MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 19 Safar 1437.

Flash info du 19 Safar 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.MuslimRadio.info
******************************************************************


les jardins du savoir : compromis de vente signé, mais ce n’est pas terminé !

Rappelez-vous, début novembre nous vous relations l’appel aux dons de l’association lyonnaise Les Jardins du Savoir. Al hamdouliLlah, vous avez été très nombreux à suivre cet appel aux dons et à y répondre. Par la Grâce d’Allah, les soeurs de l’association ont franchi le premier pas du projet, il y a quelques jours de cela.

En effet, les soeurs ont récolté les 150 000 euros tant espérés. Elles ont ainsi pu signer le compromis de vente avec le propriétaire des lieux, en lui versant 25 000 euros. Ce compromis les engage donc à acheter le local pour le déroulement de leur cours d’apprentissage du Saint Coran. Seulement voilà, il reste du chemin à parcourir avant de pouvoir acquérir définitivement les lieux.

Il ne reste plus que 118 096,42 euros à collecter et ce, avant le 24 décembre inchaAllah. Plus que 23 jours, 23 jours au cours desquels tout est possible inchaAllah. Les soeurs de l’association se démènent chaque jour pour sensibiliser la Oumma à ce projet autour du livre d’Allah et appeler à la solidarité. Elles organisent notamment divers événements sur la région lyonnaise en ce mois de décembre. Ce beau projet ne peut s’arrêter là après 10 ans d’apprentissage et d’enseignement, ne laissons pas la maison du Coran fermer ses portes.

Pensons qu’il s’agit de l’éducation des femmes, des soeurs et des filles d’aujourd’hui mais également des mamans de demain inchaAllah. Quoi de plus important que leur permettre l’apprentissage de la parole la plus Parfaite ? Allah dit dans un hadith Qoudsi : « Ô fils d’Adam dépense et Je dépenserai pour toi ». Alors n’attendez plus : pour faire un don, c’est par ici. Qu’Allah vous en récompense pleinement !
Pour plus d’infos, contactez le :
06 04 67 75 70 ou 06 14 94 17 50 :
www.les jardins du savoir.com.

JDS : compromis de vente signé, mais ce n’est pas terminé !

*************************************


Japon : Nagoya : La plus grande Mosquée du Japon ouvre ses portes

C’est le magazine Dozodomo qui nous apprend la nouvelle.

La ville de Nagoya accueillera la plus grande Mosquée du pays. La bâtiment colossal a été construit par un mouvement considéré par la majorité des musulmans du monde comme déviant.

Il n’en demeure pas moins que par cette inauguration le Japon et ses 200 mosquées démontre que son acceptation de la visibilité de l’Islam est de loin meilleure à celle de la France.

Il faut avouer à notre décharge que la représentativité des musulmans en France par des commis serviles de l’état n’a pas aidé à notre respectabilité.

Nagoya : La plus grande Mosquée du Japon ouvre ses portes

*************************************


France : Un imam dénonce la réunion CFCM, il déclare cette réunion, sclérosé et en décalage presque absolu avec la réalité du terrain !

Hier se tenait une réunion organisée par le ministère de l’intérieur réunissant des cadres associatifs musulmans et différents imams.

Cette réunion faite au nom du CFCM a encore une fois démontré le décalage complet entre la communauté musulmane et les auto-proclamés représentants du CFCM choisis par les ministères et ambassades étrangères.

L’imam Noureddine Aoussat s’y trouvait. Sur son Facebook il a osé dire ce que toute la communauté pense de ce CFCM. Un rapport de réunion sans équivoque …

Son texte :

Allons enfants de l’islam de France !
Allons les jeunes musulmans de France !

Que cette épreuve nous serve de dernière leçon, et dernière alerte pour tourner la page du CFCM et de ses excroissances périmées.

De retour de la Province (Montpellier et Béziers ) où j’ai rencontré et écouté les musulmans et musulmanes avec leurs préoccupations, j’arrive à Paris à la réunion du CFCM ( de la gare je me suis dirigé directement à l’Ima) pour découvrir un monde totalement sclérosé et en décalage presque absolu avec la réalité du terrain.

Sur plus de quarante orateurs, qui ont pris la parole à tour de rôle, excepté le représentant de la grande mosquée d’Al Islah de Marseille, personne, absolument personne n’a traduit les préoccupations des musulmans et surtout leurs inquiétudes et colère pour les perquisitions musclées des mosquées et de quelques imams.

Une seule jeune fille de coexister, pour représenter l’autre moitié de la communauté ; aucune femme en foulard sur l’estrade ; et à trois ou quatre reprises des orateurs ont excommunié et dénié l’islamité et la foi même aux terroriste, en mépris des principes de la théologie islamique, qui interdit l’excommunication, et personne pour corriger ou redresser le propos !!

Bref, les jeunes de France, les jeunes musulmans de France doivent retrousser leurs manches et ne plus compter sur ce CFCM qui semble lancer dans une campagne de communication, sans changer d’un iota les habitudes ou diversifier d’un seul acteur.

Il faut que les jeunes prennent des initiatives et fassent des propositions, susceptibles de sortir l’islam de France de cette impasse, où nous ont mené les acteurs nommés par Sarkozy et reconduits par les gouvernements successifs.

NB / Tu reconnaîtras si une réunion des musulmans et vraiment islamique ou si l’islam n’est qu’un prétexte, à un seul critère : LA PLACE ACCORDÉE A LA PRIÈRE DANS LE PROGRAMME ET L’ORGANISATION :

– Aucun moment de prévu dans le programme pour les salat (2 prières).
– Aucun emplacement préparé et réservé à la prière ( pourtant ce n’est pas l’espace.qui manquait…).

PS / Quand on n’est pas capable de montrer du respect au deuxième et principal pilier de l’islam, comment on peut parler au nom de l’islam et défendre les musulmans ??

Un imam dénonce la réunion CFCM : « sclérosé et en décalage presque absolu avec la réalité du terrain ! »

*************************************


France : Un haut fonctionnaire nommé pour la Fondation des œuvres de l’islam.

Le rassemblement à l’Institut du monde arabe (IMA), lors duquel 400 représentants d’organisations musulmanes et de mosquées à l’initiative du Conseil français du culte musulman (CFCM), a été l’occasion, pour Bernard Cazeneuve, de présenter publiquement le directeur de projet chargé de travailler sur la préfiguration de la Fondation des œuvres de l’islam de France.

Cette instance avait vu le jour en 2005 avant de péricliter sous l’inaction notable de ceux qui étaient censés devoir la gérer, à savoir les membres du CFCM.

Ce nouveau visage est celui de Christian Poncet, nommé en septembre 2015 par le ministère de l’Intérieur. Après avoir rejoint le ministère en 2007, le haut fonctionnaire a été nommé directeur de projet de la départementalisation de Mayotte, statut obtenu pour cet île en 2011. Auparavant, il a exercé des fonctions de directeur-adjoint, de directeur de cabinet et de directeur général à la mairie de Paris entre 1995 et 2001. Il travaille ensuite en tant que délégué interministériel à l’implantation du centre de recherche ITER, le programme international de recherche sur la fusion thermonucléaire.

Désormais, les objectifs de Christian Poncet sont tout autre. « L’objectif doit être de mettre en place, dans les meilleurs délais, une institution qui recueille des financements privés dans la transparence pour soutenir les projets liés à l’exercice du culte – construction de mosquées ou formation de cadres religieux -, mais aussi pour permettre la promotion de la culture musulmane. Nous devons ensemble aboutir », a indiqué le ministre de l’Intérieur.

La prochaine réunion de l’instance de dialogue, qui devait initialement se tenir en juin 2016 un an après la première,, devrait être avancée pour « le début de l’année », a annoncé Bernard Cazeneuve. Son thème central : la lutte contre la radicalisation des jeunes.

« La gravité de la situation nous engage et confère un caractère urgent » à ce travail, a-t-il déclaré à l’assistance lors d’un discours maintes fois applaudi. « Cette lutte, nous la gagnerons ensemble parce que vous êtes fondamentalement attachés aux valeurs et aux principes de la République. ».

http://www.saphirnews.com/Un-haut-fonctionnaire-nomme-pour-la-Fondation-des-oeuvres-de-l-islam_a21662.html

*************************************


Canada : Après l’incendie de leur mosquée, les musulmans accueillis dans une synagogue.

Les actes islamophobes se multiplient à l’étranger après les attentats du 13 novembre. Au Canada, un cocktail molotov avait été lancé contre la mosquée Masjid Al-Salaa de la ville de Peterborough, dans l’Ontario. Cet acte criminel a privé les musulmans de l’unique mosquée de la ville, ravagée par un incendie qui leur coûte plus de 80 000 euros de dégâts.

Face à cette situation, la solution, certes temporaire, est venue… de la communauté juive de la ville. En apprenant cette nouvelle tragique, Larry Gillman, président de la synagogue Beth Israel, a proposé au conseil d’administration de la synagogue que leur lieu de prière soit partagé avec la communauté musulmane en signe de solidarité. La proposition n’a fait l’objet d’aucune contestation.

« En tant que Candadiens, nous devons être solidaires, ce n’est pas une question de religion ou de race. C’est ainsi que les Canadiens agissent », a fait savoir Larry Gilman. Face à cet élan de générosité, Kenzu Abdella, président de l’Association musulmane de Kawartha, a déclaré que les deux communautés ont « plus de similitudes que de différences » et qu’elles ont « tellement de points en commun : les cultes, les cérémonies et même les histoires que nous entendons sont similaires ».

Un appel aux dons renforcé.
Une banderole dessinée par les enfants de la communauté juive « Bienvenue, les amis ! » accueillait les musulmans dans la salle de prière de la synagogue. « Il y a eu des moments difficiles, de la peur, mais aujourd’hui, on se sent bien à l’idée de venir prier dans cette synagogue et d’accepter cet élan de générosité de la part de la communauté juive », a déclaré sur la chaîne 680News un des fidèles musulmans. Un dîner commun a d’ailleurs été organisé.

La communauté juive locale ne s’est pas contentée d’ouvrir ses portes aux musulmans de la ville. Pour la reconstruction de la mosquée, elle s’est fortement mobilisée pour faire grimper les dons à plus de 110 000 dollars. Autant de geste de nature à renforcer les relations entre les communautés juive et musulmane de la ville de Peterborough.

http://www.saphirnews.com/Canada-sans-mosquee-les-musulmans-accueillis-dans-une-synagogue_a21661.html

*************************************


Un prêtre assume ses propos polémiques envers les victimes des attentats .

En concertation avec Armand Maillard, l’évêque de Bourges, le cardinal Barbarin a pris la décision de relever le père Hervé Benoît de ses fonctions à la basilique de Fourvière, à Lyon. Une semaine après les attentats, ce dernier avait publié une tribune polémique sur le site ultra-conservateur Riposte catholique. Dans son texte, il considérait les spectateurs et les victimes du Bataclan comme les « frères siamois » des terroristes et dénonçait une certaine dégénérescence morale de la société actuelle.

Dans son communiqué, l’archevêque de Lyon a justifié sa décision en avançant que « dans le contexte qui est le nôtre, il n’est pas acceptable que des chrétiens, à plus forte raison des prêtres, ne s’appliquent pas toujours et le plus possible à maintenir entre les hommes la paix et la concorde fondée sur la justice ». « Le texte du père Benoît était consternant et blessant », a-t-il ajouté. Sur Twitter, la Basilique Notre Dame du Perpétuel Secours à Paris a estimé que « le Père Benoît a brisé l’unité de l’Église ».

Après la sanction, le Père Hervé Benoît n’a pas tardé à réagir à travers un communiqué. « Je dis mes regrets à ceux qui m’ont mal lu et qui auraient pu être blessés par mes propos et je leur pardonne très volontiers les insultes dont ils m’ont accablé. Mais, comme prêtre, je devais aussi aux victimes, comme à tous ceux qui le liraient, justice et vérité. (…) Justice et vérité pour les jeunes auxquels on ment et qu’on détourne de Jésus-Christ au risque de leur salut éternel », peut-on lire dans le texte.

« Citoyen d’un pays libre, comme des millions de personnes, j’ai ensuite exprimé en conscience ce que je ressentais et montré les signes que je voyais », a-t-il poursuivi, assumant ses propos de bout en bout. En réponse, sa hiérarchie l’a condamné à une retraite dans une abbaye.

http://www.saphirnews.com/Un-pretre-assume-ses-propos-polemiques-envers-les-victimes-des-attentats_a21660.html

**************************************


Michel Onfray renonce à publier son essai critique sur l’islam.

Le philosophe Michel Onfray a fait savoir, par le biais de son éditeur Grasset, que son essai critique intitulé Penser l’islam ne sera pas publié en janvier 2016. Cette décision, qui fait suite aux attentats du 13 novembre, est motivée par le fait qu’« aucun débat serein n’est possible en France dans le contexte actuel ». L’éditeur a toutefois tenu à préciser, vendredi 27 novembre, que « le livre paraîtra à l’étranger, mais l’auteur a pris la décision de surseoir sans date à sa publication en France ».

Farouche opposant aux bombardements français en Syrie, certaines de ses déclarations du philosophe ont été reprises dans une vidéo de propagande de l’État islamique. Dans un des extraits utilisés, il déclare notamment que « nous devrions, nous la France, cesser de bombarder les populations musulmanes sur la totalité de la planète ».

Dans le même esprit, il avait tweeté, après les attentats, « droite et gauche qui ont internationalement semé la guerre contre l’islam politique récoltent nationalement la guerre de l’islam politique », suscitant une polémique. Après la suspension de son essai, Michel Onfray a décidé de fermer son compte Twitter. « J’en ai assez que mes tweets soient plus importants que mes livres », a-t-il confié au Point.

Quand bien même il ne paraîtra pas en France, Penser l’islam devrait probablement déclencher une nouvelle polémique. Dans la fiche de présentation de l’ouvrage, on pouvait lire : « Depuis son Traité d’athéologie, nul n’ignore que Michel Onfray n’est pas l’ami des religions – qu’il considère, en homme des Lumières, comme des maladies propices à la haine, au fanatisme, à la négation des corps. Évidemment, l’islam ne fait pas exception à cette critique radicale – au contraire… » L’éditeur a tenu à souligner qu’avant d’en parler, Michel Onfray a lu le Coran « de très près de sorte qu’il ne craint pas de percevoir, comme les autres monothéismes, de fréquentes apologies de la violence et de la guerre ». Les exemplaires qui sortiront à l’étranger seront évidemment décortiqués en France.

http://www.saphirnews.com/Michel-Onfray-renonce-a-publier-son-essai-critique-sur-l-islam_a21657.html

**************************************


La préfecture et les mosquées du Rhône-Alpes ensemble contre les dérives.

Le Conseil régional du culte musulman (CRCM) Rhône-Alpes, la Grande Mosquée de Lyon, la mosquée Othmane de Villeurbanne et la préfecture du Rhône ont signé un communiqué, samedi 28 novembre, à l’issue d’une rencontre d’échanges sur les mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence. .

Aux côtés de Michel Delpuech, préfet du Rhône-Alpes, étaient présents Laïd Bendidi, président du CRCM, Bénaïssa Chana, son vice-président, Kamel Kabtane, recteur de la Grande Mosquée de Lyon, et Azzedine Gaci, recteur de la mosquée Othmane de Villeurbanne.

La situation des mosquées de la région a notamment été l’objet de discussions. Deux salles de prière, sur la dizaine de lieux de culte salafistes répertoriés par la préfecture, ont d’ores et déjà été fermées

« Le préfet et les responsables musulmans ont passé en revue la situation de ces salles de prières et mosquées qui nécessitent une vigilance commune, chacun devant agir dans le cadre de ses responsabilités. Les responsables du culte ont fait part de leur volonté et de leur engagement pour conforter les acteurs (présidents d’associations, imams) qui doivent l’être, restructurer les associations qui ont pu être débordées, les aider à s’entourer de personnalités responsables et de s’engager dans la voie de leur formation », fait-on savoir. « Le préfet a rappelé que, de son côté, l’État poursuivrait les actions qu’il conduit pour mettre fin à toutes les formes de dérive, ainsi que cela a été fait à l’Arbresle. »

ls « ont partagé le même constat que l’islam a toute sa place dans notre pays, islam respectueux de la République et de ses lois, islam respectueux de notre vivre ensemble inscrit dans la modernité. Inversement, on constate, notamment dans certains lieux de culte, des dérives qui ne peuvent pas être acceptées », indiquent les responsables.

« Ces dérives portent tort d’abord aux musulmans et à l’islam de France. Ces dérives qui se manifestent aussi sur les sites internet et les réseaux sociaux, touchent essentiellement les jeunes, proies faciles pour les manipulateurs de conscience. Ces dérives peuvent s’accompagner de discours d’incitation à la haine pouvant porter atteinte à la sécurité publique. »

« En dernier lieu et en réponse aux préoccupations exprimées, le préfet a réaffirmé son engagement et celui de tous les services pour lutter avec détermination contre les actes islamophobes ainsi que contre toutes les formes d’amalgame », conclut le communiqué. Une nouvelle réunion avec la préfecture sera organisée « dès que possible après les élections régionales » à laquelle les responsables d’associations, les imams, ainsi que les maires des communes concernés seront conviés.

http://www.saphirnews.com/La-prefecture-et-les-mosquees-du-Rhone-Alpes-ensemble-contre-les-derives_a21655.html

Laisser un commentaire