MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 23 Rajab 1436.

Flash info du 23 Rajab 1436.

 »
Entretien avec l’association Attestament : « La mort est certes une certitude, sa préparation doit être une habitude ».

Toute âme goûtera à la mort. La mort est un thème sensible qui nous concerne tous. Tout le monde doit se préparer à mourir d’autant plus qu’on ignore tous l’arrivée de notre Heure. C’est la raison pour laquelle nous nous devons de notre vivant préparer notre mort. Nous devons par exemple nous acquitter de nos dettes, écrire un testament, renouer les liens rompus avec des proches. Certains sont prévoyant mais la majorité des personnes ne pensent pas à préparer de façon claire leurs dernières volontés.

C’est la raison pour laquelle l’association Attestament propose aux personnes désireuses de préparer leur mort d’établir un testament.
Sur une plateforme, l’association propose de sauvegarder de manière confidentielle les données de la personne.
Ces données ne sont ensuite divulguées qu’une fois la personne décédée et une fois que le décès est vérifié par les soins de l’association.

Ajib.fr a eu l’opportunité de s’entretenir avec l’un des responsables de cette association qui sort du commun.

Votre association est assez atypique, du moins dans le réseau associatif de notre communauté. Pouvez-vous nous raconter les prémices de ce projet ?

« Nous avons essayé de réunir les gens dans la vie, nous n’avons pas réussi car il y a trop d’intérêts différents, de divisions, etc… La mort a l’avantage de mettre tout le monde d’accord. Nous avons cherché ce qu’il y a de plus sûr sur terre, c’est la mort. C’est aussi la seule chose qui est délaissée par les gens, et notamment, une grande partie de notre communauté. On entend même des musulmans dire, que Dieu nous en préserve… Soubhan’ Allah, de nos jours, beaucoup de musulmans ont plus peur de la mort que de l’enfer, alors que l’enfer peut être évité, mais pas la mort.

Et pour finir, c’est un devoir, et une sunnah qui ont étaient délaissés. Nous espérons être une cause afin de faire revivre cela pour l’amour d’Allah. Aujourd’hui nous sommes la seule association dans ce domaine, ça peut être vue comme une faiblesse, mais si l’ensemble des associations, mosquées, sociétés, etc, comprenaient bien notre travail, nous serions complémentaire auprès de tout le monde, et la est notre force. Le nerf de toute chose n’a jamais été l’argent, mais uniquement de rassembler les gens !

Comment fonctionne le programme Attestament ?

Notre site a pour vocation de sensibiliser, d’accompagner, de donner un cadre et de permettre à chacun de faire son testament sous différentes façons.

1/ L’utilisateur peut créer un compte sur notre site, gratuitement, laisser tous les messages qu’il souhaite, créer autant de testaments qu’il veut, ajouter des destinataires, des dettes, etc… Nous déconseillons de laisser des informations sensibles, le mieux est de dire que son testament se trouve dans tel endroit (ex: sous mon matelas) et nous, après la déclaration de décès qui peut être fait par le destinataire, la famille, l’entourage ou les pompes funèbres, en joignant la déclaration de décès et les coordonnés des pompes funèbres qui s’occupent du défunt, après vérification par nos services, nous enverrons l’ensemble des informations stockées en moins de 24h insha Allah.

2/ L’utilisateur peut faire son testament sur notre site, sans devoir créer de compte, et le télécharger directement en pdf, gratuitement.

3/ L’utilisateur peut se servir de notre modèle de testament, et de nos outils afin de faire au mieux son testament insha Allah.

Les fonds collectés servent au fonctionnement de la plateforme, au financement des enterrements et rapatriements des musulmans qui n’ont pas les moyens, au financement des renouvellements de concessions des musulmans dont plus personnes ne s’occupent et avec la zakat, à la participation financière pour le remboursement des dettes de défunts.

Le site Attestament est opérationnel depuis maintenant 7 mois. Comment les membres de la communauté ont reçu et perçu votre programme d’accompagnement ?

Le peu de personne qui ont créé un compte sur notre site sont dans l’ensemble très satisfaits de ce que nous proposons. Ils n’avaient encore jamais abordé la mort de cette manière, aussi ouvertement et ne pensaient pas aux responsabilités que chacun a envers lui-même avant tout et la communauté. Ce que l’on déplore, c’est un manque d’intérêt de la communauté sur ce sujet qui est devenu tabou alors que c’est un devoir de s’y préparer. Leur plus grand étonnement est qu’on ne soit pas connu auprès du grand public. Lors de la dernière rencontre des musulmans de France, nous y étions, nous proposions aux gens d’essayer leurs dernières demeures corporelles (le cercueil). Beaucoup de gens ont été touchés et ça été pour eux un très grand rappel car en effet, la mort reste le meilleur des rappels !

Votre association propose également des formations au lavage mortuaire. Pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

Nous voulons multiplier des séances d’informations et de formations partout en France et en Belgique pour le moment. Nous voulons rendre la mort accessible à tous, en tout cas à un maximum de monde insha Allah. Quand on dit « rendre la mort accessible à tous », c’est bien entendu dans la compréhension et la préparation afin de vraiment l’accepter insha Allah.

Qu’est ce qui pourrait aider Attestament à grandir ?

Une réelle prise de conscience de la part de l’ensemble de la communauté musulmane. Un vrai soutien de la part des responsables religieux, des partenariats solides et engagés pour l’intérêt de leurs collaborateurs, bénévoles, donateurs et bénéficiaires en les sensibiliser sur ce sujet. Ce que nous souhaitons c’est que ce projet soit porté par l’ensemble de la communauté qui doit être comme un seul corps. Nous n’avons pas réussi à réunir la communauté dans la vie, au minimum, nous nous devons de réussir à nous unir dans la mort, c’est la seule chose qui met tout le monde d’accord !

Enfin, quel message souhaitez-vous transmettre à nos lecteurs ?

Tout le monde cherche la réussite dans sa vie, mais à force de s’enfoncer dans la dounya, on risque de rater notre mort. Alors que celui qui prépare sa mort, Allah lui donnera la réussite dans sa vie ici-bas ainsi que dans l’au-delà insha Allah.

Qu’Allah vous fasse miséricorde, qu’IL reprenne votre âme au meilleur moment de votre vie et en pleine soumission à LUI.

Site de l’association : www.attestament.com.
*****************************************
 »
Danemark : forcée de goûter du porc, elle porte plainte contre l’école.

Une jeune danoise de confession musulmane avait intégré une école de cuisine. Seulement voilà, elle a été forcée de goûter à de la viande de porc. Elle a donc décidé de quitter cette école, en cours de formation et de déposer une plainte contre l’établissement.

Cette musulmane de 24 ans a donc dénoncé la politique de l’école « Holstebro Culinary School » qui force ses apprentis à goûter les plats, même si ceux-ci contiennent du porc. Constatant que la jeune femme refusait catégoriquement de se plier à cette exigence, les responsables lui ont ordonné de goûter, même sans avaler. L’intérêt de cette requête n’est donc pas de tester le goût comme ils semblaient le prétendre mais simplement de forcer la jeune femme à manger de la viande de porc. Le tribunal a tranché : l’école devra verser 40 000 couronnes danoises, soit environ 6000 dollars en guise de dédommagement.

Originaire de Libye, cette musulmane a grandi au Danemark et n’a jamais été confrontée à une telle situation. D’ailleurs, l’établissement lui-même n’imposait pas ce genre de pratiques auparavant mais cela est bien récent comme le précise le quotidien danois Politiken. Cette jeune femme qui a souhaité garder l’anonymat a vécu cette expérience comme une forme de discrimination due à ses convictions religieuses.

Le tribunal danois est également de cet avis puisqu’il a ordonné à l’école de verser 6000 dollars de dommages et intérêts à cette étudiante, considérant qu’elle a bien été victime de discrimination. La jeune femme disposait pour preuve, d’un enregistrement de la conversation entretenu avec les responsables de l’école à ce sujet. Elle a ainsi pu présenter l’enregistrement au tribunal comme preuve irréfutable de leur agissement.

Cette étudiante a donc fait preuve de lucidité et d’anticipation. Cela lui aura servi à avoir gain de cause et pourquoi pas, à rendre service aux prochains étudiants qui souhaiteraient se lancer dans le même domaine.
**************************
 »
Football : la FIFA n’accède pas à la demande de la Palestine.

Depuis plusieurs années, la fédération palestinienne de football a fait la demande auprès de la FIFA afin que la fédération israélienne soit suspendue de toutes compétitions. Cette demande s’appuie sur l’ensemble de la politique menée par Israël et les représentants des deux fédérations ont été reçus ce dimanche 10 mai par Joseph Blatter, président de la FIFA.
Israël entrave les activités sportives.

La liste d’accusations à l’encontre du gouvernement israélien n’en finit plus de s’allonger. En plus de tous les problèmes politiques entre les deux pays, le domaine sportif est également affecté. En effet, les Palestiniens accusent Israël d’un comportement raciste envers les Arabes, de créer des clubs dans les colonies (et qui disputent le championnat israélien) de restreindre les mouvements des joueurs entre la bande de Gaza et la Cisjordanie ou encore de contrôler l’importation d’équipements sportifs. Pour Jibril Rajoub, président de la fédération palestinienne de football, la seule solution est de suspendre Israël de toutes les compétitions.
La FIFA ne veut pas se mouiller.

Lors de la rencontre de ce dimanche avec M. Blatter, les représentants des deux pays ont exposé leurs arguments afin d’obtenir satisfaction. A l’issue de celle-ci, M. Blatter s’est positionné comme étant contre la suspension d’Israël en argumentant que ce genre de suspension n’est jamais bénéfique à l’organisation des compétitions et que ce n’est pas à la FIFA de gérer ce type de situation. Des arguments plus que discutables. Seule issue pour la Palestine : proposer un projet de résolution qui sera étudié lors de la prochaine réunion de la FIFA le 28 mai. Pour que ce projet soit adopté, il faudra recueillir un vote positif de minimum 75% des 209 votants.

La multiplication des conflits sur tous les terrains possibles et imaginables entre Palestine et Israël doit amener le reste des pays à se poser la question de ce qu’ils peuvent apporter pour pacifier cette région du monde. Le football et le sport en général doit être un vecteur de paix et non de guerre. La Palestine est reconnue par la FIFA depuis 1998, elle doit pouvoir développer son football conformément aux statuts de celle-ci.
**********************
Viols en Centrafrique : l’ONU accuse la France et s’étonne du silence des soldats.

Le Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme s’est étonné vendredi 8 mai que la France n’ait ouvert qu’en juillet 2014 une enquête sur les accusations de viols d’enfants par des soldats français en Centrafrique alors que les faits ont eu lieu entre décembre 2013 et juin 2014.

Zeid Ra’ad Al Hussein se questionne sur le silence des militaires français devant de tels actes commis par leurs camarades. Aumoniers, imams ou rabbins, tous sont restés silencieux alors que des sévices horribles étaient perpétrés sur des enfants de moins de 10 ans.

La France, que beaucoup accusent d’être complice du génocide se retrouve dans une nouvelle affaire sordide qui risque d’entacher un peu plus l’image des soldats français à l’étranger.
**********************************
Des milliers de réfugiés Rohingyas, musulmans de Birmanie, sauvés par l’Indonésie.

Selon l’AFP, environ 2.000 migrants, parmi lesquels nombre de Rohingyas, minorité musulmane persécutée, ont été secourus près des côtes de l’Indonésie et de la Malaisie, après avoir été abandonnés vraisemblablement par leurs passeurs.

La minorité musulmane de Birmanie est victime d’un nettoyage ethnico-religieux. La junte militaire soutenue par les extrêmistes bouddhistes massacrent femmes et enfants musulmans qui ont le malheur de vouloir vivre en paix.

Selon l’ONU, la minorité Rohingya est la plus persécutée du monde. Une annonce qui n’a pas changé la politique des pays occidentaux qui continuent de commercer avec le régime birman. La Birmanie possède un sol riche en matières premières notamment en hydrocarbure.
**************************
Belgique, Bruxelle, Une raciste insulte les passagers d’un bus de bougnoules et nègresse.

Un internaute a publié sur Facebook une vidéo montrant un discours raciste et islamophobe dans un bus à Bruxelles. Une française s’en est prise aux passagers d’origine étrangère avec une violence rare.

La montée de la haine en Europe continue à s’exprimer de plus en plus librement. Notamment au sein des couches populaires en difficulté, plus à même à entendre les discours islamophobes des partis politiques. La crise économique et identitaire se transforme petit à petit en haine de ce qui s’apparente à l’étranger.

Le “vivre ensemble” tant promis par nos politiques est en train de se transformer en répulsion contre une minorité qui a le “malheur” de vouloir pratiquer dignement sa religion.

vidéo a voir sur islamatousweradio.info.

*******************
 »
Yémen : le Maroc perd un avion de chasse F-16 dans les combats.

Au Yémen, la guerre continue entre la coalition arabe menée par l’Arabie Saoudite et les rebelles chiites houthis, soutenus par l’Iran. Le Maroc vient de perdre un avion de chasse F-16 dans les combats.

Les Forces Armées Royales marocaines (FAR) viennent d’annoncer dans un communiqué relayé par l’agence de presse MAP, la disparition d’un « avion F-16 [mis] à la disposition de la coalition dirigée par l’Arabie saoudite pour la restauration de la légitimité au Yémen ». « Le pilote du deuxième avion qui évoluait en formation n’a pu constater si le pilote de l’avion touché avait pu s’éjecter ». Des « recherches et investigations » sont menées par les forces armées pour tenter de retrouver le militaire.

Selon la même source, l’aviation aérienne de la coalition arabe menait des bombardements contre des camps situés autour de Sanaa, capitale du Yémen. Depuis le 26 mars, les avions mobilisés aux Emirats Arabes Unis, initialement prévus pour bombarder l’organisation Etat Isamique en Irak et Syrie, servent à la guerre que mène l’Arabie Saoudite face aux rebelles houthis. Le Maroc a impliqué six avions de chasse F16 dans les opérations.

Depuis le 26 mars, l’Arabie Saoudite accompagnée de plusieurs pays arabes, a lancé une offensive militaire contre les milices houthis soutenues par l’Iran. Ces dernières avaient réalisé une percée éclaire contre les forces loyalistes, provoquant l’exode du président yéminite Mansour Hadi et la chute de la capitale Sanaa. L’offensive vers le sud du pays des rebelles chiites et la montée en puissance des groupes jihadistes sunnites tels que AQPA (Al Qaïda dans la Péninsule Arabique) et l’Etat Islamique, ont poussé la diplomatie saoudienne à agir rapidement pour stopper le chaos actuel. Un objectif qui est loin d’être atteint comme le démontrent les reportages de chaînes arabes sur le terrain.
*****************************

Laisser un commentaire