MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 21 Rajab 1436.

Flash info du 21 Rajab 1436.

 »
Muslimpreneur ou comment prendre sa vie en mains.

On ne vous présente plus Saïd Amzil, entrepreneur téméraire qui a décidé un beau matin de prendre sa vie en mains, de devenir son propre patron. Nous aimons ce genre d’initiative fraîche et optimiste chez Katibîn et nous vous en parlions déjà il y a quelques mois, lors de la première session de formation. Alors oui, c’est facile à dire « devenir patron », mais dans les actes c’est comment ?
Une formule qui marche.

Saïd Amzil, fondateur entre autre de la ruche aux bonnes affaires alias Islamic Deal, n’en est pas à son coup d’essai. Via une stratégie léchée, il démocratise et vulgarise toutes les sciences de la communication web pour donner les clés à toute personne désireuse de rentrer dans l’arène de entrepreneuriat. La formation est simple, elle se décline en vidéos ciblant plusieurs modules importants allant du choix d’activité à la stratégie virale, le tout dans un format digeste et accessible. Oublions la poudre perlimpinpin et les solutions qui se voudraient miraculeuses, tout est dit sans fausse note : le rizq provient d’Allah le Tout Clément mais tout passe par la volonté, l’abnégation et le désir de devenir maître de soi-même.

L’aventure muslimpreneur se veut ouverte à tous, elle ne vend pas du rêve mais offre une possibilité de maîtrise totale. Devenir commerçant ou tout simplement entrepreneur sur la toile n’est pas donné à tous, cette formation prodiguée par des professionnels de secteurs différents apporte la solution en 7 mois pour se lancer dans le bain avec peu -ou pas- de risques.
Satisfait ou remboursé !

Devenir son propre chef, démarrer une activité qui des revenus est excitant. Au-delà de cet aspect, c’est la liberté totale de mouvement et d’action qui est à relever. En devenant maître de son emploi du temps, on libère un temps précieux pour l’épanouissement personnel et disons-le, religieux. Je prie, je porte mon voile, je m’habille comme je le souhaite, la barbe n’est plus une contrainte et je grandis intérieurement.

L’aspect que nous notons, et non dès moindre, est que la formation offre le choix de se faire rembourser si vous n’êtes pas satisfait après 30 jours. Mais pour cela, il faut tenter ! Se donner les moyens de bousculer ses habitudes endolorissantes quasi immuables. « Oui, on peut tous devenir patron ! ». Après tout, ne peut y croire celui qui ne veut pas essayer…

Pour ceux qui ont l’envie de franchir un cap dans leur vie, un réel besoin de changement ou tout simplement la curiosité de vouloir essayer, osez taper à la porte Web MuslimPreneur Academy et sachez sincèrement que tout est possible avec motivation et Permission de Dieu.
*****************************************
 »
France : Une jurée d’assises exclue, pour avoir refusé de retirer son voile.

Ce jeudi 7 mai, à Perpignan, une jurée a été exclue du tribunal et condamnée à 1 000 euros d’amende pour avoir refusé de retirer son foulard.

Exclusion du tribunal et 1 000 euros d’amende.

Jeudi matin, une jurée d’assises tirée au sort s’est vu être exclue du tribunal de Perpignan dès l’ouverture d’un procès, pour avoir refusé de retirer son voile lors de la prestation de serment. Une correspondante de l’AFP rapporte que la jurée en question aurait refusé de se découvrir la tête après y avoir été invitée à trois reprises.

La jeune femme, désignée comme jurée suppléante, a donc immédiatement été exclue du jury. Mais le procureur, ne semblant pas satisfait de l’exclusion, la condamne tout de suite après l’incident à une amende de 1 000 euros, peine ordinairement octroyée aux jurés tirés au sort qui ne se présentent pas.
************************
 »
France : les imams veulent un conseil théologique musulman.

Dans une période où règne la discorde, les musulmans de France souhaitent depuis de nombreuses années s’organiser afin de vivre au mieux leur foi dans leur pays. Des organismes existent déjà mais sont loin de faire l’unanimité au sein de la communauté musulmane. Les imams de France se sont réunis au mois d’avril afin d’évoquer la possibilité de mettre en place un conseil théologique musulman en France.
Epauler les imams localement.

De par l’absence d’entité légale et légitime, les imams de toute la France se retrouvent régulièrement en difficulté face à des questions qui leur sont posées par les fidèles. Le conseil des imams pointe du doigt que bon nombre d’imams ne sont pas assez formés et pas assez encadrés et du coup ne se retrouvent pas en mesure de guider les fidèles conformément à leurs attentes et il est donc temps de réagir. L’idée de ce conseil théologique est de prendre le temps de statuer sur toute une série de questions des réponses compatibles avec l’islam et avec les valeurs de la république. Le but n’est pas d’adapter l’islam à la république mais bien de permettre aux musulmans de pratiquer leur religion conformément à ses préceptes tout en respectant les règles du pays où ils vivent.
Une référence religieuse et théologique.

A travers ce conseil théologique, les imams souhaitent obtenir un appui de l’Etat français qui est, selon eux, trop absent à ce jour. Le but est d’obtenir une structure qui soit légitime aux yeux de la communauté musulmane afin de les guider au mieux dans l’exercice de la religion. L’objectif de ce conseil est un véritable travail de fond sur la religion musulmane dans le contexte français, afin d’apporter des réponses aux nombreuses questions posées par les fidèles.

Il est véritablement très important que les musulmans de France puissent s’unifier, la division qui règne depuis longtemps nuit véritablement à la communauté en interne et dans son image vis-à-vis du reste de la population. En revanche, il doit s’agir véritablement de pouvoir respecter l’islam au quotidien dans une république « hostile » aux musulmans et non d’adapter la religion aux principes de la république.
*************************
 »
Tunisie : Tunisair a tout l’air de faire marche arrière, face à la polémique de l’hôtesse voilée.

Tunisair a tout l’air de faire marche arrière face à la polémique suscitée par l’interdiction du port du hijab aux hôtesses de l’air de la compagnie aérienne Tunisienne.

Le mardi 21 avril 2015 en début d’après-midi, une hôtesse voilée avait été débarquée d’un vol en direction de Paris par le commandant de bord parce qu’elle a refusé de retirer son hijab dans l’avion.

Suite à cet incident largement médiatisé, le ministre du Transport, Mahmoud Ben Romadhane avait annoncé que la direction de Tunisair allait devoir répondre en ce qui concerne cette affaire.

C’est chose faite, Sarra Rejeb, la PDG de la compagnie aérienne Tunisienne a indiqué, jeudi 7 mai, que le cahier des charges de la compagnie relatif au code vestimentaire du personnel navigant pourrait être modifié. Sarra Rejeb ajoute qu’elle a confié cette mission à une commission constituée dans ce but.

En attendant, l’hôtesse de l’air voilée a repris normalement son travail à bord des avions de la compagnie nationale tunisienne.
****************************************
France : L’imam Rachid Abou Houdeyfa dénonce, la prétendue réforme de l’Islam de Marquardt et Bajrafil.

L’imam Rachid Abou Houdeyfa est revenu sur la polémique autour de la dite “réforme de l’islam” organisée par Félix Marquardt et Mohamed Bajrafil. Une réponse qui est intervenue lors du sermon du vendredi à la mosquée Sunna de Brest.

La conférence “Islam et Démocratie au 21ème siècle” qui devait être le premier pas vers la réforme de l’islam lancée par le lobbyiste Félix Maquardt a créé une levée de bouclier au sein de la communauté musulmane. La présence de Ghaleb Bencheikh, islamologue, réfractaire au port du voile, de l’imam de Vienne, Adnan Ibrahim, qui insulte certains compagnons du Prophète (paix et bénédiction sur Lui), d’Alain Finkielkraut, philosophe sioniste et islamophobe, ou encore du sociologue proche des lobbys LGBT, Omero Marongiu-Perria, a rapidement discrédité le projet.

De nombreuses personnalités ont exprimé leur refus de voir l’image de leur religion manipulée par certaines personnes aucunement représentatives de la communauté musulmane et sans base religieuse sérieuse pour évoquer les Textes sacrés.

Le dernier en date est le célèbre imam de Brest, Rachid Abou Houdeyfa, extrêmement populaire au sein de la jeunesse musulmane notamment grâce à ses vidéos sur Youtube qui atteignent parfois 600 000 vues. Ce dernier a rappellé l’importance de s’attacher au Coran et à la Sunna et a récusé scientifiquement les accusations de littéralisme et de sectarisme. L’imam s’est questionné sur un tel évènement avec des personnalités plus que controversées notamment au niveau des prises de positions religieuses insolites et inédites.

Ainsi, après les leaders et activistes politiques de la Communauté musulmane, c’est au tour des religieux d’apporter la contradiction face à cette manipulation grossière et cette instrumentalisation de l’Islam à des fins politiques. Malgré les mises en garde diverses et variées venant de personalités publiques musulmanes extrêmement différentes, Félix Marquardt continue à diaboliser ces dernières en les accusant d’être notamment des salafistes, néo-salafistes ou encore réactionnaires. Une façon de répondre qui ne sauvera en rien son projet dédié aux musulmans modérés et démocrates.

Vidéo a voir sur islamatouswebradio.info.

*****************************
France, Béziers, Des milliers de musulmans dans les rues contre l’islamophobie de Robert Ménard.

A Béziers, des milliers de musulmans ont manifesté après le scandale autour du fichage des enfants musulmans à l’école. Un énième cas d’islamophobie qui a poussé les associations musulmanes à marcher dans les rues de la ville jusqu’à la mairie.

Le 8 mai 1945, la France sortait victorieuse de la Seconde guerre mondiale après plusieurs années d’occupation allemande. Pour libérer la Métropole, des centaines de milliers de soldats musulmans ont donné leur sang. 70 ans après, les “descendants de ces héros” sont discriminés, insultés dans les médias et fichés dans les écoles.

“Nos parents sont venus crever pour la liberté en 40 sur le sol de France. Aujourd’hui nous n’avons pas à baisser la tête. Nous sommes des Français à part entière et non des Français à part”, a déclaré lors d’une prise de parole Abdallah Zekri.

Face à la politique islamophobe menée par le maire proche du Front National, Robert Ménard, les organisations musulmanes ont appellé à manifester. Des milliers de musulmans ont marché de la mosquée jusqu’à la mairie de Béziers pour dire “stop à l’islamophobie”. Une démarche salutaire qui a montré que la Communauté musulmane était capable de faire une véritable démonstration de force citoyenne face à la haine et l’islamophobie.

Vidéo a voir sur islamatouswebradio.info.

*****************************
 »
Amérique, a Baltimore comme à Gaza, même intifada pour la jeunesse.

Les émeutes de Baltimore aux Etats-Unis ont choqué le monde entier. La planète a découvert la face cachée de la société américaine qui révèle les limites du libéralisme.

Emeutes raciales, échec du multiculturalisme, fin de l’american dream… Les conclusions sur les récentes manifestations violentes qui ont eu lieu à Baltimore suite à la mort d’un citoyen noir ont été nombreuses.

Pour une partie de la jeunesse afro-américaine, la situation actuelle ressemble à celle à Gaza. Chômage des plus jeunes et injustices pour les ainés qui travaillent. Une situation explosive qui risque de dégénérer ces prochaines années si une solution politique n’est pas apportée par l’admnistration Obama.

La photo d’un afro-américain avec un tee-shirt “Palestine” arrêté par la police avait fait le tour du monde lors des émeutes de Baltimore. Un message subliminal renforcé par le récit de cette journaliste sur place.

Vidéo a voir sur islamatouswebradio.info.

**********************************

Laisser un commentaire