MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 25 Joumada al Awwal 1436


DAWAH TOUR 2015 Episode 1 « Le choc des cultures »

Ils ont parcouru plus de 10 000 kilomètres en 8 jours, partagé des moments inoubliables avec des centaines d’hommes, de femmes et d’enfants à travers le Cameroun.

Entre pannes et arrestations, AbdelKarim, Jérémy-Malik, Ardo et Mehdi ont vécu une semaine à 100km à l’heure !

Du 1er et 8 mars dernier, l’équipe a rencontré des réfugiés centrafricains, des orphelins délaissés, des sœurs excommuniées pour avoir simplement dit « La ilaha ila Allah »…

De ce voyage riche en émotions, il demeure cette 1ère vidéo qui marquera le début d’une série inchaAllah.

**************************************

Texas : l’assassin d’Ahmed Al-Jumaili a été arrêté

Dans la nuit du mercredi au jeudi 5 mars, un Irakien de 36 ans a été froidement abattu dans un parking, au Texas, avant de succomber à ses blessures à l’hôpital de Dallas.

Le coupable, un adolescent de 17 ans

La police de Dallas a annoncé ce vendredi, lors d’une conférence, l’arrestation d’un des suspects, Nykerion Nealon, un adolescent de 17 ans identifié grâce à une caméra de surveillance. Lors d’une entrevue avec la police, Nealon a admis avoir été sur les lieux du crime, en compagnie de trois complices, à la recherche des personnes qui avaient tiré sur l’appartement de sa petite amie plus tôt dans la nuit. Il a cependant nié avoir tiré 15 coups de feu sur Ahmed Al-Jumaili. Jeff Cooper, chef de la police de Dallas, a de ce fait contesté la thèse d’un crime haineux :

“Nous ne croyons pas qu’il connaissait M. Al-Jumaili. Nous ne croyons pas qu’il connaissait l’origine ethnique de M. Al-Jumaili”

L’enquête est restée ouverte afin de faire la lumière sur cette affaire tandis que la fiancée du défunt, Zahraa, est dans l’attente d’une condamnation du meurtrier de son mari.
**********************************

Pour Jean-Louis Bianco, la laïcité est avant tout une liberté en France

Dans une interview, publiée ce samedi 14 mars sur LaNouvelleRépublique.fr, Jean-Louis Bianco rappelle la relation que doivent entretenir laïcité et religion. La laïcité est avant tout une “liberté”.
“Vous avez le droit d’afficher vos convictions”

La France se perd concernant la laïcité, entre les applications trop laxistes et celles trop strictes les politiques en ont fait une véritable arme électorale. L’Islam étant au coeur des débats, chaque communiqué mène à une discorde entre partis politiques -à l’instar du communiqué du 26 février par Laurent Dutheil. Ainsi, le président de l’Observatoire de la laïcité, Jean-Louis Bianco, a tenu à rappeler que la laïcité est une liberté, c’est :

« La liberté de croire ou de ne pas croire, de changer de religion, de manifester ses convictions y compris en dehors de chez soi. Vous avez le droit d’afficher vos convictions syndicales, politiques, le club de football que vous soutenez… et y compris vos convictions religieuses. La neutralité ne s’impose pas aux gens dans la rue. »

Liberté d’expression et laïcité

Selon M. Bianco, la laïcité recouvre également la liberté d’expression. Il fait ainsi allusion à l’affaire Charlie Hebdo : des caricatures publiées sur le compte de la liberté d’expression. Et pourtant. Pour lui, la liberté d’expression “n’est pas absolue” lorsque celle-ci incite à la haine :

« La laïcité ne peut aller sans la liberté d’expression et la liberté d’expression ne peut exister sans liberté religieuse. Mais la liberté de caricature n’est pas absolue. Il y a les limites, comme l’incitation à la haine, mais c’est à la justice de trancher au cas par cas. »

Finalement, le fait de s’attaquer à une religion par le biais de caricatures ou instituer des lois discriminantes à l’égard d’une communauté va à l’encontre du principe de laïcité, que nos politiques et concitoyens prennent cela bien en note.
*********************************

Russie, des colonies militaires anti-islam ou comment endoctriner les enfants

Comment endoctriner de la manière la plus simple et la plus aisée qu’il soit, si ce n’est en s’adressant directement à des enfants en leur faisant littéralement un « bourrage de crâne ».
Les enfants russes endoctrinés contre l’islam

En Russie, des colonies militaires pour enfants ont été mises en place, pas dans le but de passer des vacances au soleil, mais dans celui de former des futurs terroristes anti-islam. Des cours sont donnés, des vidéos sont diffusées et les mêmes discours bien évidemment répétés : « Les terroristes appartiennent à quelle religion ? L’islam. »
Entre mensonges et absurdités

Et pour appuyer tout ceci, rien de mieux que de transformer quelques versets coraniques, de les sortir de leur contexte et de dire que ces paroles représentent la loi dictée aux musulmans. Ici, en guise d’exemple, le militaire explique aux enfants que l’une de ces lois dit « tuez où que vous soyez », en affirmant : « ceci est écrit dans leurs lois ».

Dans cette vidéo, vous découvrirez à travers un court extrait ce qui se passe au sein de ces colonies militaires et ce qui s’y dit, notamment comme mensonge… ou absurdité :

« Allah a lui-même décapité à peu près 600 ou 700 personnes »


*********************************

Un garçon de 6 ans décède dans une école musulmane

Un garçon de six ans est décédé, samedi après-midi, des suites de ses blessures dans l’école musulmane « Dar Al Ouloum » de la rue de la Limite à Saint-Josse-ten-Noode en Belgique.

Vers 14h10, le petit avait quitté sa classe, située au quatrième étage, pour se rendre vers les toilettes. C’est alors qu’il s’est penché au-dessus de la balustrade de l’escalier et a chuté dans la cage d’escalier, jusqu’au rez-de-chaussée, selon la zone de police Bruxelles-Nord cité par Sudpresse.

Les secours sont rapidement arrivés sur place et ont tout fait pour réanimer la petite victime, mais en vain. Il est décédé lors de son transport vers l’hôpital.

Le parquet de Bruxelles est descendu sur place en compagnie d’un juge d’instruction. Les services de prévention de la commune et la police ont procédé à l’évacuation de toutes les classes, soit une centaine d’enfants. L’école a été mise sous scellés.

L’école parascolaire « Dar Al Ouloum » organise des cours d’arabe et d’apprentissage du Saint Coran avec les règles de tajwid et dernièrement elle avait aussi mis en place un soutien pour la préparation au Certificat d’études de base (CEB) selon islamicevents.

Nos pensées et nos invocations vont à la famille et au défunt qui nous a quitté.

Inna lillah wa inna ilayhi raji’oune , C’est à Allah que nous appartenons et c’est vers lui que nous retournerons.
*************************************
Hijab interdit par une juge : La maman musulmane explique pourquoi elle refuse les 52 000 $ récoltés

Rania El-Alloul, la maman musulmane qu’une juge de la Cour du Québec a refusé d’entendre parce qu’elle portait un hijab, a refusé les 52.000 $ récoltés par des citoyens, bien que cette initiative lui ai fait chaud au cœur.

Rania voulait juste récupérer son véhicule saisi par la Société d’assurance automobile du Québec mais la magistrate Eliana Marengo lui avait interdit de s’exprimer à cause de son voile. Deux hommes de Toronto et de Vancouver avaient alors lancé une campagne de sociofinancement sur le web pour aider Mme El-Alloul à s’acheter une nouvelle voiture, après le revers qu’elle avait subi.

Selon la presse canadienne, Rania El-Alloul a fait savoir qu’elle ne pourrait pas accepter les 52.000 $ généreusement offerts.

« Bien que j’apprécie beaucoup le soutien financer provenant de cette campagne généreuse et chaleureuse, je ne peux accepter ce cadeau »

La mère voilée propose que la somme récoltée serve à défendre ceux qui subissent des injustices

Elle a écrit une lettre pour expliquer qu’en rendant son histoire publique elle ne voulait qu’attirer l’attention sur la discrimination qu’elle a subie. Selon elle, l’argent devrait être employé à d’autres fins. Rania propose que la somme récoltée serve à défendre ceux qui subissent des injustices et dont les droits ont été brimés

« La sensibilisation [à la cause] engendrée par cette campagne nous a amené des gens de partout, qui ont offert leur soutien pour que cet enjeu aille de l’avant. Conséquemment, je crois que ces fonds peuvent être mieux utilisés pour aider ceux qui ont perdu leurs droits et dont les histoires n’ont pas été racontées. » écrit la mère musulmane

Mme El-Alloul remercie néanmoins tous les donateurs de leur appui :

« Ma famille et moi avons été profondément touchés par cette démonstration des valeurs les plus significatives de nos sociétés : la liberté, la justice et la solidarité », conclut-elle.

Par ailleurs, nous avons appris que Rania El-Alloul a récupéré sa voiture vendredi dernier.
******************************************
Témoignage de la soeur d’Aïkel, handicapé mental, en prison pour “apologie du terrorisme”

Témoignage de la sœur d’Aikel, qui dénonce l’injustice concernant son frère, handicapé mental, condamné à 6 mois d’emprisonnement ferme pour “apologie du terrorisme”.

Aïkel a écopé de 6 mois d’emprisonnement ferme après un passage en comparution immédiate. Pourtant, les propos qu’il a tenus montrent bien qu’il est incapable de répondre à des questions simples. Il purge actuellement sa peine à Lyon Corbas. Sa famille tente de le faire libérer et de faire connaître cette tragique histoire pour que justice soit faite pour Aikel.

Actuellement gavé de médicaments, il a du mal à s’exprimer et à répondre à des simples questions.

La famille, dépassée par les évènements, demande à la Communauté de la soutenir en partageant cette triste affaire autour de vous, en multipliant les dooas pour notre frère handicapé et en faisant un don afin de pouvoir payer un avocat.

Soutenez sa famille https://payname.fr/c/JusticePourAikel


*************************************
Marche contre l’islamophobie à Paris, place de la Bastille

Des marches contre l’islamophobie ont été organisées partout en France à l’occasion des 11 ans de la loi liberticide qui interdit l’entrée des établissements scolaires aux lycéennes voilées. L’occasion pour les différentes associations musulmanes de condamner toutes les lois et circulaires islamophobes visant exclusivement les musulmanes.

Le mot d’ordre était simple : “Non aux lois d’exception, oui au respect des minorités”.

Dans toutes les grandes villes de France ont eu lieu des manifestations regroupant des centaines voire des milliers de personnes. C’est le cas à Paris où plusieurs organisations telles que le CRI, l’UAM 93 ou encore l’Alliance Musulmane ont appelé à se mobiliser dans les rues.

L’islamophobie est une nouvelle forme de racisme qui tire ses sources dans la haine du musulman. Tant qu’une loi ne sera pas votée à l’Assemblée Nationale pour donner les moyens aux tribunaux de condamner comme il se doit les auteurs d’actes islamophobes, la montée de la haine contre les musulmans ne cessera pas.

Une vidéo signée Islamotion TV.

****************************************
Syrie : 15 mars 2015, quatre années de guerre intensive

Le 15 mars 2015, la Syrie entrera dans sa 5e année de guerre. Durant ces quatre années, plus de 200.000 personnes ont été tuées. Selon les chiffres des ONG, plus de 15.000 opposants au régime de Bachar Al assad ont trouvé la mort sous les coups et la torture, le plus jeune avait 12 ans.

Ce sont aussi de nombreuses femmes qui ont été victimes de la barbarie la plus abjecte de la part des soldats de Bachar.

Près de quatre millions de Syriens ont fui leur pays, terrorisés par ce qu’ils ont vécu. Selon les Nations unies, plus de 12,2 millions de personnes en Syrie ont besoin d’une aide d’urgence.

Il y’a quatre ans, le 15 mars 2011, des femmes et enfants sont descendus pacifiquement dans les rues de Darra, une ville au sud de la Syrie pour réclamer plus de droits. Les évènements se sont précipités et plongé le pays dans un cauchemar dont le peuple ne se réveille pas.

La communauté internationale semble incapable de mettre fin à ces massacres, ces tortures et exécutions sommaires.

****************************************

Algérie : le 19 mars 1962, une « honte » que veut effacer Ménard

« Effacer la honte du 19 mars 1962. » C’est en ces termes que Robert Ménard, le maire de Béziers, a expliqué la débapbtisation de la rue du 19 mars 1962, date des accords d’Evian qui marquent officiellement la fin de l’Algérie française après des années de guerre d’indépendance.

Entre 2 000 à 2 500 personnes ont assisté à la cérémonie. La rue du 19 mars 1962, ainsi nommée depuis 1969, a été débaptisé, samedi 14 mars, au profit du Commandant Hélie Denoix de Saint-Marc, un ancien résistant lors de la Seconde Guerre mondiale qui avait pris part au putsch des généraux en avril 1961.

Il s’était constitué prisonnier en juin de la même année après l’échec du putsch qui lui aura valu d’être condamné à dix ans de réclusion. Il fera cinq ans de prison avant d’être gracié par le général De Gaulle en 1966. Réhabilité en 1978, il est élevé au rang de Grand Croix de la Légion d’honneur par Nicolas Sarkozy en 2011, deux ans avant sa mort en août 2013.

Un nostalgique du temps des colonies
Hélie Denoix de Saint-Marc, « un héros » aux yeux de Robert Ménard, un pied-noir d’Oran qu’il a brusquement quitté en 1962 après les accords d’Evian. Son père fut un membre de l’Organisation de l’armée secrète (OAS), structure paramilitaire qui s’est opposée avec violence à l’indépendance algérienne. Robert Ménard a rendu un hommage controversé en juillet 2014 devant une stèle érigé dans le cimetière municipal de Béziers en l’honneur de fusillés de l’OAS.

L’initiative de l’édile, élu avec le soutien du Front national, a été approuvée le 11 décembre 2014 en conseil municipal mais a soulevé l’indignation à Béziers. Des centaines de manifestants ont protesté non loin de la cérémonie officielle pour dire non au colonialisme. Le Premier ministre Manuel Valls a condamné l’action du maire de Béziers en déclarant que « la nostalgie de l’Algérie française n’apporte rien de bon ».

Un décret consacrant la date du 19 mars 1962 comme Journée nationale du souvenir « des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc » a été promulgué en décembre 2012 en France.
**********************************

Laisser un commentaire