MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 25 chabann 1436.

Flash info du 25 chabann 1436.

Ecouter la Radio, en direct sur :
http://www.islamatouswebradio.info

 »
Amérique : une jeune musulmane écrit pour répondre aux préjugés.

Une américaine musulmane de treize ans a décidé de s’exprimer pour lutter contre les stéréotypes. En effet, après avoir fait l’objet de préjugés et de remarques erronées par ses camarades, Sumaiya Mahee a écrit un essai pour y répondre.

La jeune fille invite les responsables de l’établissement à proposer des cours afin de remédier à l’ignorance religieuse et culturelle des élèves. Ces derniers reprennent les idées véhiculées par les médias au sujet de l’Islam et ignorent donc tout de cette religion. Sumaiya explique qu’elle est confrontée à ces idées reçues au quotidien : « Je fais face à ces stéréotypes chaque jour parce que je suis une fille musulmane. C’est ce que je ressens », propos relevés par Metro US.

L’adolescente a fait le choix de contrer ce que véhiculent les médias en écrivant. Elle considère donc son écrit « comme une façon de lutter contre les stéréotypes auxquels [elle fait] face ». Au delà de cela, Sumaiya a découvert qu’elle parlait d’une part pour sa propre personne et d’autre part, pour l’ensemble des enfants et adolescents musulmans. C’est ainsi qu’elle a déclaré : « Quand j’ai commencé à parler de ce sujet, j’ai réalisé que je n’étais pas seule et que d’autres enfants vivent la même chose ».

Dans son essai, la jeune fille explique que l’Islam est synonyme de paix, que les musulmans ne sont pas des terroristes et qu’ils demandent uniquement à vivre en paix. C’est en ce sens qu’elle écrit : « I am a muslim girl, not a terrorist » – Je suis une fille musulmane pas une terroriste. Des propos directs et surprenants venant d’une petite fille mais qui s’avèrent malheureusement nécessaires de nos jours.

L’initiative de Sumaiya est quant à elle admirable puisqu’elle illustre un exemple de courage et de sincérité que peu de personnes auraient emprunté surtout à un si jeune âge.
*******************
 »
Un bracelet électronique pour les pèlerins de La Mecque.

Il sera bientôt obligatoire de porter un bracelet électronique à La Mecque. Selon les autorités, cet outil offrira des services aux pèlerins et facilitera la gestion les flux. Mais il permettra aussi de mieux surveiller le public.

“Le ministère du Pèlerinage saoudien demandera à tous les pèlerins de porter un bracelet électronique”, rapporte le site de la télévision saoudienne Al-Arabiya. “En scannant le code-barres de ce bracelet, le ministère aura accès à toutes les informations dont il aura besoin”, ajoute le site, y compris les informations médicales. Cet outil permettra également d’établir rapidement des statistiques.

Selon les autorités, il s’agit de “servir au maximum les pèlerins” : “Le bracelet offrira, dans plusieurs langues, des services tels qu’un GPS, des alertes pour les horaires de prière, une boussole pour indiquer la direction dans laquelle il faut prier, des instructions sur le rite à suivre et les préceptes à prononcer.”

Dans le quotidien saoudien arabophone Al-Watan, on apprend que ce dispositif a également “pour but de mettre les pèlerins sur la bonne voie”. Il faut savoir que les autorités saoudiennes distribuaient déjà des fascicules pour indiquer aux pèlerins la bonne façon d’accomplir le rite.
**********************
 »
Insolite: Le Maroc change d’heure pour le ramadan.

L’année dernière déjà, la mesure était en vigueur. Le Ramadan 2015 va de nouveau provoquer un changement d’heure au Maroc, où les autorités ont décidé de repasser à l’heure d’hiver spécifiquement lors du mois du jeûne. Le changement sera effectué quelques jours avant la date du Ramadan marocain, le dimanche 14 juin, ou plus exactement dans la nuit du 13 au 14 juin 2015 (le début du Ramadan aura lieu le 17 ou 18 juin selon les pays et les méthodes utilisées). Les Marocains sont invités à repasser à l’heure d’été le dimanche 19 juillet 2015, à l’issue de l’Aïd el-Fitr. Concrètement, dans la nuit du samedi au dimanche, il faudra avancer sa montre d’une heure pour la reculer un mois plus tard.

Le Maroc connait ainsi depuis deux ans quatre changements d’heure dans l’année. Mais le changement d’heure et le retour à l’heure d’hiver pendant les 30 jours de Ramadan reste exceptionnel. Quand le Ramadan a lieu l’été, comme c’est le cas cette année comme l’année dernière, il s’agit surtout d’éviter que la journée et la chaleur se prolongent et d’accélérer l’arrivée du crépuscule pour permettre aux croyants de se restaurer. Les autorités veulent ainsi rendre le quotidien des musulmans « plus confortable ». Le « ftour », repas du soir inscrit au calendrier du Ramadan, pourra ainsi être pris à 20 heures, heure locale du soir, et non à 21 heures.

Le nombre d’heure de jeune ne change pas, ce changement d’horaire permet simplement de mieux organiser la vie de la société! A bon entendeur des polémiqueurs frénétiques…
********************
 »
Participation du PS au dîner du CCIF: des membres du bureau s’offusquent.

Suite à la participation de la porte-parole du PS au dernier dîner du CCIF, le 29 mai 2015, quatre membres du bureau national ont écrit au premier secrétaire Jean-Christophe Cambadélis pour se plaindre.
Une demande d’explication ridicule au premier secrétaire du PS.

Mardi 9 juin 2015, Jean-Christophe Cambadélis a reçu un courrier rédigé par Mehdi Ouraoui, Naïma Charaï, Charlotte Brun et Stéphane Delpeyrat. Ces 4 individus indiquent avoir été choqués par la présence du parti socialiste lors du dîner du CCIF.

« C’est avec la plus grande stupéfaction que nous apprenons qu’une des porte-parole a représenté notre parti au Comité contre l’islamophobie en France.[…] A ce dîner était présente Houria Bouteldja (Parti des Indigènes de la République), qui pêle-mêle soutient le Hamas, le Hezbollah et Cheikh Yassine, et dénonce le ‘philosémitisme’.[…] Le CCIF est également proche de Tariq Ramadan, théoricien étroitement lié aux Frères musulmans: dans un message vidéo qu’il a adressé au gala, un repas en sa compagnie était mis aux enchères auprès des convives.

Penses-tu que cela soit la place d’une porte-parole du premier parti de la gauche française, héritier et porte-flambeau de la laïcité et des Lumières? […] Le Parti socialiste n’a pas à côtoyer de telles personnalités, par clientélisme communautaire, par mauvaise conscience, par déconnexion avec les réalités de la société ou par renoncement à nos valeurs fondamentales » (extrait du courrier).

Donc à en croire ces responsables du PS -deux d’entres eux sont d’origine maghrébine- la lutte contre l’islamophobie n’est pas un sujet de préoccupation majeur? Entre Nicolas Sarkozy qui débute sa campagne avec le projet de « réformer l’Islam », et le PS qui considère qu’il est étonnant et choquant de participer au dîner du CCIF, cela fait beaucoup pour les citoyens français de confessions musulmanes.

Sans en faire de la comparaison non-productive, nous ferons tout de même un rappel qui semble important, si un dîner organisé par une association qui lutte contre les discriminations islamophobes n’est pas la place du Parti socialiste, pourquoi l’est t-elle à celui du CRIF?

Au dîner du CRIF ce n’est pas un porte parole qui se déplace, c’est toute la classe politique française, ainsi que l’ensemble du gouvernement, le président de la République en tête. D’ailleurs ce dîner n’est-il pas organisé à l’Elysée?

Message aux auteurs de cette lettre absurde, ce qui est un renoncement aux valeurs fondamentales c’est bien le deux poids deux mesure. C’est l’asservissement de la République aux profits d’intérêts économiques ou électoraux. C’est le saccage des libertés, dont la liberté dans sa pratique religieuse et enfin c’est de ne pas assurer la sécurité des citoyens.

Pensez-vous vraiment que le CCIF existerait si les musulmans n’étaient pas victimes d’actes islamophobes quotidiennement, et si la justice assurait ses missions correctement?

Non ce qui choque n’est pas la présence de la porte parole d’un parti politique en chute libre, mais bien l’absence du président de la République!
***************************************
 »
Migrants : l’Australie verse 30.000 dollars pour qu’ils retournent en Indonésie.

Un bateau transportant 64 demandeurs d’asile et six passeurs en direction de l’Australie fait demi-tour. La raison de se retour soudain en Indonésie avec tous les migrants à bord est la suivante : les passeurs assurent que les services d’immigration australiens les ont payés pour qu’ils fassent le chemin inverse.

Encore une polémique autour de ces réfugiés après la récente découverte macabre d’une centaine de fosses communes en Malaisie.
« Chacun 5.000 dollars US… ».

Les migrants du Bangladesh, de Birmanie et du Sri Lanka sont arrivés fin mai en Indonésie, où l’embarcation a été interceptée par la police. Le capitaine et les membres de l’équipage affirment à la police locale que les autorités australiennes leur ont versé 30.000 dollars US pour qu’ils retournent en Indonésie. « Chacun 5.000 dollars US dans des sachets en plastique séparés », déclare l’un des passeurs au cours de l’enquête.
Le silence des autorités australiennes.

Cette version est corroborée par certains migrants à bord du bateau : « nous savions que l’équipage a reçu de l’argent, car lorsque nous avons demandé au capitaine pourquoi nous ne continuons pas notre route vers l’Australie, il nous a dit qu’il avait reçu de l’argent des autorités australiennes » pour faire demi-tour, témoigne un Bangladais.

Interrogés par l’AFP, les services d’immigration australiens se sont refusés à tout commentaire. Le gouvernement conservateur de Tony Abbott a lancé fin 2013, avec l’aide de l’armée, l’opération « Frontières souveraines » pour décourager les réfugiés d’arriver par la mer en Australie.
********************
 »
Deux ados inventent une histoire folle, pour accuser une femme voilée, et des jeunes musulmans.

L’histoire folle impliquant une femme voilée et une quinzaine de musulmans était inventée de toute pièce par deux adolescents. Deux frères âgés de 12 et 16 ans ont raconté à la police avoir été agressés dimanche soir dans une rue de Montigny-le-Bretonneux dans les Yvelines.

D’après la version des ados, un des deux garçons jouait sur sa trottinette près de son grand frère quand il aurait frôlé une musulmane portant le hijab. Énervée, celle-ci a giflé le garçon qui, pour se défendre, lui aurait arraché son voile. Puis l’adolescent aurait rapidement été pris à partie par une quinzaine de clients d’un kebab. Le jeune aurait été escorté dans un parc puis attaché à un arbre avec du scotch et enfin frappé et insulté. Les deux jeunes mythomanes ont même prétendu avoir été menacé de mort.

Des le départ les policiers ont émis des doutes sur la version des ados et pourtant cela n’a pas empêché les médias de relayer le mensonge.

Les enquêteurs ont effectivement retrouvé du ruban adhésif sur place. Mais il s’agissait du même que celui utilisé pour le déménagement de leur mère selon le Parisien.

La police affirme que c’est en réalité la femme musulmane qui a été agressée par le plus petit des deux frères. Quant aux jeunes sortis du kebab, ils ont effectivement discuté avec les deux frères mais simplement pour leurs faire la morale après avoir assisté à cette agression. Une plainte a été déposée par la musulmane agressée.
******************
 »
Un algérien fait condamner Tf1.

TF1 vient d’être condamné à verser des indemnités à Ali Belhadad, un Algérien de 48 ans, pour diffamation. Dans un reportage diffusé en 2012, la chaîne de télévision française avait présenté à tort ce musulman comme étant un terroriste ayant pris part aux attentats de Marrakech, en 1994.

Tf1 avait relayé un communiqué du ministère français de l’Intérieur qualifiant Ali de « terroriste en contact avec d’anciens jihadistes » sans aucune vérification. La cour d’appel de Paris a estimé que Tf1 aurait dû « vérifier l’exactitude de la condamnation ».

Deux responsables de TF1 et un journaliste ont été condamnés à verser 3000 € de dommages et intérêts à Ali Belhadad pour diffamation.
*************************
 »
Ramadan moubarak et Joyeux ramadan, affiché en très grand format dans le RER et le métro parisien.

Le Ramadan est un véritable enjeu commercial pour beaucoup d’entreprises. A quelques jours du début du mois de Ramadan 2015, la grande distribution dédie des rayons entiers aux consommateurs musulmans. Les opérateurs téléphoniques aussi veulent leur part du gâteau, à l’instar de LEBARA qui a lancé une campagne de communication visible dans le RER et le métro parisien.

L’opérateur a choisi de s’afficher en très grand format pour souhaiter un « Ramadan moubarak » et « Joyeux ramadan » aux consommateurs musulmans.
**********************************************
 »
Un ex-responsable FN brûlait des voitures pour dénoncer l’insécurité.

Mercredi 10 juin, un ancien responsable départemental Front National en Seine-et-Marne a été écroué car il a brûlé des voitures, inventé une agression et finalement criait à « l’insécurité » dans sa ville sur son blog.
Adrien Desport, jeune militant du FN, aujourd’hui suspendu de ses fonctions de responsabe, devait comparaître au tribunal de Meaux en compagnie de cinq autres membres du FN. Afin de péparer leu défense, un délais leur a été accordé, reculant le procès au 15 juillet. Mais en attendant, ce jeune homme de 25 ans a tout de même été placé en détention provisoire.

Les autres individus ont été placés sous contrôle judiciaire.

Le groupe, dont la tranche d’âge varie de 19 à 25 ans, est accusé d’avoir brûlé des voitures en Seine-et-Marne et dans le Val-d’Oise, été impliqué dans une association de malfaiteurs, inventé une agression, en plus de la consommation de stupéfiants.

En tout, ce serait 13 voitures que les jeunes gens auraient brûlées dans la nuit du 7 au 8 avril à Mitry-Mory, Seine-et-Marne. Ces incendies ont été « largement utilisé sur les sites personnels d’Adrien Desport pour dénoncer une montée d’insécurité dans la commune », soutient le procureur adjoint de la République de Meaux, Emmanuel Dupic.

Lettre ouverte d’A. Desport aux Mitryens : « Au sein de notre quartier, Mitry-le-Neuf, 20 véhicules ont été incendiés et les émanations ont touchés certaines habitations. Entre 23h et 4h du matin, les secours ont du faire appel aux renforts des communes voisines et des services de secours départementaux afin de juguler cette trainée de poudre qui a ravagée certaines de nos rue. […]La délinquance se fait de plus en plus présente et leurs délits de plus en plus violente. ».

Le jeune homme a également poté plainte pour une agression imaginaire le 28 mars au volant de son véhicule par un homme muni d’une bombe lacrymogène. Cet événement survenait a veille du second tour des cantonales pour lesquelles il s’était porté candidat.

Il s’agit d’une adhérente FN qui aurait été témoin des incidents et qui les aurait dénoncés engendrant une enquête au sein du parti. Le procès a réuni une vingtaine de victimes qui se sont constituées parties civiles.
******************************
Drame au Maroc, 11 enfants meurent noyés

Le drame s’est déroulé dans la ville de Skhirat. Un groupe d’une cinquantaine d’enfants effectuait alors une sortie avec une association sportive sur la côte atlantique.

Les enfants âgés de 12 à 17 ans en excursion sur une plage non surveillée ont vraisemblablement été surpris par de forts courants marins. Parmi eux, six ont péris noyés et ont été évacués à l’hôpital de la ville. Cinq autres ont été emportés par les flots et des recherches sont encore en cours pour retrouver leurs corps.

Nous exprimons nos doléances aux familles et à leurs proches et rappelons à chacun que la mort ne prévient pas et qu’elle n’épargne pas les jeunes.
********************************
 »
La Palestine n’accueillera finalement pas l’équipe saoudienne pour les qualifications au Mondial.

L’autorité palestinienne avait prévu de recevoir l’Arabie Saoudite à domicile pour un match de football entrant dans le cadre de la qualification au Mondial 2018.

Ce match très symbolique qui devait se tenir à Jérusalem même n’aura finalement pas lieu. Les excuses invoquées sont multiples mais les véritables raisons de cette annulation restent floues.

L’Arabie a fait savoir qu’en raison des problèmes sécuritaires que rencontrait actuellement son pays elle ne pouvait se permettre ce déplacement. Elle a ainsi invité l’équipe palestinienne a jouer ce match à … Dammam en Arabie.

En effet, pour Ryadh qui subit une recrudescence d’attentats revendiqués par l’EI ( ex-ISIS ), le danger d’un mouvement de réprobation de son opinion nationale est très élevé. On imagine aisément l’effet que pourrait avoir des images montrant l’équipe saoudienne soumise aux contrôles aux frontières et aux check-points qui restent toujours l’apanage exclusif de l’armée israélienne.

Ce geste paraitrait en effet pour beaucoup comme une normalisation cachée de l’Arabie avec l’israel et pourrait avoir des conséquences néfastes sur la stabilité du pays.

Mais d’autre part on devine la gêne des saoudiens qui ont ces derniers temps tout fait pour instaurer un partenariat fort avec la diplomatie israélienne face à l’Iran considéré comme l’ennemi prioritaire par le royaume.

Chez les israéliens le dilemme a été le même.

Saisir la chance d’une normalisation tacite avec les arabes et fâcher son opinion publique opposée à toute reconnaissance de la Palestine ou refuser ce match au risque de paraitre encore et toujours comme un colonisateur intransigeant ?

La décision de l’autorité palestinienne de suivre le conseil saoudien aura donc sans doute permis à beaucoup d’éviter des choix trop difficiles.
**************************

Laisser un commentaire