MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 8 Joumada Al Awwal 1437.

Flash info du 8 Joumada Al Awwal 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.MuslimRadio.info

******************************************************************


Association Baytouna : un toit pour les soeurs isolées, sans domicile fixe.

En France, la communauté musulmane doit affronter de nombreuses épreuves au quotidien. Parmi les maux qui la touchent, l’un est particulièrement alarmant : la situation précaire de nombreuses sœurs. Ce phénomène ne doit pas vous laisser indifférent, et n’est sans doute pas inconnu. En effet, combien de fois avons-nous pu croiser des collectes sur les réseaux sociaux pour des sœurs en situation de grande précarité ? C’est un fait, et les raisons de cette précarité sont diverses.
Le divorce, phénomène fréquent de nos jours, a connu un accroissement considérable ces dernières années. Ce fléau touche toutes les communautés, y compris la nôtre.

Des jeunes femme se retrouvent au lendemain d’un divorce, confrontées à des problèmes quotidiens : factures à payer, recherche de travail ou d’aide financière, éducation des enfants et tout ce que cela sous entend.
Une autre raison de cette précarité est l’isolement de certaines sœurs, suite à une rupture familiale, notamment lorsque celle-ci a choisi d’embrasser l’islam. Certaines sont mises à la porte par leur propre famille, d’autres vivent un cauchemar et préfèrent quitter le cocon familial, espérant une qualité de vie meilleure, une liberté de pratiquer leur foi, accomplir leurs prières.

Enfin, la situation professionnelle de certaines sœurs conduit à des situations de grandes difficultés. Il est connu que les femmes sont plus touchées par le chômage et la discrimination à l’embauche. Et une femme qui choisit de porter le hijab est encore plus confrontée aux discriminations que les autres. Sur le marché du travail français, le hijab est mal vu, mal perçu, pas accepté. Bien qu’elles soient souvent diplômées et compétentes, des sœurs sont victimes de discrimination à l’embauche. Dans de nombreux cas, elles doivent accepter de sous évaluer leur CV et donc accepter un travail où le hijab est toléré (agent d’entretien, ménage, téléphonie).

La communauté doit venir en aide à ses femmes, ses sœurs. Il est inacceptable que des sœurs puissent se retrouver dans de telles situations précaires.

Le projet Baytouna est l’initiative d’un groupement d’associations caritatives musulmanes d’Ile-de-France qui a pour objectif de créer une maison d’accueil pour les femmes musulmanes en difficultés. Cette très belle initiative est une première en France. En effet, il n’existe pas encore ce type de structures et pourtant, la demande est bien présente.

L’une des particularités, et sans doute, la force de ce projet sont la mutualisation des moyens et des efforts pour parvenir à l’objectif final. Autrement dit, ce n’est pas une association qui œuvre seule, mais un petit conglomérat d’associations. Parce que l’union fait la force, elles ont décidé de coopérer ensemble pour parvenir à aider ces femmes en difficultés.

L’équipe Ajib, a eu l’opportunité de s’entretenir avec l’une des responsables du Projet Baytouna :

Tout d’abord, pouvez-vous présenter les associations à l’origine du projet ?

A l’origine de ce projet il y a les associations suivantes :
L’Association Bienfaisance qui vient en aide aux personnes et aux familles en difficultés, soutient des veuves et orphelins, soutien par des programmes éducatifs et pédagogiques.

L’association Au-delà des maux qui distribue des colis alimentaires.

L’association Muslimhelp accompagne et suit quant à elle des personnes en difficultés sociales à travers l’apport d’aides morales, administratives, matérielles, alimentaires ou financières.

Qibla apporte un soutien matériel, financier ou moral à des personnes en difficultés. Réveil des cœurs propose un hébergement de femmes et enfin l’Association Sanabil vient en aide aux détenus et à leur famille.

Quand, et comment est née cette idée d’une structure d’accueil pour les sœurs en difficultés ?

