MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 29 Joumada Al Awwal 1437.

Flash info du 29 Joumada Al Awwal 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.MuslimRadio.info

******************************************************************


Qatar: Un tigre en liberté !

Les réseaux sociaux se sont affolés ce matin après le partage de photos et vidéos montrant un tigre en liberté sur une autoroute de Doha au Qatar.

Non, vous ne rêvez pas!

Les automobilistes ont eu une drôle de surprise en voyant ce félin se promener entre les voitures. Une vidéo de 20 secondes et quelques photos montrent la confusion et les embouteillages sur le Doha Expressway en pleine heure de pointe.

Le tigre se baladait avec une chaîne brisée attachée à son collier en essayant de se frayer un chemin entre les véhicules.

De multiples réactions sur les réseaux sociaux:

Sur Twitter, Le ministère de l’intérieur a rapidement diffusé un message d’alerte:

Nous vous informons que les autorités tentent d’éclaircir le point à propos d’une information circulant sur les réseaux sociaux au sujet d’un tigre ayant été aperçu dans certaines zones du pays.

Plusieurs photos et vidéos ont été diffusées sur Twitter, Facebook, Instagram…

Une mode répandue dans le Golfe.

Bien qu’illégal, il n’est pas rare de trouver des résidents détenant des bêtes sauvages tel des tigres, lions, hyènes, panthères ou serpents comme animaux de compagnie.

Comme le rapporte « Doha News », en Mars 2015, le gouvernement avait condamné le propriétaire d’une panthère qui s’était échappée et avait été retrouvée au nord de Doha (Al Sakhama area).

Le phénomène est très répandu dans tous les pays du Golfe notamment au Koweit.

Malgré les mises en garde répétées du Ministère de l’Intérieur et autres autorités au sujet de cette pratique, les mesures pénales sont trop rares.

Les récalcitrants encourent une condamnation maximale de 6 mois de prison et une amende de 200€ à 2000€ selon les lois du Qatar.

Qu’en pensez-vous?

Reportage a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

**********

Clic pour voir la Source de l’article » width= »600″>
Dîner du CRIF : Frédéric Haziza violent face à des reporters d’ERTV.

Ce lundi 7 mars a eu lieu le dîner annuel organisé par le CRIF, à Paris, et dont la place s’élève à 900 euros. Il n’était de ce fait pas étonnant de retrouver de nombreuses personnalités, à savoir le Premier ministre Manuel Valls, le député UDI Meyer Habib et Frédéric Haziza, qui a fait une apparition remarquée.
« Tu enlèves cette caméra ».

A la sortie du dîner très controversé, des reporters d’Egalité et Réconciliation sont partis à la rencontre de certains invités qui n’ont visiblement pas apprécié leur approche. Lors d’un échange avec les reporters, le journaliste et animateur français Frédéric Haziza s’est aussitôt agacé lorsqu’ils ont annoncé travailler pour ERTV : « Tu enlèves cette caméra […] j’aime pas vous voir là ».

Les propos incohérents de Valls lors du dîner.

Bien que les coulisses se sont effectués sous haute tension, les propos polémiques de Manuel Valls lors du dîner du CRIF sont tout aussi abjects. Le Premier ministre a en effet osé assimiler l’antisémitisme à l’antisionisme :
« Il y a l’antisémitisme des beaux quartiers, il y a aussi l’antisémitisme dans les quartiers populaires d’une jeunesse radicalisée. Et puis il y a la haine d’Israël, il y a l’antisémitisme, et il y a l’antisionisme, c’est-à-dire tout simplement le synonyme de l’antisémitisme et de la haine d’Israël ».

Il affirme également que les actes suivront ses paroles :

« Dire « nous n’acceptons pas », ce n’est pas suffisant ! Les paroles doivent être suivies par les actes. Des actes forts, soutenus par des politiques publiques volontaristes ».

Rappelons que Manuel Valls a évoqué en décembre dernier son désir de vouloir interdire les campagnes de boycott contre Israël. Une interdiction déjà appliquée en octobre dernier par la condamnation de 14 militants BDS par la Cour de cassation. Si cette comparaison incohérente entre l’antisionisme et l’antisémitisme persiste, on peut d’emblée se faire une idée de la nouvelle cible du Premier ministre, ce passionné d’Israël.

Reportage a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

**********

Clic pour voir la Source de l’article » width= »600″>
Expulsé d’un avion pour avoir utilisé le mot « prière ».

Dénoncé par son voisin, un passager est contraint de quitter un vol Easy Jet. L’homme aurait eu l’audace d’utiliser le mot prière sur l’application « WhatsApp ».

Quelques mots ont fait de lui un terroriste potentiel.

Laolu Opebiyi, 40 ans, était à bord d’un avion sur le point de décoller de l’aéroport de Luton (au nord de Londres) vers Amsterdam. En attendant le décollage de son vol Easy Jet, il s’est connecté sur l’application « What’s App » pour consulter les messages d’un groupe de discussion sur la prière.

Son voisin s’est alors inquiété en voyant le mot « prière » et le nom du groupe « ISI », assez proche de « ISIS » qui est l’acronyme anglais pour l’État islamique. Ce nom correspondait en réalité aux initiales des mots « Iron sharpens iron » qui est une référence Biblique. De confession chrétienne, Laolu Opebiyi a pour habitude d’échanger, et de discuter de sa pratique religieuse. Mais c’est sans compter sur le climat suspicieux ambiant, et ces quelques mots ont suffit pour éveiller la peur. Allant même jusqu’à croire qu’il pouvait s’agir d’un terroriste.

Débarqué de l’avion et interrogé sur sa foi.

Après s’être entretenu avec l’équipage pour dénoncé le potentiel terroriste, son voisin a quitté l’avion prétextant qu’il ne se sentait pas bien. S’en suit l’intervention de deux policiers armés qui ont fait sortir Laolu Opebiyi avec ses bagages. Ils l’ont alors interrogé sur sa foi, sur son église, et lui ont également demandé s’il envisageait de se convertir à l’Islam. Ce a quoi il a répondu « Non ». Rapidement relâché, il a tout de même dû attendre 3 heures avant de prendre le vol suivant. Certains passagers qui avaient débarqué de l’avion avec lui par peur, n’ont pas voulu reprendre l’avion avec le « suspect ». Une femme a même lancé: « S’il prend le prochain vol, je n’embarquerai pas ».

La compagnie Easy Jet embarrassée par la situation a présenté des excuses mettant en avant la sécurité comme principale priorité de la compagnie. Il n’en reste pas moins que la manière dont ce passager a été traité reste inadmissible. Dans une interview accordée au Guardian, le passager exprime son indignation :

« Même si j’avais été musulman, la façon dont j’ai été traité est injuste, et je ne pense pas que quiconque, quelle que soit sa religion, devrait être traité de cette manière. Si nous continuons à alimenter ce genre de fanatisme et de peur irrationnelle, j’ose dire que les terroristes auront atteint leur but ».

Clic pour voir la Source de l’article

**********

Clic pour voir la Source de l’article » width= »600″>
Ne plus manger de porc et manger halal, des signes de radicalisation.

Hier, sur la chaîne Israël24, le journaliste Paul Amar a interrogé Serge Hefez le psychanalyste du Centre de Prévention contre les Dérives Sectaires liées à l’Islam.

Durant cette interview, Serge Hefez était questionné sur ses travaux auprès d’adolescents radicalisés, en milieu d’entretien (3min30) le journaliste se permet alors de lui demander quels étaient les signes qui devaient alerter les parents. Alors qu’on s’attendait à une toute autre réponse, le psychanalyste lui rétorque sérieusement « ne plus manger de porc ou de vouloir manger halal ». Pire encore, quelques secondes avant, le « spécialiste » pointait du doigt le fait que l’enfant veuille se laisser pousser la barbe ou que la fille décide de porter le foulard. Rappelons tout de même que le CPDSI, l’organisme pour lequel travail Serge Hefez et Dounia Bouzar, est subventionné par le gouvernement français, et ce n’est donc pas en visant toutes les personnes ne mangeant pas de porc qu’on détectera les nouveaux combattants, ou alors peut-être qu’il y en a déjà presque 6 millions en France…

Reportage a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Quels sont les signes de radicalisation des… par i24news-fr

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Edito du 08 mars : Journée internationale des droits des femmes … Quelle hypocrisie !

Alors que la majorité des femmes dans le monde entier est ravie de célébrer la journée de la femme, celle- ci n’a pas encore saisi que le bal des hypocrites est ouvert.

En effet, beaucoup d’entre nous (femmes) pensons que l’idée d’une journée dédiée à la femme serait à l’origine d’une idée émanant de la gente féminine. Ce n’est pas faux mais ce n’est pas totalement vrai. En effet, même si cette idée est lancée par une femme en 1910, elle ne sera agrée et acceptée que parce que l’ONU composée uniquement d’hommes en 1977 décidera d’ institutionnaliser cette date.

Mais en France, ce n’est qu’ en 1982 que le gouvernement décide de mettre en place un ministère des Droits des femmes.

Alors que la majorité des femmes pense que cette journée vise à mettre à l’honneur les femmes, il s’agit en fait d’une journée internationale visant à sensibiliser à la question des inégalités hommes-femmes. Nuance.

Alors parlons en du but réel de cette journée : Depuis que cette journée a été instaurée le statut de la femme a t-il réellement évolué dans notre société ?

Beaucoup dont une majorité de femmes vous répondront oui. Et pourtant, les statistiques prouvent le contraire. En effet, l’INSEE vient de publier une série de données qui doivent nous faire réfléchir sur le sens réel de cette journée. C’est ainsi qu’apparait un paradoxe flagrant sur le territoire. Il est indéniable, selon cette étude, que les femmes réussissent mieux leurs études mais paradoxalement elles rencontrent plus de problèmes à être acceptées sur le marché du travail. On souligne même une surreprésentation des femmes chez les diplômés d’études supérieures. Les femmes subissent en effet le chômage de plein fouet et ne parlons même pas des salaires. Leur salaire est largement inférieur que celui des hommes à équivalence de niveau. Par exemple dans les grandes entreprises des grandes tours de La Défense, le nombre de femmes s’amenuisent au fur et à mesure de la montée des étages et du niveau des postes occupés … Cette étude revient également sur le fait que les femmes occupent beaucoup plus des postes précaires. Ne parlons même pas du fait qu’il faut toujours cacher une grossesse ou un éventuel désir d’avoir des enfants si l’on souhaite finir l’entretien d’embauche …

Mais ce n’est pas tout.

Cette journée de la femme dédiée selon certains à la liberté de la femme prend elle compte des libertés individuelles de chacune ? Qu’en est-il outre le fait d’être acceptée comme les hommes sur le marché du travail des droits de la femme musulmane dans notre société ? En effet, une loi promulguée en 2004 interdit à la femme musulmane de se vêtir à l’école avec un foulard. De plus, elle trouve « porte close » lorsqu’elle souhaite trouver un emploi … La femme musulmane voilée intégralement n’a plus le droit de fouler l’espace public depuis 2011. La liberté de la femme en France passe donc par le reniement de la liberté individuelle et celle de culte … Il faudrait donc ajouter à cette étude de l’INSEE, le critère religieux pour avoir des statistiques encore plus alarmantes. Le profil de femme et musulmane demeure une situation terrible à vivre en France.

Il faut souligner également que cette journée de la femme a petit à petit été récupérée par les tenants de la théorie du choc des civilisations pour justifier leurs guerres aux minorités et pays musulmans. La notion de supériorité civilisationnelle quasi-raciale reste omniprésente dans cette représentation des différences.

Le droit de la femme reste en effet lui-même une notion abstraite qui jusqu’à présent est restée victime d’un ethnocentrisme laissant percevoir ce concept selon une vision strictement occidentale et moderne du monde. Pour exemple, au nom de quels principes tangibles peut-on encore affirmer qu’une femme occidentale caissière en travail partiel précaire et en horaires décalés dans une grande surface française est plus libre qu’une femme d’un sultan milliardaire à laquelle on ne peut rien refuser au vu de son statut dans un pays d’Asie ? C’est donc la notion philosophique même de « liberté » qu’il faut reposer selon une vision multiculturelle du monde en prenant en compte des données objectives probantes pour évaluer la qualité réelle de vie de chacune et non les promesses de textes votés.

De même, il y a plus de 1400 ans des femmes se regroupaient en assemblée afin de réclamer plusieurs fois de suite une amélioration de leur condition réelle d’existence auprès d’un certain Prophète et obtenaient raison. Quel groupe féministe occidental peut-il se targuer aujourd’hui d’être en avance par rapport à ces femmes qui vivent de l’autre côté de la méditerranée ? Obtenir les mêmes droits que l’homme n’est-ce pas souvent renoncer à ses privilèges et ses protections sociales ? Le droit de la femme de se faire tuer sur les champs de bataille ou de travailler de nuit sans limitation de temps sont-ils des libertés ou des régressions sociales ? Des questions qui viennent relativisées bien des certitudes.

Force est donc de constater que la célébration de cette journée crée par des hommes pour les hommes afin de faire oublier les vraies revendications des femmes demeure bel et bien une journée d’hypocrisie.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


EDF : Une femme maghrébine porte plainte pour discrimination.

Une femme qui avait postulé le 14 mars 2015 à un poste d’ingénieur-chercheur en mécanique des fluides au sein du service de recherche et développement d’EDF a vu sa candidature refusée.

C’est ainsi qu’elle a décidé de déposer plainte pour refus d’embauche afin d’être intégrée dans l’entreprise.

En effet, la plaignante est certaine d’avoir été discriminée en raison de son origine et de sa religion.

Selon son avocat, ce poste correspondait avec exactitude aux compétences de sa cliente.

Les prud’hommes de Paris se prononceront prochainement sur ce dossier.

Cependant, la requête de cette femme a peu de chances d’aboutir.

En effet, il est difficile d’un point de vue juridique de contraindre un employeur à embaucher un salariée sur un soupçon de discrimination sans preuve. La jurisprudence établissant qu’un licenciement peut être annulé, mais jamais un refus d’embauche.

Pourtant, au vu du contexte islamophobe et raciste actuel, cette jeune femme a hélas sans doute raison de croire à un refus d’embauche pour discrimination.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Polémique autour de la légion d’honneur accordée à un prince saoudien.

La polémique enfle autour de la remise de la légion d’honneur à un prince héritier d’Arabie Saoudite.

En effet, celle-ci lui a été décernée par François Hollande en catimini vendredi 4 mars à l’Elysée. Une information révélée par une agence de presse saoudienne qui a crée un mini scandale.

C’est ainsi que plusieurs personnalités politiques se sont élevées contre cette décoration remise au prince héritier d’Arabie Saoudite, Mohammed ben Nayef ben Abdelaziz Al Saoud.

Celles-ci estimant le moment mal choisi puisque le chef d’Etat avait déclaré dans un magazine quelques heures plus tôt « être féministe ».

« L’Arabie saoudite n’est pas une démocratie, il y a des exécutions capitales (…). La France devrait être plus ferme, comme les autres grandes démocraties occidentales, à exiger un comportement différent », dit le député LR Thierry Solère.

Au FN et à gauche aussi, les voix se sont élevées.

C’est donc à Jean Jean-Marc Ayrault, nouveau chef de la diplomatie française de s’expliquer.

« Cette légion d’honneur est une tradition diplomatique et il y a parfois des traditions diplomatiques qui peuvent étonner, il faut le prendre comme tel ».

Pauvre France qui est en perpétuelle contradiction avec elle même …

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Le prédicateur Mohammad Al-Arifi dément avoir été interdit d’entrer en Algérie.

Dans une vidéo publiée sur Youtube, Cheikh Mohamed El Arifi dément avoir déposé un visa pour l’Algérie et contredit les déclarations du ministre des affaires religieuses, Mohamed Aissa.

Mohammed Al-Arifi, prédicateur saoudien, est empêché d’entrer sur le territoire algérien car il est perçu comme le père spirituel de l’organisation Front Al-Nosra. C’est par la voix même du ministre des Affaires religieuses, Mohamed Aissa, que l’information a été rendue publique et rapportée par Algérie-focus.com.

Lors d’un forum mis en place par le groupe de presse « Ouest Tribune », le ministre des Affaires Religieuses a fait savoir que l’Algérie refuse d’octroyer un visa au prédicateur saoudien Mohammed Al-Arifi alors que ce dernier souhaitait s’y rendre pour un colloque.

L’Algérie se positionne frontalement opposée à ce prédicateur désigné par le ministre comme un « promoteur de propagande » et dénonce les relations entre celui-ci et le Front Al-Nosra en Syrie.

Mohammed Al-Arifi est imam de la Mosquée de l’académie « Roi Fahd » de la Marine saoudienne.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Allemagne : un prêtre congolais solidaire des migrants poussé à la démission .

Olivier Ndjimbi-Tshiende, un prêtre congolais naturalisé allemand depuis 2011, a présenté sa démission dimanche 6 mars. Il officiait dans la paroisse de Zornedig, en Bavière, région qui est la principale porte d’entrée des réfugiés en Allemagne.

Lorsque Sylvia Boer et Johann Haindl, deux élus locaux du parti conservateur CSU, ont émis des prises de position anti-migrants, le prêtre les a condamné. Olivier Ndjimbi-Tshiende avait appelé les fidèles et la CSU à ne pas oublier les valeurs chrétiennes fondamentales. Johann Haindl a menacé le prêtre en le traitant de « nègre ». De nombreuses menaces de mort anonymes et insultes racistes ont été lancées à l’égard du germano-congolais.

Olivier Ndjimbi-Tshiende a donc annoncé à sa décision devant ses fidèles lors de la messe dominicale. « Il se sent à présent soulagé, la situation a été pour lui très difficile à supporter », exprime l’Evêché de Munich qui dit « regretter beaucoup » ce choix et précisant qu’il « occupera de nouvelles fonctions ».

Les deux députés ont été depuis exclus de leur mouvement. La CSU est un parti politique d’inspiration chrétienne allié à la CDU d’Angela Merkel mais très opposée à la politique d’ouverture envers les réfugiés pratiquée par la chancelière.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Mantes-la-Ville : les musulmans prêts à reverser l’amende du maire pour un projet d’intérêt général.

L’Association des musulmans de Mantes Sud (AMMS) a bénéficié d’une indemnité de 6 000€ suite à la condamnation de Cyril Nauth, maire de Mantes-la-Ville lorsque l’élu issu du Front National avait tenté de préempter un immeuble racheté par l’AMMS.

Plutôt que de garder cet argent pour elle seule, et alors qu’elle en a tout à fait le droit, l’association a adressé un courrier au maire, mardi 1er mars, afin de lui proposer de réinvestir le montant de l’amende dans un projet d’utilité publique.

« Vous avez lancé dernièrement le projet d’un bus pour le transport scolaire et des personnes âgées. Ce projet a attiré notre attention car il est utile et répond à un vrai besoin. Nous vous proposons, Monsieur le Maire, de participer par cette somme au financement de ce projet d’utilité publique dans les mêmes conditions que vous avez proposées aux entreprises sollicitées pour le financement du projet », détaille la lettre parvenue à la rédaction.

Joint par téléphone, Abdelaziz El Jaouhari, le président de l’AMMS, rappelle sa volonté que le financement de la mosquée soit « exclusivement supporté par les fidèles », précisant avoir pris « toutes les précautions afin qu’aucun denier public ne soit investi dans le projet (de mosquée) de manière directe ou indirecte. » Une semaine après la formulation de sa proposition, Abdelaziz El Jaouhari affirme n’avoir toujours pas obtenu de réponse à son courrier.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Une caméra cachée en Tunisie provoque un débat de société : un café habituellement fréquenté par des hommes rempli de femmes..

« Et si les femmes allaient dans ‘des cafés pour hommes ? », et par extension la femme tunisienne a-t-elle sa place dans un café, ce lieu habituellement réservé aux hommes dans la plupart des pays du monde arabe, et en l’occurrence un véritable QG de la gent masculine situé à la périphérie de Tunisie ? Quelles seront les réactions des fidèles clients de l’établissement en le découvrant bondé de monde, et surtout rempli de femmes ?

Telle était l’idée de départ d’une caméra cachée conçue, orchestrée et diffusée par la chaîne Attesia TV, dans le cadre de l’émission #RDV9. Une vidéo-test bien moins anodine, saugrenue ou encore gagesque qu’il n’y paraît, si l’on en juge par le débat de société très agité qu’elle a suscité sur les réseaux sociaux (plus de 25 000 vues sur Youtube), dépassant très largement la seule thématique du café pour aborder de façon plus générale, la place de la femme dans l’espace public en Tunisie, et au-delà dans le monde arabe.

« Théoriquement, rien n’empêche les femmes d’aller dans les cafés pour ‘hommes' », a insisté la chroniqueuse de l’émission Mona Dachri.

Quant aux habitués de ce café qui ignoraient que leur stupéfaction était filmée sur le seuil d’entrée, certains d’entre eux, trop troublés pour poser des questions, ont immédiatement tourné les talons, tandis que d’autres, en s’exclamant « C’est quoi cette histoire ? », ont pris leur consommation et se sont installés à l’extérieur. Quelques-uns ont été à ce point surpris par cette étrange métamorphose des lieux qu’ils ont demandé la permission de rester, enfin les plus intrigués sont allés interroger le serveur pour connaître le fin mot de l’histoire…

Reportage a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Une caméra cachée en Tunisie provoque un débat de société : un café habituellement fréquenté par des hommes rempli de femmes.. »Et si les femmes allaient dans ‘des cafés pour hommes ? », et par extension la femme tunisienne a-t-elle sa place dans un café, ce lieu habituellement réservé aux hommes dans la plupart des pays du monde arabe, et en l’occurrence un véritable QG de la gent masculine situé à la périphérie de Tunisie ? Quelles seront les réactions des fidèles clients de l’établissement en le découvrant bondé de monde, et surtout rempli de femmes ? Telle était l’idée de départ d’une caméra cachée conçue, orchestrée et diffusée par la chaîne Attesia TV, dans le cadre de l’émission #RDV9. Une vidéo-test bien moins anodine, saugrenue ou encore gagesque qu’il n’y paraît, si l’on en juge par le débat de société très agité qu’elle a suscité sur les réseaux sociaux (plus de 25 000 vues sur Youtube), dépassant très largement la seule thématique du café pour aborder de façon plus générale, la place de la femme dans l’espace public en Tunisie, et au-delà dans le monde arabe. »Théoriquement, rien n’empêche les femmes d’aller dans les cafés pour ‘hommes' », a insisté la chroniqueuse de l’émission Mona Dachri.Quant aux habitués de ce café qui ignoraient que leur stupéfaction était filmée sur le seuil d’entrée, certains d’entre eux, trop troublés pour poser des questions, ont immédiatement tourné les talons, tandis que d’autres, en s’exclamant « C’est quoi cette histoire ? », ont pris leur consommation et se sont installés à l’extérieur. Quelques-uns ont été à ce point surpris par cette étrange métamorphose des lieux qu’ils ont demandé la permission de rester, enfin les plus intrigués sont allés interroger le serveur pour connaître le fin mot de l’histoire…

Posté par Daoud Ibada sur mardi 8 mars 2016

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Le président d’Indonésie exhorte les musulmans à s’unir pour agir en faveur de la Palestine.

Lors de son allocution inaugurale ouvrant le 5e Sommet extraordinaire de l’Organisation de Coopération Islamique (OCI) consacré à la Palestine, le président d’Indonésie, Joko Widodo, 55 ans, a appelé de ses vœux la tenue d’une Conférence Internationale de la Paix, conformément au souhait émis par Mahmoud Abbas, président de l’Autorité palestinienne, afin que les nations musulmanes fassent instamment « partie de la solution au conflit israélo-palestinien » plutôt que d’être une source de problèmes préjudiciables.

Surnommé « Jokowi », l’homme fort de Jakarta, connu pour sa trajectoire unique et atypique qui l’a fait passer, en 2014, des bidonvilles au palais présidentiel, n’a pas caché son inquiétude devant la détérioration constante de la situation en Palestine, ne mâchant pas ses mot au sujet de la tyrannie israélienne et sa prime à l’impunité.

Devant un parterre de délégations officielles représentant les 57 Etats membres, celui qui préside aux destinées du géant économique d’Asie et plus grand pays musulman au monde, sans être issu de l’élite politico-militaire, a fustigé la politique « unilatérale et illégale » d’Israël, alertant avec insistance sur le fait que « si l’OCI ne parvient pas à faire partie de la solution en Palestine, elle deviendra dès lors inutile ».

A travers ces mots forts, le président Joko Widodo a exhorté les musulmans à faire cause commune en faveur de la Palestine assiégée et martyrisée depuis près de 70 ans (soit la plus longue occupation illégale d’un territoire de l’histoire contemporaine), tout en rappelant la vocation première de l’OCI depuis sa création le 25 septembre 1969 : outre la promotion de la coopération dans les domaines économiques, sociaux, culturels et scientifiques (grâce notamment à la Banque islamique de développement), et la sauvegarde des lieux saints de l’islam, l’organisation, basée à Djeddah, en Arabie saoudite, et représentée aux Nations Unies grâce à une délégation permanente qui y siège, s’est aussi fixée pour mission essentielle le soutien indéfectible au peuple palestinien.

