MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 20 Safar 1437.

Flash info du 20 Safar 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.MuslimRadio.info
******************************************************************


Ecologie : la planète a des droits sur nous.

Le réchauffement climatique : une réalité qui nous touche tous autant les uns que les autres. La communauté musulmane a donc des droits mais également des devoirs envers la planète.

Une déclaration sur l’environnement.

C’est ainsi que des musulmans se sont exprimés au sujet de la lutte contre le réchauffement climatique. Les dirigeants islamiques de 20 pays encouragent la communauté musulmane à participer à cette lutte, notamment en consommant des énergies renouvelables. La COP21 de Paris qui a débuté hier est donc l’occasion de créer une véritable prise de conscience chez les citoyens.

Une déclaration a ainsi été rédigée par les différents dirigeants afin d’appeler les musulmans à préserver leur environnement. Ce texte souligne que « le rythme actuel du changement climatique ne peut être soutenu et l’équilibre de la terre pourrait bientôt être perdu ». Les musulmans attirent l’attention de toute la communauté sur la responsabilité vis-à-vis du réchauffement climatique.

La responsabilité de la communauté.

Le porte parole de la fondation islamique pour l’écologie et les sciences de l’environnement a confié : « Le message clé de la déclaration est de mobiliser la communauté musulmane dans le monde entier et de l’amener à changer son mode de vie et de commencer un processus d’éducation ». Les nations riches et productrices de pétrole ont été invitées à diminuer leur émission de gaz à effet de serre dans l’optique de les voir totalement disparaître d’ici 2050.

Rappelons-nous que nous serons interrogés sur nos actions sur cette terre. La terre est une création de notre Seigneur. En pendre soin et la préserver autant que possible est donc un devoir pour chaque musulman.

D’après Abu Hurayra (qu’Allah l’agrée) le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Pendant qu’un homme marchait sur une route il a trouvé un chardon. Il l’a éloigné alors Allah l’a loué pour cette action et lui a pardonné ses péchés » (At-Tirmidhy). Protégeons notre terre, elle sera peut-être une protection pour nous demain, face à notre Seigneur.

Ecologie : la planète a des droits sur nous

**************************************


France : Moulins : une belle surprise attendait les fidèles de la mosquée.

Vendredi dernier, une belle surprise attendait les musulmans de la mosquée de Moulins dans l’Allier, alors qu’ils se rendaient à la salat joumou’a. Une rose blanche ainsi qu’un mot ont été déposés devant le lieu de culte.

Surprise et grande émotion dans le cœur des fidèles en ces temps difficiles, d’autant plus que le mot collé sur la porte était très touchant. En effet, l’auteur a écrit : « Comme l’a si bien écrit Victor Hugo il y a déjà près de deux siècles, Les Djinns s’évanouiront à l’aube Mais la culture musulmane, elle, restera parmi nous, avec nous, Et ce même si certains jouent sur nos peurs. Vous faites partie intégrante de la France et de son Histoire depuis longtemps déjà. On peut débattre de bien des choses sur le vivre-ensemble, Mais vous n’avez pas à vous justifier de leurs crimes. Un athée, Un français, Un citoyen fraternel ».

La rose blanche, symbolisant la paix et l’espoir a donc été choisie avec soin par ce citoyen solidaire envers la communauté musulmane. La communauté musulmane a été touchée par ce beau geste. Certains ont d’ailleurs photographié les preuves de cette solidarité.

Le soutien des citoyens envers la communauté musulmane et les mosquées est bel et bien présent al hamdouliLlah. La solidarité envers les mosquées a même été démontrée par le petit Jack, 7 ans, qui a donné ses économies à la mosquée vandalisée de son quartier au Texas.

Moulins : une belle surprise attendait les fidèles de la mosquée

*************************************


France : Encore une Perquisition qui tourne mal.

Une perquisition « par erreur ».

Dans un climat de méfiance et de paranoïa, les autorités et les renseignements français multiplient les perquisitions aux domiciles de personnes « susceptibles d’être soupçonnés » de radicalisation. En plus de ces actions abusives, il s’avère qu’une famille, à Clichy-sous-Bois, a été la cible d’une perquisition « par erreur » samedi soir.

« Il y avait dix, quinze voitures de police, des policiers qui éclairaient les étages avec une lampe », déclare le père de famille alors dans son balcon lors de l’arrivée des forces de l’ordre, largement remarquée par les riverains. Les fonctionnaires, casqués et armés, débarquent chez la famille. « Ils ont frappé à la porte, mon mari a eu à peine le temps d’ouvrir qu’ils sont entrés. Ma plus jeune fille a commencé à pleurer et s’est écroulée sur le tapis, on était paniqués », confie la mère de famille, alors qu’elle venait de rentrer d’une journée de travail.

Les policiers semblent chercher quelqu’un puisqu’ils ne fouillent pas l’appartement. Alors que le père de famille est tenu devant le pallier, à l’écart du reste de sa famille.
« Dans un grand pays comme la France ? ».

Après une demi-heure de panique, les agents décident de partir avec une phrase pour seule explication : « Madame je suis désolé, on s’est trompés ». « Et ils sont repartis, comme ça, sans rien dire d’autre », ajoute la mère. Sous le choque, elle ne comprend toujours pas ce qui s’est passé. « Que la police locale se trompe, je veux bien, mais les services de renseignements, dans un grand pays comme la France ? On ne peut pas agir ainsi, sans explications, et nous laisser comme ça. On n’a pas dormi de la nuit ».

« Nous sommes Turcs, musulmans, en France depuis 30 ans, nos enfants sont nés ici, nous savons ce que nous devons à la France, jamais nous ne trahirons le drapeau tricolore », s’exclame l’épouse qui est restée cloitrée avec ses enfants tout le week-end. Les équipes départementale et locale qui ont conduit la perquisition s’étaient trompées d’étage, ils ont ensuite rendu visite à la famille qu’ils cherchaient, sans trouver la moindre preuve de radicalisation bien sûre.

Perquisition : « Madame, désolé, on s’est trompés »

**************************************


France : Une tête de porc cuite déposée devant la mosquée d’Ecquevilly.

Une tête de porc a été découverte ce matin devant l’entrée de la mosquée d’Ecquevilly (Yvelines), a-t-on appris auprès de la gendarmerie, confirmant une information du Parisien.

Les musulmans de cette petite commune, située à 40 km à l’ouest de Paris, ont eu la mauvaise surprise de découvrir cette tête de porc cuite, posée dans un pot de fleurs, à l’entrée du lieu de culte.

La salle de prières n’avait pas été la cible d’actes islamophobes récemment, a précisé une source à la gendarmerie. Les gendarmes d’Ecquevilly sont chargés de l’enquête.

Une tête de porc cuite déposée devant la mosquée d’Ecquevilly

**************************************


France : incendie criminel à la mosquée de Loudéac.

Un feu a été volontairement allumé, dans la nuit de samedi à dimanche, devant la porte arrière de la mosquée de Loudéac (22). L’acte n’a pas été revendiqué et les autorités ne veulent pas tirer de conclusions hâtives.

Vers 2 h 30, dans la nuit de samedi à dimanche, un feu a été allumé devant la porte arrière de la salle de prières du culte musulman, boulevard Victor-Etienne, à Loudéac. C’est un voisin qui a entendu du bruit dans cette ruelle de la ville. Voyant des flammes contre la porte du bâtiment, il a prévenu les secours. Les pompiers sont vite intervenus et ont maîtrisé le début d’incendie sans difficulté. Seule la porte a été noircie et les carreaux ont éclaté sous les flammes selon Le telegramme.

Sur place, le président de l’association culturelle des musulmans de Loudéac témoignait de sa stupéfaction au journal Ouest France :

« Cet incendie est volontaire. Nous avons été visés. Nous sommes très étonnés car cela fait un an que nous sommes là et nous n’avons jamais eu de problème. On s’entend très bien avec les voisins. Samedi, nous avons même ouvert les portes de la salle des prières à des jeunes simplement pour leur faire visiter. ».

Un feu a été volontairement allumé devant la mosquée de Loudéac

*************************************


Belgique : Il n’a rien d’un musulman pourtant il a crié « Allah Akbar » avant d’ouvrir le feu sur les clients.

Albano B. n’a rien d’un musulman. D’origine italienne, il est plutôt connu pour des faits de toxicomanie dans le quartier. Pourtant, c’est bien « Allah Akbar » qu’il a crié en entrant au café «Gin», sur la place de la gare à Manage (commune francophone de Belgique située en Région wallonne), avant d’ouvrir le feu sur les clients, au nombre d’une dizaine à cette heure-là.

Loin d’un acte terroriste, il s’agirait plutôt d’un règlement de compte, selon l’un des clients du café, présent au moment des faits :

« Tout le monde le connaît dans le quartier. Avant il habitait ici et il faisait des problèmes à tout le monde. » L’établissement est d’ailleurs largement fréquenté par une clientèle d’origine maghrébine et turque !

Hier, Albano a non seulement tiré des coups de feu mais il a aussi fait usage d’un couteau, blessant deux personnes : « Il a d’abord tiré sur la vitre, avant de rentrer. Après, il est entré dans le café en criant « Allah Akbar », alors qu’il n’est même pas musulman ! Il a commencé à tirer partout ! Je me suis caché sous une table ! ».

L’homme commence à poursuivre les clients :

« Il tournait autour du billard pour essayer de viser mes amis qui tournaient aussi. Finalement, il s’est arrêté au-dessus d’un de mes potes et lui a demandé : « T’es Turc, toi ? » Puis il lui a planté un couteau dans le thorax ! ».

Finalement, Albano, à court de balles, s’est fait attraper et tabasser par les autres clients de l’établissement. Il a été retrouvé, inconscient, devant l’établissement.

Il n’a rien d’un musulman pourtant il a crié « Allah Akbar » avant d’ouvrir le feu sur les clients (vidéo)

*************************************

France : « L’état d’urgence est un état de faiblesse » selon le Président d’honneur de la Ligue des droits de l’Homme.

Henri Leclerc, avocat et président d’honneur de la Ligue des Droits de l’Homme, était l’invité ce mardi matin par BFMTV et RMC. Il s’est exprimé sur divers sujets et en particulier la mise en place de l’état d’urgence par le gouvernement.

Il craint une situation qui s’enlise. Il met en doute cette pratique voire insiste sur ses conséquences néfastes qui pourraient plonger la France dans un état d’urgence perpétuel. Il déplore cette situation qui demeure, pour lui, « génératrice de danger ».

Reportage a voir sur www.muslimradio.info.

« L’état d’urgence est un état de faiblesse » selon le Président d’honneur de la Ligue des droits de l’Homme

*************************************


Centrafrique : le Pape accueilli par des « Allahou akbar » dans une mosquée de Bangui.

Malgré les réticences de ses plus proches conseillers au sein du Vatican, le Pape François s’est rendu en Centrafrique et a souhaité passer par la mosquée de Bangui.

Le souverain pontife a déjà pris position pour un apaisement et une vision pacifiste de l’islam car il affirmait en 2014 lors d’un passage en Turquie que « Le Coran est un livre de paix, c’est un livre prophétique de paix ».

La Centrafrique est malmenée depuis 2013 par des violences inter-communautaires. Le pape François a désiré prendre le risque de ce périple et ce, en dépit des réserves de ses conseillers.

Lundi, en fin de tournée, il a été accueilli par des acclamations chaleureuses de la part du grand imam Nehedi Tidjani et de celles de milliers de fidèles en se rendant dans la grande mosquée de Bangui.

Le pape a tenu à appeler à la non violence en clamant « non à la vengeance, à la violence et à la haine« . Il souligne également le lien de proximité entre chrétiens et musulmans :

« Les chrétiens et les musulmans sont frères. Ils ont déjà pu vivre pacifiquement pendant de nombreuses années ».

Centrafrique : le Pape accueilli par des « Allahou akbar » dans une mosquée de Bangui

*************************************


Angleterre : Islamophobie : un incendie contre une mosquée évité grâce à la pluie.

En Angleterre, les enquêteurs de Scotland Yard sont à la recherche d’un pyromane suspecté d’avoir essayé de mettre le feu à la mosquée de Finsbury Park, à Londres, le 25 novembre, a-t-on appris cette semaine.

Des enregistrements vidéo montrent en effet clairement l’individu en train de jeter sur la mosquée un objet avant de prendre la fuite. Les services de sécurité de la mosquée ont retrouvé sur place un bidon de carburant enveloppé dans du plastique avec du papier à moitié brûlé à côté. Selon les enquêteurs, la pluie a empêché le carburant de prendre feu, car le sol était mouillé à ce moment-là.

Pour Scotland Yard, il s’agit bel et bien d’un crime islamophobe. D’après l’officier Stuart Smillie, « des traces de brûlure ont été retrouvées sur des vêtements enroulés autour du bidon » et qu’il s’agit donc « d’une tentative claire et délibérée de causer un incendie criminel ». Mohammed Kozbar, responsable de la mosquée de Finsbury Park, a révélé aux forces de l’ordre que le comité de la mosquée avait reçu une semaine plus tôt une lettre de menace. Ses auteurs ont spécifié que la mosquée serait victime d’une attaque dans les jours à venir. S’il déclare ignorer si ces deux évènements sont liés, Mohammed Kozbar a ajouté que ce genre d’événements « (nous) fait sentir en colère au début puis (nous) fait sentir vulnérables ».

Pour le moment, aucune arrestation n’a été effectué dans le cadre de l’enquête et le suspect n’a toujours pas été identifié. Scotland Yard a lancé un appel à témoins.

Si la montée de l’islamophobie est assez palpable partout en Grande-Bretagne après les attentats du 13 novembre, la mosquée de Finsbury Park a exhorté ses fidèles à ne pas céder à la peur et à la colère. Sur son site, un appel à une forme de solidarité et une condamnation a été publié. « Nous tenons à assurer notre communauté à Islington que ce crime n’a pas de place dans notre société et nous sommes plus que jamais déterminés à promouvoir la cohésion et l’harmonie communautaire », fait-on savoir.

Depuis les attentats, 115 agressions islamophobes ont été recensées au Royaume-Uni, soit une hausse de 300 %, a déjà rapporté le 23 novembre Tell Mama, une association de lutte contre l’islamophobie. Depuis, le nombre des actes a bien grimpé. Après la tragédie en France, les organisations musulmanes ont publié un nouveau manifeste contre le terrorisme.

http://www.saphirnews.com/Islamophobie-un-incendie-contre-une-mosquee-evite-grace-a-la-pluie_a21670.html

*************************************


Palestine : La paix selon Netanyahou ou le viol du droit international comme préalable.

A la faveur de l’onde de choc provoquée par les attentats de Paris et du chaos syrien, B. Netanyahou, qui ne recule devant aucune énormité, a évoqué devant B. Obama la nécessité pour les Etats-Unis de reconnaître la « souveraineté israélienne » sur le plateau du Golan.

Ressentie pour ce qu’elle est, à savoir une provocation à l’égard de tous les pays de la région, elle s’est accompagnée, dans la presse israélienne, de plusieurs prises de position dans le même sens. La plus remarquable en matière de filouterie ou de gangstérisme sémantique est sans doute celle de Zvi Hauser, ancien secrétaire du cabinet du Premier ministre, appelant à « mener un dialogue constructif avec la communauté internationale quant à la modification des frontières au Moyen-Orient » depuis 1967, la reconnaissance de la souveraineté israélienne sur le Golan devant servir « l’intérêt général en stabilisant la région ».

On croit rêver. Mais oui, on est bien en effet au cœur du cauchemar proche-oriental et on peut compter sur l’inventivité des dirigeants israéliens pour tenter d’y imposer leur novlangue et occulter les destructions de villages et l’expulsion de la majorité de la population syrienne après 1967.

Ils demandent tout simplement qu’on leur reconnaisse le doit de violer la Charte des Nations Unies qui postule l’inadmissibilité des conquêtes par la force.

Même attitude, avec d’autres mots mais avec la même arrogance, quand B. Netanyahou propose à John Kerry d’assouplir les mesures entravant la vie des Palestiniens de Cisjordanie… en échange de la reconnaissance du droit d’Israël à étendre les « blocs de colonies » !

L’occupation et la colonisation étant ce qu’elles sont, la situation en Palestine occupée et en Israël reste dramatiquement tendue : depuis début octobre quelque 120 morts, victimes pour plus des 5/6 d’entre eux des tirs israéliens, 12000 Palestiniens blessés dont 3000 par balles réelles. Les manifestations se poursuivent en étant réprimées avec la même violence, quant aux attaques au couteau, réelles ou imaginaires, elles se soldent toujours par de pures et simples exécutions extra judiciaires.

On est installé là dans une logique de domination et d’écrasement de l’autre qui ne peut mener qu’au chaos.

La France va-t-elle continuer longtemps à détourner les regards, à laisser sans réagir proférer de telles énormités et à s’exonérer de toute intervention politique sur la Palestine aux Nations Unies ?

http://oumma.com/222106/paix-selon-netanyahou-viol-droit-international-preala

*************************************


France : La barbe des chauffeurs de limousines jugée indésirable par les palaces parisiens.

La barbe, même parfaitement taillée et élégamment portée, hérisse le poil des palaces parisiens qui craignent, dans le climat anxiogène ambiant, de perdre de leur superbe mais aussi leur clientèle triée sur le volet en tolérant des chauffeurs de limousines dont la pilosité, après avoir été sujette à caution, est désormais rédhibitoire et proscrite.

Cette discrimination, au poil près, qui ne dit pas son nom sévit depuis l’attentat contre Charlie Hebdo au sein de la société Chabé, grand pourvoyeur de chauffeurs de maître auprès des hôtels de luxe de la capitale, et s’est durcie en l’espace de deux semaines traumatisantes, marquées par la tragédie de ce vendredi noir de novembre, comme l’a relaté le Parisien.

« Rien n’est écrit mais plusieurs clients de grands hôtels ont demandé aux concierges de ne pas avoir recours à des barbus », a confié l’un de ces chauffeurs aguerris qui se retrouve, du jour au lendemain, dans le collimateur de sa direction et poussé vers la sortie, s’il ne rase pas cette barbe que ses employeurs ne sauraient voir…

Si, dans certains établissements cinq étoiles, le port de la barbe reste très tendance et les chauffeurs barbus ne sont nullement assimilés à de méchants islamistes avançant masqués sous leur uniforme classieux, il n’en va pas de même pour les palaces incriminés par l’article, tels que le Park Hyatt, ou encore le Mandarin oriental, qui useraient de subterfuges grossiers pour débarquer leur personnel jugé indésirable. « Un collègue barbu a subi une inspection de sa voiture et a vu sa mission annulée, sous prétexte qu’il ne disposait pas de tous les accessoires de service : bouteilles d’eau, etc. », relate un salarié, en évoquant « Une faute imaginaire ». Le Mandarin oriental allant jusqu’à remettre un kit de rasage pour mieux faire passer son message : sous la casquette très chic de chauffeurs de limousines, visage imberbe exigé !

Après s’être défendue de toute allergie hystérique et discriminatoire au poil de barbe de ses chauffeurs, Agnès Lo Jacomo, la PDG de Chabé, a fini par concéder, un tantinet irritée, que « ceux qui portent la barbe risquent effectivement de voir leur champ de possibilités de commandes diminuer. »

Quant aux somptueux palaces de la Ville Lumière, de la même manière qu’ils acceptent volontiers tous les voiles au sein de leurs suites spacieuses, sans s’émouvoir de la dignité de la femme, ils trouvent la barbe très esthétique, qu’elle soit courte, de trois jours ou plus fournie, dès lors qu’elle est arborée par leur clientèle haut de gamme, parmi laquelle figurent de nombreux émirs omnipotents du golfe Persique…

http://oumma.com/222097/barbe-chauffeurs-de-limousines-jugee-indesirable-pala

**********************************



Palestine : Malades à Gaza : israël pousse le sadisme toujours plus loin. Boycott Israël !

Le gouvernement israélien vient d’annoncer des restrictions supplémentaires concernant les malades qui ont besoin de se faire soigner à l’extérieur de la bande de Gaza, en raison du blocus qui les prive de traitements essentiels sur place.

Un nouvel obstacle vient d’être annoncé par l’occupant : pour pouvoir obtenir une autorisation de sortie de Gaza pour se faire soigner, il faudra désormais être accompagné d’une personne ayant au minimum 55 ans.

Jusqu’à présent, la personne accompagnant tout patient(e) palestinien(ne) devait avoir au moins 35 ans. La nouvelle mesure signifie que les parents des enfants malades ne pourront plus les accompagner, et pas davantage leurs grands parents dans certains cas !

Quel est l’intérêt de tels châtiments collectifs ?

Israel a déja restreint la liste des maladies qui pouvaient justifier un permis de sortie par Israël pour aller se faire soigner. Ainsi les maladies des reins et celles des yeux, de même que les pathologies neurologiques et orthopédiques sont maintenant trés souvent écartées.

L’association humanitaire israélienne « Médecins pour les Droits de l’Homme », atteste que 50 % des Palestiniens souffrant de ces maladies et ayant demandé une autorisation de sortie se la sont vu refuser depuis août dernier.

Par ailleurs, les malades, qui sont obligés de passer par le checkpoint de Erez, entre la bande de Gaza et Israël, y subissent des interrogatoires éprouvants.

Et ceux qui parviennent à bénéficier de traitements de longue durée, dasn d’autres pays étranger, se voient de plus en plus souvent refuser le droit de rentrer chez eux dans la bande de Gaza.

Quand on connait le niveau de qualité de la médecine et des médecins à Gaza, qui pourraient soigner sur place ces malades, si le blocus ne les privait pas des médicaments et appareils indispensables à cet effet, on est particulièrement choqués.

Il est clair que dans ces conditions, nous ne risquons pas de nous soigner avec les médicaments de la firme TEVA, qui reverse une partie significative de ses bénéfices à cet Etat criminel et à son armée.

Accepter de se soigner avec les médicament d’un pays qui empêche les Palestiniens de se soigner serait totalement immoral.

Heureusement, nous avons le choix : il y a bien d’autres médicaments équivalents disponibles en France !

http://www.europalestine.com/spip.php?article11295

*************************************


Palestine : Israël se coordonne avec Google et YouTube pour censurer les vidéos palestiniennes du « conflit ».

La vice-ministre des Affaires Etrangères israéliennes et membre de la Knesset Tzipi Hotovely a rencontré cette semaine des représentants de YouTube et Google pour voir commentcensurer les vidéos palestiniennes filmées en Palestine occupée, sous prétexte que ces témoignages sur le vif seraient « une incitation à la violence et au terrorisme ».

« Le quotidien israélien Ma’ariv a dit qu’Hotovely va travailler avec les responsables de Google et de YouTube à un mécanisme commun qui sera chargé de « surveiller et empêcher » toute publication de matériaux jugés « incendiaires » par Tel Aviv.

Hotovely a annoncé dans un communiqué de presse en hébreu qu’elle a rencontré Susan Wojciki, directrice générale de YouTube, et Jennifer Oztzistzki, directrice de la politique publique de Google, dans les bureaux de Google dans la Silicon Valley.

Hotovely a dit avoir reçu un mécanisme d’examen exhaustif pour les sociétés qui surveille les films qui inciteraient prétendument à la violence, affirmant que les supposées « vidéos d’incitation » conduiraient les enfants à sortir et à poignarder : « Les attaques quotidiennes en Israël sont le résultat de jeunes et d’enfants incités par le système éducatif et les réseaux sociaux, c’est une guerre quotidienne d’incitation. »

Elle a dit que Google a accepté de renforcer les relations bilatérales avec le ministère des Affaires étrangères israélien, et de construire un mécanisme de « travail concerté » qui ferait des deux parties des partenaires dans la surveillance et la censure des matériaux publiés.

La démarche israélienne a lieu au milieu d’une tension croissante en Palestine occupée, et un grand nombre de vidéos sont publiées, dont celles qui montrent des soldats et des officiers israéliens exécutant des Palestiniens après les avoir insultés, et de nombreuses vidéos qui, d’une manière générale, montrent la souffrance du peuple palestinien vivant sous l’occupation israélienne illégale de la Palestine.

La coordination israélienne avec Google et YouTube a de très graves implications, et beaucoup de journalistes l’ont dénoncée, disant que c’est une attaque directe à la liberté de la presse.

Tous les journalistes étrangers qui font des reportages dans les Territoires occupés sont obligés de se faire enregistrer auprès de l’armée israélienne, et toute prise de vue doit passer par le bureau du Censeur militaire israélien avant d’être diffusée.

Avec les récentes avancées de la technologie, beaucoup de Palestiniens et autres civils sont en mesure de poster des vidéos sans qu’elles soient contrôlées par la censure israélienne.

Le gouvernement israélien a fréquemment exprimé son mécontentement et s’acharne à trouver les moyens de censurer les vidéos qui sortent des territoires palestiniens occupés.

http://www.europalestine.com/spip.php?article11285

Laisser un commentaire