MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 17 Shawwal 1436.

Flash info du 17 Shawwal 1436.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
http://www.islamatouswebradio.info.

**********************************************

Bébé palestinien sauvagement assassiné : Le Hamas appelle à des opérations « loup solitaire ».

La violente attaque près de Naplouse par des colons israéliens qui a provoqué la mort de Ali Saad Dawabsha, un bébé de 18 mois, risque de jeter le feu au poudre en Cisjordanie et dans toute la Palestine après une semaine déjà chargée en heurts, notamment après la violation de la mosquée sacrée Al Aqsa. Les réactions devant la barbarie de l’acte ne se sont pas faits attendre.
Réaction internationale unanime : les colons sont des terroristes.

Pour rappel des faits, vendredi aux alentours de 4 heures du matin, des colons israéliens (deux selon l’enquête initiale) masqués se sont introduits dans le village de Duma près de Naplouse, ont cassé les fenêtres de deux maisons dont celle de la famille Dawabsha, et ont jeté des cocktails molotov. Le bébé de la famille Dawabsha a succombé à ses blessures dans l’incendie, ses parents et son frère de 4 ans grièvement brûlés ont eux été transférés dans un hôpital israélien.

Le monde politique international a unanimement condamné cette attaque qualifiée de « terroriste » et l’ONU a déploré l’impunité des colons. Ban Ki-Moon a reproché en effet au gouvernement israélien de ne pas remédier à ce problème des agressions de colons, et a souligné que « l’incapacité persistante à faire cesser l’impunité pour des violences répétées commises par des colons a mené à un nouvel incident horrible et à la mort d’un innocent » . Idem pour l’Union Européenne qui appelle le gouvernement israélien à assumer la pleine responsabilité de cette agression. François Hollande rejoint la qualification de terroriste de cet acte et affirme que le Premier ministre Benyamin Netanyahu a « prononcé les mots qu’il fallait .» Est-ce bien suffisant pour la seule démocratie du Moyen-Orient?
Réaction du Hamas : appel à des opérations de type « loup solitaire ».

En réponse à l’agression criminelle de vendredi, déclaré jour de colère, et aux précédentes provocations notamment à la mosquée sacrée Al aqsa, le Hamas appelle à des opérations « loup solitaire ». Cela mérite, d’après le porte-parole du Hamas, Hussam Badran, une « réaction exceptionnelle de notre peuple et de sa résistance » .

« Ce crime » , a poursuivi Badran selon le quotidien du Hamas al-Resalah, « fait des soldats de l’occupation et des colons une cible légitime pour la résistance partout et en toute condition . » Il a également appelé l’Autorité Palestinienne à libérer tous les prisonniers politiques et à cesser la répression contre les membres du Hamas.

Ces actes de vandalisme et de terrorisme menés par des colons extrémistes, connus sous le label de « prix à payer » sont récurrents depuis des années et l’intensité des agressions qui ont conduit dernièrement à la mort d’un innocent démontre un laisser-faire de la part des autorités israéliennes. En effet, 85,3% des plaintes de Palestiniens après des attaques commises par des habitants des implantations étaient classées sans suite. Pour beaucoup d’organisations palestiniennes, l’Etat hébreu est complice.
Réaction de la famille d’Abu Khdeir.

Cet acte n’est pas sans rappeler la mort tout aussi barbare de Mohamed Abou Khoudeir, également brûlé vif en juillet 2014. Son père a confié au journal israélien Ynet que c’est « comme si mon fis avait été une nouvelle fois assassiné » :

« Nous sommes brûlés, ils ont brûlés notre fils et ils nous ont brûlés et jusqu’à aujourd’hui nous sommes dans une situation difficile » a dit Abou Khdeir. » Et d’ajouter : « Le gouvernement israélien ne veut pas la paix. La moitié des membres du gouvernement sont des colons, ils ne veulent pas la paix, ils ne veulent rien. Ils veulent à a fois la terre et la paix et c’est impossible. C’est soit la terre soit la paix. Ils doivent sortir des territoires palestiniens ».

Pour l’heure, le président de l’Autorité palestinienne a décidé de porter l’affaire devant la Cour Pénale internationale et son ministre des affaires étrangères Riyad Al Maliki a demandé à la communauté internationale à ce que l’on inscrive les habitants des implantations sur des listes noires et à restreindre leurs voyages en dehors d’Israël.
********************************************

Birmanie : Angelina Jolie mène la lutte.

L’actrice hollywoodienne, Angelina Jolie, n’arrête jamais la lutte. Elle s’est rendue, ce vendredi, en Birmanie afin de rencontrer des femmes victimes de violences sexuelles et d’exhorter le gouvernement à poursuivre les auteurs de ces actes.
« Un besoin urgent d’assistance… ».

« Cette visite a montré la vulnérabilité des femmes et des filles vivant dans des situations de conflit face à la violence sexuelle, la traite, et à d’autres violations des droits humains », a expliqué l’actrice dans un communiqué diffusé par l’ambassade britannique.

« C’est émouvant et cela rend humble de rencontrer des rescapées de violence sexuelle en Etat Kachin », a-t-elle également confessé. Envoyée spéciale pour l’agence des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR), Angelina est actuellement dans le pays depuis mercredi à l’invitation de l’opposante et prix Nobel de la Paix Aung San Suu Kyi.

Malgré le travail des ONG locales, il y aurait selon elle, « un besoin urgent d’assistance médicale et de soutien juridique et psychologique » et aussi d’un « cadre juridique solide pour s’assurer que tous les auteurs de violences sexuelles soient tenus pour responsables ».
Le combat de sa vie.

Particulièrement touchée par la situation des Rohingyas, minorité birmane musulmane, elle avait critiquée ouvertement le gouvernement birman et thaïlandais en 2009, en suggérant qu’ils ne faisaient pas assez pour les aider. Elle était alors en visite dans un camp de réfugiés à la frontière entre la Birmanie et la Thaïlande.

La Birmanie est toujours en proie à plusieurs conflits dans ses régions frontalières. L’armée, qui a dirigé le pays d’une main de fer pendant des décennies avant de laisser la place au gouvernement quasi-civil de Thein Sein en 2011, a longtemps été accusé de graves violations des droits humains, y compris de violence sexuelle et de travail forcé. Les rebelles ont également été accusés. Angelina Jolie mène la lutte contre ces violences et injustices avec sa présence sur des dizaines de camps de réfugiés en Asie.
*************************

Maroc : Casablanca : Nouvelles règles autour de la vente d’alcool.

Depuis le 20 juillet 2015, le wali de Casablanca a mis en place de nouvelles règles pour la vente d’alcool dans les bars, les grandes surfaces et les discothèques. Vendre un tel produit dans un pays musulman est déjà catastrophique, pourtant certains ne sont pas satisfaits et souhaiteraient s’enrichir davantage avec ce produit illicite.
Mieux organiser la distribution de l’alcool.

Voici le motif évoqué pour justifier les décisions du wali de Casablanca qui s’appliquent depuis quelques jours. Désormais, les grandes surfaces et épiceries qui commercialisent de l’alcool auront le droit d’en vendre de 11 heures à 20 heures, les bars non rattachés à des hôtels de 11 heures à 23 heures, et les bars d’hôtels de 11 heures à minuit.
Les restaurants sans animation pourront servir de l’alcool de 11 heures à 1 heure du matin, tandis que les restaurants avec animation ne cesseront de servir de l’alcool qu’à 3 heures du matin. Les cabarets et les night-clubs, eux, sont autorisés à commercialiser des boissons alcoolisées de 22 heures à 3 heures du matin. Les commerçants qui ouvraient à 8h du matin perdent ainsi 3h par jour et souhaitent afficher leur mécontentement en s’unifiant contre cette décision. Bien que chacun demeure libre de consommer ce qu’il veut et que les comptes se feront au jour du jugement dernier, le rôle de l’Etat dans un pays officiellement musulman n’est certainement pas de favoriser la distribution d’un produit interdit par l’islam. La réponse du tourisme n’est en rien une justification puisqu’elle signifierait que l’Etat souhaite plaire aux créatures et non au créateur ce qui est totalement contraire aux principes de l’islam.

Dans un monde où l’argent est roi, les pays musulmans sont prêts à rogner sur certains principes fondamentaux de la religion pour s’enrichir et plaire à l’Occident ce qui est véritablement catastrophique. Les richesses issues de produits illicites ne profitent en rien au peuple et pèseront lourd à l’heure de faire les comptes.
*************************************

Iran : la seule mosquée sunnite de Téhéran détruite par les autorités.

A Téhéran, l’unique mosquée sunnite de la capitale a été détruite par les autorités chiites. Une nouvelle démonstration de haine du régime des Mollahs à l’encontre de l’Islam.

Le site Des Dômes et Des Minarets diffuse des photos de la seule mosquée sunnite de Téhéran après sa démolition par les autorités iraniennes. L’information a été confirmée par la communauté sunnite de la capitale iranienne qui dénonce « une atteinte à leur liberté » tout en diffusant des photos via les réseaux sociaux.

Selon la même source, la mosquée avait déjà été visée par des mesures de restrictions par les autorités, pour autant, la destruction du seul lieu de prière est inédit. L’imam de la mosquée a aussi subi la répression policière. Le domicile du religieux a été perquisitionné par la police.

Paradoxalement, la pratique du judaïsme et du christianisme est autorisée par les autorités. A titre d’exemple, Téhéran possède au moins 25 synagogues pour la communauté juive de la capitale et plusieurs églises pour chrétiens d’orient, catholiques et protestants.

La minorité musulmane en Iran est largement discriminée par le pouvoir qui interdit toute démonstration de pratique islamique. Plus tôt dans l’année, un chef de tribu a été arrêté lors du mariage de son fils après avoir « osé » réaliser une prière en groupe.
******************************************

Turquie : Le très généreux geste d’un PDG à ses employés.

Les employés de Yemeksepeti (« le panier repas » en turc) se souviendront toute leur vie de l’incroyable mais généreux geste de leur patron. L’entreprise entreprise que dirige Neyzat Aydin est le leader turc de la livraison de repas en ligne et a été rachetée pour 589 millions d’euros par le groupe allemand Delivery Hero en mai dernier.

Une success-story que le PDG, qui reste toujours à la tête de Yemeksepeti après la vente, a souhaité partager avec ses 114 employés, payés en moyenne 1 400 euros par mois : il a reversé à chacun d’entre eux près de 237 000 dollars (215 000 euros), soit environ 24 millions d’euros. Le montant exact est proportionnel à leurs performances et au temps passé dans l’entreprise.

« Certains ont pleuré, d’autres ont crié, il y a eu des lettres de remerciements. Il y a eu beaucoup d’émotion, car on affecte la vie des gens. Ils vont pouvoir acheter une maison, une voiture… », a-t-il raconté au quotidien turc Hurriyet. « Nous avons pris cette décision parce qu’il y a un succès, et que nous y sommes arrivés ensemble. ».

Neyzat Aydin a déclaré être un chef d’entreprise détesté d’autres patrons pour sa générosité. Il est assurément un des hommes les plus aimés en Turquie.
********************************************

L’acteur Omar Sy déclare, J’espère aller en Israël.

L’acteur originaire de Trappes Omar Sy est la cible de nombreuses critiques après ses propos sur le conflit israélo-palestinien. Sur les réseaux sociaux, les internautes musulmans accusent la star du film Intouchable d’avoir refusé de se positionner clairement contre la colonisation israélienne.

Le site Panamza diffuse l’enregistrement de l’interview d’Omar Sy sur Israël 24 et notamment un passage où l’acteur de confession musulmane déclare « espérer aller en Israël » et ne pas avoir tous les éléments sur le conflit israélo-palestinien pour avoir une position ferme.

Des propos extrêmement choquant de la part d’un acteur que de nombreux jeunes en banlieue voyaient comme un exemple de réussite. Pour beaucoup, il est désormais placé à la même enseigne que son ami Jamel Debbouze dont la côte a chuté auprès de la jeunesse musulmane.

vidéo a voir sur islamatouswebradio.info.

L’acteur Omar Sy déclare, J’espère aller en Israël par islamatouswebradio
**********************************

Laisser un commentaire