MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 3 Joumada al Awwal 1436

En Arabie Saoudite, Des supporters clament leur amour au Prophète Muhammed (Paix et Salutations sur Lui)

H&O production a trouvé une perle parmi les vidéos youtube. Des supporters d’Al-Ittihad en Arabie Saoudite qui montrent leur amour au prophète! MachAllah! Cela donne des frissons!

A l’arrivée du prophète Mohamed a Médine, tous les musulmans chantèrent :

1.Tala `al-badru`alaynâ
2.Min thaniyâti-l-wadâ`
3.Wajaba-sh-shukru `alaynâ
4.Mâ da`â lillahi dâ`
5.Ayyuhâ-l-mab`ûthu fînâ
6.Ji’ta bi-l-amri-l-mutâ`
7.Ji’ta sharrafta-l-madîna
8.Marhaban yâ khayra dâ`

Traduction:

1.La pleine lune s’est levée
2.de la colline des adieux
3.Rendons-lui grâce,c’est une obligation,
4.toute la vie à notre Dieu.
5.Toi,Son apôtre, parmi les tiens;
6.nous t’accueillons avec ferveur!
7.Médine grandit de ton destin.
8.Bienvenue au meilleur prêcheur!


*********************************************************
Palestine, Bataille de neige a Al Aqsa!

Rare moment d’insoucience et de joie a Al Quods. Je vous propose de visionner une vidéo de batailles de boules de neige sur l’esplanade d’Al Quods ou il fait neige en ce moment.


**************************************
Québec : pas de mosquée à Shawinigan par « peur de l’Islam »

La ville de Shawinigan a officiellement refusé la demande de changement de zonage qui était nécessaire afin de construire une mosquée dans une partie du parc industriel Albert-Landry, par « peur de l’Islam ».
Augmentation exponentielle de l’islamophobie

Lundi 9 février, a eu lieu la séance privée du conseil municipal de Shawinigan, au cours de laquelle s’est décidé le non-accord de la modification de zonage qui aurait permis aux musulmans de la ville d’avoir une mosquée où prier. Au lendemain, mardi 10 février, s’est déroulée l’assemblée publique. Michel Angers, le maire de la ville, y a déclaré :

« Pour moi, c’était une décision extrêmement, excessivement difficile. C’est une décision qui venait bousculer mes valeurs personnelles. Mais au-delà de mes valeurs personnelles, j’ai tenu à être solidaire de la décision de mon conseil et je peux vous dire que je le suis encore (…) Plus on approchait de l’adoption finale du règlement, plus la pression montait de façon exponentielle. Des demandes arrivaient de partout, de Shawinigan, de l’extérieur, de partout à travers le Québec. Des demandes pressantes qui étaient presque toujours guidées par la peur pour qu’on n’accorde pas ce zonage pour des activités religieuses, fort probablement parce qu’il s’agissait d’une communauté musulmane.» En poursuivant : «Il y a des fins et des pas fins dans toutes les religions. Nos musulmans sont fins, mais les citoyens craignaient que si le projet allait de l’avant, cela allait attirer des pratiquants plus extrémistes (…) La peur peut être rationnelle ou irrationnelle. Quand les gens écoutent systématiquement les médias, ils ont l’impression que le terrorisme est à nos portes. C’est ce qui a installé cette peur.» En concluant : «Il va falloir favoriser le dialogue entre les communautés. Notre rôle est de faire en sorte que la pression diminue.»

Des musulmans harcelés depuis cette affaire

Un représentant du Centre culturel musulman de Shawinigan rapporte que depuis ce refus, de nombreuses familles ont songé à quitter la ville. En plus de la déception de cette décision, certaines d’entre elles sont confrontées, depuis quelques jours, à des messages haineux reçus sur la boîte vocale de ces dernières. La communauté musulmane manifeste un mécontentement vis-à-vis de la ville qui n’admet pas l’injustice dans cette affaire. Le conseil d’administration du Centre culturel musulman insiste sur les “OUI” accordés à toutes les autres demandes de changement de zonage du 10 février, et à l’unique “NON” destiné à la leur. Il se réunira aujourd’hui “pour faire le point”.
La CAQ satisfaite

La Coalition Avenir Québec, elle, ne cache pas sa joie et pense que “la Ville de Shawinigan a bien fait de céder aux pressions de citoyens apeurés par le projet d’implantation d’une mosquée.” La députée de Montarville estime que “l’administration municipale est l’administration qui est la plus près des citoyens et elle a bien fait d’écouter la population.”

Les amalgames se perpétuent et la désinformation y contribue fortement, une peur excessive de l’Islam grandit et c’est toute une communauté, à travers le monde, qui en pâtit.
*************************************************

Marseille : 20 ans de silence autour de la mort de ibrahim Ali

Il y a 20 ans jour pour jour à Marseille, Ibrahim Ali alors agé de 17 ans se faisait abattre par un colleur d’affiches du Front National. Pendant ces vingt années, de nombreux collectifs associatifs se sont battus pour faire reconnaitre le caractère fasciste du parti politique, en vain.
Rappel des faits

Le 21 février 1995, pendant la campagne électorale pour les élections présidentielles, un jeune de Marseille va se faire abattre d’une balle dans le dos par des militants du FN alors en train de coller des affiches dans un quartier de la ville. Les militants étaient armés lors de leur action, et se disant agressés par un groupe de jeunes, ils ont fait feu. Les jeunes ont eux déclaré simplement courir pour prendre leur bus. L’auteur du coup de feu, Robert Lagier a lui été condamné à 15 ans de prison pour homicide volontaire, tentatives d’homicides volontaire et violence avec armes. Peu après les faits Bruno Mégret déclara :

Lagier a été violemment agressé…c’est la faute de l’immigration massive et incontrôlée…si nos colleurs n’avaient pas été armés, ils seraient probablement morts

Une avenue Ibrahim Ali

Depuis vingt ans de nombreuses associations tentent de faire reconnaitre par l’opinion publique le caractère fasciste du FN puisque à l’issue du procès, les parties civiles ont obtenu la qualification de crime raciste et la désignation du FN comme le protagoniste de cette ignominie. Les militants se battent pour obtenir une avenue au nom d’Ibrahim Ali afin de symboliser ce dramatique événement et que personne n’oublie l’origine du crime. Zohra Boukenouche, membre du collectif Mémoire en marche, dresse un constat plutôt négatif des trente dernières années :

Les crimes continuent. Des solutions auraient dû être apportées après la marche, mais la situation a empiré. Les jeunes sont toujours stigmatisés et maintenant assignés à une religion, inacceptable dans un pays qui nous parle de laïcité ! Que fait-on ? Où va-t-on ? La seule façon de répondre est de transmettre aux jeunes l’histoire des luttes de toutes les immigrations.

Ce samedi, de nombreuses personnes vont se rejoindre au 4 chemin des Aygalades à Marseille, lieu ou Ibrahim Ali est décédé afin de ne pas oublier.

Comment un événement similaire a celui-ci se serait passé si les protagonistes avaient été inversés ? Les faits actuels confirment encore un peu plus le “deux poids deux mesures” aux yeux de l’Etat et de la République. Il faut absolument que l’ensemble des citoyens Français, peu importe leur confession ou leur origine ethnique, soient considérés avant tout en tant que citoyen et bénéficient tous du même traitement.
***************************************
Dubaï : un incendie détruit la moitié d’un gratte-ciel

Cette nuit, un incendie s’est déclaré dans l’une des tours de Dubaï. Il s’agit de la Torch Tower, un gratte-ciel de 79 étages. L’incendie s’est déclaré au 50ème étage et a détruit la partie supérieure de la tour. Les pompiers ont réussi à maitriser le feu au bout de deux heures.

Aucune victime n’a été recensée pour le moment. En revanche, 7 personnes ayant inhalé une quantité importante de fumée ont dû être soignées sur place et des centaines d’habitants ont été évacuées d’urgence.
**********************************

Nîmes : la Police débarque chez lui à 5h du matin pour avoir fait des gestes en discutant

Dans la série « surtout pas d’amalgames », voilà ce qui est arrivé à un Nîmois. Le Lundi 2 février vers 17h, monsieur X sortait de sa formation d’animateur sportif avec un ami. En voiture, ils passent devant une synagogue où se tenaient deux militaires. Monsieur X, assis du côté passager, parle avec son ami et fait des gestes tout en discutant.

Trois jours plus tard, le Jeudi 5 février, c’est à 5h du matin que Monsieur X est réveillé en sursaut par la police. Sans ménagement, elle débarque chez lui et procède à une perquisition de son domicile avant de l’emmener pour une audition. Il a été accusé d’avoir porté atteinte à une personne dépositaire de l’autorité publique. La mise en cause ? Les gestes effectués en voiture trois jours plus tôt. Un militaire avait interprété ses gestes comme étant « menaçant » à son endroit.

Seulement, la police, en visionnant les caméras, n’a rien trouvé pour corroborer les affirmations du militaire. Monsieur X ne sera finalement pas poursuivi mais dorénavant il est fiché…alors même que son casier judiciaire était vide. Il vit mal cette situation qui a été provoquée par l’acharnement du parquet de Paris à vouloir le faire arrêter et juger. Aucunes excuses n’ont été faites à Monsieur X.

Le Collectif Contre l’Islamophobie en France s’occupe de cette affaire.
******************************************

Un musulman se prépare à courir 3268 km vers la Mecque pour faire son hajj

Un musulman turc se prépare à voyager à pied de la capitale Ankara à la Mecque pour faire son hajj.

Akın Yeniceli, un athlète turc, projette de débuter son voyage le jour de l’Aïd Al-Fitr, qui marquera la fin du mois de ramadan 2015, en vue d’arriver à la Mecque à temps pour accomplir les rites du pèlerinage.

Interviewé par l’agence Anadolu, le sportif explique qu’il s’emploie actuellement à fixer avec soin le circuit idéal pour ce grand voyage. Akın Yeniceli estime que le plus gros problème à ce sujet demeure dans la situation sécuritaire instable que traverse actuellement certains pays situés sur son circuit.
Courir une distance de 3268 km, soit environ 50 kilomètres par jour

Médaillé à 62 reprises, l’athlète turc a participé à de nombreuses épreuves sportives de course à pied. Il estime que ses conditions physiques lui permettront de courir une distance de 3268 km, soit environ 50 kilomètres par jour en direction de la Mecque.

Yeniceli se lance dans ce périple dans le but d’attirer l’attention des gens sur les problèmes qu’endure le monde islamique et de transmettre un message fort aux musulmans.

En 2012, Senad Hadzic, un musulman bosniaque de 47 ans, avait traversé 6 pays et parcouru 6000 km pour faire son Hajj. En 2013, c’est Karanzada Kasara, un aventurier pakistanais, qui avait accompli la prouesse de marcher 117 jours pour arriver à la Mecque.
*******************************
Voile : La guerre aux nounous voilées est déclenchée

La guerre aux nounous voilées est déclenchée. En effet, on pensait que le texte était enterré, mais voilà qu’il ressurgit. Les radicaux de gauche dépose une proposition de loi visant à interdire le voile aux assistantes maternelles.

Après la proposition de loi de Ciotti pour interdire le voile aux étudiantes, N. Sarkozy qui déclare ne pas vouloir des femmes voilées et cette proposition contre les nounous exerçant à leur domicile, le voile est devenu la préoccupation première des politiques.

Ce texte sera examiné en commission des lois le 4 mars, puis en séance publique le 12 mars.

Les politiques français et les médias mènent depuis des années un combat islamophobe contre l’identité musulmane et son expression qu’ils souhaitent voir définitivement effacée.

Il est temps de réagir et de ne plus accepter cette stigmatisation permanente envers les femmes françaises de confession musulmane.
*************************************
Un film intitulé “Où je mets ma pudeur?” réalisé par Stéphane Bailly est dans la liste de la sélection officielle du festival de Cannes 2015.

Il retrace l’histoire d’une femme musulmane, étudiante en art qui se voit obliger par le corps enseignant de retirer son voile lors de l’examen oral .

Pour elle, ce moment se transforme en double épreuve : celle de son dévoilement, qu’elle vit comme une humiliation, s’ajoutant à l’exercice d’analyse d’une œuvre d’art devant le jury agacé par son voile.

Ce film est une fiction mais s’inspire d’un constat : le regard méprisant et islamophobe de la société sur ces jeunes femmes voilées.

Ce film est une fiction mais il retrace tout à fait l’humiliation que subissent des milliers de femmes quotidiennement.

Ce court métrage tombe à point nommé. En effet, entre les professeurs qui refusent d’enseigner à des femmes voilées et N. Sarkozy qui vient de déclarer la guerre aux religieuses, ce film vient appuyer sur le malaise de la société et de la classe mediatico politique face au voile.

Les politiques français et les médias mènent en effet depuis des années un combat islamophobe contre l’identité musulmane et son expression qu’ils souhaitent voir définitivement effacée. Il est temps de réagir car la fiction est devenue une réalité.
*******************************

Le lycée Averroès respecte son contrat, conclut le rectorat de Lille

Le lycée Averroès respecte les termes du contrat de l’établissement avec l’Etat. Tels sont les conclusions du rapport d’inspection du rectorat de Lille qui ont été rendues vendredi 20 février au terme des auditions menées dans le lycée lors du passage des inspecteurs le 11 février, après les graves accusations lancées par un ex-enseignant.

« Il appert de celui-ci que les termes du contrat de l’établissement avec l’Etat sont globalement respectés », lit-on dans le communiqué du rectorat.

Il est néanmoins demandé à Averroès « sur certains points, de clarifier le statut et la place du religieux dans l’établissement » qui implique notamment de « dissocier plus clairement les instances de l’Association Averroès de celles de l’établissement », et de « lever les ambiguïtés entre l’enseignement de la philosophie et le cours optionnel d’éthique religieuse ».

« Un accompagnement par une équipe de formateurs académiques pour faciliter la mise en place de l’enseignement moral et civique à la rentrée prochaine est proposé par le rectorat à la direction de l’établissement », lit-on aussi.

Les conclusions confortent les positions de l’établissement privé musulman qui ne s’est pas privé de le faire savoir le jour du rendu de ces conclusions. Outre le respect du contrat, « l’inspection n’a relevé aucun fait d’antisémitisme, de radicalisation ni d’atteinte aux principes et aux valeurs de la République », indique Averroès. « L’inspection désavoue totalement les accusations graves et infondées proférées par le professeur de philosophie » Soufiane Zitouni, conclut la direction.
*******************************

Laisser un commentaire