MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 4 Shawwal 1436.

Flash info du 4 Shawwal 1436.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
http://www.islamatouswebradio.info.

**********************************************

L’Arabie saoudite annonce 431 arrestations liées à l’Etat Islamique.

Ce samedi, les autorités saoudiennes ont affirmé avoir procédé à 431 arrestations de personnes liées de différentes manières à l’Etat Islamique. Une opération de fond qui ne s’est pas réalisée sans dégâts puisqu’une quarantaine de personnes, civils, membres des services de sécurité et suspects ont trouvé la mort et plus de 100 autres ont été blessés.

Des attaques de mosquées mises en échec.

Selon la communication des autorités, on retrouve différents types de suspect parmi ces 431 personnes interpellées. La première catégorie correspond à des personnes accusées de recruter sur internet en propageant une idéologie déviante, la seconde correspond à une cellule terroriste liée aux attaques contre des mosquées pendant le mois de mai et enfin la troisième catégorie correspond à des personnes suspectées d’appartenir à une cellule terroriste voulant réaliser des attaques contre des mosquées dans les mois à venir. Ces arrestations auraient ainsi permis d’éviter l’attaque de plusieurs lieux de culte sunnites et chiites pendant le mois de ramadan et l’Arabie Saoudite se félicite de la réussite de cette opération. En revanche, les observateurs locaux mettent en avant une crainte de représailles des autorités saoudiennes qui attiserait les tensions entre sunnites et chiites, les chiites étant les principales cibles des attaques, leur pratique de l’islam étant considérée comme contraire à l’islam par l’Etat Islamique.

Cette vague d’arrestations démontre la volonté de l’Arabie Saoudite d’endiguer l’expansion de l’Etat Islamique dans la région du golfe. Néanmoins, au regard du nombre important de personnes interpellées, une double lecture est réalisable, soit le réseau de l’Etat Islamique est déjà considérablement étendu dans la région du golfe, soit on a ratissé large lors des arrestations afin peut-être de marquer le coup.
****************************************

Plus de 60 000 musulmans rassemblés à Birmingham pour l’aïd al Fitr.

Plus de 60 000 hommes, femmes et enfants ont convergé vers le parc Small Heath à Birmingham pour la prière de l’aïd al Fitr qui a marqué la fin du mois de ramadan. Un record selon les organisateurs qui parlent du plus grand rassemblement de musulmans en Europe pour une prière en commun.

Les dizaines de milliers de musulmans ont prié ensemble dans des rangs parfaitement alignés avant d’écouter le discours de l’Imam.

Birmingham est la troisième ville d’Angleterre après Londres et Manchester. La population musulmane représente près d’un quart de la population de la ville. Les premiers musulmans sont arrivés dans les années 30, des yéménites venus travailler dans la métallurgie suivie de pakistanais.

vidéo a voir sur islamatouswebradio.info.

**************************

Les actes et menaces islamophobes ont quadruplé en France.

Selon l’Observatoire contre l’islamophobie, une instance liée au Conseil français du culte musulman, le nombre d’actes et menaces islamophobes a été pratiquement multiplié par quatre lors du premier semestre 2015.

Ce sont 274 agressions, insultes, dégradations, et autres actes qui ont été recensés contre les musulmans depuis le 1er janvier 2015. A titre de comparaison, il n’y en avait eu que 72 au premier semestre 2014. Soit une hausse de 281%. Il s’agit dans la plupart des cas de menaces, propos injurieux ou tracts, mais on relève également 78 actions telles que les dégradations des lieux de culte ou les violences.

Selon le président de l’Observatoire, Abdallah Zekri, depuis la mise en place de l’Observatoire en 2011, nous n’avons jamais vu un phénomène aussi élevé. Cette explosion ne peut s’expliquer que par les actes terroristes commis depuis janvier. L’amalgame entre islam et terrorisme ne semble donc jamais avoir été aussi fort en France.

Abdallah Zekri rappelle que ces attentats ne peuvent justifier la haine à l’égard de musulmans qui ne sont ni responsables ni coupables de tels crimes.

Selon lui, ces chiffres sous-estiment la réalité des actes islamophobes, 15% environ d’entre eux ne faisant l’objet d’aucune démarche auprès des services de police ou de gendarmerie.
*********************************************

Des images impressionnantes de l’Aïd el-Fitr à Moscou filmées, par un drone.

Des milliers de musulmans ont effectués la prière de l’Aïd al fitr dans les rues de Moscou. Des images impressionnantes ont été filmées depuis un drone survolant la capitale russe.

L’islam est la deuxième religion en Russie avec entre 19 et 23 millions de musulmans selon des estimations. Environ deux millions de musulmans habitent Moscou qui ne compte pourtant que quatre mosquées.

vidéo a voir sur islamatouswebradio.info.

******************************************

Aux Ulis, le flashball a encore frappé, la police accusée de bavure.

« Pas de justice, pas de paix. » Près de 150 personnes ont manifesté leur colère, samedi 18 juillet, aux Ulis, dans l’Essonne, après qu’un jeune homme ait été blessé par un tir de flashball dans la nuit du lundi 13 au mardi 14 juillet.

Tarik Malki, 26 ans, était dans un café, après sa sortie de la mosquée, pleine lors de la 27e nuit du Ramadan communément appelée Nuit du Destin, lorsqu’il a été touché par un projectile en pleine tête par la police. Selon le témoignage du frère de la victime rapporté par BuzzFeed, « il y avait beaucoup d’échauffourées entre des jeunes et la police. Des gamins de 15, 16 ans jetaient des pétards ou des cailloux sur les forces de l’ordre, ce que nous condamnons clairement d’ailleurs ».

« Une fois arrivé devant le café, mon frère a vu des jeunes à proximité qui se sont mis à courir pour fuir les policiers. Des agents sont arrivés et ont visé au flashball mon frère et ses amis. Ces deux derniers sont rentrés immédiatement dans le café pour se protéger, mais Tarik n’a pas eu le temps d’anticiper et a reçu un projectile en pleine tête. Résultat : plaie de 10 cm et 24 points de suture », déclare-t-il. La blessure, comme en témoigne la photo plus bas, est impressionnante. Tarik Malki a également 21 jours d’incapacité totale de travail selon le certificat médical fourni par l’hôpital.

Des plaintes contre la police saisies
« On voyait pourtant très bien que mon frère n’était pas un délinquant, il portait une djellaba et des claquettes, alors que les casseurs étaient en survet’», ajoute le frère, qui accuse sans détour la police de bavure.

Cette semaine, deux autres incidents similaires ont émaillé la région parisienne. A Argenteuil, un ado de 14 ans a dû être hospitalisé d’urgence après le tir de flashball d’un policier qui lui a touché le bas ventre.

Aux Mureaux, dans les Yvelines, une plainte a été déposée contre la police après qu’un jeune garçon de 16 ans ait aussi déclaré une blessure née aussi d’un tir de flashball dans le visage. Des incidents qui doivent ouvrir le débat sur la dangerosité de cette arme à l’origine de nombreuses accusations de bavures policières ces dernières années.

Après l’incident d’Argenteuil, le Défenseur des droits, Jacques Toubon, a annoncé vendredi 17 juillet qu’il avait décidé de se saisir d’office de ces faits, eu égard à la gravité apparente de la blessure, de l’intérêt supérieur de l’enfant, s’agissant d’un mineur âgé de 14 ans, et aux recommandations générales formulées par l’institution.
**************************************************

Des pèlerins chrétiens victimes d’islamophobie.

Des non musulmans peuvent être victimes d’islamophobie. C’est la malheureuse expérience vécue par des pèlerins qui faisaient route vers Saint-Jacques de Compostelle. Ils avaient fait une halte spirituelle le 4 juillet dans une petite église du bourg d’Anse, à proximité de Villefranche-sur-Saône, dans le Rhône, lorsqu’ils ont été pris pour des présumés terroristes.

Les pèlerins se sont tranquillement installés dans le lieu de culte alors que se déroulait un mariage. Habillés en toges blanches, ils ont été confondus par des « musulmans extrémistes » vêtus en djellaba par des invités de la cérémonie qui ne comprenaient pas le sens de leur présence dans l’église. En panique, ces derniers ont alors appelé les forces de l’ordre qui ont débarqué sur les lieux pour interroger les suspects.

Les gendarmes se sont très vite rendus compte de la méprise après une rapide explication avec les pèlerins. L’incident, rapporté par la presse lyonnaise le 16 juillet, met en évidence les crispations, en France, plus fortes à l’égard de l’islam et des musulmans depuis les attentats à Paris.

« Les pèlerins n’ont pas particulièrement affiché d’appartenances religieuses et n’ont montré que de la curiosité pour la cérémonie. Mais voilà, quelques jours après l’attentat de Saint-Quentin-Fallavier, un simple bâton de marche peut ressembler à une kalachnikov et un vêtement ample engendre bien des peurs, même les plus irrationnelles… », fait part Lyon Capitale Selon le dernier bilan de l’Observatoire national contre l’islamophobie, les actes islamophobes ont quadruplé entre le premier semestre de l’année 2014 et celui de l’année 2015.
***********************************

Laisser un commentaire