Lors de réunions inter associatives le sujet des femmes dans des situations précaires revenait souvent. Ces associations ont donc décidé de leur venir en aide en créant une structure d’accueil et d’hébergement qui permettrait aussi la réinsertion socioprofessionnelle de ces femmes. Baytouna a ainsi vu le jour en juin 2014.

Qu’est-ce-que cette structure propose aux sœurs en précarité ?

Nous leur proposons un hébergement, nous les domicilions à la « maison », nous les guidons et les aidons dans les démarches administratives, des activités diverses leurs sont proposées pour les changer de leur quotidien…

Quels profils de femmes sont concernés par la structure d’accueil?

Nous accueillons des femmes seules, sans enfant, en situation régulière et sans problème grave de santé.

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur l’organisation et les moyens mis en œuvre pour parvenir à votre objectif ?

Lorsque nous recevons une demande d’aide, au secrétariat, nous posons quelques questions pour connaître la situation et voir si le profil correspond à nos critères d’hébergement.
Si nous pensons être en mesure d’héberger cette femme, nous lui proposons un entretien téléphonique dans lequel on lui posera des questions plus poussées et par la suite, un entretien physique.
Si son accueil est validé, nous lui attribuons deux référentes personnes responsables de son suivi.
Chaque femme hébergée aura des objectifs à atteindre en fonction de sa situation (démarches administratives comme l’inscription à la caf, pôle emploi, faire une demande de logement, la recherche d’emploi, etc).

Quelles sont les difficultés que vous rencontrez au quotidien?

La principale difficulté est d’ordre financier, car tous les mois nous devons récolter près de 2000 euros pour payer le loyer et les charges.

Nous manquons aussi de bénévoles qualifiées (travailleuses sociales, éducatrices, psychologues…).
Une des grandes difficultés est d’ouvrir les yeux des gens afin qu’ils se rendent compte de la grande précarité dans laquelle des femmes vivent, voire survivent. Cette prise de conscience est d’autant plus lente que dans notre communauté, ce sujet est tabou. En effet, on n’arrive pas à imaginer que des musulmans puissent mettre leur fille, leur femme ou leur mère dehors et pourtant cela arrive !

Avez-vous un message à faire passer à nos lecteurs ?
Il y a de plus en plus de femmes qui vivent dans des situations de grande précarité. Mais par honte et par pudeur, elles n’osent demander de l’aide, on ne les voit ni ne les entend se plaindre. Donc je vous demande d’ouvrir vos yeux, faisons attention à notre prochain.

Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de photos ou des vidéos de ces femmes sur les réseaux sociaux que celles-ci n’existent pas ! Ouvrez les yeux, tendez leur la main. En nous soutenant, ce sont ces femmes anonymes que vous aidez.

Site internet : http://www.baytouna.fr
.

href= »http://www.ajib.fr/2016/02/association-baytouna-toit-soeurs-isolees-domicile-fixe/ » target= »_blank »>Clic pour voir la Source de l’article

********************


Daech aussi islamique que le Ku-Klux-Klan est chrétien !

Adal Al-Jabeer, le ministre saoudien des affaires étrangères, a illustré avec éloquence ce samedi 13 février 2016, l’impact de la tolérance de l’islam dans l’histoire du monde devant la conférence de Munich sur la sécurité.

Pour répondre à l’affirmation d’un intervenant que «Daech est islamique, très islamique», le ministre saoudien commence par soulever la réflexion en interrogeant sur le lien entre le Ku-Klux-Klan et le christianisme. « Daech est aussi islamique que le Ku-Klux-Klan est chrétien ! Les membres du Ku-Klux-Klan n’ont-ils pas de croix ? Ne disent-ils pas tuer, lyncher et massacrer des africains par amour pour le Christ ? » Il rappelle ainsi que toutes les religions ont toujours eu des fanatiques avant de faire un petit résumé d’histoire plus que nécessaire sur la tolérance en islam et l’impact qu’elle a eu sur l’évolution du monde.

