MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 8 Dhou al hijjah 1436.

Flash info du 8 Dhou al hijjah 1436.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.islamatouswebradio.info
******************************************************************

Début du Hajj : Le top départ Mîna, Muzdalifa et ‘Arafat !

Nous sommes à la veille des jours les plus importants du pèlerinage. Nous en profitons pour partager avec vous l’extraordinaire parcours qui attend les invités du Tout-Miséricordieux.
Direction la cité des tentes, Mîna.

C’est après l’aube du huitième jour de Dhoul Hijja que les pèlerins se rendent à Mîna, appelé jour de l’abreuvement (yawm at-tarwiya).

Le trajet de la Mecque à Mîna via bus, minibus, taxi, ou tout simplement par la marche est une étape cruciale pour tous les pélerins car s’en suivra l’accomplissement des principaux rites du Hajj. Huit kilomètres séparent les deux villes avec la périlleuse mission de trouver son campement et sa tente.

Ils passeront la journée et la nuit à Mîna durant laquelle il est recommandé de répéter la Talbiya (« labayka allahouma labayk, labayka lâ charîka laka labayk, inna alhamda oi anni’mata laka oi al moulk lâ charîka laka labayk : Me voilà, ô Seigneur, me voilà. Me voilà, Tu n’as pas d’associé, me voilà. En vérité la louange et la grâce T’appartiennent ainsi que la royauté. Tu n’as pas d’associé »). Il est recommandé au pèlerin d’y raccourcir les prières de Dohr,’Asr, ‘Icha à deux cycles sans les regrouper. Il prendra le départ pour ‘Arafat le jour du 9ème jour après l’accomplissement de la prière du matin. Un trajet toujours accompagné d’invocations, d’évocations et de recueillement.
« Le pèlerinage, c’est la station Arafat ».

Le prophète (‘alayhi salat wa salam) a, en effet, dit dans un hadith rapporté par Attirmidhi « le pèlerinage, c’est la station Arafat ». C’est le plus grand pilier du hajj, durant lequel les pèlerins demanderont à Allah, exalté-soit-Il, Sa Miséricorde, Sa protection, imploreront Son pardon, l’absolution des péchés, . Notre mère Aïcha (rad) rapporte : « Il n’est de plus grand jour pendant lequel Dieu affranchit les humains de l’Enfer, que celui de Arafât » (Muslim 2402).

C’est le jour J du pèlerinage au cours duquel les pèlerins invoqueront Allah, éxalté soit-Il-, liront le Coran avec recueillement et concentration, répéteront la Talbiya. Un journée intense de repentance et de recherche de proximité avec Allah ‘asawajal, et cela jusqu’au coucher du soleil. Ils prieront sur place les prières de Dohr et 3Asr en les regroupant toutes deux à l’heure de Dohr. Ils quitteront ensuite Arafat au coucher du soleil sans y prier la prière de Maghreb.
Al Ifada, le déferlement depuis ‘Arafat.

Allah, exalté-soit Il, dit dans la sourate Al Baqara : Ce n’est pas un péché que d’aller en quête de quelque grâce de votre Seigneur. Puis, quand vous déferlez depuis ‘Arafāt, invoquez Allah, à Al-Maš‘ar-al-Ḥaram (Al-Muzdalifa). Et invoquez-Le comme Il vous a montré la bonne voie, quoiqu’auparavant vous étiez du nombre des égarés(2). (198) Ensuite déferlez par où les gens déferlèrent, et demandez pardon à Allah. Car Allah est Pardonneur et Miséricordieux. (199)

Après le coucher du soleil, les pèlerins retournent donc à Mîna (située à 14,4 km de ‘Arafat) en faisant obligatoirement une halte durant la nuit à Muzdalifa ( à 11 km environ de ‘Arafat).

C’est l’Ifada, le déferlement. Ils poursuivront durant ce trajet la talbiya, multplieront les invocations, les évocations et les rites dans le calme, la sakina (tranquilité) et la pondération. Ils prieront les prières de la nuit à Mouzdalifa regroupées et la prière de Icha raccourcie à deux rakats. L’obligation est d’accomplir ces prières avant minuit, et la recommandation est de les faire à Muzdalifa. La tradition prophétique recommande également d’y faire un petit somme, d’y rester jusqu’à l’aube, de prendre le départ après la prière du matin, et de ramasser les petits cailloux qui serviront à la lapidation des stèles.

L’arrêt au Mas’ar al harâm est aussi recommandé après le départ de Muzdalifa. Ce dixième jour, jour de l’Aïd el adha, sera consacré à la lapidation de la grande stèle, le coupage des cheveux, et éventuellement le sacrifice. A son retour à la Mecque, le pèlerin accomplira le Tawaf du déferlement ( 7 tours de la Ka’ba), le Sa’y (le va-et-vient entre Asaffa et Al marwa). Il quittera à la suite de cela l’état de sacralisation et retournera à Mîna pour les trois jours de Tachriq (11, 12,13).

http://www.katibin.fr/2015/09/21/jour-1-avant-le-top-depart-mina-muzdalifa-et-arafat/
********************************************************

Ben Carson (candidat aux présidentielles aux USA) ne veut pas d’un président musulman !

Ces derniers jours, l’islam et les musulmans sont au coeur des polémiques lancées par les divers candidats aux élections présidentielles aux Etats-Unis. En effet, après les déclarations anti-Obama lors d’un « show » de Donald Trump, un autre candidat, Ben Carson, s’est clairement positionné contre la possibilité d’avoir un président musulman.
Incompatible avec la constitution américaine.

L’islam est depuis de nombreuses années le coupable idéal des maux des pays occidentaux dans la bouche de nombreux hommes politiques. Récemment, c’est aux Etats-Unis que les polémiques se sont multipliées. Après l’arrestation abusive d’un jeune musulman (pour avoir fabriqué une horloge), un homme a affirmé, lors d’un show du candidat Donald Trump, que les musulmans sont un problème majeur dans le pays, et que le président Obama serait lui-même musulman… Un autre candidat, Ben Carson est lui allé jusqu’à dire qu’il ne veut pas qu’un musulman puisse être élu président car cette conviction serait incompatible, selon lui, avec la constitution américaine. Une déclaration avancée sans aucun argument fondé et qui va à l’encontre même de la constitution, qui stipule que la religion d’une personne ne doit pas être prise en compte lorsqu’il s’agit de savoir si elle peut accéder à une fonction élective ou de nature publique.

Encore et encore les hommes politiques se servent de l’islam pour faire parler d’eux en agitant le drapeau islamophobe. Les musulmans et les musulmanes doivent redoubler d’efforts en ces temps difficiles pour ne pas céder à toutes ces provocations et continuer de prouver par leur comportement que toutes ces déclarations ne reposent sur rien.

Ben Carson (candidat aux présidentielles aux USA) ne veut pas d’un président musulman !


***********************************************

Sortie d’un guide du routard pour les réfugiés.

Le célèbre Guide du routard vient d’annoncer la sortie prochaine d’un guide spécial réfugié.

Du nom de Hello, ce petit manuel est sensé faciliter le transit des réfugiés à travers leur périple en Europe. Véritable guide de la vie pratique, il donne tous les renseignements sur les itinéraires, les démarches administratives, l’argent et la santé en France.

Ce petit livret présenté sous forme de BD doit servir d’aide de tous les jours aux réfugiés et sera vraisemblablement distribué par les organisations non gouvernementales en charge de l’assistance aux nouveaux arrivants.

Évidemment cette initiative a fait sursauter les nationalistes adeptes de la théorie du grand remplacement. Une lueur d’espoir peut-être pour eux : les premiers recensements dénotent une désaffection des réfugiés pour la France jugée comme un pays en déclin économique et hostile.

Le déclin français comme solution au grand remplacement ?

Sortie d’un guide du routard pour les réfugiés


*********************************************
Un petit enfant sauve sa maman lors de l’accident de la grue à la Mecque.

L’accident de la chute de la grue à la Mecque a fait plus d’une centaine de victimes.

Un héros est passé inaperçu lors de ce tragique accident mais une vidéo témoigne aujourd’hui.

Ce petit garçon a sauvé au péril de sa vie l’être qu’il aimait le plus au monde : sa mamam.

Qu’Allah l’accepte au paradis parmi les martyrs.

vidéo a voir sur www.islamatouswebradio.info.

Un petit enfant sauve sa maman lors de l’accident de la grue à la Mecque [ Video ]


***************************************************************************

Formation d’imams : un partenariat acté entre la France et le Maroc.

La France et le Maroc ont signé, samedi 19 septembre, une déclaration conjointe relative à la coopération en matière de formation d’imams à l’Institut Mohammed VI, ouvert fin mars à Rabat.

Ce partenariat a été acté à l’occasion de la visite de François Hollande dans le royaume chérifien mais l’Institut de formation des imams prédicateurs et des prédicatrices comptait déjà dans ses rangs une vingtaine d’étudiants français dès son inauguration dont la présence a été facilitée par l’Union des mosquées de France (UMF) présidée par Mohammed Moussaoui. Ils seront une cinquantaine cette année à suivre la formation de trois ans, entièrement prise en charge par l’Institut qui porte le nom du souverain marocain.

La déclaration conjointe implique que les étudiants, à leur retour en France, devront s’inscrire à une formation universitaire supplémentaire axée sur la sociologie des religions en France et le droit des cultes et ouverte aux cadres religieux.

« Grâce à cette coopération entre la France et le Maroc, l’UMF espère pouvoir répondre aux besoins immédiats en matière de formation d’imams et d’aumôniers et préparer par la même occasion les futurs enseignants des structures de formation à créer sur le territoire français », fait part Mohammed Moussaoui dans un communiqué. « L’UMF, engagée dans la lutte contre toutes les formes de radicalisation, est convaincue que la formation d’imams disposant des connaissances nécessaires pour promouvoir l’islam de juste milieu doit être au cœur de tout dispositif de prévention et de lutte contre les dérives extrémistes. ».

http://www.saphirnews.com/Formation-d-imams-un-partenariat-acte-entre-la-France-et-le-Maroc_a21298.html

Laisser un commentaire