MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 7 Joumada al Awwal 1436

USA : la population consciente de la discrimination subie par les musulmans

D’après un sondage publié par le Huffington Post, la grande majorité des américains sont conscients que la communauté musulmane est victime de discrimination. Bien que les stéréotypes semblent passés inaperçus au quotidien, la population se rend compte qu’ils existent bel et bien à l’égard des musulmans.

Le sondage effectué par Economist/YouGov, une société internationale d’étude de marché basée sur internet, 73% des répondants ont soutenu que les musulmans sont souvent voire trop souvent confrontés à la discrimination. Les résultats de ce sondage relèvent donc que la communauté musulmane est la première cible des stéréotypes. Les victimes les suivant de près sont sans grande surprise, les Afro-Américains ainsi que les Mexicains-Américains.

L’opinion publique exprime ainsi une certaine prise de conscience quant à l’amalgame et la stigmatisation dont font l’objet les musulmans. Ce sondage a été effectué auprès de 1000 internautes, suite aux événements tragiques aillant eu lieu au début du mois. Rappelons que trois étudiants musulmans ont été sauvagement abattus le 10 février, dans une indifférence médiatique inquiétante.

Ces trois meurtres et le mutisme qu’ont manifesté les médias par la suite, semblent avoir résonné tel un électrochoc au sein de la population américaine. Il serait en effet temps que les Etats-Unis appliquent les leçons de morale qu’ils enjoignent à leurs voisins et qu’ils prennent conscience que la communauté musulmane est avant tout, touchée par la discrimination et la stigmatisation.
********************************************

Belgique : Karim et Assim accusés à tort, frappés et humiliés par la police

Les actes répréhensibles et criminels sont en hausse, notamment depuis début janvier, mais ce phénomène ne semble alerter aucune “justice”. Les victimes de cette islamophobie maladive se multiplient et leurs histoires sont rapidement oubliées… à l’inverse de beaucoup d’autres.
Une humiliation injustifiée

Un père et son fils ont vécu une histoire qui fait partie de celles que l’on oublie vite. Karim, 40 ans, et son fils Assim, 19 ans ont été victimes de bavure policière. Vendredi soir, à Schaerbeek, alors qu’il roulait sur la route, Karim perd le contrôle de sa voiture et percute accidentellement un poteau du parc Saint-Vincent. Mais le lendemain, mauvaise surprise… la police débarque au sein du domicile de sa cousine où il se trouvait, l’accusant d’avoir percuté une autre voiture appartenant à une dame ; ce qui est « faux » insiste-t-il.

Au moment de vouloir prouver sa contestation et son innocence en comparant les dégâts à l’aide d’un mètre, un policier surgit et l’en empêche brutalement. Karim raconte : « C’est là que l’un des policiers m’a attrapé par-derrière, m’a jeté au sol et donné un coup de pied en pleine figure » rappelant le fait que l’incident a eu lieu en journée devant plusieurs témoins. Assim, également frappé par la police au commissariat, d’après ses dires, dénonce également la violence dont il a été victime.

Après ces faits, Karim a du être hospitalisé et dans l’incapacité de travailler, officiellement, pendant 3 jours.
Incompréhension, colère et regrets

Dans le regret de se retrouver dans une telle situation, Assim et Karim se disent « déçus ». Ce dernier déclare :

« Je suis déçu. Je n’ai jamais eu de problème avec la justice, mon fils non plus, nous ne sommes pas des gens qui font des problèmes. Je ne comprends pas pourquoi ils se comportent comme ça. » Et faisant allusion aux attaques du 7 janvier, il poursuit : « Si des imbéciles revendiquent des choses avec de faux noms et de fausses convictions et salissent notre réputation, O.K. Mais tout le monde dans le même panier, non. »

La police Bruxelles-Nord, elle, s’est contentée de conseiller aux hommes de porter plainte. Roland Thiébaut, commissaire et porte-parole de la zone de police a lancé : « Nous invitons ces personnes à rapidement déposer plainte au comité P ou au service de contrôle interne du commissariat. S’il y a des éléments à charge, le chef de zone prendra ses responsabilités. »

Une affaire de plus qui démontre l’intensité effroyable d’une islamophobe grandissante, qui ne choque quasiment plus personne. Affaire à suivre…
*********************************************
Le gouvernement annonce la mise en place d’un “nouveau CFCM” plus représentatif

Les médias et associations musulmanes le sentaient venir, c’est désormais chose faite. Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement, vient d’annoncer la mise en place prochaine d’une “instance de dialogue” plus représentative.

Le CFCM (Grande Mosquée de Paris, Union des Organisations Islamiques de France et Rassemblement des Musulmans de France) a failli. L’organisation créée par Nicolas Sarkozy a totalement échoué dans la mission qui était la sienne. Représentativité contestée, aucun appui de la base, manque de légitimité religieuse et politique, rien n’a fonctionné pour cette instance dite représentative qui pendant plus de 10 ans a permis la mise en place de lois d’exception contre les femmes musulmanes et un amalgame certain entre Islam et immigration.

Le porte-parole du gouvernement a annoncé que d’ici l’été, une “nouvelle instance de dialogue” avec les acteurs musulmans devrait voir le jour. La composition de cette structure sera élargie et diversifiée selon l’entourage de Bernard Cazeneuve. L’instance de dialogue devra permettre de “discuter de questions très concrètes” avec le Premier Ministre deux fois par an.

Certains musulmans “sont impliqués dans le CFCM, d’autres non, tout en étant désireux de participer à l’expression d’un islam de tolérance en France. Le CFCM demeure la pierre angulaire de cette instance. Il ne pourra que profiter de la dynamique ainsi créée”, explique-t-il.

Contrairement à son prédécesseur dorénavant Premier Ministre, Bernard Cazeneuve souhaite que cesse l’hystérie collective dès lors que le mot “islam” est prononcé. Il appelle et invite à une “parole publique millimétrée, précise, apaisante” sur l’islam.
**********************************
Maroc : Record depuis 30 ans, 3 mètres de neige, la population paralysée

La population est paralysée à Guercif, au Nord Est du Maroc depuis quelques jours.

En effet, une situation météorologique pas vu depuis 30 ans. La neige est tombée jusqu’à plus de 3 mètres à certains endroits laissant une population paralysée.

Le paysage est magnifique mais les habitants quant à eux sont consternés.

Une météo qu’envierait actuellement les vacanciers dans les stations de ski en France …

ecoutez plutot :

********************************************

Togo : Regardez où étudient des centaines d’enfants musulmans

Ceci n’est pas une cabane abandonnée. C’est une école, celle de Boutchowa au Togo où des centaines d’enfants musulmans étudient.

Des images qui relèvent de l’impensable pour nous, occidentaux habitués à posséder tout le matériel pour étudier. Dans ce confort devenu presque normal, nous avions oublié que pour certains des nôtres étudier est … un luxe.

Et vous y avez-vous pensé un jour ? Avez vous agi pour changer cette situation ?
En finançant une école vous changez le quotidien de milliers d’enfants

VOUS permettez à nos frères et sœurs d’accéder à une éducation religieuse et profane
VOUS êtes la cause de la découverte de l’Islam par les plus jeunes
VOUS participez à la transmission des valeurs de l’Islam
VOUS renforcez les liens de fraternité au sein de la communauté

Nous souhaitons tous le meilleur pour nos enfants, pourquoi ne souhaiterions nous pas le meilleur pour les musulmans en difficulté ?

Alors qu’Allah nous a privilégiés sur le plan matériel, qu’avons nous fait pour les populations musulmanes les plus démunies ? Comment peut on accepter qu’ils continuent à étudier dans ces conditions ?

Mais ce n’est pas votre faute
Vous n’êtes pas responsable
Vous ne saviez pas
Maintenant vous savez
#FAITESLESAVOIR

Offrir une école, Faites un don : http://life-ong.org
*****************************
Etats-Unis : l’interdiction du voile à Abercrombie examinée par la Cour suprême

Samantha Elauf veut obtenir justice pour s’être vue refuser un poste de vendeuse dans un magasin de la marque Abercrombie & Fitch, à Tulsa (Oklahoma). La célèbre enseigne américaine de prêt-à-porter, où règne le diktat de l’apparence physique avec des habits qui ne sont destinés qu’aux personnes filiformes, est accusée de discrimination religieuse pour ne pas avoir recruté la jeune femme, alors âgée de 17 ans en 2008, en raison de son voile.

Cinq ans se sont passés depuis sa plainte déposée par l’Agence fédérale pour l’égalité devant l’emploi (EEOC) contre la marque de vêtements. Entre-temps, la justice, qui avait donné raison à la jeune femme en première instance, l’avait ensuite déboutée au profit d’Abercrombie.

La cour d’appel a estimé que la loi fédérale de 1964 de protection des droits civiques, qui interdit la discrimination religieuse à l’embauche, ne s’appliquait pas dans ce cas, car la candidate n’avait pas fait de demande explicite d’aménagement du règlement d’Abercrombie en fonction de sa confession. L’enseigne, pour se justifier, juge que le port du voile par des salariées de son groupe aurait un impact négatif sur son image, sa marque et ses ventes.

Le nouveau procès devant la Cour suprême des Etats-Unis s’ouvre dès mercredi 25 février. Samantha Elauf est soutenue par une coalition d’organisations religieuses mais aussi par le gouvernement de Barack Obama, qui a lui-même déposé le recours devant la Cour suprême via l’EEOC. Le verdict de la Cour suprême est attendu pour le mois de juin.
*****************************************

Laisser un commentaire