MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 23 chabann 1436.

Flash info du 23 chabann 1436.

Ecouter la Radio, en direct sur :
http://www.islamatouswebradio.info

 »
Palestine : 5 ans après, les palestiniens honorent la mémoire des militants assassinés du Mavi Marmara.

De nombreux palestiniens se sont réunis pour commémorer le cinquième anniversaire de l’attaque meurtrière de l’armée israélienne contre la flottille civile du Mavi Marmara à Gaza ce dimanche 31 mai 2015. Des dizaines de personnes ont brandi des drapeaux palestiniens et des banderoles turques pour rappeler la condamnation totale de l’attaque menée par marine israélienne sur la flottille civile commise jour pour jour il y a déjà 5 ans.

Un rassemblement en souvenir des six navires civils qui acheminaient par la mer de l’aide humanitaire, et dont le seul crime fut de vouloir briser le blocus israélien . L’événement était organisé par des militants qui travaillent sans relâche pour mettre fin au blocus inhumain sur Gaza.

Le porte-parole du Comité Populaire contre le Blocus, Ali al-Nazli, a déclaré lors d’une conférence de presse: « Gaza n’oubliera jamais ce que le peuple turc a fait pour défendre la cause palestinienne et briser le blocus. ».

la flottille civile d’aide a été attaquée dans les eaux internationales par Tsahal le 31 mai 2010, alors qu’elle tentait de briser le blocus israélien de la bande de Gaza. Neuf militants turcs ont été tués et 30 autres personnes blessées, dont un militant décédé il y a tout juste un an, après avoir été grièvement blessé.

Un Blocus de la honte en cours depuis 2007 sous les yeux complices de la communauté internationale, qu’une poignée de citoyens engagés a tenté de percer au péril de leur vie. Mehmet Kaya, le représentant de la Fondation d’aide humanitaire turque, a déclaré que les personnes qui se sont réunies ce week-end voulaient seulement se souvenir de leurs frères assassinés en 2010 dans leur tentative de livrer de l’aide humanitaire à Gaza.

« Le sang des martyrs de Mavi Marmara n’a pas coulé en vain », a déclaré Kaya à l’agence de presse turque Anadolu.
Il a martelé que sa fondation ne cessera de soutenir le peuple palestinien, appelant ce dernier à rester uni pour libérer leur pays.

Une procédure est en cours auprès de la CPI afin d’obtenir le jugement des commanditaires israéliens de cette attaque meurtrière commise dans les eaux internationales. Le raid contre la flottille d’aide humanitaire organisée par le Mouvement Free Gaza, la Fondation turque des droits de l’homme et des libertés et de secours humanitaire, a suscité de vives tensions politiques et diplomatiques entre Israël et la Turquie.
****************************************
 »
Philippines, 1er pays non musulman à adopter des normes halal fixées par l’OCI.

Les Philippines sera le premier pays non musulman à appliquer des normes sur les produits halal standardisées et harmonisées fixées par l’Organisation de coopération islamique. L’institut de normalisation et de métrologie pour les pays islamiques est en charge, depuis plusieurs mois maintenant, de la mise en place de normes halal unifiées qui s’appliqueront prochainement dans les 57 états membres de l’OCI.

Il s’agit d’un enjeu de taille pour Manille, car le ministère de la Science et de la Technologie (INMPI) du gouvernement philippin est déterminé à se conformer à ces normes standardisées afin d’accéder au gigantesque et fructueux marché international des produits dits halal. Un sésame essentiel pour accéder à un marché à croissance exponentielle.

Aussi, l’acquisition de la certification halal imposée par l’OCI est cruciale pour les Philippines car un déficit de confiance caractérise actuellement ses rapports avec les pays musulmans vers lesquels elle souhaite exporter des produits.

« Nous sommes très heureux que l’OCI INMPI nous ait donné cette occasion, la permission d’avoir leurs normes afin que nous puissions les adopter ici. Nous sommes le premier pays non-musulman à les appliquer « , a déclaré Haja Shayma Zenaida Laidan lors de la Conférence internationale et exposition sur le halal à l’Hôtel Marriot de Manille.

« L’OCI-INMPI est une grande organisation, elle est la deuxième plus grande organisation intergouvernementale après les Nations unies avec 57 Etats membres éparpillés dans 4 continents. Vous imaginez, 57 pays qui vont acheter votre produit. Vous pouvez accéder aux marchés de ces 57 pays islamiques « , a t-elle ajouté.

Laidan assure qu’un laboratoire dédié à Cotabato City est entièrement équipé, et dans les règles de l’art, pour effectuer tout une batterie de tests dont celui sur l’ADN pour vérifier les contaminants alimentaires afin d’écarter toute suspicion quant à l’altération de la nature d’un produit le rendant impur et donc haram pour les consommateurs musulmans.

L’obtention de la certification conforme aux normes de l’OCI est d’abord un enjeu économique majeur pour les Philippines; son intégration dans l’ASEAN lui ouvre les portes sur de grands marchés limitrophes à la condition de pouvoir garantir et offrir des produits halal de qualités et tracés aux populations musulmanes.

Le processus de normalisation et l’unification mondiale des normes halal instigué par l’OCI est en marche, l’éthique et la responsabilité doivent être le socle de ce mouvement afin d’assainir un secteur économique où de nombreuses zones d’ombre demeurent.
***********************************
 »
Palestine : Des baigneurs palestiniens forcés de sortir de l’eau par des soldats, pour laisser les colons se baigner.

Le 7 avril, durant les vacances de Pâque, un groupe de plusieurs centaines de colons israéliens accompagné de forces de sécurité, se sont rendus à Birkat Al-Karmil, un bassin naturel tout près du village d’Al Karmil, au Sud d’Hébron.

Selon les témoignages recueillis par B’Tselem, les forces de sécurité israéliennes ont alors ordonné aux baigneurs palestiniens de quitter impérativement le bassin et de rester plus loin, aux abords du parc.

« Un agent de police des frontières m’a ordonné de sortir de l’eau rapidement. Au début, je refusais et lui ai dit que je voulais être dans la piscine, et que j’avais le droit d’être là. Je lui ai dit que j’ai aucun problème à ce que les colons nagent avec moi. » raconte Muhammad Mahaniyah, jeune résident palestinien de 20 ans au reporter de B’Tselem. Muhammad a alors été menacé d’un recours à la force .
D’autres palestiniens ont vécu la même situation, et certains même ont menacés avec une arme. Des baigneurs palestiniens alors qu’ils nageaient dans l’eau ont raconté comment ils ont été menacés par les colons, puis, les forces de l’ordre israéliennes sont intervenues pour se contenter d’ordonner le retrait du bassin des nageurs palestiniens.
Ils ont ensuite invité les colons israéliens à faire usage de tout le parc, y compris du bassin pour s’y baigner paisiblement !
Les forces de sécurité israéliennes sont restées à regarder les baigneurs israéliens.

Selon les médias israéliens, les colons se sont rendus à ce bassin qui fait partie d’un site historique de la colonie biblique de Carmel. Une grande tournée est alors organisée à cette occasion. Un rabbin était d’ailleurs présent. Ce n’est que vers 17H30 que les colons ont quitté les lieux accompagnés de leurs soldats.

Les libertés des palestiniens sont quotidiennement bafouées, les violations de leurs droits sont quotidiennes, et touchent tous les domaines… Même le simple plaisir de se baigner dans l’eau des terres palestiniennes peut leur être enlevé comme ça, à n’importe quel moment par les autorités sionistes. Affligeant et honteux.
*****************************************
 »
Belgique : Recherché depuis plusieurs jours, Youssef Akantayou a été retrouvé brûlé.

Youssef Akantayou, un belge âgé de 24 ans, est porté disparu depuis ce vendredi 5 juin après avoir quitté Tamines, à Sambreville, pour se rendre à Lièges afin de rejoindre son épouse par l’autoroute E42. Depuis ce jour, il n’a plus donné de signe de vie et a été activement recherché durant ce week-end.
Son corps brûlé à 90%.

Ce lundi 8 juin, un homme a été retrouvé grièvement blessé sur l’aire de Gasparets, à Narbonne, suite à l’incident de son véhicule. Son identité était encore inconnu jusqu’à ce mardi, où le parquet de Namur a annoncé dans une conférence de presse ce fait dramatique :

« Les choses ont pris une tournure dramatique. Hier, un véhicule a été retrouvé près de Narbonne. La voiture a été retrouvée incendiée. Le corps de Youssef était à proximité. Il est vivant mais il est très grièvement brûlé sur 90 % du corps. Il est actuellement hospitalisé à Montpellier et plongé dans un coma. La thèse de l’accident n’est pas exclue. Des devoirs d’enquête sont en cours pour comprendre ce qu’il s’est passé » a déclaré Vincent Macq, le procureur du roi de Namur.

Il ajoute également :

« Dans son GSM, il n’y avait plus de carte SIM. Pas d’effets personnels non plus. Le véhicule était stationné sur une aire d’autoroute. Le sinistre remonte aux alentours de 19h30. Cette information est arrivée à la police belge ce midi. La réaction de la famille ? C’est l’incompréhension évidemment. ».

Dans l’attente d’une confirmation de son identification, une enquête a été ouverte afin de déterminer les causes de ce drame.
****************************************
 »
Egypte : 11 supporters condamnés à mort pour les émeutes de Port-Saïd.

En février 2012, à l’issue d’un match de football de première division Egyptienne entre Al-Ahly du Caire et Al-Masry de Port-Saïd, une émeute avait éclaté faisant plus de 70 morts. Trois ans plus tard, la justice d’Egypte vient de rendre son verdict définitif.
L’incident le plus meurtrier du football égyptien.

Suite à la défaite 3-1 de Al-Ahly, des supporters de Al-Masry ont pénétré sur la pelouse et s’en sont pris aux joueurs et aux fans adverses. Ceux-ci ont répliqué et les affrontements ont débouché sur 72 morts et plus d’une centaine de blessés. En 2013, l’Egypte avait accusé une vingtaine de personnes et les avait condamnées à la peine capitale. Une cinquantaine d’autres ont été condamnés à 15 ans de prison ferme. Deux ans plus tard certains ont finalement été acquittés, comme par exemple des responsables de la police, alors que 11 viennent de voir leur sentence confirmée et vont être exécutés.

Il est triste et malheureux qu’un événement sportif puisse conduire à un tel désastre humanitaire. Du côté des accusés, la peine de mort peut apparaître comme démesurée, le point de vue est probablement opposé chez les familles des victimes. De tels événements ne doivent jamais se reproduire.
*********************************************
 »
Nice : gain de cause pour les mères accompagnatrices voilées !

La nouvelle vient d’être annoncée, le tribunal de Nice autorise désormais toute mère portant un voile à accompagner son/ses enfant(s) lors des sorties scolaires.
Après le combat…

C’est aujourd’hui que le tribunal administratif de Nice a rendu le verdict. Le 6 janvier 2014, une mère voilée de la ville de Nice (Madame D) avait été informée d’une sortie scolaire organisée par l’école de son enfant. Désirant l’accompagner, Madame D avait fait part de sa volonté de participation par le biais d’un mot sur le carnet de son enfant, demandant par la même occasion si « son foulard constituerait un obstacle au regard du contexte ambiant. » Suite à quoi, l’école lui répondit :

« Nous n’avons malheureusement plus le droit d’être accompagnés par les mamans voilées, vous ne pourrez nous accompagner que si vous l’enlevez. ».

Une injustice dont prend acte cette maman, qui décide immédiatement de contacter le CCIF (Collectif Contre l’Islamophobie de France) afin de poursuivre cette affaire en justice.
… la victoire !

Un an plus tard, après un long combat mené par le CCIF, Madame D et Maître Sefen Guez Guez, les mères voilées accompagnatrices de Nice obtiennent enfin gain de cause.

« Le tribunal administratif de Nice a en effet statué que les parents d’élèves accompagnateurs doivent être regardés comme des usagers du service public de l’éducation. A ce titre, en aucun cas, ils ne pourraient souffrir d’une restriction quant à l’expression de leurs convictions religieuses. ».

Une victoire de plus qui prouve que le poids de la communauté, lorsqu’elle est unie, permet de gagner les combats même les plus difficiles.
***************************
 »
France : Nicolas Sarkozy déclare, israël est le combat de ma vie.

Ce lundi 8 juin, Nicolas Sarkozy, président du parti politique « Les Républicains » a de nouveau déclaré que la défense d’Israël était le combat de sa vie, à peine 8 mois après avoir tenu des propos identiques.
Un ancien président de la République et une nation étrangère.

En visite de travail à Israël ce lundi 8 juin, Nicolas Sarkozy ex-président de la République et futur candidat à la plus haute fonction de l’Etat français a répondu aux questions d’un journaliste, sur l’Iran notamment.

A cette occasion, Nicolas Sarkozy a réitéré des propos proférés au mois de novembre et qui avait créé un malaise au sein de la classe politique française -tant à gauche qu’à droite- en déclarant « défendre Israël, c’est le combat de ma vie ».

Le souci principal est qu’un homme politique français, qui souhaite devenir président de la République à nouveau, puisse déclarer que « le combat de sa vie » soit la défense d’un pays étranger. Comment cela est-il même envisageable?

Ceci étant, ce pays étranger est tout de même -rappelons-le – un pays avec une politique coloniale, répressive et violente. Lors de ce voyage, Sarkozy n’a pas lésiné sur les effets d’annonce pour plaire au premier ministre Benjamin Netanyahu.

Critique de l’intervention de l’ONU dans la résolution du conflit Israélo-palestinien, critique de la société Orange qui souhaite se retirer de ce pays, critique de l’accord sur le nucléaire entre les USA et l’Iran… Tout y passe.

Il est difficile pour les citoyens français de voir un éventuel futur président faire allégeance d’une façon aussi claire à une nation étrangère. Les intérêts personnels recherchés par Sarkozy doivent être énormes pour faire passer ainsi son propre pays, sa dignité d’homme politique de haut rang et sa propre vie, après Israël…
*************************
 »
Algérie : à 72 ans Fatna passe le Bac et poursuit des études supérieures.

Sbaa Fatna, âgée de 72 ans, a un rêve particulier : partir à la quête du savoir. Pour cela, il lui a d’abord fallu se battre contre l’analphabétisme puis se présenter aux épreuves du baccalauréat cette année.
Force et courage.

Née à Hassi Bahbah à Djelfa en Algérie, Sbaa Fatna se bat déja depuis quelques années contre l’analphabétisme. En effet, cette étudiante n’est jamais allée à l’école et n’a jamais eu l’occasion d’apprendre à lire ou à écrire. Mais il y a quelques années, elle a franchi le cap et raconte avec beaucoup d’émotion ses premières lettres, mots et phrases qu’elle a acquis. Elle témoigne :

« L’apprentissage n’a jamais été tributaire de l’âge, mais plutôt une question de volonté et d’efforts à déployer. ».

Que faire après le bac ?

Cette année, Fatna a passé les épreuves du baccalauréat, selon elle « la confiance en soi et la concentration sont les clefs de réussite au Bac ». Et elle ne compte pas s’arrêter là puisque son véritable objectif est de pouvoir en apprendre davantage sur l’Islam, c’est pourquoi une fois le Bac en poche, elle compte poursuivre ses études en sciences islamiques.

Fatna est un modèle à toute personne, jeune ou moins jeune, qui est découragée face à l’analphabétisme. Elle est aussi un exemple pour nos jeunes qui ne prennent pas la réussite scolaire au sérieux sous prétexte qu’ils n’aiment pas l’école. Mais aussi pour ceux qui pensent ne pas avoir besoin de suivre une éducation scolaire pour vivre leur foi religieuse. Finalement, souhaitons à Fatna de réussir dans sa quête du savoir.
*************************************
 »
France : L’Islam comme pouvoir politique ?

Alors que la question religieuse prend de plus en plus d’importance en France, cette dernière reste néanmoins l’un des pays les moins croyants du monde. Malgré l’augmentation des actes islamophobes, l’Islam entre peu à peu dans la sphère politique et est au centre des préoccupations électorales.
L’islam et la politique française.

Le traitement de l’Islam sur la scène politique est assez paradoxal. En effet, certains veulent en faire un épouvantail électoral, et d’autres s’attirer les bonnes grâces des électeurs musulmans, considérés comme une communauté importante. N’a-t-on pas vu Marine Le Pen faire le détour par la mosquée Al-Azhar, au Caire, haut lieu de l’islam sunnite ?

Ainsi débordée, l’UMP, maquillée aux couleurs de la République, a consacré sa première journée de travail à l’islam, devenu un thème obsessionnel chez Sarkozy. Au programme : les cantines scolaires et le port du voile, deux thèmes qui, déjà, divisent les membres du parti à tel point que ce premier atelier de travail s’est déroulé à huis-clos.

Si l’UMP nouvelle vise une clientèle anti-islam, le PS, lui, essaie de se concilier un fantasmatique « électorat musulman » : Cambadelis a reçu une délégation du Collectif Contre l’Islamophobie en France.
Des actes en faveur d’une plus grande égalité.

L’islamophobie est souvent montrée du doigt, mais rares sont les mesures menées pour mettre fin à ce fléau qui assombri la vie de milliers de français musulmans. Pris pour cibles ou vus comme des alliés, la politique française fait osciller le statut des musulmans. Ce vieux penchant déjà dénoncé par le député PS, Malek Boutih, qui fustige ces élus qui passent « des deals avec les communautés par électoralisme » pour gagner en popularité reste toujours d’actualité.

« Plutôt que de se rallier à la lutte contre l’islamophobie qui confond la phobie de la religion et celle du musulman, le PS devrait, lui aussi, défendre les valeurs de la République en même temps que lutter contre le racisme anti-arabe. Plutôt que de s’immiscer dans l’univers religieux, le gouvernement ferait mieux de poser des actes concrets en faveur d’une plus grande égalité de ces populations abandonnées », lance Jean-Marcel Bouguereau dans son édito chez L’OBS.
********************************
 »
Maroc : Un marocain dépose plainte contre Jennifer Lopez.

Un marocain a porté plainte, mardi 2 juin, contre Jennifer Lopez. L’homme originaire de la capitale marocaine a assigné en justice la chanteuse pour « outrage public à la pudeur » lors d’un concert qu’elle a donné le vendredi 29 mai à Rabat.

Mokhtar Tlihi raconte qu’il était de passage le 29 mai à proximité de l’hôtel Sofitel de Rabat lorsqu’il a aperçu un groupe de jeunes, dont la majorité étaient mineurs, autour d’un spectacle :

« Après un certain temps, une femme d’une quarantaine d’années est montée sur le podium, accompagnée d’un groupe de danseurs et danseuses légèrement vêtus et attentant aux mœurs. La femme objet de cette plainte a dansé et chanté des chansons d’une bassesse et d’un mauvais goût indéniables, avec des gestes et des attitudes suggestives attentatoires à la pudeur et aux bonnes mœurs. Le tout en présence d’un public majoritairement composé de mineurs et de mineures » raconte le plaignant au journal medias24.

Mokhtar a également déposé une plainte pour complicité contre le président de Maroc Cultures, Mounir Majidi, à la tête de l’association organisatrice du festival.

L’avocat de Mokhtar Tlihi assure que la chanteuse américaine a réuni plusieurs éléments qui justifient ce dépôt de plainte, comme « la nudité volontaire, actes et gestes obscènes, et nudité dans un lieu public ».

Au Maroc, l’article 483 du code pénal indique que quiconque commet un outrage public à la pudeur « est puni de l’emprisonnement d’un mois à deux ans ».

 »
*************************************
 »
BarakaCity a envoyé huit ambulances en Syrie.

L’association humanitaire BarakaCity , qui vient en aide aux populations démunies partout dans le monde, a récemment envoyé huit ambulances en Syrie en collaboration avec le Croissant rouge turc.

Le responsable de la région Syrie et Turquie de l’association, Janer Keskinar, a souligné que « les ambulances ont été acheminées depuis la France », lors d’une cérémonie organisée dans la province de Kilis (Sud de la Turquie) à l’occasion du départ des ambulances vers la Syrie selon Anadolu Agency.

Les véhicules, destinés aux hôpitaux syriens, permettront de prendre en charge les blessés et les évacuer vers la Turquie en cas de nécessité.

Il y a quelques jours BarakaCity a vécu une épreuve difficile. Les locaux de l’association humanitaire situés à Courcouronnes dans l’Essonne ont été ravagés par un incendie.

Les dégâts matériels très importants n’ont pas découragé l’équipe qui a été capable de rapidement surmonter cette difficulté pour préparer son opération spéciale ramadan 2015 . Une campagne qui sera vraisemblablement consacrée à l’Afrique.
***********************************
 »
INSOLITE : Air Algérie : 3 avions quittent l’aéroport d’Oran avant l’heure, laissant derrière eux, des passagers.

Un événement insolite a secoué l’aéroport Ahmed Ben Bella d’Oran mercredi dernier quand trois vols appartenant à la compagnie aérienne Air Algérie sont partis avant l’heure alors que de nombreux passagers n’avaient pas encore embarqué.

Les trois vols devant retrouver respectivement Alger, Adrar et Lyon ont joué un mauvais tour à leurs passagers qui attendaient patiemment l’annonce de l’heure des départs donnés entre 9 et 10 heures.

Les passagers désabusés ont demandé des explications à des employés d’Air Algérie qui les auraient insultés. Les clients auraient créé une pétition pour porter plainte contre la compagnie aérienne d’après Al Khabar.

Le ministre des Transports, Boudjema Talai, ne s’est pas caché pour critiquer l’efficacité et la qualité d’Air Algérie qui « ne répond pas aux standards internationaux ». « Irrégularité des vols, les retards et l’annulation des vols ont impacté négativement la réputation de la compagnie », a lancé le ministre.
*********************
 »
France : Paris : La Mosquée Adda’wa incendiée par des criminels.

L’islamophobie est un mal qui se propage de plus en plus.

En effet, après les tirs à balles réelles sur une Mosquée à Carpentras, des tags islamophobes sur un autre lieu de culte à Oleron, c’est cette fois ci une Mosquée de la région parisienne qui a été incendiée dans la nuit de samedi à Dimanche.

C’est ainsi que la mosquée Adda’wa, provisoirement installée à la Porte de la Villette dans le 19e arrondissement de Paris, a été la cible d’un « incendie criminel ».

Aucune piste n’est pour le moment privilégié même si la piste islamophobe est surtout toutes les bouches.

Les locaux des Resto du cœur, tout proche de ce lieu de culte ont également été touchés par cet affreux incendie.

Bien avant les attentats de Charlie mais hélas surtout depuis, pas une semaine ne passe sans que plusieurs actes islamophobes ne soient à déplorer.
***********************************
 »
Egypte : un commerçant mieux référencé sur Google que Google lui-même.

Le pari était impensable pourtant, Saber el-Tooney l’a fait : être mieux référencé sur Google que Google lui-même, information rapportée par France 24.

« Lorsqu’un internaute tapait (en arabe comme en lettre latine) le mot « Google » dans le célèbre moteur de recherche en Egypte, son nom apparaissait en première position sur la page des résultats… avant même le lien vers la page du géant américain du Net. ».

Ce marchand de climatiseurs au Caire vivait une période difficile au niveau des affaires il y a un mois alors pour booster ses ventes, il s’inscrivit sur Google+ même si ce réseau social n’est pas très développé en Egypte.

Et pourtant en un mois, sa page est vue près de six millions de fois ce qui a catapulté son enseigne en haut des recherches sur le terme « Google » en Egypte.

« Là aussi, cette popularité reste un mystère : il n’y a, sur sa page, aucune de ces frasques animalières qui font le succès de nombreux sites, seulement des photos des produits vendus dans son magasin », constate France 24.

Même les spécialistes sont surpris, Oliver Ewbank, consultant en référencement naturel pour la société Koozai, explique « les profils Google+ ont tendance à bien se classer dans les résultats de recherche, mais jamais à cette échelle ».

Après cette mise sur le devant de la scène internet, Saber el-Toony, quinquagénaire, a été invité par la célèbre chaîne Al-Arabia, il afait l’objet d’interviews pour Al-Masri Al-Youm ou encore la BBC. Il se félicite désormais que son téléphone ne cesse de sonner.

Son commerce est de nouveau florissant voire en plein boom. Il ne comprend toujours pas ce qui a pu se produire et déclare :

« J’ai reçu deux fois un appel de Google, mais je n’avais pas le temps de leur répondre, il y avait trop de clients ».

D’après Eyad Nour, spécialiste égyptien du webmarketing, ce tour de passe-passe est impossible et demeure un mystère pour la sphère informatique : « personne ne devrait être capable de faire mieux que Google en utilisant le nom du groupe sur le site du groupe, sinon, c’est qu’il y a un problème avec l’algorithme ».
****************************

Laisser un commentaire