MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 26 Rabi al Thani 1436

Funérailles des étudiants musulmans assassinés à Chapel Hill

Vidéo émouvantes des funérailles des étudiants musulmans assassinés à Chapel Hill. Plus de 5 000 personnes se sont rassemblées à Raleigh, dans le sud-est des Etats-Unis, en mémoire de Razan Abou-Salha, Yusor Abou-Salha et Deah Shaddy Barakat.

«Nous sommes absolument certains que nos filles ont été tuées à cause de leur religion», a affirmé jeudi le père des deux soeurs, Mohammad Abou-Salha. «Ce n’est pas une dispute de parking, ces enfants ont été exécutés par balles dans la nuque», a-t-il expliqué.

«C’est un crime motivé par la haine depuis le début», a-t-il ajouté plus tard devant les trois cercueils, expliquant qu’Yusor s’était plaint d’être harcelée par Hicks, qui leur parlait avec son pistolet à la ceinture.

Pensées fraternelles à la famille et aux amis de Deah, Yusor et Razan, assassinés parce qu’ils sont musulmans.

*************************************

Enceinte de 5 mois, une jeune musulmane se fait sauvagement agresser

Depuis plus d’un mois, les actes islamophobes se multiplient et se comptent à présent en centaines. Des hommes, des femmes, des enfants et même les fœtus n’y échappent pas : la folie bat son plein.
Enceinte, elle se fait agresser parce qu’elle est musulmane

C’était mardi, à Lens, qu’une musulmane voilée et enceinte de 5 mois a été victime d’islamophobie abjecte. Alors qu’elle était en arrêt de maladie, la jeune femme a du se rendre à sa Caisse Primaire d’Assurance Maladie, dans l’après-midi, afin d’imprimer un papier. Trouvant une dame devant elle, la Lénoise de 23 ans lui a demandé si elle en avait pour longtemps, cette dernière lui a « gentiment » répondu que non. Sauf qu’en se retournant, elle ne s’attendait visiblement pas à découvrir une femme voilée. Et son très gentil « non » s’est alors rapidement transformé en « Si tu veux que ça aille plus vite, retourne dans ton pays. » Mais cela ne s’en est pas limité à des paroles…

Lorsque la victime a répliqué : « Tu attends d’être loin pour crier ça, la vieille », la dame est revenu en courant, a arraché le voile de la jeune femme et lorsque celle-ci lui a dit de cesser en l’informant qu’elle était enceinte, l’hystérique n’a pas hésité à s’acharner sur son ventre.
Sous le choc, elle témoigne à un journal

« Elle a donné ses papiers et son sac à la femme qui l’accompagnait et elle a couru vers moi. Elle m’a frappée, a arraché mon voile. Je lui ai dit d’arrêter, que j’étais enceinte. Là, elle s’est concentrée sur mon ventre à coups de poing, pour me défendre j’ai donné un coup qu’elle a reçu dans le nez. Elle continuait à m’insulter, me criait “Tu fais des gosses pour toucher les alloc’ en France.” Heureusement, un homme est venu nous séparer… »

C’est alors que la jeune femme, suivie de son agresseuse, a décidé d’aller immédiatement porter plainte au commissariat, malheureusement sans cet homme qui a refusé de témoigner. Elle poursuit : « Elle a jeté sa carte d’identité au policier qui la lui demandait. Elle criait que je faisais des enfants pour toucher de l’argent, que c’était moi qui l’avais agressée… Puis elle est partie en rage. »

La jeune Lénoise s’est par la suite rendue à l’hôpital et chez un médecin afin de présenter un certificat médical attestant d’une incapacité de travail de 8 jours, lors de son dépôt de plainte. La victime est toujours sous le choc :

« Depuis, je n’ose plus sortir de chez moi toute seule, ma mère m’accompagne partout. Le pire, c’est que je n’ai même pas osé lui dire d’emblée qu’étant enceinte, j’étais prioritaire. Je comprends que les gens soient énervés depuis les attentats, mais il ne faut pas faire d’amalgame ni exprimer sa peur par la violence. Mon voile n’est pas une provocation. »
**************************************************

Le Maroc dénonce une « campagne violente » contre les musulmans en Occident et demande leur protection

Constatant une augmentation inquiétante des actes islamophobes, Abdelilah Benkirane, le chef du gouvernement marocain, a dénoncé « une campagne violente contre les musulmans en Europe et aux États-Unis ».

En introduction des travaux du conseil de gouvernement, ce jeudi 12 février, Abdelilah Benkirane a évoqué « les violences infligées à un enfant marocain par la police suédoise, l’assassinat d’un Marocain poignardé en France ou encore le meurtre par balles de trois étudiants musulmans aux États-Unis« .
Les Musulmans doivent bénéficier de la protection dans ces pays

« Ces crimes doivent susciter une dénonciation ferme et collective », notamment « de la part de ceux qui condamnent tout acte terroriste » a ajouté le chef du gouvernement marocain.

Abdelilah Benkirane a interpellé les autorités occidentales en affirmant que les Musulmans doivent bénéficier de la protection dans ces pays.
Réaction du ministre français de l’Intérieur Bernard Cazeneuve

Actuellement en visite au Maroc, le ministre français de l’Intérieur Bernard Cazeneuve n’a pas tardé à réagir aux propos de Abdelilah Benkirane.

« Je veux redire avec force notre condamnation la plus sévère des actes antimusulmans qui ont suivi les attentats » de Paris, a déclaré M. Cazeneuve lors d’un point de presse à Rabat.

« Ceux qui s’en prennent à des musulmans en raison de leur appartenance religieuse s’en prennent à la République dans son ensemble. C’est pour nous inacceptable et je veux dire ici, au Maroc, que nous ne le tolèrerons pas », a-t-il ajouté.

Au lendemain de l’attaque parisienne contre le journal Charlie Hebdo, le Maroc avait appelé à éviter « l’amalgame entre islam et terrorisme » et mis en garde contre « l’islamophobie ».
*******************************
Comment le FBI attire des musulmans pour fabriquer des affaires de terrorisme

Des affaires fabriquées de toutes pièces

Mike German décrit un système bien rodé : l’agence attirerait des musulmans dans ses filets à l’aide d’agents infiltrés qui vont les pousser à faire l’apologie d’actes de terrorisme. Dans ces cellules identifiées par l’agence, ni armes, ni ressources, ni complot avant l’arrivée de ces informateurs, prêts à souffler mot pour mot à leurs contacts les délits pour lesquels ils seront condamnés.

L’ancien agent explique à la journaliste Virginie Vilar la méthode mise en place par le FBI, prêt à fournir des armes, de l’argent ainsi que le plan de l’attaque. Pour lui, « c’est de la fabrication d’affaires ». C’est aussi la conclusion d’un rapport de l’ONG Human Rights Watch publié le 21 juillet 2014.

Le reportage est en rediffusion sur le site franceTVPluzz (60e min)

*********************************************
Interdiction du voile à l’Université, Eric Ciotti dépose une proposition de loi

Le député UMP Eric Ciotti vient de déposer une proposition de loi visant à interdire aux étudiantes le ” voile islamique ” dans les universités.

En effet, Eric Ciotti de la frange extrémiste de l’UMP propose tout simplement d’étendre la loi discriminatoire de 2004 interdisant les signes religieux ( en fait le voile des musulmanes ) dans le secondaire à l’enseignement supérieur.

Cette demande surfe sur les amalgames nés des derniers attentats afin de pousser à stigmatiser un peu plus la minorité musulmane en France.

Pourtant rien ne permet dans la Constitution française de limiter la liberté de culte … mais depuis la fameuse loi vichyste contre les femmes portant le niqab nous avons appris à savoir que les lois islamophobes étaient au dessus même de la Constitution et des principes fondamentaux de la République.

Pourtant à l’instar du directeur de la faculté de Paris 13 qui a suspendu un professeur qui refusait de donner cours devant une femme voilée, la quasi-totalité des présidents d’universités sont contre une loi discriminatoire.

Parmi les ” seigneurs féodaux ” de L’UMP, Sarkozy et Luc Chatel sont donc favorables à cette nouvelle interdiction. En revanche, A. Juppé, F. Fillon,V. Pécresse et R. Dati ont exprimé leur opposition à ce texte qu’ils jugent contre-productif.

Mais le débat est lancé et on sait désormais que comme pour ” l’affaire du voile ” dans les années 90-2000 tout sera fait par les médias et les politiques islamophobes pour créer une ” affaire du voile à la fac ” permanente afin de justifier l’extension de la ségrégation contre la femme musulmane visible.

Eric Ciotti, député islamophobe, justifie ce texte xénophobe par une ” lutte contre le communautarisme “ qui envahirait nos université avec fracas … Une lutte en fait contre la liberté individuelle de toute une communauté qu’il stigmatise.

Car en fait c’est bien la Communauté musulmane que l’on tente d’humilier et d’empêcher d’exercer sa liberté de culte à travers une véritable guerre contre ses droits fondamentaux.

Évidemment aucun imam de renom ou ” représentant ” de la Communauté n’a daigné répondre à cette ultime provocation. On les avait connus plus mobilisés ces derniers temps …

Cette proposition de loi n’est que la suite d’une vaste campagne de mise sous ségrégation institutionnalisée des populations musulmanes en France. Celle-ci s’intensifiera encore tant qu’aucune résistance ne se lèvera et ne comptons plus sur ceux qui ont tout vendu pour nous sauver …

Il est temps que dans la Communauté, la question du légalisme face à des lois d’apartheid soit posée afin d’enfin entrer en désobéissance civile contre toutes les lois islamophobes déjà votées ou en cours …
*******************************

Laisser un commentaire