MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 13 Rabi Al Awwal 1437.

Flash info du 13 Rabi Al Awwal 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.MuslimRadio.info

******************************************************************


Angleterre : un couple musulman invite les passants à discuter.

A Cambridge, un couple musulman a décidé d’inviter les non musulmans à découvrir l’Islam. Mona Haydar accompagnée par son mari Sebastian Robins a ainsi confectionné des affiches où elle a inscrit « talk to a muslim » et « ask a muslim » (parler à un musulman, questionner un musulman) proposant aux passants d’échanger avec un membre de la communauté musulmane.

Ce couple offrait également à toute personne souhaitant discuter avec eux, des donut’s et du café. Allier da’wa et convivialité est en effet un de points forts de cette démarche. L’objectif de cette initiative est d’attirer les curieux voulant en savoir davantage sur l’Islam tout en leur montrant la véritable image de cette religion : partage, générosité et paix.

Cette invitation a connu un important succès puisqu’en l’espace de seulement deux jours, le couple a pu s’entretenir avec plus de 100 personnes. Mona Haydar a confié son enthousiasme au Boston Globe. Elle explique également que les conversations ont été agréables et enrichissantes. Beaucoup ont été intrigués par la conversion à l’Islam de son époux et souhaitaient en savoir davantage. D’autres passants ont fait preuve d’humour et d’ouverture d’esprit comme elle l’affirme : « Il y a eu quelques moments drôles ».

Quoi qu’il en soit, cette initiative a attiré des passants et a permis d’appeler à l’Islam de manière originale. Mona a partagé cette expérience sur Facebook, expérience qui a été partagée à nouveau plus de 4000 fois. D’autres couples musulmans ont confié qu’ils effectueront à leur tour cette démarche dans leur quartier inchaAllah.

UK : un couple musulman invite les passants à discuter

***************************************************


Développer le lien social dans la famille et dans la communauté.

Dans notre société actuelle, vous aurez sans doute remarqué que les liens sociaux diminuent de plus en plus tandis que l’individualisme prend de plus en plus d’ampleur.
Au sein d’une même famille, on communique de moins en moins, on mange moins ensemble, on partage moins. L’instabilité de la cellule familiale (divorces, éloignement géographique…) y est certainement pour beaucoup mais elle n’explique pas tout.
Au sein de la communauté, la même chose se ressent également…
Pourtant, il est possible de ne plus subir cette situation.
En utilisant l’alimentation et l’activité sportive comme leviers, on peut créer et développer du lien social dans la famille et dans la communauté.
Dans votre famille.

La famille est très importante en Islam et on ne peut pas accepter que le lien social entre les membres soit faible.
La clé est de partager des moments ensemble pour espérer créer du lien.
Voici quelques pistes :
– Faire vos courses ensemble : choisissez les bons aliments et éviter le gaspillage. Cela peut devenir un jeu avec les enfants pour qu’ils puissent apprendre et devenir autonome.
– Préparer des repas diététiques ensemble : avec votre mari ou votre femme, cela peut être un moment de complicité.
– Manger ensemble : moment convivial par excellence. Vous passez du temps ensemble, discutez… Par contre, attention à la TV à table ! Vous perdez tout le bénéfice de manger ensemble car l’attention est accaparée par la tv et donc pas de lien.
– Faire une activité sportive ensemble : moment de partage, d’échange et de joie. Le sport vous libère et vous apaise.
– Amener vos enfants faire du sport : vous montrez de l’intérêt à vos enfants et ils le ressentent. Ils vont vous aimer encore plus !
– Etc…

Toutes ces situations que vous partagerez autour de l’alimentation et de l’activité physique vous uniront davantage et cela renforcera considérablement les liens sociaux dans votre famille in chaa Allah.
Dans la communauté.

De la même façon, développer les liens sociaux dans la communauté peut se faire à travers l’activité sportive.
En effet, le sport est un puissant vecteur de cohésion. Il permet de regrouper facilement les gens dans la fraternité et la solidarité, dans la paix et dans la joie.
Par exemple, organiser un match de foot entre frères dans une éthique islamique, c’est-à-dire dans la bonne humeur et dans le respect (et non pas dans les insultes et l’énervement) permet très certainement de passer un moment agréable et de renforcer les liens sociaux.
De la même façon, adhérer à une association sportive entre sœurs permet de s’entretenir et par la même occasion de rencontrer d’autres sœurs, ce qui est toujours enrichissant.
Le but étant, dans l’idéal, d’avoir ces activités sportives de façon régulière pour permettre aux Musulmans de tisser des liens solides.
L’activité sportive peut donc être une cause pour développer le lien social dans la communauté.

Rien de tel qu’un footing dans le froid pour consolider les liens !

Devenir un « Mu-slim » va vous aider à adopter de meilleures habitudes alimentaires et sportives. Celles-ci vont vous aider à créer et à développer plus facilement du lien social autour de vous, que ce soit dans votre famille ou dans la communauté in chaa Allah. C’est un cercle vertueux.

Mu-Slim: Développer le lien social dans la famille et dans la communauté

**************************************************


La Turquie a multiplié par 53 son aide internationale depuis que l’AKP a pris le pouvoir .

Lors d’un discours à l’université Uludağ, au cours de laquelle le Président Turc Recep Tayyip Erdoğan s’est vu remettre un doctorat honorifique, le leader de la République turque n’a pas tari d’éloges à l’égard de la générosité de son pays en matière d’aide internationale. Et pour cause: avec 4.5 millards de dollars d’aide internationale dans 140 pays l’année dernière, la Turquie a encore une fois dépassé son record de générosité, et se rapproche un peu plus de la première place des pays les plus généreux du monde en matière d’aide rapportée au PIB. La performance est d’autant plus louable pour un pays « sans réservoirs de pétrole ni puits de gaz naturel » comme le rapporte le Président, et quand on sait par ailleurs que le pays n’offrait pas plus de 85 millions de dollars avant que l’AKP ne prenne le pouvoir en 2002.

Le pays traverse tout de même une crise politique sans précédent, et a été frappé à nouveau ce matin par une attaque à la bombe (2 blessés) à l’aéroport de Sabiha à Istanbul. Mais la confiance du peuple en son leader charismatique semble inébranlable, et le message de paix et d’humanité transmis par le Président, qui vante le choix volontaire du pays de ne faire aucune discrimination dans l’aide internationale sur la religion, gagnerait à être honoré et retransmis par tous en ces temps d’appel à la guerre et à la haine par des partis politiques de tous bords.

La Turquie a multiplié par 53 son aide internationale depuis que l’AKP a pris le pouvoir

**************************************************


Un membre de BarakaCity incarcéré au Bangladesh.

L’association humanitaire BarakaCity vient d’annoncer l’incarcération d’un de leurs membres, Moussa, qui se trouvait au Bangladesh afin de venir en aide aux Rohingyas.

Coupable d’aide humanitaire.

En plus de vivre une situation des plus précaires, il est de plus en plus difficile d’apporter un soutien aux Rohingyas sur le terrain, en raison de la politique d’immigration arbitraire du Bangladesh, comme le stipule l’association.

Voici le communiquer de barakacity :

ALERTE INFO : MOUSSA DE BARAKACITY INCARCERE AU BANGLADESH.

C’est avec tristesse que nous apprenons cette information confirmée par le consul de France présent au Bangladesh.

Notre bien aimé Moussa a été incarcéré dans un centre de détention au Bangladesh.

Les autorités Bangladaises lui reprochent d’être venu en aide aux Rohingyas et ce, de manière non officielle.
Nous rappelons qu’au vu de la politique d’immigration du Bangladesh, les Rohingyas sont considérés comme illégaux, ce qui explique l’impossibilité de « légaliser » notre présence aux côtés des Rohingyas.

Aussi, selon les premières informations, les autorités lui reprochent d’avoir visité des écoles et de s’appeler Moussa, alors que sur ses papiers d’identité il est écrit  » Puemo « .
Avant son incarcération, Moussa expliquait aux autorités simplement que c’est un prénom qu’il a adopté lors de sa conversion à l’Islam.

Les autorités l’ont transféré dans une maison d’arrêt.
Nous craignons une atteinte à sa dignité et à sa sécurité dans la prison où il a été transféré.

Les Rohingyas sont victimes de persécutions et de la politique Bangladaise ne respectant pas les droits de l’homme, les laissant dans une précarité et une vulnérabilité terrible.
Nous avons juré de venir en aide aux Rohingyas en dépit de notre liberté.

En attendant les retours de l’ambassade de France au Bangladesh, nous vous demandons votre soutien pour soutenir votre frère Moussa incarcéré.

Avant de lancer un moyen d’action, nous attendons les compléments d’information afin d’exiger la libération immédiate de notre bien aimé Moussa…

‪#‎FreeMoussa‬.

Un membre de BarakaCity incarcéré au Bangladesh

***************************************************


Un grand père musulman transforme un bus en cuisine itinérante pour aider des milliers de réfugiés.

Ghafoor Hussain, un grand père musulman de 45 ans, a décidé d’agir pour aider les réfugiés syriens. Après un premier voyage en Europe de l’est au cours duquel il a distribué des colis alimentaires aux réfugiés, l’ambitieux Ghafoor Hussain prévoit une autre expédition humanitaire. Cette fois le grand père, de Stockton-on-Tees dans le nord-est de l’Angleterre, souhaite retourner en Serbie et en Macédoine à bord d’un car transformé en cuisine industrielle.

Mécanicien de formation, Ghafoor Hussain a puisé dans ses économies pour acheter un bus 6000 £ (environ 8000 €) qu’il a converti en véritable cuisine dotée d’une capacité de production de milliers de repas par jour. Le véhicule a été complètement dépouillé pour laisser place à des équipements professionnelles.

« Il y a environ quatre semaines, j’ai pris une camionnette pleine de nourriture pour aider les réfugiés en Autriche, en Slovénie et en Croatie. Pendant que j’étais sur place, j’ai découvert qu’ils ne reçoivent souvent que des repas froids. Je pensais qu’il y avait quelque chose à faire et c’est à ce moment que j’ai eu l’idée d’acheter un bus et de le convertir en cuisine itinérante. » a déclaré Ghafoor.

Un appel à une « Sadaqa pour l’humanité ».

Ghafoor Hussain a fait un appel aux dons « Sadaqa pour l’humanité » via une plateforme de crowdfunding. L’objectif de 10 000 livres a largement et rapidement été dépassé. Le grand père est enfin prêt à voyager. Il partira, 3 semaines au moins, loin de ses 4 enfants et 3 petits-enfants pour rejoindre une équipe de bénévoles afin de nourrir et d’aider des milliers de réfugiés syriens chaque jour.




Un grand père musulman transforme un bus en cuisine itinérante pour aider des milliers de réfugiés

**************************************************

Mgr André Vingt-Trois déclare, « Ce n’est pas dans les mosquées qu’on apprend à être radical ».

Mgr André Vingt-Trois était l’invité ce matin de BFMTV. L’une des questions portait sur les raisons de la « radicalisation » de certains jeunes au sein d’une religion (pour ne pas dire l’Islam). A cette question, le religieux a indiqué que les autorités et les médias faisaient une erreur d’analyse.

« Je pense simplement qu’on a fait une erreur d’analyse, et qu’on continue à faire une erreur d’analyse qui est de croire que c’est la religion qui est la cause de la radicalisation. […] La cause de la radicalisation c’est le sentiment de ne pas être intégré dans la société, le sentiment d’être marginalisé, le sentiment de ne pas trouver sa place dans la société, et le sentiment d’être dans une société entre-guillemets “frivole”. »

Contrairement à ce qui se répète au sein des médias et dans la classe politique, pour Mgr Vingt-Trois, les jeunes musulmans ne se « radicalisent » pas au sein des mosquées.

« Je dis simplement que ce n’est pas en disant que c’est dans les mosquées qu’on apprend à être radical. On devient radical par les circonstances de la vie, et par l’incapacité à les assumer.”

Des propos qui rejoignent de nombreux islamologues qui travaillent sur les questions liées au « radicalisme ». Contrairement à ce qui est dit à la fin par le dignitaire religieux et la journaliste, ces dernières années ont vu apparaître un retour de l’extrême droite catholique ou encore de milices radicales juives qui n’hésitent pas à s’engager dans Tsahal.

vidéo a voir sur www.muslimradio.info.

André Vingt-Trois : « Ce n’est pas […] dans les mosquées qu’on apprend à être radical » | VIDEO

***************************************************

100 000 signatures pour exiger la fin de l’état d’urgence et ses dérives !

Face à la politique répressive et injuste menée contre la minorité musulmane en France qui subit de fait le principe de responsabilité collective, face à l’inaction des instances dites représentatives des musulmans de France, La Coordination des Musulmans Unis pour la Dignité a décidé d’agir et de faire entendre sa voix pour lutter contre toutes les dérives de l’état d’urgence.

Cette coordination est indépendante. Elle est composée d’Imams et théologiens, d’associations et organisations musulmanes, d’élus de la république et de comédiens, de médias communautaires ainsi que de nombreux acteurs et militants engagés.

La légitimité de cette coordination vient de sa diversité, de son appel à la base de la population française, respectant toutes ses composantes. La Coordination des Musulmans Unis pour la Dignité a décidé d’agir et de lancer une grande pétition pour demander au gouvernement l’arrêt immédiat des mesures répressives et aveugles contre la communauté musulmane et le retour à l’état de droit.

Si cet appel à signature s’adresse particulièrement aux musulmans, victimes de cette véritable campagne répressive, il est évidemment ouvert à tous ceux, épris de liberté et de justice, qui refusent que l’on stigmatise une partie de la population française. Face au péril de cet état d’urgence devenu état d’exception permanent, il est grand temps de prendre notre destin en mains. Unissons nos voix pour agir efficacement, ENSEMBLE !

Pour signer la pétition, allez sur, http://alliancemusulmane.com/petition-etat-durgence

vidéo a voir sur www.muslimradio.info.

100 000 signatures pour exiger la fin de l’état d’urgence et ses dérives ! | #PETITION

**************************************************


Un leader israélien d’extrême-droite veut interdire Noël et exclure les « vampires » chrétiens.

En Israël, l’extrêmisme est loin d’être combattu par le gouvernement de Benjamin Netanyahou. Un leader d’extrême-droite a déclaré qu’il fallait interdire Noël en « Terre Sainte » et exclure les « vampires » chrétiens.

Benzi Gopstein, leader du groupe d’extrême-droite Lehava, est connu pour ses arrestations multiples et son racisme. Il défendrait l’identité juive. Il défraie la chronique en ce moment pour ses propos anti chrétiens publiés sur le site juif ultra-orthodoxe Kooker.

« Noël n’a pas sa place en Terre sainte », déclare-t-il. Il déplore également la « chute de la ligne de défense du peuple juif depuis des centaines d’années contre nos ennemis, l’Église catholique. »

« La mission de ces vampires et sangsues demeure. Si les juifs ne peuvent pas être tués, ils peuvent être convertis », poursuit-il. « Nous devons éliminer les vampires avant qu’ils boivent notre sang une fois de plus. »

La Coalition Against Racism in Israel et d’autres organisations s’insurgent devant ces allégations dangereuses et exigent une enquête. Gopstein a été entendu par la police cet été pour ses positions radicales sur le fait de valider les incendies d’églises ou d’habitations comme celle de la famille Dawabsha, dans laquelle un bébé de 18 mois a péri brûlé vif.

Le 18 juin dernier, un incendie criminel s’est déclaré dans un sanctuaire des rives de la mer de Galilée, lieu réputé chez les chrétiens puisque c’est là que Jésus a opéré le miracle de la multiplication des pains.

Un leader israélien d’extrême-droite veut interdire Noël et exclure les « vampires » chrétiens

***************************************************


18 mois de prison pour une soeur contrôlée en niqab.

La sentence est lourde, Stéphanie Djato a été condamnée à 18 mois de prison et à verser des amendes et des dommages et intérêtes d’une valeur cumulée de presque 10 000 euros.

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a rendu son verdict à l’encontre de la jeune femme voilée intégralement, Stéphanie Djato, qui avait vécu un contrôle d’identité musclé en 2012 à Jette. Des émeutes avaient vu le jour à la suite de cet incident dans la zone de la police Bruxelles-Ouest. La jeune femme avait également été accusée de violences à l’encontre des policiers.

La peine prononcée fait état de dix-huit mois d’emprisonnement, avec arrestation immédiate puisque la prévenue faisait défaut. Une amende de 900 euros et des dommages et intérêts de 2.500 à 7.200 euros à verser aux policiers victimes sont également requis. Enfin, 607 euros de dommages et intérêts à la zone de police Bruxelles-Ouest sont réclamés.

Pour rappel des faits, le 31 mai 2012, une patrouille de police de la zone Bruxelles-Ouest avait voulu contrôler l’identité de Stéphanie Djato, assise à un arrêt de bus à Jette et vêtue d’un niqab. Alors que cette dernière avait accepté de se soumettre à la vérification de son identité, elle a été accusée d’avoir refusé et d’avoir causé d’effroyables troubles. C’est seulement parce que la jeune femme a remis son niqab suite au contrôle qui a engendré ces incidents. Elle a subi menaces et insultes dans la voiture qui l’a conduite au commissariat, lieu où elle a été victime d’abus, où plusieurs policiers se sont regroupés pour lui retirer son djilbab.

Notre époque est bien sombre, une femme sans histoire sous prétexte qu’elle porte un vêtement qui ne plait pas est malmenée, enfermée en milieu carcéral. Pour un bout de tissu, on est conduite en prison…

18 mois de prison pour une soeur contrôlée en niqab

***************************************************


Agressée, Latifa Ibn Ziaten va porter plainte, le PS condamne .

Latifa Ibn Ziaten a annoncé cette semaine qu’elle compte porter plainte contre deux personnes qui l’ont suivie à l’issue d’un colloque le 8 décembre à l’Assemblée nationale lors de laquelle elle avait été huée par des participants en raison de son voile.

La mère d’une des victimes de Mohamed Merah avait été invitée par le groupe socialiste et le député Jean Glavany pour une rencontre autour de la laïcité.

Dans une interview au Bondy Blog mardi 22 décembre, elle a déclaré que les individus incriminés sont des personnalités connues du Parti socialiste sans pour autant dévoiler leur identité. Elle a simplement indiqué qu’ils ne sont pas députés.

« Ces personnes m’ont plus que huée, elles m’ont agressée. Deux personnes sont sorties de la salle, elles m’ont suivie jusqu’à l’ascenseur », a-t-elle déclaré. Ils ont lancé à son encontre des phrases dures comme « Vous faites honte à la France » ou « Vous ne pouvez pas parler de laïcité et porter le foulard », insistant sur le mot « foulard » plutôt que « voile » qu’elle porte depuis le deuil de son fils. « Je suis musulmane pratiquante et fière de l’être », a-t-elle assuré.

Deux semaines après le colloque et au lendemain de l’interview, le Parti socialiste a condamné ce mercredi l’agression verbale subie par Latifa Ibn Ziaten. « Ces comportements inacceptables ne peuvent avoir de place dans le débat républicain. Ils dévoient les principes de la laïcité », a-t-il signifié, déclarant sa volonté de rencontrer la mère d’Imad Ibn Ziaten prochainement.

reportage a voir sur www.muslimradio.info.

http://www.saphirnews.com/Agressee-Latifa-Ibn-Ziaten-va-porter-plainte-le-PS-condamne_a21750.html

**************************************************


Attentats à la bombe, exécutions… des caméras cachées qui font peur.

Des caméras cachées de très mauvais goût. Un collectif appelé « Jalals », du nom de famille de trois frères installés à Melbourne, en Australie, a eu la (mauvaise) idée de tourner des scènes de (fausses) exécutions publiques afin de voir les réactions des passants.

Naturellement, la peur l’emporte dès lors qu’ils s’aperçoivent qu’un homme est abattu sous leurs yeux par un homme en qamis blanc. Le collectif, crée cette année, a mis en ligne la vidéo mercredi 23 décembre. Croyant faire de l’humour en surfant sur les préjugés à l’encontre des Arabes et, par extension, des musulmans, Jalals rate son pari puisqu’il ne fait pas rire et, au pire, attise une peur auprès de passants qui sortent choqués de ce moment. Si un homme armé était passé par là, la blague aurait pu encore plus mal tourner…

Quelques jours plus tôt, le même collectif a mis en ligne une autre vidéo dans laquelle on voit un homme en qamis jeter un sac noir dans la direction des passants. Une fois le sac jeté sur eux, il prend la fuite, provoquant la frayeur des passants qui croient alors à l’explosion imminente d’une bombe. Une autre caméra cachée largement partagée sur le Web qui, comme la précédente, n’est en rien une expérience sociale puisque le collectif la présente seulement comme une « farce ». Sauf qu’elle ne fait pas rire non plus. Et vous ?

vidéo a voir sur www.muslimradio.info.

http://www.saphirnews.com/Attentats-a-la-bombe-executions-des-cameras-cachees-qui-font-peur-video_a21748.html

***************************************************


France : La mosquée de Lagny-sur-Marne fermée, ses dirigeants s’expriment.

Les responsables de la mosquée de Lagny-sur-Marne (Seine-et-Marne) sortent de leur silence cette semaine. « La pression médiatique étant retombée, nous souhaitons par ce communiqué éclaircir un certains nombre d’accusations » portées contre l’Association des musulmans de Lagny.

Trois semaines après la perquisition du lieu de culte qui a donné suite à sa fermeture, l’Association des musulmans de Lagny, considérant que la fermeture de la mosquée « n’a pas lieu d’être », a tenu à faire le point mardi 22 décembre face aux autorités pour qui la salle de prière serait « fréquentée par des individus présentant un profil salafiste et agissant contre les valeurs républicaines », selon un communiqué de la préfecture en date du 7 décembre.

« Aucune arme, ni munition, ni disque dur, ni documents sur le djihad n’a été trouvé dans la mosquée ou chez les dirigeants », indiquent-elle. Aussi, « le ministre de l’intérieur a annoncé le 2 décembre 2015 qu’un revolver 9 mm avait été trouvé chez l’un des dirigeants, ce qui est totalement faux », assure l’association. « Un pistolet à grenaille a été trouvé chez une personne perquisitionnée » mais celle-ci n’a « aucun lien avec la direction de la mosquée ».

Quant à la découverte d’une « école coranique non déclarée » selon les autorités, les responsables rejettent cette accusation, faisant savoir « les statuts de l’association stipulent que l’association dispense des cours d’arabe, des cours de soutien en français, pour les enfants, les adultes et les personnes âgées ».

« Les dirigeants de l’association réaffirment qu’ils ne véhiculent aucun discours radical ou hostile aux valeurs républicaines ou prônant l’anéantissement des ennemis de l’islam, l’apologie du jihad et de la mort en martyre, comme cela a été prétendu », assure-t-on.

« Les seuls discours tenus dans la mosquée sont les prêches du vendredi » qui sont disponibles sur le site de la mosquée. « Nous continuerons donc, par la volonté de Dieu, à œuvrer en collaboration avec tous les acteurs de la ville, pour les musulmans de Lagny-sur-Marne et de ses environs, engagés dans une dynamique de dialogue et d’ouverture. »

La fermeture du lieu de culte avait été décidée en raison de son lourd passé, comme l’expliquait alors Saphirnews, la mosquée ayant été dirigée un temps par un imam accusé de prêcher un discours radical. Cet homme a pris la fuite fin 2014, ce qui a permis à de nouveaux responsables de prendre en main la gestion de la mosquée. Celle-ci restera fermée au moins jusqu’à la levée de l’état d’urgence en février.

http://www.saphirnews.com/La-mosquee-de-Lagny-sur-Marne-fermee-ses-dirigeants-s-expriment_a21747.html

***************************************************


Yassin Salhi, le terroriste présumé en Isère, s’est suicidé en prison.

Yassin Salhi, contre qui le mobile terroriste avait été retenu après avoir décapité son patron en juin 2015 à Saint-Quentin-Fallavier (Isère), s’est suicidé en prison mardi 22 décembre.

L’homme âgé de 35 ans était détenu à la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, dans l’Essonne, après sa mise en examen pour assassinat en relation avec une entreprise terroriste, enlèvement et séquestration en vue de préparer un assassinat, destruction ou dégradation et violences volontaires. Il avait été placé en quartier d’isolement. Il s’est pendu avec ses draps aux barreaux de sa cellule.

La veuve de la victime de Yassin Salhi, Laurence Cornara, qui elle attendait une confrontation au tribunal, a témoigné de sa colère sur Europe 1. « J’attendais avec impatience de me retrouver en face de lui, et de le regarder droit dans les yeux », a-t-elle déclaré, jugeant que le meurtre de son mari, avec qui Yassin Salhi avait eu une altercation deux jours avant sa mort, avait « une motivation religieuse », sans « aucun doute ». « C’est un lâche et ça aura été un lâche jusqu’au bout. »

http://www.saphirnews.com/Yassin-Salhi-le-terroriste-presume-en-Isere-s-est-suicide-en-prison_a21746.html

***************************************************


Une famille musulmane britannique interdite de prendre l’avion pour Disneyland aux Etats-Unis.

Une députée britannique a dénoncé mercredi le fait que les autorités américaines aient refusé sans explication l’embarquement à Londres d’une famille musulmane sur un vol à destination des Etats-Unis où elle avait prévu des vacances à Disneyland.

La famille de onze personnes, deux frères et leurs neuf enfants, devait embarquer le 15 décembre dans un avion pour Los Angeles, où elle avait prévu de rendre visite à des proches et de se rendre à Disneyland.

Mais selon le témoignage de l’un des deux frères, Mohammad Zahid Mahmood, à la BBC, un officier de la police aux frontières les a avertis au dernier moment que l’embarquement leur était refusé par les autorités américaines rapporte l’AFP.

Rappelons qu’en mars 2015, une famille musulmane canadienne, en partance pour Disney World avait été de façon arbitraire interdite d’entrée aux Etats-Unis : « Nous ne comprenions rien à ce qui se passait, nos questions restaient désespérément sans réponses. On ignorait si c’était un de ces contrôles aléatoires liés à la lutte anti-terroriste et à l’ISIL, mais nous n’avions rien à voir avec ça, et rien à nous reprocher. Nous étions tous les cinq très stressés, impuissants à nous défendre, c’était un vrai cauchemar dont on ne voyait pas la fin, ni l’issue », avait relaté le père de famille aux médias locaux.

http://oumma.com/222241/une-famille-musulmane-britannique-interdite-de-prendr

**************************************************


Chine: Les musulmans Ouïghours auront leur propre magazine.

Les 13 millions de musulmans du Xinjiang région autonome ouïghoure située au nord-ouest de la Chine, auront leur propre magazine. L’Association régionale islamique et l’Institut islamique du Xinjiang ont lancé ce bimestriel dont l’objectif est de mieux faire connaître l’islam dans ses dimensions, historiques culturelles et spirituelles. Publié dans 3 langues, dont le mandarin et le Kazak, la parution de ce magazine ne doit pas faire cependant oublier le sort effroyable qui est réservé aux musulmans Ouïghours victimes d’une répression féroce du gouvernement central chinois.

Durant le mois de Ramadan 2015, l’influent Conseil des relations américano-islamiques (CAIR) avait exigé dans une lettre adressée au président chinois de cesser de martyriser les Ouïghours, mais aussi de nier la réalité d’une politique répressive aussi cruelle que criante. « La capacité des musulmans du Xinjiang de pratiquer librement leur foi est totalement entravée par les autorités locales qui s’évertuent par la force à interdire le jeûne du Ramadan dans le cadre de la vaste répression qui s’exerce contre les pratiques religieuses islamiques et les traditions musulmanes locales », avait vivement déploré le directeur général de l’association, Nihad Awad, en condamnant « Ces actes de répression perpétrés contre l’islam et les fidèles Ouïghours n’ont pas de limites, et vont jusqu’à harceler et rendre hors-la-loi les hommes qui se laissent pousser la barbe et les femmes qui portent le voile ou des tenues islamiques ».

Il avait également désapprouvé fermement « l’interdiction faite aux jeunes Ouïghours, de moins de 18 ans, d’étudier le Coran, leur famille écopant de très lourdes amendes en cas de flagrant délit de lecture des versets coraniques. »

http://oumma.com/222239/chine-musulmans-ouighours-auront-propre-magazine

####################################################
############## Aujourd’hui en Palestine ################
####################################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information C P I , Centre Palestinien D’Information.

Des tirs de feu sur une force militaire sioniste près de Selfit.
.
Les femmes d’Al-Aqsa, une résistance contre la déportation.
.
Mort de deux colons et les deux assaillants tués.
.
Des colons font voler un drone muni d’une caméra sur la mosquée Al-Aqsa.
.
Ramallah: 9 Blessés dans des affrontements avec l’occupation.
.
L’intifada de Jérusalem: 131 morts et plus de 15 000 blessés.
.
Libération du prisonnier d’Assem Jamal Abou Haija.
.
Un colon tué et deux autres blessés lors d’un double attentat à Jérusalem.
.
Jénine: L’occupation remet les corps des martyrs Abou al-Rub et Ghariba.
.
Fermeture des entrées des villages de la circonscription d’Hébron : Agression continue des citoyens .
.
Des députés arabes cherchent avec le Parlement turc à l’appui de la question palestinienne.
.
L’Occupation lance une campagne de raids nocturnes et convoque l’ex-ministre Kabha.
.
Hébron : Des écoliers asphyxiés par du gaz lacrymogène .
.
Incursion des forces israéliennes dans la bande de Gaza.
.
La moitié de la population de Gaza en insécurité alimentaire.
.
L’occupation décide de démolir la maison des martyrs Jamal et Alian à Jérusalem.
.
Les colons envahissent al-Aqsa et l’occupation empêche l’entrée des fidèles.
.
Jérualem: L’occupation envahit Issawia et attaque les maisons des Palestiniens avec les bombes du gaz.
.
Bethléem: Affrontements avec l’occupation à Takoa et Aida.
.
Liban: les comités féministes au Hamas commémorent son 28ème anniversaire.
.
Plusieurs blessés lors d’affrontements à Hébron et Tulkarem.
.
L’occupation arrête une jeune palestinienne à Hébron pour avoir tenté de poignarder des soldats.
.
La ville d’Al-Khalil, une résistance historique contre une judaïsation sanguinaire.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire