MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 4 Dhou al hijjah 1436.

Flash info du 4 Dhou al hijjah 1436.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
www.islamatouswebradio.info
******************************************************************

Google lance une campagne de dons pour les réfugiés syriens.

Face à cette terrible crise qui touche la population de pays en guerre obligée de fuir ses terres, Google a décidé d’agir et de lancer sur sa page d’accueil un appel aux dons.
Vous faites un don, Google le double.

L’objectif énoncé par l’entreprise est d’atteindre les 10 millions d’euros, pour cela, elle s’engage à doubler les 5 premiers millions d’euros donnés par les internautes. Mais à qui seront reversés ces dons ? Google a choisi 4 ONG importantes afin d’adresser cet argent : Médecins sans frontières, International Rescue Comittee, Save the children et Haut-Comissariat des Nations Unies pour les réfugiés.

Une action de solidarité qui permettra à Google de se faire de la publicité mais surtout d’aider ces réfugiés se trouvant en grande difficulté.

Google lance une campagne de dons pour les réfugiés syriens


*************************************************

Tous les produits israéliens sont désormais interdits dans la capitale islandaise.

Reykjavik, la capitale de l’Islande, vient de voter le boycott des produits israéliens en raison de la politique raciste d’Israël vis à vis des Palestiniens.

La municipalité entend ainsi protester contre la politique israélienne dans les territoires palestiniens occupés.

La proposition a été introduite par l’Alliance sociale-démocrate, qui a la majorité au consil municipal de la capitale mais pas au Parlement.

La capitale avait déjà adopté des résolutions en faveur de l’application des droits des Palestiniens à l’indépendance et à la souveraineté sur leur territoire, et mis en cause la politique raciste d’apartehied du gouvernement israélien.

La maire Vilhelmsdóttir a déclaré : « Notre ville veut envoyer un message clair en annonçant qu’elle n’achètera aucun produit israélien tant qu’Israël opprime un autre peuple sur des bases ethniques et raciales, et tant qu’un mur sera érigé à l’intérieur de la Palestine. ».

Israël a réagi en dénonçant « une haine sans fondement à l’encontre de la seule démocratie au Moyen-Orient ».

En 2011, après l’attaque israélienne, le ministre de l’intérieur islandais avait pris la tête d’une manifestation d’un millier de personnes devant l’ambassade des États-Unis (Il n’y a pas d’ambassade israélienne en Islande), agitant des drapeaux israéliens plein de sang et en accusant Israël de génocide du peuple palestinien.

Tous les produits israéliens sont désormais interdits dans la capitale islandaise


************************************

Une professeur de droit veut priver deux étudiantes musulmanes de leur droit.

Cette professeur de droit devrait revoir ses cours. Dans les universités françaises, les étudiants peuvent se vêtir comme ils le souhaitent. Le hijab, tout comme la kippa, la croix et le turban sont autorisés par la loi.

Pourtant, Mercredi 16 septembre, une prof de droit de l’IUT de Sceaux (92) a refusé de faire cours devant deux étudiantes musulmanes voilées. L’enseignante, se disant « féministe », aurait demandé aux deux musulmanes de retirer leur hijab avant de rentrer dans l’amphithéâtre. Devant le refus de ces dernières, la professeur décide d’annuler son cours car selon elle, le voile est « un signe de soumission ».

Une étudiante, assise dans la salle, confirme les faits au journal le Figaro :

«On attendait devant l’amphithéâtre pour notre cours de droit privé» raconte cette jeune étudiante en première année de Gestion des Entreprises et Administrations (GEA). En retard, la professeur ouvre l’amphithéâtre en arrivant «mais n’est pas rentrée» avec les étudiants. «Elle est restée dehors, on ne savait pas ce qu’elle faisait. On se disait qu’il y avait quelque chose de bizarre, elle avait l’air nerveuse». Environ «20 minutes plus tard», l’enseignante revient, range ses affaires et annonce qu’elle ne fera pas cours.

Des étudiants réussissent à faire entendre raison au professeur qui accepte finalement de donner cours. A son retour dans l’amphithéâtre, l’enseignante anti-hijab est huée par des étudiants stupéfaits par cette discrimination.

Une professeur de droit veut priver deux étudiantes musulmanes de leur droit


**********************************************

Canada : le voile intégral autorisé aux cérémonies de citoyenneté par la Justice.

Le gouvernement canadien avait créé la polémique en exigeant que les femmes portant le voile intégral ne puissent pas participer aux cérémonies d’attribution de la nationalité canadienne.

Comme en France, certains partis ont tenté de s’emparer de ce débat en suscitant ainsi des réactions islamophobes contre la minorité musulmane.

Mais la justice canadienne a rendu son verdict : cette interdiction contrevient au respect des croyances religieuses protégées par la Charte canadienne des droits et libertés. Les femmes portant le voile intégral ou le niqab auront donc obtenu raison devant les tribunaux.

Il n y a qu’en France que de telles lois liberticides ont pu être imposées avec la complicité, il est vrai, du Conseil constitutionnel et d’un CFCM qui a systématiquement nié le caractère religieux de ce vêtement. Une trahison des principes de la République et un deux poids deux mesures qui a fini de creuser la césure entre la Communauté musulmane française et ses « représentants » nommés par le gouvernement français et des gouvernements étrangers.

Néanmoins fortes de leur foi et du soutien populaire, ces religieuses libres continuent à porter leur niqab malgré ce diktat.

La France en s’entêtant dans une politique islamophobe envers sa minorité musulmane en interdisant toute activité aux femmes portant le voile ou le niqab se démarque ainsi nettement des plus grandes démocratie du monde.

Une politique à contre courant de l’histoire que la jeunesse musulmane accepte de plus en plus mal.

Canada : le voile intégral autorisé aux cérémonies de citoyenneté par la Justice


*************************************************************

Le formidable soutien pour Ahmed, pris pour un terroriste à cause d’une horloge.

L’histoire d’Ahmed Mohamed a largement dépassé les frontières des Etats-Unis. Cet adolescent de 14 ans, connu dans son entourage pour être un Géo Trouvetou, a été arrêté lundi 14 septembre par la police d’Irving au Texas après le signalement de ses professeurs qui ont cru que l’horloge numérique qu’il avait apporté en classe était… une bombe !

Ahmed, qui avait lui-même fabriqué l’objet pour le présenter à son professeur de technologie, s’est vu confisquer son invention lorsqu’elle a sonné en classe. Il ne faudra pas longtemps pour que l’élève se retrouve menotté et interrogé par cinq policiers, en présence du principal du collège, avant d’être conduit dans un centre de détention juvénile. Il avait été empêché téléphoner à ses parents durant son interrogatoire.

Il est finalement relâché le même jour de son arrestation mais n’a pas eu le soutien du collège. Ahmed a en effet été exclu de son établissement pendant trois jours. Un rapport de la police a également dévoilé que trois enseignants ont porté plainte contre Ahmed.

Aurait-il subi ce traitement humiliant s’il n’était pas musulman ? Non, dénoncent les organisations de défense des droits civils. Ce n’est pas l’avis du porte-parole de la police James McLellan qui s’est défendu en déclarant que l’horloge « aurait pu être confondue avec une bombe si elle avait été laissée dans les toilettes ou sous un véhicule ». Quant au proviseur, il ne regrette rien et assure qu’il prendra toujours les mesures nécessaires pour la sureté de l’école.

Il n’a pas fallu très longtemps pour que le hashtag #StandWithAhmed (« Je suis avec Ahmed ») devienne viral. L’histoire d’Ahmed a même fait réagir Barack Obama. « Belle horloge, Ahmed. Tu veux l’apporter à la Maison Blanche ? Nous devrions inciter plus d’enfants comme toi à aimer les sciences. C’est ce qui fait la grandeur de l’Amérique », a écrit mercredi 16 septembre le président des Etats-Unis sur Twitter.

« Avoir des aptitudes et l’ambition de construire quelque chose de nouveau mérite des applaudissements, pas une arrestation. Le futur appartient à des gens comme Ahmed », a indiqué le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg. Ahmed a remercié ses soutiens et a appelé l’opinion publique à mettre fin au racisme.

http://www.saphirnews.com/Le-formidable-soutien-pour-Ahmed-pris-pour-un-terroriste-a-cause-d-une-horloge_a21286.html

Laisser un commentaire