journaliste irakien qui a lancé ses chaussures sur le président américain Georges W. Bush lors d’une conférence de presse en 2008. Traiter quelqu’un de « chaussure » ou « fils de chaussure » est très injurieux, de même que mettre ses pieds sur la table en offrant ses semelles à la vue d’une personne.

Le député égyptien Saïd Hasasein a exprimé sa colère envers Lionel Messi au cours d’une autre émission de télévision. Brandissant un mocassin élimé, il lança : « Nous (les Egyptiens) n’avions jamais été humiliés de la sorte durant notre histoire qui a débuté il y a sept millénaires. Je vais vous frappez avec vos chaussures, Messi. Ça, c’est ma chaussure, j’en fais don à l’Argentine ! ». Il ajouta « C’est une insulte au peuple égyptien », en tapant du poing sur la table.

Azmi Mogahed, porte-parole de la Fédération égyptienne de football, a réagi en direct par liaison téléphonique : « Oui, même dans notre religion… ». Mais le député le coupa : « Sa religion à lui ? Il est juif ! ». Azmi Mogahed acquiesce et répond : « Je sais qu’il est juif, il fait des dons à Israël et s’est rendu au mur des Lamentations (…) Nous n’avons pas besoin de ses chaussures, et les pauvres en Egypte n’ont pas besoin d’aide venant de personnes juives ou israéliennes… ».

Mona el-Sharkawy, a réagi, protestant contre cette polémique. « C’est une tradition dans notre émission de récupérer un souvenir venant d’un invité et de le mettre aux enchères pour une œuvre de charité », a-t-elle déclaré, précisant que la destination de la somme récoltée n’avait jamais été indiquée et que, par conséquent, il ne s’agit pas d’un cadeau fait spécifiquement aux Égyptiens.

L’affaire a été largement commentée sur les réseaux sociaux. Hassan Mido a cependant appelé au calme et à la raison. L’ancien joueur de l’Olympique de Marseille et icône du football égyptien a tweeté : « Le bien le plus précieux d’un écrivain, c’est son stylo, le bien le plus précieux d’un footballeur, ses chaussures. ».

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Algérie: bagarre entre militants du FLN.

Débat démocratique made in FLN: Une bagarre a éclaté à la fin du meeting organisé par le FLN à Alger le 29 mars. Comme le prouve la vidéo ci-dessous, les dirigeants de ce parti pluriel, modèle de démocratie (qui soutient activement le président Bouteflika), ont tenu a démontrer devant les caméras que les débats sont toujours organisés avec courtoisie, élégance et dans le respect des convictions des militants. Des arguments percutants ont été échangés dans une ambiance sereine et apaisée.

Reportage vidéo a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Amérique : Pour la première fois, des parlementaires américains s’en prennent aux crimes israéliens.

Pour la première fois, depuis longtemps en tout cas, des parlementaires états-uniens dénoncent les assassinats et la torture pratiqués par l’armée israélienne, et notamment les exécutions extra-judiciaires dont ont été victimes tant et tant de jeunes Palestiniennes et Palestiniens ces derniers mois.

Le site américain Politico a révélé mercredi l’existence, et le contenu, d’une lettre adressée par le sénateur du Vermont Patrick Leahy et 10 autres parlementaires, membres de la Chambre des Représentants, au chef de la diplomatie John Kerry.

Dans leur courrier, le sénateur et les députés citent d’abord le rapport d’Amnesty International, qui a qualifié d’assassinat les exécutions, au cours des derniers mois, de Fadi Alloun, Hadil Hashlamoun, Saad al-Atrash et Mutaz Ewisa, ainsi que les tortures infligées aux jeunes Wasim Marouf et Ahmed Manassa.

Il s’agit là de crimes sérieusement documentés, y compris par des vidéos, faute de quoi Amnesty International, dont la prudence est proverbiale, surtout s’agissant d’Israël, ne se serait pas risquée à porter de telles accusations.

Patrick Leahy et ses collègues, dont la lettre concerne aussi les exactions de la dictature égyptienne (laquelle, à la différence d’Israël, n’a pas le culot de prétendre être « la seule démocratie du Moyen-Orient), demandent à John Kerry de vérifier d’urgence la véracité des accusations d’Amnesty International, et d’en tirer les conséquences.

Les parlementaires précisent que si ces violations flagrantes des droits de l’homme sont avérées (et reconnues par les autorités américaines, comme elles en auraient l’obligation), alors Israël (et l’Egypte) devraient être immédiatement sanctionnés, aux termes d’une loi de 1997, connue précisément sous le nom de « Loi Leahy ».

En l’occurrence, par la suppression immédiate de l’aide militaire apportée par les Etats-Unis à ces deux gouvernements : 3,1 milliards de dollars (il s’agit là du chiffre officiel, qui est un minimum) par an pour Israël, 1,3 milliard pour l’Egypte du maréchal al-Sissi (lequel peut toujours compter sur le soutien de Hollande, soit dit en passant).

Selon le site Politico, la lettre a été envoyée à Kerry il y a déjà plus d’un mois, mais si elle n’a « fuité » que mercredi, c’est probablement à la suite d’ un nouvel assassinat, celui du jeune Abdelfattah al-Sharif, par le soldat franco-israélien Elor Azria et que ce meurtre flagrant a donné lieu, pour une fois, à reconnaissance israélienne, avec mise en examen du soldat et promesse d’enquête (il faut dire que la vidéo montrant l’exécution est particulièrement implacable). Ce qui permet aux gouvernements soutenant Israël de maintenir la fiction que ce dernier est un « Etat de droit », capable de juger ceux qui ne seraient alors que des « brebis galeuses » égarées.

Le site américain Mondoweiss, qui dénonce régulièrement les crimes de la colonisation israélienne, observe de son côté que tous les co-signataires de la lettre de Leahy sont comme lui membres du parti Démocrate, et que plus de la moitié d’entre eux appartiennent à la minorité afro-américaine, une population dont la sympathie pour la cause palestinienne est plus élevée que dans le reste de la population états-unienne.

Ce facteur est à prendre en compte dans l’actuelle campagne électorale américaine, estime Philip Weiss, le rédacteur en chef du site Mondoweiss, dans la mesure où l’électorat du Parti Démocrate tend de plus en plus à reposer sur l’apport des voix noires et « latinos » (a fortiori dans le panorama actuel, où le favori du moment, côté Républicain, Donald Trump, fait ouvertement campagne sur des thèmes racistes, tout en faisant allégeance parallèlement au lobby israélien).

On rappelle que côté Démocrate, il n’y a plus que deux candidats encore en lice dans la campagne des primaires : Hillary Clinton, dont le soutien inconditionnel à Israël est l’un des plus avilissants qui soient dans le paysage politique outre-Atlantique, et Bernie Sanders, « homme de gauche », promettant des mesures d’équité sociale et fiscale s’il est élu, mais d’une prudence de serpent à propos de la Palestine et d’Israël (on peut tout de même mettre à son crédit son refus, à la différence de tous les autres candidats à la présidentielle, d’aller s’agenouiller à la récente convention de l’AIPAC, équivalent américain du CRIF). Hillary Clinton, qui ne fait guère mieux que Sanders auprès de l’électorat Démocrate, bénéficie cependant du soutien des notables de ce parti, et elle est donc considérée pour le moment comme la favorite pour être désignée candidate du Parti à l’élection présidentielle de novembre prochain.

En Israël, la révélation de la lettre de Leahy a néanmoins frappé de stupeur les milieux dirigeants, qui font feu de tout bois auprès du reste des parlementaires américains pour qu’ils désavouent leurs collègues. A suivre.

Reportage vidéo a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .
L’assassinat de Hadeel Hashlamoun, le 22 septembre 2015 à Hébron (al-Khalil)

L’assassinat de Fadi Alloun à Jérusalem

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Qatar : un nouveau rapport dénonce les conditions de vie désastreuses des travailleurs immigrés.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Turquie : un attentat à la bombe frappe Diyarbakir, au sud-est du pays.

Sept policiers ont été tués jeudi et au moins 27 personnes blessées dans un attentat à la voiture piégée dans cette ville à majorité kurde. «Nous ne pouvons plus tolérer ça» a réagi le président turc Recep Tayyip Erdogan.

Un attentat à la bombe a frappé ce jeudi Diyarbakir, principale ville du sud-est de la Turquie, à majorité kurde. Sept policiers ont été tués et au moins 27 personnes ont été blessées, parmi lesquels 13 policiers et 14 civils selon un dernier bilan. L’explosion s’est produite près de la principale gare routière de la ville, au passage d’un car de police, d’après la sécurité locale. De nombreuses ambulances ont été dépêchées sur les lieux. Des images ont montré le car de police réduit à l’état de carcasse calcinée. Toutes les vitres d’un immeuble voisin de plusieurs étages ont été brisées. D’après les autorités locales, c’est un véhicule bourré d’explosifs, télécommandé à distance, qui a explosé. Les forces de police étaient vraisemblablement visées, mais dans l’immédiat, l’information n’a pas été confirmée.

