MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 20 Rajab 1436.

Flash info du 20 Rajab 1436.

 »
France, Fermeture de la salle de prière à Noisy Le Grand, appel aux dons des fidèles pour l’achat d’un local.

Depuis le 23 avril dernier, les musulmans de Noisy Le Grand, en Seine-Saint-Denis se retrouvent dans une situation particulièrement éprouvante. Leur salle de prière a été fermée, après 40 années d’activité. Ils sont donc contraints depuis cette date de prier dehors, dans les rues. L’enseignement des enfants a été transféré dans des appartements en attendant de trouver un local.

L’Association qui se trouvait à la tête de la salle de prière, « Musulmans de Noisy Le Grand » organise une vaste collecte de dons afin de rassembler la somme qui permettra d’acquérir un nouveau local. 100 000 euros. C’est la somme qui permettra d’atteindre cet objectif, par la volonté de Dieu, par l’implication des membres de la communauté. Cette somme doit être rassemblée avant la date de la signature avec le notaire.

L’association, soutenue par les fidèles de la ville compte sur votre générosité pour leur venir en aide. Aucun don n’est dérisoire, chaque euro est le bienvenu. Et bien sûr, les invocations sont plus que nécessaires. Alors : Donnons, selon nos moyens. Diffusons l’information, c’est déjà les soutenir. Invoquons Le Tout Puissant, L’Omnipotent.

Pour avoir plus d’informations, et pour leur venir en aide et gagner ainsi des hassanettes, vous pouvez vous rendre sur leur page officiel Facebook : 3w.facebook.com/musulmans 93 160

POUR FAIRE UN DON cliquer sur le lien disponible sur le site
islamatouswebradio.info. Ou rendez-vous directement sur le site helloasso.com.
http://www.helloasso.com/associations/waqf-noisy/collectes/urgent-acquisition-d-un-local-cultuel-a-noisy-le-grand-pave-neuf-avril-2015

Leur page officiel Facebook :
https://www.facebook.com/musulmans93160

Pour nous aidez à construire la mosquée de Noisy le Grand, c’est très simple, faites un virement :
RIB : 20041 – 01012 – 6702219L033 – 44
IBAN : FR47 2004 1010 1267 0221 9L03 344
BIC : PSSTFRPPSCE
**********************
 »
France : « Un Musulman marié à une française », la chaine française, France 2, se fait rappeler à l’ordre par le CSA.

Le 13 janvier dernier, à peine une semaine après les attentats tragiques au siège de Charlie Hebdo, France 2 diffuse un reportage sur la hausse des actes islamophobes, qui fut très importante, rappelons-le. A un moment donné, les propos utilisés par David Pujadas pour le lancement d’un témoignage d’une personne de confession musulmane ont troublé plus d’un téléspectateur. En effet, le journaliste a fait référence à un « musulman marié à une Française ».

Le choix de ces mots nous amène à penser qu’il y aurait comme une volonté de déni de la nationalité française de ce musulman. Un déni qui serait discriminatoire, et pourrait susciter des amalgames. De plus, c’est une nationalité et l’appartenance à une confession qui sont mis en parallèle. Après avoir été interpellé, ce 4 mai, le CSA annonce son intervention dans cette affaire. Il semble toutefois que le journaliste s’était en réalité malencontreusement mal exprimé.

Cela dit, lors de l’émission Des paroles et des Actes de fin janvier, une jeune femme présente dans le public avait rappelé à David Pujadas sa maladresse, en montrant son mécontentement :
« Ce n’est pas un musulman marié à une Française, c’est un Français musulman marié à une Française qui est peut-être pas musulmane, qui est peut-être catholique, mais le poids des mots est très très important. Ne nous ramenez pas uniquement à cela! » avait expliqué Najoua Arduini El Atfani.

David Pujadas s’était alors excusé et a avoué son erreur : « Vous avez raison, ils (les mots) comptent beaucoup et ce n’était pas très heureux ». Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel a donc fait un rappel à l’ordre à France 2 en exhortant la chaîne à ne pas véhiculer des préjugés et des amalgames. Néanmoins, les rappels à l’ordre devraient être finalement beaucoup plus fréquents vu le nombre de maladresses, de dérapages, qui entachent l’image de l’islam et des musulmans en France. A noter que la responsabilité de tous les médias, et des journalistes est grande dans la diffusion ou non des préjugés au sein de la société française.
**********************
Expérience social, on offre 100 dollars à un sans-abri, voyez ce qu’il en fait.

Un sans-abri a été filmé en caméra cachée afin d’apercevoir la manière dont il dépenserait une somme d’argent, loin des préjugés. Un jeune comédien s’est prêté au jeu et a tendu un billet de 100 dollars à cet itinérant stupéfié, bien que la réaction du comédien fut plus grande lorsqu’il constate que cette somme lui permet de se procurer autre que des bouteilles d’alcool.

Vidéo a voir sur islamatouswebradio.info.

********************************************
 »
Attentat islamophobe déjoué en Allemagne.

Ce mercredi matin quatre personnes ont été interpellées en Allemagne. En effet, ces dernières projetaient un attentat anti-islam. En Allemagne l’organisation islamophobe Pegida qui lutte contre la supposée islamisation de l’Europe, fait beaucoup de bruit, mais attire surtout de plus en plus d’adhérents. Cependant le profil-type de l’adhérent est simple à définir, un écervelé qui adhère sans se renseigner, ni réfléchir, à une interprétation erronée de l’islam qui lui est rapportée. Tout comme toutes les propagandes, celle-ci se fait essentiellement sur le net et les réseaux sociaux. En revanche les conséquences sont des plus néfastes pour la communauté musulmane, nous mettrons alors en avant une montée flamboyante de l’islamophobie à travers le monde.
Qui sont-ils ?

Ils sont quatre, trois hommes et une femme, âgés de 22 à 56 ans. Ils appartiendraient à une organisation terroriste d’extrême droite. L’Allemagne a récemment fait la une des médias avec les différentes manifestations de Pegida, une organisation clairement islamophobe. Ainsi, lorsque nous analysons tous ces élément, il est impossible de ne pas faire le lien entre ces quatre personnes et Pegida, une seule motivation les lie, la haine envers le musulman.
France, Allemagne quelle différence ?

Nous nous souviendrons du jeudi 2 avril dernier, lorsque quatre lycéens mineurs d’un lycée militaire situé à Montbonnot Saint-Martin dans l’Isère, avaient été mis en examen, pour association de malfaiteurs. En effet, ils préparaient un attentat à l’explosif contre une mosquée. Ce mercredi matin, nous apprenons alors que le même nombre de personnes ont été interpellées, la raison est la même, ils préparaient un attentat anti-musulmans. Cette fois-ci la cible n’est pas une mosquée mais des centres de réfugiés. Nous n’omettrons pas de préciser que plusieurs centres de réfugiés ont été attaqués ces derniers mois.

L’Allemagne est peut être un modèle économique en Europe, mais l’est-il vraiment sur le plan humain ? Même si cet incident n’est pas représentatif de ce qu’est la population allemande, nous sommes malgré tout curieux de savoir pourquoi le gouvernement allemand a toujours autorisé les manifestations de Pegida, au détriment de l’ordre public. Ainsi, ces manifestations ont largement contribué à la croissance de l’islamophobie.
***********************
 »
France : Un islamophobe met 2 coups de tête à un musulman avant de lui verser de la bière dessus.

Le 9 avril à Frouard à 19h, Monsieur T se préparait à se rendre à son travail. Alors qu’il mettait son sac dans la voiture, Monsieur T se retourne en entendant un appel au secours de sa femme. Celle-ci, visiblement inquiète, se dirige précipitamment vers lui avec leur fils de 6 mois dans les bras. Leur voisin de palier, qui venait tout juste de menacer verbalement sa femme se tenait à l’entrée de l’immeuble.

Muni d’une boîte de bière à la main, ce dernier s’approche de Monsieur T et lui assène deux coups de tête, le premier sur le nez, le deuxième au niveau des dents, avant de verser de la bière sur la victime.

Monsieur T parvient à maitriser l’individu au sol en attendant l’arrivée des gendarmes. En colère, le voisin a essayé de frapper Monsieur T avec sa boîte de bière. L’individu parvient à lui mordre l’annulaire de la main gauche et son pouce droit.

Menaces de morts dans la boîte aux lettres.

Ce voisin n’en est pas à son coup d’essai. Déjà l’an passé, Monsieur T s’était rendu à la Police pour rapporter les menaces au couteau de son voisin. Celui-ci l’avait suivi dans la cage d’escalier avec un couteau qu’il dissimulait derrière sa cuisse. Ayant vu le couteau, Monsieur T demande à son voisin de le poser, ce qu’il fit. Son voisin rajoute « on va régler le problème », ce à quoi Monsieur T lui rétorque « quel problème, je ne vois pas de problème moi » avant de se rendre à la police. Monsieur T avait finalement renoncé à porter plainte.

Après cette altercation, la famille T avait reçu dans sa boîte aux lettres des menaces de mort. Ils avaient trouvé un papier sur lequel était inscrit en lettre capitale « Bougnoule, this is the end».

Mis à bout par le harcèlement obsessionnel et dangereux de son voisin, Monsieur T et son épouse sont cette fois bien déterminés à poursuivre les démarches jusqu’au bout.

Le Collectif Contre l’Islamophobie en France accompagne la victime dans ses démarches et fera tout pour qu’elle obtienne gain de cause.
************************************
 »
France : Une lycéenne musulmane porte plainte pour harcèlement moral, après des remarques sur sa jupe longue.

Elle se dit victime de discrimination. Ikram, une Orléanaise de 18 ans, de religion musulmane, a porté plainte pour harcèlement moral contre deux membres du personnel du lycée Paul-Gauguin, mercredi 6 mai. Dans un entretien à La République du Centre, elle affirme qu’elle subit quotidiennement des remarques et des réprimandes à cause de sa jupe longue.

« Tous les jours, ma professeure principale me dit que c’est une tenue religieuse, explique Ikram, contactée par francetv info. Pourtant, j’enlève mon voile avant d’entrer au lycée. ».

Selon la lycéenne, en terminale gestion et administration, les commentaires ont commencé en septembre 2014.

« Ma professeure principale demande à me voir à la fin de chaque cours, pour me parler de ma tenue, raconte Ikram. Une autre fois, c’est ma prof d’anglais qui m’a demandé si quelqu’un de ma famille était mort, parce que je portais ma jupe longue et un large haut noir. »

« Ce n’est pas interdit dans le règlement ».

La jeune fille dit même avoir été exclue d’un cours pendant une semaine à cause de sa tenue. Son enseignante ne lui a toutefois pas précisé la raison de cette décision.

« C’est insupportable. J’en ai assez de devoir expliquer tous les jours que j’ai le droit de porter une jupe longue, que ce n’est pas interdit dans le règlement du lycée », s’agace Ikram, qui dit porter ce type de vêtement par « pudeur » et non par conviction religieuse.

« A un moment, je rentrais en pleurant tous les soirs. Alors j’ai décidé de sécher certains cours. ».

La situation s’envenimant, Ikram a dialogué avec la directrice adjointe du lycée Paul-Gauguin en janvier 2015. Et a accepté de troquer son large haut pour une tunique.

« Les jours où une tenue professionnelle est exigée, je mets un chemisier et une veste de tailleur avec ma jupe, ajoute Ikram. Ma prof a estimé que ce n’était pas une tenue professionnelle, mais on ne dit rien à mes camarades qui portent des jeans troués ou dont le caleçon dépasse du pantalon. ».
**************************************
 »
France : Robert Ménard, Maire FN, Possède un fichier destiné à exclure les enfants de chômeurs.

En excluant, depuis mai 2014, les enfants de chômeurs des gardes périscolaires, la ville de Béziers aurait constitué un fichier avec salaires et contrat de travail de ceux qui veulent en bénéficier.

Robert Ménard aime les fichiers. Avant même le recensement des élèves musulmans, qui fait l’objet, depuis mardi, d’une enquête préliminaire du parquet, le maire de Béziers aurait réalisé, depuis l’année dernière, un fichier avec salaires et contrat de travail des parents souhaitant bénéficier des gardes périscolaires gratuites.

L’objectif à l’époque: exclure les enfants de chômeurs du dispositif. Deux fichiers présumés contre lesquels la Ligue des droits de l’homme, selon nos informations, a saisi mercredi la Cnil (Commission nationale de l’informatique et des libertés). Or si la perquisition du SRPJ de Montpellier, mardi, à la mairie de Béziers, semble avoir fait chou blanc sur le fichier présumé des enfants musulmans, le recueil de données relatives à la situation professionnelle et financière de certains parents d’élèves semble davantage réaliste.
********************************
Le Sénégal envoie des soldats combattre pour l’Arabie.

La coalition arabe mène depuis quelques semaines déjà des frappes aériennes au Yémen contre le groupe chiite des houthis.

L’intervention de cette coalition menée par l’Arabie Saoudite avait été interprétée par certains comme une réaction face à l’intrusion iranienne en péninsule arabique.

Mais nombreux sont ceux qui ont fait remarquer que l’offensive n’avait pas été enclenchée avant malgré la prise de Sanaa par les houthis. Ainsi c’est pour eux beaucoup plus la menace d’un ralliement massif des populations sunnites du sud et de l’est à des mouvements tels qu’Al Qaida ou l’État Islamique qui semble avoir précipité l’action saoudienne que sa rivalité avec Téhéran.

Mais comme pour ses frappes en Irak en soutien au pouvoir irakien et en Syrie, l’Arabie ne souhaite pas voir ses soldats impliqués dans des combats au sol …

C’est ainsi qu’après avoir entendu parler de supplétifs marocains ou égyptiens c’est maintenant l’envoi de soldats sénégalais qui est clairement évoqué.

Cet envoi intervient juste après la visite du président français François Hollande à Ryad ce qui n’est sans doute pas une coïncidence.
******************************
Algérie, Massacre de Sétif du 8 mai 1945.

Le 8 mai 1945 le pays célèbre la victoire de la libération de la France des nazis.

Les valeurs de liberté, république, droits de l’homme et démocratie sont déjà à l’époque des leitmotivs que la presse matraque à qui veut bien l’entendre et surtout bien y croire. On a vaincu la barbarie nazie, nous sommes les partisans de la liberté et du droit.

Et pourtant l’heure est à la joie, mais pas pour tout le monde. Les algériens indigènes ont le malheur de croire à ces slogans. Ils veulent célébrer la victoire en réclamant eux aussi un peu plus de liberté et d’égalité … A Sétif et sa région, c’est le drame.

La réaction est sans appel, les colons français procèdent à des massacres de population et la presse elle se contente de parler de troubles. Des dizaines de milliers de personnes massacrées, des villages entiers détruits et des choses qu’aujourd’hui encore le silence sombre tait.

C’est dans la douleur que les enfants algériens qui ont vécu ces atrocités, apprendront à connaitre les valeurs de la République Française, bien libérée.

vidéo a voir sur islamatouswebradio.info.

Laisser un commentaire