MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 3 Joumada At-Thani 1436


DAWAH TOUR 2015 Episode 2 « Sur les traces de Mounira »

Vous avez aimé le 1er épisode du documentaire « Dawah Tour » au coeur de Yaoundé, au Cameroun. L’équipe LIFE part pour ce second volet sur les traces de Mounira Allahi rahma. Entre joie et émotions et nous vous invitons à découvrir la suite de nos aventures!

De nombreuses demande de construction de puits, d’écoles ou de mosquées sont en attente de vos dons afin de pouvoir se matérialiser, agissons !

Faites le savoir, Faites un don : http://life-ong.org/mounira/

*****************************************

Prêt pour le challenge du Secours Islamique France « Une heure sans eau » ?

En France, la consommation moyenne d’eau (par jour, et par habitant) est d’environ 160 litres, ce qui équivaut à presque 7 litres par heure. Le Secours Islamique France nous précise qu’une heure d’eau en France c’est donc plus que ce dont dispose une famille au Tchad pour toute la journée.

L’eau c’est la vie, l’eau est une denrée précieuse, une ressource rare, surtout dans certains pays. C’est pour cette raison que nous ne devons pas la gaspiller, remercier Dieu sans cesse pour tous les innombrables bienfaits qu’Il nous a accordé, des bienfaits que d’autres non pas. Remercions-Le pour cette eau dont nous disposons. L’accès à l’eau est banal en France : il suffit d’ouvrir notre robinet pour obtenir de l’eau potable. Un fait qui ne doit pas faire oublier le manque d’eau pour des millions de personnes dans le monde.

En solidarité avec toutes ces personnes qui souffrent dans le monde du manque cruel d’eau potable, le Secours Islamique France nous propose un challenge en ce dimanche 22 mars, Journée Mondiale de l’Eau. L’ONG nous propose de fermer tous les robinets entre 18H et 19H. Elle nous lance le défi de se passer d’eau l’espace d’1 heure (pas de douche, ni de brossage des dents, pas de vaisselle, pas de linge, pas de chasse d’eau, pas de verre d’eau, etc).
Une heure c’est court, mais dans un foyer l’eau est sans cesse utilisée. D’ailleurs, c’est souvent (et seulement?) lorsqu’on n’a une coupure d’eau (maintenance, etc.) que l’on réalise à quel point l’eau nous est indispensable au quotidien ! Ce challenge sera aussi un exercice pour sensibiliser nos enfants, et les jeunes à ce problème mondial, et à la préciosité de l’eau.

Au delà de la difficile accessibilité à l’eau dans certaines régions de la planète, c’est aussi la question de l’assainissement qui sera mise en lumière à l’occasion de la Journée Mondiale de l’Eau, avec la campagne « Parlons Toilettes », car sans assainissement, il n’y a pas d’eau potable.

En 2015, 1,8 milliard de personnes consommeraient une eau contaminée par des matières fécales. C’est donc un tiers de la planète qui n’a pas accès à des toilettes décentes de manière quotidienne. Autre chiffres aberrants : aujourd’hui, 6 milliards d’êtres humains ont un téléphone portable alors que 4,5 milliards ont des toilettes. Tous les continents sont touchés, et le lien réel entre maladies et manque de toilettes n’est toujours pas assimilé par la population touchée. un long travail reste à faire, et ce, à tous les échelons.

Pour en savoir, plus, visionnez et diffusez la vidéo du Secours Islamique France, « L’accès aux toilettes dans le monde, on en parle ? »

********************************

L’association One Million Qur’an collecte des dons pour une école coranique au Comores

L’association One Million Qur’an a lancé un projet pour offrir une école coranique à nos frères et soeurs de Comores.
Cette toute jeune association, fondée en avril 2013 avait pour premier objectif la collecte de Corans dans les mosquées de France afin de les acheminer dans des pays et des lieux qui en manquent. Depuis les missions se sont multipliées.

Depuis le début de l’année 2014, en plus de la collecte de Corans, l’association s’est donnée un nouvel objectif : un service de parrainage d’orphelins. Aujourd’hui, les bénévoles de l’association veulent lancer un nouveau défi : la construction d’une madrassa pour la communauté des Comores.

C’est à l’occasion d’une distribution de Corans dans le village Badjini aux Comores en 2013 que l’association One Million Qur’an s’est aperçue des conditions précaires dans lesquelles les enfants apprenaient le coran. Non seulement les classes sont surpeuplées, mais en plus aucun abri n’est là pour les protéger convenablement des intempéries. Les bénévoles ne pouvaient pas rester indifférents à une telle situation critique.

Pour en connaître plus sur le projet, visionnez la vidéo de présentation du projet. Vous pourrez entendre les paroles touchantes d’un enseignant comorien qui nous montre comment les enfants étudient le coran dans une salle de fortune, sans chaise, sans table, avec un toit de tôle laissant passer l’eau de pluie. N’hésitez pas à partager autour de vous.

Et « Quiconque fait à Dieu un prêt sincère, Dieu le lui multiplie, et il aura une généreuse récompense. »

Contact : onemillionquran@gmail.com

Site web : www.one-million-quran.com

*******************************

Etats-Unis : un lycéen parle arabe, on le qualifie de terroriste

C’est lors de la semaine des langues étrangères, à Pine Bush à New-York, que les élèves récitent chaque jour le serment d’allégeance en une langue différente. Tout semble très bien se dérouler jusqu’à ce qu’un étudiant use de la langue arabe pour appliquer l’exercice.
La langue arabe assimilée au terrorisme

Suite au feu vert du délégué de classe, Andrew Zink, un lycéen arabophone livre sa version du serment en arabe. Une version qui a suscité de vives polémiques de la part, d’abord, des autres élèves qui n’ont pas hésité à qualifier le jeune homme de terroriste. Puis d’anciens combattants américains en Afghanistan ont à leur tour déclaré qu’ils étaient contre le fait de prêter serment d’allégeance en une autre langue que l’anglais.
Le secteur scolaire s’excuse

C’est à travers un communiqué, publié sur son site internet, que l’organisme de tutelle s’excuse auprès de ceux qui auraient vu dans cette lecture un “manque de respect”. Mais Andrew Zink n’apprécie pas ces excuses qui n’ont pas lieu d’être selon lui, il déclare que « beaucoup de gens ont été en colère à cause de la lecture, mais un nombre équivalent est en colère à cause des excuses donc, maintenant, tout le monde est en colère ». Aussi, Sadyia Khalique, porte-parole du Conseil pour les relations américano-islamiques , dit ne pas comprendre la polémique que cela a suscité :

« Voir que la langue arabe est ostracisée et qu’elle est utilisée comme un moyen de cibler des communautés ou même qu’elle suscite des discours de haine n’est pas l’objectif. »

Une partie de la population américaine continue à alimenter les amalgames entre arabe, musulman et terroriste, pourtant trois profils distincts. Aussi, les représentants semblent conforter ces amalgames en s’excusant sans même passer par des explications.
***********************************

Rapport d’experts : la chicha plus dangereuse que la cigarette

Ce jeudi 19 mars, des experts réunis à Abu Dhabi ont publié un rapport pour affirmer que la chicha est bel et bien plus dangereuse que la cigarette. Cette idée était déjà largement répandue, elle est maintenant officielle.
Une bouffée = une cigarette

C’est le constat alarmant dressé par les experts réunis lors de la 16ème conférence mondiale sur “le tabac ou la santé”. Depuis de nombreuses années, des études tentent de faire entendre aux consommateurs que consommer le tabac à l’aide de la chicha est dangereux pour la santé, au moins autant que via la cigarette. Avec l’explosion des bars à chicha dans toutes les grandes villes de France, la consommation de tabac à narguilé a explosé elle aussi. Lors d’une “séance” le consommateur va inhaler au moins une vingtaine de bouffées, ce qui correspond à plus de vingt cigarettes soit plus d’un paquet en moins d’une heure ! Est mis également en évidence le fait que la chicha, contrairement aux idées reçues, ne filtre pas les métaux lourds. En effet, nombreux pensent que l’eau du narguilé filtre la fumée alors qu’elle ne fait que la refroidir, le pourcentage de métaux lourds du tabac à chicha est estimé à 3%. Sur le long terme, ces métaux lourds peuvent provoquer des cancers au niveau de la tête et du cou mais également des maladies des reins ou du foie.
Un phénomène de mode

Egalement lors de cette conférence, les experts ont pointé du doigt le “rituel” lié à la chicha. Les enquêtes et études montrent que pour un grand nombre de consommateurs, la consommation en groupe dans des espaces réservés s’apparente à un moment de partage, de détente. Ce sentiment de convivialité peut augmenter la consommation et ainsi les risques sur la santé. Les bars à chicha ne désemplissent pas, ils sont même devenus des lieux de rencontre où va s’ajouter au risque pour la santé une grande promiscuité entre hommes et femmes pouvant conduire à bon nombre de choses répréhensibles dans l’islam. Comble de l’hypocrisie, certains bars, pour se donner une image “propre”, ne proposent pas d’alcool à leurs clients, juste du tabac…

Sourate 4 (Les Femmes) Verset 29, Allah le Très-Haut a dit : « Et ne vous tuez pas vous-même ! ». Ce qui signifie que tout ce qui nuit à la santé du musulman est haram en Islam.

Il faut espérer qu’un rapport d’experts de la santé permettra à certains encore crédules d’ouvrir les yeux sur les risques pour leur santé liés à cette pratique. Le seul critère religieux devrait suffire à les décourager mais il est souvent bon de le compléter par une vérité scientifique.
****************************************
Ramadan 2015 : Le CFCM annonce la date de la nuit du doute

Le 16 mars, le CFCM a annoncé dans un communiqué la date de la nuit du doute du prochain mois de Ramadhan. Le Conseil français du culte musulman se réunira le mercredi 17 juin 2015 à 18 h 00 pour communiquer le début du mois de jeûne .

« Après concertation entre les membres du Bureau Exécutif du Conseil Français du Culte Musulman sur la fixation du 1er jour du mois béni de Ramadhan, le CFCM se réunira à la Grande Mosquée de Paris le mercredi 17 juin 2015 à 18 h à l’occasion de la Nuit du Doute pour annoncer le 1er jour du mois de Ramadhan 1436 H. »

L’instance décide cette année encore de ne pas se baser sur les calculs astronomiques pour déterminer le début du mois du jeûne musulman. Elle en fera certainement de même concernant la fin du ramadan 2015 in-cha’Allah.
La nuit du doute en Islam

En Islam, la détermination du début des mois lunaires se fait par l’observation de la nouvelle lune. C’est ainsi pour les douze mois du calendrier islamique. Cette observation est traditionnellement appelée « nuit du doute » quand il s’agit du mois de Ramadan.

Ce jour est particulier puisqu’à cette date les musulmans vont savoir si le début du mois de Ramadan 2015 débutera le lendemain, si la nouvelle lune est visible, ou le surlendemain dans le cas contraire.

Le Prophète – paix et bénédictions sur lui – a dit: « Entamez le jeûne dès que vous apercevez le premier croissant de lune, et interrompez-le dès que vous l’apercevez de nouveau. Et si le temps est couvert, et que vous ne pouvez l’apercevoir, complétez alors la période (d’un trentième jour). »

Hadith authentique rapporté par Al-Boukhârî, Mouslim, At-Tirmidhî, An-Nasâ’î et Ibn Mâdja …

Rappelons que l’Observatoire Lunaire des Musulmans de France continue tous les mois de scruter le ciel depuis cinq sites de l’Hexagone pour vérifier visuellement l’apparition ou non du premier croissant de lune. Comme en témoigne ce cliché posté par l’OLMF le 21 janvier dernier, les observateurs répondent présent peu importent les conditions météorologiques.
*************************************************

François Hollande félicite un criminel de guerre

François Hollande, a appelé vendredi le criminel de guerre et fossoyeur de la paix Benjamin Netanyahu pour le «féliciter» pour sa réélection aux élections législatives de mardi.

Le président français «est sorti de séance» lors du sommet européen à Bruxelles pour parler une dizaine de minutes au massacreur de Gaza.

«Il l’a félicité pour sa victoire» intervenue «dans un moment de responsabilité et de difficulté» au cours d’une conversation qui s’est prolongée pendant «une dizaine de minutes», a déclaré l’Élysée.

***********************************
“Rachid le voleur, Mamadou le comique sachant danser” : les clichés raciaux du cinéma français

Le journal “Les Inrocks” révèle le racisme caché derrière le cinéma français.

A travers une annonce de casting reçue par Amandine Gay, jeune scénariste-documentariste, les clichés racistes contenus dans le cinéma sont mis au grand jour.

Vendredi dernier, le 20 mars, un mail douteux d’une agence de castings se glisse dans sa boîte de réception. Différents types d’acteurs sont recherchés : le héros doit être blanc dont le plus serait d’être né dans le 16ème, un autre personnage, “Mamadou” doit être “agressif, comique sachant danser et faire des blagues de type Afrique centrale- Afrique du Sud, surtout un noir“, “avoir habité en cité est un plus”, “Rachid” suivant des “qualités” spécifiques “un accent arabe, de type maghrébin, des traits arabes“, être “un fin voleur” et par conséquent “il doit savoir courir très vite” ou encore “Fatima”, musulmane”, “prostituée à ses heures perdues”.

La jeune femme explique que ces clichés sont récurrents dans ce domaine. Elle dénonce la banalité de ces annonces et qu’il est difficile de sortir de rôles très stéréotypés lorsque l’on est d’origine maghrébine ou africaine :

“En fait ce genre d’annonces est très courant, un jour je vais peut-être faire un collector de toutes ces annonces. Bon, celle-ci est quand même très forte, parce qu’elle rassemble les clichés sur tout le monde, les blancs, les arabes, les noirs… Mais les annonces pleines de clichés, ce n’est pas rare. Quand on est une actrice noire, tous les rôles s’appellent Fatou ou Aminata. Et il n’y a deux types de personnages : l’Antillaise gironde ou la prostituée“.

Les marqueurs véhiculés dans les films ne sont pas anodins et transmettent de puissants clichés
**************************************

Laisser un commentaire