MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 15 Joumada At-Thani 1436

Flash info du 15 Joumada At-Thani 1436


Les 10 pièges du célibat

Chacun vit le célibat différemment. Quand certains s’en contentent et se consacrent complètement à leur travail ou leurs études, d’autres s’impatientent et désespèrent de trouver l’âme-soeur. La route menant au mariage serein peut s’avérer longue et semée d’embûches. Voici donc 10 des nombreux pièges que doivent à tout prix éviter les célibataires de notre communauté :

01 – La tentation : omniprésente car cet état peut aussi être une épreuve, il est parfois difficile de rester hermétique à toute tentative de séduction de personnes un peu moins impliquées que vous religieusement. D’autant plus lorsque l’on est seul depuis de longues années. Accrochez-vous et soyez fermes, mieux vaut s’éloigner définitivement de quiconque ne désire pas s’unir officiellement. Et préférez regarder vos chaussures plutôt que votre voisin(e).
02 – La mixité : quand on est seul, une simple discussion et la satisfaction d’un échange enrichissant peut malheureusement tromper les sens et faire s’emballer le petit cœur sensible qu’on tente constamment de faire passer pour pierre. Évitez au maximum les contacts avec le genre opposé, et si vous y êtes contraints, réduisez-les à leur strict nécessaire.
03 – Les prédateurs et séductrices : très présents sur les réseaux sociaux, ils s’appellent “Mustapha Bogoss93 FaitdesRappels”, “Sarah Majoutepas Akhi Jsuismégasérieuse”, ou autres “Perles DeRappels Yoplay”. Ils prennent soin d’afficher régulièrement, pour qu’on soit assurés qu’ils sont de vraies personnes bien sûr, de nouvelles photos, ou les envoient par mp, c’est plus mystérieux, ou discret… A fuir absolument, certains vont même jusqu’au mariage et délaissent l’épouse-express une fois engrossée.
04 – Les sites de rencontres : dans la même lignée que les conseils précédents, celui de ne jamais, quelles que soient les circonstances ou le seuil de désespoir, fréquenter, s’inscrire ou s’approcher de sites, blogs ou groupes proposant des services de rencontres est sûrement le meilleur qu’un musulman puisse vous donner. Cela a peut-être fonctionné pour certains, grand bien leur fasse, Allah seul sait si leur union durera, mais les risques de faire une mauvaise rencontre sont énormes.
05 – L’habitude : être célibataire apporte aussi quelques satisfactions personnelles, difficile de le nier. Pouvoir enfiler une chaussette Marsupilami au pied gauche et une blanche à pois rouges au pied droit, n’avoir à reboucher le dentifrice après personne, décider seul de son avenir en n’ayant à satisfaire que sa personne, peut convenir à beaucoup d’individus… un temps. N’oubliez pas néanmoins que si Allah le veut, un mieux est toujours possible.
06 – La jalousie : elle est un fléau pour les célibataires, comme pour les couples, car même sans le vouloir, l’on peut porter préjudice aux amoureux, en apparence heureux, qu’on serait tenter d’envier. Réjouissez-vous plutôt de la réussite personnelle de vos frères et soeurs en religion, multipliez les dou’as pour maintenir unis les époux et Allah vous récompensera si telle est Sa volonté.
07 – Les mauvais critères : malheureusement, nombre d’entre nous subissent l’influence néfaste de faux-modèles édictés par une société éloignée de la pratique d’un Islam sain et équilibré. Privilégiez toujours la religiosité à la fortune, la crainte d’Allah à la beauté, et la bonté à la réussite. Car à celui qui se contente de l’essentiel, le Très Haut peut offrir mieux encore que ce qu’il avait espéré.
08 – Le fantasme : accomplir la moitié de votre dine vous tient à coeur. Vous travaillez dur, tant pour la vie d’ici-bas que pour l’au-delà, perfectionnez votre arabe et engloutissez les bouquins sur l’Islam, vous espérez donc trouver la perle rare, qui saura apprécier vos efforts, cheminer avec vous sur les plans spirituels et matériels… C’est compréhensible, mais n’idéalisez pas votre futur aimé, en faites pas barrage à toutes propositions et sachez accepter les défauts d’un autre, qui bien vite découvrira les vôtres…
09 – La perte de confiance en Allah : bien souvent accompagnée d’une baisse de foi progressive mais dangereuse, elle peut pousser à faire de mauvais choix et à mettre en oeuvre des moyens de rencontres peu licites. Ne désespérez jamais, notre Créateur -soit-Il loué- fait toute chose parfaitement.
10 – La conviction que le célibat est meilleur : croire que vivre seul est préférable et se focaliser sur les défauts et problèmes des couples qui nous entourent peut être un excellent moyen de se réconforter et de faire quotidiennement face à la solitude, c’est même un réflexe bien naturel pour faire face à la solitude. Ne noircissez pas outre-mesure le tableau et laissez-vous la possibilité de ne plus dire que Je mais Nous.

Finalement, et comme toujours, tout musulman se doit d’adopter une attitude équilibrée, de placer sa confiance en Allah, de mettre en place des causes licites et de ne jamais tomber dans l’excès. Puisse notre Seigneur combler les esseulés de notre communauté et mettre sur leur chemin la perle qui saura les satisfaire.
*************************************

Agressée dans un métro à cause de son voile, elle témoigne

Cette semaine dans un métro de Montréal, Hanane Mehdi a été prise à parti par une hystérique islamophobe en raison de son voile.
“Elle a commencé à me frapper partout”

Cette femme a alors commencé à injurier Hanane, tout en la bousculant, qui elle ne comprenait pas cette violence soudaine. Pour justifier ce geste infâme, elle lui affirme : «Vous, les femmes voilées, retournez dans votre pays». Sans réaction de sa part, l’attaque a été réitérée à la station Henri-Bourassa alors qu’Hanane voulait descendre récupérer sa fille à la garderie. Deux femmes l’ont roué de coup jusqu’à l’intervention de certains usagers venus les séparer, une enquête a cependant été ouverte et une plainte a été déposée.

*****************************************

Syrie : terrifiée, elle confond l’appareil photo avec une arme !

Entre l’oppression, la peur, l’angoisse, l’incertitude et la terreur dans laquelle vivent nos frères syriens au quotidien, certaines réactions nous laissent parfois sans voix.

Osman Sagirli est un photographe turc. Et lors de l’une de ses expéditions, en décembre dernier, c’est un cliché d’une haute stupéfaction qu’il a pu capturer. Alors qu’il se trouvait en Syrie, M. Sagirli a particulièrement été attiré par une jeune syrienne de 4 ans. Il s’agit de Hudea, une réfugiée d’Atmeh à la frontière turque, originairement citoyenne de Hama.

Les émotions ont surgi au moment où Osman Sagirli s’est apprêté à photographier la fillette qui, voyant un appareil photo pointé vers elle, a instinctivement levé ses mains en l’air comme pour dire « Je me rends », confondant ainsi l’objet avec une arme. Le photographe, pris d’émotions, raconte à la BBC :

« J’ai compris à quel point elle était terrifiée après avoir pris la photo. Parce qu’elle s’est mordue la lèvre et a levé les mains en l’air. Normalement, les enfants partent en courant ou se cachent le visage lorsqu’ils voient un appareil photo. »

Une photo parue pour la première fois en janvier dernier dans le Türkiye Newspaper qui a, par la suite, très vite fait de nombreux partages sur les réseaux sociaux, essentiellement par la communauté turque d’après la BBC. Quant à l’authenticité du cliché, et afin qu’aucun doute ne s’installe, Osman Sagirli a décidé de témoigner en partageant à la BBC, le 31 mars dernier, l’histoire saisissante de cette photo (que vous pourrez également découvrir ici).

Un “petit geste” spontané et si expressif, qu’il résume, à lui seul, un quotidien de souffrance et de terreur.
**************************************

Choc après la mort d’ Ariba, 8 ans, dans une école de Pierrefitte

L’école Frédérick-Lemaître à Pierrefitte est sous le choc depuis le décès d’ Ariba une écolière de 8 ans. Lundi 30 Mars, à 14 heures, dans la cour de l’école, deux classes de CE1 et de CE2 débutaient un cours de sport quand Ariba fait un malaise et s’effondre après quelques foulées. Immédiatement, les enseignants sont intervenus pour lui faire un massage cardiaque.

« Elle a juste dit à sa petite sœur, qui était près d’elle, qu’elle avait mal. Et puis elle est tombée. Tout est allé très vite. » raconte la directrice de l’école élémentaire au journal Le parisien.

Les pompiers ont ensuite pris en charge la fillette et l’ont transférée jusqu’à l’hôpital Necker à Paris. Ariba est finalement morte dans la nuit de lundi à mardi.

A l’arrivée des écoliers, ce mardi matin, c’était le coup de massue.

Une autopsie doit être réalisée pour connaître la cause de ce décès de l’écolière.
***************************************

L’islam « grandira plus vite que n’importe quelle autre religion »

L’institut de recherche américain « Pew Research Center » a dressé le profil religieux de la population mondiale à l’horizon 2050. Dans une nouvelle étude, le Pew Research Center affirme que pendant ces quatre prochaines décennies, l’Islam «grandira plus vite que n’importe quelle autre religion»

Si les tendances actuelles continuent, d’ici 2050 dans le monde, «le nombre de musulmans égalera presque celui des chrétiens» d’après le très sérieux rapport intitulé «L’avenir des religions dans le monde: projections 2010-2050».

L’étude, qui se base sur des projections prenant notamment en compte le taux de fertilité, la jeunesse des populations, les migrations ou les tendances aux conversions, indique que les musulmans seraient ainsi 2,76 milliards en 2050 contre 1,6 milliard en 2010 alors que les chrétiens seraient au nombre de 2,92 milliards en 2050 contre 2,17 milliards en 2010.

Les chrétiens seraient toujours le premier groupe religieux au monde, avec une proportion inchangée de 31,4% et les musulmans formeraient 29,7% de la population mondiale, contre 23,2% en 2010.
*****************************************
Abdallah Zekri du CFCM déclare, Je ne reconnaitrai jamais l’Islam de France, c’est de la foutaise

Y a t-il un bug dans la matrice ? Abdellah Zekri, président de l’Observatoire des actes islamophobes du CFCM, était l’invité de l’émission de 19H Info en Algérie. L’occasion pour lui de fustiger la politique actuelle menée contre l’islamophobie, l’instrumentalisation de la laïcité ou de l’expression “islam de France”.

Abdellah Zekri n’est pas allé avec le dos de la cuillère lors de son apparition au journal de 19h en Algérie. Le président de l’Observatoire des actes islamophobes a accusé les autorités politiques de constamment appliquer un deux poids deux mesures entre les différentes communautés de la part de la justice et des déclarations d’hommes politiques.

A la question de savoir s’il reconnaissait l’expression “islam de France”, Abdellah Zekri pourtant l’un des principaux responsables du CFCM n’a pas hésité à la fustiger.

“Moi franchement je ne l’ai jamais rencontré, et tout d’abord je ne le reconnais pas, je ne le reconnaitrais jamais !

Quand on évoquera un judaïsme de France, un christianisme de France, je pourrais parler d’islam de France. L’islam est une religion révélée comme les autres, elle doit être traitée de la même manière.

Je ne peux pas pratiquer un islam français en France, puis belge en Belgique, puis marocain, algérien… Non l’Islam est une religion universelle, qu’on arrête, c’est de la foutaise !”

Pour Abdellah Zekri, derrière le terme “islam de France” se cache une perception islamophobe de l’Islam par les autorités françaises.

“Islam de France est né après les évènements du 11 septembre aux USA. Dire l’islam de France c’est l’islam de la paix, de tolérance… Moi je l’analyse comme ça, + Mais vous votre islam c’est la violence, la tuerie, la barbarie ! + Ils ne vont pas m’apprendre qu’est ce que mon islam ?! Qu’ils s’occupent de leur chapelle !”

Les propos du président de l’Observatoire des actes islamophobes du CFCM sont vifs et tranchants. Par la suite, il revient sur la laïcité utilisée selon lui pour museler les musulmans et leur imposer de manger du porc.

“Il faut déjà définir le mot laïcité car là les hommes politiques, dès qu’un musulman parle… + laïcité laïcité +… On veut remettre en cause les repas dans les écoles au nom de la laïcité. On veut remettre en cause que les enfants ne mangent pas de cochon.”

Abdellah Zekri critique la stratégie de l’UMP qui “chasse sur les terres du Front National de Marine Le Pen” tout en érigeant l’hypocrisie des hommes politiques devant les touristes des monarchies du Golfe.

“S’ils veulent respecter (interdire ?, NDLR) le voile, qu’ils aillent sur les Champs Élysées, quand les princes arabes viennent avec leurs femmes (en niqab ?), ils se mettent sur les terrasses avec leur voile. Cela on ne va pas les embêter. Mais on va embêter une pauvre femme…”

Les propos d’Abdellah Zekri à la télévision algérienne sont symboliquement très forts et rejoignent la position que se fait la majorité des musulmans de France. En mettant de côté le politiquement correct, le président de l’Observatoire des actes islamophobes a décrit la colère de la communauté musulmane en France. Il était temps que le CFCM le fasse, il aurait été préférable de le faire sur le sol français.

Ce “bug dans la matrice” créé par Abdellah Zekri ne fait que confirmer ce que nous disons depuis des années au sujet des lois discriminatoires visant uniquement la minorité musulmane. La vague d’indignation qui touche la Communauté musulmane ces dernières années ne pourra pas faiblir sans action concrète du gouvernement. Lutter contre l’islamophobie, la stigmatisation constante et les mesures spécifiques est un premier pas pour améliorer le vivre ensemble en France

*******************************

Kenya : massacre dans une université, 147 morts

Le Centre national kenyan de gestion des catastrophes (NDOC) a confirmé, vendredi 3 avril, la mort d’au moins 147 personnes des suites d’une attaque survenue la veille à l’aube contre l’université de Garissa, à environ 150 km de la frontière somalienne. L’attentat a été revendiquée par le mouvement terroriste des shebabs.

L’attaque s’est terminée dans un bain de sang jeudi soir. A l’arrivée des forces de sécurité kenyans, les assaillants ont déclenché leurs ceintures d’explosifs, un acte à l’origine de la mort d’une partie des otages détenus.

Outre les 147 victimes, le ministère de l’Intérieur fait lui état de 79 blessés, dont neuf dans un état critique. Une source sécuritaire affirme même que le bilan pourrait encore s’alourdir. C’est déjà la plus lourde attaque recensée depuis l’attentat au camion piégé perpétré contre l’ambassade américaine à Nairobi en 1998, revendiqué par Al-Qaïda à laquelle les shebabs sont affiliés.

Un couvre-feu a été imposé le soir de l’attaque, et ce jusqu’au 16 avril dans les trois comtés longeant la frontière somalienne, et un quatrième limitrophe de celui de Garissa.

Depuis que l’armée kenyane est entrée en Somalie pour combattre les shebabs en octobre 2011, les Somaliens ont multiplié les attentats au Kenya, jusque Nairobi, la capitale, où un centre commercial avait été assailli par des terroristes en septembre 2013. La zone touristique du pays, notamment à Mombasa, principal port d’Afrique de l’Est, est aussi la cible de nombreuses attaques.

Dans un communiqué publié jeudi soir, François Hollande a indiqué que « la France se tient aux côtés des autorités kenyanes et est prête à coopérer avec elles dans la lutte contre le terrorisme ». De son côté, Ban Ki-moon, secrétaire général de l’ONU, a réclamé que « les responsables de cette attaque soient traduits devant la justice ».
***************************************
En France, votre détecteur de fumée vous espionne, en toute discretion.

C’est une découverte qui devrait faire du bruit, alors que le projet de loi sur le renseignement passe en commission ce mercredi.
Les détecteurs de fumée désormais obligatoires dans tous les logements ont été équipés de micros!!!!!!:)


**********************************

Laisser un commentaire