MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 13 Dhou al Qa'da 1436.

Flash info du 13 Dhou al Qa’da 1436.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
http://www.islamatouswebradio.info.

**********************************************
Communiqué du CCIF au sujet de l’incendie de la mosquée de Auch.

« Nous pouvons affirmer, en l’état de l’enquête, que c’est un acte volontaire réfléchi à l’origine de l’incendie de la mosquée d’Auch » a annoncé hier, après enquête, le procureur de la République d’Auch, Pierre Aurignac.

C’est dans la nuit du samedi 22 au dimanche 23 août, vers 3h00 du matin, que l’alerte avait été donnée. Un incendie a ravagé presque 70% de la Mosquée d’Auch, près de Toulouse. Si aucun blessé n’est à déplorer, les dégâts matériels, eux, sont colossaux. Les deux salles de prières ont été détruites et le toit de l’édifice s’est effondré.

En janvier déjà, celle-ci avait subi une première attaque. Des lardons avaient été lancés contre sa façade. Sept mois plus tard, c’est presque l’édifice entier qui est détruit.

Si les quelques lardons ne semblaient pas constituer une atteinte suffisamment alarmante pour être prise en compte, cette première attaque était pourtant symboliquement très forte. C’était un acte islamophobe, un acte de haine, de rejet.

Pourquoi ne pas l’avoir pris au sérieux ?

Minimiser une dégradation ou une violence, c’est en autoriser une autre. En autoriser une autre, c’est s’exposer à ce qu’elle soit plus grande que la première, preuve en est aujourd’hui.

Depuis le 1er janvier 2015, le CCIF a recensé plus d’une quarantaine d’attaques menées contre des mosquées, soit tout autant de témoignages de la violence islamophobe.

Dans une société meurtrie, la haine et les peurs sont décuplées, aidées par des amalgames toujours plus profondément ancrés dans les esprits.

Faut-il qu’il y ait des blessés ou des morts dans une prochaine attaque pour que l’opinion publique se mobilise et que la sécurité des Mosquées devienne un sujet d’action gouvernementale ?

Les lieux de cultes doivent pouvoir bénéficier d’une mobilisation étatique effective et efficace face à un danger aujourd’hui plus que jamais avéré.

Il existe d’ors et déjà quelques dispositifs qui permettent d’éviter ce qu’a subi la Mosquée d’Auch, auxquels il ne faut pas hésiter à avoir recours.

Le CCIF tient à apporter son soutien aux fidèles ainsi qu’aux responsables de la Mosquée d’Auch, aux côtés desquels elle compte se porter partie civile.

Il apparaît par ailleurs nécessaire de mettre en œuvre un dispositif de solidarité des mosquées de France, en concertation avec le CCIF.

L’islamophobie gagne du terrain, et c’est ensemble qu’il convient de la dénoncer et de se mobiliser, afin que la haine et la violence ne se banalisent pas, et que de tels incidents soient combattus à tous les niveaux de la société.

Collectif Contre l’Islamophobie en France.
Site internet : www.islamophobie.net.
email, contact@islamophobie.net.
téléphone, 09 54 80 25 93
******************************************

La France : Premier pays islamophobe d’Europe.

Statistiques – Le site « Insider Monkey » publie une liste des 10 pays européens concernés par le racisme à l’encontre des musulmans. Après une première liste reprenant les 11 pays les plus racistes d’Europe, il revient avec un recensement plus spécifique.

Depuis 2001, l’image teintée de négatif de la communauté musulmane a été virale. Amalgames, idées erronées, manipulations médiatiques occupent depuis le devant de la scène.

La façon dont le médias d’appréhendent la vie mais également la manière dont les musulmanes se vêtent posent question à toute personne n’étant pas de confession musulmane. Le mode de vie islamique est donc, de facto, une source d’interrogations autant pour le regard que pour l’esprit, et de réactions pas toujours tendres.

En Europe, l’islamophobie est particulièrement virulente. Les musulmans européens doivent faire face à des exigences étatiques strictes au cours de leurs études, leurs carrières ou de certaines activités sociales.

Ainsi, la liste des pays islamophobes et discriminatoires envers ses populations musulmanes présente la France en tête. Suivie de près par le Danemark, les Pays-Bas, l’Italie, la Russie et l’Allemagne. La Grande-Bretagne, malgré sa réputation de tolérance, occupe la sixième place. Le trio le moins hostile est formé par l’Espagne, la Belgique et enfin, l’Ukraine.

L’ensemble des pays a été jugé selon leur politique interne, l’histoire de chaque pays,, leur éventuelle reconnaissance de l’Islam, leur gestion des groupes migrants mais également le comportement des citoyens envers leurs concitoyens musulmans.
****************************************

Converti à l’Islam : la Bible l’a poussé vers le Saint Coran.

La semaine dernière, nous évoquions la conversion à l’Islam de Nicole Queen, une américaine anciennement catholique. Cette sœur a embrassé l’Islam après avoir visionné des vidéos concernant l’Islam. Aujourd’hui, nous vous parlons de Issa, un frère converti après avoir constaté que l’Islam proposait « un code de conduite parfait ».

Interviewé, ce frère explique qu’il s’est converti avant tout car l’Islam représentait une suite logique à son cheminement vers la Vérité. Alors qu’il était de confession catholique, Issa s’est intéressé à l’Islam en observant la nature et l’environnement. C’est ainsi qu’il explique qu’en observant atour de lui, il a pu « voir que tout avait un code de conduite parfaite, tout avait un ensemble de règles à suivre ; les plantes, les animaux, et même l’évolution, tout suivait un cours vraiment précis ».

C’est à partir de ce constat que Issa s’est intéressé à la religion se disant qu’elle lui donnerait son code de conduite, comme celui des plantes ou des animaux. C’est alors qu’il a remarqué de grandes similitudes entre christianisme et Islam, particulièrement au niveau du « code de conduite » : avoir un bon comportement, faire l’aumône etc. Cela dit, Issa ne trouvait aucune contradiction dans le Coran, contrairement à la Bible. Au delà de cela, ce frère a trouvé dans le Coran ce qu’il n’y avait pas dans la Bible, à savoir la science. C’est en ce sens qu’il a affirmé : « dans le Coran l’aspect le plus fascinant pour moi était les progrès scientifiques ».

Le frère Issa a donc cheminé ainsi vers l’Islam, en lisant, en puisant dans les livres et en se questionnant toujours davantage. Il était pris d’une soif de savoir que seul l’Islam a su combler. C’est d’ailleurs pour cela qu’il a confié : « l’Islam répondait à la soif que je ressentais ». Il explique également que paradoxalement, c’est la Bible qui l’a poussé à s’intéresser à l’Islam. En effet, la Bible ne répondant pas à ses questions, Issa s’est plongé dans le Coran pour ne plus en ressortir, machaAllah.

Qu’Allah apaise les cœurs de tous nos frères et sœurs convertis. Qu’Il guide leurs proches et les rassemble au Paradis.
**************************************************

Gaza : des ONG demandent la levée du blocus.

Hier, plusieurs ONG ont demandé la levée du blocus à Gaza. Ces trente-cinq ONG ont fait appel aux dirigeants du monde entier afin de cesser ce blocus qui a perduré durant un an.

En effet, suite aux attaques perpétrées par Israël en été 2014, la ville de Gaza s’est retrouvée ravagée. Le blocus établi par Israël empêche la reconstruction de la ville, alors que les attaques sur Gaza datent de l’an dernier. En une année, la ville n’a pu être reconstruite à cause de ce blocus. C’est en ce sens que les ONG demandent aux dirigeants de « faire pression sur Israël afin qu’il lève le blocus sur Gaza ».

Le montant de la reconstruction de Gaza avait été estimé à 7,8 milliards de dollars. Cela dit, les matériaux déjà manquants en septembre 2014 à cause du blocus, ont empêché la reconstruction. Les ONG s’aberrent enfin du fait que ce blocus ait été maintenu durant toute une année. L’appel lancé par les ONG informe qu’« un an après le conflit, à peine 5% des matériaux de construction nécessaires sont autorisés à entrer. À ce rythme, la reconstruction de Gaza pourrait prendre 17 ans ».

Dans le texte relevé par Humanité, les ONG « demandent que les matériaux de construction tels que le bois, les barres de métal et le ciment soient autorisés à entrer à Gaza afin que les hôpitaux, les écoles et les logements puissent être reconstruits le plus tôt possible ». La demande est donc simple : lever le blocus afin que la reconstruction de la ville soit enfin possible. Un an après la fin des attaques quotidiennes qui avaient duré 50 jours, Gaza demeure une ville ravagée. Les ONG ont fini par appeler les dirigeants, reste à savoir si ces derniers y répondront favorablement.
**********************************************

Égypte : les femmes portant le Hijab refusées dans les complexes touristiques.

En Égypte, de plus en plus de femmes voilées se plaignent d’être exclues de certains lieux.

En effet, dans certains complexes touristiques l’accès leur est systématiquement interdit. Elles sont ainsi littéralement chassées alors que les touristes occidentales, elles, jouissent d’une liberté sans égale de manifester leur mode de vie et d’accoutrement.

Ces égyptiennes musulmanes vivent évidemment ces interdictions comme une humiliation.

L’une d’elles raconte :

« On ne se sent plus chez nous, nous sommes humiliées ».

Dans tout le monde arabe, les libéralistes font de plus en plus état de leur haine envers l’Islam et sa visibilité. Comme en Europe, les suprématistes occidentalistes s’en prennent en premier lieu aux femmes et aux jeunes femmes musulmanes.

Leur exclusion de certains lieux ou certaines fonctions vient comme en France parfaire cette ségrégation anti-musulmane qui ne dit pas son nom.
**************************************************

Maroc : Femmes voilées au ministère des affaires étrangères.

Grosse polémique autour de la nomination de femmes voilées près des différents consulats généraux.

En effet, certains médias en ligne du pays avaient relayé que toutes les femmes voilées avaient été exclus de ces postes … La réalité est tout autre puisque sur la liste des cadres qui seront mutés près des différents consulats généraux figurent bel et bien deux jeunes femmes portant le voile.

D’ailleurs, une photo a été distribué réunissant le ministre et le secrétaire général aux Affaires étrangères, Nasser Bourita, avec les nouveaux consuls dont deux portent le hijab.

Grande première puisque ces deux femmes seront les deux premières femmes consules portant le voile.

Il est à noter qu’aujourd’hui dans les pays arabes le problème est de ressembler à une musulmane quand on officie pour un pays … musulman. La colonisation est bien loin d’être terminée.
*****************************************************

Un journaliste français interpellé après avoir tenté de faire chanter le roi du Maroc.

Le journaliste et essayiste Eric Laurent, auteur du Roi Prédateur, un livre à charge contre Mohamed VI, a été interpellé par la police après avoir tenté de faire chanter le roi. Il a notamment demandé 3 millions d’euros pour empêcher la sortie d’un second « livre à charge ».

Le 23 juillet 2015, l’auteur du livre « Le roi prédateur » a tenté de faire chanter le roi Mohamed VI. Il est entré en contact avec le cabinet du roi du Maroc afin d’annoncer qu’il allait publier un nouvel ouvrage à charge et sollicite un rendez-vous.

Le 11 août, un avocat, représentant les intérêts du roi, se rend au rendez-vous fixé avec Eric Laurent. C’est à ce moment que le journaliste réclame trois millions d’euros en échange de la non-publication de son livre à charge.

Devant ces menaces, les autorités marocaines portent plainte auprès du procureur de Paris pour « chantage et extorsion de fond ». Dans le même temps, un nouveau rendez-vous est programmé avec l’écrivain. Une surveillance policière permet d’enregistrer discrètement la conversation.

Lors de ce rendez-vous, l’auteur obtient la promesse de recevoir par le Maroc la somme de deux millions d’euros et accepte une avance de 80 000 euros afin de renoncer immédiatement à la publication de cet ouvrage. Mais surprise, à la sortie du restaurant parisien, ce sont des officiers de police qui attendent Eric Laurent.
***************************************************

Alain Juppé préoccupé par l’islamophobie veut lutter contre le rejet de l’islam.

Alain Juppé, maire de Bordeaux et candidat aux primaires des Républicains pour la présidentielle de 2017, est revenu sur le rejet de l’Islam en Occident dans un interview au journal Le Monde. Il s’est déclaré « préoccupé par le rejet de l’islam ».

A l’occasion de la sortie de son livre « Mes chemins pour l’école » (JC Lattès, 306 pages, 12 euros), Alain Juppé a souhaité expliquer ses différences avec Nicolas Sarkozy, notamment sa « modération » quant aux sujets touchant l’Islam et l’immigration.

« Je suis un homme de droite non sectaire qui veut éviter les clivages inutiles, les polémiques qui s’embrasent et créent beaucoup de dégâts dans un flot d’informations en continu. Je veux me consacrer à l’essentiel et rechercher ce qui rassemble plutôt que ce qui divise ».

Un tacle discret mais important aux députés « Les Républicains » proches de Nicolas Sarkozy qui constamment profitent de l’actualité pour stigmatiser la Communauté musulmane. Les récentes déclarations d’Eric Ciotti ou de Christian Estrosi sur les réseaux sociaux appelant à la création d’un Guantanamo ou à la reconnaissance d’une « Vème colonne » en France suivent une ligne politique claire visant à créer la peur et la haine chez les français.

De son côté, Alain Juppé conscient de la montée de l’islamophobie en Occident a indiqué vouloir « lutter pied à pied » contre ce nouveau phénomène. Pour autant il insiste pour indiquer que les musulmans n’ont pas assez dénoncé le djihadisme.

« Je veux simplement éviter les amalgames car je suis préoccupé par la globalisation du rejet de l’islam. Il faut lutter pied à pied. Et je l’ai souvent dit à nos amis musulmans : ils doivent monter au créneau, dire que le djihadisme n’est pas leur religion, que l’islam, ce n’est pas la mort. Certains le disent mais pas assez ».

Si d’un côté l’ex-Premier Ministre semble vouloir « éviter les amalgames », en poussant les musulmans à se dédouaner des récents événements, il fait à son tour un raccourci et généralise 8 à 10 millions de musulmans à 3 ou 4 personnes qui ont tenté ou réaliser des attentats en France. N’est pas plutôt aux médias et aux politiques de revoir leur façon de réagir face à l’actualité ? De rappeler aux français l’importance de ne pas amalgamer une communauté tout entière qui d’ailleurs n’est même pas reconnue en tant que telle sauf lorsqu’il s’agit de terrorisme.

Alain Juppé est le candidat le plus modéré chez « Les Républicains » mais il reste cet homme politique froid de la vieille école qui n’a pas pris le temps de découvrir le nouveau visage multicolore de la France. Lui même avait indiqué ne pas avoir lu le Coran et méconnaître l’islam lors d’un passage sur le plateau du Grand Journal face à l’intégriste laïc Michel Onfray.

En résumé, il reste moins de deux ans à Alain Juppé pour faire ce travail de connaissance des musulmans et de l’Islam. Un président français en 2015 se doit de connaître sa population et même les minorités, surtout lorsqu’elles peuvent atteindre 10 millions de personnes soit au moins 1/6 de la population.
************************************************************

Danemark : chaîne humaine de 1500 personnes autour d’une mosquée ciblée par un incendie criminel.

Au Danemark, plus d’un millier de personnes se sont réunies autour d’une mosquée victime quelques jours plus tôt d’une tentative d’incendie criminel alors que quarante fidèles étaient à l’intérieur. Une chaîne humaine de solidarité s’est formée sans distinction de religion afin d’apporter leur soutien aux musulmans victimes d’islamophobie.

Le site Des Dômes et Des Minarets rapporte la formation d’une chaîne humaine multiculturelle autour d’une mosquée en guise de solidarité. Ce sont près de 1 500 personnes de toute religion et de toute origine qui se sont réunies pour former une chaîne d’humains de 550 mètres autour du lieu de culte.

La capitale danoise s’est donnée rendez-vous devant la mosquée afin d’apporter leur soutien et dire « non » à l’islamophobie. Les participants s’étaient réunis via Facebook pour samedi après-midi.

« Nous sommes heureux, reconnaissants et touchés de voir que tant de gens de tous les milieux religieux sont venus ici aujourd’hui », explique Imran Shah, porte-parole de la mosquée située au nord ouest de la capitale Copenhague.

Pour les participants de toute religion et de toute culture, il est important de rappeler aux extrémistes islamophobes que la violence et la haine n’ont pas leur place dans le pays. « Chacun a sa place au Danemark », voilà le message transmis par les participants.
*********************************************

France : Menu végétarien à la cantine : Yves Jégo donne l’exemple.

Le député maire UDI de Montereau-Fault-Yonne, (Seine et Marne), Yves Jégo, est bel et bien décidé à défendre le menu végétarien dans les cantines. Dès le 1er octobre, les écoliers de sa commune se verront proposer un menu végétarien. Dans sa ville, les écoliers de primaire et de maternelle avaient déjà le choix entre la viande et le poisson, et ce tous les jours depuis une quinzaine d’années. Les parents pourront désormais choisir le steak au tofu ou le burger végétarien pour leur progéniture…

Le député maire, a lancé le débat le 14 août, en mettant en ligne une pétition,
au moyen de laquelle il veut engranger le maximum de soutiens avant de déposer une proposition de loi dès la rentrée parlementaire. Déjà plus de 91 000 personnes en sont signataires.

La bataille est née au lendemain de la polémique sur l’arrêt des repas de substitution lancée par Gilles Platret, maire Les Républicains de Chalon-sur-Saône, (Saône et Loire). Ce dernier invoque les principes de la laïcité et ne compte pas apporter d’alternative aux enfants concernés par des repas sans porc.

Pour Yves Jégo, « ce sujet devient l’otage de tous les extrémismes et la source d’un affrontement bien inutile visant en réalité, dans la plupart des cas, la communauté musulmane ». Même s’il reconnaît que l’intérêt des menus végétariens est qu’ils concernent autant les élèves musulmans que les élèves de confession juive ou les végétariens, ces repas n’ont pour autant rien de confessionnel.

Ces menus sans viande ni poisson séduisent ainsi de plus en plus d’édiles en France. Outre Sargé-lès-Le-Mans (Sarthe), qui les a adoptés en décembre 2014, et Arveyres (Gironde), en mars 2013, Perpignan et Toulouse ont indiqué qu’un menu végétarien serait proposé dans les cantines. François Bayrou, le président du MoDem, a indiqué qu’il travaillait à cette idée dans sa ville de Pau.
***************************************

Laisser un commentaire