MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Pour écouter MouslimRadio choisit ce qui te plait

MouslimRadio sur Winamp MouslimRadio sur iTunes MouslimRadio sur Windows Média Player MouslimRadio sur Real Player MouslimRadio sur QuickTimes MouslimRadio en Streaming MouslimRadio sur SHOUTcast Stream Status MouslimRadio sur SHOUTca.st player MouslimRadio sur Tunein MouslimRadio sur android
Mouslimradio sur tunein Mouslimradio sur android Mouslimradio sur iphone Mouslimradio sur Windows Phone Mouslimradio sur tablette, mobile, téléphone
février 2016 – MouslimRadio

Flash info du 21 Joumada Al Awwal 1437.

Flash info du 21 Joumada Al Awwal 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.MuslimRadio.info

******************************************************************


Dubaï: Venez en prendre plein les yeux !

Mohammed Azmi, un jeune photographe de 29 ans a risqué sa vie la semaine dernière, à Dubaï, pour capturer des clichés stupéfiants de la foudre frappant la plus haute tour du monde, le Burj Khalifa.

Inspiré, téméraire, le photographe a patienté sur le toit d’une tour voisine pendant plus de deux heures sous les rafales de vent et l’orage pour nous donner à voir ce spectacle à la fois magnifique et terrifiant. A 56 étages de hauteur, avec les éléments qui se déchaînent, Mohammed Azmi aurait pu être touché par la foudre, mais il est redescendu avec les photos les plus impressionnantes de la tour Burj Khalifa.

Il a réussi à immortaliser la beauté de la Grandeur d’Allah avec, parmi certains clichés des nuages en mouvement dans un ciel orangé, la plus incroyable de toutes ses photos, celle de la tour en prise avec le tonnerre, frappée par la foudre.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Argenteuil : la mosquée oeuvre pour l’emploi des jeunes !

Ce dimanche, c’était la troisième édition des rencontres entre professionnels et jeunes en recherche d’emplois à la mosquée Al Ihsan d’Argenteuil. Une rencontre qui permet aux jeunes de poser des questions, de se rendre compte de la réalité du marché de l’emploi et de ce qui les attend s’ils veulent allier religion et travail.
Une centaine de professionnels au rendez-vous.

A travers cette rencontre, ceux qui sont en poste souhaitent avant tout faire passer le message aux plus jeunes qu’il est possible d’y arriver, à condition de s’en donner les moyens. Bien qu’il soit évident qu’être originaire d’un pays d’Afrique et résider dans un « quartier sensible » ne favorise pas du tout l’accès à l’emploi, même avec des diplômes, il y a à ce jour de nombreuses preuves de réussite qui doivent inciter les jeunes à se battre de toute leur force contre ces discriminations. Ce combat permettra à certains d’obtenir des postes importants, ce qui amènera petit-à-petit les choses à évoluer. En attendant, ce genre d’initiatives est important et permet des moments d’échanges, de discussion, dans une époque où le lien social est en constante perte de vitesse. Enfin, ces rencontres ont également pour but de faire connaître l’activité de cours de soutien de la mosquée et de recruter des bénévoles pour donner ces cours.

Il est important de réaliser ce type d’actions afin de tirer notre communauté vers le haut, montrer aux jeunes qu’il est possible de réussir et qu’il est important de se battre afin de faire changer les choses. Enfin, dans ce combat, il sera également important d’oeuvrer pour acquérir des postes conformes à l’éthique islamique sans quoi tous ces efforts ne serviraient à rien.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Algérie, Arabes, étrangers, islam… l’abécédaire de Jean-Marie Le Pen .

L’Algérie, les Arabes, l’Holocauste ou encore l’islam vus par Jean-Marie Le Pen. Son abécédaire s’annonce sulfureux. Le fondateur du Front national a annoncé la parution prochaine d’un livret dans lequel il évoquera « 24 convictions » à partir des lettres de l’alphabet.

L’émission Le Supplément de Canal+, qui a diffusé un reportage dimanche 28 février, en a donné une aperçu : « A comme Algérie, Arabes ou Afriques (sic), B comme Bicamérisme, Bible ou Bibliothèque, C comme Chômage, Combat ou Chirac, D comme Détail ou Décadence, E comme Europe, Étranger ou Enseignement, F comme FN ou Fascisme, G comme Guerre ou Gouvernement, H comme Histoire, Holocauste ou Hollande, et enfin I comme Islam ou Israël. ».

Des thèmes qu’il évoque régulièrement depuis des décennies, non sans controverses et suites judiciaires pour de nombreuses déclarations chocs auxqelles Marine ne veut plus être associée dans le cadre d’une stratégie de dédiabolisation entamée depuis quelques années.

Jean-Marie Le Pen, expulsé en été 2015 de son propre parti dirigé par sa fille Marine, envisage la création d’un mouvement similaire au FN.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Femme de ménage, mariage forcé, les clichés célébrés par les Césars…

Une femme de ménage algérienne, une femme de mauvaise vie marocaine, avec en toile de fond le mariage forcé en Turquie, ce ne sont pas là les ingrédients d’un film réussi, mais plutôt d’une soirée césarisée, tout en strass et paillettes, qui a réservé une véritable ovation à cette représentation diversifiée de la diversité au cinéma…

Devant un parterre de célébrités, parmi lesquelles Anne Hidalgo, la maire de Paris, et Audrey Azoulay, la ministre de la Culture fraîchement promue, assistaient aux premières loges à ce grand rituel des Oscars à la française, les longs métrages « Fatima », « Much Loved » et « Mustang » étaient à l’honneur, le premier réalisé par Philippe Faucon et le dernier par la franco-turque Deniz Gamze Ergüven raflant une moisson de prix prestigieux.

Sans vouloir refaire le film de cette soirée très sélective, tant sur le plan des invités triés sur le volet que des heureux lauréats, que n’aurait-on aimé toutefois y voir un autre scénario se jouer, que celui qui paraît un peu trop cousu de fil blanc, en célébrant une autre incarnation plus radieuse, reluisante et moins convenue de cette fameuse diversité, par ailleurs ultra-féminisée. Exit les hommes, ils ont le mauvais rôle !

Mais gageons que, face à un autre synopsis présentant la diversité, issue essentiellement de l’immigration post-coloniale, sous un angle moins misérabiliste ou archaïque, les applaudissements de la salle auraient été moins nourris et la pluie de Césars moins torrentielle…

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Argenteuil : le maire défend son élue voilée, victime de menaces.

Nul besoin de lire dans une boule de cristal pour prédire que la polémique passionnelle et nauséeuse, livrant la semaine dernière à la vindicte Fatiha Bacha, l’élue voilée d’Argenteuil, irait en s’amplifiant dans et hors l’agorasphère.

Dans un ciel hexagonal assombri en permanence par les noirs nuages de la laïcité sectaire, agressive et liberticide, il y avait hélas pleins de signes annonciateurs de ce funeste présage, à la consternation de Georges Mothron, le maire « Les Républicains », qui est sorti de sa réserve pour défendre son adjointe chargée de l’Enfance, devenue la cible d’injures et de menaces intolérables.

Face à l’hystérie collective qui, une fois encore, a empoigné le voile, ou ce qui y ressemble, en repoussoir de la République, et fait de celle qui l’arbore une véritable paria, le premier magistrat de la cité a rappelé avec force « son engagement en faveur de la laïcité », insistant sur le fait « qu’aucune loi n’empêche un élu de porter un signe religieux lorsqu’il siège au sein d’une assemblée municipale ».

Un « Fait confirmé par un arrêt de la Cour de cassation en 2010 », a-t-il assuré de manière péremptoire pour clore définitivement le débat houleux, en renouvelant sa confiance à la malheureuse Fatiha Bacha « dont le nom a été jeté en pâture et qui a été victime de propos outranciers ainsi que de menaces inadmissibles ».

C’est à se demander qui d’une conseillère municipale apparaissant, la tête couverte, sur la photo officielle, et d’internautes viscéralement anti-voile et anti-islam jusqu’à nuire intentionnellement, porte véritablement atteinte à la loi de 1905 et souille la devise républicaine gravée sur nos frontons…

Clic pour voir la Source de l’article

********************



Les vraies raisons de la guerre en Syrie dévoilées par un membre du clan Kennedy, c’est le pétrole.

On ne nous dit pas tout, et on nous fait surtout avaler de bien grosses couleuvres pour justifier l’incorrigible et calamiteux interventionnisme offensif des Etats-Unis, ces « gendarmes du monde » selon l’image d’Epinal, derrière lesquels opèrent des faiseurs de guerre mus par des raisons inavouables.

Des raisons tellement inavouables qu’elles sont travesties par le récit homérique de hauts faits d’armes à la gloire de la démocratie et de ceux qui l’imposent en semant le chaos et la mort autour d’eux, comme l’a révélé l’avocat Robert Kennedy Junior, neveu de l’ancien président John F. Kennedy, dans le très sérieux média politique américain non partisan Politico (source d’information de l’actualité de la Maison Blanche, du Congrès et de la politique gouvernementale), dont le site attire plus de 7 millions de visiteurs uniques par mois.

« La décision américaine d’organiser une campagne contre Bachar al-Assad n’a pas commencé avec les manifestations pacifiques du printemps arabe en 2011, mais en 2009, lorsque le Qatar a offert de construire un pipeline pour 10 000 millions de dollars qui traverserait l’Arabie Saoudite, la Jordanie, la Syrie et la Turquie », a expliqué ce dernier, en se référant à des documents auxquels il a eu accès.

Les vraies raisons de l’interminable cauchemar syrien ne sont donc pas à chercher du côté d’une insurrection populaire – en réalité fomentée et financée par les agences américaines de renseignement, le Qatar, l’Arabie saoudite et Israël – mais plutôt du côté plus obscur et vénal d’un projet de pipeline de gaz, du Qatar vers l’Europe, qui aurait contribué à renforcer le rôle stratégique de « l’état confetti » dans la région, qualifié de « proche allié de Washington » par Robert Kennedy, tout en donnant un avantage décisif dans les marchés mondiaux du gaz aux émirats du Golfe.

Ce projet, remontant à 2009, n’a été du goût de l’empêcheur de tourner en rond Bachar Al-Assad, lequel l’a balayé d’un revers de main pour ne pas nuire aux intérêts de son allié russe, le plus grand fournisseur de gaz naturel vers l’Europe. Un an plus tard, celui-ci se rapprochait de l’Iran pour construire un autre gazoduc qui transporterait le gaz de l’Iran vers le Liban, permettant ainsi à la République iranienne de s’imposer comme l’un des plus grands fournisseurs de gaz vers l’Europe, toujours selon les dires étayés de l’avocat.

Dès l’annonce du veto irrévocable de Damas, ce fut le branle-bas de combat de Washington, à Riyad, en passant par Doha, sans oublier Israël, six millions dollars tombant dans l’escarcelle de Barada, la chaîne de télévision d’opposition syrienne basée à Londres, grâce à la prodigalité très intéressée de la CIA, en vue de conditionner l’opinion au renversement inéluctable de son autocrate, à travers une série de reportages allant dans ce sens… très unilatéral…

« La CIA a utilisé les membres du groupe extrémiste État islamique pour protéger les intérêts des Etats-Unis sur les hydrocarbures et instrumentaliser les forces radicales pour réduire l’influence de (l’ancienne) Union Soviétique dans la région », a poursuivi Robert Kennedy.

Pendant ce temps, les Etats-Unis poursuivent leur soutien financier, logistique et militaire aux groupes d’opposition armés, qui ont échoué à renverser le gouvernement syrien, malgré cinq années de guerre. « Les États-Unis essayent même d’obtenir la levée des sanctions qui empêchent l’envoi d’armes anti-aériennes au territoire syrien dans le but de renforcer le front de groupes armés qui luttent contre l’armée arabe syrienne », a renchéri le neveu du légendaire clan Kennedy, en ne craignant pas d’ébranler dans ses fondations la sacro-sainte version officielle…

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Pour eric zemmour, les musulmans doivent abandonner leur religion.

Plus excité que jamais, Eric Zemmour a dressé un tableau apocalyptique de la France à l’occasion d’un débat sur BFM TV avec Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du Parti socialiste. Pour ce journaliste qui a déjà été condamné pour provocation à la haine envers les musulmans, « l’islam n’est pas compatible avec la France et les musulmans doivent se détacher de l’islam ».

Reportage a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

####################################################
############## Aujourd’hui en Palestine ################
####################################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information C P I , Centre Palestinien D’Information.

L’occupation israelienne prétend arrêté les snipers d’Hébron.
.
Gaza: Un travailleur blessé et 9 pêcheurs arrêtés par l’occupation israelienne .
.
Les enseignants de Cisjordanie appellent à manifester dans les centre villes.
.
L’occupation israelienne arrête quatre agriculteurs à l’est de Naplouse.
.
Un jeune de Hébron condamné à 10 ans de prison ferme.
.
50 familles des prisonniers visitent leurs proches dans la prison de Nafha .
.
Al-Emadi arrive à Gaza dans une mission politique.
.
L’occupation israelienne prend d’assaut la maison du captif Mamdouh Amr .
.
2500 emplois pour les diplômés à Gaza.
.
Les colons s’emparent de 600 dunums dans la vallée du Jourdain.
.
Des entrainements sionistes simulent l’invasion de Gaza.
.
Les habitants de la Vallée du Jourdain : une persécution sans relâche.
.
Funérailles du martyr al-Ghazali avec un important dispositif policier.
.
Jérusalem: Les colons envahissent al-Aqsa.
.
Zarir: Notre peuple est déterminé à se libérer de l’oppression de l’occupation.
.
L’occupation israelienne arrête un instituteur à Naplouse.
.
Gaza : Libération d’un captif après 12ans de détention.
.
7 Palestiniens kidnappés à Naplouse et Hébron.
.
Des colons sionistes agressent un citoyen palestinien au sud de Tulkarem.
.
Les services de l’Autorité Palestinienne arrêtent trois universitaires et convoquent un ex-détenu.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Flash info du 20 Joumada Al Awwal 1437.

Flash info du 20 Joumada Al Awwal 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.MuslimRadio.info

******************************************************************


USA : les bénévoles et dons pour réfugiés augmentent !

La solidarité envers les réfugiés à travers le monde a été récemment démontrée par le soutien d’élèves canadiens ou encore par les aménagements spécifiques mis en place par une grande école canadienne.

En effet, l’aide aux réfugiés est croissante et cela est notamment illustré par un centre d’aide aux réfugiés situé dans l’Idaho, au Nord Ouest des Etat-Unis. Ce centre d’aide aux réfugiés voit son nombre d’adhérents, de bénévoles et de dons croître de manière exponentielle depuis le mois d’octobre. Afin de répondre à cette augmentation de l’aide, le centre a dû louer un local supplémentaire pour l’accueil de dons et de bénévoles.

De même, depuis le mois de décembre, un coordinateur à temps plein est présent de manière bénévole afin de gérer les stocks, les flux de dons et la venue de nouveaux bénévoles. Le directeur de ce centre de réfugiés, Zeze Rwasama, a fait part de sa joie face à autant de solidarité. Il a confié : « Nous recevons des dons de partout« , propos relevés par Magic Valley.

Le centre accueille les réfugiés dès leur arrivée sur le sol américain et les accompagne dans leurs démarches, tant pour la recherche d’un emploi que pour la quête d’un logement. En attendant, les réfugiés sont accueillis, logés, nourris et blanchis et ce, par le biais des dons qui affluent de toute part.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Top Quizz : le tabac !

Question 1 : Combien y’a-t-il de substances chimiques dans la fumée de la cigarette ?

– La fumée de la cigarette qui est à l’origine de nombreux cancers, contient plus de 4 000 substances chimiques !

Question 2 : Combien la cigarette fait-elle environ de morts par an en France ?

– La cigarette, elle, fait plus de 70 000 morts par an (environ 73 000) !

Question 3 : De combien d’années la cigarette réduit-elle l’espérance de vie ?

– En fumant, votre espérance de vie est réduite d’environ 15 ans.

Question 4 : Quels avantages physiques y a-t-il à arrêter de fumer ?

– Physiquement et esthétiquement parlant, vous avez toutes les raisons d’arrêter de fumer : cela sera bénéfique pour votre peau et pour votre respiration, votre teint s’éclaircira, votre voix sera plus claire, votre haleine sentira moins mauvais, vos rides seront moins accentuées et vos dents seront plus blanches.

Question 5 : Lorsqu’une personne arrête de fumer, le stress augmente. Vrai ou faux ?

– Faux. Contrairement aux idées reçues, la nicotine augmente le ressenti physique du stress, la pression artérielle augmente et les battements du cœur sont également accélérés. C’est pour cela que la nicotine est classée dans les substances excitantes… et non calmantes !

Question 6 : La cigarette a de très nombreux effets néfastes sur quelles parties du corps ?

– Nous sommes d’accord, le tabac est néfaste pour absolument toutes les parties du corps. Et plus précisément, il engendre la diminution du sang et de l’oxygène que la peau reçoit et qui devient donc terne et perd de sa souplesse, le soleil et le tabac à eux 2 intensifient l’effet des rides et les rendent définitives. Le goudron, lui, déchausse les dents et, mélangé à la salive, il attaque les tissus qui maintiennent les racines des dents.

Question 7 : Si vous fumez chez vous 10 cigarettes par jour, à 5 ans votre enfant a passivement fumé combien de cigarettes environ (dans sa vie) ?

– Si à la maison vous fumez 10 cigarettes par jour, à 5 ans votre enfant aura déjà inhalé la fumée d’environ 18 250 cigarettes soit près de 20 000 cigarettes dans ses 5 premières années…

Question 8 : Quels sont les effets néfastes de la cigarette sur maman et bébé pendant la grossesse ?

– Pendant la grossesse, le tabac est susceptible –entre autres- de provoquer de nombreux problèmes très graves comme l’accouchement prématuré, les risques de mort subite du nourrisson qui sont doublés, les retards de croissance du bébé, et l’enfant sera plus susceptible d’avoir des infections respiratoires, de l’asthme et des otites.

Question 9 : Le tabac augmente l’appétit. Vrai ou faux ?

– C’est effectivement faux. L’effet coupe-faim du tabac diminue au contraire l’appétit. Ainsi, fumer vous empêche de vous nourrir correctement.

Question 10 : Existe-t-il des aliments anti-tabac ?

– Beaucoup ne le savent pas, mais il existe certains aliments qui aident à l’arrêt du tabac :

→ Les antioxydants comme les épices, les oignons, l’ail, les épinards, les agrumes etc… permettent de détoxifier l’organisme.

→ Les lentilles et céréales permettent d’être rassasié plus rapidement.

→ Le magnésium et les omégas 3 évitent le passage brusque du tabac au sucre.

→ Le brocoli est aussi un excellent aliment anti-tabac.

→ Beaucoup d’eau -évidemment- qui aidera notamment le métabolisme si une constipation se déclenche à cause du sevrage.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Algérie : un journaliste écarté du JT pour ne pas avoir dit « le président de la République » avant de citer Abdelaziz Bouteflika.

Son tort ? Ne pas avoir dit « Monsieur le Président de la République » avant de citer le président Abdelaziz Bouteflika lors du JT télévisé.
Définitivement écarté du JT télévisé.

Ahmed Lahri avait pour habitude de présenter le journal télévisé de 19 heures sur la chaîne Canal Algérie, il sera désormais remplacé. Sa direction a décidé de le sanctionner et de l’écarter du journal télévisé « pour avoir prononcé le nom Abdelaziz Bouteflika en omettant de citer sa fonction » indique la chaîne de télévision publique qui précise :

« Ahmed Lahri avait commencé par ‘Abdelaziz Bouteflika’ a présidé au lieu de ‘le Président de la République, monsieur Abdelaziz Bouteflika a présidé’ ».

Le directeur général de l’ENTV explique au journal TSA qui a recueilli ses propos, que « Monsieur Lahri n’a pas été suspendu. Il a rejoint la rédaction de Canal Algérie tout simplement. » Et à la question « continuera-t-il à présenter le JT ? », il répond : « Non, il quitte le JT pour la rédaction. D’autres présenteront le JT. ».

Khaled Drareni, journaliste de TSA et ami d’Ahmed Lahri a exprimé son plus grand soutien sur sa page Facebook et a confirmé l’information.

Aujourd’hui, c’est l’indignation « au sein de la presse algérienne mais également au milieu de la rue algérienne » précise Khaled Drareni qui a témoigné pour i>Télé.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Grèce : 6500 réfugiés bloqués à la frontière !

Petit à petit, les pays européens ferment leurs frontières suite à l’arrivée massive de réfugiés dont personne ne veut. La situation devient critique et ce samedi 27 février, ce sont plus de 6500 personnes qui sont bloquées dehors à la frontière entre la Grèce et la Macédoine.
Des quotas instaurés.

Pour ces 6500 personnes, les autorités grecques annoncent un délai de deux semaines afin de trouver des solutions, pendant ce temps, il y a fort à parier que des milliers d’autres vont arriver et il n’y aura toujours pas de solutions. Afin de « freiner » l’arrivée des réfugiés, les pays de l’Union Européenne instaurent des quotas d’entrées quotidiennes et demandent davantage de documents pour pouvoir passer la frontière. Certains responsables, incapables de prendre en charge ces milliers de personnes, se plaignent de subir les erreurs des autres comme le ministre grec de la politique migratoire Yiannis Mouzalas :

Nous faisons face à une crise humanitaire que d’autres ont provoqué !

Depuis le début de l’arrivée des réfugiés, ils sont désignés par les médias comme des « migrants » opportunistes, profitant d’une situation de guerre pour venir « conquérir » ou « islamiser » l’Europe. L’égoïsme dont font preuve tous ces pays est inhumain tant il faut être désespéré pour tenter de traverser la Méditerannée dans les conditions proposées aux Syriens, Afghans, Irakiens, etc. Désormais, chaque pays prétend fermer ses frontières car c’est un autre pays qui l’a fait avant lui et qu’il ne peut supporter seul la prise en charge de ces milliers de personnes. Dans cette réalité, le mutisme de pays comme la France ou l’Allemagne qui, au regard de leur situation économique, pourraient faire beaucoup plus, est honteux.

Est-ce qu’il faudra attendre un drame humain pour que ces réfugiés soient véritablement aidés et considérés comme une priorité ? Les responsables européens sont tellement aveuglés par leur petit confort personnel et leur volonté de profit qu’ils en oublient que des hommes, des femmes et des enfants meurent chaque jour à leur porte par leur faute directe ou indirecte.

Clic pour voir la Source de l’article

********************

La guerre d’Algérie … au commencement l’humiliation.

A l’heure où on impose par la loi un récit positif de la colonisation il est important de disposer de ses propres sources d’informations quant à cette période de l’histoire honteuse de la république française.

Nous vous proposons ici un documentaire issu du livre d’Yves Courrière La Guerre d’Algérie – Les fils de la Toussaint. Ce document précieux retrace minutieusement la situation de l’Algérie avant et au début de la guerre d’Algérie.

C’est donc en famille que doit être visionner ce reportage afin que la communauté musulmane française se réapproprie la narration de son histoire et ne soit plus trompée à nouveau par les héritiers des béni-oui-oui et des néo-colons.

Reportage a voir sur www.muslimradio.info.
w w w . m u s l i m r a d i o . i n f o .

Clic pour voir la Source de l’article

********************


« Being Bilal », la téléréalité qui cartonne auprès des jeunes britanniques musulmans.

Depuis l’année dernière, les jeunes britanniques de confession musulmane se passionnent pour la vie quotidienne, les péripéties, les voyages, mais aussi la quête de sens et de l’âme soeur d’un coreligionnaire de 28 ans, passé de l’anonymat à la célébrité de manière fulgurante, et auquel ils sont de plus en plus nombreux à s’identifier, au fil des épisodes de leur série de téléréalité préférée : « Being Bilal ».

C’est l’émission qui cartonne actuellement sur la chaîne British Muslim TV, enregistrant chaque semaine des records d’audience, au point d’être devenue le programme télévisuel le plus regardé de la télévision musulmane britannique. L’ampleur du phénomène « Bilal » s’est tout naturellement intensifié sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Snapchat), où l’interactivité des échanges et la capacité à influer sur les thématiques de la série l’a fait entrer dans une nouvelle dimension exaltante.

Originaire de la ville de Leicester, le très populaire et multi-casquettes Bilal Hassam, un médecin doublé d’un activiste communautaire, propulsé devant les caméras en sa qualité de principal protagoniste d’une téléréalité inédite qui le suit dans tout ce qu’il entreprend (jusqu’à un road trip en Grèce pour aider les réfugiés, des rencontre avec des personnalités religieuses et des intellectuels…) est décrit par l’heureux producteur, Tariq Chow, comme un « gars très sympathique et un networker prolifique, doté d’une décontraction désarmante et d’un sens de l’humour à toute épreuve ».

« Cet accès sans précédent dans la vie d’un musulman a permis de renforcer le sentiment d’appartenance de la jeune génération qui est littéralement accro à cette série car elle est enrichissante et valorisante pour elle, d’autant plus que des séries mettant en scène le quotidien de musulmans n’existent pas. Par ailleurs, elle éclaire l’image caricaturale et pleine d’a priori négatifs accolée aux musulmans et véhiculée par les médias dominants à la lumière de la réalité, et en l’occurrence d’une téléréalité », a-t-il insisté.

Tandis que Tariq Chow, conforté par un succès qui ne se dément pas, se projette dans l’avenir proche en imaginant de nouveaux moyens de diffusion, Bilal, le héros musulman pas si ordinaire que ça, puisqu’il est le premier du genre, prévoit déjà la fin de ses aventures télévisuelles le jour où il convolera en justes noces. Mais ce n’est pas encore au programme, même s’il y songe beaucoup, a-t-il précisé lors d’une interview, rassurant ainsi son producteur et ses milliers de fans inconditionnels.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Conférence secrète anti-BDS à Jérusalem.

Environ 150 représentants d’organisations pro-israéliennes, venus de 20 pays, ont participé à une conférence secrète qui s’est tenue les 21 et 22 février dernier à Jérusalem, organisée par Gilad Erdan, ministre israélien des Affaires stratégiques.

Au menu : la création d’un réseau international capable de contrecarrer le boycott des produits israéliens et les actions du mouvement BDS (Boycott, Désinvestissements, Sanctions).

Etaient présents, selon le quotidien israélien Jerusalem Post : Malcom Hoenlein, président exécutif de la Conférence des principales organisations juives américaines et Alan Schneider, directeur du Centre mondial du B’nai B’rith, la franc-maçonnerie juive. Gilad Erdan a déclaré que la réunion était tenue secrète pour ne pas dévoiler les mesures que compte prendre Israël pour lutter contre la Campagne BDS et que les noms des autres participants n’ont pas été communiqués pour ne pas « mettre leur vie en danger ».

Tout ce que l’on sait pour l’instant, c’est que 10 « coordinateurs » anti-BDS seront nommés dans les principales ambassades israéliennes. Gilad Erdan s’est évidemment félicité de l’adoption par le Conseil de la ville de Paris, le 16 février dernier, d’un vœu condamnant le boycott d’Israël et tout particulièrement les activités du mouvement BDS…

Clic pour voir la Source de l’article

********************


« Terreur dans l’Hexagone » : quand Gilles Kepel raconte des salades à propos de l’islamophobie.

« Le débat national et la mise en œuvre de politiques publiques qu’appelle la terreur dans l’Hexagone ne sauraient être menés à bien sans s’appuyer sur les connaissances que peut encore produire – mais pour combien de temps ? – notre Université» (p.317). Ce sont les derniers mots que l’on peut lire dans « Terreur dans l’Hexagone » de Gilles Kepel. L’universitaire que je suis ne peut qu’être d’accord avec cette remarque. Mais à condition que notre Université produise un travail universitaire dans le sens plénier du terme ; ce qui n’est pas le cas du dernier ouvrage de Kepel.
La base d’un travail universitaire.

« Quelle est la base d’un travail universitaire » ? Posez la question à n’importe quel étudiant en première année de licence et il vous répondra que chaque citation doit être référenciée, et qu’un universitaire ne doit rapporter aucune information sans en donner la source. Or, le spécialiste français de « l’islamisme » nous bombarde de citations sans aucune référence. Ce qui m’empêche, moi lecteur de « Terreur dans l’Hexagone », de vérifier la véracité des propos de Kepel. Mais il y a un autre problème plus grave : Gilles Kepel raconte des contre-vérités historiques et scientifiques. Exemple ?
L’islamophobie .

Depuis des années, on entend sur les plateaux TV et radios, et lit dans la presse et dans des livres que le terme « islamophobie » a été inventé par des intégristes pour s’opposer à toute critique de l’islam. Parmi les griots de ce mantra absurde, on peut citer Alain Finkielkraut, Mohamed Sifaoui, Jean Glavany, Éric Zemmour, Caroline Fourest, etc.

Dans une tribune signée avec Fiammetta Venner, Caroline Fourest affirmait que « Le mot “islamophobie” a une histoire, qu’il vaut mieux connaître avant de l’utiliser à la légère. Il a été utilisé en 1979, (Retenez bien la date)par les mollahs iraniens qui souhaitaient faire passer les femmes qui refusaient de porter le voile pour de « mauvaises musulmanes » en les accusant d’être « islamophobes ». Il a été réactivité au lendemain de l’affaire Rushdie, par des associations islamistes londoniennes comme Al Muhajiroun ou la Islamic Human Rights, Commission dont les statuts prévoient de “recueillir les informations sur les abus des droits de Dieu”. De fait, la lutte contre l’islamophobie rentre bien dans cette catégorie puisqu’elle englobe toutes les atteintes à la morale intégriste (homosexualité, adultère, blasphème, etc.). Les premières victimes de l’islamophobie sont à leurs yeux les Talibans, tandis que les « islamophobes » les plus souvent cités par ces groupes s’appellent Salman Rushdie ou Taslima Nasreen ! En réalité, loin de désigner un quelconque racisme, le mot islamophobie est clairement pensé pour disqualifier ceux qui résistent aux intégristes : à commencer par les féministes et les musulmans libéraux. » (Voir http://www.prochoix.org/frameset/26/islamophobie26.html. Lien visité le 27 févr. 16) .

Pas de chance, chère Caroline ! En 1910, Alain Quellien, qui n’était pas un islamiste iranien, écrivait dans son livre « La politique musulmane dans l’Afrique occidentale française » ce qui suit : « L’islamophobie : il y a toujours eu, et il y a encore, un préjugé contre l’islam répandu chez les peuples de civilisation occidentale et chrétienne. Pour d’aucuns, le musulman est l’ennemi naturel et irréconciliable du chrétien et de l’Européen, l’islamisme est la négation de la civilisation, et la barbarie, la mauvaise foi et la cruauté sont tout ce qu’on peut attendre de mieux des mahométans. » ( Édition Émile Laros, 1910, p.133.).

Venant de Caroline Fourest, dont la qualité de menteuse n’est plus à prouver, ces assertions fallacieuses ne me choquent pas, ou ne me choquent plus… Mais que Gilles Kepel, l’universitaire réputé spécialiste de l’islam, ose propager à son tour cette contre-vérité, m’est insupportable, et j’y vois un blasphème à l’égard de ce que doit être un travail universitaire. Voici le passage où Gilles Kepel trahit l’Université : « … Notons que ce sont ces derniers (Les salafistes et les Frères Musulmans. Du coup, ce ne sont plus les mollahs…) qui inventent le terme (islamophobie) dans les années 1990(retenez bien la date et relisez le passage de Quellien qui remonte à 1910) pour criminaliser la moindre critique du dogme religieux. » (p.42).

En plus, ceux qui parlent d’islamophobie sont accusés d’être dans la victimisation : « Ce terme (islamophobie)a pour rôle de prohiber toute réflexion critique sur l’islam au nom de la victimisation (Eh oui, les musulmans sont des pleurnichards !) proclamée par ceux qui s’en réclament […] En ce sens, l’usage politique de l’islamophobie par les islamistes fonctionne exactement à la manière de l’antisémitisme par les sionistes, tel du moins qu’il est dénoncé par ses détracteurs : il interdirait (retenez bien le conditionnel) toute critique des juifs du fait de la Shoah et justifierait ( retenez ce conditionnel aussi)les bombardements de Gaza par l’armée de Benyamin Netanyahou durant l’été 2014 et le massacre des femmes et enfants palestiniens. » (p.193).

Le lecteur l’aura bien remarqué : quand Gilles Kepel parle de l’antisémitisme, il nuance en utilisant le conditionnel. Mais quand il parle de l’islamophobie, en assénant une contre-vérité scientifique et historique (rappelez-vous que le terme remonte à 1910 et a été forgé par un non-musulman, contrairement aux mensonges de Kepel), il se montre alors catégorique. Il est sûr de ce qu’il dit, même si c’est historiquement faux. De la part d’un académicien, c’est inacceptable.

« Le débat national et la mise en œuvre de politiques publiques qu’appelle la terreur dans l’Hexagone ne sauraient être menés à bien sans s’appuyer sur les connaissances que peut encore produire – mais pour combien de temps ? – notre Université. » (p.317). Ce sont les derniers mots que l’on peut lire dans « Terreur dans l’Hexagone » de Gilles Kepel.

L’universitaire que je suis ne peut qu’être d’accord avec cette remarque. Mais si ce sont des universitaires, menteurs ou intellectuellement malhonnêtes, comme l’auteur de ce livre, qui doivent nous éclairer, je me dis qu’il y a encore du travail à faire… Et comme le disait Abd Al Malik, Qu’Allah bénisse la France !

Clic pour voir la Source de l’article

####################################################
############## Aujourd’hui en Palestine ################
####################################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information C P I , Centre Palestinien D’Information.

Un citoyen palestinien blessé par les balles d’occupation au nord de Gaza.
.
Couvert de sang… la photo du résistant Naif affirme son agression.
.
Arrestation d’un jeune palestinien à Khan Younes.
.
L’occupation blesse 3 Palestiniens et arrête un enfant dans des affrontements en Cisjordanie.
.
40 Palestiniens arrêtés après avoir été blessés par balles réelles lors de l’Intifada de Jérusalem.
.
L’occupation mène une campagne de raids et d’arrestations et arrête l’auteur de l’attaque d’Adumim.
.
Des blessés dans des affrontements au sud de Jénine.
.
22 détenus souffrent de cancer dans les prisons de l’occupation .
.
Les colons font irruption dans la mosquée al-Aqsa.
.
L’occupation s’empare des équipement pour la construction à Hébron.
.
Augmentation actuelle de 800 millions de dollars du soutien militaire américain pour Israël.
.
Des milliers d’Israéliens réclament à Netanyahu de récupérer Shaul.
.
En vidéo : les importantes opérations de la résistance palestinienne pendant150jours de l’intifada de Jérusalem.
.
L’occupation arrête trois citoyens et met fin à l’alerte de sécurité au périmètre de Gaza.
.
Jérusalem: Un expert met en garde contre l’effondrement de bâtiments en raison des excavations.
.
La résistance palestinienne vise Beit Eil.
.
Des dizaines de blessés signalés au cours des affrontements en Cisjordanie.
.
Salfit: Plusieurs blessés après la prise d’assaut de Yassouf par des colons .
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com