MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 21 Joumada al Awwal 1436


USA : première université musulmane du pays

C’est un événement historique qui a eu lieu aux Etats-Unis et que la communauté musulmane accueille avec joie. Les Etats-Unis comptent en effet leur première université musulmane officiellement reconnue.

En 1996, Zaytuna College a d’abord été créé en tant qu’institut avant de devenir un établissement d’enseignement supérieur en 2007. Située à Berkley en Californie, cette université a donc reçu son agrément pour rejoindre officiellement la liste des autres universités du pays. Cet agrément a été accordé le 4 mars dernier par la WASC (Western Association of Schools and Colleges).

Mais ce n’est pas tout puisque cette nouvelle tant espérée a été accompagnée par les éloges de la commission de la WASC. En effet, l’organisme a félicité Zaytuna College pour « l’expérience d’apprentissage rigoureuse et de haute qualité, qui peut être considérée comme un exemple dans la tradition des arts libéraux ». Alors que l’établissement supérieur avait émis sa demande d’accréditation en décembre 2013, il a reçu la décision affirmative ce mois-ci, ce qui représente un délai exceptionnellement court pour ce genre de démarches.

L’annonce officielle a été faite sur le site de l’université. Les responsables de l’établissement sont donc ravis de cette nouvelle et espèrent bien que leurs étudiants excelleront dans leurs résultats. Quant à nous, espérons assister à la création et à l’accréditation d’universités musulmanes à travers le monde inchaAllah, à l’heure où le port du hijab à l’université fait débat en France.
************************************

OCI : vers une fatwa pour soutenir les visites à Al Aqsa

L’Académie Islamique international du Fiqh, un organisme affilié à l’Organisation de Coopération Islamique (OCI) tiendra sa 22ème session au Koweït, du 22 au 25 mars.

Les discussions de cette session se focaliseront sur l’élaboration d’une fatwa soutenant la visite de la mosquée Al Aqsa, à Al Qods, par des musulmans, même si le lieu est encore sous occupation israélienne. Cette demande auprès de l’Académie avait été effectuée par la Jordanie afin de mettre fin à ce débat, sur lequel les avis des musulmans et des savants divergent.

En 2013, en réponse à la hausse des visites à Al Aqsa par des touristes musulmans, des savants palestiniens avaient adopté une fatwa afin d’interdire la visite du 3ème lieu saint de l’islam par les musulmans non palestiniens, tant que ce lieu était sous occupation israélienne. A la tête des partisans de cette fatwa, Docteur Maher Al Huli expliquait que cette décision avait pour visée de rejeter la souveraineté sioniste sur le lieu saint, et, dans une certaine mesure, combattre la normalisation avec l’ennemi sioniste.
A l’inverse, beaucoup de musulmans soutiennent que la visite d’Al Aqsa devrait être encouragée pour justement contrer l’occupation sioniste, et parce que le lieu reste le troisième lieu de pèlerinage musulman. Des palestiniens et des jordaniens avaient lancé un appel pour encourager les visites d’Al Aqsa par les musulmans du monde entier.

Le Ministre des affaires religieuses jordanien, Dr Hale Abdul Hafeez Dawud, favorable pour les visites à Al Aqsa a annoncé qu’il oeuvrerait pour faciliter la visite du lieu saint.

Iyad Madani, le Secrétaire Général de l’OC avait annoncé en décembre dernier que la ville d’ Al Quods a e était la capitale du tourisme islamique pour 2015. Un geste fort pour une ville qui subit la judaïsation offensive de l’Etat sioniste. C’est aussi l’une des raisons des appels répétés des autorités jordaniennes et palestiniennes pour relancer les visites d’Al Aqsa, un lieu béni ainsi que ses alentours comme nous le rappelle ce verset :

« Gloire et Pureté à Celui qui de nuit, fit voyager Son serviteur [Muhammad], de la Mosquée Al-Haram à la Mosquée Al-Aqsa dont Nous avons béni l’alentours, afin de lui faire voir certaines de Nos merveilles. C’est Lui, vraiment, qui est l’Audient, le Clairvoyant ». (Sourate 17 Al Isra Verset 1)
**************************************

Villeurbanne : 1er Forum des métiers de la mosquée Othmane

Parce que le musulman doit être actif, et s’investir au sein de la société, et ce dans plusieurs domaines, et parce que l’éducation des enfants est centrale, la mosquée Othmane de Villeurbanne organise un Forum des Métiers, ce samedi 14 mars.

A cette occasion, plus de 20 professionnels de plusieurs domaines seront présents pour échanger, présenter leurs métiers, conseiller et orienter des jeunes. Le but recherché étant d’encourager les jeunes à poursuivre des études, leur faire découvrir des métiers afin de les aider à trouver leur vocation, mais aussi et surtout leur montrer des modèles d’identification positifs leur permettant de se rendre compte que la réussite n’est pas l’apanage des « autres » et que parmi les musulmans, il y aussi beaucoup de frères et sœurs qui s’accomplissent professionnellement et qui apportent une contribution à la société.

En partenariat avec l’Institut ETIC, il s’agit d’une première, pour cette mosquée. Les enfants âgés de 12 ans, et plus seront accueillis à partir de 9H jusqu’à 13H. Ce forum à destination des collégiens et des lycéens, et bien évidemment ouvert à tous (et donc pas seulement les enfants de la communauté musulmane).

Pour les lyonnais, n’hésitez pas à faire passer le message. Souhaitons également que ce genre d’initiatives se multiplient au sein de la communauté. L’avenir de nos enfants et leur orientation professionnelle doivent être au coeur de nos préoccupations car comme l’a dit notre Prophète (Sallala alyhi wa salam) « L’homme le plus aimé d’Allah est celui qui est plus utile aux hommes. »

Mosquée Othmane
51 rue Octavie
69100 Villeurbanne
www.mosquée-othmane.fr
**************************

Le tourisme Halal pèse 145 milliards de dollars en 2014 et ne cesse de croître

La population musulmane mondiale en augmentation constante entraîne, de manière mécanique, une hausse des besoins spécifiques et caractéristiques de cette communauté. Le tourisme est un des secteurs où l’influence croissante et singulière du consommateur musulman impose l’émergence d’une offre de prestations de voyage compatible avec les préceptes de l’islam.

Les chiffres

En proportion, l’accroissement du nombre de musulmans à l’échelle planétaire pourrait, selon les dernières projections démographiques, atteindre 26,5% d’ici 2030. Aussi le marché mondial du tourisme est tenu de s’adapter pour prendre en compte les exigences des consommateurs musulmans au risque de passer à coté d’une manne économique considérable. Le poids de ce marché de niche est estimé à prés de 145 milliards de dollars actuellement et devrait dépasser la barre des 200 milliards d’ici 5 ans. Ainsi il représente plus de 10% du marché mondial du tourisme. Le nombre de voyageurs musulmans, estimé lui à 108 millions, devrait atteindre les 150 millions dés 2020.

Pour répondre à ce défi, on assiste à une explosion des demandes, des produits et services qui respectent les besoins spécifiques des musulmans.

Il suffit d’analyser les marchés connexes de la nourriture halal ou de la finance islamique pour comprendre l’ampleur des enjeux qui se noueront à court terme. Rushdi Siddiqui, cofondateur de Zilzar Tech, entreprise spécialisée dans les marchés halal dénombre onze secteurs économiques clés correspondant au «Muslim Lifestyle» (mode de vie musulman).

Les indicateurs

Depuis les accords signés lors du 10éme Forum Économique Mondial Islamique à Dubaï le 29 octobre 2014, un indice, le GMTI, fruit de la collaboration entre MasterCard et CrescentRating permet la traçabilité des offres dites de voyages halal et le suivi des besoins des clients musulmans et de leurs exigences. Il combine deux informations essentielles: un index global pour suivre la croissance du tourisme halal de loisirs et d’affaires, et il apporte une gamme d’outils et de références pour les acteurs et entreprises du secteur.

L’enjeu est double: pour les voyageurs musulmans il s’agit de mieux comprendre les services offerts par les destinations de vacances, afin d’améliorer l’expérience globale du voyage et pour l’industrie touristique et les investisseurs d’établir une offre professionnelle, évolutive et transparente en parfaite adéquation avec leur clientèle musulmane. le GMTI permet ainsi l’établissement et la publication d’un classement annuel des meilleures destinations halal et de suivre l’évolution du secteur dans le temps.

En somme une stratégie globale décrite par Fazal Bahardeen, PDG de CrescentRating et de HalalTrip : «Le développement de notre classement annuel en un indice global est quelque chose que nous avons été extrêmement désireux de réaliser. Ce partenariat avec MasterCard nous permet maintenant de développer GMTI comme l’indice performant qui gardera la trace de la croissance dans ce segment. C’est une nouvelle étape qui permettra d’aider toutes les parties prenantes de l’industrie du Voyage désireuse de mieux comprendre les défis de ce segment».

Le GMTI a scanné le paysage touristique de prés de 100 destinations et croisé un ensemble de données concernant aussi bien la qualité des prestations, les tarifs, les efforts déployés pour la clientèle musulmane et leur fidélisation. Il fournit une grille de lecture méthodologique du secteur et d’identifier une hiérarchie dans l’offre existante.

Pour Safdar Khan, responsable MasterCard Asie du Sud : «Grâce à cet indice du tourisme musulman, nous sommes en mesure de mieux comprendre ce qu’est un voyageur musulman, ce qu’il recherche au moment du choix de la destination. Nous sommes maintenant en mesure d’équiper nos partenaires dans le secteur du voyage musulman et d’adapter leurs produits et services aux besoins de ce segment singulier, nos efforts visent à fournir aux consommateurs une tranquillité d’esprit lorsqu’ils voyagent « .

Les perspectives

Le GMTI est à la fois une somme d’indicateurs ciblés pour les professionnels du secteur et un outil comparatif des offres de voyages à destination des clients musulmans. En janvier 2015, sa publication révèle entre autre que les Émirats arabes unis sont classés en troisième position derrière la Turquie et la Malaisie, mais cela pourrait bien changer d’ici un an. l’Arabie Saoudite est classée quatrième tandis que le Qatar est cinquième. En détails: il n’est pas surprenant d’observer que le royaume saoudien a accueilli le plus grand nombre de visiteurs musulmans à travers le monde en 2014 avec 10,2 millions. La Omra et le Hajj sont d’importants contributeurs au nombre total mais son classement démontre que des efforts restent à entreprendre pour rivaliser avec les prestations turques ou malaisiennes.
Les Émirats arabes unis ont vu 2,9 millions de visiteurs musulmans sur son sol, soit prés de 27% du total des arrivées en destination du Golfe. Oman en a enregistré 670 000 et le Qatar a accueilli 348 000 voyageurs musulmans.

La prédominance des pays du golfe dans le classement s’explique en raison des installations qui répondent parfaitement aux critères des visiteurs musulmans: la nourriture, les services, la communication (en effet l’anglais et l’arabe sont les principales langues parlées par les voyageurs musulmans).

Le marché mondial du tourisme halal est un vivier d’emplois et de développement économique considérable. Il est fortement préjudiciable que de nombreux pays musulmans notamment méditerranéens n’aient pas saisi cette opportunité à sa juste valeur, un tel marché avec une marge de croissance aussi impressionnante est une aubaine économique qui ne peut se refuser.
***********************************

Birmanie : redécouverte d’un oiseau qu’on croyait disparu

La Timalie de Jerdon, petit oiseau brun de la taille d’un moineau, aisément reconnaissable à son chant, a été retrouvée au centre de la Birmanie, après qu’on l’ait longtemps cru disparue.
Extinction supposée depuis plus de 70 ans

La dernière fois qu’on en avait aperçu un spécimen c’était en 1941. Les scientifiques ont ensuite formellement conclu qu’il n’y avait plus de Timalie de Jerdon en Birmanie. Seulement, en plus de se distinguer du moineau par sa rareté, l’on doit reconnaître que celle-ci cultive également avec brio la discrétion.
Réapparition qualifiée d’incroyable

En mai 2014, une équipe de scientifiques de l’Université nationale de Singapour croit localiser l’oiseau, très reconnaissable à son chant, dans une zone de prairies restées incultivées de la région de Bago, au centre de l’Etat birman. Des chercheurs de la Wildlife Conservation Society décident ensuite de diffuser des enregistrements de Timalies d’Inde et l’oiseau réapparaît !

« C’était incroyable, raconte un des chercheurs, nous avons diffusé l’enregistrement et l’un des oiseaux est sorti des roseaux ».

Des échantillons ont été prélevés et une étude est actuellement en cours afin de déterminer si la Timalie redécouverte en Birmanie appartient à une espèce distincte ou à la même que les individus semblables des régions du Népal, de l’Inde et du Pakistan.

{Dans la création des cieux et de la terre, l’alternance de la nuit et du jour, le navire qui vogue en mer chargé de choses profitables aux gens, l’eau qu’Allah fait descendre du ciel et par laquelle Il redonne la vie à la terre une fois morte et sur laquelle Il disperse des animaux de toute espèce, la variation des vents, des nuages soumis entre ciel et terre, il y a des signes pour des gens qui raisonnent.} Sourate Al-Baqara, verset 164
*************************************

Belgique : Hicham se fait maltraiter par un éducateur, les internautes se déchaînent contre lui

La famille Bahori compte 5 enfants. L’un d’eux, Hicham, s’est retrouvé dans l’obligation de se rendre à un internat tous les dimanches et ce, contre son gré ainsi que celui de sa famille.
Maltraité par un éducateur

Hicham est un collégien de 12 ans qui comporte un « léger retard mental ». Très vite, Boubker Bahori, son père, se rend compte des difficultés de son fils en mathématiques, il se tourne donc vers la SAJ (Service de l’Aide à la Jeunesse). D’après le journal La Capitale, cette dernière lui conseille alors d’inscrire Hicham dans une école spécialisée, ce que fait rapidement M. Bahori : l’enfant est donc placé dans un internat à Ciney.

Sauf que… les choses ne se passent pas aussi bien que la famille l’aurait espéré. Selon la même source, l’adolescent se fait maltraiter pas un éducateur qui « lui donne des gifles et l’oblige à manger du porc », une plainte a été déposée, mais en vain. Les services sociaux sont alors informés de la situation, mais la famille ne trouve pas l’appui de l’assistant social selon qui « ce retard serait la conséquence de maltraitances familiales et pour l’enfant, son bien-être équivaut à un éloignement entre lui et sa famille. » Le ministre bruxellois aurait pris connaissance de cette affaire et une enquête auprès de la SAJ a été ouverte.
Les internautes se déchaînent

Dès la diffusion de cette information, les internautes ne se sont pas fait attendre pour réagir et faire part de leur indignation. Mais bizarrement, ce n’était pas pour dénoncer le comportement immoral de l’éducateur…
Des commentaire les plus islamophobe et raciste défiles, les uns après les autres…

********************************************

Marseille : l’entrée d’une mosquée murée sur décision de justice

Les parpaings ont petit à petit obstrué l’entrée du bâtiment ce mardi matin. Il est désormais impossible de pénétrer dans cette mosquée de la porte d’Aix à Marseille. C’est la concrétisation d’une décision de justice qui date d’août dernier et qui expulse l’association qui gère ce lieu de culte.

La justice a tranché le 22 août dernier : l’association qui gère la mosquée doit quitter le local qu’elle occupe rue Camille Pelletan dans le 3ème arrondissement de Marseille. La justice estime que l’association occupait sans droit ni titre ces locaux. Le préfet des Bouches-du-Rhône a accordé le concours de la force publique pour faire exécuter cette décision de justice.

Les forces de l’ordre sont donc intervenues ce mardi matin pour bloquer l’accès du bâtiment. L’entrée a été murée.
*****************************************

Laisser un commentaire