MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 13 Mouharram 1437.

Flash info du 13 Mouharram 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.MuslimRadio.info
******************************************************************

France : La LDJ agresse un journaliste de Buzzfeed.

Réunis cette semaine pour protester contre « la désinformation au sujet d’Israël » la LDJ (Ligue de Défense Juive) s’est encore tristement illustrée en s’en prenant, à dix contre un, à David Perrotin, journaliste à Buzzfeed. Loin d’être le premier coup d’éclat de ce groupuscule, le gouvernement reste muet face à ses actions…
Un rassemblement autorisé.

La violence de la LDJ n’est plus à prouver, à chaque évènement où elle participe, des affrontements ont lieu et les propos tenus sont d’une extrême violence. Lors de la manifestation de ce jeudi, le journaliste de Buzzfeed faisait son travail en couvrant l’évènement. La LDJ avait prévu de se rassembler devant les locaux de l’AFP afin de protester sur la façon dont les médias couvrent l’actualité liée à Israël. Malgré le lourd passif de la LDJ, le gouvernement avait autorisé ce rassemblement. Il est difficile à croire qu’un groupuscule similaire lié de près ou de loin à la communauté musulmane bénéficierait d’une telle liberté d’action. Lorsque les activistes ont reconnu le journaliste de Buzzfeed, ils se sont jeté sur lui, certains armés de bâtons, et l’ont roué de coups à dix contre un, preuve de leur immense courage. Fort heureusement, David Perrotin a pu se réfugier dans les locaux de l’AFP et éviter le lynchage. Il communiquera par la suite sur Facebook que son état de santé est correct malgré les coups reçus. Bien entendu, aucune arrestation n’aura lieu suite à cette agression.

La LDJ est couverte depuis de nombreuses années par l’Etat Français et continue de violenter des citoyens, en attaquant à chaque fois en situation de surnombre. Cet organisme n’a pas lieu d’exister, et est d’ailleurs interdit aux Etats-Unis, pays où il a été créé. Un temps annoncée par Bernard Cazeneuve, la dissolution devient impérative et elle est du ressort du gouvernement, qui doit cesser de fermer les yeux.

http://www.katibin.fr/2015/10/25/la-ldj-agresse-un-journaliste-de-buzzfeed/
***************************************************

Maroc : la révolution du stéthoscope.

Au Maroc, depuis déjà quelques mois, les étudiants en médecine ont décidé de faire front à un système de santé fallacieux qui trompe autant les patients que les médecins en devenir. C’est dans tout le royaume qu’est né un mouvement de protestations appelé, aujourd’hui, « la révolution du stéthoscope ». Face au manque de considération des autorités, les étudiants n’ont eu d’autre choix que de déserter les bancs des universités pour marquer leurs indignations. Mais alors que ce mouvement se voulait pacifiste, il s’est produit, cette semaine, un drame au sein même d’une des 5 facultés engagées dans ce mouvement. Les universités de Casablanca, Fès, Marrakech mais aussi Oujda ont vu les étudiants en médecines de la faculté de Rabat matés par la répression des forces de l’ordre, asphyxiant ainsi ce mouvement qui semble bien trop s’éterniser pour le Gouvernement.
Le cœur du problème.

Zaineb, étudiante à la faculté de Médecine et de Pharmacie de Rabat, s’est entretenue avec nous, afin de nous rapporter les circonstances d’un tel drame mais aussi pour nous en expliquer la raison.

L’objectif de cette grève est de retrouver la qualité du système de santé marocain, de redonner au patient et au médecin une dignité, d’être formés selon les normes internationales.

Alors que le système de santé au Maroc est dans un état indescriptible, c’est bien un projet de loi nommé SCO (Service Civil Obligatoire) qui est la cause d’un soulèvement national des étudiants. Ce projet de loi n’a en effet rien de lumineux dans la mesure où il instaure plus de précarité qu’il n’en est existe déjà dans le pays. En effet, tout étudiant ayant terminé son cursus en médecine générale devra être dans l’obligation de travailler dans les régions enclavées, et ce pour 2 ans. S’ajoute à cela, qu’il ne sera pas reconnu comme un fonctionnaire de l’État, mais un médecin qui effectue un travail obligatoire, sans salaire et dont sa seule ressource financière sera une bourse bien dérisoire. Zaineb tient à nous préciser que le problème n’est pas le fond mais bien la forme :

On ne refuse pas d’aller dans ces zones, la preuve, on organise souvent sur la base du bénévolat des caravanes pour aller soigner ces gens. On refuse d’être des esclaves et de retourner après ces 2 ans sans poste, au chômage, sans que l’état nous assure une place dans le concours de spécialités . On refuse d’aller guérir des gens avec une feuille et un stylo ou encore avec du « majhoud » comme à dit notre chef du gouvernement, Abdel-llah Benkirane.

Quand bien même le SCO est incontestablement remis en cause par la grande majorité du corps médical (enseignants-médecins-étudiants), cette loi, à peine esquissée, aura eu le mérite de donner un bon coup de fouet dans la poudrière.
Les revendications.

Désormais, les étudiants se sont constitués un dossier dans lequel, ils comptent bien faire entendre leurs droits et les faire valoir auprès des autorités compétentes. Ils demandent l’abolition du SCO, l’augmentation de la bourse des externes, évaluée à 10 euros par mois, et qui n’a pas été revalorisée depuis la fondation de la faculté en 1968, l’amélioration des conditions de travail, la reconnaissance du doctorat en médecine comme un doctorat national, impliquant une rémunération basée sur l’indice 509. Actuellement, un docteur est rémunéré sur la base d’un master (bac+5) alors qu’il possède un bac+ 8. Au delà de ce dossier, les étudiants ont cherché à faire passer leur message avec des communiqués dans lesquels ils s’expriment et dénoncent toutes les incohérences d’un système qui se complait dans son inefficacité.
Le drame.

Devant l’ignorance du Gouvernement, certains grévistes ont tenté de faire réagir de manière plus ferme. Pour ce faire, ils ont tout simplement chercher à faire barrage pour que les cours ne puissent pas avoir lieu. Bien que certains, comme Zaineb ne partageaient pas cette décision qui tendait à paralyser tout l’enseignement, elle se dit désormais solidaire de ces grévistes qui ont été les victimes d’une répression extrêmement violente. Après que les forces de l’ordre aient investi l’enceinte de l’université de Rabat, les coups ont déferlé sur les jeunes étudiants ; 11 blessés, 4 arrestations et plusieurs cas de perte de conscience comme nous le rapporte Zaineb. Encore sous l’émotion et le choc, la jeune étudiante écrit sur les réseaux sociaux pour rapporter son indignation. Le Maroc, son pays si cher à ses yeux, l’a trahi et blessé, qu’elle tenait à lui adresser un message :

J’ai choisi d’étudier sur les bancs d’une de tes facultés pour renforcer les liens entre toi et moi, après une éducation 100% étrangère.[…] J’ai eu tord de te faire confiance. J’ai eu tord de te choisir. J’ai eu tord de te soutenir. Aujourd’hui, du sang allait couler sur le sol de ma faculté. Aujourd’hui, tu as frappé et blessé mes collègues, tes enfants, qui manifestaient pacifiquement. Aujourd’hui tu m’as donné honte d’être marocaine. […] Quel espoir avoir quand en public tes responsables proclament qu’ils sont ouverts au débat mais qu’ils envoient une armée tabasser tes enfants?

Après cette éclaboussure de l’appareil étatique marocain, le Chef du Gouvernement a invité les étudiants à reprendre place sur les bancs des facultés, à la suite de quoi il s’engageait à recevoir les représentants pour négocier. Vendredi dernier, Abdel-llah a rencontré les représentants des syndicats de l’enseignement supérieur et des étudiants. La seule promesse dans laquelle s’est engagé le Chef du gouvernement concerne l’augmentation des bourses. Quant au SCO, « aucune décision ne sera prise sans débat ».

La jeunesse marocaine, bien consciente de son devenir dans le royaume, garde malgré la bévue des autorités marocaines cette force animée par ce sentiment d’injustice qui a bien souvent soulevé des montagnes. En conséquence, une marche nationale aura lieu le mercredi prochain dans la capitale du royaume, car comme nous l’a souligné Zaineb en citant Edmund Burke, « la seule chose nécessaire au triomphe du mal est l’inaction des gens de bien. ».

http://www.katibin.fr/2015/10/25/maroc-du-sang-allait-couler-sur-le-sol-de-ma-faculte/
**********************************************

Yémen : des troupes soudanaises déployées pour soutenir l’intervention militaire saoudienne.

Un bataillon de soldats soudanais est arrivé dans la ville portuaire d’Aden au sud du Yémen ce samedi. Les responsables militaires saoudiens ont indiqué que des forces arabes vont être dépêchées pour combattre les rebelles chiites houthis soutenus par l’Iran et freiner la progression des groupes jihadistes « Al Qaëda » et « Etat Islamique ».

Aden, port et carrefour stratégique de la région, est devenu le siège du gouvernement yéménite cette année après que les Houthis, un clan chiite du nord du Yémen, ait pris possession de la capitale Sanaa et contraint le président Abd-Rabbu Mansour Hadi à fuir vers le sud.

Une source militaire à Aden a déclaré que 300 soldats et officiers soudanais sont arrivés par la mer. Leur but était « d’aider à maintenir la sécurité de la ville contre le Houthis et les troupes de l’ex-président Saleh », a expliqué une source faisant référence à l’ancien président Ali Abdallah Saleh, dont les partisans se sont joints aux Houthis.

Le président yéménite Hadi s’est échappé vers l’Arabie saoudite suite à la progression des rebelles Houthis. En juillet dernier, la coalition arabe soutenue par l’Arabie Saoudite avait repoussé les miliciens chiites.

Cependant, la sécurité n’a pas été restauré comme le montre la multiplication des attentats dans la ville. Le groupe jihadiste EI a notamment attaqué et tué 15 militaires suite à l’attaque d’un kamikaze contre le siège de la coalition arabe.

« Nos troupes au Yémen sont prêts à faire leur tâche militaire sous le commandement de la direction militaire de l’alliance », a déclaré le porte-parole de l’armée soudanaise le général de Ahmed Khalifa Alshami. « Le Soudan est déterminé à restaurer la légitimité au Yémen. »

Ce samedi, des hommes armés non identifiés ont abattu un ressortissant des EAU (Emirats arabes unis) dans un magasin à Aden, selon une source de sécurité locale. Les Émirats arabes unis ont un contingent important dans la coalition qui lutte contre les rebelles chiites houthis.

La coalition arabe affirme que son objectif est de rétablir le gouvernement de Hadi au pouvoir au Yémen. Au moins 5.400 personnes sont morts depuis le début des bombardements en mars 2015.

Le porte-parole de la coalition arabe a confirmé l’arrivée des troupes soudanaises aux chaînes de télévision arabes. Ils se joindront aux contingents des Émirats arabes unis, de l’Arabie saoudite et du Bahreïn sur le terrain.

Yémen : des troupes soudanaises déployées pour soutenir l’intervention militaire saoudienne


***************************************************
Palestine : Un palestinien innocent lynché par plusieurs soldats israéliens.

Un jeune palestinien a violemment et illégalement été arrêté pendant cinq jours par la police israélienne. Aasi était en train de travailler quand plusieurs soldats l’ont massacré sans raison.

Ansar ‘ Aasi, 25 ans, travaillait dans une société de produits de nettoyage à al Bireh lorsque des affrontements entre les soldats et les jeunes palestiniens ont eu lieu dans la région. Alors qu’Aasi était debout à l’entrée de la salle de stockage, les soldats l’ont repéré et ont commencé à le frapper. L’agression a été filmée par les caméras de sécurité de la société. Aasi a dû être emmené à l’hôpital suite aux coups des militaires.

Aasi a été maintenu en détention pendant deux jours avant même de subir un interrogatoire au poste de police de Binyamin. Les policiers chargés des interrogatoires ont affirmé que trois soldats avaient été identifiés le jeune palestinien comme étant un jeteur de pierres.

La police ne s’est pas donnée la peine de vérifier les preuves vidéos, en dépit de l’existence d’images prouvant l’innocence d’Aasil. Après 5 jours de détention injustifiée, le jeune homme a été relâché.

vidéo a voir sur www.muslimradio.info.

Un palestinien innocent lynché par plusieurs soldats israéliens | VIDEO


***********************************************
http://www.islametinfo.fr/wp-content/uploads/2015/10/sangaris-m-624×331.png
Centrafrique : 3 soldats français identifiés par les enfants victimes d’abus sexuel.

Le scandale de la nourriture de l’armée française en échange de faveurs n’a pas fini de faire parler.

En effet, un rapport de l’ONU a apporté des informations concernant le chantage effectué par l’armée française auprès des enfants centrafricains dont elle aurait abusé.

13 militaires ont donc été mis en cause par ces enfants et 3 viennent d’être formellement identifiés.

Depuis le 5 décembre 2013, la France a envoyé ses troupes sensées protéger les centrafricains, victimes de la barbarie des anti-balakas. Ces milices chrétiennes s’attaquent à tous ce qui ressemble de près ou de loin à un musulman. Ils ont ainsi déchiqueté à la machette plusieurs milliers de musulmans, allant jusqu à les bruler vif ou même parfois les manger…

Selon ces accusations, il semble que l’armée française n’est pas loin de la barbarie perpétrée par les anti-balakas sur le pauvre peuple musulman centrafricain.

Honte à l’armée française !

Centrafrique : 3 soldats français identifiés par les enfants victimes d’abus


*************************************************

LIFE : Au Cameroun, ces tablettes n’ont rien de numérique et pourtant…

Dans beaucoup de pays d’Afrique et notamment au Cameroun, l’accès au savoir est limité. C’est la raison pour laquelle l’ONG LIFE est présente.

LIFE s’est donnée comme mission de pourvoir aux besoins des minorités musulmanes en Afrique mais pas seulement.

En plus de propager la parole d’Allah au travers de ses différentes aides, LIFE s’est fixée comme objectif d’élargir son cercle d’entraide en construisant des écoles coraniques et des Mosquées.

Au Cameroun, il est loin le confort auquel nous pouvons accéder dans les pays occidentaux.

Ces tablettes n’ont rien de numérique et pourtant elles sont bien meilleures que toutes les tablettes imaginables. En effet, elles donnent accès aux plus belles des paroles…

Seulement, sans votre aide les enfants du Cameroun et d’ailleurs, ne peuvent avoir la garantie d’un enseignement.

Aidons les à construire des Mosquées et des écoles car cela est de notre devoir.

Faites un don : www.life-ong.org

LIFE : Au Cameroun, ces tablettes n’ont rien de numérique et pourtant…


****************************************

Bousculade de la Mecque : Bilan de 2236 morts mais bilan non définitif.

Nous avons tous tremblé à l’annonce des 500 victimes dans la bousculade de la Mecque. Mais au fur et à mesure des heures, le décompte n’a fait que croître.

Il grandit encore chaque jour et aujourd’hui le bilan est au moins de 2236 victimes. C’est le nombre de morts le plus élevé dans l’histoire moderne du Hajj.

Le nombre de pèlerins morts dans cet accident a quasiment triplé par rapport au bilan officiel fourni par les autorités saoudiennes.

Mais ce bilan ne semble hélas pas définitif puisque de nombreuses personnes sont toujours portés disparus.

Bousculade de la Mecque : Bilan de 2236 morts mais bilan non définitif

Laisser un commentaire