MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 10 Rabi Al Awwal 1437.

Flash info du 10 Rabi Al Awwal 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.MuslimRadio.info

******************************************************************


Paris : un réfugié syrien accueilli chez la famille Gerrier.

De l’espoir, il y en a encore, et heureusement al hamdoulillah. C’est ce que nous démontre aujourd’hui la famille Gerrier.

Un savoir-vivre ensemble exceptionnel.

C’est dans une démarche de savoir-vivre exceptionnel que le famille Gerrier a choisi d’accueillir chez elle des réfugiés syriens. Après concertation des parents, puis des enfants, c’est tout naturellement qu’ils ont unanimement accepté de les recevoir au sein de leur grande maison. Un sens du partage remarquable, sans peur de l’autre, bien au contraire. Nous ne pouvons que saluer cette démarche extra solidaire, qui démontre à quel point l’espérance est bien là, et que les différences culturelles ne sont pas un obstacle pour beaucoup.

C’est en créant de tels affinités entre nous, que le monde ira mieux, que le monde sera quelque peu plus joyeux. En apportant un peu de chaleur et de réconfort à ceux qui ont vécu horreurs et malheurs des jours durant, le renforcement des liens sociaux ne pourra être que plus grand et solide.
Plusieurs réfugiés hébergés chez la famille Gerrier.

Résidant dans le département des Hauts-de-Seine près de Paris, ce foyer de fervents pratiquants catholiques avait déjà ouvert ses portes à une réfugiée syrienne, il y a quelques temps. C’est avec plaisir qu’ils avaient accueillis cette jeune femme, prénommée Racha. Depuis une semaine passée, c’est désormais le jeune Hadi, âgé de 19 ans seulement, qui est hébergé chez eux. La famille de Hadi habitant toujours à Damas, c’est eux tous qui se sont cotisés pour l’envoyer en France.

Il a trouvé ici, par la grâce d’Allah Seul, de la chaleur humaine et du soutien. Avec cet argent, il a eu la chance de pouvoir être rapatrié en avion, évitant ainsi les traversées extrêmes et difficiles en bateau. Arrivé depuis le mois de septembre sur le territoire français, il a été pris en charge par une association. Celle-ci l’aide dans ses démarches administratives. Afin de s’intégrer au mieux à cette nouvelle société, il prend des cours de français la journée, et retourne chez la famille Gerrier le soir. D’après le journal Le Monde, Hadi affirme même étonnamment : « Je ne pensais pas que des familles françaises puissent accueillir quelqu’un comme moi ».

En conclusion, la communauté musulmane ne peut être que fière devant de telles actions entreprises. Toutes les religions révélées par Allah azzawajal enjoignent au respect mutuel, ainsi qu’à la fraternité et à la charité. Il est sans rappeler également que l’islam a offert pendant des siècles, la protection aux « mu’âid ». Le prophète aleyhi salat wa salam a dit dans un hadith : « Écoutez bien : celui qui abuse sur un mu’âhid*, usurpe ce qui lui revient, le force à faire ce qui est au-dessus de ses forces, ou prend quelque chose lui appartenant sans son accord, je serai l’adversaire de celui-là le jour du jugement » (rapporté par Abû Dâoûd, n° 3052).

Paris : un réfugié syrien accueilli chez la famille Gerrier

***************************************************


#DesFleursPourDanielle : Danielle Mérian remercie ses 1824 donateurs !

Danielle Mérian s’est fait connaître lors d’un micro-trottoir diffusé sur BFMTV suite aux attentats de Paris, où elle a montré son soutien aux millions de musulmans innocents des crimes commis le 13 novembre dernier.
Élan de solidarité

Ses paroles exprimées sur la chaîne d’informations ont pu paraître banales pour certains et pour d’autres d’une énorme sagesse, surtout face au climat tendu actuel :

« Nous sommes une civilisation très ancienne et nous porterons au plus haut nos valeurs et nous fraterniserons avec les 5 millions de musulmans qui exercent leur religion librement et gentiment et nous nous battrons contre les 10 000 barbares qui tuent, soit-disant au nom d’Allah. »

Quelques phrases lourdes de sens qui lui vaudront des milliers de remerciements de la part d’internautes. Une opération intitulée #DesFleursPourDanielle avait aussi été lancée afin d’offrir des fleurs à cette dame de 77 ans, une initiative qui a permis de récolter 16 130 euros grâce à 1824 participants. La somme totale de ces dons sera reversée à des associations où la généreuse retraitée milite. Dans cette vidéo, elle a pris le soin de remercier en 53 minutes tous ses donateurs.

vidéo a voir sur www.muslimradio.info.

#DesFleursPourDanielle : Danielle Mérian remercie ses 1824 donateurs !

***************************************************



États-Unis : toutes les écoles d’un comté fermées à cause d’une calligraphie en arabe.

Pour un simple devoir de calligraphie en arabe donnée par une enseignante, toutes les écoles du comté d’Augusta en Virginie ont été fermées ce vendredi 18 décembre.

Dans le cadre de son cours sur les religions du monde, la professeur de géographie a demandé à des lycéens de copier à la main la chahada en arabe (Profession de foi en Islam La ilaha illaLlah ).

«Voici la chahada, la profession de foi islamique, écrite en arabe. Dans l’espace ci-dessous, essayez de la copier à la main. Cela devrait vous donner une idée de la complexité artistique de la calligraphie.» indique la consigne de l’exercice.

Une calligraphie en arabe considérée comme une tentative de prosélytisme religieux par des parents furieux.

L’exercice, pourtant tiré d’un manuel sur les religions du monde, a provoqué la colère de nombreux parents d’élèves qui ont crié au scandale en dénonçant une tentative de prosélytisme religieux. Certains parents sont allés jusqu’à prétendre que l’exercice revenait à demander aux jeunes de renoncer à leur foi chrétienne.

L’avalanche de plaintes et de menaces qui s’est abattue sur l’école a contraint le shérif local de fermer toutes les écoles du comté d’Augusta. D’après le journal Slate, pour rassurer les parents, le district a précisé que, la prochaine fois, un extrait différent et non religieux sera utilisé pour la leçon sur la calligraphie arabe.

États-Unis : toutes les écoles d’un comté fermées à cause d’une calligraphie en arabe

***************************************************


France : Deux têtes de sangliers retrouvées devant la mosquée d’Apt.

Deux têtes de sangliers et des abats ont été découverts vendredi matin devant la mosquée d’Apt, dans le Vaucluse, quelques heures avant la prière.

Les reste d’animaux ont été déposés à l’entrée du lieu de prière pour les musulmans, situé dans le centre-ville de la commune de 12 000 habitants. Aucune inscription n’aurait été relevée.

Une plainte a été déposée et l’enquête confiée à la gendarmerie de Pertuis.

Deux têtes de sangliers retrouvées devant la mosquée d’Apt

***************************************************


Les Jardins Du Savoir : Aidez nous, 200 sœurs à la rue !

Nous allons vous raconter l’histoire des Jardins du Savoir, notre histoire…

Tout commence lorsqu’un petit groupe de sœurs encadré par madame Cheguettine, la présidente se lance dans l’apprentissage du Coran.

D’abord doucement, dans un appartement puis dans une Mosquée.

Ce groupe est comme une famille réunie autour de l’Amour du Coran. L’entraide et la bienveillance étant de mise.

Huit années après le début des cours, ce groupe n’a cessé de s’agrandir jusqu’à atteindre 100 inscrites.

Chaque matin après le Fajr, nous nous réunissons autour du Coran dans la Mosquée qui nous accueille.

Mais cette Mosquée n’étant plus en mesure de le faire, il a fallu donc trouver un autre lieu.

Les cours ont été hélas interrompus pendant tout ce temps jusqu’à ce qu’Allah nous ouvre les portes d’une autre mosquée en plein cœur de Lyon.

Dans cette mosquée, nous avons pu mettre en place des cours d’alphabétisation et de Coran et nous y accueillons désormais près de 200 sœurs.

Le rayonnement en région Rhône Alpes est tel que des élèves de l’Isère et de la Loire se déplacent jusqu’à notre centre de formation.

Après cinq ans de cours, nous devons à nouveau quitter ce lieu de culte. Nous n’oublions pas dans nos invocations les responsables des différentes mosquées que nous avons pu occuper.

En 13 ans, l’association a formé plus de 1000 étudiantes dont 13 qui ont appris le Coran en entier. Parmi elles, une petite fille de 12 ans et une maman de 50 ans.

Notre histoire peut elle se terminer ainsi ?

La solution qui permettrait la pérennité de notre action, nous l’avons trouvé. C’est l’achat d’un local afin de devenir enfin indépendantes.

Le local pour le centre de formation a été trouvé et un compromis de vente a été signé.

Pourtant, le but n’est pas encore atteint puisqu’ il ne nous reste que quelques jours pour finir de récolter les 54.000 euros restants afin de nous y installer définitivement.

L’histoire de Jardins du Savoir n’est pas finie. Prenez votre plume et écrivez une fin heureuse avec nous.

Nous comptons sur vous : Donnez Allah vous le rendra, rendez-vous sur :
www.lesjardinsdusavoir.com
.

JDS : Aidez nous, 200 sœurs à la rue !

***************************************************


France : La présence d’un converti à l’Islam près d’une école provoque la peur chez les parents d’élèves.

Depuis quelques jours, les habitants du petit village de Fontaine (90) sont dans l’inquiétude après une perquisition dans un appartement jouxtant une école primaire. La cible de toutes les peurs est un jeune converti à l’Islam âgé de 20 ans qui a dû déménager pour mettre fin à la polémique.

Lundi, un parent d’élève annonce à d’autres parents qu’une perquisition a eu lieu le 4 décembre dans un appartement qui jouxte l’école et qui est habité par un jeune converti à l’Islam. Rapidement, la polémique enfle et le lendemain, sept enfants sont absents parmi les 90 que compte l’école. Certains parents d’élèves menancent la direction de l’école et indiquent que si une solution n’est pas trouvée, les enfants seront changés d’établissement à la rentrée de janvier.

Jeudi matin, les parents décident de manifester devant l’école. Les discours sont alarmistes, certains craignent même une fusillade.

« cette proximité avec l’école n’est pas rassurante. Imaginez que ce monsieur soit agacé par le bruit dans la cour et qu’il ouvre le feu sur des enfants ! Les clients des terrasses, à Paris, n’avaient pas prévu ce qui leur arriverait le 13 novembre ! »

Les parents d’élèves élus essaient d’expliquer aux parents qu’il ne faut pas faire d’amalgames et qu’une simple perquisition administrative ne fait pas du jeune musulman un terroriste en puissance. Malgré le travail pédagogique, l’inquiétude est palpable.

La cible de toute cette agitation est un jeune converti musulman âgé de 20 ans. Il s’est converti à l’Islam il y a deux ans et vit paisiblement chez sa mère. Personne ne l’a remarqué. Il met son qamis le vendredi, lorsqu’il se rend à la mosquée dans la ville de Belfort.

« Se lever avec deux automatiques à 30 cm de la tête et une mitraillette, chez ma mère qui est chrétienne, ça terrorise. Depuis, j’ai du mal à dormir. Je suis tombé de haut. Je ne vois pas ce que j’ai fait de mal », assure le jeune homme. « Jamais l’islam ne dit d’aller tuer des gosses ».

Devant les regards hostiles, le jeune homme a décidé de déménager et d’aller « passer quelques jours chez mon père. Alors que j’ai tout à Fontaine ». Une situation dramatique qui révèle les conséquences de perquisitions hasardeuses basées sur de simples soupçons, une dénonciation calomnieuse ou encore une fiche des renseignements.

Des milliers de musulmans se retrouvent dans le même cas que ce jeune homme. Les regards méfiants voire accusateurs poussent les victimes de cet état d’urgence à envisager de déménager lorsqu’ils en ont les moyens voire quitter le pays. Une situation inadmissible qui a poussé une cinquante d’acteurs musulmans à se rassembler pour créer la « coordination des musulmans unis pour la dignité ». Une démarche fédératrice qui exige l’arrêt de l’état d’urgence et ses dérives.

La présence d’un converti à l’Islam près d’une école provoque la peur chez les parents d’élèves

***************************************************


France : Les médecins vont pouvoir alerter les autorités sur les patients radicalisés.

Le Conseil national de l’ordre des médecins (Cnom) vient d’indiquer que désormais les médecins pourront signaler les patients dont ils soupçonnent une « radicalisation ». Une démarche contraire au secret professionel qui s’inscrit dans la paranoïa actuelle et l’appel à la délation sur des soupçons.

Le CNOM a participé à des journées de formation au Ministère de l’Intérieur sur « la prévention de la radicalisation ». Une démarche visant à permettre aux médecins de dénoncer aux autorités (si nécessaire) un patient que l’on jugerait « en voie de radicalisation ».

La note du CNOM débute par un paragraphe sur la distinction entre « fondamentaliste » et « radicaliste », des termes vagues qui en somme ne vont pas faciliter la tâche aux médecins.

« La radicalisation ne doit pas être confondue avec le fondamentalisme religieux : les fondamentalistes sont des pratiquants qui adoptent des postures cultuelles rigoureuses mais ne recourent pas à la violence, alors que les radicaux légitiment ou pratiquent des actes de violence. »

Selon le docteur Jean-Marie Faroudja, président de la section éthique et déontologie du Conseil national de l’ordre des médecins (Cnom), les appels de médecins confrontés à des patients jugés radicaux ont poussé l’organisation à réagir. Afin de répondre à ces questions, le CNOM propose une note pour les médecins qui pourront voir les différents cas de figure qui se présentent.

« Ces appels téléphoniques de confrères n’ont pas commencé après les récents événements tragiques, cela fait deux ou trois mois que nous en recevons, comme celui de ce médecin qui s’interroge sur un patient qui viendrait désormais en djellaba. Dans ce type de situation, il n’y a rien à signaler. Le changement d’aspect vestimentaire ou d’apparence physique, seul, ne suffit pas à justifier une radicalisation. Il faut plusieurs indicateurs pour cela », insiste le docteur Faroudja.

Un témoignage étonnant qui fait craindre de la délation sur simple soupçon comme cela se fait de plus en plus depuis la mise en place d’un numéro vert par le Ministère de l’Intérieur. De simples médecins pourraient juger et faire la différence entre un « fondamentaliste » et un « radicaliste ». Des termes qui ne veulent rien dire et qui laissent la place à toutes les dérives qu’engendre la délation.

Les médecins vont pouvoir alerter les autorités sur les patients « radicalisés »

***************************************************


Puis-je vous poser quelques questions sur la prière en islam ? Le statut Facebook qui cartonne.

Un statut Facebook rebondit à travers le monde d’Ouganda en Australie, de Virginie en Somalie, à Londres, partout il est aimé et partagé. De quoi s’agit-il? Seulement d’un selfie de Molly baker et d’ Osman, pris dans le hall d’un aéroport. Est-ce la joie de la curiosité éclairée qui transparaît sur le visage de Molly Baker et la sérénité souriante de Osman Ali qui ont eu cet effet? Difficile de répondre.

Cette histoire débute, alors que Molly attendait son avion. Assise dans le hall de l’aéroport, elle remarque un musulman effectuant sa prière, posant son front sur une écharpe qu’il avait mise sur le sol. Curieuse, elle a attendu qu’il finisse ses prières pour lui poser quelques questions : « Puis je vous questionner sur la prière ? Est-ce que vous souhaitez répondre sur ce sujet? »

Osmane Ali, Somalien installé à Londres, comptable pour la banque mondiale et l’ONU a accepté sans hésiter. Il lui a expliqué les grandes principes de la prière, dont son orientation, la Qibla. Interrogé egalement sur la montée de l’islamophobie et le discours de haine de Donald Trump, il a répondu que cela l’empêcherait à la fois de voyager pour voir ses parents, et nuirait à son travail au sein des organisations internationales.

« J’ai mes opinions. Mais si tu me connaissais tu saurais que je suis juste une personne soucieuse d’autrui. Un humain parmi les autres (…) Il y a les extrêmes vois-tu. Il y a Trump et l’Etat islamique … mais aucun des deux ne parle pour les millions de personnes qui sont au milieu. » Evoquanrt un sermon entendu le jour même à la mosquée, il lui précise : « L’imam parlait à son auditoire de l’importance de montrer un autre visage de la foi que celui donné dans les médias … d’être prêt à des rencontres comme nous venons de le faire »

Molly qui jouit d’une certaine popularité sur Facebook ne s’attendait pas à ce que, après avoir tagué Ali sur son post, le témoignage très émouvant de leur rencontre fasse le tour du monde : « A la minute où je l’ai posté, il a aussitôt circulé partout en Angleterre, en Somalie et dans tout le monde musulman ». Samedi le post avait été liké par plus de 66 000 personnes et partagé plus de 17 000 fois. Ali a réagi en commentant également la photo : « Tout ça me renforce dans ma conviction que ce monde recèle de personnes fraternelles qui aiment la paix. »

http://oumma.com/222227/puis-poser-quelques-questions-priere-islam-statut-fac

***************************************************


France : Brigitte Bardot prend la tête de la croisade contre les Quick Halal.

C’est peu dire que l’ambition affichée par Quick de devenir la première chaîne de restauration halal de France lui est restée en travers de la gorge, l’octogénaire Brigitte Bardot, la zélatrice de l’idéologie frontiste, admiratrice de Marine Le Pen, sa « Jeanne d’Arc » à elle, et farouche opposante à l’abattage rituel, refait parler d’elle en se rappelant au bon souvenir du gouvernement, sa plume trempée dans le vitriol…

L’ex-étoile filante du septième art, qui n’est plus désormais précédée que par sa croisade anti-halal hargneuse, outrancière et obsessionnelle, a de nouveau déversé sa bile dans une missive adressée à François Hollande, exigeant du plus haut personnage de l’Etat qu’il intervienne auprès du groupe Bertrand pour le dissuader d’ « halaliser » ses restaurants.

« C’est un scandale, une véritable prise en otage des consommateurs qui se verront imposer une viande issue d’animaux égorgés à vif, dans une ignoble souffrance, avec les risques sanitaires que l’on connaît ! », a protesté l’experte des diatribes excessives et des campagnes d’affichage anti-halal aux relents nauséeux, en menaçant de frapper plus fort et plus haut si, d’aventure, sa requête pressante restait lettre morte. La BB nationale tonnera et tempêtera jusque devant la Commission européenne, s’il le faut !!

Et pour prouver sa détermination inébranlable, elle s’appuie frénétiquement sur un article du règlement du Conseil qui autorise les États membres à déroger à l’obligation d’étourdissement, mais uniquement pour les animaux destinés aux fidèles de certains cultes religieux. « Si l’enseigne Quick devient 100 % halal alors elle ne peut nullement bénéficier de cette dérogation, sauf à démontrer que ses clients sont 100 % musulmans pratiquants », explique-t-elle, en affirmant que les responsables du culte musulman avec lesquels elle a eu l’occasion de s’entretenir (les téméraires ou les inconscients !) ne seraient pas hostiles à l’étourdissement préalable.

« Il y a maintenant plus de dix ans, le recteur de la Grande Mosquée de Paris m’assurait que rien, dans le Coran, ne s’oppose à l’étourdissement des bêtes avant leur abattage. Depuis cette rencontre encourageante, je ne cesse de demander aux autorités de mon pays d’agir pour ne plus tolérer l’intolérable », poursuit-elle, toujours aussi fulminante devant l’inertie politique des gouvernements successifs. Il faut dire qu’en s’en prenant violemment à l’abattage rituel, aveuglée par sa seule haine de l’islam, Brigitte Bardot, qui a décidément des œillères, n’a toujours pas réalisé qu’elle s’attaquait également et frontalement au casher, et là c’est une autre paire de manches…

« Nous n’allons pas débattre pendant des décennies encore de l’abattage rituel. Il n’a fallu que quelques semaines au ministre danois de l’Agriculture pour interdire, dans son pays, l’abattage des animaux sans étourdissement préalable… Qu’attend la France ? », conclut-elle sous une forme interrogative qui sonne comme une sommation finale.

http://oumma.com/222226/brigitte-bardot-prend-tete-de-croisade-contre-quick-h

***************************************************


Royaume-Uni : une collégienne musulmane se fait la remarquable avocate de l’islam lors d‘une grande réunion scolaire.

« Mon message est que le terrorisme n’a pas de religion, l’islam n’est pas le visage du terrorisme et les musulmans n’ont rien à voir avec le terrorisme. » Ces mots venus droit du cœur et martelés avec une assurance impressionnante par Isra Mohammed, 15 ans, devant plus de 1 900 élèves tout ouïe de la Kenton School, à Newcastle, ont résonné largement dans et hors l’enceinte scolaire, au-delà des espérances de cette jeune musulmane et fière de l’être, qui a tenu à réhabiliter publiquement sa religion après que sa sœur de sept ans soit revenue en larmes de l’école, dévastée par la méchanceté humaine et infantile qui l’a blâmée pour les attentats de Paris.

Cette collégienne passionnée, qui souhaite marcher sur les traces de son médecin de père, ne pouvait pas rester sans agir face à la détresse de sa petite soeur et à la gravité des attaques qui l’ont prise pour cible, se faisant l’avocate éloquente de l’islam dévoyé, parasité par l’islamophobie politico-médiatique et obscurci par l’ignorance banalisée, auprès d’un auditoire sensible à sa démarche didactique.

Une démarche d’une impérieuse nécessité pour Isra Mohammed, doublement choquée par les intimidations odieuses qui ont également visé son petit frère. « Tout comme ma petite sœur, mon jeune frère, traumatisé, ne voulait plus retourner à l’école, il ne voulait plus s’entendre dire « Votre religion tue des gens », a-t-elle déclaré sur une scène où sa maturité et sa force de conviction ont fait forte impression, ne laissant personne indifférent lorsqu’elle a lancé : « Je ne voulais pas que cela arrive à d’autres musulmans, je veux que tout le monde connaisse la vérité sur l’islam, son vrai visage », insistant sur le fait que « sa religion a été détournée par les terroristes de Daesh, qui ne font que propager la haine entre les musulmans et l’Occident », avant de clamer haut et fort : « La majorité des musulmans n’a rien à voir avec eux. »(traduction Oumma).

Faisant preuve d’un remarquable sens de la pédagogie, cette élève brillante de la Kenton School a forcé l’admiration de ses professeurs, notamment de Jessica Griffiths qui enseigne la littérature, lorsqu’elle a, illustrations à l’appui, détaillé les cinq piliers de l’islam et explicité la portée de son message universel : « Isra est une formidable source d’inspiration pour nous tous, nous sommes tellement fiers d’elle et de son exposé sur lequel elle a travaillé des heures durant, avec toute la rigueur qu’on lui connaît », l’a chaudement félicitée l’une de ses enseignantes intarissables d’éloges.

Extrêmement sollicitée depuis son grand oral qui a marqué les esprits et fait les belles heures de Youtube, Isra Mohammed garde cependant la tête froide face à sa notoriété fulgurante, tirant sa plus grande source de satisfaction de l’évolution des mentalités qui semble s’opérer lentement mais sûrement, du moins l’espère-t-elle vivement.

vidéo a voir sur www.muslimradio.info.

http://oumma.com/222225/royaume-uni-une-collegienne-musulmane-se-remarquable-

***************************************************


La promesse du prophète Muhammad aux chrétiens.

A elles deux, les communautés musulmanes et chrétiennes représentent plus de 50% de la population mondiale. Si elles s’entendaient, nous serions à mi-chemin de la paix dans le monde. D’ailleurs, nous pouvons contribuer à plus d’harmonie entre musulmans et chrétiens en faisant un simple geste : toujours évoquer des récits positifs et s’abstenir de diaboliser l’autre.

Pour ma part, je voudrais rappeler aux musulmans et aux chrétiens une promesse que le prophète Muhammad avait faite à ces derniers. Prendre connaissance de cette promesse peut avoir un énorme impact sur la conduite des musulmans à l’égard des chrétiens. Les musulmans respectent généralement les précédents établis par leur prophète et s’efforcent de les mettre en pratique dans la vie de tous les jours.

En 628, une délégation de moines du monastère Sainte-Catherine se rendit auprès du prophète pour lui demander sa protection. Celui-ci leur octroya une charte leur garantissant des droits, que je vais reprendre ci-dessous dans son intégralité. Sainte-Catherine, le monastère le plus ancien au monde, est situé au pied du Mont Sinaï en Egypte. Doté d’une immense collection de manuscrits chrétiens, la plus grande après celle du Vatican, ce site figure sur la liste du Patrimoine mondial. Ses moines sont fiers d’y abriter également la plus ancienne collection d’icônes. Sainte-Catherine renferme les trésors de l’histoire chrétienne, ils y sont en sûreté depuis 1400 ans, grâce à la protection des musulmans

La Promesse à Ste Catherine :

« Ceci est un message de Muhammed ibn Abdoullah, constituant une alliance avec ceux dont la religion est le christianisme ; que nous soyons proches ou éloignés, nous sommes avec eux. Moi-même, les auxiliaires [de Médine] et mes fidèles, nous nous portons à leur défense, car les chrétiens sont mes citoyens. Et par Dieu, je résisterai contre quoi que ce soit qui les contrarie. Nulle contrainte sur eux, à aucun moment. Leurs juges ne seront point démis de leurs fonctions ni leurs moines expulsés de leurs monastères. Nul ne doit jamais détruire un édifice religieux leur appartenant ni l’endommager ni en voler quoi que ce soit pour ensuite l’apporter chez les musulmans. Quiconque en vole quoi que ce soit viole l’alliance de Dieu et désobéit à Son prophète. En vérité, les chrétiens sont mes alliés et sont assurés de mon soutien contre tout ce qui les indispose. Nul ne doit les forcer à voyager ou à se battre contre leur gré. Les musulmans doivent se battre pour eux si besoin est. Si une femme chrétienne est mariée à un musulman, ce mariage ne doit pas avoir lieu sans son approbation. Une fois mariée, nul ne doit l’empêcher d’aller prier à l’église. Leurs églises sont sous la protection des musulmans. Nul ne doit les empêcher de les réparer ou de les rénover, et le caractère sacré de leur alliance ne doit être violé en aucun cas. Nul musulman ne doit violer cette alliance jusqu’au Jour du Jugement Dernier (fin du monde). »

La première et la dernière phrase de cette charte sont très importantes. Elles font revêtir à la promesse une dimension éternelle et universelle. Muhammad précise que les musulmans sont avec les chrétiens, proches ou éloignés, rendant ainsi impossible toute tentative de limiter la promesse au monastère Sainte-Catherine. Par ailleurs, en ordonnant aux musulmans d’obéir à cette charte jusqu’au jour du jugement dernier, il sape toute tentative future de révoquer ces droits. De plus, ceux-ci sont inaliénables.

Muhammad déclara tous les chrétiens comme étant ses alliés et tout mauvais traitement à leur égard comme étant une violation de l’alliance avec Dieu.

Un des aspects remarquables de cette charte est qu’elle n’impose aucune condition aux chrétiens en échange de ces droits. Le fait d’être chrétien suffit. On n’exige pas d’eux qu’ils modifient leurs croyances, qu’ils paient une contrepartie ou qu’ils se soumettent à quelconque obligation. Cette charte est une déclaration des droits, sans obligations.

Il ne s’agit bien évidemment pas d’une charte des droits de l’homme au sens moderne, pourtant, bien qu’elle fût écrite en 628, les droits à la propriété, à la liberté de religion, au travail et à la sécurité de la personne y sont bien défendus.

Je sais que la plupart des lecteurs se diront : « Mais où voulez-vous en venir ? »

La réponse est simple : ceux qui cherchent à semer la discorde entre musulmans et chrétiens insistent toujours sur les questions qui divisent et parlent surtout de ce qui fâche. En revanche, ceux qui veulent favoriser l’établissement de liens évoquent et mettent en valeur des histoires comme celle de la promesse de Muhammad aux chrétiens.

Ainsi, on peut parvenir à inciter les musulmans à dépasser le problème de l’intolérance entre communautés et susciter de la bonne volonté chez les chrétiens, qui, au fond, craignent sans doute un peu l’islam ou certains musulmans.

Lorsque je parcours les documents islamiques, j’y trouve des exemples sans précédent de tolérance religieuse, qui vont dans le sens de l’inclusion de l’autre. Cela m’encourage à vouloir être une meilleure personne. Je pense que la capacité de rechercher le bien et de faire le bien est inhérente à tout être humain. Lorsque nous réfrénons cette prédisposition naturelle à faire le bien, nous renions en réalité notre humanité fondamentale.

Suite aux fêtes de fin d’année, j’espère pour nous tous que nous pourrons trouver le temps de chercher une histoire positive qui nous fera apprécier les valeurs, la culture et le passé d’autres peuples.

http://oumma.com/La-promesse-du-prophete-Muhammad

####################################################
############## Aujourd’hui en Palestine ################
####################################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information C P I , Centre Palestinien D’Information.

L’occupant sioniste mène des simulations de raids au-dessus de Gaza.
.
La chute de 3 missiles au nord de l’entité sioniste.
.
Les forces israéliennes ouvrent le feu en direction des agriculteurs dans la bande de Gaza.
.
Deux prisonniers souffrent de la négligence médicale dans les prisons sionistes.
.
Toulkarem: 45 palestiniens blessés dans des affrontements à al-Khadouri.
.
Jénine: l’occupation remet le corps de la martyre Awissi.
.
L’occupant transfère le journaliste al-Kik au dispensaire de la prison Erramla.
.
Un colon poignardé à Bethléem et une fille palestinienne blessée à Hébron.
.
Campagne internationale électronique pour la libération des enfants détenus dans les prisons israéliennes .
.
Transfert du journaliste al-Kik à la détention administrative.
.
Affrontements à Yaabod et agressions des citoyens par l’occupation.
.
Le Hamas condamne le crime d’assassinat israélien de Samir Kuntar.
.
L’Université de « Barcelone » a officiellement annoncé son boycott d’Israël.
.
32 palestiniens interdits de voyage par l’occupation.
.
Prise d’assaut de la mosquée Al-Aqsa.
.
Coup de feu et jet de Molotov sur deux sites sionistes et un bus de l’occupation.
.
Bethléem: Les colons attaquent un agriculteur et son fils de Tekoa.
.
Damas: Samir Kuntar assassiné dans un raid sioniste.
.
Les forces israéliennes répriment une marche pacifique à Qalquilia.
.
FPLP appelle la Bulgarie à refuser la déportation de tout palestinien à l’occupation israélienne.
.
Un haut dignitaire religieux palestinien dément les allégations sur le véritable emplacement d’al-Aqsa.
.
Rencontre entre Erdogan et Meshaal à Istanbul.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire