MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 9 Mouharram 1437.

Flash info du 9 Mouharram 1437.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.MuslimRadio.info
******************************************************************

Procès Marine Le Pen : relaxe requise pour la présidente du FN.

En fin de semaine dernière, nous vous informions du fait que Marine Le Pen comparaissait mardi à Lyon pour incitation à la haine raciale.

En effet, la présidente du FN avait comparé les musulmans priant dans les rues à des occupants nazis en décembre 2010 lors d’un meeting. Des propos choquants, si bien que les CCIF s’est porté partie civile dans une plainte ainsi que le MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples). Hier a donc eu lieu le jugement. Le parquet considère que « l’infraction n’est pas suffisamment caractérisée ».

Le procureur de la République s’est exprimé au sujet de l’affaire : « En dénonçant ces prières dans l’espace public, imputables non à l’ensemble de la communauté musulmane, mais a une minorité, elle n’a fait qu’exercer sa liberté d’expression« . Il a alors demandé la relaxe de Madame Le Pen. Le magistrat a quant à lui reconnu que ces propos pouvaient être « choquants » mais qu’ils font partie de la « liberté d’expression ».

Le magistrat a qualifié les propos de Marine Le Pen « d’opinion » avant d’ajouter « il n’y a pas de délit d’opinion ». La présidente du FN se dit quant à elle « victime d’une persécution judiciaire ». Le jugement sera rendue le 15 décembre mais nous pouvons déjà nous faire notre idée de ce qu’il en sera, au vu des propos du procureur et du magistrat.

Procès Marine Le Pen : relaxe requise pour la présidente du FN


*********************************************

Convertie à l’Islam suite au témoignage d’une convertie.

Il y a quelques jours de cela, nous évoquions l’histoire d’une ancienne chrétienne de nationalité grecque qui s’est convertie à l’Islam. Aujourd’hui, nous vous rapportons le récit d’une autre convertie à l’Islam.

Des questions sur la Création…

Alors qu’elle appartenait à une secte chrétienne, cette femme explique qu’elle n’a jamais trouvé de réponses satisfaisantes à ces questions. Elle passait son temps à s’interroger encore et encore sur la vie, la création, etc. Des réponses qu’elle ne trouvait pas dans la secte à laquelle elle appartenait. Curieuse de répondre à ses interrogations, cette femme s’est mise en quête de réponses dans les différentes doctrines et philosophies. Elle témoigne : « Je voulais trouver Qui était mon Créateur, quel était mon but sur terre ».

Au cours de ses recherches, cette femme s’est penchée sur de nombreuses théories. Elle explique qu’elle s’est ainsi renseignée sur « le judaïsme, l’hindouisme, le bouddhisme, et ainsi de suite, jusqu’à ce qu’un jour j’ai réalisé qu’ils étaient tous les mythes ». Elle avoue donc qu’après maintes recherches et aucune réponse satisfaisante, l’athéisme a même traversé son esprit. Cela dit, elle s’est rapidement remise en question, réalisant que « s’il n’y avait pas de Créateur, alors il n’y aurait aucun véritable but dans cette vie ».

Un témoignage marquant.

Elle s’est alors mise à voyager, à étudier jusqu’en 1987, année où son père est décédé. Cette femme fait part de sa profonde tristesse face à cette perte d’un être cher. C’est alors que toutes ses interrogations sur la vie ont réapparu. Un matin, elle tomba sur le témoignage d’une convertie à l’Islam. Sa tenue, son long voile, son visage, tout en elle l’a attirée. « Quand elle parlait, je la regardait et je ressentais quelque chose de très différent », explique-t-elle. Elle s’est donc intéressée à l’Islam suite à la vision de cette américaine reconvertie.

Se retrouver face à cette sœur convertie l’a fortement marquée. Elle se reconnaissait en elle comme elle l’explique : « Une grande partie de ce qu’elle disait était exactement comme je l’avais cru et comme je le vivais ». Ce témoignage l’a donc poussée à s’intéresser de plus près à l’Islam. Une fois l’Islam découvert, cette sœur s’est convertie. Ainsi, le récit d’une sœur convertie fut l’une des causes de sa propre conversion sobhanAllah.

Depuis, cette sœur témoigne à son tour de son épanouissement personnel et de son équilibre spirituel. Elle explique : « J’ai trouvé grâce à la volonté de mon Créateur, ma raison de vivre. Il avait été avec moi tout le long ».

Des paroles tellement touchantes venues de notre soeur fiLlah, machaAllah. {C’est ainsi qu’Allah égare qui Il veut et guide qui Il veut} (Sourate 74 : Verset 31).

Convertie à l’Islam suite au témoignage d’une convertie


**********************************************

Amérique : Le jeune Ahmed Mohamed et sa famille s’en vont au Qatar.

Ahmed Mohamed, jeune collégien du Texas, était sur le devant de la scène médiatique le mois dernier pour avoir voulu montrer ses talents en sciences à l’un de ses professeurs avec une horloge artisanale. C’était sans compter sur la méfiance des autorités locales qui l’ont interpellé et menotté.

Direction le Qatar pour la famille Mohamed.

Depuis sa mésaventure, Ahmed Mohamed et sa famille sont au centre des attentions, un soutien s’est même crée autour du jeune homme avec le hashtag #IStandWithAhmed (Je suis solidaire avec Ahmed). Mark Zuckerberg et la NASA ont aussi encouragé l’adolescent à poursuivre son goût pour la science et la technologie.

Habitants en banlieue de Dallas et immigrants soudanais, les parents d’Ahmed ont vite été débordés par toutes les offres d’écoles et d’universités offrant les études du jeune homme. Le père de famille a annoncé au journal Dallas Morning News avoir accepté une offre venant du Qatar, où les études secondaires et les quatre premières années d’université d’Ahmed seront prises en charge. La famille Ahmed va donc incessamment sous peu quitter les Etats-Unis pour le Qatar.

Ahmed enfin reçu à la Maison Blanche.

Lors de tout ce tapage médiatique, Barack Obama avait lui-même réagit sur son compte Twitter : « Chouette pendule, Ahmed, veux-tu l’apporter à la Maison Blanche ? », avant d’ajouter plus sérieusement qu’ « on devait faire en sorte que plus d’enfants comme toi se tournent vers la science, c’est ce qui fait que l’Amérique est grande ». Un tweet amical du président retweeté plus de 400 000 fois.

Ayant accepté l’invitation, Ahmed a donc été reçu à la Maison Blanche lundi dernier, à l’occasion de la nuit de l’astronomie réunissant étudiants, professeurs scientifiques et astronautes. Les policiers du Texas se voyant reproché un excès de zèle lié à un sentiment islamophobe, Barack Obama a déclaré durant la soirée qu’il fallait être attentif, cultiver et encourager les étincelles de curiosité, ne pas les supprimer, ni les écraser.

Le jeune Ahmed Mohamed et sa famille s’en vont au Qatar


***************************************************

Virginité et mariage, une jeune mariée se suicide.

Ce n’est pas la première fois qu’une mariée est oppressée, violentée quand sa virginité est mise en doute. Au Maroc plus particulièrement, cette souffrance gratuite est monnaie courante au point que la fête peut très rapidement tourner au drame. Un drame qui a touché une jeune mariée à Settat, qui à son retour de lune de miel, a mis fin à ces jours parce qu’accusée de ne pas être vierge au mariage.

Un tabou qui fait des dégâts.

A peine leur mariage célébré le 4 octobre dernier, la famille de la jeune mariée a vu leur vie anéantie par la disparition de leur fille, parce qu’elle avait été accusée par sa belle famille et son mari de ne pas être vierge. En effet le couple, un homme vivant en Italie et son épouse, s’est rendu à Marrakech pour leur lune de miel après la fête. A leur retour, le mari aurait découvert à ce moment que son épouse n’était pas vierge et n’a pas hésité à le scander.
Lui ainsi que sa famille ont alors demandé l’annulation du mariage tout en proférant des insultes sur la jeune mariée salissant ainsi sa réputation. Une pression que la jeune femme n’a pas supporté, qui s’est enfuie chez une amie dans un premier temps, avant de commettre l’irréparable : avaler de la mort aux rats. Son amie, qui l’a hébergé, a averti la famille et la police, qui ne pouvaient plus rien pour elle. Si le père a d’abord pensé accuser la belle-famille, l’autopsie a confirmé que la mort de la jeune fille a été causée par le poison ingurgité.

La virginité, c’est l’absence de relation sexuelle.

Un préjugé concernant la virginité est de penser que la présence de l’hymen signifie que la femme est vierge, et a contratio que l’absence d’hymen signifie qu’elle ne l’est plus. Ce qui est faux. Une jeune fille peut être vierge, et être née sans hymen.
Quoi qu’il en soit, il est consternant que des violences comme celles-ci aient encore leur place dans une société musulmane. Les violences causées par les mariages forcés et les doutes sur la virginité sont des tabous qui ont la vie dure au Maroc, responsables au moins de graves séquelles psychologiques, avec la perte de son honneur et de sa dignité, au pire le drame. Le mari est-il quant à lui capable de produire la preuve de sa préservation physique jusqu’au mariage ? Où la perversité et le cynisme de pointer l’autre du doigt a fait perdre le bon sens à tous.
Inutile d’ajouter que ces pratiques rétrogrades ne sont en rien conformes aux valeurs de l’Islam qui prônent notamment la préservation de la vie, de la dignité, du secret intime. « Quiconque préserve un musulman, Allah le préservera dans ce bas-monde et dans l’au-delà. » (hadith).

Virginité et mariage, une jeune mariée se suicide


***************************************

Touché par le comportement d’un ouvrier musulman, un employeur témoigne.

Ému par le comportement d’un ouvrier musulman, le propriètaire d’une maison en Italie a souhaité raconter son histoire à la presse italienne.

Sous la surveillance du propriétaire, Mohammed Abderrahim, un ouvrier marocain de 32 ans, effectuait des travaux de restauration d’une demeure à Parme. L’accumulation de la poussière étant devenue insupportable, le propriétaire sort du logement et décide de rester à l’extérieur.

Pendant ce temps, Mohammed Abderrahim découvre une valise pleine de billets en démolissant un mur de la demeure. Dans la vieille valise, il y a environ 30 millions de Lires (ancienne devise de l’Italie) en billets de différentes tailles (près de 15.500 €) et 5 000 euros. L’employé musulman a immédiatement remis le trésor à son employeur qui a été très touché par son honnêteté, surtout qu’il ignorait l’existence de ces 20 000 €.

D’après le journal Gazzetta di Parma, qui a reçu le témoignage du propriétaire des lieux, l’argent appartenait certainement à son défunt père.

Touché par le comportement d’un ouvrier musulman, un employeur témoigne


*********************************************

Tunisie : Manifestation en solidarité au peuple Palestinien.

Un appel à manifester lancé par des citoyens sur facebook a rassemblé plus d’un millier de personnes.

En effet, samedi des manifestants se sont rassemblés pour apporter leur soutien au peuple palestinien et dénoncer l’occupation israélienne.

Les manifestants, qui arboraient de nombreux drapeaux palestiniens ont scandé des slogans tels que « Libérez Al-Qods « , à bas Israël! » le cœur emplie de tristesse face à l’injustice vécue par le peuple palestinien.

En l’espace de trois semaines, depuis le début des violences plus de 40 palestiniens ont été assassinés froidement par l’armée d’occupation. De quoi révolter n’importe quel être humain sur cette terre…

Tunisie : Manifestation en solidarité au peuple Palestinien


*********************************
France : islamophobie : Florian Philippot se « battra » contre la construction d’une nouvelle mosquée à Strasbourg.

Florian Philippot, vice-président du Front National, présenté comme modéré et l’aile souverainiste du parti, a déclaré ce matin sur RTL qu’il se « battra » contre la construction de la mosquée de Strasbourg s’il est élu aux prochaines élections régionales.

La communauté musulmane turque de Strasbourg a un nouvel « ennemi » déclaré. Le « chevènementiste » Philippot qui a indiqué ce matin à la radio qu’il fera tout pour empêcher la construction de la nouvelle mosquée de Strasbourg. La campagne électorale en Alsace reste de tourner uniquement autour de la place de l’Islam en France et du concordat d’Alsace-Moselle (qui permet le financement public des lieux de culte).

Pour ces jeunes musulmans, bernés, qui voyaient en Philippot, le « sauveur de la nation », un assimilationniste qui souhaite que « les musulmans s’intègrent en France », c’est une nouvelle désillusion. Le Front National de Marine Le Pen est largement plus dangereux que celui de son père. Contrairement à ce dernier, la fille est prête à diriger le pays en s’appuyant sur l’islamophobie, fléau occidental qui s’est emparé des médias et de la politique.

Nous rappellerons à nos musulmans patriotes que Florian Philippot (FN) souhaite aussi une loi pour interdire le voile dans l’espace public. Que chacun vote en son âme et conscience…

Florian Philippot se « battra » contre la construction d’une nouvelle mosquée à Strasbourg | VIDÉO


*****************************************************

La nouvelle chronique de François de Hauteville : La banlieue… c’est mot rose !

En France, l’illusion est de croire ou de faire croire que le « mot » est une baguette magique et qu’en le changeant, on transforme une situation de précarité et de discrimination. Ainsi « ghetto » a cédé la place, aujourd’hui, à « banlieue ». Mais dans tout mot réside un secret, une histoire révélant un inconscient et signant une intention que le présent texte nous fait découvrir.

J’ai une affection particulière pour les régions déshéritées et des sentiments d’affection et de solidarité envers les défavorisés ! Sachant que, à l’inverse, j’éprouve du mépris, de la rage, de l’hostilité et de la rancune envers un gouvernement d’hypocrites, envers une assemblée–chambre d’enregistrement, envers des politiques racistes, « racailles » en cols blancs, envers des partis de gauche timorés, dangereusement silencieux et aveugles quant aux discriminations, aux ségrégations lorsqu’elles s’exercent contre des Maghrébins, des Noirs et des Musulmans.

Je n’habite pas la banlieue mais j’y réside par le cœur ! Toutefois mon propos aujourd’hui, cher lecteur, est ailleurs ! Je vais vous montrer, et vous démontrer, que les mots ont une profondeur révélant un inconscient collectif fortement révélateur ! A vous de juger !

On parle de « banlieue » qu’on affuble de tous les maux sans jamais dire que les gouvernements, concernant ces populations, ont pratiqué un Apartheid outrancier mais dans un bas de soie, hypocritement correct ! Vous allez comprendre, cher lecteur, qu’à l’origine, la conception elle-même comportait un préjugé.

On s’interroge, aujourd’hui mais un peu tard, sur les banlieues mais a-t-on seulement compris à l’origine le sens du mot ? La chose est tellement évidente qu’on y prêterait même pas attention ! Et pourtant… En effet, arrêtons-nous sur le terme proprement dit !

« Banlieue », si nous poussons l’analyse du mot nous constatons qu’il est constitué par la juxtaposition de deux… sentences… pas sans tance, en filigrane : « ban » et « lieue ».

Le premier terme est explicite en lui-même et chargé d’émotion, de misère, d’atrocités, de peine et « d’inhumanité » puisqu’il désigne la punition infligée à un être humain et consistant à le rejeter en dehors de la société alors que le propre de l’homme est la grégarité c’est-à-dire la vie en collectivité !

Être banni était déjà la sanction la plus grave infligée à un homme dans les siècles passés! Ainsi donc, la notion de banlieue partait au départ d’une idée bien précise consistant à reléguer des populations en dehors du « monde civilisé » parce qu’elles n’avaient pas la même culture, pas la même couleur, pas la même religion… et comme a dit un ancien Président qui perdait déjà ses repères… pas la même odeur !

Il y a eu préméditation dans le crime qui a été commis. Nous avons banni des êtres humains ! Nous avons exclus des individus faits de chair et de sang, des hommes, des femmes et des enfants… « pourtant comme nous » ! Nous ne sommes, pour cela, rien de moins que des criminels, barbares et lâches, indignes d’être appelés « humains » !

Le deuxième terme est assez curieux et peu courant ! Il renforce plus encore l’effet créé par le big « ban ». La présomption offerte par le premier terme devient une certitude avec le deuxième et en rajoute au misérabilisme de ceux qui ont osé rejeter, bouter des individus hors de nos murs.

En effet, si le mot « lieu » avait été écrit sans un « e » à la fin nous aurions pu croire que la banlieue n’était qu’un « endroit » dans lequel on rejetait les déshérités. Or, il n’en est rien ! Écrit comme il est dans le mot, cela signifie qu’il faut y ajouter une distance car la « lieue » -souvenez vous du petit Poucet qui chaussait les bottes de sept lieues- est une mesure qui équivaut à près de 5 kilomètres.

Ainsi donc, la banlieue signifiait à l’origine, pour les barbares qui ont conçu le concept et les assassins qui en ont fait la réalisation, « évacuer les populations non européennes, les rejeter loin de notre société et… à pas moins de 5 kilomètres dans le meilleur des cas ! ».

Belle mentalité que voilà chez des gens qui se prévalent de civilisation ! Vous voyez bien cher lecteur que la banlieue n’a pas été créée innocemment ! Pour moi… c’est un « bon lieu » parce qu’on y trouve la solidarité et l’humanité qui manquent aux mégapoles !

La banlieue… c’est mot rose ! | François de Hauteville


*********************************************
Palestine, Deux palestiniens de 15 et 17 ans assassinés à Hébron.

Deux palestiniens viennent d’être assassinés à Hebron par des soldats israéliens non loin de leur domicile.

Bashar Nidal Al Jabari 15 ans et Hussam Jamil Al Jabari 17 ans ont succombé aux tirs de l’armée israélienne. Les causes de leur assassinat par les forces israéliennes restent encore floues.

Il demeure que les services d’urgence et les palestiniens sur place ont été empêchés de porter secours aux deux enfants qui se vidaient de leur sang.

Les 2 martyrs rejoignent la désormais longue liste des enfants palestiniens mort pour la Mosquée sainte d’Al Aqsa, assassinés pour avoir voulu être libres.

Toutes ces infos, vous ne les verrez pas sur les chaine sioniste française, tel que tf1, itélé, bfmtv, lci et autres…. et surtout censuré sur dailymotion, car la vérité doit être caché, normal pour un pays colonial comme la france….

vidéo a voir sur www.muslimradio.info.

Deux palestiniens de 15 et 17 ans assassinés à Hébron [ VIDEO ]


************************************************

Gelox : le médicament contre les maux de ventre contient de l’alcool.

Un lecteur nous a contactés afin d’alerter la communauté musulmane sur un certain médicament dénommé « Gelox ». Ce dernier prescrit par les médecins lors de maux de ventre chroniques contient 230 mg d’alcool à 95°.

Après vérification sur le site Internet du médicament et la notice, il s’avère que l’information est exacte. Islam&Info vous propose de découvrir la composition du médicament GELOX ;

Monmectite : 2,5 g / sachet
Aluminium hydroxyde : 450 mg / sachet
Magnésium hydroxyde : 425 mg / sachet
Saccharose : 2,5 g / sachet
Sorbitol : 500 mg / sachet
Alcool à 95° : 230 mg / sachet

Sur la notice, il est indiqué que le médicament contient 2,4% de vol d’éthanol (alcool), c’est à dire 230mg par sachet, ce qui équivaut à 7,3 mL de bière ou 3 mL de vin par sachet. Il est précisé que ce médicament est dangereux chez les sujets alcooliques.

Gelox : le médicament contre les maux de ventre contient de l’alcool


*************************************

Australie : Création d’un parti islamophobe.

Un parti islamophobe l’Australian Liberty Alliance (ALA) vient d’être créé. Son but ultime « stopper l’islamisation de l’Australie« .

Dans ses déclarations, l’ALA est on ne peut plus clair :

« L’islam n’est pas simplement une religion, c’est une idéologie totalitaire avec une ambition mondiale. »

La présidente islamophobe du parti, Debbie Robinson, affirme que l’Islam fait du mal au pays.

L’ALA s’inspire directement du parti néerlandais islamophobe d’extrême droite de Geert Wilders qui participera au lancement de ce parti.

Un vent d’islamophobie se repend ainsi partout au rythme des titres provocateurs de la presse et des politiques irresponsables sans que rien ne soit fait pour le stopper.

Australie : Création d’un parti islamophobe


*******************************************************

La reporter hongroise, auteur de croche-pieds contre les réfugiés, poursuit en justice sa victime Oussama Abdul Mohsen.

Après avoir franchi le seuil de l’abjection en septembre dernier, la journaliste hongroise Petra Laszlo, dont les croche-pieds ignobles commis contre des réfugiés syriens près de la frontière entre la Serbie et son pays ont scandalisé le monde, entraînant sa disgrâce et son licenciement, vient d’atteindre le summun de l’indécence en portant plainte contre sa principale victime : le désormais célèbre Oussama Adbul Mohsen, le père du non moins très populaire petit Ziad, 7 ans, à qui l’Espagne, le Real Madrid et la star Ronaldo ont réservé un formidable accueil et offert des perspectives d’avenir, leur faisant oublier leur lourde chute causée par une femme au cœur sec et reporter indigne.

Indéfendable, Petra Laslo refait parler d’elle de la pire manière qui soit en tentant de discréditer ce père syrien qu’elle s’est évertuée à faire tomber avec son fils dans les bras, lui reprochant « d’avoir changé son témoignage ». « Parce qu’au début, il accusait la police. Mon mari veut prouver mon innocence », s’est-elle justifiée sans état d’âme auprès du quotidien russe Izvestia.

Loin de s’arrêter là, elle veut s’attaquer également au mastodonte des réseaux sociaux, Facebook, lui reprochant sa partialité et d’avoir tardé à censurer l’avalanche de commentaires « haineux et menaçants » que son comportement immonde avait déclenché sur le Net.

Dans sa quête éperdue pour se disculper de toute pulsion raciste et islamophobe, Petra Laszlo, qui est par ailleurs poursuivie par deux partis de l’opposition hongroise, pour « violence envers un membre de la communauté » (une accusation passible de cinq ans de prison), ne pourra pas lutter contre les preuves en images de ses crocs-en-jambes inacceptables. Tel est pris qui croyait prendre !
http://oumma.com/221836/reporter-hongroise-auteur-de-croche-pieds-contre-refu#

Laisser un commentaire