MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 11 Rabi Al Awwal 1437.

Flash info du 11 Rabi Al Awwal 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.MuslimRadio.info

******************************************************************


Angleterre : Ephraïm Mirvis demande l’enseignement de l’Islam dans les écoles juives.

Voici une décision pour le moins surprenante dans le domaine de l’éducation. Ephraïm Mirvis, grand rabbin du Royaume-Uni a demandé à ce que l’Islam soit enseigné dans les établissements juifs.

Dans une interview publiée par le Jewish Chronicle mercredi dernier, le rabbin a expliqué sa volonté de voir l’Islam enseigné dans les écoles de confession juive. En effet, il affirme que des cours sur l’Islam permettront aux élèves d’en apprendre davantage sur « une religion mal comprise ».

Son porte-parole a également souligné toute l’importance de cet enseignement, notamment pour les entretenir de bonnes relations avec la communauté musulmane : « Il est plus important que jamais que nos enfants aient une meilleure compréhension de l’islam et que nous construisons de solides relations avec les Musulmans britanniques ».

La communauté juive a constaté en son sein de nombreuses incompréhensions autour de l’Islam. « En conséquence, le grand rabbin a recommandé que les écoles profitent de cette occasion pour enseigner aux élèves l’islam, une foi qui est largement discutée, mais souvent mal comprise dans le discours public », comme l’affirme le porte-parole de Mirvis.

Notons que le gouvernement britannique appliquera dès la rentrée prochaine l’enseignement obligatoire de deux religions au sein de tous les établissements du pays, une mesure antérieure à la proposition du rabbin, afin de lutter contre l’extrémisme religieux. La communauté juive semble avoir choisi les cours sur l’Islam, en parallèle à ceux sur le judaïsme.

Ephraïm Mirvis demande l’enseignement de l’Islam dans les écoles juives

***************************************************


USA : une enseignante d’université suspendue pour son soutien aux musulmans.

Dans l’université évangélique Wheaton College située dans l’Illinois aux Etats Unis, une enseignante de sciences politiques a décidé de faire part de son soutien envers les musulmans.

Bien qu’étant de confession catholique, cette professeure a manifesté sa solidarité envers la communauté musulmane en portant le hijab. Larycia Hawkins s’est exprimée sur Facebook quant à son soutien vis-à-vis des musulmans. Elle a ainsi expliqué que chrétiens et musulmans adoraient « le même Dieu ». Cette enseignante a donc fait preuve d’ouverture d’esprit et de paix envers l’Islam.

Seulement voilà, cette initiative a déplu à la direction de l’établissement qui a décidé de suspendre l’enseignante. Un communiqué publié sur le site de l’université explique que Madame Hawkins est suspendue administrativement pour une durée indéterminée. L’université souligne que les étudiants ont fait part de leur « inquiétude » suite aux propos de l’enseignante concernant l’Islam. C’est cette inquiétude des étudiants qui serait donc à l’origine de la décision prise par l’administration.

La direction de l’établissement explique que les propos que Mme Hawkins a tenu concernant l’Islam peuvent s’avérer « contraire à la charte » de l’université évangélique et que cette suspension est appliquée « dans le but de prendre plus de temps pour explorer les implications théologiques de ses déclarations publiques récentes concernant le christianisme et l’Islam ». Nous pouvons saluer le soutien de cette enseignante catholique vis-à-vis de notre communauté ainsi que sa démarche hautement symbolique.

USA : une enseignante d’université suspendue pour son soutien aux musulmans

***************************************************


Angleterre : Aucune hausse de sentiment « anti-musulman » après les attentats de Paris.

Malgré la hausse des craintes de l’hostilité envers les musulmans en Occident, une étude a démontré que les musulmans ne sont pas plus redoutés en Angleterre, depuis les attentats de Paris en novembre dernier. C’est même le contraire, puisque les points de vue libéraux britanniques ont été renforcés depuis les tragiques événements.

Menée par Rob Ford et Maria Sobolewska, tous deux issus de l’Université de Manchester, cette nouvelle étude vient s’installer dans un contexte particulier. Les préoccupations envers la Oumma en Occident étaient assez croissantes ces derniers temps. Entre la montée du FN aux élections régionales, ou encore la fameuse déclaration de Donald Trump au sujet des musulmans, cette étude prouve tout de même la solidarité et la compassion de certains non-musulmans envers la communauté.
Des statistiques épatantes.

Pour réaliser leur sondage, ces universitaires ont posé deux fois les mêmes questions : une fois avant les attentats, et une fois après. 1707 personnes ont été interrogées pour le premier tour de l’étude, entre le 10 et le 12 Novembre. Lors du second tour, 1621 ont été interrogés, entre le 17 et le 18 novembre. Nous rappelons que les attentats de Paris ont eu lieu le vendredi 13 novembre.

Avant les attaques, 33% des sondés ont répondu que « les musulmans ont beaucoup à offrir à la culture britannique ». Aussi étonnant que cela puisse paraître, 35% ont répondu à la même question, mais après les attentats cette fois…

Une modeste augmentation a aussi été constatée pour les réponses à l’énoncé : « les musulmans en Grande-Bretagne ont du respect pour le mode de vie des autres ». Avant les attentats, 23% des répondants étaient en accord avec citation. La proportion positive est passée à 27% après les attaques.

Le plus grand changement s’est effectué quant à une autre question posée. Celle de savoir si la ville de Londres était meilleure ou pire, en raison de sa diversité ethnique et religieuse. 40% d’anglais ont estimé qu’elle était meilleure avant les attentats, et 43% l’ont pensé après. Étrangement, avant les attentats, 32% pensaient qu’elle serait pire. Après les attaques, une chute vertigineuse s’est vue tomber ce chiffre à 24%.
Ce que pensent les deux universitaires de leur sondage

Il faut savoir que les sondés ont été choisis dans toute l’Angleterre, pas seulement à Londres. Selon le journal « The Guardian », Rob Ford a déclaré que l’étude « suggère que l’EI a échoué dans son objectif, qui était de semer la division entre musulmans et non-musulmans en Grande-Bretagne. Loin de soulever l’inquiétude à propos de la diversité et de l’islam, les attentats de Paris ont renforcés les points de vues libéraux, et multiculturels ».

Sa camarade Maria Sobolewska a ajouté: «Bien que la tolérance n’est clairement pas une valeur universelle en Grande-Bretagne, il est un élastique pour ceux qui le détiennent. Les attentats de Paris n’ont pas approfondis les divisions entre nos répondants, comme les pessimistes le craignaient. Au lieu de cela, ils ont encouragé une expression plus forte de la tolérance […] ».

UK : Aucune hausse de sentiment « anti-musulman » après les attentats de Paris

***************************************************


Amérique : Des lycéennes américaines se sont livrées à une petite expérience avec leurs camarades musulmanes.

Des lycéennes américaines se sont livrées à une petite expérience : avec leurs camarades musulmanes, elle ont mis le voile pour parcourir les couloirs de leur lycée pendant une journée.

Cette initiative estudiantine, qu’elles ont appelée « Walk a mile with her hijab » (« Marche un ‘mile’ en portant son voile”) s’est déroulée au lycée de Vernon Hills, dans une banlieue de Chicago.

Yasmeen Abdallah, lycéenne de confession musulmane, partageait avec le quotidien local « Daily Herald » l’objectif de cette initiative proposée par une association de lycéens musulmans : permettre aux lycéennes non-musulmanes de mieux comprendre la foi musulmane en faisant l’expérience du port du voile. L’idée, dit-elle, était aussi de pouvoir échanger sur le voile et l’islam et de dépasser des jugements négatifs.

Vidéo a voir sur www.muslimradio.info.
http://bcove.me/bv4m6r4a

Des lycéennes américaines se sont livrées à une petite expérience avec leurs camarades musulmanes (Vidéo)

***************************************************


France : Opération inédite à la mosquée de Gennevilliers.

Opération inédite, la mosquée de Gennevilliers (92) a organisé, dimanche 20 décembre, une opération portes ouvertes pour lutter contre les amalgames après les attentats. Plus d’une centaine de personnes sont venues visiter la mosquée mais aussi rencontrer les fidèles.

« Les attentats de janvier et de novembre ont entraîné de nombreuses réactions des non-musulmans à l’égard de l’islam. Certains expriment leur solidarité avec la communauté, mais d’autres tiennent des propos blessants qui montrent une grave méconnaissance de l’islam. » a confié Mohammed Benay, président de l’association Ennour qui gère le lieu de culte musulman au journal le parisien.

« L’Islam, c’est une religion dont on entend beaucoup parler mais en réalité on la connaît si peu ».

Mohammed Benay considère qu’ouvrir les portes de la mosquée au grand public est « une urgence dans le contexte actuel ».

« Nous avions toujours eu envie de visiter une mosquée, l’Islam, c’est une religion dont on entend beaucoup parler mais en réalité on la connaît si peu», sourient Joëlle et Bernard, un couple de catholiques bretons de passage à Gennevilliers, qui ont profité de l’occasion pour bénéficier d’une visite guidée de l’édifice religieux.

Opération inédite à la mosquée de Gennevilliers

***************************************************


Palestine : Athènes s’apprête à reconnaître l’État palestinien.

Lors d’un vote qui aura lieu demain mardi 22 décembre 2015 au parlement, la Grèce s’apprête a reconnaitre la Palestine en tant qu’état.

Mahloud Abbas qui est déjà présent sur place dans le cadre d’un voyage de 2 jours dans le pays a rencontré aujourd’hui le président de la République grecque.

La semaine dernière, la commission des Affaires étrangères du Parlement grec avait à l’unanimité voté pour la reconnaissance de l’État palestinien par la Grèce.

Une énième reconnaissance verbale pour une colonisation qui ne cesse de s’accroitre dans les faits.

Palestine : Athènes s’apprête à reconnaître l’État palestinien

***************************************************

France : Les assignations à résidence pendant l’état d’urgence sont non conformes à la Constitution.

Le Conseil constitutionnel a examiné le 17 décembre 2015, la non conformité de la loi Carlos Manuel Valls, sur l’état d’urgence, qui permet d’assigner à résidence des citoyens contre leur volonté. Une mesure remise en cause après une QPC (question prioritaire constitutionelle) devant le Conseil des Sages.

Plusieurs avocats ont plaidé et ont démontré que les assignations à résidence arbitraires allaient à l’encontre des « liberté de circuler » protégées par la constitution française. Le risque de dérives, les assignations à résidences abusives sur le simple fait que des militants écologistes puissent passer à l’action pendant la COP 21 obligent le Conseil Constitutionnel à réagir pour préserver le Droit du citoyen face au législateur.

Le Conseil Constitutionnel rendra son verdict mardi et pourrait permettre de freiner les abus des forces de police protégées par l’état d’urgence.

Vidéo a voir sur www.muslimradio.info.

Les assignations à résidence pendant l’état d’urgence non conformes à la Constitution ?! | VIDEO

***************************************************

France : L’imam Khattabi dénonce l’acharnement judiciaire dont il est victime.

L’imam Mohamed Khattabi revient sur l’acharnement judiciaire et médiatique qu’il subit depuis près d’un mois. Pour lui, il ne fait aucun doute « qu’on veut sa tête » et que ce sont des musulmans qui provoquent cet acharnement.

L’imam Khattabi avait dénoncé il y a près de deux ans le coup d’état qu’il avait subi à la mosquée Avéroès de Montpellier tenue par le CMF de Mohamed Moussaoui (ex-président du CFCM). En janvier 2014, le religieux avait critiqué les connivences entre l’association qui gère la mosquée et le parti socialiste local.

Mieux comprendre : L’imam de la mosquée de Montpellier, remplacé par Moussaoui, accuse le PS d’ingérence

Vidéo a voir sur www.muslimradio.info.

L’imam Khattabi dénonce l’acharnement judiciaire dont il est victime | VIDEO

***************************************************


Amérique : 41% des électeurs de Donald Trump veulent le bombardement d’Agrabah, la ville d’Aladdin et Jasmine.

L’heure n’est pas à la blague et pourtant on pourrait le penser. Un sondage réalisé par l’Institut Public Policy Polling auprès de 532 électeurs du parti républicain révèle au grand jour des résultats aberrants chez les supporters du milliardaire Donald Trump qui désirent entre autre bombarder Agrabah… la ville imaginaire sortie tout droit des studios Walt Disney.

De manière générale, 30% des électeurs républicains américains estiment qu’il faut détruire Agrabah en invoquant des raisons sécuritaires, le pourcentage augmente chez les électeurs de Donald Trump, en tête des sondages pour la primaire du parti Républicain, où il atteint 41%. La simple résonnance arabe a suffi à les destabiliser. Le rêve bleu finit sous les bombes…

The Guardian dénombre d’autres données tout autant effarantes, notamment 36% des sondés pensent que les musulmans du New Jersey ont été ravis d’apprendre les attentats du 11-Septembre. Presque 54% estiment, comme le proposait Donald Trump, qu’il faut interdire aux musulmans l’entrée des Etats-Unis. Aussi, la moitié des participants aimeraient qu’une base de données recensant tous les musulmans du pays soit mise en place.

L’initiative de ce questionnaire est née après avoir visionné un débat républicain alarmiste orienté sur le Moyen-Orient et sur le danger que représenterait l’islam.

« On a voulu voir jusqu’où cela allait, si les gens soutiendraient instinctivement le bombardement de quelque chose dont le nom sonnait vaguement moyen-oriental », explique un porte-parole.

Les réactions ont été immédiates dans le monde, tant aux Etats-Unis qu’en France. Espérons tout de même que les électeurs de Donald Trump ne croient pas que son conseiller est Mickey…

41% des électeurs de Donald Trump veulent le bombardement d’Agrabah, la ville d’Aladdin et Jasmine

**************************************************


France : Interdites de rentrer, les mamans voilées restent 1h30 dans le froid devant le lycée.

Jeudi 17 décembre, des mamans voilées qui accompagnaient des enfants en sortie, se sont vues refuser l’accès du lycée Jacques Brel à Vénissieux où se déroulait un spectacle de marionnettes pour enfants.

Les mamans accompagnatrices scolaires qui accompagnaient des enfants de maternelle à un spectacle de marionnettes se sont vues refuser l’accès du lycée Jacques Bruel par le proviseur. Ce dernier a délégué une enseignante afin de faire savoir que les femmes portant le voile ne pouvaient pas accèder à l’établissement.

Résultat, les accompagnatrices voilées ont dû attendre 1h30 dans le froid afin que les enfants puissent tout de même regarder le spectacle de marionnettes. Une situation inadmissible qui s’explique par un zèle laïcard islamophobe qui refuse de voir des femmes voilées dans un établissement scolaire.

Message des mamans :

Des mamans accompagnatrices prier de rester à la porte du lycée Jacques Brel?????????

Dans le cadre d’une sortie pédagogique et j’insiste sur le mot le directeur du lycée Jacques Brel nous a fait savoir à 10min du départ des enfants de maternelles de l’école Charles Perrault qu’il ne souhaitait pas recevoir les mamans portant le voile. Suite à cette nouvelle nous avons décidé d’accompagner les maîtresses et les élèves sans ça il aurait fallu annuler la sortie et pénaliser les enfant qui eux attendaient ce moment avec impatience. Nous sommes restés devant le portail à attendre la fin du spectacle c’est à dire 1h30 DEHORS.
Ses arguments sont le (décret 56 58) pour se donner bonne conscience, j’y crois pas une seconde. la seul chose qui a dérangé aujourd’hui : LA PRESSE on ne voulait pas avoir des maman portant le voile en arrière plan, des maman qui participent à la vie éducatif de leurs enfants. Bref je suis indigné par se qu’il se passe.
Je suis maman et je n’ai pas pu assister au spectacle avec mon fils!!!!!

Merci de partager une réalité.

Le proviseur a justifié cet acte discriminatoire par un décret qui semble être complétement en contradiction avec la loi de 2004 qui autorise les personnes extérieurs à l’établissement d’arborer libremement leur vêtement religieux. « La loi ne concerne pas les parents d’élèves » (Chapitre II Champ d’application de la loi, article 2.3. alinéa 2).

Selon HalalBook, le proviseur a refusé de faire entrer les femmes voilées afin d’éviter que ces dernières soient filmées par les médias, présents pour l’occasion. Une explication loin d’être suffisante qui rappelle qu’onze ans après la loi de 2004 contre les jeunes filles voilées, il existe encore et toujours des abus et des dérives. Mal appliquée, la loi continue de provoquer des actes discriminatoires et islamophobes.

Interdites de rentrer, les mamans voilées restent 1h30 dans le froid devant le lycée

***************************************************


France : Une expo sur le quotidien des Palestiniens fait enrager le CRIF.

La Maison des Métallos héberge du 15 au 23 décembre puis du 5 au 17 janvier l’exposition « Palestiniens entre deux guerres » (« In Between Wars »). Celle-ci, initiée par Médecins sans frontières (MSF), invite les visiteurs à s’immerger dans la vie quotidienne en Palestine.

« Témoins directs de la brutalité de l’occupation », les équipes de MSF qui interviennent sur le terrain « sont tiraillées en permanence entre le souci d’en atténuer l’impact insoutenable sur la population palestinienne et leur impuissance à rompre ce cycle interminable de violences et de répression », présentent les organisateurs. « Cette installation conduit le visiteur au cœur du quotidien des Palestiniens pour mieux comprendre la violence continuellement subie, une vie en sursis, entre deux guerres. » À travers un parcours qui allie photographies, objets, témoignages sonores et filmés, « l’installation exprime le refus de contribuer à banaliser l’inacceptable », explique MSF, qui propose de prolonger l’exposition sur le Web.

Ce projet, né après l’opération militaire israélienne contre Gaza en 2014, s’inscrit dans le cadre de l’événement « Focus Palestine » lors duquel des expositions, des films ou encore des conférences-débats sont organisés jusqu’au 17 janvier. « Entre ceux qui sont désespérément faibles et ceux qui disposent d’une force militaire presque illimitée, comment rester neutre et se prétendre humaniste ? », présente la Maison des Métallos.

Le CRIF présente l’initiative, reflet d’une sombre et triste réalité causée par l’occupation israélienne, comme une « incitation à la haine » et une « apologie du terrorisme ». Dans un communiqué du 18 décembre, le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) Roger Cukierman a déclaré avoir adressé une lettre en ce sens à la mairie de Paris et à MSF et s’est dit « choqué par les portraits de terroristes impliqués dans des attentats, qualifiés de « martyrs » dans le dossier de presse de Médecins Sans Frontières, ainsi que par la photo du détail du portique où l’on voit le logo du FPLP, organisation qui figure sur la liste des organisations terroristes de l’UE ».

« La Maison des Métallos étant un lieu culturel qui dépend directement de la municipalité, le président du CRIF demande à Anne Hidalgo de mettre un terme à cette exposition dont la nature ne peut qu’attiser la violence antisémite et augmenter la menace terroriste à Paris », a-t-il réclamé.

« De toute évidence, les accusations formulées par M. Cukierman sortent du cadre d’un débat d’opinion. Nous lui demandons donc instamment, en sa qualité de président du CRIF, de retirer ses accusations. En cas de refus ou de non-réponse, nous donnerions à ces déclarations injurieuses et menaçantes les suites qu’elles méritent. D’autant que par leur outrance, elles sonnent comme une invitation à la violence physique contre nos personnels », a répondu Mego Terzian, président de MSF. Aucune déprogrammation de l’exposition n’est à l’ordre du jour.

http://www.saphirnews.com/Une-expo-sur-le-quotidien-des-Palestiniens-fait-enrager-le-CRIF_a21742.html

***************************************************


France : Panique dans un cinéma de Rouen aux cris de « Allah akbar ».

Vent de panique dans un cinéma de Rouen dimanche 20 décembre. En pleine projection du film Babysitting 2, un spectateur a subitement crié « Allah akbar », faisant se lever les quelque 180 personnes présents dans la salle.

Selon l’antenne locale de France 3, l’homme, loin de se calmer aux « Chut ! » de la salle, a en effet crié plusieurs fois « Allah akbar », complétés de phrases comme « On les a tous eus ! » , « Ils méritent que ça ! », « Vous allez tous mourir ! », « Dieu est dans ma tête ! ». La panique s’est alors emparé de la salle. Les spectateurs, à leur sortie, entraînent dans leur mouvement des passants présents dans le centre commercial, ouvert ce dimanche d’avant Noël.

Le calme est heureusement vite rétabli dans le centre commercial avec l’intervention de la police. L’homme de 33 ans, qui travaille comme chauffeur de bus, a été rapidement interpellé et placé en garde à vue.

Son geste pourrait bien lui coûter cher. Il devrait être poursuivi pour « apologie du terrorisme ». Pour le moment, au vu son état, il a été conduit à l’hôpital psychiatrique de Saint-Etienne du Rouvray, en Seine-Maritime.

http://www.saphirnews.com/Panique-dans-un-cinema-de-Rouen-aux-cris-de-Allah-akbar_a21738.html

***************************************************


Algérie : L’ambassadrice des USA en Algérie célèbre le Mawlid en mettant du héné sur la paume de sa main.

L’ambassadrice des Etats-Unis en Algérie, Joan Polaschik, a partagé une photo sur twitter où on la voit célébrer le Mawlid Ennabawi (naissance du Prophète Mohammed). Cette fête aura lieu cette année en Algérie le 24 décembre, coïncidant ainsi avec le réveillon de Noël. Respectueuse de la tradition, la diplomate américaine a mis du héné sur la paume de sa main droite. « J’aime bien mon héna » a écrit sur Tweeter l’ambassadrice américaine.

http://oumma.com/222232/lambassadrice-usa-algerie-celebre-mawlid-mettant-hene

***************************************************


Le hijab au cœur d’un empire de la mode.

C’est une reine de beauté et actrice adulée en Malaisie, où chacune de ses apparitions télévisuelles enchante et déchaîne des millions de groupies, toutes avides de lui ressembler en se procurant ses ensembles dernier cri, ses parures et foulards raffinés, Noor Neelofa Mohd. Noor, 26 ans, appelée plus familièrement Neelofa, s’est imposée en l’espace d’un an comme une chef d’entreprise avisée, à l’avant-garde des tendances.

Egérie de sa propre marque Naelofar Hijab, la jeune femme multi-casquettes est à la fois le visage starisé et la tête pensante de la petite entreprise de mode familiale qui, portée et transportée par un essor spectaculaire, rivalise désormais avec les enseignes les plus prestigieuses spécialisées dans la conception de hijabs.

Le regain d’engouement pour le voile modernisé, chic et seyant, et ses 1,4 millions de followers sur Twitter et 2,2 millions sur Facebook ne sont certainement pas étrangers à son succès phénoménal qui ne se dément pas, mois après mois, au point de l’inciter à voir toujours plus grand et plus loin, au-delà même des frontières malaisiennes.

En quête de nouveaux marchés fructueux, Neelofa, abonnée aux premiers prix de beauté, vise la première marche mondiale du podium et rien d’autre pour sa jeune société qui a le vent en poupe, forte de son réseau de 700 distributeurs à l’échelle nationale, de ses ventes en ligne en plein boom et de ses livraisons à l’international, de Singapour, à Brunei, en passant par Londres, l’Australie, les Pays-Bas, et jusqu’aux États-Unis.

« Quand les gens disent que c’est un marché inexploité, c’est vrai », déclare-t- elle, en précisant que les « médias sociaux ont vraiment changé la donne ». Elle souligne également l’ampleur du phénomène de mode lié au hijab qui s’évalue à l’aune de demandes croissantes de la part de « hijabista » de plus en plus exigeantes, et toujours plus nombreuses à vouloir des collections qui les mettent en valeur, alliant modestie et élégance. Ce marché en pleine expansion, à faire pâlir d’envie d’autres secteurs, a été estimé à 230 milliards $ en 2014 et devrait avoisiner les 327 milliards $ en 2020.

« Aujourd’hui, les femmes qui portent le hijab ne vivent pas seulement dans le désert ou dans des villages, elles peuvent être aussi de véritables icônes », se plaît à répéter celle qui a su prospérer sur son piédestal d’icône en Malaisie, en portant son regard vers les pays occidentaux et le Vieux Continent, à l’heure où les femmes portant le hijab y sont plus visibles, et ce, en dépit de la stigmatisation qui les pointe du doigt.

Signe des temps pour Neelofa, la présence très remarquée du mannequin britannique Mariah Idrissi, revêtue d’un voile, dans la dernière campagne publicitaire de la marque H&M, et l’intérêt accru des couturiers occidentaux pour le hijab, ne pouvaient que lui faire nourrir de nouvelles ambitions.

Alors que la concurrence fait rage, le premier marché incontesté de la mode modeste musulmane est et reste la Turquie, devançant l’Indonésie dont la croissance extrêmement rapide et les aspirations pourraient venir bouleverser l’ordre des choses…

Dian Pelangi, sa styliste vedette qui compte pas moins de 2,5 millions de fans inconditionnels sur Instagram et peut se targuer de disposer de 14 points de ventes en Indonésie et en Malaisie, a été récemment nommée parmi les 500 personnes les plus influentes du milieu de la mode par le magazine britannique de référence Business of Fashion.

http://oumma.com/222230/hijab-coeur-dun-empire-de-mode

***************************************************


Amérique : New York : Un chauffeur de taxi musulman accusé de discrimination pour avoir refusé qu’une femme s’assoie à ses côtés.

Punit sévèrement par la justice américaine et verbalisé à hauteur de 350 euros, les raisons religieuses invoquées par Tamsir Drammeh, un chauffeur de taxi musulman exerçant à New York, pour refuser qu’une femme, accompagnée de son mari et de ses deux enfants, prenne place à ses côtés, n’ont convaincu personne, laissant ses clients et plaignants abasourdis, tandis que la presse, alléchée par l’odeur du fait divers estampillé « communautarisme islamiste », en a fait ses gros titres sensationnalistes.

Accusé de discrimination envers une passagère qui a trouvé la portière verrouillée au moment de s’asseoir sur le siège avant, après que sa petite famille se soit installée à l’arrière du véhicule, Tamsir Drammeh a campé sur ses positions devant le tribunal, ne reniant rien, ni de ses convictions profondes, ni de son refus irrévocable, insistant sur le fait qu’il avait demandé au mari de passer devant.

La course de taxi n’a jamais eu lieu, puisque les clients en question, très offusqués, sont immédiatement sortis de la voiture, non sans avoir pris le soin de noter la plaque d’immatriculation en vue de porter plainte.

Parallèlement à la justice qui lui a fait grief de ne pas mettre de côté sa foi lorsqu’il est au volant de son taxi, estimant que sa ligne de défense est « inaudible et inacceptable de par la nature même de sa profession qui le met en contact avec le public, quel qu’il soit », son employeur musulman a également, de son côté, désapprouvé son attitude, assurant qu’ « aucune règle islamique ne stipule expressément de ne pas s’asseoir à côté d’une femme », d’autant plus qu’en l’occurrence la passagère n’était pas seule.

http://oumma.com/222229/new-york-un-chauffeur-de-taxi-musulman-accuse-de-disc

***************************************************


Crise des réfugiés : bataille médiatique en Angleterre.

Un reportage réalisé sur une île isolée d’Ecosse, où ont été accueillies 15 familles de réfugiés syriens, a donné lieu à une couverture insidieuse et très dure, de nature à attiser la confrontation identitaire, de la part du quotidien britannique à grand tirage, le Daily Mail. C’est en tout cas l’avis de Bethan McKernan, un journaliste du quotidien The Independent, qui s’est fendu d’une réaction outrée par la manipulation de la vérité orchestrée sciemment par ses confrères du Daily Mail.

Quand le premier journal prétend que les syriens sont hébergés aux frais de la localité, il montre en réalité que ce sont les aides internationales, le volontariat et le gouvernement qui prennent en charge ces familles. Il y a de quoi en effet s’inquiéter de ces clichés et de ces réactions ultra-identitaires.

Le reportage comportait des pépites comme celle-ci écrite en jouant sur la dramatisation : « Un supermarché local a promis de vendre de la viande halal sacrifiée selon les règles coraniques. » Ou encore celle-ci sur un ton amer : « Les syriens ont reçu des maisons gratuites avec des cuisines modernes, des tapis et des machines à laver », voire effrayé : « …très inquiétant. Un imam va être amené spécialement de Glasgow chaque semaine pour diriger la prière de vendredi. »

Le Daily Mail est allé jusqu’à affirmer que des tensions commencent à apparaître entre les communautés : « Trois enfants syriens excités pédalent sur leurs nouveaux vélos rouges, sans savoir qu’ils roulent à contre-sens sur une route à sens unique de l’île. Ils ne savent pas qu’ils transgressent la loi parce qu’ils ne connaissent pas un traître mot d’anglais, ni même l’existence du code de la route. »

Choqué, le journaliste de The Independent a vertement reproché à son confrère d’avoir oublié les valeurs chrétiennes d’hospitalité, ainsi que le commandement suivant « Tu aimeras ton prochain comme toi-même ».

Pour Bethan McKernan, la réaction des Ecossais est au contraire très saine, précisant que près d’un tiers des réfugiés syriens avaient trouvé en Ecosse une nouvelle terre d’adoption. Il pointe du doigt la couverture dangereusement islamophobe du reportage qui s’inscrit en totale contradiction avec les valeurs humaines essentielles. La réaction virulente de ce dernier et la polémique journalistique qui enfle nous démontrent, s’il en était besoin, que la crise des réfugiés n’a pas fini de provoquer des tensions mais qu’elle contribue également à faire avancer le débat des civilisations.

http://oumma.com/222228/crise-refugies-bataille-mediatique-angleterre

####################################################
############## Aujourd’hui en Palestine ################
####################################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information C P I , Centre Palestinien D’Information.

Le Hamas, 28 ans de résistance héroïque.
.
Davutoglu reçoit Khaled Mechaal à Ankara.
.
Hamas: L’Autorité Palestinienne arrête 4 citoyens et convoque deux autres.
.
Gaza exhorte l’Egypte à ouvrir le passage de Rafah aux 4000 malades.
.
Détérioration de la situation de 600 prisonniers dans la prison « Gilboa ».
.
19 étudiants palestiniens tués depuis le soulèvement .
.
La marine israélienne vise les pêcheurs palestiniens dans la mer de Gaza.
.
29 colons juifs envahissent la Mosquée al-Aqsa.
.
Cisjordanie: 25 Palestiniens arrêtés par l’occupant.
.
Hébron: deux jeunes filles arrêtées par l’occupation.
.
4 bulldozers israéliens s’introduisent à l’est de Khan Younis.
.
16 points de confrontation pendant le 81ème jour de l’Intifada.
.
Enlèvement d’un captif libéré et série d’arrestations en pleine nuit en Cisjordanie occupée.
.
Bientôt la « libération » des corps des palestiniens tués.
.
90 étudiants de l’Université de Bir Zeit dans les prisons israéliennes.
.
Sheikh Sabri Ikrima incite les musulmans à fêter le Mawlid à la mosquée Al-Aqsa.
.
Tubas : Des boucliers humains pour empêcher une démolition.
.
Des militants tirent sur une force sioniste à Hébron.
.
L’occupation prend d’assaut deux écoles à Hébron et des confrontations éclatent avec les étudiants à Bethléem.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire