MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 22 Joumada at Thani 1437.

Flash info du 22 Joumada at Thani 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.MuslimRadio.info

******************************************************************


France : La Ministre Laurence Rossignol compare les femmes voilées aux « nègres américains qui étaient pour l’esclavage ».

C’est avec consternation, que nous apprenons ce matin les propos choquants lancés par Laurence Rossignol, ministre de la Famille, des Enfants et des Droits des femmes.
Interviewée ce matin dans l’émission de Jean-Jacques Bourdin sur RMC, la Ministre émet une comparaison entre les femmes qui choisissent le voile et les « nègres » qui sont « pour l’esclavage ».
A travers ce faux débat sur les grandes marques qui investissent le marché de la « mode islamique », la Ministre a tenu des propos indignes : A la précision du journaliste selon laquelle de nombreuses femmes portent le voile par choix, Laurence Rossignol a répondu « mais bien sûr il y a des femmes qui choisissent, il y a des nègres américains qui étaient pour l’esclavage ». Autrement dit, elle émet un lien entre esclavage et port du voile.

Non seulement, elle évoque une servitude volontaire des femmes qui font le choix de porter le foulard, mais elle affirme également que des esclaves noirs aiment leur condition d’esclaves, en utilisant par ailleurs un mot à connotation raciste nègre ».
Des propos étonnants, teintés à la fois d’islamophobie et de négrophobie, qui surviennent une semaine après le lancement d’une campagne anti racisme lancée par son Gouvernement. C’est d’autant plus choquant dans un Etat qualifié « du pays des Droits de l’Homme » avec pour devise « Liberté Egalité Fraternité ». C’est d’autant plus choquant que ce pays avait auparavant pratiqué l’esclavage, pour ensuite l’abolir.

Elle dénonce également l’enfermement du corps des femmes à travers ces tenues, et finalement, au lieu de se cantonner à considérer les femmes toutes égales, et libres de leur choix, elle se permet de penser à leur place.

L’indignation que ces propos ont suscité ne s’est pas faite attendre. Rapidement, sur les réseaux sociaux, les internautes dénoncent des propos racistes.
Une pétition a commencé à circuler : La pétition qui dénonce le racisme d’Etat, intitulée « Que Laurence Rossignol soit sanctionnée pour ses propos racistes ! » a déjà collecté plus de 7000 signatures en l’espace de 5 heures.

Reportage a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Etude : les musulmanes aussi pratiquantes que les musulmans.

Une récente étude sur la religion et le genre a été menée par le Pew Research Center basé à Washington. Les résultats de cette recherche ont notamment été relevés par The American Bazaar.

Cette étude révèle que les musulmanes sont aussi pratiquantes que les musulmans alors qu’il subsiste des différences entre les genres dans les autres religions. En effet, les femmes catholiques seraient plus pratiquantes que les hommes, d’après cette recherche.

De manière générale, cette étude démontre que les femmes sont plus attachées à la religion et plus pratiquantes que les hommes. Mais cette différence n’a pas été démontrée pour la religion musulmane. L’étude s’est portée sur des groupes de confessions différentes : chrétiens, musulmans, bouddhistes, hindous, juifs, et elle concernait 192 pays.

Les résultats de cette étude sur la pratique religieuse rapportent une différence notable entre les femmes et les hommes de confession musulmane : les hommes se rendent en effet plus souvent aux assises religieuses et aux prières communes que les femmes. Cela dit, les chercheurs expliquent cette différence par « les normes religieuses » qui veulent que les hommes assistent à la prière en commun, contrairement aux femmes pour qui ce n’est pas une obligation.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Unicef : En un an, le conflit armé a tué 934 enfants au Yémen.

Cela fait plus d’un an que le Yémen connaît un conflit opposant les Houthis aux forces loyalistes, avec l’appui d’une coalition arabe. Un rapport alarmant de l’Unicef vient alerter sur la situation des enfants qui sont les premières victimes.

Les enfants paient le prix fort.

Au total ce sont 6 300 personnes qui ont perdu la vie depuis le début de la guerre que connaît le Yémen. Les enfants ne sont pas épargnés. En moyenne, chaque jour, ils seraient six à mourir ou à être blessés. D’ailleurs le nombre d’enfants blessés est de 1 356 d’après l’Unicef. Ces chiffres ne sont malheureusement qu’une partie des données qui a pu être vérifiée. On suppose donc que le bilan pourrait être plus important. Ce rapport indique également que 61% des enfants sont des victimes de la coalition puisque les bombardements saoudiens sont extrêmement violents. Sur un plan éducatif, un enfant yéménite sur trois n’a pas été à l’école depuis le début du conflit. Là encore cela n’est que la face visible de l’iceberg. De plus l’enrôlement armé est aussi une réalité sur le terrain, transformant les plus jeunes en soldats alors âgés d’à peine 10 an. Par ailleurs, la malnutrition affecte 320 000 enfants. L’eau potable, la nourriture, les produits de première nécessité manquent et les structures de santé sont endommagées ou inutilisables.

Un cessez-le-feu a été annoncé par le médiateur de l’ONU au Yémen. Il prendra effet le 10 avril. En attendant les enfants souffrent de cette situation, véritable crise humanitaire. 10 millions d’entre eux ont besoin d’une aide jugée urgente.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


France : François Hollande renonce finalement à la déchéance de la nationalité !

Aujourd’hui même, le président de la République a annoncé qu’il ne réunira finalement pas le Congrès sur la révision constitutionnelle en précisant qu’il renonçait à la déchéance de la nationalité.

Une résignation après 4 mois de controverses.

Après 4 mois de débats, de polémiques et de controverses, François Hollande a finalement décidé de renoncer à la révision constitutionnelle en déclarant : « J’ai décidé de clore le débat constitutionnel. ».

« Je constate aussi qu’une partie de l’opposition est hostile à toute révision constitutionnelle, qu’elle porte sur l’état d’urgence ou même sur l’indépendance de la magistrature. Je déplore profondément cette attitude. Car nous devons tout faire dans les circonstances que nous connaissons, et qui sont graves, pour éviter les divisions et écarter les surenchères. »
Une décision qui ne fait -évidemment- pas l’unanimité.

Cette décision est loin de faire le bonheur de notre ex-président, Nicolas Sarkozy, qui n’a pas hésité à donner son point de vue sur le sujet :

« A force de promettre tout et le contraire de tout, et avec ses mensonges, François Hollande condamne le pays à l’immobilisme. Il a créé les conditions de l’échec. Je lui avais dit qu’on était prêts à voter la déchéance pour les binationaux mais il s’est emmêlé dans les combinaisons de la gauche multiple (…) Je regrette que cette révision constitutionnelle, telle que François Hollande l’avait annoncée, soit arrêtée. Peut-être pourrait-il remettre en chantier sa politique pénale. ».

Bruno Leroux, président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, a lui aussi tenu à s’exprimer et a déclaré :

« Nous sommes en guerre et cette révision constitutionnelle était nécessaire au pays (…). Il fallait constitutionnaliser ces mesures pour les sécuriser. Mais pour une raison de principe qui dépasse le cadre de cette révision, l’opposition a décidé qu’il n’y aura aucune révision constitutionnelle dans cette législature. Elle n’a pas su prendre en compte la situation du pays. Je le regrette car nous avons fait des pas en direction de la droite, nous avons réussir à rassembler une majorité des trois cinquièmes à l’Assemblée. Ici nous avons su dépasser les clivages politiques, ce que le Sénat n’a pas été capable de faire. ».

Reportage a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Belgique : Un jeune musulman de 15 ans tabassé suite aux attentats de Bruxelles.

Idriss, jeune musulman belge de 15 ans, s’est fait agresser et tabasser par un élève de sa classe à la sortie de son école, l’institut Saint-Joseph de La Louvière en Belgique.

Selon RTBF, l’agresseur a dans un premier temps proféré des insultes racistes à l’encontre de l’élève musulman pendant le cours de français quelques heures après les attentats terroristes de Bruxelles. Puis à la sortie des classes, « il m’a plaqué au sol, il m’a donné des coups à la tête et au ventre. J’étais vraiment sonné et je ne comprenais pas ce qui se passait. Je suis arrivé devant chez moi, j’étais complètement perdu », raconte Idriss au journal belges.

Nez fracturé, hématomes aux dos et aux épaules et œil au beurre noir, l’individu s’est déchaîné sur Idriss. Ses parents ont porté plainte contre l’agresseur de leur fils.

Valérie Simonet, maman du jeune Idriss, s’est rendu à l’école afin d’obtenir des explications. Sur place, elle ne se sent pas soutenu :

« On m’a reçu dans un couloir, c’est un éducateur qui m’a reçue. Il m’a demandé le certificat médical du gamin. c’est tout ce qui m’a demandé. Ils n’ont pas demandé comment allait mon fils … rien, rien. Il n’y a pas eu de compassion. ».

Reportage a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

**********


France : Le caricaturiste Plantu présente les femmes voilées comme des kamikazes.

Le caricaturiste islamophobe du journal Le Monde a encore frappé. Dans son dernier dessin, Plantu a représenté deux femmes voilées dont l’une avec une ceinture d’explosif.

Liberté d’expression, droit à la caricature. Voilà ce que nous rétorquerons nos apôtres de la liberté d’expression à géométrie variable, ces galvaniseurs de la haine et du choc des civilisations.

Depuis ce matin, les réseaux sociaux bouillonnent entre les propos islamophobes de Laurence Rossignol sur les femmes voilées et la caricature de Plantu assimilant ces dernières à des terroristes. La colère de la muslimosphère, devant une énième attaque contre la femme musulmane, laisse paraître ce fossé qui se creuse chaque jour un peu plus entre français.

Est ce que dans un journal aussi important que Le Monde, il est intelligent d’assimiler la femme voilée au terrorisme ? Pourtant, il y a une semaine, le gouvernement présentait sa campagne contre le racisme et les actes anti-musulmans…

Clic pour voir la Source de l’article

**********


La Fouine invite ses fans à lire les livres de Marek Halter sur les femmes du Prophète.

Le rappeur originaire de Trappes La Fouine a promotionné sur sa page Facebook plusieurs livres dont deux de l’écrivain pro-israélien Marek Halter, connu pour être un proche de l’imam Hassen Chalghoumi.

Alors que nos rappeurs qui passent leur temps à promouvoir la société ultra-capitaliste aux « mœurs légères »… Voilà que Laouni Mouhid, dit la Fouine, pousse la jeunesse des banlieues à lire. Bonne nouvelle !… Mais quelle tristesse de voir que l’auteur phare mis en avant par le rappeur n’est autre que Marek Halter. Plus choquant encore, il ne s’agit pas de simples livres afin d’améliorer la culture de ses « fans » mais des romans sur la vie des « Femmes de l’Islam ».

La Fouine apprend-t-il sa religion dans les livres d’une personne qui a déclaré « danser lors de la création d’Israël » au grand détriment du peuple palestinien ? Il devrait se renseigner auprès de ses coreligionnaires afin de trouver un livre écrit par un savant musulman pour mieux comprendre l’Islam, si véritablement cette photo visait à montrer qu’il s’intéressait à l’histoire des grandes figures de sa religion.

L’Islam promotionné par Marek Halter est celui de l’imam Hassan Chalghoumi, extrêmement décrié dans la communauté musulmane pour ses discours à la limite de l’islamophobie et ses liens avec les cercles sionistes parisiens. Si la Fouine est un grand fan de « l’islam de fronce », libre à lui, mais attention à ne pas pousser notre jeunesse dans les bras d’écrivains ayant des affinités avec des proches du pouvoir israélien.

La Fouine devrait se renseigner au sujet des livres qu’il promotionne surtout lorsqu’il est question de religion. Son compatriote, l’universitaire marocain Abdeljalil Lahjomri, a déclaré après la lecture du livre d’Halter : « La meilleure manière de nuire [au] dialogue [des religions] tant espéré est de publier ce genre de fiction romanesque ». Il accuse l’auteur de « Khadija, les Femmes de l’Islam » d’avoir fait de nombreux écarts historiques qui sont contraires à la réalité.

Les commentaires négatifs en dessous du post Facebook du rappeur n’ont pas tardé, certains l’accusant même de soutenir indirectement les massacres de l’armée israélienne.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Bruxelles : la famille de Stromae choquée par la couverture de Charlie Hebdo.

La rédaction de Charlie Hebdo a de nouveau fait parler d’elle après la publication de la couverture de l’édition du mercredi 30 mars qui fait référence aux attentats de Bruxelles.

La Une représente le chanteur Stromae entouré de membres déchiquetés sur fond de drapeau belge. La caricature est intitulée « Papa où t’es ? », en référence au tube « Papaoutai » tandis qu’un bras, une jambe et un oeil lui répondent en chœur « Ici », « Là », « Et là aussi ».

La famille du chanteur a confié au journal belge Het Nieuwsblad avoir été choqué par cette Une. Les proches de l’artiste s’interrogent : « Savent-ils que son père a été tué à la machette pendant le génocide au Rwanda ? Sont-ils au courant que son corps a été découpé en morceaux ? ».

Le génocide des Tutsi au Rwanda aurait fait près d’un million de mort en 1994. Ce massacre s’est singularisé par de nombreuses tueries à la machette et a profondément marqué le peuple rwandais. En octobre 2015, Stromae s’est produit en concert à Kigali pour la première fois et en a profité pour saluer la mémoire de son père. « Je ne l’avais jamais fait mais je crois que c’est l’heure, l’endroit. Pour la première fois j’aimerais faire une grosse dédicace à mon papa », avait déclaré l’artiste. « Merci papa », avait-il ensuite répété à plusieurs reprises. Ce pan de l’histoire familiale tragique de Stromaé est public. Difficile pour les responsables de Charlie Hebdo de faire valoir une ignorance des faits.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Palestine : Le Ministre du Renseignement israelien, Yisrael Katz, propose des “éliminations ciblées” de militants BDS par les services secrets israéliens.

La toute première “conférence anti-BDS” organisée en Israël a rassemblé des politiciens de toutes les formations politiques du parlement, venus étaler leur engagement dans la lutte contre les boycotts. Le site Pour la Palestine rapporte une information hallucinante. Au cours de cette conférence, « le Ministre du Renseignement, Yisrael Katz, a déclaré qu’ Israël doit entreprendre des “éliminations ciblées de civils” visant des militants de BDS, avec l’aide des services secrets israéliens. Il s’agit du même ministre qui, juste après les attentats terroristes du 22 mars dernier à Bruxelles, avait finement ironisé sur la propension des Belges à aimer le chocolat et à profiter de la vie, ce qui selon lui expliquerait la facilité avec laquelle des jihadistes ont pu agir… »

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Perspectives islamiques sur la science moderne.

L’ouvrage édité par l’ISESCO (l’organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture), sous le titre « Perspectives islamiques sur la science moderne », vient d’être mis en ligne. L’ouvrage coordonné et introduit par Abd-al-Haqq Guiderdoni, astrophysicien, directeur de recherches au CNRS et directeur de l’Observatoire de Lyon, se veut une introduction aux débats contemporains sur les rapports entre la science et la religion. Ont contribué à cet ouvrage le philosophe Mohamed Tahar Bensaada (qui, outre ses activités d’enseignement et de recherches, dirige l’Institut Frantz fanon à Bruxelles et intervient dans les débats concernant le devenir des sociétés arabes et la communauté musulmane en Europe), la physicienne Inès Safi (chargée de recherches au CNRS, laboratoire de la physique des solides de l’Université Paris 11) l’astrophysicienne, Nabila Aghanim, directrice de recherches au CNRS et à l’institut d’astrophysique spatiale de l’université Paris 11 et la microbiologiste Rana Dajani, professeure associée à la Hashemite University en Jordanie.

Dans sa préface à l’ouvrage, le directeur général de l’ISESCO, Abdulaziz Othman Altwaijri rappelle que « ce livre porte sur les rapports que la pensée et la culture musulmanes entretiennent avec la science, dans sa méthode, ses résultats et sa vision du monde. Il s’adresse principalement aux universitaires et étudiants dans le monde musulman, dans les domaines des sciences exactes, des sciences humaines et de la théologie, pour leur donner un outil d’information et de formation qui alimente leur réflexion et les aide à participer aux débats sur ce sujet ».

Reprenant la problématique des rapports entre science et religion sous un angle historique, Abdulaziz Othman Alwaijri met l’accent sur la nécessité pour les chercheurs musulmans de « renouveler » aujourd’hui l’articulation harmonieuse des résultats de la démarche rationnelle et des enseignements du Coran et de la tradition prophétique. Il plaide dans ce contexte pour que « les échanges entre scientifiques, philosophes et religieux se développent rapidement au niveau international. Le monde musulman doit participer à ce débat, pour y faire valoir la voix de l’islam. Il s’agit de se réapproprier le patrimoine scientifique de l’humanité, auquel les musulmans ont contribué de façon spectaculaire, et continuent de contribuer, et de le placer dans le cadre du Tawhid et de la vision éthique globale qui caractérisent l’islam ».

Alors qu’une opinion courante pouvait laisser penser qu’après le divorce consommé depuis l’aube de la modernité en Europe entre la science et la religion, ces deux dernières n’ont plus rien à se dire, Abd-al-Haqq Guderdoni rappelle dans son chapitre introductif à l’ouvrage que les défis de la mondialisation imposent aujourd’hui de renouveler l’interrogation sur le rapport entre la science et la religion comme en témoignent la multiplication des travaux, des conférences et des colloques sur ce thème en Amérique et en Europe. L’auteur qui insiste sur la dimension universelle de ce débat estime que le monde musulman doit de son côté y participer Même s’il reconnaît que « ce n’est pas la science qui permet de Dieu quelque idée, que ce soit positive ou négative », l’auteur met en exergue l’intérêt de la science pour le musulman : « D’une part, connaître le cmonde actuel, et les idées scientifiques et techniques qui s’y développent, lui permet d’aiguiser son pouvoir de discrimination, et de comprendre ce qui est de l’ordre du religieux et de ce qu’il n’est pas. D’autre part, cet intérêt doit l’amener à purifier la conception qu’il peut avoir que Dieu y mène, s’il suit en cela l’incitation, exprimée dans le célèbre hadith qûdsi, « d’avoir de Dieu l’idée la plus haute ».

L’ouvrage est structuré en cinq chapitres : un premier chapitre sous la plume d’Abd-al-Haqq Guiderdoni qui introduit à la problématique de la relation entre science et religion. Un second chapitre que nous devons à Mohamed Tahar Bensaada, intitulé « Science et spiritualité dans le monde musulman contemporain », un troisième chapitre rédigé par Inès Safi consacré à « la structure de la matière », un quatrième chapitre de Nabila Aghanim dédié à « L’histoire du cosmos » et enfin un cinquième et dernier chapitre de Rana Dajani portant sur « L’histoire de la vie ».
L’ouvrage est téléchargeable gratuitement sur ce lien, a la fin de cette article.

http://www.isesco.org.ma/fr/wp-content/uploads/sites/2/2015/05/persepctives_islamiques.pdf

Clic pour voir la Source de l’article

####################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information C P I, Centre Palestinien D’Information.

Des blessés lors de la répression d’une manifestation pour la journée de la terre au nord de Naplouse.
.
Hamas:L’Intifada de Jérusalem est une extension de la révolution de la Journée de la Terre.
.
Les forces d’occupation israelienne envahissent la colonie évacuée de Houmesh.
.
Arrestations dans des raids nocturnes en Cisjordanie .
.
Centre juridique: 6 prisonniers souffrent en grève de la faim dans les prisons israéliennes.
.
Hébron: le militant Abou Shamsia menacé de mort par les colons.
.
Yahya Moussa: La résistance est le seul moyen de libération et rétablissement des droits.
.
Les Palestiniens célèbrent la Journée de la terre.
.
Renouvèlement des affrontements entre la sécurité israelienne et des hommes armés à Naplouse.
.
Les forces sionistes arrêtent cinq jeunes dans la prise d’assaut du village Hawara.
.
L’occupation israelienne interdit l’import et l’export de l’or vers et depuis Gaza.
.
Ahmed Yassine, le cheikh père spirituel de la résistance.
.
Les forces d’occupant israelienne arrêtent trois palestiniens lors de prises d’assaut à al-Quds .
.
Incursion limitée de l’occupation israelienne au centre de Gaza à la recherche des tunnels.
.
Jérusalem: Important dispositif policier pour une campagne d’arrestations .
.
Salfit : la colonisation intensive détruit un site archéologique .
.
L’occupation israelienne détruit quatre maisons et des installations agricoles à l’est de Ramallah.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire