MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 11 Rabi Al Thanni 1437.

Flash info du 11 Rabi Al Thanni 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.MuslimRadio.info

******************************************************************


Un repas de la paix organisé par des musulmans à Preston.

C’est encore une initiative des plus posisitves organsée par de jeunes musulmans à Preston, Grande-Bretagne. Un repas auquel sont conviés les membres d’un parti politique hostile à l’Islam ainsi que les forces de police de la ville pour discuter et apprendre à mieux se connaitre.

En effet, le 20 Février, la EDL, la ligue pour la défense des anglais, a prévu une marche à travers Preston pour avertir les habitants de la radicalisation de plusieurs quartiers de la ville. Alors les membres de la Fondation Lumière, Light Foundation, ont décidé de prendre les devants. Ce groupe éclairé de jeunes militants musulmans pour la paix, et habitués aux échanges inter-religieux, ne veulent plus laisser courir ces rumeurs infondées.

Ils invitent donc les membres de la EDL à une sorte de tablée de l’entente, un repas auquel même les forces de police sont invités. » Nous voulons inviter les EDL pour un repas privé, juste pour une conversation respectueuse et digne. La police pourrait être appelée à assister s’ils le veulent. »

Le 17 décembre dernier ils lançaient leur invitation dans le Lancashire Evening Post. De la nourriture, une ambiance détendue et des solutions à inventer ensemble, c’est le programme de cette proposition à laquelle les EDL réfléchissent encore sérieusement.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Jordanie : les églises sonnent leurs cloches pour célébrer l’ouverture d’une mosquée.

A Rmeimeen, dans le gouvernorat de Balqa en Jordanie, une mosquée a ouvert ses portes après une rénovation samedi dernier. Afin de célébrer cette ouverture, les membres des églises de la ville ont tenu à manifester leur joie.

En effet, les responsables des églises se sont fait passer le mot : faire sonner les cloches simultanément pour célébrer l’ouverture de la mosquée rénovée. Ce geste a beaucoup touché la communauté musulmane qui s’est vue être soutenue par leurs voisins catholiques. Le fait de manifester de la joie à l’ouverture de cette mosquée prouve que la vie interreligieuse est acquise dans cette ville jordanienne.

Le ministre jordanien Hayel Dawood a exprimé son émotion face à une telle initiative. Il explique que « l’église a également joué l’hymne de la paix pour célébrer l’ouverture de la mosquée voisine. Les résidents de Rmeimeen se visitent toujours les uns les autres pour les occasions religieuses ; ils sont un modèle de coexistence. Il n’est pas surprenant de voir de telles actions », propos relevés par The Jordan Times.

La mosquée en question existe depuis 1970 mais a été rénovée récemment. Elle se situe aux côtés de plusieurs églises, d’où la volonté des responsables religieux de souhaiter la bienvenue à ce lieu de culte rénové. Cette initiative illustre un exemple de vivre ensemble comme on en voit trop peu.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Arabie Saoudite : pas de neige pour le désert.

Alors que nous apprenions l’arrivée de la neige la semaine dernière dans le désert saoudien, à proximité de la ville sainte de Médine, l’information a été démentie par les médias français.

The Weather Network soulignait que la neige est tombée sur une grande partie du Moyen Orient et que l’Arabie Saoudite avait vu son désert blanchir par ce climat extrêmement rare. De même, d’autres sites ont relevé des photos de neige dans le désert, avec des chameaux ou des bédouins. Mais il s’agit de photos datant d’années précédentes.

Les journaux français dont BFM expliquent que la provenance de certaines de ces photos demeure inconnue car elles ont été reprises de nombreuses fois. En 2011, elles ont été publiées concernant la neige au Koweït, en 2012, les mêmes images relayaient la neige en Jordanie. Aujourd’hui, le véritable lieu de ces photos reste flou mais il ne s’agit pas du désert saoudien.

Certaines de ces photos ont été prises en 2013 par un photographe à Jérusalem. Au final, la neige imaginée en Arabie Saoudite aura fait rêver les internautes durant quelques jours.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Algérie : ces disparus de la guerre civile que l’Etat a kidnappés.

La guerre civile en Algérie a coûté la vie à des milliers de personnes. De ces années les plus sombres du pays, des Algériennes gardent davantage de séquelles. En effet, à cette époque, les forces de l’ordre avaient kidnappé leurs proches. Et ils ne sont jamais réapparus. Ces femmes tentent encore aujourd’hui de faire entendre leur voix et que la lumière soit faite.
Les familles demandent justice.

D’après le responsable de la CNCPPDH (Commission Nationale Consultative de Promotion et de Protection des Droits de l’Homme Algérienne), 7000 personnes auraient été enlevées entre 1992 et 1998. 8000 selon les familles et les associations. Les épouses, les mères, les sœurs, les filles se rendent chaque mercredi devant le siège de la CNCPPDH, à Alger. Elles portent haut les portraits d’un père, d’un frère, d’un oncle… que la police a arrêté, il y a des dizaines d’années. Depuis, il n’y a plus aucune nouvelle. L’emprisonnement, la torture, l’assassinat, la mort. Des versions différentes ont été données aux familles, les laissant dans le flou. Doivent-elles faire le deuil ou espérer encore ?

Ces familles sont soutenues par l’association SOS Disparus face à une administration délivrant des informations au compte-gouttes. Quand elle décide d’en livrer…

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Pays-Bas : Khadija Arib, élue à la tête de la Chambre basse.

Le 13 janvier dernier, les députés néerlandais ont élu à une large majorité Khadjia Arib au poste de présidente de la Chambre basse. Un événement qui ne passe pas inaperçu puisqu’elle est issue de l’immigration marocaine. Elle est surtout la toute première personne politique d’origine étrangère a occupé cette responsabilité.
Un parcours d’expériences très riche .

En creusant dans le passé de Khadija Arib, on apprend qu’elle est née dans la région de Settat au Maroc. En 1975, à l’âge de 15 ans, elle va vivre à Amsterdam. Son implication dans le monde associatif, notamment pour accompagner les immigrés marocains, est très importante. Elle sera assistante sociale et suivra des cours à l’université. En 1989, son article au sujet de la femme dans la société marocaine lui vaut d’être emprisonnée. L’aide du ministère néerlandais des Affaires Etrangères la libérera. Finalement, dans les années 90, elle s’engage en politique au sein du Parti Travailliste.

Sa récente élection n’est pas vue d’un bon œil par tous. Certains députés parlant « d’une journée noire » ou encore du fait que cette nouvelle présidente possède la double nationalité. Donc une double loyauté, envers le Maroc et les Pays-Bas. Mais d’autres applaudissent « le summum de l’émancipation et de l’intégration » de Khadija Arib.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


France : Bernard Cazeneuve confirme : « Les actes anti-musulmans ont triplé en 2015 » !

Officiellement, ce sont environ 400 actes islamophobes qui ont été enregistrés pour l’année 2015. Bernard Cazeneuve l’a annoncé, précisant que les attaques contre des édifices chrétiens ont augmenté de 20% alors que les actes antisémites, eux, sont en baisse.

Trois fois plus d’actes anti-musulmans.

Alors qu’en 2014, 133 actes anti-musulmans avaient été enregistrés par le ministre de l’intérieur, un an après, les chiffres ont triplé avec un total de 400 actes annoncés. Ce dernier a déclaré dans le journal La Croix :

« Les actes anti-musulmans ont triplé et s’établissent à environ 400 pour l’année 2015. ».

Il a également été rapporté que plus de la moitié de ces actes ont été recensés lors du premier trimestre, notamment juste après les attentats de Charlie Hebdo.

Des chiffres effarants, mais pas d’actions.

Bernard Cazeneuve en a également profité pour annoncer une baisse de 5% des actes antisémites « qui restent cependant à un niveau élevé, avec 806 actes constatés. » Les églises et cimetières chrétiens « ne sont pas épargnés avec 810 atteintes, en hausse de 20%. » Des chiffres qui seront communiqués aujourd’hui à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, par le délégué interministériel.

Le ministre de l’intérieur condamne -évidemment- ces actes : « En tant que ministre des cultes, je ne peux accepter de tels actes. Ils doivent être sévèrement punis. »

Des actes pourtant très rarement punis et qui continuent de se décupler, encore et encore, sous l’œil indifférent d’une autorité étatique qui n’agit que lorsque ses intérêts sont menacés.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Philippe Moureaux condamne la politique d’Israël et il déclare « Musulmans, gardez confiance mais soyez vigilants ! ».

Certains disent tout haut ce que beaucoup pensent tout bas et ce, avec la plus grande assurance qui soit. C’est ainsi qu’a agi Philippe Moureaux, ancien ministre de l’Intérieur belge, qui n’a pas hésité à dire ce qu’il pensait très franchement de la politique française et des déboires de l’Etat colon.
Fine analyse objective.

C’est lors d’une interview accordée à la chaîne belgo-marocaine Maghreb TV, que l’ancien ministre belge s’est exprimé peu après les attentats de Charlie Hebdo. Relatant de nombreux faits et s’exprimant sur divers sujets, c’est à travers un point de vu objectif et basé sur de fines analyses que Philippe Moureaux a -entre autre- condamné la politique d’Israël qu’il qualifie d’« inacceptable ».

« Certains ont intérêt à diviser. Certains ont intérêt à ce que l’on divise, à ce que l’on oppose les uns et les autres […] Il est évident qu’en Occident c’est surtout essayer de répandre la haine de l’Arabe pour justifier la politique de l’Etat d’Israël qui me paraît inacceptable. ».

Au fil du dialogue, alors que le sujet sur l’islamophobie est abordé, il affirme que « l’islamophobie est une forme de racisme un peu hypocrite […] qu’il faut combattre comme on combat l’antisémitisme, comme on combat les attaques contre les autres populations » expliquant que « la loi qui combat le racisme combat l’islamophobie. ».
« Gardez confiance, mais soyez vigilants ! ».

Puis, faisant référence à Joël Rubinfeld qui accusait le PS d’avoir abandonné le combat contre l’antisémitisme, M. Moureaux a déclaré :

« Ce monsieur essaie de nous culpabiliser parce que nous sommes opposés à la politique que mène Israël en Palestine, c’est tout. ».

Il termine son intervention en conseillant aux musulmans : « Gardez confiance mais soyez vigilants, et gardez votre dignité. » Des paroles pour le moins claires, sincères et exprimées en bonne et due forme.

Reportage a voir sur www.muslimradio.info.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Justice : un passeur présumé forcé à regarder des enfants morts par des garde-côtes.

Au large des côtes grecques, s’est produit une scène insoutenable provoquant polémiques et critiques au sein même du gouvernement grec. Le 15 janvier dernier, la chaîne Sky News diffusait les images d’une opération de sauvetage d’un bateau de réfugiés près de l’île de Samos en Grèce. Des images qui ont provoqué la consternation du ministre grec de la Marine qui n’a pu rester sans silence.
La critique du ministre Thodoris Dritsas

Dans la vidéo tournée par une équipe de la chaîne anglaise, les journalistes rapportent que les garde-côtes ont arrêté un jeune homme turc. Présenté par ces derniers comme le conducteur du bateau qui a fait naufrage, ils le forceront à regarder les cadavres des enfants décédés jusqu’à ce que l’homme s’effondre en larmes. C’est dans ce terrible drame que trois jeunes enfants ont effectivement trouvé la mort.

Le lundi 18 janvier, le ministre Thodoris Dritsas, s’exprime via un communiqué dans lequel il tient à souligner que la présomption d’innocence est un principe qui se doit d’être respecté.

Nous devrions tous respecter la présomption d’innocence jusqu’à ce que quelqu’un soit définitivement condamné.

Force est de constater qu’ici l’homme a été jugé coupable avant tout procès par les garde-côtes, il déclare que « c’est un comportement clairement inapproprié ». « L’Etat et ses agents devraient garder la tête froide et rester professionnels vis-à-vis de tout détenu, même s’il est accusé d’un crime odieux. »

Le jeune homme turc, âgé de 21 ans, confiera à Sky News avoir été contraint à conduire le bateau. Déféré hier devant le procureur de Samos, nous ignorons encore si l’homme sera poursuivi ou non pour homicide.

Alors que la Grèce accuse les autorités portuaires turques de soutenir les passeurs, le véritable problème n’est semble-t-il que peu abordé, voire occulté. Présentés toujours et encore comme des migrants, l’opinion publique en oublie qu’aux portes de l’Europe comme dans les pays en guerre la mort provoquée par l’homme nargue les innocents.

vidéo a voir sur www.muslimradio.info.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Raphaël Liogier : “L’islamophobie est soutenue par l’Etat”.

Après les critiques de Manuel Valls lundi contre l’Observatoire de la laïcité, Raphaël Liogier, sociologue et spécialiste du fait religieux, a sévèrement critiqué le Premier ministre mardi sur France Info.
“On n’a pas le droit de dire qu’on est antisémite par contre, on peut légitimement dire qu’on est islamophobe.”

Après les critiques de Manuel Valls lundi contre l’Observatoire de la laïcité, Raphaël Liogier, sociologue et spécialiste du fait religieux, a sévèrement critiqué le Premier ministre mardi sur France Info. Pour lui, le message que Manuel Valls est en train d’envoyer c’est “on n’a pas le droit de dire qu’on est antisémite par contre, on peut légitimement dire qu’on est islamophobe.”.

Vidéo a voir sur www.muslimradio.info.

Raphaël Liogier : « Il ne faut pas que Manuel… par FranceInfo

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Amérique : Hamtramck, première ville musulmane des États-Unis.

Quand le reste de l’Amérique se divise sur les musulmans, Hamtramck embrasse cette culture. Cette cité ouvrière du Michigan (nord des Etats-Unis), située à un quart d’heure en voiture de Detroit, est entrée en novembre dernier dans l’histoire américaine en devenant la première ville à élire un conseil municipal composé en majorité de musulmans.

Anam Miah, l’un des quatre conseillers municipaux musulmans, né au Bangladesh, assure chérir «la diversité culturelle de notre communauté».

Reportage a voir sur www.muslimradio.info.

Hamtramck, première ville Musulmane des États-Unis par 20Minutes

Clic pour voir la Source de l’article

********************


France : Un médecin refuserait de prendre en charge des patientes voilées.

Tristesse et incompréhension. Ce sont les sentiments partagés par nombre de membres de la communauté musulmane giennoise ces jours-ci.

Après les attentats qui ont endeuillé la France en novembre, un médecin généraliste, Philibert de Rovira, aurait demandé à ses patientes de confession musulmane de ne plus se présenter au cabinet médical voilées. Une Giennoise, choquée, a alors pris l’initiative de contacter nos confrères de Zaman, hebdomadaire franco-turc.

Le médecin évoque un « quiproquo ».

Dans cet article, Mme U., Betül et Ayse racontent toutes la même chose : « J’ai pris ma décision, vous devrez enlever votre voile à la prochaine visite », leur aurait indiqué le praticien.

Des témoignages corroborés par ceux d’autres Giennoises, que nous avons contactées. « Une amie est venue me voir au début de la semaine dernière. Elle avait accompagné sa mère chez le docteur de Rovira, qui leur a effectivement déclaré que suite aux attentats, il ne voulait plus voir de voiles dans son cabinet. Et il leur a clairement signifié que si elles ne voulaient pas se plier à ça, elles pouvaient reprendre leur dossier médical et trouver un autre médecin », rapporte une représentante de la communauté musulmane giennoise.

« Et le week-end dernier, j’ai rencontré d’autres mamans, qui m’ont toutes raconté la même chose. Il va de soi que ces femmes enlèvent leur voile lors des consultations, lorsque c’est nécessaire. Là, le médecin leur demande de ne pas le porter, même dans la salle d’attente. C’est choquant, c’est de la violence psychologique. Beaucoup de ces femmes le consultent depuis des années : elles ne savent pas quoi faire… ».

Hier, nous avons rencontré le médecin, qui n’a pas souhaité commenter l’article de nos confrères de Zaman. « C’est un quiproquo », a-t-il simplement déclaré.

Le « quiproquo » pourrait cependant ne pas rester sans suite. Du côté de la communauté musulmane de Gien, un recensement des femmes concernées par les propos du médecin est sur le point d’être fait. « Et il y aura certainement des plaintes. Les choses n’en resteront pas là. Il s’agit de discrimination », estime la représentante de la communauté musulmane de Gien.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


France : Le Conseil d’Etat ordonne l’ouverture de la mosquée de Fréjus malgré l’interdiction du FN.

a mosquée de Fréjus en pleine bataille juridique avec la mairie FN de la ville vient d’obtenir une grande victoire. Le Conseil d’Etat vient d’ordonner la réouverture du lieu de culte.

Malgré l’acharnement de la mairie de Fréjus, la mosquée récemment terminée pourra enfin ouvrir. La bataille juridique fut longue mais le Conseil d’Etat vient de trancher et a ordonné au Préfet du Var de se substituer au maire et d’autoriser l’ouverture provisoire de la mosquée.

La décision du Conseil d’Etat ne remet pas en question pour autant la décision du procureur de la République de Draguignan qui a requis en novembre dernier la destruction du lieu de culte. Cette procédure judiciaire intervient après une plainte de la mairie de Fréjus. Le verdict doit être rendu le 28 février.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


France : Véronique Genest alias Julie Lescaut ne regrette pas ses propos islamophobes.

Véronique Genest ne sait plus quoi faire afin de promouvoir la pièce de théâtre dont elle tient la tête d’affiche.

Quoi de mieux pour une star oubliée que de faire parler d’elle en insultant la foi des musulmans ?

C’est ainsi qu’invitée de LCI, l’ex-vedette est revenue sur ses propos islamophobes.

La comédienne a déclaré ne point les regretter.

“Je ne regrette rien moi parce que mes propos étaient sur la peur”.

Les médias qui ne rechignent jamais devant une énième campagne islamophobe auront ainsi servi la soupe à cette piteuse actrice vieillissante en bout de course.

Clic pour voir la Source de l’article

*********************


Royaume-Unie : Londres s’en prend au voile intégral.

Après que David Cameron s’en soit pris aux conjoints des immigrés musulmans ne maitrisant pas la langue anglaise, voilà que le débat porte sur le port du voile intégral … à l’école.

C’est la ministre de l’éducation Nicky Morgan qui vient de lancer le débat en annonçant que désormais les établissements auraient le droit d’accepter ou non les élèves ou enseignantes en niqab.

David Cameron se dit prêt à soutenir la prohibition du voile intégral dans les lieux publics mais il rappelle qu’en aucun cas le souhait est de légiférer à l’instar du gouvernement français.

Dans un pays qui se targue de sa tolérance, le climat islamophobe commence à faire surface. Il faut tout de même souligner qu’il s’agit de débat autour du voile intégral dans les écoles pour les enseignantes ou les élèves et qu’en aucun cas on envisage une loi.

Nous sommes donc loin des lois islamophobes appliquées en France en tant que politique d’état et plus proche de la petite sortie islamophobe électoraliste.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


L’ONU appelle la France à ne pas prolonger l’état d’urgence et évoque des excès.

La France est sous état d’urgence depuis 2 mois. Une période extrêmement longue pour la communauté musulmane qui vit sous le bruit des perquisitions. L’ONU réagit enfin et demande le non-renouvellement pour éviter de nouveaux excès.

L’ONU, par la voix de ses spécialistes dans le domaine des droits de l’homme, a appelé la France à ne pas prolonger l’état d’urgence après le 26 février. Une demande qui intervient après une enquête d’experts qui ont signalé “des restrictions excessives et disproportionnées sur les libertés fondamentales”.

«L’état d’urgence en vigueur en France et la loi sur la surveillance des communications électroniques imposent des restrictions excessives et disproportionnées sur les libertés fondamentales», affirme l’ONU.

Des accusations extrêmement graves qui interviennent après 3 300 perquisitions et des centaines d’assignations à résidence qui n’ont donné cours qu’à 1 mise en examen dans une affaire de terrorisme. Les cinq experts évoquent aussi le projet de réforme de la constitution et appellent les parlementaires français à réviser ces nouvelles dispositions.

«Alors que la France débat sur le renforcement des mesures dans la lutte contre le terrorisme, et à cet effet s’engage dans une réforme de la procédure pénale, nous appelons à réviser ces dispositions et possibles réformes, afin d’assurer leur conformité au regard du droit international des droits de l’homme», écrivent-ils.

L’ONU évoque aussi le manque de protection contre les abus face à ces mesures d’exception qui visent seulement la communauté musulmane. La lutte anti-terroriste ne permet pas toutes les dérives contrairement à ce que laissaient paraître les cent à deux cents perquisitions par jour.

«Garantir une protection adéquate contre les abus lors du recours à des mesures d’exception et des mesures de surveillance dans le cadre de la lutte contre le terrorisme relève des obligations internationales de l’Etat français», jugent-ils.

Depuis deux mois, l’état d’urgence provoque colère et incompréhension chez de nombreux citoyens musulmans. Les perquisitions aveugles contre des militants associatifs, des restaurateurs halal ou encore des foyers pour femmes dans la précarité sont dénoncées sur les réseaux sociaux.

La France, patrie des droits de l’Homme, se retrouve accusée par l’ONU de déroger au respect des libertés fondamentales de ses citoyens musulmans. Une honte pour tous les parlementaires qui soutiennent ces dérives sécuritaires.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Le pape François attendu pour une visite historique à la mosquée de Rome.

Une délégation de responsables du culte musulman en Italie a lancé une invitation, mercredi 20 janvier, à l’adresse du pape François afin qu’il vienne visiter la grande mosquée de Rome.

L’invitation, lancée par Yahya Pallavicini, vice-président de la Communauté religieuse islamique en Italie, et par Abdellah Redouane, directeur du Centre culturel islamique d’Italie, en charge de la gestion de la mosquée, pourrait être honorée mercredi 27 janvier, dix jours après son passage à la grande synagogue de Rome. La date de la visite, historique, devrait coïncider avec la visite de l’émir du Qatar à Rome.

Il s’agira alors du troisième déplacement de ce type pour le pape François après la Mosquée bleue d’Istanbul en novembre 2014 et la mosquée centrale de Bangui en novembre 2015.

Le souverain pontife banalise ainsi une pratique rare, initiée par Jean-Paul II le 6 mars 2001 à Damas. Accompagné du mufti de Syrie Ahmad Kaftaro, il avait été le premier pape à entrer dans une mosquée.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Attentats de Paris : la famille d’Hasna Aït Boulahcen veut réhabiliter son nom.

Hasna Aït Boulahcen est morte lors de l’assaut du Raid à Saint-Denis le 18 novembre 2015. La cousine d’Abdelhamid Abaaoud avait succombé à l’explosion de la ceinture d’un kamikaze qui se trouvait dans l’appartement.

Pour ses proches, la jeune fille est une victime. Ils ont donc décidé de porter plainte contre X auprès du juge anti-terroriste Christophe Tessier mercredi 13 janvier. D’après Fabien Ndoumou, avocat de la famille, « elle n’a jamais joué un rôle actif dans cette affaire, elle n’a jamais eu de contact avec la Syrie ».

Selon l’enquête de la police, Hasna Aït Boulahcen a permis à Abdelhamid Abaaoud de trouver refuge dans l’appartement de Jawad Bendaoud alors qu’il se cachait à Aubervilliers, toujours en Seine-Saint-Denis. Mais selon maitre Fabien Ndoumou qui se confie à FranceTv Info, « elle était sous pression de son cousin. Il lui a dit : « Si tu ne viens pas, je vais tuer les membres de ta famille et les enfants de tes amis. » ». L’avocat s’appuie pour preuve sur l’enregistrement pris durant l’assaut et dans lequel on entend la jeune fille crier : « C’est pas mon copain (…) Est-ce que je peux sortir, je veux sortir » peu avant l’explosion.

Selon l’avocat, Hasna Aït Boulahcen aurait aussi demandé à un ami d’appeler le 197 pour elle, le numéro de téléphone mis en place après les attentats de Paris pour recueillir des renseignements. La famille souhaite « réhabiliter l’honneur de la victime. Elle n’était pas radicale », déclare Fabien Ndoumou. Les proches attendent de récupérer le corps de la jeune femme afin de l’inhumer.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Poursuivie pour racisme, une ex-ministre socialiste relaxée .

Le tribunal correctionnel de Marseille a relaxé, mardi 19 janvier, Marie-Arlette Carlotti, députée socialiste de la 5e circonscription des Bouches-du-Rhône. Celle-ci avait été poursuivie pour injure publique à caractère racial par l’avocat Hacen Boukhelifa, qui avait déposé plainte contre elle en mars 2014.

Le militant socialiste reproche à l’ex-ministre socialiste aux Personnes handicapées sous la présidence de François Hollande d’avoir refusé de l’inscrire sur sa liste des municipales à Marseille, car elle aurait « déjà un candidat arabe de la diversité sur (sa) liste » et qu’il n’aurait « qu’à aller voir Samia Ghali (aujourd’hui sénatrice-maire socialiste de Marseille, ndlr) pour qu’elle le prenne sur sa liste dans les quartiers nord ».

Le tribunal a jugé que les propos incriminés avaient bien été tenus lors de l’inauguration de son local de campagne en janvier 2014, mais qu’ils n’avaient pas un caractère public. Pourtant, ils ont été déclarés, de l’avis de la cour, devant « un public d’élus, de candidats, de collaborateurs politiques, de militants, de sympathisants, tous unis par une communauté d’intérêts ». Elle a également estimé que les propos n’étaient « ni outrageants, ni injurieux ». « Dire d’une personne qu’elle est arabe ou la qualifier comme tel n’équivaut pas à lui prêter un défaut ou à lui adresser une invective », a tranché le tribunal.

Hacen Boukhelifa a fait appel du verdict. « La Cour d’Appel d’Aix-en-Provence aura donc à se prononcer de nouveau sur l’injure publique à caractère racial pour laquelle Madame Marie-Arlette Carlotti avait été mise en examen », a-t-il annoncé.

Clic pour voir la Source de l’article

********************

Clic pour voir la Source de l’article » width= »600″>
Boycott d’Israël: Un appel signé par plusieurs militants, intellectuels et responsables politiques.

Appel publié sur Mediapart: Nous appelons au boycott des produits israéliens !

De nombreuses associations s’indignent de la décision de la Cour de cassation du 20 octobre 2015, qui a déclaré illégal l’appel à boycotter des produits israéliens. Voici un nouvel appel signé par plusieurs militants, intellectuels et responsables politiques en défense de la campagne BDS lancé par les Palestiniens le 4 juillet 2005.

Nous ne nous plierons pas à la décision de la Cour de cassation du 20 octobre 2015! Le 20 octobre 2015, par deux arrêts, la Cour de cassation a déclaré illégal l’appel à boycotter des produits israéliens et confirmé la lourde condamnation de plusieurs militants du mouvement Boycott désinvestissement sanctions (BDS). Elle a utilisé pour cela, un article de la loi de la presse qui évoque le délit de «  provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance à une ethnie, une nation, une race, ou une religion déterminée  ».

Cette décision est plus qu’étonnante, elle est scandaleuse. Cette loi est supposée protéger une personne ou un groupe de personnes victimes d’une discrimination à raison de leur origine ou de leur appartenance ou non appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion. Elle ne prévoit nullement de protéger la politique d’un Etat contre une critique citoyenne, lorsque cette critique prend la forme d’un appel au boycott de produits. A de nombreuses reprises, des organisations ont appelé dans le monde au boycott de la Birmanie ou de la Russie, de la Chine ou du Mexique, sans que soit jamais évoquée une telle clause.

En dépit de l’insistance du ministère de la justice, la plupart des juridictions françaises saisies ont refusé au cours de ces dernières années de considérer que l’appel au boycott de produits israéliens relevait d’une infraction pénale.

Avec la décision de la cour de Cassation, la France devient le seul pays démocratique du monde où une telle interdiction a été prise. Pour un pays qui, depuis un an, n’a pas cessé de se réclamer son attachement à la liberté d’expression c’est une situation d’autant plus paradoxale, qu’il est plus que probable que la Cour européenne des droits de l’Homme reviendra sur ce jugement malvenu. Même la cour de Cassation doit répondre de ses décisions et se conformer à des principes universels que sont, notamment, le droit d’expression.

Clic pour voir la Source de l’article

********************

Clic pour voir la Source de l’article » width= »600″>
Angleterre : Un écolier britannique musulman âgé de 10 ans traité comme un « terroriste » pour une simple faute de langage.

Lapsus de l’enfance qui n’est en rien révélateur de quoi que ce soit, ou alors seulement de l’islamo-paranoïa aiguë qui fait perdre tout sens commun et de la mesure d’une rive à l’autre de la Manche, l’expression « terrorist house » (maison terroriste) mise par erreur pour « terraced house » (maison mitoyenne) par un petit britannique de confession musulmane aura suffi à affoler une école du Lancashire et à entraîner une descente de police à son domicile, quelques jours plus tard.

Loin de relativiser cette maladresse linguistique et de la corriger avec intelligence, sans arrière-pensée, l’enseignant, dénuée de la plus élémentaire pédagogie, l’a au contraire montée en épingle, réussissant à terroriser l’enfant, resté interdit devant l’hystérie provoquée par sa faute de langage, ainsi que la direction de l’établissement scolaire qui s’est empressée de signaler « ce comportement suspect » à la police locale. Un empressement irrationnel, lourd de conséquences, qui a été encouragé par un décret gouvernemental entré en vigueur depuis juillet 2015, dans le cadre de la prévention de la radicalisation en milieu scolaire, voire dans les bacs à sable…

Très choqués par l’irruption fracassante de la police, le 7 décembre dernier, dans l’intimité de leur foyer, les parents de l’écolier restent profondément indignés par l’interrogatoire infligé à leur enfant, sans oublier le passage au crible de l’ordinateur familial. Plusieurs semaines après les faits, ils ont décidé de rompre le silence pour exiger des excuses publiques des deux institutions, scolaire et policière.

« Imaginez ce que peut bien ressentir un adulte, qui n’a rien à se reprocher, en voyant un jour débouler chez lui la police pour l’interroger sans ménagement, comme s’il était coupable, et là, il s’agissait d’un petit garçon ! », s’est exclamé furieux un proche cousin sous couvert d’anonymat pour protéger l’identité de son jeune parent.

« La seule et unique préoccupation de son instituteur aurait dû être de rectifier son erreur en la lui expliquant, et non d’en faire un terroriste en puissance devant ses camarades de classe. C’est honteux ! Bilan, mon petit cousin est terrifié à l’idée de retourner à l’école et d’écrire ! », a poursuivi ce dernier au micro de la BBC, en pointant du doigt les dérives désastreuses d’une lutte anti-terroriste, qui pour être préventive, commence un peu trop prématurément et de manière très contre-productive…

Clic pour voir la Source de l’article

####################################################
############## Aujourd’hui en Palestine ################
####################################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information C P I , Centre Palestinien D’Information.

Confiscation de 1500 dunums à Jéricho et le vol d’un immeuble à Jérusalem.
.
Le Bloc islamique dénonce la campagne d’arresations contre ses militants.
.
184 Palestiniens morts dans le siège imposé au camp de Yarmouk .
.
Netanyahu ordonne de démolir la maison de l’auteur de l’attaque d’Otniel.
.
Faraj déclare que l’Autorité Palestinienne a déjoué 200 attaques anti-occupation.
.
L’occupation envahi Tulkarem et un palestinien répond par des tirs à feu.
.
Le prisonnier gréviste Hassan Choukeh transféré à la prison Megiddo .
.
Abou Marzouk: l’hypocrisie politique derrière la situation tragique de Gaza.
.
L’occupation arrête deux jeunes hommes à Bethléem, une maison menacée de démolition à Salfit.
.
Siège du quartier Thinnaba à Tulkarem .
.
augmentation des attaques sionistes anti-mosquée al Aqsa dès le début de 2016.
.
Human Rights Watch : les entreprises opérant dans les colonies pillent les ressources palestiniennes.
.
Deux arrestations et un blessé suite à des affrontements avec l’occupation à Hébron .
.
L’occupant bloque une rue principale au nord d’Hébron.
.
Des colons vandalisent les véhicules des Palestiniens au sud de Naplouse .
.
Deux détenus et un blessé lors des confrontations à Hébron.
.
L’occupation approuve la détention administrative d’un détenu âgé.
.
L’occupation permet aux Gazaouis de visiter leurs proches en prison.
.
Jérusalem : Le tramway caillassé 5 fois en 24 heures .
.
Des supporters scandent des slogans pro al-Aqsa pendant l’hymne israélien.
.
Les troupes israéliennes envahissent le sud de Gaza et lancent des bombes fumigènes.
.
De nouveaux groupes de colons prennent d’assaut la mosquée Al-Aqsa.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire