MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 24 Shawwal 1436.

Flash info du 24 Shawwal 1436.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
http://www.islamatouswebradio.info.

**********************************************

Bébé palestinien mort brûlé vif : son père décède, un colon juif condamné à 6 mois.

C’est une bien triste nouvelle que nous apprenons ce matin. Saad Dawabsha, le père du bébé palestinien brûlé vif il y a une semaine par des colons israéliens, a succombé à ses blessures à l’hôpital israélien où il avait été admis. Les funérailles sont prévus dans la journée à Naplouse, vers Douma, le village d’origine de la famille.

L’incendie de la maison des Dawabsha par des colons juifs le 31 juillet dernier avait profondément choqué, et nous a montré l’extrême barbarie dont sont capables ces colons : le petit Ali Dawabsha, âgé de 18 mois a été brûlé vif. Son grand frère et ses parents ont été sortis de justesse de la maison, décimée par les flammes. Ils en sortent néanmoins grièvement blessés. Le corps du père a été brûlé à 90%, au troisième degré.

La mère d’Ali Dawabsha est toujours entre la vie et la mort, tandis que leur fils Ahmed, 4 ans, aurait montré quelques signes positifs de rétablissement.

Qu’Allah accepte le père de Ali dans Son Vaste Paradis ! Qu’Il soulage la peine et douleur de ses proches ! Qu’Il leur accorde patience et endurance ! Qu’Il accorde la guérison à la mère et à son fils de 4 ans !

Au lendemain de l’horrible drame, des palestiniens avaient manifesté pour dénoncer la barbarie des colons, et le laxisme des autorités israéliennes face à des agressions de plus en plus fréquentes. Malheureusement, l’enquête judiciaire promise les autorités israéliennes semble piétiner.
Pour l’instant, un colon juif, Mordehaï Mayer, a été arrêté pour « son implication dans des activités violentes et des attaques terroristes survenues ces derniers temps », selon un communiqué du Ministère qui ne précise pas précisément s’il est directement impliqué dans l’incendie criminel de la maison de la famille Dawabsha. Il a été placé en détention administrative pour 6 mois seulement !

Certes la Justice divine sera elle impartiale, intransigeante, parfaite.

*************************************

Gaza : quatre Palestiniens blessés par des raids israéliens.

Ce jeudi 6 août 2015, quatre personnes d’une même famille ont été tuées et 30 autres blessées dans la ville de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza. Israël ne cesse en effet chaque jour de rompre la trêve et d’accumuler les faux pas. Des actes qui deviennent routiniers aux yeux de la communauté internationale qui n’a mis en place aucune sanction à l’encontre de cette violation de l’accord de cessez-le-feu.

Ce vendredi 7 août 2015, l’armée israélienne a une nouvelle fois bombardé la bande de Gaza, menant deux raids dans les villes de Nussirat et de Burij et blessant quatre Palestiniens dont l’un grièvement comme nous l’informe Ziad Medoukh.

Voici le communiquer de Ziad Medoukh :

En direct de Gaza:
L’armée israélienne bombarde Gaza et blesse quatre palestiniens
Les avions militaires israéliens ont mené deux raids sur différents lieux dans la bande de Gaza ce vendredi 7 août 2015.
C’était dans les villes de Nussirat et de Burij au Centre de la bande de Gaza.
Quatre personnes ont été blessées lors de ce bombardement israélien, dont une dans un état grave.
L’aviation israélienne a bombardé de nouveau la bande de Gaza en plein été, une région toujours sous blocus israélien inhumain.
L’armée israélienne viole presque tous les jours l’accord du cessez le feu et ne respecte pas la trêve.
Le gouvernement israélien d’extrême droite veut provoquer les factions de Gaza.
Rien ne semble changer pour les Gazaouis un an après la dernière offensive militaire israélienne en été 2014.
Blocus, bombardements, agressions, incursions, souffrance, blessés et martyrs.
Devant le silence complice de cette communauté internationale officielle.
Et devant l’absence des médias étrangers qui occultent cette réalité.
Gaza résiste, existe et vit !
Gaza la courageuse défie l’occupation !
Gaza la vie persiste !
Gaza sous blocus patiente !
Gaza la dignité garde toujours espoir !
Gaza la déterminée continue de s’accrocher à la vie !
*********************************************

France : opération « Tel Aviv sur Seine » : pourquoi la ville de Paris a-t-elle invité la ville israélienne ?

Le nouveau projet de la maire de Paris, Anne Hidalgo, est complètement insensé et ne peut que susciter des réactions négatives des partisans de la justice et de la libération de la Palestine.
De quoi s’agit-il au juste?

Depuis quelques années, l’événement estival, « Paris Plages » , invite une ville balnéaire à y participer. Cette année et contre toute attente, c’est la ville israélienne de Tel Aviv qui est mise à l’honneur.

Le jeudi 13 août donc, de 10 h à 22 h, la ville de Tel Aviv investira le site de Paris-Plages. Les sites internet israéliens se réjouissent par avance de l’événement : « Coincé à Paris? T’inquiète, la ville de Tel Aviv débarque chez toi ! » Interloquées dans un premier temps, les organisations de défense de la cause palestinienne entament des démarches pour dénoncer l’incursion d’un modèle d’apartheid en France et par là de faire la promotion de la colonisation et de l’occupation israélienne. L’organisation Euro-Palestine appelle d’ors-et-déjà à envisager une action sur place.

Une collaboration contestée, et contestable.

La question qu’on se pose est de savoir qui a eu l’initiative, quasi-indécente, de cet événement? Un an seulement après l’opération « Bordure protectrice » sur Gaza où Israël a assassiné 2200 personnes dont 550 enfants, s’insurgent les militants de BDS France ( campagne Boycott Désinvestissement Sanctions). Ils dénoncent, à juste titre, d’autres actions agressives récentes de l’Etat colonial d’Israël, notamment le vote par le parlement d’une loi autorisant l’alimentation forcée des détenus en cas de grève de la faim, le vote d’une autre loi différenciant les citoyens israéliens de confessions musulmanes et chrétiennes et l’incendie meurtrier par un colon, il y a tout juste une semaine, de la maison de la famille des Dawebchah dans lequel, Ali, le bébé de 18 mois a été brûlé vif et dont le père a aujourd’hui succombé.

C’est bien la maire de Paris, Anne Hidalgo qui en est à l’origine, après ses deux voyages en Israël, dont le dernier a eu lieu en mai dernier pour finaliser le partenariat. La mairie de Paris prétend dissocier la politique de l’esprit « Paris-Plages », arguant qu’ « il ne faut surtout pas voir le volet politique dans un événement qui n’est que festif. Il s’agit ici d’un partenariat entre deux villes et non entre deux Etats. Pour preuve : l’ambassade d’Israël ne s’est pas du tout investie dans cet événement » . Avec de tels raisonnements, certainement que le régime d’Apartheid d’Afrique Sud serait encore d’actualité. Tel Aviv n’est pas une ville ordinaire, comme l’ont rappelé les représentants de la campagne BDS, elle s’est construite sur les ruines de 7 villages palestiniens et elle est la capitale internationalement reconnue d’Israël.

Ensuite, le ministre du tourisme israélien, représentant du gouvernement d’extrême droite de Benyamin Netanyahu, est bien un partenaire de la municipalité telavivienne dans l’organisation du « Tel Aviv sur Seine », en cela on ne peut dissocier l’entité sioniste dans ses engagements politiques et culturels. Le souhait du gouvernement israélien de redorer le blason du pays, chargé de ségrégations, de blocus, d’atteintes aux droits de l’Homme, est plus que manifeste. Assurément, fêter la culture israélienne en plein Paris ne pourra qu’être perçu comme une provocation quand on connait les positions controversées de la maire Anne Hidalgo et notamment sa proximité du B’nai Brith qui revendique son « lobbying » en faveur de l’Etat d’Israël. Normaliser ses relations avec l’Etat d’Israël, c’est cautionner toute la politique du gouvernement israélien dans ses actions d’agressions, de colonialisme et d’épuration ethnique que subit le peuple palestinien.

A propos de plage, rappelons que c’est dans ce lieu que 4 enfants palestiniens ont été décimés par un obus israélien il y a tout juste un an, et qu’aucune condamnation des responsables n’a été prononcée par la justice israélienne. Amnesty International a publié un rapport le 29 Juillet 2015 qui soutient que le carnage de Rafah du 1 er août 2014, surnommé « vendredi noir », pourrait être qualifié de crimes de guerre pour l’attaque disproportionnée de l’armée israélienne et des bombardements massifs sur Gaza.

Comment occulter tout ceci et bien d’autres encore et célébrer la « ville blanche » à Paris? Les organisations pro-palestiniennes, Euro-Palestine et les militants de BDS notamment, appellent à protester contre cet événement en s’adressant directement à la mairie de Paris.
***************************************

Allemagne, Les prêcheurs de haine doivent comprendre que la société ne tolère pas de tels propos.

Une vidéo publiée mercredi 5 août en défense des réfugiés a déjà été visionnée plus de 5 millions de fois sur Facebook, et pour cause.

Des paroles pleines de bon sens.

Anja Reschke, présentatrice pour une chaîne publique allemande, s’est insurgée contre les commentaires xénophobes en hausse à l’encontre des migrants dont certains appellent même à les tuer :

Elle déclare en direct à la télévison :
Les prêcheurs de haine doivent comprendre que la société ne tolère pas de tels propos. Lorsque l’on ne partage pas l’avis selon lequel tous les réfugiés sont des parasites qui devraient être chassés, brûlés ou gazés, il faudrait le dire à haute voix. Il faut ouvertement clouer au pilori ceux qui tiennent des discours extrémistes. Certains blogs ont déjà le mérite de le faire. Mais ils sont encore trop peu nombreux.

Aussi, elle s’en est prit aux internautes qui assument pleinement leur propos malveillants et inhumains contre les réfugiés :

« Jusque récemment, ces commentateurs se cachaient derrière des pseudonymes. Mais maintenant, ils diffusent ce genre de propos sous leur vrai nom. Apparemment, ce n’est plus gênant d’écrire des phrases comme “la sale vermine devrait se noyer dans la mer”, au contraire, vous récoltez un consensus enthousiaste et beaucoup de “likes” ».

vidéo a voir sur islamatouswebradio.info.

Allemagne, Les prêcheurs de haine doivent… par islamatouswebradio
*********************************************

Palestine : La photo d’une policière israélienne protégée par deux palestiniens fait le tour du monde.

Cette photo a fait le tour du web. Réalisé par le photographe Shaul Golan pour le quotidien Yediot Aharonot, le cliché a été repartagé des milliers de fois sur les réseaux sociaux.

La photo a été prise le 1er août, à l’avant-poste d’Aish Kodesh en Cisjordanie. On y voit une policière israélienne, terrorisée, qui est protégée par deux palestiniens pendant que des colons lui lancent des pierres.
****************************

Mérignac : Incendie de la Mosquée, B.Cazeneuve condamne

Une Mosquée a été la cible d’attaques islamophobes. En effet, la Mosquée de Mérignac a été incendiée par le biais de jet de cocktails Molotov peu après la dernière prière du soir, Icha.

Pour le moment, les individus n’ont pas été identifiés mais cet acte islamophobe a entrainé une réaction de la part de Bernard Cazeneuve.

Dans un communiqué, le ministre de l’Intérieur :

« condamne très fermement la tentative d’incendie, à l’encontre de la mosquée de Mérignac et assure de sa détermination à faire en sorte que les auteurs de cet acte odieux soient poursuivis, arrêtés et traduits en justice, quelles que soient leurs motivations, inconnues à ce stade de l’enquête ».

« Dans la République laïque, chacun doit être libre de pratiquer sa religion dans des conditions paisibles. Le Gouvernement ne tolèrera aucune violence contre les lieux de culte. ».

Une fois n’est pas coutume, contrairement à son prédécesseur qui avait méprisé la douleur des femmes musulmanes agressées, le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve a condamné avec fermeté cette agression anti-musulmane à travers un communiqué sans équivoque.

Ce geste tranche singulièrement avec l’absence de réaction suffisante de nos médias et de nos politiques. Car c’est bien le respect mutuel de principes de coexistence qui permettront d’établir la confiance pérenne nécessaire à toute construction commune pour l’intérêt général.
*********************************************
Salam aleykoum, c’est chakib,

Je vous annonce que la petite équipe d’islamatouswebradio prend une petite semaine de vacances bien mérité, inch Allah.

Daoud, Nacim et moi-même, ont vous donne rendez-vous pour le 17 ou 18 Aout, pour de nouvelle info musulmane.

A bientôt, Qu’Allah vous protêge et vous couvre de ces bienfait, inch Allah.

Laisser un commentaire