MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Pour écouter MouslimRadio choisit ce qui te plait

MouslimRadio sur Winamp MouslimRadio sur iTunes MouslimRadio sur Windows Média Player MouslimRadio sur Real Player MouslimRadio sur QuickTimes MouslimRadio en Streaming MouslimRadio sur SHOUTcast Stream Status MouslimRadio sur SHOUTca.st player MouslimRadio sur Tunein MouslimRadio sur android
Mouslimradio sur tunein Mouslimradio sur android Mouslimradio sur iphone Mouslimradio sur Windows Phone Mouslimradio sur tablette, mobile, téléphone
juin 2015 – MouslimRadio

Flash info du 14 Ramadann 1436.

Flash info du 14 Ramadann 1436.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
http://www.islamatouswebradio.info.


Le Ramadan des compagnons et des pieux prédécesseurs (qu’Allah les agrée).

Durant ce mois de Ramadan 1436 – 2015 , nous devons essayer d’adopter un comportement des plus nobles car c’est un mois béni. Pour ce faire, nous devons suivre l’exemple du Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam), de ses compagnons ainsi que des pieux prédécesseurs (qu’Allah les agrée). Mais comment se comportaient les compagnons et les pieux prédécesseurs pendant le mois béni de Ramadan ? Nous tenterons d’apporter quelques éléments de réponses à cette interrogation par le biais de l’ouvrage « Comportement des Salafs pendant le mois de Ramadan ».

Ils veillaient la nuit en prière.

Les compagnons et pieux prédécesseurs (qu’Allah les agrée) passaient leurs nuits en prière, particulièrement durant le mois béni de Ramadan. Ils suivaient donc l’exemple du meilleur des hommes (‘alayhi salat wa salam). En effet, le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Celui qui prie la nuit pendant le mois de Ramadan avec foi et sincérité, ses péchés antérieurs seront pardonnés » (Al Boukhari et Muslim).

Ainsi, les compagnons du Prophète (‘alayhi salat wa salam) et les pieux prédécesseurs (qu’Allah les agrée) effectuaient la prière nocturne durant le mois de Ramadan. C’est en ce sens que as Saïb ibn Zaid rapporte que « ’Omar ibn al Khattab (qu’Allah l’agrée) priait la nuit tant qu’il voulait. À minuit, il réveillait sa famille pour prier en leur disant : « la prière ! La prière ! ». Pendant ce temps là, le prieur récitait le Coran par centaines de versets à tel point que nous nous appuyions sur des bâtons pour pouvoir rester debout. Les gens ne partirent qu’à l’aube ».

Les compagnons et les salafs (qu’Allah les agrée) passaient leurs nuits à prier durant ce mois béni. Ils profitaient de ce moment béni pour que leurs « péchés antérieurs [soient] pardonnés » par la Miséricorde d’Allah. Nos péchés sont bien plus importants et plus nombreux que ceux de ces hommes (qu’Allah les agrée). Mais combien d’entre nous prient la nuit afin d’espérer le pardon d’Allah ?

Ils se concurrençaient dans les actes charitables.

Durant le mois béni de Ramadan, les compagnons et pieux prédécesseurs (qu’Allah les agrée) faisaient preuve d’une grande générosité, bien plus qu’en temps habituel. Ils suivaient l’exemple du Prophète (‘alayhi salat wa salam) qui était bien évidemment le plus généreux de tous. Ils étaient donc très charitables et se concurrençaient même dans ce domaine sobhanAllah ! En effet, ‘Omar ibn al Khattab (qu’Allah l’agrée) a dit : « Le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) nous ordonna de faire la charité et je disposais d’un peu d’argent en ce jour là. Je me dis : « Aujourd’hui, je vais devancer Abu Bakr au moins pour une fois ». Puis, je me rendis auprès du Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) avec la moitié de l’argent que j’avais. Il me dit : « Qu’as-tu laissé pour ta famille ? » Je répondis : « Autant que cette somme ». Abou Bakr arriva avec tout l’argent qu’il avait et quand le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) lui demanda ce qu’il avait laissé pour sa famille, il répondit : « Je leur ai laissé Allah et Son Messager ». Je lui dis : « Je ne te concurrencerai jamais ». » (At Tirmidhy).
Ainsi, ils étaient tellement généreux qu’ils donnaient au moins autant aux pauvres qu’à leur famille. Aujourd’hui, il est regrettable de constater que de nombreux nécessiteux ont besoin d’aide financière et qu’ils demeurent dans le besoin, qu’Allah les assiste ! Le mois béni de Ramadan est un mois de bonté et de générosité. Les compagnons et pieux prédécesseurs (qu’Allah les agrée) se concurrenceraient dans la charité. Cette dernière n’était pas uniquement sous forme d’argent mais se composait également de repas offerts aux jeûneurs. Qu’en est-il de nous ? Rappelons-nous que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Celui qui offre à manger à celui qui jeûne à l’heure de la rupture du jeûne aura la même récompense que lui sans que cela ne réduise la récompense de celui qui jeûne » (At Tirmidhy). Aidons nos frères qui se trouvent dans la difficulté durant ce mois béni et pensons à notre récompense dans l’au delà incha Allah !

Ils récitaient le Saint Coran tous les trois à dix jours.

Les compagnons et les salafs (qu’Allah les agrée) donnaient une place prépondérante à la récitation du Noble Coran, notamment durant le mois de Ramadan. Cela est sans doute dû au fait que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) étudiait le Coran avec Jibril (‘alayhi salam) pendant ce mois béni.

Ainsi, certains pieux prédécesseurs achevaient la récitation du Saint Coran durant la prière nocturne de Ramadan, tous les trois jours. D’autres, tous les sept jours et d’autres encore, tous les dix jours. À ce sujet, Ibn Rajab a dit : « Ce qui est interdit c’est de réciter le Coran en moins de trois jours en permanence. Le temps préférable pour la récitation est celui du mois de Ramadan, en particulier les nuits durant lesquelles les gens anticipent la nuit du destin. Alors que le lieu préférable pour la récitation est la Mecque pour les non-résidents ».

Pendant le mois de Ramadan, le comportement des compagnons et pieux prédécesseurs (qu’Allah les agrée) était entre autres marqué par la récitation du Coran, les prières nocturnes et la charité. Trois actes d’adoration que nous devrions tous nous empresser d’effectuer au mieux car la récompense sera des plus importantes incha Allah et le mois de Ramadan passe incroyablement vite sobhanAllah !

Qu’Allah nous permette de suivre la voie de Son Messager, de Ses compagnons et des pieux prédécesseurs. Qu’Il nous facilite la récitation de Ses versets, leur méditation et leur application avant la venue de l’Heure.
*****************************************

Anouar Kbibech nouveau président du CFCM.

A compter de demain mercredi 1er juillet, le Conseil Français du Culte Musulman change de président et ce pour une durée de deux ans. Dalil Boubakeur, l’actuel président, va laisser sa place à Anouar Kbibech un ingénieur en télécommunications chez SFR actuel président du RMF (Rassemblement des Musulmans de France).
Ouvrir le CFCM au dialogue interreligieux.

Avec cette prise de position, Anouar Kbibech souhaite entreprendre un certain nombre de choses avec le CFCM comme par exemple faire entrer les femmes et les jeunes au sein de l’instance, mais aussi ouvrir le dialogue avec des penseurs musulmans et avec les autres communautés religieuses.

Il n’est pas question de réformer l’islam, qui est immuable, mais la pratique musulmane.

Egalement, M. Kbibech a conscience que l’image actuelle du CFCM n’est pas au beau fixe et il compte bien oeuvrer pour l’améliorer :

Le chantier est celui d’une plus grande efficacité. C’est pour ça que j’ai parlé d’une culture de résultats. Malheureusement, le CFCM n’a peut-être pas assez communiqué sur ses réalisations mais le savoir-faire est là.

Enfin, le sujet de l’extrémisme religieux est également abordé parmi les principales missions à réaliser avec une approche qui se veut réfléchie :

Il faut qu’on fasse un travail de réflexion théologique, d’où la proposition de mise en place d’un conseil théologique qui travaillerait sur la construction d’un discours alternatif qui démonterait point par point le discours des djihadistes.

Avec cette nomination c’est un vent nouveau qui souffle sur le CFCM, souvent décrié ces dernières années. L’arrivée d’un « homme de l’ombre » avec ses idées et sa motivation peut permettre de redorer le blason d’une institution qui en a bien besoin. Dans une période où les musulmans résidant en France ont plus que jamais besoin de s’unir, ce changement de présidence peut en être le point de départ.
****************************

Recettes saines du Ramadan, Chorba végétarienne au quinoa.

La chorba traditionnelle revisitée sans viande est délicieuse et rendrait même addict le plus grand carnivore.
De plus, manger moins de viande (surtout rouge) , diminue le risque de maladie cardio-vasculaire.
Le quinoa remplace le « frik ». Il est riche en fibres, protéines, fer et est plus digeste.

Ingrédients :

80gr de graines de quinoa.
1 carotte.
1 courgette.
1 oignon.
3 tomates.
1 branche de céleri.
1 petit bouquet de feuilles de coriandre.
1 poignée de pois chiches (tremper toute une nuit dans de l’eau au préalable).
Environ 2 litres d’eau.
3 bouillons cube de légumes (bio de préférence ) + eau pour diluer.
1 cc de curcuma.
1 cc de paprika.
1 cc de gingembre en poudre.
1 cc de rasel hanout.
Huile d’olive.
Quelques feuilles de menthe.
1 citron (facultatif).

Ps : concernant le bouillon cube, le mieux est de le choisir bio pour éviter le glutamate (E621), qui détruit littéralement les neurones.

Préparation :

Temps de préparation: 1h30.
Pour environ 6 personnes.

01. Coupez grossièrement les légumes.
02. Mixez les tomates et l’oignon ensemble.
03. Faire revenir l’oignon et la tomate mixée dans une grande marmite avec de l’huile d’olive.
04. Ajoutez les épices et le sel.
05. Ajoutez la coriandre hachée finement.
06. Ajoutez les légumes et les pois chiches.
07. Diluez les bouillons cubes dans un peu d’eau chaude.
08. Ajoutez l’eau.
09. Fermez la marmite et laissez cuire pendant 1 heure à feu doux.
10. Une fois les légumes cuits, faire passer la chorba dans une grande passoire( ou haut du couscoussier)pour récupérer le bouillon.
11. Mixez les légumes restés dans la passoire.
12. Ajoutez la purée de légumes au bouillon.
13. Ajoutez le quinoa bien lavé et rincé.
14. Ajoutez la menthe ciselée.
15. Cuire pendant 15 minutes puis goûtez et rectifiez l’assaisonnement si besoin.
16. Retirez du feu.
17. Servez bien chaud avec un filet de jus de citron et des feuilles de coriandre ciselé.

Bonne Appétit…….

Retrouvez cette recette sur islamatouswebradio.info. dans la rubrique recette.
************************************

Tollé en Algérie: camera cachée et prise d’otages.

Une chaîne de télévision a lancé un concept de camera cachée simulant une prise d’otages. Ce qui a extrêmement déplu aux autorités algériennes.
Une camera cachée qui ravive de profondes blessures.

L’émission « Otages » propose aux spectateurs d’assister à une simulation de prise d’otages. Ce sont en général, des personnalités qui en font les frais. C’est ainsi que Madjid Bougherra, footballeur professionnel, enfermé dans un placard, se retrouve menotté, les yeux bandés dans le désert.

La diffusion de ce type de camera cachée, a soulevé une indignation populaire, tant les souvenirs de la décennie noire sont encore vifs.

Rappelons, qu’entre 1990 et 2002, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont perdu la vie. Les téléspectateurs ont donc massivement rejeté ce programme.De son côté, le gouvernement indique que des retraits d’autorisations pourraient être effectués si « Otages » n’est pas déprogrammé.

Face à la bronca, Madjid Bougherra a tenté de tempérer la réaction du public et de prendre la défense des producteurs de l’émission.

« Je comprends que cela puisse choquer, mais personnellement j’ai pris les choses du bon côté » (Madjid Bougherra).

Chaque ramadhan est l’occasion pour les différentes chaînes de télé à travers le Maghreb de proposer des caméras cachées, détournements, divertissements etc… Et chaque année les limites de l’humour, de la dérision voire de la médisance sont repoussées. Même si l’humour n’est pas prohibé loin de là, les excès le sont toujours. Et c’est bien là le problème, la recherche de l’excès et essayer de faire rire quoi qu’il en coûte.

video a voir sur islamatouswebradio.info.

*********************

Chine : des pastèques distribuées aux étudiants Ouïghours pour les forcer à interrompre leur jeûne.

D’année en année, la Chine semble faire preuve de plus d’imagination dans la persécution des Ouïghours. Après les employés et les enseignants, c’est à présent aux élèves de payer le prix fort de l’islamophobie qui règne dans cette partie du pays.

Pas d’interruption du jeûne, pas de diplôme.

De nombreuses photos ont circulé ces dernières semaines, prouvant les unes après les autres l’injustice consternante que subissent principalement les habitants du Xinjiang en ce mois de Ramadhan. Cette année encore, les musulmans chinois, empêchés de jeûner, trouvent de grandes difficultés à vivre sereinement ce mois de paix et de miséricorde.

Les forcer à boire de l’eau semblait être une pratique dépassée… Des enseignants ont alors du trouver une méthode un peu plus cruelle : à l’Université de médecine à Urumqi, au Xinjiang, une distribution de pastèques a eu lieu en pleine journée afin de forcer les étudiants musulmans à interrompre leur jeûne; et celui qui refusait de se soumettre à cette consigne se retrouvait menacé de se faire retirer son diplôme.

Des pratiques immorales qui rendent la vie des musulmans chinois de plus en plus difficile. Les habitants du Xinjiang, région de Chine qui compte 45 % d’Ouighours, sont de plus en plus intensément victimes d’islamophobie maladive mais qui, visiblement, n’interpelle pas grand monde.
************************************

France : Mantes-la-Ville : un collectif contre la future mosquée.

Dans le feuilleton que vivent les habitants de Mantes-la-Ville (78), concernant une future mosquée puis ensuite la délocalisation d’une salle de prière, un mystérieux acteur se dresse contre celle-ci, tout comme le maire FN, Cyril Nauth.
« Agir pour Mantes », contre la mosquée.

Depuis la venue à la municipalité du maire Front national, les musulmans de la commune ont un ennemi déclaré. En effet, après s’être dressé contre le projet de délocalisation de la salle de prière de Mantes-la-Ville dans de meilleurs locaux, Cyril Nauth a récemment dévoilé son projet de remplacer celle-ci par un commissariat de police municipale.

Dans ce débat tumultueux entre l’Association des musulmans de Mantes-Sud et la politique FN de la ville, s’ajoute un mystérieux collectif d’habitants. Les membres d’ « Agir pour Mantes ». L’identité de ce nouveau venu dans les discussions sensibles reste assez floue, selon Le Parisien. Depuis quelques jours, ces individus font circuler des centaines de tracts dans les boîtes aux lettres de la commune pour dénoncer le projet de mosquée dans le quartier des Merisiers.

On retrouve dans ce collectif au moins un membre du groupe d’extrême droite Bloc Identitaire, groupe qui apporte son soutien à Agir pour Mantes. Plusieurs soirs par semaine, trois à quatre personnes circulent dans les rues de la ville pour des opérations de tractage. Ils pourraient en effectuer également à la gare dans les prochains jours. « A travers cette mobilisation, nous voulons montrer au préfet (NDLR : qui a imposé le projet de mosquée aux élus de Mantes-la-Ville) qu’il n’y a pas que le maire qui est opposé à la salle de prières. Les habitants aussi sont contre », explique Victor, 35 ans, l’un des membres de ce collectif.
« Voulez-vous d’une mosquée à Mantes-la-Ville ? ».

Avec plus de 300 tracts intitulés « Voulez-vous d’une mosquée à Mantes-la-Ville ? » et balancés dans les boîtes aux lettres, selon Victor, le collectif reçoit un accueil favorable de la part de la population. Il est même proposé aux habitants de déposer des messages de soutien à la mairie. A ce jour, une dizaine de courriels ont été rédigés.

« Nous ne sommes pas pilotés par la mairie, insiste le porte-parole. Nous craignons au contraire que Cyril Nauth jette l’éponge et nous souhaitons lui rappeler sa promesse de campagne. » Le maire, isolé sur la scène locale et sur ce dossier, ne voit pas ce soutien d’un mauvais œil. « Même si le Bloc identitaire veut se faire un peu de pub sur ce dossier, ce coup de main est plutôt sympathique », confie-t-il.
***************************

Turquie : une table de 6km pour le repas de l’IFTAR des réfugiés syriens.

La Turqui est le pays qui a accueilli le plus de réfugiés syriens ces trois dernières années. Les chiffres données par les ONG frisent désormais les 2 millions de réfugiés. Une situation catastrophique.

Pour ce mois de Ramadan, les syriens qui ont fuit leur pays pour la Turquie ont trouvé du réconfort grâce à la générosité des habitants. Selon HalalBook, une table de plus de 6 km a été installée afin de permettre aux réfugiés de couper dignement le jeûne lors de l’IFTAR.

Ibn Abbass a dit : “Le prophète était l’homme le plus généreux, et il était encore plus généreux pendant le mois de Ramadan lorsque l’ange Gabriel le rencontrait, et il le rencontrait chaque nuit jusqu’à ce que le mois de Ramadan se termine ; le prophète lui lisait le Coran, et lorsque l’ange Gabriel le rencontrait, il était encore plus généreux que le vent qui amène la pluie”(rapporté par Al-Boukhari et Mouslim).

**************************
L’imam Abdelali Mamoun appelle l’Etat à nettoyer les « mosquées salafistes ».

Abdelali Mamoun, nouvelle coqueluche des médias français, était l’invité de BFM TV. L’animateur de Beur FM n’a pas hésité à tirer à boulet rouge sur les associations dites « salafistes » et appelle l’Etat à faire le nettoyage dans ces mosquées.

« On compte à peu près 90 mosquées salafistes en France, une bonne quarantaine qui seraient véritablement sous l’emprise de leaders salafistes, donc à partir de là, il faut faire un travail de nettoyage j’en appelle aux pouvoirs publics pour faire ce travail. » a-t-il ajouté.

Par ces propos, Mamoun rejoint le député Frédéric Lefebvre qui souhaite voir interdire « le mouvement Tabligh et les prêches salafistes ». Un emballement politique qui comme à son habitude suit l’actualité médiatique.
************************************

Tunisie : Une émission TV suspendue car une candidate porte le niqab.

On aurait pu croire que l’incident relaté ci-dessous a eu lieu en France, mais pas du tout c’est en Tunisie que les producteurs de TV font preuve d’une étroitesse d’esprit.

En effet, Hannibal TV a suspendu provisoirement une émission coranique dans laquelle une participante est apparue en niqab.

Le président directeur général d’Hannibal TV refuse de voir une femme portant le voile intégral apparaitre dans une émission diffusée par sa chaine.

C’est la raison pour laquelle il est immédiatement intervenu afin de stopper le tournage.

A voir tous ces acharnements contre l’Islam, nous pouvons dire que nous sommes arrivés à une époque décrite par le Prophète qui est une époque durant laquelle tenir sa religion est aussi difficile que de tenir une braise chaude entre ses mains.
***********************************
France : La contrôleure des prisons opposée à un guantanamo français, évoqué par Manuel Valls.

Regrouper « les détenus islamistes » dans une même prison ? C’est la question que se poserait le gouvernement pour lutter contre la « radicalisation » dans les pénitentiers.

Après la tuerie de Charlie Hebdo, Manuel Valls avait évoqué la possibilité de créer un « guantanamo français ». Une grande prison regroupant tous les détenus accusés de « terrorisme ou d’islamisme ».

« Le regroupement facilite le prosélytisme. Il y a un risque d’effet démultiplicateur et aggravant. On risque de créer des bombes à retardement », déclare la contrôleure des prisons.

Dans certaines prisons comme à Fresnes, les détenus jugés « radicaux » sont regroupés dans des quartiers spéciaux depuis 2014 à titre experimental. Une expérience qui s’avère selon Adeline Hazan, contrôleure des prisons, un échec.
***********************************

Angleterre : Le pasteur qui a insulté l’Islam comparaît devant le Tribunal.

Au Royaume Unie aussi, il arrive parfois que les islamophobes délient leur langue.

c’est ainsi que le pasteur James McConnell, âgé de 78 ans a déclaré :

« L’islam est païen, l’islam est satanique, l’islam est une doctrine engendrée en enfer ».

Ses déclarations islamophobes ayant été diffusé sur les réseaux sociaux, le parquet l’a inculpé. Il est cité à comparaître devant un tribunal le 6 août 2015. Il risque une peine d’emprisonnement de 6 mois.

Ce n’est pas pour autant que le vieux personnage regrette ses paroles. Loin de là, il déclare :

« Je n’ai aucun regret de ce que j’ai déclaré. Je dénonce l’islam comme doctrine et je n’ai pas d’excuses à présenter pour cela. Quand je serai dans le box des accusés, en août prochain, je plaiderai “non coupable».

Il désire en réalité faire de son procès une jurisprudence. Ce qui légaliserait l’insulte à l’Islam. Il prévoit ainsi d’appeler une gamme de témoins politiques, religieux et universitaires à travers le Royaume-Uni à témoigner pour « la défense de la liberté d’expression et la liberté de religion ».
**************************

France : Niqab : Pour le Drian, c’est un respect des usages diplomatiques.

Le 15 juin dernier, une cérémonie de remise de diplôme à l’école d’ingénieurs Ensta-Bretagne, en présence de familles d’élèves saoudiens, avait fait grand bruit à Brest.

En effet, une dizaine de femmes saoudiennes intégralement voilées avaient pris place dans l’assistance, contrevenant à la loi qui n’autorise pas de se dissimuler le visage dans un espace public.

Sollicité par la presse, le cabinet de Jean-Yves Le Drian commente cette décision :

« il s’agissait d’une cérémonie privée qui réunissait les familles des élèves. Or les usages diplomatiques respectent les traditions culturelles des invités étrangers dans leurs vêtements. ».

En réalité, un accord bilatéral entre la France et l’Arabie saoudite présenterait des avantages financiers importants pour l’école.

Selon la presse locale, des dizaines de milliers d’euros pour chaque étudiant saoudien scolarisé. Une somme qui expliquerait le laxisme des autorités devant la présence de voile intégral à la cérémonie.

A l’heure où les musulmanes françaises subissent des lois d’exception, il serait intéressant de savoir pour combien de milliards, la République accepterait de revenir sur ses lois islamophobes (sic) … En 1789, la révolution mettait fin aux privilèges, en 2015 la République les réinstaure pour une poignée de dollars.
******************************

Chorba végétarienne au quinoa

La chorba traditionnelle revisitée sans viande est délicieuse et rendrait même addict le plus grand carnivore.
De plus, manger moins de viande (surtout rouge) , diminue le risque de maladie cardio-vasculaire.
Le quinoa remplace le « frik ». Il est riche en fibres, protéines, fer et est plus digeste.

Ingrédients :

80gr de graines de quinoa
1 carotte
1 courgette
1 oignon
3 tomates
1 branche de céleri
1 petit bouquet de feuilles de coriandre
1 poignée de pois chiches (tremper toute une nuit dans de l’eau au préalable)
Environ 2 litres d’eau
3 bouillons cube de légumes (bio de préférence ) + eau pour diluer
1 cc de curcuma
1 cc de paprika
1 cc de gingembre en poudre
1 cc de rasel hanout
Huile d’olive
Quelques feuilles de menthe
1 citron (facultatif)

Ps : concernant le bouillon cube, le mieux est de le choisir bio pour éviter le glutamate (E621), qui détruit littéralement les neurones.

Préparation :

Temps de préparation: 1h30
Pour environ 6 personnes

01. Coupez grossièrement les légumes.
02. Mixez les tomates et l’oignon ensemble.
03. Faire revenir l’oignon et la tomate mixée dans une grande marmite avec de l’huile d’olive.
04. Ajoutez les épices et le sel.
05. Ajoutez la coriandre hachée finement.
06. Ajoutez les légumes et les pois chiches.
07. Diluez les bouillons cubes dans un peu d’eau chaude.
08. Ajoutez l’eau.
09. Fermez la marmite et laissez cuire pendant 1 heure à feu doux.
10. Une fois les légumes cuits, faire passer la chorba dans une grande passoire( ou haut du couscoussier)pour récupérer le bouillon.
11. Mixez les légumes restés dans la passoire.
12. Ajoutez la purée de légumes au bouillon.
13. Ajoutez le quinoa bien lavé et rincé
14. Ajoutez la menthe ciselée.
15. Cuire pendant 15 minutes puis goûtez et rectifiez l’assaisonnement si besoin.
16. Retirez du feu
17. Servez bien chaud avec un filet de jus de citron et des feuilles de coriandre ciselé.

Bonne Appétit…….