MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 21 Dhou al Qa'da 1436.

Flash info du 21 Dhou al Qa’da 1436.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
http://www.islamatouswebradio.info.

**********************************************

Des Ansars aux Islandais : 10.000 foyers ouverts aux réfugiés syriens.

Islande – Une auteure de renommée lance un appel à ses concitoyens islandais afin que ces derniers accueillent les réfugiés syriens chez eux après que le gouvernement ait affirmé n’accepter que 50 réfugiés politiques. Après que Bryndis Bjorgvinsdottir ait sollicité ses pairs sur Facebook et en l’espace de vingt quatre heures, ce n’est pas moins de dix milles personnes (le pays compte trois cent mille habitants) qui répondent favorablement à l’appel de solidarité face à cette tragédie humaine mondiale.

« Je suis une mère célibataire avec un fils de six ans. Nous pouvons tout à fait accueillir un enfant dans le besoin. Je suis institutrice et je m’engage à lui enseigner à s’exprimer, écrire et lire l’islandais et à le rendre familier à notre culture sociétale. Nous avons des vêtements, un lit, des jouets et tout ce dont un enfant a besoin. Je paierais bien évidemment pour son billet d’avion », écrit Hekla Stefansdottir, en réponse au post de solidarité.

« Je pense que les gens en ont assez de voir ces histoires terrifiantes concernant les réfugiés mourant et veulent faire quelque chose dans l’ici et maintenant », a confié Bjorgvinsdottir à une chaîne de télévision publique. La ministre du bien-être et de l’action sociale, quant à elle, a affirmé que les autorités examinaient les offres faites sur Facebook et planifient de les considérer afin d’augmenter le quota d’acceptation des réfugiés.

« J’ai clairement dit que je ne voulais pas transmettre un plafond mais nous ferons le nécessaire pour accueillir plus de demandes. ».

Cet élan massif nous rappelle l’attitude exemplaire des Ansars lorsqu’ils ont offert et partagé le moindre de leurs avoirs avec les migrants en provenance de la Mecque.
******************************************

Hajj 2015 : une application mobile, pensée pour les pèlerins.

A l’occasion du Hajj 2015, l’Arabie Saoudite a lancé la première application mobile, visant à guider les pèlerins durant leur voyage et ce, en différentes langues. Une grande première pour le Royaume ainsi que pour les pèlerins s’y rendant.

L’un des fondateurs de cette application a confié au Saudi Gazette toute l’importance de ce genre d’applications de nos jours. C’est en ces termes qu’il s’est exprimé : « Internet est aujourd’hui un outil efficace pour diffuser l’information. Il peut être utilisé à des fins éducatives, pour prêcher l’islam et la rectification des malentendus concernant l’islam et les musulmans, etc. » Comme nous le savons, internet est devenu un des principaux moyens d’information, si ce n’est le principal.

Le lancement d’une telle application a donc pour objectifs de faciliter le quotidien des pèlerins, de les guider lors des rituels et de répondre à certaines interrogations. L’application en question propose en effet « trois livres sur le Hajj et la Omra, neufs sermons, une présentation du Hajj et de la Omra et 21 articles ». En bref, elle se veut être une aide pour le parcours du pèlerin. Ces informations sont disponibles en Anglais, en Hindi et même en Ourdou.

Ainsi, à travers cette application, l’Arabie Saoudite a souhaité accueillir au mieux les pèlerins et leur faciliter le déroulement des rites. Rappelons que les premiers pèlerins asiatiques sont arrivés fin août. Au total, le Royaume Saoudien attend 1,4 millions de pèlerins cette année.

Qu’Allah facilite à nos frères et sœurs venus des quatre coins du monde. Qu’Il nous permette d’accomplir le Hajj et d’en savourer chaque seconde.
**********************************************

Dubaï : 1450 conversions dans un centre islamique en 2015.

Cette année 2015, plus d’un millier de personnes se sont converties à l’Islam dans un centre islamique de Dubaï. Une excellente nouvelle pour notre communauté qui s’agrandit machaAllah.

Des centaines de conversions ont eu lieu durant le mois béni de Ramadan. Une preuve que la da’wa présente sur place, notamment pendant ce mois sacré a fait son effet. En effet, le centre d’information islamique avait lancé une campagne de sensibilisation à l’Islam envers les non musulmans durant Ramadan. Des brochures sur l’Islam ont été distribuées et les personnes souhaitant se convertir ont été accompagnées durant leur cheminement vers l’Islam.

Ainsi, le centre « a distribué 6100 repas et 76100 brochures pendant le mois sacré » comme le souligne le directeur du Centre islamique au Khaleej Times. Le nombre de conversions relevées par le centre s’élève à 1460. Ces 1460 personnes sont issues de nationalités diverses. Le centre islamique organise des centaines de cours par semaine et propose l’accès à des livres, des CD au sujet de l’Islam.

Cela permet donc aux nouveaux convertis à l’Islam d’acquérir des connaissances religieuses et d’approfondir leur savoir. Le centre islamique de Dubaï accompagne donc les personnes, en les orientant vers l’Islam, en les assistant durant leur conversion mais aussi et surtout en les suivant durant leurs premiers pas dans la religion. La da’wa faite par ce centre islamique est remarquable puisqu’elle a permis à 1460 d’embrasser l’Islam. Les conversions à l’Islam à Dubaï se font de plus en plus nombreuses, machaAllah. Au delà de cela, l’Islam gagne le cœur de milliers de personnes à travers le monde.
**************************************

Une femme voilée dans la nouvelle collection de H&M.

La chaîne de magasins suédoise de prêt-à-porter, H&M, s’est une nouvelle fois démarquée de ses concurrents en partageant la photo d’une femme voilée à l’occasion du lancement de sa nouvelle collection en denim, un solide tissu en coton produit dès le début du XIXe siècle aux États-Unis.
Une collection atypique.

Ce jeudi 3 septembre, on pouvait voir sur la page Facebook de l’enseigne la photo d’une femme voilée vêtue de vêtements denim amples, avec une légende en langue russe : « Maria Hidrissi ». H&M a également présenté dans sa collection d’autres vêtements traditionnels venus des quatre coins du monde.

************************************************

Le père du petit Aylan est retourné en Syrie afin d’enterrer sa famille.

Après avoir perdu ses deux fils et sa femme, morts tous trois noyés, Abdullah Kurdi a préféré retourner ce vendredi dans sa ville de Kobané, en Syrie, afin d’inhumer sa famille.
Témoignage bouleversant.

Il témoignait ce jeudi du drame qui a coûté la vie à trois membres de sa famille et dont la mort effroyable du plus jeune, Aylan, restera gravée dans les mémoires :

« Tout est arrivé quand certains se sont levés. Nous avions des gilets de sauvetage mais à cause d’eux, le canot s’est renversé et nous sommes tous tombés. Je tenais la main de ma femme. Mes enfants ont glissé de mes bras. On a essayé de se retenir au canot mais il se dégonflait. » a-t-il raconté à l’agence de presse Dogan.

L’oncle d’Aylan s’explique sur la décision prise par Abdullah Kurdi de retourner dans sa ville natale : « C‘est là qu’il vivait avec toute sa famille, c’est donc là-bas qu’il veut les enterrer et rester à leurs côtés« .

Le père des défunts a donc dû traverser la ville frontière turque Suruc pour se rendre à Kobané tout en restant soucieux du sort des autres réfugiés qui se trouvent, eux aussi, dans la même situation que lui : « Ce que je veux vraiment c’est que le trafic des passeurs s’arrête, et que l’on trouve une solution pour ces gens qui paient de leur sang juste pour quitter leur pays« .
*******************************************
Désespéré, un syrien se jette avec sa femme et son bébé sur les rails.

Le triste sort des réfugiés Syriens continue.

En effet, après le corps du garçonnet de 3 ans rejeté par la mer dont les images ont fait le tour du monde, voici une vidéo tout aussi dramatique.

Il s’agit d’un père de famille qui par désespoir se jette en poussant sa femme et son bébé sur les rails.

La mère de famille implore la police Hongroise de les laisser prendre le train pour l’Autriche mais les forces de l’ordre ont pour mission d’emmener les réfugiés dans des camps pour migrants.

