MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 27 Ramadann 1436.

Flash info du 27 Ramadann 1436.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
http://www.islamatouswebradio.info.



Maroc, une juive battue par sa famille après sa conversion à l’islam.

Une juive marocaine qui vient de se convertir à l’Islam serait victime de violences physiques de la part de sa famille et de son entourage. Rachel Moryousef Bent Azar, qui s’appelle désormais Rachida, lance un appel à l’aide.C’est l’histoire triste de Rachida, qui a fait le tour des réseaux sociaux au Maroc cette semaine. Née Rachel, elle s’est convertie en mai dernier et s’appelle désormais Rachida. Mais cette conversion n’est pas du goût de sa mère (son père étant décédé) qui utiliserait, selon elle, tous les moyens pour qu’elle revienne à la religion juive. Fille d’un ancien rabbin officiant en Israël et au Maroc, cette native de Casablanca est aujourd’hui sans domicile fixe et appelle à l’aide rapporte le site. Bladi Net
Quand sa mère a appris sa conversion il y a seulement deux semaines, elle est « devenue furieuse » et s’est mise à la battre en lui affirmant que « les musulmans étaient tous des extrémistes et des terroristes ». « J’ai essayé de la convaincre que l’islam était une religion de paix, mais elle a rétorqué que les musulmans sont le diable et se tuent entre eux, ajoutant que les crimes de l’Etat islamique le prouvent ».
N’ayant pas réussi à la convaincre, la maman a fait appel à sa tante et une personne de sa communauté. Celles-ci sont venues à la maison pour lui dire, encore une fois, qu’il fallait quitter l’islam car les musulmans étaient des assassins et qu’ils tuaient les juifs en Israël.

vidéo a voir sur islamatouswebradio.info.

*************************************************
Des pirates informatiques trouvent des vidéos d’exécutions d’otage, filmées en Amérique.

Des pirates informatiques du groupe CyberBerkut ont publié une vidéo de l’exécution de prisonniers de l’Etat islamique, qui, d’après les images, a été filmée dans un studio d’enregistrement.

Les pirates informatiques ont expliqué qu’ils ont trouvé la vidéo sur un support électronique d’un collaborateur du sénateur américain John McCain.

CyberBerkut est un groupe de pirates informatiques pro-russes. Le groupe est devenu connu localement pour avoir orchestré plusieurs séries d’attaques par déni de service (DDoS), contre le gouvernement ukrainien, et des sites Web des sociétés occidentales et ukrainiennes.

« Nous, le groupe CyberBerkut, avons eu à notre disposition un fichier dont il est difficile de sous-estimer l’importance! Cher sénateur McCain, nous vous recommandons de ne plus prendre avec vous des documents secrets dans des voyager à l’étranger, surtout en Ukraine ».

D’après ce qu’on voit dans la vidéo, un « prisonnier » est « exécuté » devant plusieurs caméras, sous un éclairage bien choisi. Un acteur, habillé en bourreau du groupement de l’Etat islamique, met un couteau près de la gorge de l’otage, qui fait mine d’en souffrir.

Rappelons que depuis août 2014, les terroristes de l’l’Etat islamique ont publié plusieurs vidéos d’exécutions. Leurs victimes étaient pourtant miraculeusement calmes, prononçaient leurs derniers mots et mourraient dans les bras des terroristes. De nombreux internautes ont considéré ces vidéos comme étant fictives, notamment à cause des réactions des torturés et de la qualité des vidéos.

Les Américains ont été plusieurs fois blâmés pour avoir fabriqué des vidéos du groupement l’Etat islamique. Ainsi, une étudiante de l’Université de Nevada Ivy Zidrich a affirmé à Jeb Bush que son frère, l’ex président US Georges Bush, avait créé l’organisation de l’l’Etat islamique.

vidéo a voir sur islamatouswebradio.info.

*****************************************************
Expérience Sociale, une Femme voilée est battu en pleine rue, qu’elle sera votre réaction ?

Il n’est pas acceptable dans l’islam pour les musulmans de battre leurs femmes. Une femme qui mérite le plus grand respect et de protection. Dans L’ Islam, nous sommes responsables de notre protection des femmes, la dignité et l’honneur. Nous ne sommes pas autorisés à battre, de les maltraiter ou d’abus émotionnellement ou physiquement. Toutefois, certains qui ne sont pas musulmans ne savent pas cela et ont une idée fausse sur la façon dont les hommes musulmans traitent leurs femmes.

C’est à cause de cette idée fausse, que les non musulman ont une mauvaise image de l’islam, et non aucune réaction face à cette scène qui se déroule sous leurs yeux. Mais doit-on laisser cette mauvaise image continuer ?

Qu’en pensez-vous ?

vidéo a voir sur islamatouswebradio.info.

**********************************


Sunna Club : Inscrivez vous vite pour profitez de -70 % de réduction.

Bon plan : plus que 7 jours pour en profiter !

Depuis déjà plus d’un an, des dizaines de frères et de sœurs s’épanouissent dans leur pratique sportive au Sunna Club.

C’est le genre d’initiative qu’on aimerait voir plus souvent et qu’il faut soutenir.

Sunna Club, c’est un concept unique en France pour pratiquer des activités sportives dans un cadre harmonieux, fraternel et respectueux de l’éthique musulmane.

Le club propose de la musculation, du fitness et des cours d’Arts Martiaux pour hommes, femmes et enfants de 3 à 13 ans.

Faîtes du sport différemment :

Loin des salles de sport « classiques », au Sunna Club on cultive des valeurs différentes : fraternité, harmonie, bien-être, amitié, respect et esprit collectif contrairement aux valeurs individualistes de notre époque. On a essayé un cours et on a apprécié l’ambiance et la qualité de l’enseignement.

Tous les professeurs sont d’anciens champions, diplômés et reconnus.

Un nouveau club à Bobigny :

En plein cœur de Bobigny dans le 93, à 2 minutes du métro Pablo Picasso et avec un parking à disposition, le nouveau Sunna Club vous proposera à partir de la rentrée de la Musculation et du Fitness pour tous de 7h à 22h ainsi que des Arts Martiaux.

Pour les hommes :
Jiu Jitsu Brésilien, Kick Boxing, Crossfit et FMA (Filipino Martial Arts et Self Défense).

Pour les femmes:
Kick Boxing, Self Defense et Tae Kwon Do.

Pour les enfants de 3 à 13 ans:
Tae Kwon Do et Judo.

Un club avec des valeurs :

Pudeur, respect, bon comportement, fraternité et ouverture : le Sunna Club, c’est l’endroit idéal pour toute la famille.

Dans ce club on s’y entraîne avec le cœur et sans renoncer à ses valeurs : pas de mixité (les hommes avec les hommes, les femmes avec les femmes), ni de musique, ni de coups au visage.

Que rêver de mieux pour atteindre son objectif sportif, surtout qu’ en ce moment et ce jusqu’à l’Aïd seulement le Sunna Club vous offre 70% sur les inscriptions, autant dire que l’on s’inscrit pour 1€/jour : à ce prix là c’est comme si c’était gratuit…

Pour tout savoir, et, vous inscrire, rendez-vous sur : www.sunna.club.
***********************************
Madina Boutik : La boutique chic vous offre un code promo.

Madina Boutik, la boutique chic et pudique vous a présenté sa Collection AID 2015.

Aujourd’hui, elle revient avec un code promo : -15% sur toute vos commandes avec le code promo qui est, islam,et,info, tout en attaché, profitez-en vite, innch Allah.

Ce code est valable jusqu’au 31 juillet 2015.

Profitez en pour vous faire plaisir ou gâter vos proches.

Madina Boutik, C’est la boutique au service de la communauté.

Rendez-vous sur le site, madinaboutik.com.
************************

Srebrenica : le premier ministre serbe pris à partie et malmené.

Entre le refus de l’ONU de la reconnaissance du terme « génocide » pour qualifier le massacre des musulmans de Srebrenica et ce pour le plus grand plaisir de la Serbie et la prise à partie du premier ministre serbe par la foule venue commémorer ces exactions commises il y a 20 ans, le processus de réconciliation semble peiner et prendre un chemin épineux.

50 000 personnes étaient présentes pour commémorer le massacre de Srebrenica de 1995. Le premier ministre serbe, Aleksandar Vucic, s’est également présenté à l’événement mais a été pris violemment à partie par un groupe qui lui a jeté des pierres notamment à la tête l’obligeant à prendre la fuite.

Les autorités serbes ont sévèrement critiqué cette attaque. Le ministre de l’Intérieur évoque même une tentative d’assassinat. Le premier ministre insisterait lui sur la réconciliation.

En Bosnie, le maire de Srebrenica, la présidence et le parti musulman au pouvoir, le SDA, ont dénoncé cette attaque et s’en sont excusés.

Radovan Karadzic et Ratko Mladic, les deux acteurs principaux du massacre de Srebrenica sont actuellement jugés au tribunal pénal international de la Haye.

Ivan Vejvoda, le vice-président du think tank German Marshall Fund, rapporte :

« Le président serbe, Boris Tadic, s’est rendu deux fois à Srebrenica où il a présenté ses excuses pour ces crimes au nom de l’Etat serbe. L’Assemblée serbe a voté il y a cinq ans une résolution condamnant ce qui s’est passé à Srebrenica, rappelle Ivan Vejvoda. Mais c’est surtout un travail qui doit se promouvoir à travers l’école, dans les leçons d’histoire. Le génocide à Srebrenica est évidemment le crime le plus grand. Il n’est pas le seul. De tous les côtés, il y a eu des victimes. La reconnaissance et les excuses mutuelles sont un processus qu’on verra donc se poursuivre. ».

Le processus de réconciliation semble ardu dans la mesure où même l’ONU ne reconnait pas le massacre comme un « génocide ».
****************************

Il y a 100 ans, lors de la Grande Guerre les soldats musulmans jeûnaient dans les tranchées.

C’est une page historique plutôt inconnue du grand public que nous relate Stéphanie Trouillard, journaliste pour France 24. Alors que le mois béni de Ramadan 2015 arrive tout juste à sa fin, en 1915, il débuta à cette période là, à savoir le 13 juillet.

Des soldats musulmans enrôlés au sein de l’armée française jeûnaient donc en plein été, tout en étant sur le front.
Au moins 300 000 soldats originaires du Maghreb participaient à la Grande Guerre. Il y avait également d’autres soldats de confession musulmane originaires d’Afrique Noire.

Pour faciliter le jeûne du mois de Ramadan, l’Etat Major avait permis plusieurs commodités. En effet, avant même le début du mois de Ramadan, une dépêche officielle affirme que les jeûneurs auront l’autorisation de prendre leur petit déjeuner à l’heure de l’iftar, de prendre leur déjeuner une demi-heure plus tard, et enfin, de prendre leur dîner, vers 23H.

« En pays musulman, la rupture du jeûne est annoncée, chaque soir, par un appel à la prière. Cette pratique n’étant pas réalisable en France, les musulmans seront laissés, dans chaque groupement, libres de fixer le moment où ils croiront devoir prendre leur premier repas » précise également l’Etat-Major dans la dépêche officielle.

Ces commodités étaient importantes et avaient une portée pragmatique : il fallait garantir le bien être de ces soldats musulmans et et respecter leur pratique religieuse afin d’éviter les « troubles au sein des colonies » françaises. Rappelons également que l’armée française se battait contre l’Empire germanique, allié de l’Empire ottoman. Ce dernier avait lancé un appel pour que les musulmans les rejoignent au combat.

« Les autoriser à observer le jeûne du ramadan durant la journée, leur servir leur repas après le coucher du soleil et les informer des fêtes religieuses du mois sacré, cela peut être considéré comme de la ‘bonne politique’. De cette façon, les soldats pouvaient voir des preuves concrètes des précautions prises par l’armée pour respecter leur religion et leurs usages », souligne Richard S. Fogarty, historien et professeur de l’Université d’Albany aux États-Unis. Des commodités importantes d’autant plus que ces soldats musulmans qui se battaient dans les tranchées, n’avaient pas forcément eu le choix.
**********************************

Mesut Ozil finance les opérations d’onze enfants brésiliens.

En ce mois de Ramadan, symbole de générosité et de partage, Mesut Ozil a frappé un grand coup. Le milieu de terrain allemand d’origine turque est connu pour avoir la main sur le cœur. Le champion du monde le démontre une nouvelle fois, en ces derniers jours de mois béni.
11 enfants dont il paiera les opérations.

Être footballeur est le rêve de beaucoup d’enfants, Mesut Ozil le sait. Toutefois, cette place de privilégié ne doit pas faire oublier les commandements religieux du musulman. C’est ainsi un bel exemple pour tous de se rendre compte que peu importe la richesse, donner est une obligation et au-delà une purification.

L’an passé déjà, le joueur s’est illustré en donnant sa prime de Coupe du Monde au profit de 23 enfants brésiliens hospitalisés. Aujourd’hui, il récidive en permettant à 11 petits Brésiliens de subir des opérations qui changeront leurs vies. Un geste de grande classe qui devrait être imité partout dans le monde et par tout le monde.
***************************

Challenge : offrez 10 000 cadeaux de l’aïd aux enfants palestiniens et pakistanais !

La fin de ce mois béni est l’occasion rêvée pour multiplier ses bonnes actions et agir pour la cause d’Allah.
Et si nos petits frères en profitaient ?

Katibîn et le Secours Islamique France ont décidé de s’allier cette année afin d’offrir à nos petits frères et sœurs en Palestine et au Pakistan de nombreux cadeaux. L’objectif : faire du jour de l’Aïd un véritable jour de fête pour nos petits frères et sœurs délaissés.

Ces 10 000 cadeaux sont, entre autres, des jouets, des vêtements mais aussi des journées récréatives ou encore des kits scolaires. Des idées de cadeaux mûrement réfléchis que le SIF vous explique.
Pourquoi offrir des kits scolaires ?

Les fournitures scolaires représentent un coût non négligeable pour les familles. Parce qu’il est important que les enfants disposent des fournitures de base pour suivre correctement leur scolarité, nous distribuons également des kits scolaires composés de cahiers, stylos, colles, règles, trousses…

Pourquoi organiser des journées récréatives ?

Les sorties extrascolaires ont été pensées pour permettre aux enfants de se retrouver et de passer un moment convivial. Face aux difficultés du quotidien, tout enfant a besoin de s’évader et de jouer. Pendant toute une journée, les enfants sont soit ramenés dans un parc d’attraction ou bien par exemple participent à une fête avec des spectacles : théâtre, clowns, danses…

L’exemple du Pakistan.

Le saviez-vous ? Ce sont les entrepreneurs couturiers formés par le SIF qui confectionnent les futurs vêtements qui seront offerts aux enfants à l’occasion de l’Aïd. Une manière de développer l’économie locale et surtout d’offrir des vêtements qui correspondent exactement aux besoins de la population.

On compte sur vous !

Maintenant, à vous de jouer. En soutenant le Fonds Cadeau de l´Aïd, vous permettrez à des enfants de vivre un moment de bonheur. Avec seulement 25 €, vous apportez la joie dans le cœur des enfants.

Offrez, vous aussi, un ou plusieurs cadeau(x) à vos petits frères et prouvons-leur tous ensemble que leur communauté ne les a pas oubliés !

Faite un don sur, www.secours-islamique.org.
**************************

Irak : Des attentats suicides font 36 morts à Bagdad.

Ce dimanche 12 juillet, un véhicule a explosé près d’un marché dans le quartier de Chaab à Bagdad, lorsque les gens et la police se sont approchés, un kamikaze s’est fait exploser. Ces événements ont suivi les attentats de samedi soir à l’heure de la rupture du jeûne faisant ainsi un total de 36 morts et plus de 90 blessés.
Bombes et kamikaze.

Samedi soir, le quartier d’Iskan est le premier touché par l’explosion d’un véhicule occasionant ainsi la mort de deux personnes. S’en suit une autre explosion de véhicule dans le quartier de Kazimiya, sur la place Adan faisant six victimes. Le dimanche, un nouveau véhicule explose, cette fois-ci dans le quartier de Bounouk et tuant neuf personnes. Enfin, dans la journée de dimanche, un autre véhicule explose dans le quartier de Chaab faisant dix morts, lorsque la police et les passants se sont approchés, un kamikaze s’est fait exploser et a tué neuf personnes de plus. Ce sont au total quatre quartiers de Bagdad qui ont été meurtris ce week-end et qui ont pour point commun d’être tous à dominance chiite. A ce jour, les attentats n’ont pas été revendiqués mais les observateurs locaux suspectent l’Etat Islamique d’être derrière ces attaques.

Cette vague d’attentats est consternante et l’Irak pleure ses victimes qu’elles soient chiites ou sunnites. Il est important que les Etats se mobilisent afin que ces pratiques cessent et que les civils soient épargnés.
*************************************

La Tunisie interdit la prière de l’aïd à l’extérieur des mosquées.

La Tunisie continue ses mesures restrictives suite à la tuerie sur la plage de Sousse. Les autorités ont annoncé plus de 127 personnes arrêtées depuis l’attentat et la fermeture de 80 mosquées dites « salafistes ».

Dernière mesure liberticide sous couvert de lutte contre le terrorisme, l’interdiction par les autorités de la prière de l’aïd en pleine air comme le veut la Tradition Prophétique. Le Ministère des Affaires Religieuses a annoncé que toutes les mesures nécessaires allaient être prises en collaboration avec le Ministère de l’Intérieur afin que la prière de l’aïd soit accomplie dans les mosquées.

Selon les autorités, les 5400 mosquées ont déjà été informées par le Ministère des Affaires Religieuses tunisien. Cette nouvelle mesure restrictive sous couvert de lutte contre le terrorisme apparaît comme une énième attaque contre la pratique religieuse dans le pays. Beaucoup de citoyens s’interrogent sur la corrélation entre l’expression religieuse dans l’espace public et la lutte contre le terrorisme. En Tunisie, les mosquées n’ont jamais été visées par des attentats.
**********************************

Amérique : Un homme noir meurt après avoir été gazé par la Police.

Un nouvel incident, impliquant la Police risque de raviver les tensions raciales après la mort de plusieurs afro Américains ces derniersmois.

En effet, un homme noir, Anthony Dewayne Ware vient d’être tué par des policiers blancs.

Aspergé de gaz, il est décédé peu après son arrivée à l’hôpital. Il avait été appréhendé par la Police car une voisine l’avait accusé d’avoir une arme.

Une enquête a été ouverte afin de déterminer dans quelles circonstances le décès d’Anthony Dewayne Ware a eu lieu. D’autant plus qu’aucune arme n’a été retrouvée sur lui…

Une vidéo de l’arrestation existe mais pour le moment aucun des six agents impliqués n’ont été suspendus.
*********************************************************

Laisser un commentaire