En effet, il a rappelé le rôle de passerelle qu’ont joué les civilisations arabo-musulmanes et leur tolérance entre la Chine et l’Europe. Les principes de liberté des pratiques religieuses selon lesquelles tout un chacun, en islam, est libre de croire et pratiquer sa foi ont permis à l’histoire des grecques et romains de passer d’Est en Ouest.

Il interroge l’assemblée si l’islam était intolérant, et que ce que prône Daech était dans les écrits du Coran, les travaux d’Aristote et Socrate seraient-ils passé en Occident ? Sa conclusion brille de clarté : «La civilisation occidentale n’existerait pas sans la civilisation islamique».

Le ministre saoudien des affaires étrangères de terminer en appelant à ne pas faire de généralités sans fondements, ni d’écouter ceux qui en font.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


USA : quand une église abandonnée devient mosquée.

En été dernier, nous vous parlions d’un pub en Grande-Bretagne transformé en centre islamique, comme cela avait été le cas quelques années auparavant à Londres. Aujourd’hui, aux Etats-Unis, c’est une ancienne église abandonnée qui va devenir mosquée.

L’ancienne église est située dans la banlieue de Chicago. Les musulmans de la ville se sont réjouis d’une telle nouvelle. L’initiative a été menée par les membres de la « Muslim American Society » (MAS) qui ont acheté les lieux. Ils ont expliqué que la communauté musulmane dans la banlieue avait augmenté et que de ce fait, la nécessité d’une nouvelle mosquée s’est faite ressentir.

Au delà du projet de transformer cette église abandonnée en mosquée, les musulmans des alentours ainsi que les membres de la MAS souhaitent en faire un véritable centre islamique. Le porte-parole de la MAS explique toute l’importance du dialogue inter-religieux notamment dans un tel contexte. Il a ainsi confié : « Nous voulons rencontrer nos voisins et leur expliquer qui nous sommes et ce que nous voulons faire ». En effet, transformer une église, quand bien même abandonnée, en mosquée peut susciter des questionnements au sein du voisinage, d’où l’intérêt de poser des mots sur ce projet, de le présenter et de se présenter soi-même.

Le choix de ce lieu a été réfléchi : étant abandonnée et mise en vente, l’église possédait l’approbation du gouvernement en tant que lieu de culte. Cet accord des autorités ne peut donc être retiré puisqu’il s’agira d’une mosquée et donc d’un lieu de culte comme l’était l’église. En espérant que ce projet puisse être mené à bien inchaAllah, pour la communauté musulmane de Chicago.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Adultes malgré eux, ces enfants qu’on oublie…

Pour le commun des mortels, l’enfance est la période la plus innocente d’une vie. Durant ces premières et tendres années, on s’invente un monde à soi, on joue et profite de chaque instant, la tête pleine de rêves on s’invente des héros. On devient l’héros d’une vie sans soucis apparents et fort heureusement, me direz-vous ! Mais tout le monde n’est pas logé à la même enseigne, et tous les héros n’ont pas des capes…

Le Secours Islamique France met ces petits héros sous les projecteurs.

Certainement l’une des campagnes les plus touchantes du SIF, ce volet reflète une réalité bien amère. Des enfants soumis à des charges de travail conséquentes, à une déscolarisation forcée, à des conditions de vie apocalyptiques mais toujours dignes. Alors, avec pas grand chose, vous pouvez donner à tous ces enfants le droit d’apprendre, le droit d’être protégé… le droit de rêver.

Reportage a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

********************


France : 3500 personnes formées à repérer les musulmans radicalisés.

Ce matin, le « Parisien » département Essonne, a annoncé que le gouvernement avait formés 3500 personnes à détecter les individus radicalisés depuis plusieurs mois. Cette décision aurait été prise bien avant les attentats perpétrés à Paris en 2015.

3500 personnes sensibilisées aux signes de la radicalisation.

Un dispositif de suivi pour relever les signes de radicalisation a donc été imposé à des milliers de cadres de la santé, de l’Education Nationale, d’élus, de fonctionnaires de la préfecture, d’assistantes sociales ou à des membres d’associations familiales, à travers une formation de plusieurs mois. Le ciblage de ces professions n’est pas anodin, ces personnes sont en constante relation avec des citoyens de tout âges et de différents sexes, un de ces agents auraient plus de chance d’être confronté à un présumé jihadiste ou à un terroriste. Or, c’est un sujet sur lequel « la préfecture doit rester discrète, comme l’a indiqué Bernard Schmeltz, préfet du département de l’Essonne en banlieue parisienne, selon lui « la discrétion est plus efficace ». Cette formation est dirigée depuis plusieurs mois par un ancien commissaire spécialiste des renseignements généraux, il doit enseigner sur les signes de la radicalisation: rupture avec la famille et les amis, bouleversement des habitudes vestimentaires et alimentaires, refus de recevoir des cours de science de la vie, ou encore flux de sms trop importants… En bref, une panoplie d’avertissements qui sont censés mettre la puce à l’oreille. De plus, des cours de géopolitique ont aussi été imposé (conflits au Proche et Moyen-Orient, différence entre sunnisme et chiisme, forces influentes dans la région etc.) afin que le contexte soit mieux assimilé.
Différents profils élaborés.

Durant la réunion d’information, plusieurs profils ont été dressé par le formateur, 4 précisément. Il y a d’abord le « Call of Duty », comme le célébre jeu video, c’est un garçon qui souhaite s’engager pour une cause quelconque à condition, avant toutes choses, de manier des armes. « Zeus », il correspond plutôt à un ancien délinquant, au lourd passé, qui sait facilement où trouver des armes. La « Mère Teresa », elle représente cette fille qui part en Syrie pour des raisons humanitaires. Et enfin, il y a le « Lancelot », « cet adolescent boutonneux au romantisme mal placé prêt à tout pour se faire accepter, quel que soit le groupe ». Le spécialiste du renseignement a toutefois précisé qu’il ne fallait pas focaliser sa vigilance sur les habitants de banlieue, de nombreux fugueurs provenaient aussi de zones rurales et venaient fraîchement de se convertir.
Le département de l’Essonne concerné par le jihadisme.

De récentes affaires ont fais de ce département LA plate-forme de lancement de ce projet du gouvernement, Amedy Coulibaly le tireur de l’Hypercacher, avait grandi dans une cité à cheval entre Grigny et Viry-Chatillon, un autre homme recalé de la Légion étrangère s’est quant à lui rendu en Syrie, il était lui-aussi originaire de ce département, tout comme un couple de convertis qui vivait dans une zone rural de l’Essonne.

Clic pour voir la Source de l’article

*********************


Islamophobie : agression au couteau à la sortie d’école, la victime témoigne !

Contacté hier par la plaignante, prénommée Lola, nous avons appris que cette jeune maman reconvertie à l’islam et portant le voile a été la victime d’une agression d’une extrême violence sous le regard de ses enfants . Suite aux faits révélés, nous avons joint par téléphone l’avocat de la victime, Karim Achoui, qui nous révèlera lors de notre échange des éléments pour le moins scandaleux.

Agression islamophobe : « je vais te faire retirer ton voile ».

Le vendredi 12 février à Vitry-sur-seine dans le Val-de-Marne, vers 16h15 Lola se rend à l’école pour aller chercher ses enfants. C’est alors qu’une femme, elle aussi parent d’élève, tentera de la poignarder à deux reprises devant l’enceinte de l’établissement scolaire.

Après avoir récupéré mon fils à la première entrée, je me suis dirigée avec lui vers la seconde entrée pour aller chercher ma fille. A ce moment là, j’ai croisé une femme qui allait chercher son enfant. Je la connais de vue, à force de la croiser à l’école quand nous allons chercher nos enfants. Elle s’en est prise à moi et m’a insultée sans que je lui fasse quoi que ce soit. Elle m’a dit : « qu’est-ce que t’as salope ? Je vais te faire retirer ton voile ! ». Je lui ai répondu que ce n’était pas une façon de parler. Elle m’a alors demandé : « qu’est-ce que tu vas faire ? ». J’ai répondu que je n’allais rien faire. Elle s’est mise à chercher dans son sac frénétiquement, je pensais qu’elle allait sortir une bombe lacrymogène. J’ai reculé et fait passer mon fils derrière moi. Elle a alors dit : » je vais te tuer salope, je vais te faire retirer ton voile ! tu fais la prière toi ? Dieu, il te connais pas ! ». Elle continuait à chercher dans son sac et à avancer vers moi. Moi, je reculais avec mon fils, mais il n’y avait pas beaucoup d’espace. Elle a fini par sortir son couteau avec un manche noir et une lame blanche. Toujours en continuant à se diriger vers mi, elle a continué à m’insulter. Puis avec le couteau en main, elle a fait plusieurs gestes dans ma direction, cherchant à me planter le couteau. Je me suis enfuie avec mon fils, elle est partie de son côté. Quelques minutes plus tard, alors que j’étais au téléphone avec la police, je l’ai vue revenir vers moi avec son fils. Et là, elle a recommencé à essayer de m’assener de coups de couteau. Cette fois, un homme est intervenu pour me protéger, il s’est interposé, utilisant son parapluie pour écarter la femme qui m’agressait.

La jeune femme nous précise qu’avant que l’homme au parapluie n’intervienne, aucune des personnes présentes aux moments des faits, à savoir d’autres parents d’élèves, n’ont daigné intervenir ou appeler les secours pour lui venir en aide ou stopper la femme au couteau. Ils assistent à la scène en spectateurs laissant cette mère et ses enfants tenter de se protéger comme ils peuvent. Lola perdra même sa petite fille de vue, car celle-ci, de peur, est allée se réfugier derrière d’autres parents d’élèves.

Quelques minutes plus tard, la femme au couteau sera interpellée en possession de l’arme blanche avant d’être conduite au commissariat puis relâchée dans la nature dès le lendemain sur ordre du procureur de la République. L’agresseur peut désormais jouir d’une liberté totale sans être contraint par une quelconque mesure d’éloignement en attendant l’audience correctionnelle, prévue le 21 septembre 2016.
Un scandale judiciaire !

Face à une décision autant hâtive qu’incompréhensible, Me Achoui, avocat de la victime dénonce une injustice au sein même de la justice. Ici, dans cette affaire, l’appareil judiciaire démontre que la gravité de l’agression a été très largement minorée. Lors de notre entretien téléphonique, il nous apprend avoir contacté le cabinet de la ministre de l’Education nationale, qui n’est autre que Najat Vallaud Belkacem, dans une tentative de recours. La réponse ne se fait pas attendre. Le cabinet tranche et ne donnera aucune suite s’accordant sur le fait que l’agression s’est déroulé devant l’école et non à l’intérieur, ajoutant que les protagonistes étant des parents d’élèves et non des élèves.

Cette affaire ne peut justifier une intervention du ministère.

Révolté, l’avocat maintient et signe qu’il s’agit bien d’un cas relevant du ministère de l’éducation, car des enfants ont bien été impliquée dans cette agression. Ce sont bien des victimes « distinctes mais directes ». En effet, le fils de la femme au couteau, âgé de 10 ans à peine, a tenté de retenir sa mère pour la stopper lors de sa seconde tentative. Quant au fils de la victime, tout comme sa mère, ils se sont vus prescrire 10 jours d’ITT (interruption de temps de travail). Sans compter le préjudice psychologique des enfants dont l’un a été traumatisé pensant que sa mère allait mourir littéralement sous ses yeux.

Clic pour voir la Source de l’article

********************

Syrie : L’aviation russe bombarde volontairement l’hôpital de MSF au nord d’Idlib.

L’aviation russe continue de bombarder les hôpitaux en Syrie. Après le centre hospitalier “mère / enfant” de Syria Charity à Azzaz, c’est celui de Médecins sans Frontières (MSF) au nord d’Idlib qui a été visé.

Selon l’ONU, au moins cinq établissements médicaux et deux écoles ont été bombardés à Alep et Idlib ces derniers jours. L’une des attaques a visé “délibérément” une infrastructure de MSF.

«Un bâtiment qui abritait un hôpital soutenu par MSF a été entièrement détruit lundi par des avions, probablement russes, à Hadiyé, une localité au sud de Maaret al-Noomane», a affirmé l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

La Turquie a dénoncé ces bombardements qu’elle a qualifiés “de crimes de guerre”. Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a dénoncé «des violations flagrantes du droit international». La France a aussi condamné “avec la plus grande fermeté” ces attaques contre des établissements de santé «constitutifs de crimes de guerre».

«Je condamne avec la plus grande fermeté le nouveau bombardement délibéré visant un hôpital soutenu par Médecins Sans Frontières dans le nord de la Syrie», a déclaré le nouveau ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault dans un communiqué.

Reportage a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Arabie Saoudite : 20 pays arabo-musulmans participent à des exercices militaires de grande envergure.

Depuis quelques jours, l’Arabie Saoudite a annoncé vouloir intervenir au sol en Syrie afin de combattre l’organisation jihadiste “Etat Islamique”. Dimanche, plus de 20 pays appartenant à la “coalition islamique antiterroriste” participaient à ces manœuvres militaires à la frontière irako-saoudienne.

Le Pakistan, le Maroc, l’Égypte ou encore les pays du golfe et la Turquie sont actuellement en plein exercice militaire dans le nord de l’Arabie Saoudite. Ces manœuvres intitulées “Tonnerre du Nord” ont pour but de préparer une prochaine offensive massive contre l’organisation jihadiste “Etat Islamique”.

Dans le cadre de cette “coalition islamique antiterroriste”, mise en place depuis mi décembre par le prince héritier et Ministre saoudien de la Défense, Mohammed ben Salmane, entre 150 000 et 250 000 hommes des forces terrestres, navales et aériennes seraient actuellement déployés à la frontière irako-saoudienne.

Des manœuvres militaires inédites qui pourraient annoncer le début de l’offensive terrestre saoudienne en Syrie. A noter la présence de la Tunisie et du Maroc dans ces exercices de grande envergure.

Clic pour voir la Source de l’article

********************

Syrie : Un hôpital de l’ONG Syria Charity détruit par les bombardements russes.

L’ONG Syria Charity, partenaire d’Islam&Info, a annoncé hier le bombardement de son hôpital “mère / enfant” par un missile de croisière russe à Azzaz. La vidéo montre les premiers instants qui ont suivi le bombardement, filmés avec le téléphone d’un des infirmiers. On y voit des nouveaux-nés pleurant dans leur couveuse et des médecins se précipitant pour les évacuer.

Selon le premier bilan fourni par l’ONG, 2 médecins / infirmiers ont été blessés gravement, 13 légèrement. Il y avait au moment des faits 8 nouveaux nés dans l’établissement, heureusement, tous sains et saufs et évacués en lieu sûr.

Le ministère des affaires étrangères turc a condamné fermement le bombardement de l’hôpital et le considère comme “un crime de guerre”.

Quelques minutes après l’attaque contre l’hôpital d’Azzaz, les russes ont bombardé et détruit totalement un hôpital à Idlib géré par Médecins Sans Frontières (MSF). Quatre missiles se sont abattus sur le bâtiment tuant 7 personnes, pendant que 8 autres sont toujours recherchées dans les décombres.

Il ne fait aucun doute que la Russie depuis le début de son engagement militaire aux côtés d’Assad et des milices chiites gérées par l’Iran, a décidé de détruire tous les hôpitaux, boulangeries ou encore marchés pour démotiver les combattants et pousser des dizaines de milliers de personnes à l’exil.

Pour soutenir l’ONG Syria Charity : www.syriacharity.org
.

Reportage a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

********************


France : Moselle : Une mosquée turque attaquée par un islamophobe.

Cette affaire islamophobe viendra s’ajouter aux multiples affaires d’attaques contre des mosquées en France sans que pour autant le pouvoir français ne prenne en compte cette évolution très dangereuse de l’islamophobie courante.

Un islamophobe s’en est pris à la mosquée turque de Bitche en Moselle durant la nuit du week-end.

L’individu a procédé à un saccage et a déposé une lettre de menace dans la cour de la mosquée. Poussant la profanation un peu plus loin celui-ci a jugé bon de laisser des images obscènes dans la mosquée.

L’homme a été filmé mais la police n’a toujours pas identifié l’assaillant.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


L’ancien secrétaire général de l’ONU Boutros-Ghali est mort .

Le Conseil de sécurité de l’ONU a annoncé, mardi 16 février, le décès de l’ancien secrétaire général de l’organisation à l’âge de 93 ans. Boutros Boutros-Ghali, diplomate égyptien, avait été le premier Africain à accéder au poste de secrétaire général, qu’il a occupé de 1992 à 1996.

D’obédience chrétienne copte, il fut ministre des Affaires étrangères de l’Égypte de 1977 à 1991 et a notamment été un des négociateurs des accords de Camp David entre l’Égypte et Israël en 1979. De 1997 à 2002, il a été le premier secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie.

Boutros Boutros-Ghali a été membre du comité de parrainage du Tribunal Russell sur la Palestine. Il a également été membre depuis 2009 du jury du Prix pour la prévention des conflits décerné chaque année par la Fondation Chirac.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Algérie : Deux journalistes algériens virés d’une conférence de presse pour avoir affirmé que Djezzy financerait Israël.

Djezzy est un opérateur de télécommunications algérien qui est devenu leader dans le domaine de la téléphonie mobile en Algérie. Au cours d’ une conférence de presse organisé hier à Alger à l’occasion du 14ème anniversaire de Djezzy, deux journalistes de Beur TV ont alors évoqué « l’existence d’une organisation très connue appartenant au patron du groupe russe Vimpelcom (maison mère de Djezzy) et soutenant les juifs en Israël. L’argent des algériens va vers le ministère de l’Habitat et de la guerre en Israël a lancé le journaliste. Le second journaliste intervient: « Vous êtes entrain de fêter alors que nos enfants et nos frères meurent en palestine » selon le site TSA. « On accueille chez nous des Palestiniens, c’est de la méchante propagande » rétorque un responsable de Djezzy.

Reportage a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Un Arabe israélien nommé pour la première fois à la tête d’une unité de police, ou une supercherie politicienne made in Israël.

Comment redonner un peu de lustre à une image irrémédiablement ternie par la réalité criante d’une tyrannie, comment gommer les aspérités d’une politique éminemment coloniale et raciste pour faire croire, encore et toujours, au mirage « démocratique », de plus en plus évanescent ?

En matière de désinformation savamment orchestrée et d’illusions soigneusement entretenues, Israël, son gouvernement d’extrême-droite et son criminel de guerre de Premier ministre se posent là !

Ainsi, derrière la grande première retentissante que constitue la nomination de Jamal Hakrush, un citoyen arabe musulman, au poste de commissaire adjoint chargé de diriger une unité de police composée de 1 300 hommes, se dissimule mal une grossière supercherie politicienne visant à redorer le blason d’un Etat qui n’a de moral que les trompeuses vertus vantées par ses innombrables laudateurs et ambassadeurs…

Oubliée l’annexion de Jérusalem conduite à marche forcée, masquée l’épuration ethnique qui bat son plein ! Israël se gargarise, à grand renfort de communication dans et hors son temple législatif, de cette promotion inédite qui lui permet surtout de camoufler et maquiller son sombre dessein et ses gravissimes violations du droit international.

A ceux qui n’y verraient que du feu, le fait de savoir que le fin limier Jamal Hakrush a pour seule et unique mission de traquer la « racaille » arabe israélienne, dont Roni Alsheih, le commissaire de la Knesset, a dressé un noir tableau en lui faisant endosser la responsabilité de 58% des meurtres, vols, et autres trafics de drogue du pays, devrait suffire à leur ouvrir les yeux…

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Marion Le Pen indésirable au Maroc.

Selon Mondafrique, « L’annonce par le staff de Marion le Maréchal Le Pen de la programmation par celle-ci d’une visite au Maroc ne plait pas du tout aux autorités marocaines. Au moment où une vague d’ islamophobie secoue la France après les attentats du 13 novembre et où Rabat ne voit pas d’un bon œil la future loi sur la déchéance de la nationalité, la venue au royaume chérifienne de l’une des tenantes de la vois dure au sein du Front National indispose fortement le Maroc. »

Rappelons que Jean-Marie Le Pen avait rencontré le roi Hassan II en 1990 (voir photo ci-dessous). Dans un entretien accordé à la Gazette du Maroc en 2007, l’ex-président du Front national avait relaté les conditions dans lesquelles cette rencontre avait eu lieu: « J’étais, dans les années 1990, en voyage dans les Canaries avec mon groupe parlementaire. Et le Roi Hassan II nous avait invité au Maroc. Nous sommes venus, nous avons effectué une grande tournée à travers plusieurs régions, notamment au Sahara. Ce fut merveilleux. A la fin du voyage, le Roi Hassan II nous a même prêté un avion pour que nous puissions retourner en France. »

Clic pour voir la Source de l’article

********************

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Finlande: Une brigade de clowns pour défendre les migrants contre les fachistes.

Au départ, il y a eu les “Soldats d’Odin”, du nom du dieu guerrier de la mythologie nordique : des hommes vêtus de noir de la tête aux pieds qui organisent des patrouilles dans les rues de plusieurs villes de Finlande, en arborant des signes anti-migrants. Aujourd’hui, un autre groupe appelé “LOLdats d’ Odin » leur fait concurrence. Des hommes et des femmes habillés en clown qui se moquent des “Soldats d’Odin” en dansant autour d’eux, tout en les traitant de fachos.

Reportage a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

####################################################
############## Aujourd’hui en Palestine ################
####################################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information C P I , Centre Palestinien D’Information.

La Croix-Rouge a visité 13.400 Palestiniens dans les prisons israéliennes en 2015.
.
Les forces israéliennes tirent vers les citoyens au sud de La Bande de Gaza.
.
Les factions exigent des garanties pour les accords de réconciliation .
.
Appels à boycotter les médias israéliens.
.
La sécurité de l’Autorité Palestinienne arrête un prisonnier libéré et convoque un autre.
.
L’Autorité Palestinienne et Israël confirment la poursuite de la coordination de sécurité au plus haut niveau.
.
L’occupation israelienne prétend avoir déjoué une opération à Jérusalem en arrêtant un jeune homme.
.
97 colons et soldats sionistes prennent d’assaut la mosquée Al-Aqsa.
.
228 opérations , 74% d’entre eux en Cisjordanie depuis le début du soulèvement .
.
Naplouse : Un marché prend feu à cause de l’occupation israelienne .
.
Au 84e jour de la grève, la famille d’al-Qiq appelle à une mobilisation générale.
.
Badran: L’augmentation des opérations prouve que le soulèvement est dans la bonne voie .
.
Fin du congrès « Soutien à al-Aqsa » à Istanbul.
.
Jérusalem: Des affrontements à un poste de contrôle du camp de réfugiés à Shuafat .
.
Salfit: l’occupation israelienne déracine 100 oliviers dans la vallée de Qana.
.
Deux jeunes blessés lors de la prise d’assaut de la tombe de Youssef par des colons.
.
Les autorités égyptiennes referment le passage de Rafah.
.
Jénine: Escalade des affrontements à al-Arqa, de nombreux blessés.
.
L’occupation soumet la sœur et la mère d’un captif à un interrogatoire à un point de contrôle .
.
Les forces israéliennes ont tiré vers des Palestiniens dans la bande de Gaza.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire