MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 4 Ramadann 1436.

Flash info du 4 Ramadann 1436.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
http://www.islamatouswebradio.info.


Ramadan 2015 : le Ramadan des enfants.

Chaque année, nous préparons tous le mois de Ramadan. Mais qu’en est-il de nos petits trésors ? Comment accueillir Ramadan avec nos enfants ? Faut-il qu’ils accomplissent le jeûne ? Que faire avec eux durant ce mois sacré afin qu’ils en tirent des bénéfices incha Allah ? Voici tant de questions auxquelles nous tenterons de répondre par le biais d’un éclairage psychologique, pédagogique et bien évidemment, islamique incha Allah.
Ne pas obliger à jeûner mais inciter à s’habituer…

Le jeûne n’est pas une obligation pour les enfants. Cela le sera lorsqu’ils auront atteint la puberté considérée comme l’âge de la responsabilité. En effet, ‘Aisha (qu’Allah soit satisfait d’elle) a rapporté que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « La plume est levée pour trois (personnes) : le dormeur jusqu’à ce qu’il se réveille, le jeune enfant jusqu’à ce qu’il atteigne la puberté et le fou jusqu’à ce qu’il retrouve la raison. » Ainsi, les enfants n’ont pas à effectuer le jeûne du mois de Ramadan avant leur puberté. Celle-ci apparaît vers l’âge de quinze ans. Comme le souligne Cheikh Ibn Jibrine, « Dès lors qu’une personne atteint l’âge de quinze ans, elle devient responsable. Cet âge est un signe de la puberté. Celui donc, qui a été négligent vis-à-vis de son jeûne, malgré l’apparition de sa puberté, a certes, délaissé un acte obligatoire. » Cette affirmation souligne le fait que le jeûne n’est pas obligatoire pour l’enfant impubère.

Bien que le jeûne ne soit pas imposé aux enfants, il est préférable qu’ils jeûnent s’ils en ont la capacité. En effet, cela ne peut leur être que bénéfique car c’est une manière de les sensibiliser à l’obéissance envers Allah et à l’adoration que nous devons Lui vouer. Ils comprendront alors que nous sommes tous soumis à un Dieu unique et qu’il faut lui obéir. De plus, cela leur permettra de s’habituer au jeûne qu’ils auront à effectuer quelques années plus tard. C’est ainsi que procédaient les pieux prédécesseurs avec leurs enfants. Ils les incitaient à jeûner et lorsque la faim se faisait ressentir, ils faisaient diversion avec un jouet. Prenons-les comme exemples afin d’apporter une bonne éducation à nos enfants incha Allah. Cependant, il ne faut pas les forcer à jeûner. Cela est une évidence car si nous les obligeons à jeûner, nous irons à l’encontre de l’ordre d’Allah. Ainsi, nous devrions les inciter à jeûner quelques journées durant ce mois sacré incha Allah voire quelques demies-journées pour les petits bambins.
Définir la règle, expliquer le jeûne.

Il est important d’expliquer à nos enfants en quoi consiste le jeûne. Le fait qu’un enfant voit ses parents se priver de nourriture toute la journée peut lui paraître étrange. C’est pourquoi il est primordial de lui faire comprendre ce qu’est le jeûne, de répondre à ses interrogations et d’éclairer ce qui lui semble intrigant.

Le fait d’expliquer les choses à son enfant lui sera bénéfique. En effet, la célèbre psychologue Diana Baumrind a décrit quatre styles d’éducation parentale différents que sont le style autoritaire, le style permissif, le style démocratique et le style désengagé. Celui qui est le plus avantageux pour le bien être et l’équilibre psychologique des enfants est le style démocratique. Ce dernier appartient aux parents qui ont un niveau d’exigence plutôt important et qui édictent des règles claires tout en privilégiant un niveau d’affection et d’attachement élevé. Les parents qui adoptent ce style parental exposent clairement les règles à leurs enfants tout en les expliquant. Ils répondent alors aux questions de leurs enfants et sont très ouverts au dialogue. Cela permet une communication parents/enfants des plus équilibrées, basée sur l’entente, l’échange et la compréhension mutuelle. Les études ont prouvé que les enfants baignant dans ce style parental sont les plus compétents et les plus équilibrés psychologiquement. Ainsi, l’idéal durant ce mois de Ramadan serait d’expliquer la règle qu’est le jeûne à nos enfants de manière claire, tout en répondant à leurs questions incha Allah. Cela leur permettra de saisir un des piliers de l’Islam d’une part, et d’accéder à un équilibre psychologique d’autre part.

Cependant, précisons que donner trop d’explications à un enfant dans certains domaines peut être un inconvénient. À titre d’exemple, le fait de trop lui expliquer un jeu peut entraver ses facultés de découverte et de recherche ainsi que sa curiosité intellectuelle.
Leur apprendre leur religion entre découverte et révisions.

Le mois de Ramadan est également un mois durant lequel nous devons redoubler d’efforts dans l’apprentissage de notre belle religion. Or, nous ne devons pas exclure nos enfants de cet apprentissage mais leur en faire profiter. Ce mois sacré est l’occasion de faire connaître l’Islam à nos enfants, avec des mots simples et des activités ludiques. De plus, nous sommes en vacances d’été donc le moment idéal pour éviter l’ennui de nos bambins. Quoi de mieux pour les occuper intelligemment que de leur apprendre notre religion ?

Afin de ne pas surcharger l’apprentissage de nos petits musulmans, il serait préférable d’effectuer un planning pour ce mois sacré. Ainsi, diviser le mois en quatre semaines où chacune correspondrait à un thème serait intéressant, en proposant apprentissages et activités ludiques. De plus, partager la semaine en deux : un temps d’apprentissage et un temps de révisions et questions/réponses incha Allah semblerait bénéfique.

Ainsi, nous vous proposons une répartition pour ce mois de Ramadan afin de vous donner des idées, mais d’autres possibilités sont évidemment envisageables, incha Allah. Le but est d’initier à l’Islam tout en développant la créativité de nos enfants.

Exemple de planning pour nos enfants :

1ère semaine : Thème : Qui est Allah ?
– Explication simple du monothéisme.
– Sensibilisation à la Création d’Allah : la nature, les animaux…
– Apprentissage d’une ou plusieurs sourates courtes.
– Apprentissage d’une ou plusieurs invocations.
Révisions.
Questions/réponses avec les parents, frères et sœurs.

2ème semaine : Thème : Qui sont les Prophètes ?
– Raconter simplement et brièvement l’histoire du Prophète (‘alayhi salat wa salam).
– Raconter simplement et brièvement l’histoire des Prophètes (‘alayhoum salam).
– Apprentissage d’une ou plusieurs sourates courtes.
– Apprentissage d’une ou plusieurs invocations.
Révisions.
Questions/réponses avec les parents, frères et sœurs.

3ème semaine : Thème : C’est quoi être musulman ?
-Explication simple des piliers de l’Islam.
– Explication simple de la foi en Islam.
– Apprentissage d’une ou plusieurs sourates courtes.
– Apprentissage d’une ou plusieurs invocations.
Révisions.
Questions/réponses avec les parents, frères et sœurs.

4ème semaine : Thème : Activités ludiques autour de ma religion
– Apprendre à écrire Allah en arabe, utiliser différentes couleurs et encadrer.
– Confectionner un livret illustré des invocations apprises durant le mois de Ramadan.
– Apprendre à écrire le nom du Prophète en arabe et décorer autour pour encadrer.
– Confectionner une carte de vœux pour l’Aid al fitr…

Qu’Allah permette à nos enfants de suivre le chemin de la piété. Qu’Il fasse d’eux des serviteurs pieux jusqu’au jour dernier.
*******************************************

Algérie : Carrefour veut accélérer son implantation.

Après une première tentative en 2006 qui déboucha sur un échec, l’enseigne Carrefour est revenue en Algérie et a ouvert son premier centre commercial à Alger. Mais à peine quelques jours après l’ouverture, de nouveaux centres devraient rapidement voir le jour à Oran et Sétif notamment.
Ne pas refaire les mêmes erreurs.

Lors de son implantation en 2006, Carrefour avait choisi comme partenaire local la société Arcofina, mais la collaboration entre les deux groupes n’a jamais fonctionné et cela a conduit à un retrait du groupe en Algérie en 2009. Six ans plus tard, elle revient accompagnée par la société HDA (Hyper Distribution Algérien) qui est née d’un partenariat entre le Tunisien Ulysse Trading and Industrial Compagnies (Utic – groupe Chaïbi), qui opère Carrefour Tunisie en franchise, et la société d’investissement Asicom détenue par les Etats algérien et saoudien. Cette union doit permettre une implantation rapide et durable en Algérie. Le centre commercial d’Alger dispose d’une surface de 4000 m² et est situé dans le quartier Bannaniers-Bab Ezzouar à l’est de la ville. Les dirigeants du groupe Carrefour estiment que le développement de l’enseigne devrait se faire sans trop de difficultés puisqu’ils ne feront face qu’à des concurrents locaux, qui ne disposent pas de la même puissance et de la même notoriété. Enfin, l’objectif pour 2015 est non seulement de se développer en Algérie mais également sur le reste du continent africain via des ouvertures programmées prochainement au Kenya et en Côte d’Ivoire.

La stratégie de Carrefour qui consiste à ouvrir son premier centre commercial en période de Ramadan n’est pas due au hasard, l’objectif est de profiter de la surconsommation des ménages pour réaliser au plus vite un maximum de bénéfices. Ces implantations se font au détriment d’enseignes locales qui ont besoin de grandir pour faire grandir le pays dans leur sillage, les consommateurs doivent réfléchir à deux fois avant de définir l’endroit de leurs achats.
********************************

Belgique, Bruxelles, la police bloque une rue pour que les fidèles puissent prier.

A Berchem-Sainte-Agathe, à Bruxelles, les fidèles musulmans sont contraints de prier dans la rue depuis un certain temps en raison d’un nombre restreint de places à la mosquée Al Inaba.
Admirable intervention.

Face à ce manque de sécurité, la bourgmestre et la police locale ont pris la décision de garantir leur sécurité, en empêchant le passage des voitures lorsque les fidèles sont en prière. Interrogé par le journal La capitale, l’inspecteur de quartier témoigne :

«Nous bloquons la rue une fois par semaine pendant une heure. Le désagrément causé est minime. Par contre, grâce à cette initiative, nous avons un retour très positif de la communauté musulmane. Une véritable relation de confiance est née» explique l’inspecteur de quartier Patrick Motmans.

Une initiative qui mettra certainement du temps à se répercuter en France.

vidéo a voir sur islamatouswebradio.info.

**********************

Recettes saines de Ramadan : Batbout à la farine de petit-épeautre.

Le petit épeautre aussi appelé engrain, est une céréale ancienne n’ayant pas été modifiée génétiquement contrairement au blé. La farine de petit-épeautre contient très peu de gluten, elle est riche en magnésium, phosphore et calcium.

Batbout de petit-épeautre, poulet et mayonnaise d’avocat :

Ingrédient des Batbouts.

1. 350gr de farine de petit-épeautre.
2. 8gr de levure de boulangerie.
3. ½ cuillère à café de sucre complet.
4. 200 ml d’eau tiède.
5. Sel.

Ingrédient pour la Mayonnaise d’avocat.

1. 1 avocat.
2. ¼ du jus d’un citron.
3. Sel/poivre.

Ingrédient pour le Poulet.

1. 500 gr d’escalope coupé en morceaux ou hachés.
2. Huile d’olive.
3. Épice au choix.
4. Sel/poivre.

Préparation du Batbout.

1. Dans un grand verre, diluez la levure et le sucre dans l’eau. Laissez la levure gonfler pendant 10 minutes.
2. Mélangez avec la farine puis pétrir pendant 10 minutes à la main ou 5 minutes avec un robot.
3. Divisez la pâte en deux boules.
4. Étalez les pâtes avec un rouleau à pâtisserie sur un plan légèrement fariné.
5. A l’aide d’un verre, découpez des cercles d’environ 1 cm d’épaisseur.
6. Laissez gonfler sur un tissu propre et légèrement fariné pendant 1 heure.
7. Cuire dans une poêle sans ajouter d’huile.
8. Laissez cuire à feu moyen sur les deux faces.

Préparation de la Mayonnaise d’avocat

1. Mixez tous les ingrédients. Rectifiez l’assaisonnement.
2. Ajoutez du jus de citron si vous voulez plus d’acidité.

Préparation du Poulet.

1. Dans l’huile d’olive faire dorer le poulet.
2. Assaisonnez
3. Coupez un morceau pour vérifier la cuisson.

Découpez les batbouts et ajoutez-y le poulet et la mayonnaise d’avocat. On peut aussi ajouter des crudités (Concombre, carotte râpées, tomates,etc.).

Bonnes Appétit….

La recette est disponible sur le site islamatouswebradio.info.
*********************************

Ramadan : Le sort de celui qui rompt volontairement son jeûne avant le terme.

Il est des gens qui, durant le mois de Ramadhan, ne se soucient pas de leurs actes et de leurs conséquences. Et pourtant, certains de ces actes peuvent s’avérer bien plus graves qu’on ne le pense. Durant ce mois béni, certains jeûneurs ne trouvent aucun problème à rompre volontairement leur jeûne avant le terme et sans raisons valables, ou pire encore, à ne pas jeûner du tout.
Que leur est-il destiné ?

Le Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lu) nous a informés du sort de ces personnes si elles ne se repentent pas. Il a dit :

« Alors que je dormais deux hommes sont venus à moi et m’ont pris par l’épaule pour m’emmener vers une montagne escarpée et m’ont dit : Monte !

J’ai dit : Je ne peux pas y arriver.

Ils ont dit : Nous allons te la rendre facile.

Alors je suis monté et arrivé au milieu de la montagne j’ai entendu de forts cris. J’ai demandé : Qu’est-ce que ces cris ? Ils me répondirent : Ce sont les cris des gens de l’enfer.

Puis nous avons continué jusqu’à arriver vers des gens pendus par les chevilles avec leurs bouches tranchées et ensanglantées. J’ai dit : Qui sont-ils ? Ils me répondirent : Ce sont les gens qui rompaient leurs jeûnes avant son terme.

Puis nous avons continué vers des gens très gros, nauséabonds et très laids. J’ai dit: Qui sont-ils ? Ils me répondirent : Ce sont des mécréants morts.

Puis nous avons continué vers des gens qui sentaient encore plus mauvais comme si leur odeur était celle des toilettes. J’ai dit : Qui sont-ils ? Ils me répondirent : Ce sont ceux qui commettent la fornication.

Puis nous avons continué vers des femmes qui avaient les seins mordus par des serpents. J’ai dit : Qui sont-elles ? Ils me répondirent : Ce sont celles qui privent leurs enfants de leur lait.

Puis nous avons continué vers des enfants qui jouaient entre deux fleuves. J’ai dit : Qui sont-ils ? Ils me répondirent : Ce sont les enfants des croyants.

Puis nous sommes montés et nous avons vu trois personnes qui buvaient du vin. J’ai dit : Qui sont-ils ? Ils me répondirent : C’est Ja’far, Zayd et Ibn Rawaha.

Puis nous nous sommes élevés une nouvelle fois et nous avons vus trois hommes. J’ai dit : Qui sont-ils ? Ils me répondirent : C’est Ibrahim, Moussa et ‘Issa qui t’attendent. ».

(Rapporté par Ibn Khouzeyma dans son sahih n°1986 et authentifié par cheikh Albani).

Et à ce sujet, cheikh Albani a dit :

« Ceci est le châtiment de celui qui jeûne puis rompt volontairement le jeûne avant le moment de la rupture du jeûne. Alors comment sera la situation de celui qui ne jeûne pas du tout ?! » (Silsila Sahiha vol 7, 2ème partie à la page 319).

En ce mois rempli de bénédictions, multiplions nos invocations pour chacun des membres de notre communauté et prions Allah pour qu’Il raffermisse nos cœurs, solidifie notre foi, nous guide constamment sur le droit chemin et nous accorde Son pardon.
**************************

Maroc : 4 mois de prison pour 2 homosexuels.

En juin dernier, deux Marocains ont eu la fâcheuse -et immonde- idée de se montrer dans leurs œuvres homosexuelles sur un site historique de Rabat, la Tour Hassan. Aujourd’hui, le verdict est tombé : ils ont été condamnés à 4 mois de prison ferme,. Poursuivis pour « outrage public à la pudeur » et « acte contre nature avec un individu du même sexe », les deux individus de 38 et 25 ans ont été également condamnés à une amende 500 dirhams.
L’homosexualité, un fléau réprimé au Maroc.

Les faits d’homosexualité ont le vent en poupe mais les autorités ne semblent pas vouloir laisser les choses germer, tout comme à la mi-mai où 3 individus avaient été arrêtés, les deux fauteurs de trouble n’ont pas échappé à la règle : prison et mise à l’amende. Bien que la sentence semble quelque peu légère et que des associations dites de lutte pour la liberté de conscience s’offusquent, nous ne pouvons que saluer ce type de condamnation visant à stopper la déchéance et la dépravation. Dans la continuité, vivement que le Royaume s’attaque à la pédophilie et à la prostitution pour mettre définitivement un grand coup de pied à ces maux qui gangrènent le pays de l’intérieur.
***********************
Lyon : JDS, ces sœurs font appel à vous, ne restez pas insensible

L’association Les jardins du savoir a pour ambition principale de former des « hafizhâtes », ces femmes ayant appris l’intégralité du Coran, en trois années d’apprentissage du Texte sacré, mais aussi de la langue arabe et des fondements de la religion musulmane.

JDS est une association qui dispense ses cours au sein de la mosquée Mos’ab à Lyon, le matin, seul créneau horaire libre.

Mais pour pouvoir continuer à dispenser des cours de qualité dans des conditions décentes et à des horaires aussi convenables que satisfaisant pour le plus grand nombre, JDS doit impérativement disposer de ces propres locaux.

Car si jusqu’à présent, l’association a su composer avec les contraintes des uns et des autres, sa situation n’en est pas moins demeurée précaire, instable. La programmation des cours dépendait essentiellement de la disponibilité ou pas des salles prêtées par les mosquées accueillantes.

Aujourd’hui, JDS fait appel à votre générosité en ce mois béni de Ramadan.

Et ceci afin d’offrir un cursus complet aux femmes, pouvoir dispenser des cours aux enfants et offrir des formations au plus grand nombre en achetant ses propres locaux.

Faites un don pour une Maison du Coran dans laquelle sera enseignée la parole d’Allah et ceci exclusivement pour les femmes.

Faites un don sur le site :
www.les jardins du savoir.com.

www.lesjardinsdusavoir.com.
********************************************

Laisser un commentaire