Elle supplie en invoquant les massacres de bachar sur tous les membres de sa famille. Mais rien n’y fait !

Le père de famille certainement exaspéré, fatigué ou désespéré décide de pousser sa femme et son bébé sur les rails.

Depuis le début de la guerre civile, ce sont plus de 4 millions de syriens qui ont pris le chemin de l’exode dont 2 millions en Turquie. On compte pas moins de 230 000 morts et des millions de blessés, traumatisés au sein de la population.

Les États-Unis principaux responsables de ce chaos au Moyen Orient ne semblent aucunement préoccupés par le sort des réfugiés musulmans. La chute de Saddam Hussein en 2003 a entraîné la région dans une instabilité inédite dans son histoire. Aujourd’hui, l’Occident a fait le pari de soutenir les populations chiites via ses accords avec l’Iran et le maintien du boucher alaouite Bachar Al Assad. Une politique de soutien aux minorités au détriment des sunnites majoritaires qui n’engendrera que chaos et guerres pour des décennies.

Vidéo a voir sur www.islamatouswebradio.info.

Désespéré, un syrien se jette avec sa femme et… par islamatouswebradio
**************************************

Le président turc, Erdogan déclare, en Libye et en Irak, l’Occident ne veut pas la paix mais le contrôle du pétrole.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a accusé les pays occidentaux de continuer à vouloir s’emparer du pétrole en Irak et en Libye. Pour la Turquie, l’Occident ne souhaite pas voir l’Afrique du Nord et le Moyen Orient stabilisés.

Lors de l’inauguration de la réunion des responsables des finances des pays membres du G20, le président Erdogan est revenu sur la crise que traverse actuellement le Moyen Orient. Pour lui, cet afflux massif de réfugiés est dû à une déstabilisation occidentale des pays producteurs de pétrole.

«L’Occident, qui n’arrive pas à faire face à l’afflux des migrants de Syrie, de Libye et d’Irak, affirme qu’il apporte dans ces pays la liberté, la paix et la prospérité. Mais ces déclarations ne convainquent plus personne. En Libye et en Irak, il y a du pétrole dont ils aspirent à contrôler la production», a estimé le dirigeant turc.

Rappelant que la Turquie accueille un nombre important de réfugiés, Erdogan a aussi souligné la mainmise occidentale du pétrole irakien et libyen par des firmes étrangères.

«80% du pétrole irakien se trouve déjà entre les mains des sociétés occidentales (…). La même chose se passe en Libye».

Le cliché du petit Aylan, retrouvé mort sur le bord d’une plage turque, a ému la planète entière. Devant la situation catastrophique, la Turquie a déjà accueilli près de 2 millions de réfugiés, le Liban 1, 4 millions et la Jordanie 800 000. De leur côté, les pays du Golfe qui participent notamment au financement de rebelles syriens dits modérés et à la coalition internationale contre l’organisation jihadiste Etat Islamique, refusent pour l’instant d’accueillir les réfugiés syriens et irakiens.

Pour offrir un mouton à une famille syrienne rendez-vous sur : www.syriacharity.org.
**********************************

Algérie : Le burkini, la tendance du moment.

Le burkini, le hijab de bain connaitrait un véritable succès en Algérie.

Ce maillot qui permet à la femme musulmane de se baigner tout en respectant une certaine pudeur a été créé par un styliste libanais en 2007.

Pourtant interdit dans certains lieux « chics » du Maghreb, il fait en revanche fureur sur les plages algériennes.

De nombreuses femmes sont ravies d’avoir la possibilité de se baigner en famille tout en étant à l’aise. Un ensemble de deux ou trois pièces selon les modèles en lycra qui séduit certaines femmes algériennes et musulmanes en général.

Pourtant nombreux sont ceux à estimer que cet habit ne respecte nullement les canons islamiques de l’habillement. Même en connaissance de cause, de nombreuses adeptes de la plage l’adopteraient en « moindre mal » ou encore en « alibi » selon les cas.

Interdit en France dans les piscines publics, il est en revanche autorisé dans certains pays comme la Norvège.

Le burkini se développe donc, signe d’un retour à des valeurs plus « morales » pour certains ou d’une libéralisation pour d’autres.
*****************************************************

Laisser un commentaire