« La complexité des problèmes continue d’émerger au Moyen-Orient, mais la condition des Palestiniens a toujours été et demeure une préoccupation primordiale pour tous les musulmans dans le monde. La résolution du problème Al Qods peut créer la paix dans la région », a-t-il martelé, en espérant provoquer un impérieux sursaut diplomatique et de conscience.

Parmi ses conclusions, le Sommet de l’OCI a notamment insisté pour que toutes les mesures soient prises afin d’assurer la protection des Palestiniens et de veiller à la préservation de la Mosquée Al-Aqsa, en lançant un sérieux avertissement contre toute violation de la sacralité des lieux. Les Etats membres de l’OCI ont été également vivement encouragés à boycotter les produits israéliens commercialisés dans leurs pays respectifs, et à s’acquitter au mieux de leur mission d’accompagnement des efforts palestiniens pour rejoindre les institutions et les conventions internationales, y compris l’ensemble des membres de la Palestine aux Nations Unies.

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Un homme se jette sur la voiture du roi Mohammed VI.

Lundi à Rabat, un individu a mis sa vie en danger en stoppant la voiture dans laquelle se trouvait le roi Mohammed VI. Cet homme, qui s’est approché du roi, a jeté sa carte d »identité avant de prendre la fuite, selon le site H24.

Reportage a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

**********


Philippe Pascot »: « Plus les élus montent en haut de la pyramide, plus ils s’en mettent plein les poches ».

Philippe Pascot, auteur de « Pilleurs d’Etat », était l’invité de Jean-Jacques Bourdin, ce lundi. Cet ancien adjoint à la mairie d’Evry recense, dans son ouvrage, tous les abus légaux dont bénéficient les élus. »Je défends les élus. Mais je ne défends pas ceux qui profitent du système. Ce sont des gens qui devraient être exemplaires », explique-t-il.

Reportage a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .
http://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/video/philippe-pascot-plus-les-elus-montent-en-haut-de-la-pyramide-plus-ils-s-en-mettent-plein-les-poches-770419.html

Clic pour voir la Source de l’article

####################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information C P I , Centre Palestinien D’Information.

Des témoins au CPI: L’occupation israelienne a tué Abu Teir de sang-froid.
.
Les factions palestiniennes dénoncent les accusations égyptiennes contre le Hamas .
.
Des dizaines de maisons fouillées et arrestation de 18 Palestiniens en Cisjordanie et à Jérusalem.
.
Asma Abou al-Hija: les femmes palestiniennes ont une responsabilité bien spécifique .
.
Une femme jérusalémite abattue pour avoir tenté une attaque au couteau.
.
L’occupation israelienne cherche à légaliser la colonisation sur des terres privées palestiniennes.
.
Des maisons menacées de démolition à Bethléem.
.
L’occupation israelienne arrête une citoyenne de Jénine pendant sa présence à Jérusalem.
.
Les renseignements de l’Autorité Palestinienne libèrent une étudiante .
.
L’occupation israelienne renouvelle la détention administrative du captif Awawda.
.
L’occupation israelienne arrête une jeune fille en possession d’un couteau.
.
L’occupation israelienne attaque des dizaines de maisons et arrête un jeune au sud de Naplouse.
.
Le membre du bureau politique de Hamas a dénié toute ingérence de son mouvement dans les affaires internes de l’Egypte.
.
Démolition d’une maison de la famille d’un martyr à Hébron.
.
Awqaf : l’occupation israelienne n’a pas de souveraineté sur al-Aqsa.
.
Salfit: des colons sionistes profanent les sanctuaires de Kifl Haris.
.
Le FPLP dénonce l’intimidation pratiquée à l’encontre des enseignants.
.
18 Captifs continuent leur grève de la faim dans la prison de »Etzion » .
.
Naplouse: L’occupation israelienne attaque Beit Fourik.
.
L’occupation israelienne rase des terres agricoles des bédouins du Néguev.
.
La sécurité de l’Autorité Palestinienne rend trois soldats sionistes entrés à Anata par erreur.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire