MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 6 Rabi Al Thanni 1437.

Flash info du 6 Rabi Al Thanni 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.MuslimRadio.info

******************************************************************


Les jeunes et la religion : une enquête encourageante.

Une série de questions ont été posées à un panel de français de 2008 à 2009 et l’ouvrage né de cette étude, Trajectoires et origines, une enquête sur la diversité des populations en France, nous révèle des points encourageants sur la jeunesse et l’islam.

La question identitaire dans notre société n’a pas ébranlé nos jeunes. Au contraire, cette enquête menée par l’INED, Institut National d’Études Démographiques, fait ressortir des chiffres parlant d’eux-mêmes : «85% des jeunes de 17 à 25 ans déclarent que la religion joue un rôle important dans leur vie, contre seulement 22% chez les catholiques».

Sur 22000 personnes issues de l’immigration, interrogées de 2008 à 2009, les jeunes musulmans issus de l’immigration ont montré un sentiment fort d’appartenance à leur religion. Toujours selon cette enquête, il est dit qu’» il est incontestable que le sentiment religieux a progressé chez les musulmans».

Quand l’on apprend, toujours selon les mêmes données collectées sur cette période, que 93% des enfants d’immigrés affirment «être chez eux en France», l’on se réjouit du travail de chacun.

La société plurielle que nous construisons n’a plus peur de se sentir à sa place sans corrompre son identité. La Oumma est plus solidaire et plus informée, et elle chemine avec les parents qui la composent des générations encore plus fortes qu’aujourd’hui incha Allah.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Namibie : des chrétiens reconstruisent une mosquée vieille de 80 ans.

Un exemple de vie en collectivité et de paix interreligieuse nous vient tout droit d’Afrique australe. En effet, en Namibie, pays à majorité catholique, les chrétiens se sont investis dans la reconstruction d’une mosquée vieille de 80 ans.

C’est ainsi que ces chrétiens ont amassé des dons qui ont permis de remettre à neuf cette mosquée, bien dégradée par le temps. La mosquée en question représente le seul lieu de culte pour les musulmans du village de Namibie Kiislamu. Les chrétiens ont donc tenu à participer à cette reconstruction pour permettre aux musulmans du village de pouvoir bénéficier d’une mosquée en bon état. La mosquée était auparavant dans un état délabré et était laissée à l’abandon depuis une vingtaine d’années.

Les musulmans du pays étant en minorité et la mosquée se trouvant dans un village reculé, le lieu de culte n’avait pas attiré l’attention des dons jusqu’à ce qu’un visiteur, Geoffrey Nsereko résidant aux États-Unis mais originaire de Namibie, se rende dans le village. Cet homme a été touché par l’état de la mosquée et par la situation d’abandon dans laquelle se trouvaient les musulmans du village. C’est face à ce triste constat que Geoffrey Nsereko a lancé une quête auprès de la communauté chrétienne pour venir en aide aux musulmans.

Des centaines de chrétiens ont répondu à l’appel de Geoffrey. D’autres, en revanche, ont été surpris du fait qu’il rénove une mosquée au lieu de construire une église. C’est ainsi que l’homme a confié : « Beaucoup de monde a exprimé sa préoccupation : pourquoi moi un non-musulman, suis celui qui mène la campagne de rénovation d’une mosquée, ils me demandaient toujours pourquoi ne pas faire une église vous qui êtes un chrétien », propos relevés par New Vision. Malgré les critiques dont il fait l’objet au sein de sa communauté, Geoffrey souligne l’importance de telles actions de solidarité.

Il explique que les dons récoltés permettent largement de couvrir les frais de reconstruction : plâtre, façade extérieure, intérieur de la mosquée, murs, peinture et plancher. Nous pouvons saluer l’initiative de ce chrétien et la solidarité de la communauté chrétienne envers les musulmans. Voici le genre de récits qui rappelle que l’humanité et la paix interreligieuse demeurent tout de même des valeurs actuelles, al hamdouliLlah.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Angleterre : Rob Lawrie jugé pour avoir aidé une réfugiée afghane de 4 ans.

Rob Lawrie, un ancien militaire anglais de 49 ans et bénévole dans une association d’aide aux réfugiés, a été jugé hier pour avoir aidé une fillette afghane de 4 ans à « quitter la jungle de Calais » pour qu’elle rejoigne son oncle en Angleterre.
Objectif : quitter « la jungle de Calais ».

C’est avec un cœur brisé que, depuis l’histoire d’Aylan, Rob a décidé de soutenir et d’aider les enfants réfugiés. C’est ainsi qu’il a pu venir en aide à Bahar, une petite réfugiée afghane de 4 ans, le 24 octobre dernier. Voulant absolument l’aider à quitter la « jungle de Calais », Rob a accepté la demande du père de Bahar qui souhaitait envoyer sa fille vivre chez son oncle en Angleterre. Tout se déroulait bien jusqu’à ce que Rob se fasse arrêter aux frontières du pays, alors que la petite Bahar était cachée ainsi que 2 Érythréens qui s’étaient jetés sur l’occasion.

« Je ne pouvais pas laisser cette petite fille vivre dans de telles conditions. La situation sanitaire y est catastrophique et à l’approche de l’hiver je ne pouvais me résoudre à la laisser là. J’ai donc dit à son père: ‘Ok, faisons-le’ »

Un « délit de solidarité ».

Son « délit de solidarité » lui coûtera peut-être 5 ans d’emprisonnement et 300 000 d’amende. Aujourd’hui, Rob attend le verdict de son procès « pétrifié » à l’idée de ce qu’il adviendra de son avenir.

« Je suis pétrifié. J’ai peur d’aller en prison, de perdre ma famille. Mais j’ai toujours dit qu’il ne s’agissait pas de moi, que l’objectif est de médiatiser ce qu’il se passe dans la »jungle ». Comment peut-on autoriser ce qu’il s’y passe? L’Europe n’en fait pas assez pour aider les enfants de réfugiés. Ils ont un futur et si on ne les aide pas maintenant, dans quelques années ils se retourneront et se souviendront que l’on n’a rien fait. »

Les Etats nous prouvent chaque jour que dans nos sociétés actuelles, venir en aide aux opprimés s’apparente à un délit -voire du terrorisme- alors qu’eux-mêmes sont la source des problèmes qui engendrent ces « aides » devenues vitales pour bon nombre de peuples à travers le monde.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Palestine : un journaliste palestinien en grève de la faim.

Plus de cinquante jours à présent que le journaliste palestinien Mohammed al-Qiq est emprisonné et en grève de la faim. Il a déjà perdu plus de vingt kilos. Son état médical laisse présager le pire. Hospitalisé, la sonnette d’alarme est tirée.
Accusé d’être proche du Hamas.

Mohammed al-Qiq travaille pour la chaîne saoudienne Al-Majd. Il a été arrêté le 21 novembre 2015 au nord de Ramallah dans l’assaut de sa maison. Il lui est reproché d’être lié au Hamas. Le journaliste n’a pas eu de procès ni d’inculpation. C’est ce qu’on appelle la détention administrative qui peut être renouvelée sans limite. Mohammed al-Qiq veut dénoncer cela à travers sa grève de la faim, tout comme la torture dans les prisons israéliennes. Des manifestations ont eu lieu, auxquelles ont pris part des députés de la Knesset. Les manifestants pointent aussi du doigt l’occupation israélienne et le cas de tous ces autres prisonniers subissant le même sort que Mohammed al-Qiq.
La détention administrative, spécialité israélienne.

Bien qu’il soit hospitalisé, le journaliste est menotté à son lit et surveillé par des policiers. Les prisonniers palestiniens crient régulièrement au scandale de la détention administrative. La grève de la faim est la seule arme pour alerter la communauté internationale sur le sujet. Khader Adnan comme Muhammad Allan sont des exemples parmi tant d’autres. Leur santé mise en danger avait mené les autorités israéliennes à les libérer. Selon Addameer, ONG israélienne pour les droits des prisonniers des Palestiniens, près de 660 Palestiniens sont en détention administrative depuis décembre 2015.

En Israël, une loi existe autorisant les autorités à nourrir de force les grévistes. Une sorte de gavage tout simplement !

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Algérie : les examens du brevet et du bac avancés avant le ramadan.

La ministre de l’éducation nationale, Nouria Benghebrit, a annoncé “des modifications au calendrier des examens, notamment du baccalauréat et du Brevet d’enseignement moyen (BEM)”. Les examens du brevet et du bac se tiendront avant le mois de Ramadan 2016.

La ministre a donné ces informations, jeudi 14 janvier, lors d’une déclaration à la presse. Les dates officielles des examens seront communiquées dans quelques jours :

“Les dates des examens du baccalauréat et du BEM seront annoncées dans une dizaine de jours” a affirmé Nouria Benghebrit à l’agence de presse nationale algérienne.

L’examen du bac était prévu initialement du 12 au 16 juin et celui du brevet du 7 au 9 juin 2016.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Un Algérien et un Marocain sauvent une femme de 91 ans d’un incendie.

Deux hommes, un jeune marocain et un algérien sont devenus des héros dans la ville espagnole d’Abaran. Jawad Segdal et Othmani Kadda ont sauvé la vie d’une vieille dame de 91 ans. La nonagénaire handicapée était prisonnière des flammes à son domicile dans le quartier San José Artesano.

Mercredi 13 janvier vers 10 heures du matin, des voisins ont aperçu de la fumée s’échapper de la maison. Pendant que des voisins tentaient en vain de combattre l’incendie au moyen de seaux d’eau, Jawad et Othmani on fait preuve d’un courage héroïque en s’introduisant dans la maison pour sortir la vieille dame restée seule à son domicile.

La victime, qui avait inhalé de la fumée et respirait difficilement, a été prise en charge par les secours et transportée à l’hôpital.

Le chef de la police locale, Serafin Garcia, a tenu a féliciter les deux hommes pour cet acte de bravoure :

“C’est un acte héroïque. Sans lui, cet événement aurait fini avec des conséquences fatales”, a-t-il déclaré au journal espagnol la verdad.

Clic pour voir la Source de l’article

********************



Syrie : Madaya : la vérité sur les crimes de Bachar al-Assad et du Hezbollah.

Les convois humanitaires acheminés par l’ONU et la croix rouge sont enfin autorisés par le régime syrien Sur la ville de Madaya, située au sud de Zabadani, à proximité du Liban. Un levé de blocus -temporaire – qui n’aurait pas eu lieu sans la pression médiatique et la vaste campagne internationale en soutien à la population de #Madaya, affamée et assiégée depuis mi-octobre 2015.

Les images des enfants et des vieillards, «presque squelettiques», transmises par les activistes sur place étaient suffisantes pour réveiller la conscience des internautes dans le monde entier en plus du monde arabe.

La famine comme arme de guerre, imposée par le Hezbollah Libanais

Depuis le début du mois de janvier 2016, alors que le monde entier célébrait le nouvel an, la population de Madaya comptait ses morts et ne trouvait pas de quoi nourrir ses enfants. Jusqu’au 7 janvier seulement, l’hôpital local a signalé plus de 23 morts à cause de la famine, et environs 150 cas de personnes hospitalisées par jour à cause du manque de nourriture et de l’eau dans toute la ville.

A 45 Km de Damas, la population de Madaya – plus de 40 000 habitants – a vécu l’une des pires crises du conflit syrien. Pour survivre, les habitants de la ville ont mangé les chats, les rats, les chiens… jusqu’aux feuilles des arbres pour tenir jusqu’au levé du siège imposé par le Hezbollah Libanais et l’armée du régime syrien.

Selon l’ONU ” des centaines de personnes «sont en grand danger de mort» car ils souffrent de malnutrition ou “d’autres problèmes médicaux”.

” Dans les faits, Madaya est devenue une prison à ciel ouvert ” ” Il n’y a aucune façon d’y entrer ou d’en sortir, les habitants y sont abandonnés à la mort” témoigne Brice de le Vingne directeur des opérations de Médecins sans frontières.

«Ce que nous avons vu (à Madaya) est assez horrible, il n’y avait pas de vie. Des rapports crédibles disent que des personnes sont mortes de faim. C’est sans comparaison par rapport à d’autres parties de la Syrie», a témoigné le représentant du Haut-commissariat pour les réfugiés (HCR), Sajjad Malik.

« Madaya est un exemple limpide des conséquences désastreuses d’un siège comme stratégie militaire», explique Brice de le Vingne (MSF).

Origine du Blocus :

Suite au discours de Hassan Nassrallah ” La route vers Al Qods passe par Qalamoun, par Homs, par Zabadani et par Alep ” le Hezbollah Libanais a lancé une offensive, début de juillet, contre la ville de Zabadani, la majorité de sa population s’est donc réfugié à Madaya. Accusée de soutenir “Zabadani” par la nourriture et son aide à la résistance sur place (notamment au groupe Ahrar Al-Sham et Jaych Al Fath), Madaya s’est fait bombarder par l’aviation du régime syrien; par les barils TNT, puis encerclée par les milices du Hezbollah, qui ont par la suite renforcé un blocus total sur la ville en positionnant des snipers en plus de 6000 mines antipersonnels.

Al-Manar hallucine, les sympathisants du Hezbollah se moquent de la famine sur Madaya :

” l’Idée d’imposer un blocus contre l’ennemi est une tactique de guerre très ancienne ,pratiquée depuis la nuit des temps. [en Syrie] l’armée régulière est en guerre contre des terroristes qui occupent la ville et le régime doit couper les routes qui alimentent ces terroristes” affirme Tha’ir Ibrahim, proche du régime, avant que la transmission se plante sur la chaine RussiaToday Arabic….

Sur le site Al-Manar également, plusieurs articles parlent du blocus. il y a presque un an, le bras médiatique du Hezbollah s’est vu fier des résultats de cet arme de famine :

” Il faut croire que la politique du blocus contre les régions et quartiers occupés par les miliciens rebelles en Syrie est en train de porter ses fruits “(…)” A Darayya, située au Sud-ouest de Damas, les pourparlers se poursuivent pour mettre au point un scénario similaire” .

Cependant, ce n’est qu’après le scandale médiatique, qu’Al Manar a perdu tout contrôle dans la gestion de sa propagande médiatique pro-blocus. Dans ses premières réponses, la chaine libanaise a accusé les rebelles de prendre en otage toute la ville, et selon le vice-secrétaire général du Hezbollah cheikh Naïm Qasem : “Un accord avait été conclu depuis l’an dernier et qui stipule de régler le problème de Zabadani et de Madaya, contre Kfraa et Foua (deux localités chiites attaquées par les rebelles)”, et affirme que ce sont les terroristes qui n’ont pas respecté cet accord. Le Hezbollah estime le nombre de ces “terroristes” à 600, alors que la population de Madaya dépasse les 40 000 habitants.

Néanmoins, quelques jours plus tard, la même chaine du Hezbollah nie complètement le blocus et affirme qu’il s’agit d’un mensonge médiatique contre la résistance libanaise, ceci en diffusant un reportage expliquant que certaines images publiées sur les réseaux sociaux ne sont pas de Madaya mais des camps “Al Yarmouk” et “Al Ghouta”, deux zones assiégés par le régime syrien.

Au lieu de démentir le crime commis par le Hezbollah, Al Manar a perdu toute crédibilité en dévoilant la famine qui frappe les autres villes sous le blocus des mêmes auteurs, (le régime et le parti de Dieu).

Mise à part la localisation géographique du crime, Al-Manar a ignoré les nombreuses images et vidéos publiées sur les pages facebook ducomité de Madaya, et a fabriqué des fausses accusations contre la chaine Al Jazeera, en faisant l’amalgame avec un site saoudien qui utilise le même nom que la chaine Qatarie bien que le logo de cette dernière soit mondialement connu.

Contrairement aux pro-Hezbollah, des penseurs et des activistes chiites au Liban ont dénoncé avec force les “crimes de guerre” du Parti de Dieu en Syrie. Ils ont publié la« déclaration de Madaya », où ils expriment leur solidarité avec les civils syriens assiégés par le Hezbollah, et refusent la responsabilité de la communauté chiito-libanais face à ce drame humain.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Espagne : une ville vote le boycott total d’Israël.

La ville de Castrillon dans le nord de l’Espagne a voté mardi dernier pour un soutien de la campagne de boycott d’Israël réalisée à l’échelle mondiale (BDS).

Castrillon, ville de la principauté des Asturies, a appelé les autres communes du pays à la suivre en se positionnant en faveur du boycott total d’Israël afin qu’elle se retire « des territoires occupés et respecter le droit international et les droits du peuple palestinien à l’indépendance et la liberté ” .

L’Espagne adopte un point de vue plutôt en faveur d’un doux tour de force où la décision de cette ville est comparable à celles prises apr certaines institutions espagnoles et notamment l’Université Centrale de Barcelone.

De même, en 2014, le parlement espagnol a voté une résolution dans le but d’appeler le gouvernement à reconnaître un État palestinien.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


France : Nadia Hamour du parti politique LR, déclare : “Le voile comme la burqa sont un symbole de l’oppression des femmes”.

Il fallait s’y attendre, la loi interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public n’a pas suffi. Il n’a fallu que quelques petites années voire mois pour certains pour déjà entendre les premiers slogans anti-voile.

Au nom d’un combat pour les droits des femmes, combat totalement mis de côté quand il est question de la marchandisation du corps de la femme ou de l’exploitation des femmes dans des métiers non qualifiés entraînant des problèmes de santé considérables, les médias et politiques se permettent d’avilir le voile et ce qu’il représente de positif pour une frange non négligeable de la population française.

Les prétextes poussant à l’apartheid et au mépris social n’ont jamais manqué dans l’histoire, un jour il s’agit d’une couleur de peau, le lendemain du judaïsme et le surlendemain d’un bout de tissu soi-disant le mal de toute une société.

Nadia Hamour, secrétaire nationale à l’intégration chez les Républicains, a été interrogée par le journal Le Point au sujet de sa dernière prise de position très remarquée sur le foulard. A l’interrogation de la journaliste de savoir s’il ne s’agissait pas d’une simple boutade, Nadia Hamour a déclaré:

“Le message que j’ai voulu faire passer est clair et ne souffre d’aucune ambiguïté. Je préfère que ces femmes arborent un symbole d’émancipation et de libération, que peut représenter le bonnet phrygien, plutôt que le voile, qui est pour moi un symbole d’oppression et un stigmate de la marginalisation des femmes dans l’espace public.”

Petit à petit, la libération de la parole islamophobe gagne en terrain et en ampleur. Le voile devient le nouveau cheval de bataille. Les revendications pseudo féministes refont surface sur fond de lutte contre le machisme et le sexisme.

“Il faut expliquer sans relâche que le voile comme la burqa sont un symbole de l’oppression des femmes, une marque de la ségrégation des sexes, de la marginalisation de la femme et de l’appropriation du pouvoir par les hommes. Elle est le signe de l’enfermement et du développement séparé”, assène Nadia Hamour.

La lutte pour nos droits est cruciale en cette période où les débats se portent sur des fondamentaux en matière de liberté individuelle. Bientôt, ne pas manger de porc va être un stigmate social qui conduirait à l’excommunication du “vivre en France”, nouveau slogan aussi pompeux qu’inutile qui ne sert qu’à clamer haut et fort que les musulmans français ne sont pas les bienvenus dans un ancien “vivre ensemble” insuffisant de par sa non revendication à l’uniformisation identitaire.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Angleterre : Arnaque au pèlerinage à La Mecque : un escroc sous les verrous pour le plus grand soulagement de ses victimes.

Il a abusé de la confiance de nombreuses familles musulmanes sans le moindre état d’âme, Mudassir Shaheen, 39 ans, s’est rendu coupable d’une vaste et honteuse arnaque au pèlerinage à La Mecque, derrière le bureau de son agence de voyages bidon créée en 2013 à Blackburn, dans le comté du Lancashire.

Mundassir Shaheen croupit aujourd’hui en prison, ayant à son actif un palmarès crapuleux accablant

Après avoir fait sien l’adage « la fin justifie les moyens » afin d’assouvir une vénalité délictueuse et des plus blâmables, celui-ci n’a pas hésité à exploiter la notoriété d’une agence spécialisée dans le Hajj en empruntant son appellation avec une légère variante, ne lésinant pas sur la publicité par voie de presse, sur la chaîne de télévision Sky, ou encore via des tracts distribués à tout-va pour promouvoir ses forfaits factices défiant toute concurrence…

N’ayant pas son pareil pour faire miroiter à ses malheureuses victimes un séjour exceptionnel en Terre Sainte, cet escroc sans foi ni loi a engrangé des dizaines de milliers de livres sterling en empochant les paiements pour des pèlerinages qui n’ont jamais existé, hormis dans l’odieux traquenard tendu aux fidèles, parmi lesquels figuraient des personnes âgées et à la retraite.

« Les répercussions de cette fraude sur les victimes ont été désastreuses. Le choc a été immense, d’autant plus que beaucoup d’entre elles sont des personnes âgées ou à la retraite, et donc auront du mal à s’offrir un autre voyage avec une compagnie fiable et de bonne réputation. La consternation a été générale et le sentiment de honte en a envahi plus d’un en réalisant qu’ils ont été trompés par un musulman et de surcroît dans le cadre du voyage de toute une vie », a expliqué la détective Laura Watson, celle par qui le scandale a éclaté sur la place publique et son auteur placé derrière les verrous. (traduction Oumma).

Bien que confondu au grand jour et sous le coup de plusieurs chefs d’inculpation accablants, Mudassir Shaheen, qui a été mis hors d’état de nuire pendant 30 mois dans la prison de Bolton, s’obstine à nier les faits qui lui sont reprochés, même quand on lui brandit les preuves tangibles de son enrichissement personnel.

« Il a utilisé cet argent, avec un égoïsme sans nom, pour financer son propre mode de vie, sans éprouver aucun remords pour les familles musulmanes odieusement leurrées », s’est indignée Laura Watson, en recommandant aux fidèles de redoubler de vigilance face aux fraudeurs de la pire espèce et de s’informer des mesures en vigueur pour éviter, à l’avenir, de tomber dans leurs pièges crapuleux.

Clic pour voir la Source de l’article

********************


France : Une élue FN appelle à « verser du sang de porc » sur les déchus de la nationalité française.

Controversée, tout en ayant fait son bonhomme de chemin dans les esprits français dont certains sont fort lepénisés, la mesure de déchéance de la nationalité a inspiré à Annie Pirckher, une élue FN de Villers-Cotterêts, dans l’Aisne, un autre châtiment bien plus barbare qui en dit long sur le racisme viscéral et la manière impitoyable de rendre la justice, digne d’un âge primitif, de l’extrême droite hexagonale.

Truffée de fautes d’orthographe révélatrices d’une inculture crasse et pathétique – ce mal frontiste très largement répandu parmi ses représentants qui ne brillent pas par leurs lumières au pays qui prétend s’éclairer au flambeau des Lumières – la prose vengeresse et indigente de cette dernière achève de la disqualifier aux yeux de tous.

« Pourquoi accorder tant d’indulgence à des êtres qui n’en valent pas le coup. Juste les expédier du haut d’un avion dans leur pays d’origine que cela leurs plaisent ou non, bien sure (sic) accompagnés par une centaine de têtes de porcs et déversser (re-sic) du sang de porc par dessus tout. Pour moi c’est le seuyl (sic) chatiment a leurs accordés (re-sic) », a lâché Annie Pirckher sur sa page Facebook en franchissant toutes les lignes jaunes, en digne représentante d’un parti de « primates » qui tire la France inexorablement vers le bas.

« Ils ont des consignes au FN de cacher leurs idées jusqu’en 2017 mais de temps en temps, ça craque et c’est là qu’apparaît le fondement raciste du Front national », a fustigé Dominique Lestrat, membre du collectif de lutte contre l’extrême droite dans les colonnes de L’Aisne nouvelle, en annonçant l’intention commune de son association et du mouvement « Villers-Cotterêts Citoyen » de porter plainte contre l’élue du parti de Marine Le Pen. Une énième élue frontiste dont le vernis de la respectabilité s’est craquelé de toutes parts…

Clic pour voir la Source de l’article

********************


Un colonel israélien souhaite une alliance entre l’Algérie et Israël.

Toujours à la recherche d’alliés arabes en mesure de cautionner sa politique coloniale et criminelle à l’encontre des palestiniens, Israël chercherait-il à contracter une alliance stratégique avec l’Algérie? C’est en tout cas le souhait du colonel Eran Lerman, officier de réserve de Tsahal, ancien du Mossad, et ancien conseiller de sécurité et diplomatie du Premier ministre israélien. Dans un article publié dans le quotidien israélien anglophone The Jerusalem Post, il classe l’Algérie dans les pays stables dans une liste où figurent également le Maroc, l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis, la Jordanie et l’Egypte. Pour cet ex-membre du Mossad, l’Algérie est revenu à la raison, « après avoir, des années durant, était consumée par les feux d’un semblant de socialisme. »

Aveuglé par son rêve de voir l’Algérie approuver la politique meurtrière israélienne, l’espion Eran Lerman semble toutefois sous-estimer les relations historiques et les profonds liens d’amitiés qui unissent l’Algérie et la Palestine. Le peuple algérien structuré par une forte culture anti-coloniale, a toujours fait preuve d’une solidarité sans faille à l’égard du peuple palestinien. C’est également en Algérie, qu’ a été proclamé l’Etat de Palestine par Yasser Arafat devant le Conseil National Palestinien en 1988.

vidéo a voir sur www.muslimradio.info.

Clic pour voir la Source de l’article

####################################################
############## Aujourd’hui en Palestine ################
####################################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information C P I , Centre Palestinien D’Information.

Deux jeunes palestiniens tués et plusieurs autres blessés au cours des affrontements aujourd’hui.
.
Des hommes d’affaires palestiniens décident d’ouvrir un complexe commercial en partenariat avec Levy.
.
Des milliers de Palestiniens accomplissent la prière du vendredi à la Mosquée Al-Aqsa.
.
Une réunion à Londres dimanche prochain pour activer l’association palestinienne.
.
Israël interdit à Sheikh Salah et son adjoint de voyager.
.
La marine israélienne attaque les pêcheurs au large des côtes de Gaza.
.
Netanyahu: l’Adhan provoque des « bruits insupportables ».
.
L’UNRWA a besoin de 817 millions de dollars pour les réfugiés palestiniens.
.
Sit-in en soutien au journaliste détenu Mohamed Al-Qiq.
.
Un député privé de son droit de voyager.
.
Prolongation de la détention du journaliste Mohamed Saadi.
.
Gaza : La marine d’occupation arrête deux pêcheurs et confisque leur bateau.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire