MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 17 Safar 1437.

Flash info du 17 Safar 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.MuslimRadio.info
******************************************************************


France : Assia, menacée de mort par un automobiliste à cause de son voile.

Le voile est le signe de reconnaissance par excellence des femmes musulmanes. Un signe qui semble les exposer malgré elles à un véritable danger, si bien qu’aujourd’hui certaines deviennent les proies des islamophobes comme Assia, une jeune femme menacée de mort.
Psychose chez les voisins.

Lorsque Assia livre son témoignage au Collectif Contre l’Islamophobie en France, elle raconte des faits d’un nouveau genre. Son agresseur, Assia le côtoie quotidiennement, et pour cause, il s’agit de son voisin, âgé d’une soixantaine d’années. Alors qu’elle est au volant de son véhicule, celui-ci lui fait de grands signes, lui-même à bord de sa voiture. Elle décide donc de s’arrêter à sa hauteur, pensant lui apporter son aide mais les mots fusent :

Écoutez j’ai pas besoin de votre aide, espèce de sale bougnoule, rentre chez toi ! C’est à cause de toi qu’il y a eu ces attentats, et autant de morts ! Je vais te tuer ! On va tous vous tuer bande de sales bougnoules, rentrez chez vous !

Prise au dépourvu, la jeune femme a le reflexe de prévenir une amie, non loin de son domicile, chez qui elle devait se rendre, tout en essayant de raisonner le sexagénaire. Mais c’est bien l’hystérie qui semble gagner l’homme qui commence d’abord par lui hurler dessus : « Non, non c’est à cause de vous, on va vous tuer ! » avant de faire mine de la frapper avec une voiture téléguidée.

Apercevant une patrouille de la police municipale, la jeune femme s’empresse de leur demander secours. Arrivés sur les lieux de l’altercation, les policiers constatent que le débit de parole de l’homme est toujours aussi présent :

Espèce de sale bougnoule, rentre chez toi !

Sans détours, ces policiers invitent la jeune femme à déposer plainte et apporteront également leurs témoignages. Toutefois, même si la jeune femme peut se défendre juridiquement, elle vit désormais avec la peur de croiser à nouveau cet homme qui l’a menacé de mort et qui n’est autre que son voisin.

Les évènements du 13 novembre 2015 et la traite des informations qu’en ont fait les grands médias ont eu pour conséquence de rendre vulnérables les femmes voilés et de réveiller les islamophobes qui se cachent parmi nos voisins.

Assia, menacée de mort par un automobiliste à cause de son voile

*************************************


La France annonce clairement qu’elle ne respectera pas les Droits de l’Homme.

Ces derniers jours nous avons eu le droit aux plus beaux discours sur la France, la République et ses valeurs. Et pourtant dans le même temps la minorité musulmane de France subissait l’état d’urgence sélectif. Les perquisitions abusives dans la violence, les profanations et les fermetures de Mosquées ou les assignations à résidence arbitraires, rien n’a été oublié.

Ces dernières heures le ton des autorités s’est voulu plus rassurant. On nous a parlé de sanctionner l’islamophobie … Mais au même moment, la France déposait une demande à la Cour Européenne des Droits de l’Homme une dérogation aux obligations de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales prévues par les traités.

« un certain nombre de mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence instauré à la suite des attentats terroristes de grande ampleur perpétrés à Paris, mesures qui sont susceptibles de nécessiter une dérogation à certains droits garantis par la Convention européenne des droits de l’homme« , nous apprend le site de la Convention européenne des droits de l’homme.

Les juristes de site Numera nous indiquent donc les droits que la France veut clairement bafouer :

la liberté d’expression (article 10),
la liberté de réunion et d’association (article 11),
le droit à un procès équitable (article 6),
le respect de la vie privée (article 8).

On peut aussi y ajouter sans trop se risquer les libertés d’opinion et de conscience mais aussi le droit, pour l’état, de faire des quasi-apatrides.

En clair, en Novembre 2015 la France a choisi de reléguer officiellement la communauté musulmane en catégorie de sous-citoyen sous motif de responsabilité collective.

Pendant ce temps beaucoup d’imams agitent les drapeaux bleu-blanc-rouge et chantent la Marseillaise en se confondant en excuses interminables pour des choses qu’ils n’ont pas fait.

Si certains restent dupes, la jeunesse musulmane a bien compris le message. Elle ne sera jamais française à part entière mais toujours française en sursis jusqu’à ce que la peine arbitraire tombe …

La France annonce clairement qu’elle ne respectera pas les Droits de l’Homme

*************************************


Face à l’islamophobie, des musulmanes prennent la parole.

« On ne se met pas à l’écart, c’est vous qui nous mettez à l’écart. Et on en a tellement marre après que oui, on se met après à l’écart. » Ce témoignage d’une musulmane est un de ceux qui sont relayés dans une vidéo intitulée « Paroles de musulmanes ».

Réalisé après les attentats de janvier 2015 par Chris Den Hond, Nadia Rabhi, et Alain Gresh, le reportage met en exergue le vécu et le ressenti de femmes françaises de confession musulmane, première victimes de l’islamophobie, afin qu’elles s’expriment.

« Ce qui est paradoxal quand on songe à la dénonciation permanente du traitement de celles-ci en islam et à la volonté permanente de les « libérer ». Que l’on porte le foulard ou non, que l’on soit pratiquante ou non, que l’on soit lycéenne ou ménagère personne n’est épargné », explique-t-on sur le site Contre-attaque(s) sur l’islamophobie. « Au lieu de parler à leur place, nous sommes allés les écouter, les faire parler de leurs peurs comme de leurs espoirs. ».

reportage a voir sur www.muslimradio.info.

http://www.saphirnews.com/Face-a-l-islamophobie-des-musulmanes-prennent-la-parole-video_a21653.html

*************************************


France : Quelles sont les mosquées fermées après les attentats de Paris ?

La mise en place de l’état d’urgence en France après les attentats a entraîné la fermeture de quatre salles de prière. Plusieurs autres sont également dans le collimateur des autorités.

Selon l’article 8 de la loi relative à l’état d’urgence, le ministre de l’Intérieur et le préfet « peuvent ordonner la fermeture provisoire des salles de spectacles, débits de boissons et lieux de réunion de toute nature ». Cette dernière a été utilisée pour justifier la fermeture de la mosquée de l’Arbresle, dans le Rhône.

Pour la préfecture, le lieu était fréquentée par de nombreux salafistes ayant des contacts en Syrie et représentait « un risque sérieux d’atteinte à la sécurité ». C’est la gendarmerie qui a procédé à la fermeture de l’établissement. Dans un communiqué, la préfecture a ajouté que cette procédure « contribue à prévenir les risques de radicalisation auxquels sa fréquentation et son fonctionnement exposent de nombreux jeunes ».

Avant Arbresle, dans la même région, c’est une des salles de prière de Vénissieux, gérée par l’association Bilal, qui a fait l’objet d’une fermeture administrative. Elle figure, selon les autorités, parmi la dizaine de lieux de culte salafistes dans la banlieue lyonnaise mais sa fermeture n’a pas été motivée par l’état d’urgence selon la préfecture et la mairie. Celle-ci a évoqué un problème de « sécurité en cas d’évacuation du bâtiment », qui accueillait jusqu’à 500 personnes pour la prière du vendredi quand elle ne devrait pas dépasser la centaine.

À Gennevilliers, dans les Hauts-de-Seine, la préfecture a ordonné la fermeture de la salle de prière située sur le port. Trois jours après les attentats, les policiers y ont mené une perquisition. La procédure de fermeture se serait faite « dans le plus grand respect », fait part Le Parisien. Les gendarmes ont remis à l’imam tous les objets religieux avant d’en sceller les issues.

Des armes blanches et de l’argent liquide y ont été retrouvés selon les autorités, rien d’extraordinaire mais « tous les éléments juridiques et de fonds étaient rassemblés pour fermer ce site au nom de la sécurité nationale » puisque la salle de prières occupait illégalement un bâtiment du Conseil départemental à proximité de dépôts pétroliers, a déclaré la préfecture.

Même sort pour le local d’un foyer à Pontoise (Val-d’Oise), fermée depuis mercredi 25 novembre. La série de fermetures administratives de mosquées et autre lieux de prière musulmans ne devrait pas s’arrêter là.

http://www.saphirnews.com/Quelles-sont-les-mosquees-fermees-apres-les-attentats-de-Paris_a21651.html

*************************************


France : Un collège musulman à la place d’une ancienne école catholique.

Pas de mosquée dans l’ancienne école catholique de Wattrelos (Nord), le maire Dominique Baert l’a confirmé. La demande d’un permis de construire d’une mosquée, déposée il y a quelques mois par l’Association cultuelle wattrelosienne, a été rejetée. Ce document devait permettre la transformation de l’ancienne établissement scolaire Saint-Louis, rue Stalingrad, en mosquée.

L’édile a justifié cette décision en déclarant que « ce projet était contraire aux dispositions du plan local d’urbanisme, notamment pour des raisons de stationnement » et « installer une mosquée dans ce bâtiment était un non-sens ». En 2014, la vente du bâtiment à l’Association cultuelle wattrelosienne avait fait beaucoup d’encre. À l’époque, l’UMP redoutait même que cela entraîne une montée du nationalisme et du FN dans la région.

L’Association cultuelle wattrelosienne n’entend pas baisser les bras pour autant et continue de croire en ses projets. À défaut d’une nouvelle mosquée, c’est un collège privé musulman qui pourrait bientôt voir le jour à Wattrelos. La demande d’un permis de construire à cet effet a effectivement été déposée le 10 juillet dernier. Le collège pourrait compter huit classes. D’après le maire, cité par La Voix du Nord, « il semble que l’association souhaite ouvrir que quatre classes », mais « le projet prévoit une extension du bâtiment au fond de la cour par la suite ». Elle a tenu à préciser que « pour l’instant, le dossier est incomplet sur le plan de l’urbanisme ».

Après avoir reçu un avis de demande de complément d’information, l’Association cultuelle wattrelosienne a jusqu’au 8 janvier pour transmettre les documents nécessaires. Il est à préciser qu’en cas d’obtention du permis de construire, il faudra encore l’aval des Bâtiments de France avant d’entamer les travaux d’aménagement du collège musulman. L’ancienne école se trouve en effet dans le périmètre d’un monument historique classé, en l’occurrence l’église Sainte-Thérèse.

http://www.saphirnews.com/Un-college-musulman-a-la-place-d-une-ancienne-ecole-catholique_a21650.html

*************************************


France : Une passante scandalisée de voir une fille voilée se faire insulter par un individu qui l’a accusée d’être responsable des attentats.

Samira est une citoyenne française de confession musulmane. Venue se recueillir après les attentats, elle a été indignée de voir une fille voilée qui, comme elle, s’était déplacée avec la même intention, se faire insulter par un individu qui lui a dit que « c’était de sa faute ».

http://oumma.com/222090/une-passante-scandalisee-de-voir-une-fille-voilee-se-

Laisser un commentaire