MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 11 chabann 1436.

Flash info du 11 chabann 1436.

Ecouter la Radio, en direct sur :
http://www.islamatouswebradio.info

 »
Angleterre : campagne pour aider les musulmans diabétiques, durant Ramadan.

En Ecosse, une association a lancé une campagne d’aide aux musulmans diabétiques pendant le mois de Ramadan. Soucieux de la santé des jeûneurs diabétiques, cet organisme propose notamment d’offrir des soins gratuits aux musulmans touchés par la maladie mais également de les informer et de les conseiller.

L’association s’est lancée dans cette campagne puisque ce mois de Ramadan aura lieu pendant l’été. « Cette année, le Ramadan tombe en été, ce qui signifie que la durée du jeûne pourrait être de 17 heures ou plus » a déclaré Saqib Abbasi de l’association Diabetes UK. La campagne menée par cet organisme prévoit la distribution de documents informatifs au sujet du diabète, au sein des mosquées et des instituts islamiques.

L’association a décidé de venir en aide aux musulmans diabétiques en particulier car le jeûne du mois de Ramadan peut représenter une véritable épreuve pour certains d’entre eux. C’est ainsi que Saqib Abbasi explique au quotidien The Herald Scotland que « pour les musulmans diabétiques cela pourrait conduire à un risque beaucoup plus élevé d’hypoglycémie (taux de sucre dans le sang) et de déshydratation, ainsi que d’une augmentation du risque de niveau élevé de glucose au repas de l’aube et l’iftar« .

L’engagement de l’organisme Diabetes UK auprès des jeûneurs est admirable d’autant plus qu’il a lieu depuis plusieurs années. Cette ONG dédiée à la lutte contre le diabète avait déjà publié en 2010 des conseils aux musulmans diabétiques souhaitant jeûner et en 2012, un calendrier de Ramadan pour les diabétiques. Evidemment, les personnes diabétiques ne doivent jeûner que si cela ne leur fait encourir aucun risque au niveau de leur santé. C’est pour cette raison qu’il est impératif pour ces musulmans de consulter leur médecin au préalable. Le mois béni de Ramadan approche à grands pas. Il nous faut donc mettre tout en oeuvre pour nous préparer à l’accueillir comme il se doit inchaAllah.
***********************************
 »
Amérique : Floride : un centre islamique ouvre une clinique gratuite pour les plus démunis.

Le centre islamique dans la ville de Debary en Floride s’est proposé d’offrir des soins gratuits aux personnes dans le besoin. Ce centre islamique a donc ouvert une clinique gratuite pour tous ceux qui n’ont pas les moyens de se payer une assurance.

Le président de ce centre islamique, Riaz Qureshi a confié : « Nous avons besoin de redonner à la communauté » propos relevés par le Dayton Beach News Journal. Il a expliqué les motivations d’un tel projet, à savoir l’aide aux plus démunis, une des composantes de la religion musulmane. C’est ainsi qu’il a déclaré que « l’un des enseignements de l’Islam est pour servir Dieu tout-puissant il faut servir l’humanité ». Il ajoutera qu’il y a un fort besoin dans le domaine médical, d’où l’importance de cette initiative.

La nouvelle clinique a ouvert ses portes dimanche dernier. Parallèlement au personnel médical qui s’occupera des soins à proprement parler, l’établissement hospitalier comprend également un laboratoire d’analyse. Les membres du centre islamique ainsi que la communauté musulmane de la ville se réjouissent de l’inauguration de la clinique. En effet, en plus d’apporter l’aide aux plus démunis, cette initiative permet de montrer la véritable image de l’Islam et de répondre aux divers préjugés.

Les médecins travaillant bénévolement au sein de cette clinique prendront de leur temps, à côté de leur temps de travail. Ils se relaieront ainsi toute la semaine, dimanche compris. Ce genre d’initiatives, offrant des soins gratuits aux plus démunis a déjà été mis en place par d’autres musulmans. Parmi eux, un dentiste californien a ouvert une clinique dentaire gratuite en mars dernier.
********************************
 »
Gala de soutien du vendredi 29 mai : le C,C,I,F, vous attend nombreux.

Ce vendredi, se tient la 4ème édition du gala annuel de soutien du C,C,I,F. Un gala qui depuis 4 années permet de soutenir l’engagement et le travail colossal du collectif.

Aux côtés de Noor Tagouri (journaliste sur CBS), l’invitée d’honneur, de Yassine Belattar et de bien d’autres, vous aussi, venez dire non à l’islamophobie, et soutenir ce collectif qui se démène pour valoir les droits des personnes discriminées.

Au delà de ce moment convivial et de partage (à noter que le menu sera élaboré par le chef cuisinier Mohamed Si Abdelkader Benmoussa, candidat Top Chef 2014.), votre participation permettra d’assurer la pérennité des actions du C,C,I,F qui défend et conseille gratuitement des milliers de victimes d’islamophobie. Depuis janvier dernier les actes islamophobes se sont décuplés dans tout le pays (mosquées vandalisées, femmes voilées agressées, injuriées, enfants fichés, convoqués au commissariat, des jeunes filles exclues de cours pour port de jupes longues jugées ostentatoires, et sans cesse des propos islamophobes dans la sphère médiatico-politique), plus que jamais le C,C,I,F a besoin de vous, de nous pour combattre ce fléau.

Pour ceux qui souhaitent soutenir le Billetterie: C,C,I,F en participant à ce gala, il vous reste quelques heures pour réserver votre place. Attention : il ne reste plus que 27 places !
Pour la bonne tenue de l’évènement, il ne sera pas possible de prendre sa place le jour même sur le lieu du dîner. Merci de votre compréhension.

La réservation de votre place vous donne le droit à une déduction fiscale. La place revient à 68€. Pour la bonne tenue de l’évènement, il ne sera pas possible de réserver sa place le jour même sur le lieu du dîner. Soyons nombreux !

Dîner Gala de soutien du C,C,I,F, :

Vendredi 29 mai à 19h.
Pavillon Wagram, 47 avenue de Wagram, 75017 Paris.
Métro Charles de Gaulle 1, 2, 6, RER A ou métro Ternes ligne 2.
Pour tout renseignement: diner@islamophobie.net.
Billetterie: CCIF.me/diner2015.
*********************************************
 »
Turquie : Le président turc, Recep Erdogan, remet en place le New York Times !

Erdogan n’a pas apprécié les critiques du New York Times et comme à son habitude, le fait clairement savoir. Au-delà, le président turc est sur tous les fronts se montrant notamment très concerné par la situation égyptienne et le devenir de Morsi. Pour lui, « Morsi est le seul président d’Egypte » et il souhaiterait que ce dernier soit extradé en Turquie.

Le New York Times a affiché une une sans demi-mesure en proclamant : « La peine de mort avec 52% des voix », de quoi courroucer le président turc. Dans le billet en question, le chef de l’État turc est accusé de vouloir réduire au silence la presse indépendante dans son pays et toujours selon lui, « ce genre de manipulation brutale du processus politique serait une grave erreur et affaiblirait encore plus la démocratie du pays déjà mal en point ».

De plus, les législatives du 7 juin en Turquie approchant, le quotidien reproche à Erdogan de procéder à une intimidation générale envers les autres candidats. Mais pas de quoi ébranler le président turc, lançant avec assurance et fermeté dans un éditorial : “Tu es un journal et tu dois savoir rester à ta place et tu ne dois pas sortir de ton domaine des libertés et intervenir contre la Turquie“.

Une chose est sûre, Erdogan est contre vents et marées sur cette scène politique mondiale, le seul qui ose défier le monde au nom d’un peu de justice.
***************************
Soutenez le collectif FAMSS pour le droit à l’emploi des femmes voilées.

Les femmes musulmanes connaissent un réel apartheid social en France. Le simple fait de porter le voile empêche des milliers d’entres elles de travailler dignement.

Il n’y a pas de sots métiers pourtant, lorsqu’il s’agit des femmes voilées, seul l’accès à l’emploi avec peu de qualification leur est permis. Femme de ménage ou téléopératrice, voilà les principaux métiers pour lesques le voile ne pose pas de problèmes aux patrons. Pourtant, les diplômes ne manquent pas chez les soeurs.

Alors pourquoi ce bloquage ? Comment se fait-il que l’on puisse empêcher des femmes de travailler alors qu’aucune loi ne l’interdit ? Le voile ne doit pas être un frein dans les ambitions et la communauté a certes besoin de diplômées notamment dans le social, la médecine ou encore le droit.

C’est dans cet esprit que le collectif FAMSS organise en novembre prochain un évènement en Ile-de-France qui sera dédié à la femme musulmane. Pour mettre en place un tel projet, les organisatrices ont lancé une campagne de crowdfunding afin d’obtenir le budget nécessaire à la réalisation d’un tel rendez-vous.

Pour soutenir la campagne financièrement : https://www.yourebe.com/campaigns/voilees-actives/.

Page Facebook : FAMSS & Compagnie.

Email : Collectif.famss@gmail.com.

vidéo a voir sur islamatouswebradio.info.

***************************
Au Maroc, le philosophe Abdennour Bidar invente une nouvelle religion.

Abdennour Bidar est un philosophe très prisé par les médias notamment pour ses positions sur une réfome de l’islam. Récemment invité au Maroc, il encourage les musulmans à réfléchir sur leur spiritualité et remet en cause les règles dictées par le Coran comme la prière ou le jeûne.

Abdennour Bidar, philosophe, spécialiste des théories de la sécularisation et chargé de mission laïcité au ministère de l’éducation nationale, était invité à l’Institut Français du Maroc à Rabat. Son intervention portait sur la rapport entre “Liberté et spiritualité”, un concept assez vague que l’intéressé a souhaité illustrer par des exemples concrets.

Le philosophe qui se déclare de confession musulmane remet en cause les pilliers de l’Islam qui pour lui restreignent la liberté du croyant. Il faudrait pouvoir pratiquer la religion comme bon nous semble, ainsi “oser le choix” de pouvoir supprimer certaines prières ou encore le jeûne si l’on pense que cela ne bénéficie pas à “nourrir sa vie spirituelle”.

Sur un ton condescendant, il explique qu’appliquer sa religion comme l’indiquent les Textes Sacrées et tous les théologiens du monde depuis 1400 ans, c’est tenir un discours classique, ancien, une “pratique de la soumission” et se complaire dans un comportement mimétique. En s’improvisant théologien, il oppose la pratique du musulman à celle de l’individu contemporain qui pratique sa propre fidélité à sa foi.

“Est ce que j’ai besoin de prier 5 fois par jour ? Est-ce qu’au contraire, j’ai besoin de prier qu’à un moment de la journée dans lequel je n’ai pas besoin de mes enfants ou courrir au travail…”.

Le philosophe qui s’improvise par la suite théologien évoque le Coran et parle de “moments cosmiques pour prier et méditer” au lever et au coucher du soleil.

La question que tout le monde se pose en regardant cette vidéo est la suivante : “pourquoi vouloir rester musulman si c’est pour changer l’Islam ?”. A l’image d’un Félix Marquardt converti hier et réformateur le lendemain, Abdennour Bidar souhaite la réalisation d’un islam à la carte totalement vidé de ses prescriptions.

vidéo a voir sur islamatouswebradio.info.

************************************
 »
 »
Salim Laïbi, alias LLP, perd son enfant de 3 ans, Alain Soral s’en réjouit.

Salim Laïbi, alias Le Libre Penseur, vient de perdre son enfant âgé de 3 ans (qu’Allah lui fasse miséricorde) ce qui a provoqué la satisfaction de son ennemi Alain Soral. Ce dernier a dans la foulée envoyé un mail au père du défunt en guise de vengeance.

Dans la “dissidence”, tous les coups sont permis même les plus bas… Après les insultes et les moqueries de Dieudonné sur la fille handicapée de Laurent Louis âgée de 6 ans, voilà que son compère Alain Soral s’est permis d’envoyer un message de satisfaction à Salim Laïbi suite à la mort de son fils Abdallah, âgé de 3 ans.

Hier, les rédacteurs du site LeLibrePenseur.org ont publié un article pour annoncer la mort du petit et dénoncer le message d’Alain Soral. Dans celui-ci, on peut y lire un petit texte accompagnant la capture d’écran du mail envoyé à Salim Laïbi avec comme titre de l’objet le terme : “châtiment”.

En guise de réponse, les rédacteurs du site LeLibrePenseur.org ont annoncé qu’ils se vengeraient :

“Soral est l’être le plus vil, abject, minable, sordide, piteux, ordurier, sadique, pervers, indigne, ignominieux de toute la pseudo dissidence.

Après avoir pris connaissance du contenu de son mail adressé à Salim, vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas qui était Alain Soral. Le suivre, c’est le cautionner, l’absoudre de ses vilénies.

L’âme de Soral est d’ores et déjà perdue pour l’éternité. Elle ira brûler en enfer. Pour ce qui lui reste de temps à vivre sur cette terre, nous prenons l’engagement de nous en occuper nous-mêmes. À compter d’aujourd’hui, sa vie va changer. Terriblement changer.”.

Le message laissé par Alain Soral ressemble étrangement à celui posté sur le site de Dieudonné, Quenel+, qui récemment se cachait derrière des violeurs en série pour insulter la fille handicapée et innocente de Laurent Louis, ex-député belge qui a eu le “malheur” de dénoncer le projet de l’Ananassurance.

Ces méthodes sont une marque de fabrique au sein de ce courant autoproclamé “dissidence” qui n’aura fait que profiter des sous et de l’énergie de la jeunesse des banlieues en manque de leaders. Désormais, les musulmans savent à quel genre de personnages ils ont à faire. Ce néo-SOS Racisme d’extrême droite doit être dénoncé et fuit comme la peste. Les musulmans doivent rejeter en bloc les sirènes de l’extrême droite prétendument islamophile mais réellement raciste et alliée au Front National. La Communauté n’a besoin d’aucun tuteur qu’il soit de droite ou de gauche. La morale islamique devant être la seule ligne directrice de ses actions pour le Bien commun.
************************
 »
Turquie : Recep Erdogan souhaite faire extrader Mohamed Morsi en Turquie.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan cherche à sauver le président égyptien déchu Mohamed Morsi de la peine de mort. La Turquie souhaite une médiation saoudo-qatai afin d’extrader Morsi vers Istanbul.

Selon le journal turc Takvim relayé par le Middle East Monitor, le président turc Recep Tayyip Erdogan veut sauver le président égyptien déchu Mohamed Morsi de l’exécution à mort à laquelle il a été condamné par un tribunal du Caire.

Le journal a rapporté que M. Erdogan, avec la médiation saoudienne et qatari, cherche à extrader Morsi de l’Egypte vers la Turquie. Toujours selon la même source, le tyran égyptien Abdel Fattah Al-Sisi reste silencieux sur la question, mais dans le même temps, souhaite se débarrasser de M. Morsi.

Al-Sisi aurait traité du sujet avec son Premier ministre Ibrahim Mehlib et le ministre de la Défense Sedqi Subhi. Mehlib Morsi a suggéré d’envoyer l’ex-président déchu en exil afin d’éviter de violentes manifestations s’il venait à mourrir dans les geôles ou par exécution.

Récemment, Recep Tayyip Erdogan a déclaré devant les caméras que pour lui, “Mohamed Morsi restait le président de l’Egypte”. Des propos qui mettent en exergue le soutien sans faille de la Turquie envers le peuple égyptien.
******************************
 »
France : “Les Arabes” … aux origines de la tragédie d’aujourd’hui : couverture du magazine Le Point.

Le créneau sur l’islamophobie étant complétement saturé par son concurrent l’Express, le magazine Le Point a décidé d’innover en offrant une couverture inédite à ses lecteurs sur… les Arabes. Une nouvelle démonstration de la nullité dans laquelle s’enfoncent les magazines dits de politique.

Les sujets sérieux sur les difficultés en France autour de la crise économique n’intéressent pas les lecteurs. C’est en tout cas ce que laissent penser les différentes rédactions de magazines politiques qui chaque semaine tentent une énième couverture sur : l’islam, les musulmans ou les arabes.

La minorité musulmane / maghrébine en France qui souhaite juste se faire oublier a encore des jours difficiles devant elle. La montée de la haine, la participation passive ou active des médias, la multiplication des polémiques autour du vêtement de la femme musulmane font que la Communauté sera encore pour longtemps la principale cible d’une élite parisienne qui entretient les crispations au sein de la société.
***************************
 »
Belgique : « L’islam ou la mort », l’ultimatum lancé au maire d’Anvers.

Des radicaux ont lancé un ultimatum à Bart De Wever, maire d’Anvers et président de l’Alliance néo-flamande (N-VA). Il est menacé d’exécution s’il ne se converti pas à l’islam… C’est en tout cas ce qui lui a été clairement signifié dans un courrier rédigé en français et placardé à la place d’Handschoenmarkt, en plein centre-ville a rapporté lundi 25 mai la radio francophone Radio Contact.

Cette menace n’est pas une première pour le leader des nationalistes flamands, qui bénéficie déjà d’une protection personnelle depuis le 23 janvier, au lendemain des attentats à Paris, rejoignant la liste des personnalités belges protégées dont le Premier ministre. Avant cela, dès 2008, plusieurs menaces de mort lui ont déjà été personnellement adressées de la part de terroristes.

Très vite, l’élu a réagi à la télévision VTM. « J’ai toujours prédit que nous ne serions pas libres dans l’immédiat de la menace de cet islam extrémiste. Cela a été négligé durant des années. Cette plaie est à présent ouverte avec la Syrie et beaucoup de pus s’en échappera encore avant que nous n’en soyons débarrassés », a encore commenté Bart De Wever.

Connu pour ses sorties xénophobes polémiques, en particulier à l’endroit des musulmans, il provoque régulièrement l’ire de la communauté musulmane d’Anvers et de partisans du vivre-ensemble dans toute la Belgique, jusqu’à provoqué des rassemblements contre lui. Le 5 janvier 2014, il avait déclaré à VTM, que « la terreur islamiste » était le « pire fléau de l’humanité depuis Hitler ».

La dernière polémique qui a fait sortir les Belges dans la rue concerne les Berbères. Sur le plateau de la télévision VRT, le 15 mars, il a qualifié cette communauté de « fermée, avec une défiance envers les autorités (…) et qui est très sensible aux thèses salafistes, à la radicalisation ». Résultat, dix jours plus tard, une manifestation s’est tenue en plein centre-ville d’Anvers. Le 6 avril, ce sont 150 à 200 personnes qui se sont rassemblées devant le siège national de la N-VA à Bruxelles.

Cette dernière menace de mort par voix de courrier placardé est prise très au sérieux par les autorités. La missive est actuellement en cours d’étude par les experts de l’Organe de coordination pour l’analyse de la menace.
*******************************************

Laisser un commentaire