L’attaque, qui survient à la veille d’une visite du premier ministre Ahmet Davutoglu dans la ville, n’a pas non plus été officiellement revendiquée. Mais le président turc, Recep Tayyip Erdogan accuse les séparatistes kurdes. «Les pays européens et les autres pays, j’espère peuvent voir le véritable visage derrière ces attentats», a déclaré le dirigeant depuis Washington aux États-Unis, où il participait à un sommet sur le nucléaire. «Nous ne pouvons plus tolérer ça», a-t-il ajouté, estimant que le monde entier devait s’unir pour combattre le terrorisme, les Kurdes étant aussi dangereux que les combattants de l’EI selon lui.

Alerte renforcée.

Depuis plusieurs mois, la Turquie vit en état d’alerte renforcée en raison d’une série inédite d’attaques attribuées aux djihadistes ou liées à la reprise du conflit kurde depuis juillet dernier. La ville de Diyarbakir, comme le sud-est anatolien en général, est régulièrement secouée par des combats entre forces de sécurité et membres du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan) qui a lancé un «soulèvement» dans les zones urbaines.

Dernier en date, un attentat suicide, attribué par les autorités turques au groupe djihadiste État islamique, a frappé le cœur d’Istanbul le 19 mars, tuant quatre touristes étrangers et blessant une trentaine de personnes. Six jours auparavant, une attaque à la voiture piégée dans le centre d’Ankara, revendiquée par un groupe radical kurde proche du PKK, faisait 37 morts.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Palestine : Un officier offre un séjour à chaque soldat qui tue un Palestinien.

Un ancien officier sioniste appelé Eliyahu Hai, qui a servi dans une unité spéciale et qui possède un chalet touristique dans le nord de la Palestine occupée, a promis d’offrir un séjour gratuit d’une journée à chaque soldat qui tue un Palestinien.

La télévision israélienne a annoncé que cette offre de l’officier a été proposée par solidarité avec le soldat détenu, qui a exécuté le résistant Abdel Fatah al-Sharif jeudi dernier à Hébron.

L’officier a déclaré à la chaine avoir fourni plusieurs chambres dans des chalets qu’il possède aux soldats tueurs de Palestiniens, et « c’est la moindre des choses que je puisse offrir aux soldats qui ont tué des palestiniens, mais leurs supérieurs les ont empêchés de venir », a-t-il déclaré.

Eliyahu a publié sur Facebook qu’il refusera le service militaire dans l’armée de réserve, si le soldat tueur de Sharif n’est pas libéré.

Clic pour voir la Source de l’article

####################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information C P I, Centre Palestinien D’Information.

65 000 fidèles accomplissent la prière du vendredi à la-Aqsa.
.
Abbas : Nous nous efforçons d’empêcher les attaques au couteau contre les Israéliens.
.
L’occupation israelienne prend d’assaut Jénine.
.
L’occupation israelienne empêche encore les habitants de Gaza de prier à Al-Aqsa.
.
Ayyash: Aucune information avérée sur l’expansion de la zone de pêche .
.
Les policiers israéliens arrêtent 40 ouvriers palestiniens.
.
Qassam: la fermeture de nos comptes par Twitter prouve qu’il est du côté d’Israël.
.
L’occupation israelienne arrête 11 palestiniens en Cisjordanie .
.
Erdogan appelle à la levée du siège israélien sur Gaza.
.
Nos femmes défient le blocus avec leur créativité.
.
Le tribunal israélien refuse la participation d’un médecin palestinien à l’autopsie de Sharif.
.
Des jeunes attaquent les voitures des colons sionistes à Hébron .
.
Remise en liberté du soldat sioniste qui a tué Sharif à Hébron.
.
Journée de la Terre : les médecins Palestiniens en Turquie .
.
Les condoléances de Fath suscitent la colère des palestiniens.
.
Des rites talmudiques à « Tanakh » à Jénine .
.
1114 colons ont pris d’assaut la mosquée Al-Aqsa en mars.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire