MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 9 Rabi Al Awwal 1437.

Flash info du 9 Rabi Al Awwal 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.MuslimRadio.info
******************************************************************


Sans Domicile Fixe : du jamais vu depuis 1930 dans les rues de New-York !

Malgré le fait que les USA soient la plus grosse puissance économique mondiale, le nombre de « sans domicile fixe » a augmenté. On en compte aujourd’hui près de 75000, rien que dans la ville de New-York. Du jamais vu depuis les années 1930 dans la localité.
Les résolutions du maire.

Jurant qu’il ne reviendrait jamais aux anciens mauvais jours de la ville de New-York, le maire républicain Bill Blasio a révélé ce jeudi un nouveau plan musclé, pour lutter et combattre le sans-abrisme. Il va tenter de reprendre le contrôle d’un problème qui a malheureusement émergé.

Le maire va employer une stratégie semblable au programme « CompStat », que le département de la police utilise déjà pour des affaires de criminalité. Une unité de police sera déployée sur la population sans-abri, de sorte que les appels concernant les sans-abris puissent être traités dans un délai d’une heure.
Des statistiques édifiantes.

Rien qu’à Brooklyn, on estime le nombre de SDF à 3000, ceux-ci dormant sur les trottoirs, dans les métros, ou encore sous les viaducs. Mr Blasio a également exhorté les New-Yorkais à sympathiser avec le sort des gens dans la rue. Les statistiques sont assez impressionnantes, quand on voit que 14% des sans-abris sont concentrés dans la ville de New-York. Fin octobre, c’était quasiment 60.000 personnes qui étaient hébergées la nuit dans des centres d’accueils, des hôtels ou des résidences spécialisées. En dix ans, une augmentation de 86% a été constatée.

Jeudi, le maire a offert une concession tacite à certaines plaintes. Il a déclaré que la ville procèderait à une statistique trimestrielle de nuit pour comptabiliser les sans-abris dans la rue. Une mise à jour annuelle les décompte actuellement, mais la méthodologie a été contestée.

Floyd Parcs, 61 ans, SDF ayant vécu deux ans dans la rue, a déclaré que la ville devrait se concentrer davantage sur la recherche de logements permanents. Certaines personnes se méfient en effet des foyers, qui peuvent être dangereux.

M. Parks, un membre du groupe de défense de « Picture homeless », a déclaré quant à lui, que le maire a continué de tourner des initiatives, mais qu’il n’a pas vu les résultats.

Nous demandons à Allah azzawajal de venir en aide à toutes les personnes souffrant de la précarité.

SDF : du jamais vu depuis 1930 dans les rues de New-York !

**************************************************


Danemark : confisquer les biens des réfugiés ?!

Le Danemark étudie actuellement un projet de loi concernant l’accueil des réfugiés, et dans ce projet, le gouvernement envisage de confisquer les biens de valeur. Parmi les arguments évoqués par le responsable des questions d’intégration pour le parti Konservative, figure celui que seuls les riches cherchent à rejoindre l’Europe.
Politique d’immigration a minima.

Au Danemark, le système en place n’est pas favorable à la venue de réfugiés, de demandeurs d’asile, etc. Selon une partie du pouvoir en place, ce ne sont que les gens qui ont les moyens qui tentent de rejoindre l’Europe au péril de leur vie car seuls eux auraient les moyens de payer les passeurs. Et dans ce sens, le gouvernement envisage de confisquer tout objet de valeur ou argent liquide d’une valeur supérieure à 400€. Les alliances, téléphones portables et bijoux auxquels les gens sont fortement attachés ne sont pas concernés. Cette idée fait du bruit dans le pays, mais pour de nombreux politiques, elle n’a pas lieux d’être critiquée, il ne leur apparait pas cohérent que ce soit le peuple danois qui paie pour des gens qui possèdent un patrimoine. Le fait qu’ils quittent leur pays en guerre depuis des années en risquant leur vie ne semble pas faire partie des critères pour accorder l’asile, ne serait-ce que temporairement. La presse étrangère, notamment Américaine, s’est offusquée d’un tel projet, le comparant à la politique menée contre les Juifs pendant la seconde guerre mondiale.

Malgré le fait que les réfugiés arrivant de Syrie ou d’Afghanistan quittent des zones de guerre où la situation ne fait qu’empirer depuis des années, de nombreux pays européens ne témoignent pas d’un enthousiasme à l’idée d’en accueillir une partie. Les dépouiller à leur arrivée constitue un message très fort sur le sort qui leur est réservé en venant au Danemark. Il faut souhaiter aux Scandinaves de ne jamais se retrouver à la place des Syriens.

Danemark : confisquer les biens des réfugiés ?!

***************************************************


Amérique : Une juge new-yorkaise prête serment sur le Coran et se fait insulter de terroriste.

Le jeudi 10 décembre, La juge Carolyn Walker-Diallo de confession musulmane a prêté serment sur le Coran pour officialiser sa prise de fonction lors d’une cérémonie à Brooklyn dans la ville de New York.

La vidéo ci-dessous qui montre la juge prêtre serment en posant la main droite sur le Saint Coran a entraîné un torrent d’insultes islamophobes. Accusée de terroriste voulant détruire les États-Unis en imposant la charia par des internautes islamophobes sur les réseaux sociaux, Carolyn Walker Diallo a également reçu des menaces de mort par téléphone.

Sur facebook, certains appellent à « la tuer maintenant » ou encore « à se débarrasser d’elle ».

vidéo a voir sur www.muslimradio.info.

Une juge new-yorkaise prête serment sur le Coran et se fait insulter de terroriste (vidéo)

**************************************************


Australie : « Calmez-vous sur l’Islam », exhorte le patron des renseignements australiens.

Le patron des renseignements australiens a exhorté les responsables politiques conservateurs de son pays à modérer leurs critiques de l’Islam, selon lui contreproductives pour la lutte antiterroriste, rapporte le journal The Australian.

Cette rare prise de position d’un haut fonctionnaire est intervenue une semaine après une tribune incendiaire de l’ex-Premier ministre australien Tony Abbott, qui a jugé que l’islam posait « un gigantesque problème », soutenu que « toutes les cultures n’étaient pas égales » et que l’Occident devait proclamer la « supériorité évidente » de la sienne sur la culture islamique.

Le choc provoqué par les attentats de Paris du 13 novembre a également libéré ailleurs dans le monde les discours islamophobes, le candidat républicain à la Maison blanche Donald Trump demandant pour sa part l’interdiction temporaire de l’entrée des musulmans sur le territoire américain.

The Australian rapporte que Duncan Lewis, patron des services de renseignement (Australian Security Intelligence Organisation, ASIO), a contacté les membres de la coalition conservatrice au pouvoir pour leur demander de se calmer dans leur prise de parole publique sur l’Islam.

« Calmez-vous sur l’Islam », exhorte le patron des renseignements australiens

**************************************************


Les candidats présidentiels américain sabotent la paix en Palestine.

Son plan loufoque consistant à bannir les musulmans des USA a été universellement condamné. Cela étant, l’annonce qu’il allait visiter la mosquée al-Aqsa en Jérusalem occupée au cours d’une possible visite en Israël, était tout aussi insensible et choquante.

Une rencontre avec le Premier ministre Benjamin Nétanyahou est prévue au cours du voyage, a-t-il déclaré. Le chef du Likoud a affirmé qu’il « rejetait » le projet de Trump de bannir les musulmans des États-Unis, mais il n’a pas annulé la rencontre. Le président israélien Reuven Rivlin a pour sa part implicitement réprimandé le principal candidat républicain, déclarant « Nous ne sommes pas en guerre avec l’Islam ».

Depuis, Trump a reporté sa visite « jusqu’à qu’il soit élu Président » et prétend « qu’il ne voulait pas le (Nétanyahou) mettre dans l’embarras ». Après tout, Trump avait soutenu la réélection de Nétanyahou plus tôt cette année.

Le magnat milliardaire de l’immobilier « doute que les Israéliens ou les Palestiniens veulent la paix » et a même pensé qu’ « Israël ne voulait pas d’un accord et je le comprends et suis d’accord avec ça ». Il est aussi un chaud partisan de l’Etat sioniste. Comme le Times of Israel l’a décrit « Quand il s’agit des liens avec les Juifs, aucun des candidats du GOP (Parti Républicain) ne fait mieux que Trump ». Il a mené la 40ème parade annuelle « Salut à Israël » à Manhattan en 2004 et déclaré « Nous aimons Israël, nous nous battrons pour Israël à 100 pour cent, à mille pour cent. Il sera là pour toujours ».

Les rivaux républicains de Trump ne sont pas loin derrière dans leur soutien à Israël. Un important rival, Bill Carson, s’est récemment adressé au « Forum présidentiel de la Coalition juive ». L’intérêt principal s’est concentré surtout sur sa prononciation du mot « Hamas » que sur son indéfectible soutien à Israël. Carson avait lu ses notes bien qu’il se soit vanté d’ « être un orateur spontané ». Il avait lu le texte, expliqua-t-il, « pour être sûr de n’oublier aucun de mes thèmes aujourd’hui ». On peut supposer qu’il s’inquiétait de ne pas offenser son important public s’il ne montrait pas suffisamment d’enthousiasme pour Israël dans sa spontanéité habituelle.

Quand il est entré dans la course à la présidence, Jeb Bush, un autre candidat républicain, a déclaré « Je vais rétablir nos essentielles amitiés, qui commencent par une présence aux côtés du brave et démocratique Etat d’Israël ». S’adressant à la Coalition juive républicaine récemment, Bush a promis de déménager l’ambassade US à Jérusalem, « le jour J » de sa présidence et d’ « inciter le ministère de la Justice à sévir contre le mouvement BDS contre Israël ». L’idée d’installer l’ambassade à Jérusalem n’a jamais été mise en œuvre par aucun président américain, compte tenu de son statut selon la loi internationale, de ville sous occupation.

Ted Cruz est encore un autre candidat républicain à l’élection présidentielle. Il a suggéré que les Etats-Unis « cessent de donner des leçons à Israël » et a carrément blâmé les Palestiniens pour l’échec des négociations de paix. Il a même réclamé la démission du Secrétaire d’Etat Kerry pour avoir suggéré qu’Israël pourrait devenir un Etat d’apartheid.

En attendant, Marco Rubio est lui aussi un partisan d’Israël depuis longtemps. Il a promis que la politique étrangère de son gouvernement « serait menée en tenant compte que la défense d’Israël, comme la défense d’autres alliés démocratiques, est une forme d’auto-défense américaine. » Il a prétendu que c’était une idée avec laquelle le gouvernement d’Obama était en clair désaccord. « Quand le gouvernement a faussement suggéré, par exemple, qu’Israël utilisait une force excessive pour répondre à une vague d’attaques terroristes, il a sapé la légitimité du combat de l’Amérique contre la terreur ».

Pas un seul candidat républicain à la présidentielle, y compris ceux cités plus haut, n’a voulu reconnaître le fait qu’Israël occupe le territoire palestinien illégalement et que c’est la cause première du conflit actuel.

La situation du parti démocrate n’est guère meilleure. La tête de liste et ancienne secrétaire d’Etat Hillary Clinton s’est récemment adressée au Saban Forum à Washington sous l’égide de la Brookings Institution. Plutôt que de critiquer Israël pour ses actions illégales et son occupation, Clinton a demandé aux dirigeants arabes « de relancer l’Initiative arabe de Paix en vue d’y inclure la reconnaissance d’Israël en tant qu’État juif », une exigence israélienne majeure adressée aux Palestiniens. Elle a aussi déclaré qu’un de ses premiers gestes serait d’inviter le Premier ministre israélien à Washington au cours du premier mois.

Le candidat démocrate Bernie Sanders est peut-être celui qui se rapproche le plus de la politique du gouvernement Obama. Il estime que « les États-Unis doivent avoir une politique équitable avec Israël et les Palestiniens. Ce que nous devons garantir est d’assurer qu’Israël peut exister en paix et en sécurité et que les Palestiniens ont leur propre état indépendant et une économie permettant à leur peuple d’avoir un niveau de vie convenable ».

Alors qu’il entre dans sa dernière année de présidence, Barack Obama a abandonné sa recherche d’une résolution pacifique au conflit israélo-palestinien, malgré sa détermination à la mettre en œuvre une fois qu’il avait été élu. La dernière visite de son secrétaire d’Etat John Kerry en Palestine historique avait pour but de trouver un moyen de faire pression sur Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité palestinienne, pour qu’il mettre fin à la révolte palestinienne qui dure depuis deux mois. Il n’avait rien à offrir, même pour reprendre les négociations. A Paris, au cours de la récente Conférence sur les changements climatiques on a pu voir la première poignée de main entre le Premier ministre Nétanyahou et le président Abbas depuis des années, tout au moins en public.

Tous les candidats à la présidence US vont probablement, s’ils sont élus, soutenir Israël en paroles et en actes. A divers degrés ils ont absorbé la propagande de Nétanyahou selon laquelle la résolution du problème palestinien n’est pas ce qu’il y a de plus urgent au Moyen-Orient. Au début, c’était la distraction de l’accord nucléaire avec l’Iran et maintenant c’est la Syrie, l’Irak et la menace de la « terreur islamiste radicale » qui sont utilisées pour se détourner de la justice et de la paix.

La démocratie américaine permet l’exercice d’un niveau disproportionné d’influence par des lobbys organisés et des individus fortunés. Le lobby pro-Israël est l’un des plus puissants au Congrès et les candidats sont allés très loin pour affirmer leur indéfectible soutien à l’Etat sioniste. Ils ne font cela, avec de tels moyens et si ouvertement, pour aucun autre Etat étranger ou aucune autre cause.

La possibilité d’une prise de position américaine équitable face au conflit, par le prochain gouvernement est donc tristement négligeable, qui que ce soit étant élu. Quand on considère la récente et sérieuse dégradation de la situation sur le terrain en Palestine historique, cela dans mon opinion menace non seulement la réalisation d’une paix juste, mais aussi les périodes de calme relatif, ainsi vues de l’extérieur, qui suivent les attaques israéliennes contre Gaza ou quelque révolte palestinienne. Pour les Palestiniens, bien sûr, il n’y a aucune période de calme –relatif ou autre- sous la brutale occupation militaire israélienne.

http://oumma.com/222224/candidats-presidentiels-us-sabotent-paix-palestine

***************************************************


Algérie : Les quartiers d’Alger vus depuis un vélo.

Muni d’une caméra GoPro à son casque, un algérois a filmé les rues d’Alger en se promenant à vélo. Résultats: de belles images de plusieurs quartiers de cette capitale.

vidéo a voir sur www.muslimradio.info.

http://oumma.com/222221/quartiers-d-alger-vus-un-velo-video

***************************************************


état islamique : les recruteurs se servent des « failles intérieures » des ados, explique un psychiatre.

Serge Hefez, psychiatre et psychanalyste, était l’invité de Ruth Elkrief ce jeudi soir sur BFMTV. Il travaille notamment au Centre de prévention des dérives sectaires liées à l’Islam. Selon lui, les adolescents « basculent parce qu’ils ont des failles intérieures. Ça fait 30 ans que je connais des ados qui en ont et qui deviennent anorexiques, toxicomanes, qui se sacrifient. Ils ont finalement une attirance vers la mort, l’autodestruction, la destruction de leurs familles. Les jeunes qui rentrent dans la logique jihadiste ne sont pas si différents », a constaté le psychiatre.

http://oumma.com/222220/daesh-recruteurs-se-servent-failles-interieures-ados-

####################################################
############## Aujourd’hui en Palestine ################
####################################################

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information C P I , Centre Palestinien D’Information.

Abou Zohri accuse certaines parties de comploter contre le soulèvement.
.
Un garçon palestinien blessé par les tirs de l’occupation près de Qalqilia.
.
3 colons blessés suite à une attaque au couteau et arrestation de l’assaillant.
.
51 palestiniennes croupissent dans les prisons israéliennes.
.
Sit-in des jordaniens à Amman en solidarité avec l’Intifada d’Al-Quds.
.
Lieberman déclare qu’israël ne mettra pas fin au siège de Gaza afin de rétablir les liens avec la Turquie.
.
Une association turque appelle à lever le siège de Gaza.
.
Une délégation Israélienne se rendre au Caire pour discuter du dossier de gaz naturel .
.
Les habitants de Shufa à Tulkarem protestent contre le siège de l’occupation sur leur village.
.
Les Gazaouis enterrent leur martyr al-Agha.
.
Le Stock du soulèvement de Jérusalem: des tentatives sionistes d’étrangler le commerce des Jérusalémites .
.
Les barques des pêcheurs ciblées par l’occupation au nord de Gaza.
.
L’occupation harcèle les Palestiniens au nord de la Cisjordanie.
.
L’occupation réprime les marches de Noël à Bethléem.
.
Selwad: Un Palestinien tué par les troupes israéliennes.
.
Le prédicateur d’Al-Aqsa condamne la politique israélienne d’expulsion.
.
L’occupation expulse les habitants d’une maison .
.
Un jeune palestinien tué et 40 personnes blessées par balles à l’est de Gaza.
.
L’occupation réprime une marche de Noël à Bethléem.
.
Le Cheikh Raed Salah appelle à renouveler l’alliance et la fidélité à la Mosquée Al-Aqsa.
.
90 étudiants de l’université de Birzeit dans les prisons israéliennes.
.
Le camp d’Al-Fowwar, une charnière de l’Intifada d’Al-Quds.
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.
Le Centre Palestinien D’Information, sur http://french.palinfo.com

Laisser un commentaire