MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 3 chabann 1436.

Flash info du 3 chabann Rajab 1436.

 »
Angleterre : erreur dans l’étiquetage halal, Aldi s’excuse.

Nouvelle polémique autour des produits halal, cette fois-ci en Grande Bretagne. L’incident a rapidement été relayé par les médias et la chaîne de distribution s’est excusée pour ce faux pas.

Aldi, chaîne de supermarchés hard-discount dont originellement basée en Allemagne a en effet fait l’objet d’une polémique : un produit certifié halal alors qu’il contenait du sang et de la peau de porc. Le fabricant de ce produit n’est autre que Punjab Pakora, marque spécialisée de l’alimentation indienne.

Les responsables de Punjab Pakora expliquent que cette histoire est un malencontreux incident, dû à l’inattention d’un de leurs managers. C’est ainsi qu’ils ont confié : « L’erreur est intervenue lorsque nous avons imprimé l’étiquette du produit et le manager ne s’en est pas aperçu et a donné le bon à tirer pour l’impression. Nous mettons tout en œuvre pour réparer ce préjudice et avons contacté plusieurs clients pour les alerter », propos relevés par le quotidien Mirror.

L’erreur avait d’ailleurs été remarquée et signalée par les clients musulmans. Bien que la responsabilité soit donnée au manager de Punjab Pakora, le supermarché Aldi a tout de même présenté ses excuses à la communauté musulmane pour cette erreur. Les clients musulmans ayant acheté ces produits seront entièrement remboursés.
***********************************
 »
Egypte : La Turquie va porter le verdict prononcé contre Morsi devant l’ONU.

La nouvelle de la condamnation à mort de l’ex Président Morsi et d’au moins une centaine de personnes membres des Frères Musulmans, a suscité une vive indignation auprès d’ONG et de nombreux citoyens des quatre coins du monde. C’est le 16 mai qu’on apprenait la sentence capitale pour le seul et unique Président égyptien qui avait été élu démocratiquement en juin 2012.

Le Président Recep Tayyip Erdogan a rapidement réagi à cette tragique nouvelle. Dans un meeting à Istanbul rassemblant plusieurs centaines de personnes, il dénonce la régression de l’Egypte, mais aussi le silence et l’inaction des pays occidentaux : « L’Egypte revient à l’Egypte antique, à l’Egypte ancienne. Malheureusement les pays occidentaux continuent de fermer les yeux sur le coup d’Etat d’Al Sissi. Eux qui ont aboli la peine de mort chez eux, regardent en spectateurs cette exécution en Egypte ».

Le Président turc est le seul chef d’Etat a avoir eu une position aussi ferme face à cette condamnation, et il ne s’arrête pas à là.
En effet, le chef d’Etat turc envisage de porter devant la Commission des Droits de l’Homme des Nations Unies ce verdict de la peine capitale à l’encontre de Mohamed Morsi et des autres personnes condamnées.

Au cours d’une conférence de presse à Ankara, le porte-parole de la Présidence, Ibrahim Kalin, a exhorté l’administration égyptienne d’annuler ces sentences capitales. Il a également expliqué que cette condamnation ne fera qu’accentuer le chaos dans lequel se trouve déjà le Moyen-Orient.
***********************************
 »
Palestine, Le festival de Gaza, tapis rouge, couleur sang pour rappeler la mort des 2000 civils.

Loin des feux des projecteurs, s’est déroulé du 12 au 14 mai, le festival Karama de Gaza. Et tout comme le festival de Cannes, un tapis rouge a été déployé, sur 60 mètres, mais dans un quartier totalement en ruine, Al Shijaya.
C’est la première édition du Festival du film des Droits de l’Homme de Gaza. Une édition qui s’était fixée pour objectif de dénoncer la violation des Droits de l’Homme à Gaza, mais aussi le sérieux retard de la reconstruction de l’enclave palestinienne depuis l’offensive israélienne en été 2014, qui avait fait plus de 2000 morts. Ce fut aussi l’occasion de projeter une sélection de films. Organisé par un collectif de producteurs de télévisions, et de journalistes palestiniens, l’Edition a mis en lumière près de 28 films de réalisateurs palestiniens, syriens, irakiens, chiliens. Les productions avaient tout pour thème commun la violation des Droits de l’Homme.

Le choix du lieu, un quartier totalement en ruine, est hautement symbolique, et le déploiement d’un tapis rouge relève un contraste particulier, et qui a frappé les esprits. La cérémonie d’ouverture a donc eu lieu entre des immeubles en ruine. « Un écran géant a été installé sur la façade d’un immeuble encore en ruines. » raconte un journaliste, Saoud Abu Ramadan, qui est aussi l’un des organisateurs du festival.

Le choix de ce long tapis rouge est très fort aussi : « D’abord, il est rouge couleur sang, pour rappeler tous les morts qu’a causé le conflit. Mais c’est aussi une façon de mettre en avant les habitants de Gaza : dans les prestigieux festivals à travers le monde, le tapis rouge est réservé aux stars et aux personnalités. Ici, il est pour tous les habitants de Gaza, une façon de dire que chacun d’entre eux compte » explique Saoud.

Le journaliste précise aussi un autre point crucial de festival : alerter la communauté internationale sur les promesses non tenues relatives à la reconstruction de la bande de Gaza.

En effet, maintes promesses avaient été faites par des pays, et la communauté internationale pour fournir une aide à la reconstruction de la bande de Gaza à la suite des frappes israéliennes. Mais jusqu’à ce jour, les débris n’ont même pas encore été déblayés. Honteux.

vidéo a voir sur islamatouswebradio.info.

*****************************************
 »
Affaire Anaïs Bessayah : une plaignante sur le banc des accusés.

Il y a près de 4 mois, vous découvriez à travers Katibîn.fr l’histoire d’Anaïs Bessayah qui avait décidé de se confier à nous dans l’espoir d’obtenir gain de cause et l’aide de sa communauté. Aujourd’hui, Mme Bessayah est bouleversée… Originellement plaignante, elle se trouve à présent sur le banc des accusés face à de nouveaux problèmes.

Déroulement des faits.

Témoignage de Madame Bessayah : « A mon arrivée à la gendarmerie, vendredi 15 mai à 14 heures 30, l’adjudant m’a informée du déroulement de l’audition qui par la suite se terminera par les photos et les empreintes. Tout de suite sur le fait de ne pas avoir était avertie « étant donné que l’adjudant m’avais appelée à trois reprises avant la convocation pour me rassurer et surtout savoir si je serais bien présente le jour J » et surtout de ne pas m’y avoir préparée psychologiquement, j’ai refusé ! L’adjudant ma tout de suite mise en garde sur le fait que c’était une obligation de ma part étant donné que j’étais mise en cause et qu’il n’avait pas à m’informer au téléphone pour les empreintes et photos, que s’y je refusais, il devrait en informer tout de suite le parquet qui prendra sûrement la décision de me poursuivre pour outrage. […] Nous sommes allés dans son bureau où une fois de plus il m’a expliqué le pourquoi de ma convocation (je reconnais depuis le début ce que l’on me reproche je n’ai jamais nié) […] Donc j’explique à l’adjudant pourquoi je refuse, que déjà dans un premier temps c’est moi qui aie demandé de l’aide et qui a signalé ces comportements (Madame le maire, M. le directeur d’école) et c’est moi qui suis victime, ainsi que mon fils Ilyes, du comportement déplacé et inapproprié de ces personnes de la fonction publique et que je ne comprends pas pourquoi je suis la seule à qui on reproche mon manque de citoyenneté. J’explique également qu’il est hors de question de me faire prendre en photo par un homme, l’adjudant me dit qu’il avait déjà prévu avec une de ses collègues et que c’était elle qui le ferait, je dis également que je refuse de me découvrir sans la présence de mon mari […]

Sur ces faits l’adjudant continuait de me faire part de ce qui allait faire si je refusais, qu’il serait dans l’obligation d’appeler le parquet qui pourrait décider de me placer en garde a vu […] L’adjudant a aussitôt interrompu et m’a dit que c’est moi qui en faisais toute une histoire pour rien, qui affolais tout le monde pour rien que c’était censé bien se passer et que finalement c’est moi qui cherchais à compliquer les choses ! Il m’a informée que si je demandais un avocat il ne sera pas là avant 2 voire 3 bonne heures, que ça prendrait du temps et vu que je reconnaissais les faits reprochées je n’avais pas besoin d’un avocat et que de toute façon avec ou sans je les ferais. Après un bon moment j’ai re-changé d’avis et donc j’ai accepté de me soumettre à cette humiliation seulement à condition que je sois seule avec une femme. Après m’avoir dirigée dans un couloir gardé par un gendarme, l’adjudant m’a dit que je devrais faire des photos sans mon voile et avec, une fois de plus je me retrouve confrontée à une humiliation […] Ensuite j’ai donné mes empreintes.

Après ceci j’ai été entendue sur les faits reprochés, et l’audition s’est terminée enfin vers 17 heures 20. L’adjudant m’a faite patienter en attendant la décision du parquet qui est prise aussitôt après l’audition. La punition tombe : un stage de citoyenneté à faire à ma charge (210 euros) et l’obligation de me présenter le jeudi 18 juin 2015 devant les délégués du Procureur au tribunal d’Evreux. Une fois que j’ai su de quoi j’étais condamnée, j’ai demandé ce que les autres ont eu comme sanction, qu’est-ce qui allait m’arriver par la suite et là je suis tombée de bien haut : l’adjudant me dis que concernant la conversation avec Madame le Maire, ou plutôt son discours envers mois était maladroit que c’était une gentille dame… Pour M. le directeur, que oui effectivement il avait reconnu avoir attrapé Ilyes par le bras mais pas de l’avoir secoué, donc sur ses paroles je demande donc de quoi il sera condamné il me répond que ce n’est pas non plus une claque qu’il l’a seulement attrapé et que ce n’est pas considéré comme un geste, qu’il y aura sûrement une note dans son dossier. Je demande également pour ma plainte pour cette maman qui, à plusieurs reprises m’a insultée et m’a même agressée un matin à l’école, on me dit que la personne qui se charge de ça est en vacances mais que ça ne restait seulement « que des insultes »… Après tout ça je continue à dire à l’adjudant que ce n’est pas juste ! Il me dit que si, vu que je reconnais ce que l’on me reproche. Et je demande à savoir la suite de tout ça il me dit que c’est fini.

Cordialement. Madame Bessayah »
*****************************
 »
France : Des caricatures du Prophète (SAWS) retrouvées dans le sac de deux enfants.

Vendredi 15 mai 2015, soit un peu plus de quatre mois après les attentats de janvier, une nouvelle affaire pour le coup très mystérieuse vient secouer l’école maternelle Coluche à Val-de-Reuil. Ainsi, cet évènement est très inquiétant. En effet, ont été retrouvées, dans les sacs de deux enfants de confession musulmane, deux caricatures de Mahomet signées Charb. Une enquête est en cours.

Un accès plutôt facile…

Pour mieux comprendre l’incompréhension et l’inquiétude que provoque cette affaire, on va rappeler de quelle façon est configurée l’école. En effet, les sacs sont accrochés à l’extérieur des classes. Une zone où les parents ont facilement accès. Cependant n’importe quelle personne étrangère à l’établissement peut y avoir accès. C’est donc dans cette configuration que l’auteur des faits est impossible à identifier. La municipalité prend des mesures de précaution, elle a donc intensifié la présence de la police municipale non loin de l’école. Et comme si cela ne suffisait pas, même l’inspection académique prend des mesures concernant la sécurité, ainsi, toutes personnes extérieures à l’école ne pourront entrer dans le bâtiment. Des mesures qui auraient dû être prise avant. La particularité des faits a donc amené le parquet à se saisir de l’affaire. Puisqu’après avoir reçu des mains courantes de la part de parents d’élèves et d’une enseignante, le commissariat de police de Louviers-Val-de-Reuil mènera une enquête.
La nature des faits.

Catherine Duvallet première adjointe en charge de l’Éducation, formation, petite enfance, qualifie alors les faits comme « intolérables ». S’il s’agit d’une plaisanterie elle sera alors de très mauvais goût, mais nous parlerons plus de provocation, étant donné le contexte.Toujours selon Catherine Duvallet (PS), qui relativise en qualifiant l’évènement dans un second temps d’« anodin, j’espère que ça le restera ».
Le procureur de la République d’Évreux hausse le ton en déclarant : « C’est un fait violent de par sa connotation. Cela rappelle les événements tragiques qui se sont produits. Et c’est particulier de mettre ça dans les affaires de tout petits, c’est la première fois que je vois ça. La personne qui a fait ça a une volonté de nuire. »
Une ville pourtant ouverte.

Nous commençons à nous y habituer, chaque fois qu’un acte islamophobe est commis, nous évoquons des profils et des situations qui ne présumaient pas de tels actes. Catherine Duvallet pourtant enseignante dans la même commune, semble surprise par cet événement, elle définit alors une ville qui vit avec les différences. La mairie intervient dans le même sens que l’adjointe : « À Val-de-Reuil c’est l’esprit de vivre ensemble qui règne ». Il est donc impossible de ne pas prendre en compte le contexte islamophobe qui règne.

Un dispositif fort a été mis en place, les instances semblent porter une importance à cet acte. Certainement pour rassurer les familles. Cependant, de telles mesures étaient-elles nécessaire ? Certaines communes présentent des cas plus inquiétants et beaucoup plus alarmants, pourtant rien n’est fait, la communauté musulmane de certaines communes sont abandonnés à leur sort.
**************************
 »
France : Diam’s confirme l’information qui circule depuis quelques jours sur internet.

Près de trois ans après sa fameuse interview dans Sept à Huit, Diam’s a confirmé l’information qui circule depuis quelques jours sur internet. Mélanie Georgiades sera bien sur TF1 dimanche 24 mai de nouveau sur le plateau de Sept à Huit.

Oum Maryam évoquera quelques moments de sa nouvelle vie comme la naissance de son deuxième enfant, Abraham, son divorce, son remariage (…) mais l’entretien portera aussi et surtout sur l’Islam, l’islamophobie en France, les attentats de janvier à Paris et sur la sortie de son dernier livre « Mélanie, française, musulmane ».

Après le succès de son autobiographie en 2012, voici un extrait de son nouveau livre :

« Moi, Mélanie, française et musulmane…
Ce titre me tenait à coeur car je voulais par ces mots montrer qu’il n y a pas de contradiction entre ces termes, ni incompatibilité. Ni dans les mots, ni dans mon coeur. Je suis française et musulmane, j ai des racines et des ailes. »

Loin de la colère et de la violence, Mélanie vit le respect, l’ouverture et l’apaisement dans une France aujourd’hui multiculturelle. Elle suit son chemin spirituel, nous emmène en voyage vers des terres lointaines, et dans son coeur. Elle confie ses joies et ses difficultés d’être une femme voilée dans son pays et rappelle comment la foi l’a adoucie et guérie de ses blessures. Mélanie se consacre aussi à sa vie de jeune maman et de femme, laquelle lui réserve de grandes joies, mais aussi des épreuves. Car la route vers le bonheur est parfois longue.
Elle renoue également avec des proches que sa conversion avait éloignés d’elle ; elle se rapproche de sa mère, et surtout retrouve son père, le grand absent de sa jeunesse.
*****************************************************
 »
islam : Les 7 principales ruses de Satan et comment s’en préserver.

La personne sage est celle qui étudie les stratégies de ses ennemis, et prends les précautions et décisions pour les vaincre. Ton Seigneur a averti : « … Satan est pour vous un ennemi. Prenez-le donc pour ennemie … » [Le Coran, s. 35, v. 6].
L’histoire de Satan (Iblis) :

Satan fut créé de feu sans fumée. Bien que n’étant pas un ange, il était présent parmi ceux-ci au Paradis du fait de son obéissance à Allah. Quand Allah créa le Prophète Adam ﷺ, Il commanda aux Anges du Paradis de se prosterner devant Adam, mais Satan refusa par fierté et arrogance disant : « Je suis meilleur que lui: Tu m’as créé de feu, alors que Tu l’as créé d’argile. » [Coran, s. 7, v. 12].

Satan fut maudit par Allah et banni du Paradis. Il implora une opportunité d’égarer l’humanité et Allah accepta sa requête : « Puisque Tu m’as mis en erreur, dit [Satan], je m’assoirai pour eux sur Ton droit chemin, puis je les assaillirai de devant, de derrière, de leur droite et de leur gauche. Et, pour la plupart, Tu ne les trouveras pas reconnaissants. » [S. 7, v. 16-17].

Les ruses de Satan.

01 : La mécréance en l’unicité Divine :

La croyance en l’unicité divine est la base de l’Islam en Allah n’ayant pas d’associés, ni d’égaux, d’enfants ou de rivaux. A l’opposé, le plus grand péché est de Lui attribuer des associés et des égaux.

Ce qui comprend par exemple : diriger son adoration envers autre qu’Allah (par ex. : se prosterner et invoquer autre que Lui) ; déléguer certains attributs d’Allah à certains objets ou créatures (par ex. : les idoles, les porte-bonheurs) ; affirmer qu’Il a un fils, une mère ou tout autre associé.

C’est ainsi que l’objectif principal de Satan est d’inciter l’humanité à mécroire. Cependant, quand ce dernier ne parvient pas à égarer les gens en les poussant à commettre des actes de mécréance flagrants, il emploie des moyens plus subtils, comme la croyance aux superstitions, aux porte-bonheurs, à l’astrologie et à la voyance. Ce type de croyances contredit le fait qu’Allah Seul possède le pouvoir et la connaissance sur toute chose, et qu’Il est le Seul qui peut bénéficier ou nuire à Sa création.

02 : Les innovations religieuses :

« … J’ai (Allah) parachevé pour vous votre religion … » [S. 5, v.3]. Satan va inciter une personne à introduire de fausses croyances et coutumes dans l’Islam, qui n’ont été ordonnées ni par Allah ni par le prophète Muhammad ﷺ. En fait, la croyance que l’Islam est incomplètement ou imparfaitement révélé par Allah et nécessite ainsi l’innovation, est une mécréance ; car ceci constitue un rejet de ce qu’Allah a révélé.

Beaucoup d’innovations sont implémentées avec la même attention méticuleuse qu’un rite religieux, et observées comme étant tout aussi importantes que la révélation divine. C’est ici que réside le danger, puisque les gens suivant les innovations croient que leurs actes sont acceptés, bien qu’en réalité ils commettent un pêché. Ces innovateurs ne ressentiront pas le besoin de se repentir, puisqu’ils ne reconnaissent pas leurs actions comme mauvaises.

03 : La négligence des actes obligatoires :

« … En vérité la Salat préserve de la turpitude et du blâmable … » [S. 29, v. 45]. Satan veut « … vous détourner d’invoquer Allah et de la Salat … » [S. 5, v. 91]. Allah a rendu certaines actions obligatoires à chaque musulman, dont les plus fréquentes sont les cinq prières quotidiennes. C’est pourquoi Satan cherche à ce que nous négligions les prières afin de nous enfoncer dans les péchés.

04 : La tromperie graduelle :

Le prophète Muhammad ﷺ a expliqué comment l’idolâtrie est apparue, et a souligné l’approche graduelle et patiente de Satan. Après la mort d’un groupe de gens vertueux, Satan inspira à leurs proches d’ériger des statues en leur honneur. Quand cette génération s’éteignit et les gens oublièrent pourquoi les statues avaient été érigées, Satan les détourna vers la croyance que leurs ancêtres adoraient ces dernières et que la pluie venait par leur intermédiaire. C’est ainsi que les gens commencèrent à les adorer.

Cette tromperie graduelle est utilisée dans beaucoup de cas. Par exemple, Satan incite les gens à commettre la fornication: en commençant par un regard qui mène à une pensée, puis à un sourire, puis à une conversation d’apparence innocente, puis l’isolement et éventuellement, le pêché lui-même.

Similairement, par désir de faire cesser les actes d’adoration obligatoires, Satan commence par convaincre les gens d’abandonner leurs adorations surérogatoires, ce qui les mène à devenir fainéant concernant l’obligatoire. Il essaye aussi de banaliser les petits péchés, ce qui éventuellement peut faire glisser vers les péchés majeurs.

05 : L’embellissement des mauvaises actions :

« … Et le Diable enjolivait à leurs yeux ce qu’ils faisaient… « [S. 6, v. 43]. Satan présente le péché sous une lumière favorable, comme quand il a poussé Adam et Eve à manger de l’arbre.

Satan murmura à Adam, disant : « O Adam, t’indiquerai-je l’arbre de l’éternité et un royaume impérissable ? » [S. 20, v. 120].

« Votre Seigneur ne vous a interdit cet arbre que pour vous empêcher de devenir des Anges ou des êtres immortels. Et il leur jura : Vraiment, je suis pour vous deux un bon conseiller. Alors, il les fit tomber par tromperie. Puis, lorsqu’ils eurent goûté de l’arbre, leurs nudités leur devinrent visibles ; et ils commencèrent tous deux à y attacher des feuilles du Paradis. Et leur Seigneur les appela : Ne vous avais-Je pas interdit cet arbre ? Et ne vous avais-Je pas dit que le Diable était pour vous un ennemi déclaré ? » [S. 7, v. 20-22].

Bien qu’Adam était entouré de nombreux aliments licites, Satan le persuada de manger de l’arbre interdit. De même, le Diable incite les gens à commettre les actes interdits au lieu de ceux qui sont permis comme la fornication en lieu du mariage ; la musique à la place du Coran ; le gain illicite par-dessus le gain licite ; vers le faible pourcentage d’aliments et de boissons interdites plutôt que la grande majorité qui est saine et pure.

06 : L’éveil des désirs :

« Il leur fait des promesses et leur donne de faux espoirs. Et le Diable ne leur fait que des promesses trompeuses. » [S. 4, v. 120]. Chaque être humain subit ses désirs et des tentations. Satan profite de cela et trompe l’Homme en l’incitant à se satisfaire de la gratification immédiate, sans considérer les conséquences. Ce qui mène inévitablement au regret et à l’humiliation dans cette vie au Jour du Jugement.

07 : La perte de temps :

Quand Satan ne parvient pas à attirer quelqu’un dans le péché, il le tient occupé dans des actes triviaux dénués de bénéfices. Plutôt qu’utiliser le temps avec sagesse à accomplir nos devoirs prioritaires et atteindre de grands objectifs, Satan nous tient à des actes inutiles.

Comment vaincre Satan ?

« Le Diable est pour vous un ennemi. Prenez-le donc pour ennemi. » [S. 35, v. 6]. La première étape est de reconnaître Satan comme ennemi. En connaissant notre adversaire, nous pouvons le battre. Ses pouvoirs sont principalement constitués par sa capacité à tromper. Nous nous devons donc de comprendre ses méthodes de ruse et d’approche, afin de mieux nous protéger.

01 : Demander l’aide d’Allah :

Demander la protection d’Allah et s’en remettre à Lui uniquement, est un moyen de vaincre Satan. Les sourates Al-Falaq (113) et An-Nas (114), peuvent être utilisées fréquemment afin de nous protéger de Satan et nous devons les réciter. Nous devons réaliser que tant que nous sommes vivants, Satan ne cessera jamais de tenter de nous égarer. Nous devons toujours être sur nos gardes et constamment demander la guidance et la protection d’Allah.

02 : Se repentir :

Le Prophète ﷺ a dit : « Celui qui se repend du péché est comme celui sans péché. » [Ibn M‚jah]. Si nous succombons aux pièges de Satan, nous avons toujours la possibilité par la grâce et la Miséricorde d’Allah, de rectifier nos erreurs en reconnaissant nos méfaits et en nous repentant vers Lui.

Le Prophète ﷺ a également dit :« Satan a dit : Par Ta puissance, Seigneur, je ne cesserai d’égarer Tes serviteurs tant que leurs ‚mes seront dans leurs corps ! Le Seigneur répliqua : Par Ma puissance et Ma majesté, Je ne cesserai de leur pardonner tant qu’ils me demanderont pardon. « [Ahmed et Al-H‚kim].

Pour que le repentir soit accepté, il doit être sincère en ayant l’intention de ne plus commettre le même péché.

03 : Éviter les ambiances de péché :

Quand Allah interdit un arbre spécifique à Adam, Il n’a pas dit : « Ne mangez pas de cet arbre » mais plutôt : « N’approchez pas de l’arbre que voici … » [S. 2, v. 35]. C’est pourquoi nous nous devons de nous écarter de tout ce qui peut conduire à commettre le péché.

04 : Maintenir la bonne compagnie :

Le Messager d’Allah ﷺ avisa : « Chaque personne suit la religion de son meilleur ami. Que chacun de vous choisisse donc ses amis avec soin. » [Abou Dawoud et At-Tirmidhi]. Nos fréquentations influencent fortement nos décisions et nos actions. Les bons compagnons vont nous appeler à Allah et nous encourager à faire le bien, tandis que les mauvais compagnons vont nous jeter dans les bras de Satan.

05 : Faire de bonnes actions :

S’occuper par l’accomplissement des actes religieux, surtout la prière, est un excellent moyen de vaincre Satan. Si quelqu’un s’occupe à faire le bien, il sera moins susceptible d’être influencé par les ruses sataniques: « Et si jamais le Diable t’incite à faire le mal, cherche refuge auprès d’Allah. Car Il entend, et sait tout. » [S. 7, v. 200].

Pour conclure :

Le combat contre Satan ne peut être gagné que si nous sommes conscients de ses pièges et si nous appliquons les méthodes pour le vaincre. Au Jour du Jugement, Satan se confessera de ses péchés et tromperies. Il déclarera devant toute la création qu’Allah est le Véridique et que lui est un menteur.

Nous demandons à Allah Tout-Puissant, par Ses plus beaux Noms et Attributs, de pardonner nos péchés et de nous épargner des pièges de Satan.
****************************
 »
La Mecque : Le plus grand hôtel au monde inspiré du Maroc, va être construit.

Le Maroc a de quoi se sentir fier. En effet, le plus grand hôtel au monde inspiré du Maroc, dédié aux pèlerins sera érigé à la Mecque.

Cet hôtel est inspiré par l’architecture maroco-andalouse et sera composé de 12 tours de 30 à 45 étages et pourra accueillir, jusqu’à 10.000 personnes.

On y retrouvera une centaine de restaurants afin de satisfaire tous les goûts des fidèles qui viennent du monde entier.

A l’heure actuelle pour se loger dans des hôtels proches de la Mecque c’est un véritable parcours du combattant, autant dire que cette construction tombe à point nommé.

Dès 2017, ce magnifique complexe vous accueillera.
*******************

Laisser un commentaire