MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 16 chabann 1436.

Flash info du 16 chabann 1436.

Ecouter la Radio, en direct sur :
http://www.islamatouswebradio.info

 »
France : Homme armé dans une mosquée, près de Lyon : Cazeneuve condamne et salue le sang-froid des fidèles.

Samedi 30 mai, alors que les fidèles de la mosquée de Saint-Genis-Laval (près de Lyon) profitait de leur kermesse en famille organisée par l’Association des Musulmans Saint-Genois, un homme a fait irruption ivre et armé.
Cette kermesse organisée en fin d’année scolaire pour faire plaisir aux enfants a donc été très perturbée par cette irruption violente d’un homme menaçant les fidèles avec son arme, tout en les insultant.

Le suspect a rapidement été arrêté par les services de la gendarmerie.

Le Ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a fermement condamné cet acte et »salue le sang-froid des fidèles et le professionnalisme des gendarmes, qui ont immédiatement interpellé l’agresseur ». « Cette réactivité témoigne de l’importance de la mobilisation des forces de l’ordre engagées dans la protection des lieux de cultes, renforcée par l’Etat depuis janvier 2015″ ajoute-t-il.
Le préfet du Rhône Michel Delpuech « dénonce vigoureusement cet acte et souhaite que cet individu soit lourdement condamné ».

Une enquête judiciaire a été ouverte. Selon les premiers éléments du parquet de Lyon, les motivations du suspect « n’ont pas de dimension islamophobe avérée ». Au cours de ses auditions, l’homme, déjà connu de la justice, n’a pas encore su expliquer les raisons de son geste. Il devrait demander le report de son procès.
***********************************
 »
United Airlines refuse de servir une femme voilée, les internautes se mobilisent.

Ce vendredi 29 mai, Tahera Ahmad, une passagère musulmane de United Airlines, s’est vu refuser une canette de Coca fermée par un membre de l’équipage de la compagnie aérienne. Malgré son insistance, l’hôtesse n’a pas souhaité répondre à sa demande pour une raison sordide.
Instruction ou excuse banale ?

L’hôtesse s’est justifiée en ces propos : « C’est pour la simple raison qu’il nous est interdit de fournir des canettes fermées car les passagers pourraient s’en servir comme d’une arme ». Tahera a de ce fait affirmé que son voisin a bien eu droit à une canette de bière fermée et n’a pas hésité à faire comprendre à l’hôtesse qu’il s’agissait d’un acte de discrimination.
En plus d’être discriminée, elle est insultée !

Pendant que la jeune femme se défendait auprès de l’hôtesse, un passager américain se lève et l’insulte : « Hey, vous la musulmane, prenez votre coca comme il vous est présenté et taisez-vous. Vous ne pouvez pas nous laisser tranquille avec vos histoires d’islamisme ? ». Une intervention que Tahera Ahmed a jugé d’encore plus insultante.
Un réveil non attendu.

Émus par ces propos, de nombreux internautes ont annulé leurs billets en guise de protestation. Tahera Ahmed a été surprise par cette campagne de soutien lancée en sa faveur. Elle déclare avoir aimé l’acte de sympathie qui lui venait aussi du commandant de bord et du pilote qui l’ont aidé à remplir sa plainte.
***********************************************
 »
La Gambie propose d’accueillir les Rohingyas.

Le gouvernement de Gambie, au travers d’un communiqué officiel, propose aux migrants Rohingyas de rejoindre les côtes gambiennes pour y être accueillis.
Un engagement clair et fort.

Les dirigeants gambiens indiquent en substance vouloir construire des camps de réfugiés pour les Rohingyas sous réserve d’une assistance internationale notamment sur la partie logistique. Lits, tentes, médicaments et autres denrées seront nécessaires afin de permettre à la Gambie d’assurer un accueil décent et des conditions de séjour acceptables, aux réfugiés Rohingyas.

« En tant qu’êtres humains, plus encore, de la même religion musulmane, c’est un devoir sacré d’aider à soulager les difficultés et indicibles souffrances auxquelles sont confrontés nos semblables » (extrait du communiqué du gouvernement).

De plus, le gouvernement de Gambie indique:

« La Gambie note avec une vive préoccupation les conditions inhumaines des Rohingyas de Myanmar, particulièrement ceux identifiés comme des boat people, qui dérivent actuellement en mer au large des côtes de la Malaisie et de l’Indonésie ».

Voilà clairement le type d’initiative que nous attendons de la part des différents gouvernements. La Gambie s’honore en proposant de l’aide à nos frères en religion Rohingyas. Malgré des moyens modestes, ce pays prouve que l’entraide et la solidarité entre musulmans est moins une question de moyens que de volonté.
************************
 »
L’acteur américain Matt Dillon auprès des Rohingyas !

Matt Dillon, acteur américain incontournable, s’est distingué hors des projecteurs en se rendant en Birmanie, plus précisément auprès de la communauté musulmane persécutée : les Rohingyas. Cette minorité ethnique, la plus persécutée au monde, connaît aujourd’hui un effroyable génocide. Les moines bouddhistes en ont fait des proies à éliminer coûte que coûte, alors les Rohingyas sont forcés de fuir comme ils peuvent et très souvent dans des embarcations de fortune qui ne mettent pas longtemps à chavirer en pleine mer.
Matt Dillon, ambassadeur de la vérité.

L’acteur a décidé de se rendre sur le terrain pour voir la réalité et celle-ci est sans appel pour lui :

« Personne ne devrait avoir à vivre comme ça, les gens souffrent vraiment et atrocement, ils sont étranglés à petit feu et n’ont aucun espoir pour l’avenir et nulle part où aller. Je suis allé à certains endroits où les menaces de violence semblaient imminentes mais ici, ce qui passe dépasse tout ce que l’on peut imaginer. On sent que cette communauté est abandonnée à son triste sort, on veut la laisser dépérir et mourir ».

Matt Dillon compte utiliser sa popularité pour éveiller les consciences sur la tragédie rohingya : « Si je peux utiliser ma voix pour attirer l’attention sur des tragédies humaines occultées, où je vois des gens qui souffrent et vivent un martyre, alors je suis heureux d’avoir l’opportunité de le faire ». Espérons que sa voix soit entendue, maintenant.
********************************
 »
Amérique : Métro de Washington : non aux caricatures du Prophète de l’Islam.

Jeudi 28 mai dernier, le conseil d’administration de la Washington Metro Transportation Authority (WMTA) a décidé de ne pas publier une caricature du Prophète de l’Islam dans le métro.
Fureur chez les islamophobes américains.

Suite au concours de caricatures du Prophète organisé à Garland au Texas, Pamela Geller -la créatrice du concours- avait décidé d’organiser l’affichage de la caricature sur tous les supports possibles de la WMTA.

Rappelons les tragiques événements ayant ponctué ce concours, avec notamment l’attaque du bâtiment où se tenait ce concours à l’humour de très mauvais goût…

L’une de ces caricatures a été « primée » par l’islamophobe revendiquée, Pamela Geller, qui se trouve être aussi la fondatrice de l’American Freedom Defense Initiative, qui en réalité n’est qu’une organisation islamophobe avec pour objectif de lutter contre l’Islam.
Une bonne décision mais uniquement pour motif sécuritaire.

En effet, la WMTA a interdit l’utilisation des supports du métro de Washington pour diffuser en affiche géante, la caricature polémique. Néanmoins, cette décision n’a pas été prise pour dénoncer l’islamophobie claire de ce type de dessins mais par peur des représailles.

La WMTA justifie cette interdiction suite à l’attaque de Garland, en indiquant ne pas vouloir provoquer d’attentats dans les transports publics.

« Le conseil d’administration a pris cette décision jeudi, c’est par crainte que bus et métros ne soient des cibles terroristes »(Un responsable de la WMTA).

Si l’attentat est une crainte que tout citoyen peut légitimement avoir, il est dommage que la prise de décision de la WMTA ne se soit basée uniquement sur l’aspect sécuritaire.

Donner tribune et visibilité à des agressions visuelles de la communauté musulmane n’est pas la liberté d’expression derrière laquelle se cache l’ensemble des islamophobes. Il aurait été intéressant de constater une prise de position forte de la WMTA sur ce sujet.

Toujours est-il que c’est une bonne décision malgré tout, et Pamela Geller hurle au manquement au premier amendement, garantissant la liberté d’expression.

Il semble important de dire que la minorité extrémiste capable d’attentats sur des populations civiles, ne sont pas les représentants ou les ambassadeurs de l’Islam. De ce fait, c’est bien la lutte contre l’islamophobie, la capacité des organisations/gouvernements à permettre à tous les musulmans de vivre leur foi sans qu’ils se sentent agressés, le combat contre toutes formes de racisme stigmatisant de manière systématique les musulmans, qui permettront enfin à une société d’atteindre le fameux « vivre-ensemble ». Non Pamela Geller, ce que vous dîtes ou faites n’est pas de la « liberté d’expression », c’est du racisme et de l’islamophobie pur et dur. Et ceci est censé être puni par la loi.
*********************************
 »
Médine : « la laïcité est instrumentalisée pour diaboliser l’Islam ».

Dans une interview datant du 30 mai dernier, Médine livre son sentiment sur les récents événements qui ont perturbé le pays. A la sortie d’un nouveau projet et face au journaliste des Inrocks, le rappeur originaire du Havre évoque Charlie Hebdo, Caroline Fourest ou encore Robert Mesnard. Bien que le rap soit une chose néfaste, certaines parties de son interview dévoile le statut des musulmans de France.

Le rappeur âgé de 32 ans se définit lui-même comme un artiste provocateur, connu pour son franc-parler, il en fait sa ligne de conduite depuis 10 ans. Pour Médine, la provocation est à utiliser comme un « piège positif », d’autant plus « lorsque tu es rappeur barbu, issu de l’immigration, musulman et issu d’un quartier populaire ».
« Dans Speaker Corner tu dis : “chaque fois que je parle j’ai des articles à charge. La liberté d’expression ce n’est pas que pour Charb”. As-tu le sentiment d’être “diabolisé” par les médias ? » – Sindanu Kasongo.

Il nous décrit la France comme un pays touché par une maladie : « l’essentialisme ». En effet, d’après lui, le fait d’être originaire de quartier populaire, de l’immigration ou être tout simplement musulman peut prédéfinir la nature d’une personne à un tel point que les discours tenus sont d’ores-et-déjà catalogués.

Il continue en disant qu’en France on globalise les gens, on les réduit à une seule étiquette pour faire l’impasse sur ce qui est dit profondément. Un musulman ne peut pas avoir une critique objective de la laïcité. C’est pour cela, nous dit le rappeur d’origine algérienne, qu’il se revendique de cet esprit outrancier, satyrique au nom de la liberté d’expression pour pouvoir blasphémer une valeur lorsqu’elle est dévoyée.
Le rappeur évoque Caroline Fourest, à laquelle il fait référence dans son morceau Don’t Laïk.

« Madame Fourest fait partie des gens qui prennent en otage la laïcité. Ils l’utilisent pour diaboliser l’Islam. C’est le cas de certains élus comme Robert Mesnard qui pistent les petits musulmans dans sa ville ou messieurs Estrosi, ou Ciotti qui souhaitent que le voile soit interdit à l’université… Au nom d’une valeur qui est sensée libérer les citoyens de toutes formes de sectarisme et communautarisme ils créent du communautarisme.

Ce sont des pompiers pyromanes qu’il faut absolument dénoncer. Caroline Fourest est l’arbre qui cache la forêt. Il y a beaucoup d’intellectuels comme elle, avec une démarche totalement paternaliste et menteurs. Il y a par exemple le journaliste Fréderic Haziza payé par nos impôts, il est sur le service public, Alain Finkielkraut invité dans tous les débats ou encore Vincent Cespedes qui se présente comme un “spécialiste de la banlieue” parce qu’il a enseigné durant deux semaines comme remplaçant dans le 9-3….

Le débat public est monopolisé par des faiseurs d’opinions qui méritent une karchérisation pour enfin entrer dans le vrai débat social et économique. ».
*******************
 »
Amérique : voilée et privée d’emploi, elle gagne son procès !

Musulmane et voilée, elle avait postulé en tant que vendeuse en 2008 dans un magasin de prêt-à-porter en Oklahoma. Lors de son entretien d’embauche, elle portait le hijab, ce qui n’a pas semblé plaire à son recruteur. Elle avait alors été recalée avec pour motif que le voile allait à l’encontre de la politique vestimentaire de l’enseigne.
Elle porte plainte et gagne.

Une plainte a été déposée pour discrimination. A celle-ci, se sont enjoints plusieurs communautés parmi lesquelles des chrétiens et des juifs. Ce lundi, la Cour suprême des États-Unis a tranché : à 8 contre 1, la musulmane a eu gain de cause. Une victoire qui donne espoir aux nombreuses victimes de discrimination à l’emploi. Pas sûr que cela inspire la France…
*************************
 »
Belgique : Un professeur d’histoire licencié pour ses propos islamophobes sur Facebook.

Un professeur d’histoire du lycée Dachsbeck à Bruxelles a été licencié par la ville pour avoir tenu des propos jugés islamophobes sur Facebook.

Si la sanction envisagée fut d’abord de deux ans de suspension, la Ville de Bruxelles a finalement décidé de licencier l’enseignant pour avoir « tenu des propos hostiles au monde arabe ou à la religion musulmane, propos islamophobes et racistes au sens commun de ces termes […] dans un établissement dont le personnel se doit d’être parfaitement respectueux des convictions et de l’origine de chacun de ses élèves […], élèves dont une portion significative est de confession musulmane ou d’origine arabe » rapporte le quotidien belge Sudpresse.

Les propos découverts en 2013 par la mère d’une ancienne élève sur le mur de sa fille datent de février 2012. Le professeur qui enseignait depuis 14 ans avait suggérait à l’élève musulmane de 17 ans de changer de religion : « Si tu veux être une bonne croyante, pourquoi pas une bonne catholique, ou protestante, ou juive, ou même athée ? Tu peux même croire en Dieu de manière plus subtile comme font les Bouddhistes … ».

Celui-ci demandait également à la jeune fille : « Pourquoi choisir la religion qui se caractérise par le plus haut taux d’analphabétisme et qui possède le plus grand nombre de pays sous-développés et arriérés ? ».

Le prof de 50 ans a été licencié mais pas révoqué. Il conserve donc les droits à la pension mais ne touche aucune allocation au chômage et ne perçoit actuellement aucun revenu.
***************************************
 »
France : Mantes-la-Ville : la promesse de vente est signée pour la mosquée.

Une délibération le 19 mai, une promesse de vente signée ce jeudi matin. Neuf jours ont suffi à la Communauté d’agglomération de Mantes-en-Yvelines (CAMY) et à l’Association des musulmans de Mantes-Sud (AMMS) pour concrétiser le projet de création d’une mosquée à Mantes-la-Ville.

La promesse de vente concerne une ancienne trésorerie — propriété de la CAMY — installée dans le quartier des Merisiers qui doit devenir, après travaux, une salle de prières.

Le projet, longtemps combattu par le maire FN Cyril Nauth, est officiellement lancé. Notamment grâce au préfet des Yvelines qui est intervenu dans le dossier en demandant à la CAMY de procéder à cette vente.

De fait, la signature de ce jeudi matin s’est réalisée plutôt discrètement est dans des délais assez serrés. « Peut-être ont-ils préféré agir ainsi pour que le maire de Mantes-la-Ville l’apprenne le plus tard possible », suggère un proche du dossier.

Car cette vente programmée n’est pourtant pas ferme et définitive. Pendant deux mois, le maire de Mantes-la-Ville peut user de son droit de préemption pour bloquer la transaction et racheter l’ancienne trésorerie au bénéfice de la commune.
***************************
Australie : Une femme musulmane prise à partie par des manifestants anti-islam dont un néo-nazi.

A Melbourne en Australie, dimanche dernier, une jeune femme musulmane a été confrontée à la haine de manifestants anti-islam alors qu’elle se dirigeait tranquillement jusqu’à son véhicule. Les propos proférés à son encontre sont d’une violence féroce. « Va te .. », « sale racaille », « rentre dans ton pays » ont été les principales insultes.

La vidéo est rapportée par Daily Mail Australia. Elle a été tournée dimanche en début d’après-midi.

La jeune femme prise à partie a été choquée et dégoûtée par ces allégations virulentes et a déclaré :

«L’islam est une religion pacifique. ».

L’atmosphère islamophobe s’intensifie aux quatre coins du globe.
***************************
France : Henri Guaino : L’obsession du voile intégral ou plutôt comment voiler la face des Français ?

Au lendemain du congrès des « républicains « , le député des Yvelines Henri Guaino s’est exprimé sur FRANCE INTER.

Il s’est surtout attaqué au gouvernement actuel trop « laxiste vis à vis des communautés « à son gout.

Et pour prouver ces dires il argue que la loi sur le voile intégral dans l’espace public n’est pas appliquée.

Selon lui, elle l’était bien plus sous Sarkozy car aujourdhui des consignes sont soit disant données pour ne pas verbaliser les femmes voilées intégralement.

Nous rappelons ici de bien triste chiffre mais qui sont des chiffres officiels contrairement aux allégations sans fondement du député des Yvelines.

Selon l’Observatoire de la laïcité : 328 condamnations ont eu lieu en 2012, 441 en 2013 et 496 en 2014.

Preuve que cette loi vichyste interdisant l’espace public aux femmes françaises de confessions musulmanes est hélas bel et bien appliquée.

Nous soulignons que le fait de légiférer contre ces femmes afin de les libérer du joug d’un tiers n’est que pur prétexte.

En effet, Mr Guaino n’a guère pu se vanter du nombre de condamnations pour des peines fermes puisque cette loi prévoit un volet pénal pour quiconque forcerait une femme à dissimuler son visage.

Hélas, l’obsession du voile intégral est une arme de plus qui fonctionne pour voiler la face des français.
******************************
 »
Centrafrique : Des musulmans massacrés dans le silence absolu

Après la véritable épuration ethno-confessionnelle de Bangui, les massacres anti-musulmans continuent dans tous les quartiers.

Les milices chrétiennes, les anti-balaka, étendent leurs exactions en s’en prenant au quelques centaines de musulmans qui ont réussi à survivre. Outre ces massacres, des pillages et des exactions contre les femmes musulmanes et leurs enfants sont commis systématiquement par ces milices chrétiennes.

Il y’a deux jours, un jeune musulman a été abattu dans le PK5, par des hommes armés se revendiquant anti-balaka.

A défaut de pouvoir fuir, de nombreux musulmans se sont retranchés dans ce quartier. Ils ont tenté de se protéger des lynchages, d’agressions incessantes, de démembrements et de « cannibalisation ».

Au lendemain de ce crime, le marché est resté fermé.

En effet, ce marché principal est le seul où s’approvisionnent chrétiens et musulmans. Il a été durant des mois le théâtre de violences exercées par ces miliciens anti-balaka contre les civils musulmans.

En attendant, ce qui est appelé pudiquement dans LA PRESSE ” les exactions ” continuent sans que rien ne soit véritablement fait pour stopper ce génocide qui ne dit pas son nom.

Les forces françaises patrouillent encore mais depuis le scandale du « chantage contre nourriture », plus personne n’en veut.
************************
 »
Un joueur marocain de tennis de table boycotte son homologue israélien.

Un joueur marocain de tennis de table a refusé d’affronter un israélien lors des derniers championnats du monde 2015 de tennis de Table qui se déroulaient en Chine. Une démarche qui vise à rappeller la solidarité des peuples arabo-musulmans avec les palestiniens qui vivent sous occupation israélienne.

Fin avril, le joueur marocain de tennis de Table, Reda Abdellah, a refusé d’affronter son homologue israélien lors des championnats du monde de ping pong en Chine. Un refus justifié par le boycott d’Israël par toutes les fédérations sportives arabes.

Les fédérations sportives arabes refusent de PARTICIPER aux matchs lorsque les athlètes sont opposés à leurs homolgues israéliens. En judo, tennis ou escrime et cela quel que soit la compétition, tous les sportifs ont comme consigne de déclarer forfait en guise de soutien à la Palestine occupée.

La FIFA subit actuellement les pressions des organisations pro-palestiniennes qui appellent au boycott de l’entité sioniste. Ne respectant ni les droits de l’homme, ni le droit international, Israël devrait depuis longtemps être interdit de toute compétition sportive internationale.
********************************

Laisser un commentaire