MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 29 Rabi al Thani 1436

L’Egypte bombarde la Libye pour venger les chrétiens assassinés

Suite à l’assassinat de coptes, chrétiens d’orient d’Égypte, l’armée égyptienne a tenu à ” se venger “.

C’est ainsi que des avions de chasse égyptiens ont pris pour cible plusieurs villes en Libye.

Selon les médias égyptiens, les avions ont frappé ” des camps d’entrainements terroristes ” mais les premières images diffusées par les chaines satellitaires arabes montrent des bâtiments d’habitation civils détruits par les explosions.

Une intervention qui intervient juste après la vente par la France d’avions de chasse Rafale au putschiste Sissi.

**************************************

Le profil des musulmans britanniques passé au crible

La population musulmane d’Angleterre et du Pays de Galles a presque doublé au cours des dix dernières années, et elle augmente plus rapidement que le reste de la population. C’est ce qui ressort d’un rapport paru en ce début d’année à partir des données du recensement de 2011 par le Conseil musulman de Grande-Bretagne (MCB), avec le soutien du think tank Runnymede foundation.

Cette enquête, la première du genre dans le pays, relève que les musulmans sont 2,7 millions, soit 4,8 % de la population totale. La population musulmane est jeune : 33 % d’entre eux ont moins de 15 ans, une proportion qui tombe à 19 % dans l’ensemble de la population. 8 % des enfants scolarisés en Angleterre et au Pays de Galles sont de confession musulmane. Enfin, 26 % des jeunes sont sans diplôme selon les données recensés en 2011, contre 39 % en 2001.

Dans le domaine du travail, 5,5 % des musulmans occupent des postes à responsabilité tandis que 20 % occupent des postes à temps-plein, contre 35 % dans la moyenne nationale. En prison, ils sont 13 % à peupler les cellules, chiffre qui comprend ceux qui se convertis en détention.

Les musulmans vivent en grande majorité à Londres (37 %), et dans les autres grandes agglomérations du pays. La ségrégation territoriale est une réalité pour cette population : près de la moitié (46 %) vit dans les 10 % de quartiers les plus défavorisés d’Angleterre. Seulement 1,7 % des musulmans vivent dans les 10 % de quartiers les moins défavorisés d’Angleterre.

D’après le rapport, les musulmans représentent plus de 20 % de la population vivant dans 26 circonscriptions parlementaires. Une donnée qui devrait intéresser des hommes politiques à l’approche des élections générales britanniques en mai prochain visant à élire les députés.

Près de la moitié 47 % des musulmans d’Angleterre et du Pays de Galles sont nés dans ces nations, et 73 % d’entre eux s’identifient comme Britanniques. Les deux-tiers des musulmans sont d’origine asiatique, et 8 % d’entre eux sont Blancs. Seuls 6 % d’entre eux ont des difficultés à s’exprimer en anglais.

Ces résultats vont à l’encontre de « certains mythes importants sur les musulmans », leur nombre ou encore leur rapport à l’identité nationale, s’est félicité Omar Khan, le directeur du think tank qui a soutenu la réalisation de l’étude.
*********************************

Tombes juives profanées : les mineurs interpellés nient être antisémites

Le procureur de Saverne, Philippe Vannier, a annoncé, lundi 16 février, que cinq mineurs, âgés de 15 ans à 17 ans, avaient été placés en garde à vue pour « profanation de sépultures » et « dégradations commises en réunion » pour avoir profané 250 tombes dans le cimetière juif de Sarre-Union, dans le Bas-Rhin.

L’enquête a été rapidement menée puisqu’un jeune homme de 15 ans s’est présenté lundi matin à la brigade de gendarmerie de la commune pour se dénoncer. Il a ensuite désigné le nom de ses complices, tous « très choqués de la tournure des événements, impressionnés par la mesure de garde à vue dont ils font l’objet », selon Philippe Vannier.

Selon lui, les suspects se défendent d’être antisémites et auraient considéré que le cimetière était abandonné. Leurs motivations restent encore inconnues. Les adolescents, dont quatre vivent à Sarre-Union, ne présentent aucun antécédent judiciaire. Ils encourent jusqu’à sept ans d’emprisonnement.

« La plupart des dégradations sont des renversements de stèle ou des arrachages de colonne. Quelques caveaux ont également été ouverts, sans qu’il soit porté atteinte aux défunts. Le monument dédié aux victimes de la déportation, qui se trouve à l’entrée du cimetière, a également été détérioré », a déclaré le procureur. François Hollande a annoncé sa venue à Sarre-Union mardi 17 février pour une cérémonie au cimetière juif .
******************************************

Angers : un rassemblement organisé contre l’islamophobie

Une centaine de musulmans se sont rassemblés, samedi 14 février, sur la place du Ralliement, à Angers, pour dénoncer l’islamophobie, à l’heure où les actes antimusulmans se sont multipliés dans la ville et le pays ces derniers mois. Ils étaient réunis à l’initiative d’une demi-douzaine d’associations musulmanes de la ville, et ont été rejoints par des personnes d’autres confessions ou athées.

Une partie des manifestants affichait le slogan « Stop à l’islamophobie », en tenant chacun une lettre du message. En ce jour de Saint-Valentin, les organisateurs ont distribué des roses aux femmes qui passaient sur le lieu de rassemblement, « un acte symbolique qui témoigne de notre intégration dans la société française », a expliqué Radouane Frikach, le président de Falsafa, une association angevine qui milite pour le vivre-ensemble, à l’initiative du rassemblement.

« Les récents événements contre la rédaction de Charlie Hebdo ont eu des répercussions terribles sur la population. C’est pour cela que nous sommes descendus dans la rue aujourd’hui. Pour nous montrer et pour dire que nous sommes des citoyens français à part entière », poursuit Radouane Frikach, cité par Angers Mag.

Ce dernier a souhaité faire passer un autre message, aux responsables politiques cette fois. Le président de Falsafa voudrait que les dirigeants « reconnaissent l’islamophobie comme un délit et non pas comme de simples faits divers ».

« La religion musulmane fait l’objet d’un profond rejet de la part de certains Français », se désole pour sa part Mohamed El Hourch, le porte-parole de l’Association des musulmans d’Angers (AMA), soulignant que « dans un sondage réalisé avant les malheureux événements de janvier, 70 % des Français estiment que l’islam est une religion intolérante ».

« Nous faisons l’objet d’une stigmatisation systématique, comme si nous étions les locataires de ce pays déplore Mohamed El Hourch. C’est la façon dont en parlent trop souvent les hauts responsables pour pas dire politiques. Et pourtant nombre de nos aïeuls sont morts pour la liberté de la France et leurs enfants ont contribué largement au développement économique de la France. Ils oublient que nous sommes colocataires comme eux. »

C’est dans cette même ville qu’un élu de gauche a démissionné,quelques jours auparavant, de son mandat avec fracas pour dénoncer « la politique islamophobe de l’Etat français ».
********************************************

Laisser un commentaire